Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rikyu Uesugi - Sky that pours light

 :: Votre personnage :: Civils & Monde de la nuit :: Fiches validées (2017) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 8 Nov - 11:07
M • Libraire
avatar
Messages : 5
Voir le profil de l'utilisateur


Rikyu Uesugi

The Sky is a Neighborhood




■ Fiche d'identité


Âge & date de naissance :  24 ans, 24 /05/1993
Nationalité :  Japonaise
Orientation sexuelle :  Bisexuel

État civil : Célibataire
Profession : Libraire
Groupe : Civils


■ Physique


Rikyu est une silhouette de pâleur, presque comparable à un fantôme. Longiligne, fin, il se dresse du haut de ses un mètre soixante-treize comme un piquet sur pattes, surtout à cause de ses longues jambes. Il a une peau très blanche, pas au point d’être cadavérique, mais le genre de peau que toutes les jeunes filles japonaises rêvent d’avoir, même si lui n’a pas évité le soleil volontairement, dans le but de garder sa peau immaculée. Cette peau a cependant une particularité très remarquable : en plus de prendre des coups de soleil très rapidement, dès que le sang monte un peu aux joues du jeune homme – et cela arrive facilement - , son visage paraît rouge pivoine, permettant de refléter chaque nuance de ses émotions. D’ailleurs, ses yeux aussi sont très expressifs, derrière les lentilles de couleurs bleus grises qu’il met, juste parce qu’il aime bien. Ses cheveux aussi sont entièrement artificiels, ses mèches bleus pâles ne pouvant bien sûr rien avoir de naturel. Notre jeune homme se bousille les cheveux au décolorant pour que ses cheveux bruns d’asiatiques soient aussi lumineux que le ciel d’été. Il déteste d’ailleurs lorsque l’on peut voir ses racines foncées, alors même s’il doit y laisser une fortune, il se les décolore très fréquemment. Ils sont assez longs, d’ailleurs, toujours en pagaille devant ses yeux. Mais il aime bien, ça lui donne un genre, un petit truc qui fait que les autres ont envie de voir ses yeux pétillants d’énergie.

Avec tout ça, les seules choses qui font qu’on ne prend pas ce jeune homme pour un Slenderman ambulant, c’est que déjà, il déteste porter du noir, et des costards. Lui, ce qu’il aime comme vêtements, c’est les pulls bien doux, les longs manteaux, et les jeans slims bleus clairs, très précisément. Aussi les écharpes, surtout s’emmitoufler dedans jusqu’au nez, lorsqu’il fait froid.  Il aime beaucoup le rose pâle, il trouve que ça s’accorde parfaitement avec le bleu de ses cheveux, donc il en porte beaucoup.  En soit, on ne peut pas dire que Rikyu soit une fashion victime, toujours à la recherche des dernières tendances. Il a plutôt le sens de… et bien sa mode.  Un véritable petit ciel, notre Rikyu, toujours dans les tons pâles de l’aurore jusqu’à l’aube, et il faut dire que son caractère est tout aussi apaisant que de s’allonger dans l’herbe pour contempler les changements de cette étendue infinie.


■ Caractère


Rikyu est pour sûr reposant, c’est ce qui ressort de la bouche de la plupart des gens qui le connaissent. Et pour cause, il est très rare que notre enfant montre des états d’âme violents. Il faudrait sérieusement le pousser dans ses retranchements pour qu’il hausse la voix, ou  pour que ses sourcils se froncent en un rictus haineux. Non, la plupart du temps, il affiche cet air doux, calme, ce petit sourire presque maternel qui vous donne envie de vous jeter dans ses bras pour lui confesser tous vos péchés. En plus, il vous écoutera, vraiment, longtemps, en vous caressant le dos, parce qu’il aime aussi beaucoup ça, s’occuper des gens.

On peut se demander si le sourire de Rikyu est sincère, et s’il ne cache pas un grand vice, un grand secret qu’il cacherait derrière un sourire aussi étincelant que faux. Et bien, ce n’est pas tout à fait faux. En général, le sourire du jeune homme est un sourire naturel, ou un sourire pour rassurer les gens, il ne craquera devant rien ni personne. Il peut faire des crises de larmes - très peu de crise de colère par contre, pour la simple et bonne raison qu’il en faut beaucoup pour le mettre en colère -, mais elles seront toujours faites dans le secret de son bureau.

D’ailleurs ce n’est pas trop en tant que prêtre ou confident qu’il aime aider les gens, c’est plutôt au niveau bouquin. Notre Rikyu est libraire et croyez moi, il a bien choisi sa voie. Depuis tout petit, il a toujours été entouré de bouquins, toujours un livre en cours, toujours à lire dès qu’il avait une pause. Le petit enfant était d’ailleurs beaucoup plus attiré par le monde de la fiction que par la réalité et c’est pour ça qu’il n’avait pas beaucoup d’amis petit.

Mais, maintenant, Rikyu sait allier livres et sociabilité. Incroyable, me direz-vous, et bien oui. Il rit, il parle et il plaisante avec les jeunes gens de son âge comme n’importe qui, parce qu’il aime bien être entouré, même si parfois il ne parle pas. Il aime d’ailleurs particulièrement taquiner et charrier, toujours avec son sourire en coin habituel. Ce qui fait qu’il est très dur de savoir s’il est sérieux ou non et peut facilement en embrouiller plus d’un.

Il peut être facilement embarrassé aussi. Dès que l’on touche un peu trop à son corps, qu’on commence à lui faire du rentre-dedans ou qu’on le met dans une situation gênante, son visage se colorera de rouge et il essayera de trouver un moyen poli mais ferme pour faire partir la source de sa gêne. Ce n’est pas pour autant qu’il est prude ou quoi que ce soit. Il aime aussi plaisanter en faisant des blagues salaces, ou flirter comme n’importe qui d’autre, mais il n’aime pas vraiment que l’on envahisse son espace personnel.

Un des plus gros défauts de Rikyu, et ça encore toutes ses connaissances vous le diront, et ce qui est le plus énervant, c’est qu’autant il vous pardonne tout, autant il ne se pardonne rien. Il est toujours là, à gémir de sa propre insignifiance, de sa propre incapacité, comme si c’était une fatalité. C’est pour ça que même si notre jeune homme a toujours voulu devenir écrivain, il n’arrive pas à finir un seul des projets de livre qu’il a commencé. Rien ne lui va, jamais. Le déroulement des événements n’est pas naturel, les personnages sont faux, il ne sait pas bien décrire : il trouvera toujours quelque chose pour se dégrader lui. Lors du processus de création, certes c’est plutôt judicieux, mais pour la fuite de sa fiancée avec un autre homme ? Moins.



■ Histoire



Rikyu vient d’une petite famille tout à fait normale. Pas de grand drame, pas de mort dans un violent accident. Il est né le  du second mariage de son père, avec une jeune femme botaniste très douce, qui a probablement enseigné à son fils d’agir comme elle le faisait. En plus de ces deux parents, Rikyu a grandi avec deux sœurs, du premier mariage de son père, plus âgées que lui de six et huit ans. Les deux sœurs essayaient de porter le plus d’attention à leur petit frère, qui lui les leur rendait en s’enfermant dans une pièce pour lire, lire et lire. C’est ça qui a fait toute la vie de notre garçon : la lecture.

C’est aussi pour cette raison que sa toute jeune scolarité ne s’était pas très bien passée. Il n’avait pas d’ami, et sortait toujours un livre lorsque venait les récréations, restant enfermé dans la petite salle de classe. Ses camarades le pensaient hautain, là où lui ne pensait qu’à aller dans un monde pleins de créatures imaginaires et de sorciers, préférant bien sûr celui-là à la réalité.

C’est plus tard que dans la tête de notre petit commença  à se forger une idée, qui encore aujourd’hui est toujours dans la tête de Rikyu. Puisqu’il aimait tant lire des livres et se retrouver dans d’autres mondes… pourquoi ne pas lui même en écrire ? C’était sa seule résolution jusque là, et entre deux livres lus, il écrivait des petites histoires. Il en finit une, et était plutôt content de lui. Il la soumit à un concours de jeunes talents en écriture de sa ville, mais ne reçut qu’une très longue et mauvaise critique. Cela découragea son jeune esprit entreprenant et resta encore aujourd’hui une peur qui le taraude encore.

Vers ses quinze ans, et toujours dans sa solitude, il commençait à découvrir l’univers des jeux vidéos, pouvant eux aussi le téléporter dans d’autres mondes. Il commença aussi à travailler bénévolement dans une petite bibliothèque de son quartier, rangeant le plus souvent les livres dans les étagères du bâtiment craquelant et silencieux. Il se sentait à l’aise dans cette vieille et silencieuse bâtisse, comme s’il aurait toujours du être là, entre les livres, avec juste le souffle de la bibliothécaire et le bruit des pages que l’on tourne. Il continua à faire du bénévolat dans cette bibliothèque, jusqu’à ce qu’il doive passer son diplôme, à 18 ans. Il l’obtint et réussit à entrer à l’académie de sa ville natale, en lettres modernes. Il eut son premier appartement, et plongea dans la vie d’adulte. Il s’ouvrait un peu plus aux autres, parce qu’il ne rencontre que des gens avec à peu près les mêmes centres d’intérêt que lui.

C’est à ce moment là qu’il se réconcilia avec ses sœurs, et en particulier avec Nana, la plus jeune des deux, assez espiègle et taquine, du haut de ses vingt-quatre ans. Elle était devenue botaniste à Hoshi, mais squatter chez la plus grande des sœurs, Shoka, dans leur ville natale le week-end, puisqu’elles étaient toutes les deux déjà très proches, et que le rapprochement avec leur demi-frère ne fit que de les unir encore plus.

A ses vingt ans, il rencontra Haruka, dans sa promotion, une jeune fille originaire d’Hoshi qui suite à des problèmes personnels dû déménager dans la ville de Rikyu. Ils s’appréciaient et commencèrent à sortir ensemble vers la fin de l’année. Un an plus tard, ils obtiennent tous deux leur diplôme, et décidèrent d’emménager ensemble à Hoshi, la ville manquant beaucoup à Haruka. La jeune femme poursuivit ses études à l’académie Chizê, tandis que lui cherchait du travail en tant que libraire. La recherche fut dure et ils eurent des petits problèmes financiers durant cette période, mais il est embauché dans une petite librairie quelques mois plus tard. Une fois que leur situation financière se fut stabilisé, ils se fiancèrent d’un commun accord, sans vraiment qu’aucun des deux ne fasse de demande en mariage.

Deux ans plus tard, son nouveau métier lui plaisait, sa nouvelle vie lui plaisait, pourtant il y avait quelque chose qui n’allait plus : sa vie de couple. Il le sentait bien, que Haruka commençait à  avoir du mal avec son caractère et souffrait de ne pas plus le voir s’appuyer sur elle, dans ses tourments, et même en général, de ne pas le voir partager ce qu’il pensait. Ils ne se disputaient presque jamais, et Haruka le prenait plus comme une preuve que Rikyu s’en foutait. Alors, elle partit chercher de l’attention, ailleurs. Rikyu s’en doutait, mais n’osait pas la questionner de peur qu’elle lui reproche de lui manquer de confiance. De toutes manières, ils étaient finis : peu importe ce que Rikyu faisait, Haruka y trouvait quelque chose à redire.

Par conséquent, un jour, Haruka en eut marre et craqua en lui avouant tout, et surtout le principal : elle était enceinte et pas de lui, bien sûr.  Le pire dans tout ça, pour elle, c’est qu’il ne s’énerva pas, qu’il lui sourit, comme d’habitude, comme pour lui dire que ce n’était pas grave, que ça arrivait. Après s’être pris la plus grosse gifle de sa vie – littéralement, hein -, Rikyu la vit prendre une valise, et y fourrer toutes ses affaires. Il l’observait sans rien dire, frottant sa joue endolorie. Il la fixa toujours sans rien faire lorsqu’elle claqua la porte. Et puis voilà, elle était partie.

Maintenant, Rikyu vit toujours à Hoshi, mais à changer d’appartement, pour vivre avec sa plus grande sœur, Nana, qui l’avait ramassé  à la petite cuillère après cet événement.  Il essaye d’écrire des livres, mais n’y arrive toujours pas. Du coup, il continue de travailler dans sa petite librairie, et il s’ennuie un peu de sa vie tranquille, sans chamboulement, depuis un an.




■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Ais
Âge : Bientôt majeur

Que pensez vous du forum à première vue ?Ca sentait bon le drama.
Et comment avez-vous connu le forum ? Dae. Et le drama.
Qu'avez-vous mangé ce matin ? Code bon!
Autre : Faisons du drama ensemble svp. On m’appelle le roi du drama. ;; Dans mes rêves, certes. Mais je le suis quand même.  Oh et pardon si l’histoire est à chier, je suis nul en histoire D :

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov - 12:21
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 102

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
DRAMAAAAAA ! Bienvenue par ici babychouw ! ♥️♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov - 18:31
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Coucou Rikyu!

Bienvenue sur le forum o/
Merci de ton inscription, je vais corriger ta fiche :)

Physique :
-> Alors la taille me gène un peu. Dorian n'aime pas les asiatiques pure souche qui font plus d'1m80, elle trouve que pour eux, c'est déjà suffisamment grand :D
-> Le reste est parfait si ce n'est que j'aimerais savoir son poids! Curiosité o/

Caractère :
-> Superbe!
J'aime le caractère doux et délicat de Rikyu, il a l'air tellement gentil! ♥️

Histoire :
-> Elle n'est pas à chier cette histoire, qu'est-ce que tu racontes! Je sais tout ce que je voulais savoir et au fond, il a une vie assez triste le pauvre! Il lui faut des amis et des anecdotes dans cette ville!
En tout cas, je n'ai aucune question, tout est parfait!

Autre :
-> Ça veut dire quoi "ça sentait bon le drama"? '_'

Je n'ai absolument rien qui m'empêche de finaliser tout ça alors FÉLICITATIONS!! Tu es validé o/
Voici les liens dont tu vas avoir besoin pour bien commencer sur le forum :
- Rang de ton personnage.
- Le logement.
- Le journal intime.
- Le recensement de ton avatar.
- Les demandes de rps.

Si tu as la moindre question, n'hésite à nous mp ou à nous harceler sur Discord! On mord pas =D
Encore merci de ton inscription et amuse-toi bien sur ce forum ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov - 19:35
M • Libraire
avatar
Messages : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Yop, j'ai procédé aux changemennnnts !

Pour le physique, du coup, j'ai changé pour 1m79 et, le bébé pèse 72 kilos ! - Oui, un gros bébé plein de graisse. -
Merci pour ces gentilles paroles qui réchauffent mon cœur ;;

" ça sentait bon le drama " > on m'a fait lire toutes vos petites histoires, alors la première impression que j'ai eu c'est " EW, SO DRAMATIC " voilà voilà

Je file faire tout ça, merci encore pour la validation rapide, et le bienvenu et les gentils mots ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov - 20:10
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue parmi nous o/
Sae va pouvoir harceler ton perso pour avoir des bouquins 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Civils & Monde de la nuit :: Fiches validées (2017)-