Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre. [ PV Nick Ballentine]

 :: Campus :: Terrain de sport :: Piscine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 20 Sep - 22:15
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 215

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre
avec Nick Ballentine
Ce weekend a été assez difficile pour moi, moralement parlant mais physiquement aussi. Je dois continuer à faire attention à ma blessure à la cuisse, donc je me préserve. Parler avec Andrew m’a fait du bien. C’est très étrange, voire flippant, mais comprendre qu’il y a pire que tes petites problèmes de conscience d’adolescente attardée en amour, remet un peu les pendules à l’heure.
Bon, ça n’empêche que je n’approuve pas beaucoup plus le comportement de ma sœur avec les garçons, surtout parce que j’ai peur qu’on abuse d’elle. Par exemple, le mec de sa soirée de samedi, Nick je crois, je suis sûre qu’elle a couché avec, même si elle n’a rien dit de très clair. Mais je suis surtout sure qu’il l’a laissé gagner à ce jeu pour pouvoir la mettre dans son lit. Ma sœur n’est pas forcément du genre naïf, mais face à un beau gosse elle fonce sans réfléchir. Je peux comprendre… heu non plutôt accepter… qu’elle veuille s’amuser sans s’impliquer affectivement. Je sais qu’elle se protège. Mais quand même…

Du coup, cette fois c’est moi qui la colle un peu. Je ne peux pas encore trop courir. J’ai fait un léger footing hier, donc aujourd’hui repos. En sortant des cours j’aurai pu aller au club informatique ou de dessin, mais je ne sais pas : une envie de voir Haley épater son capitaine m’a prise. Bon faut dire qu’aller admirer ce beau mec, ce n’est pas non plus dégoutant à regarder. Disons qu’avoir envie d’encourager ma sœur en se rinçant l’œil, fait aussi du bien au moral. De toute façon il n’a pas l’air d’aimer les filles et je suis bien incapable d’aller lui parler. Regarder de loin me va.

Je me suis dit qu’un autre dessin de lui ferai plaisir à Haley donc je l’ai accompagnée. Installée dans les gradins spectateurs, j’ai chronométré et regardé les performances d’Haley. Elle retrouve enfin toute sa vigueur de super poisson. Je suis contente de la voir s’y remettre vraiment.

En plus d’avoir besoin d’être près de ma sœur, je lui ai fait plaisir d’un point de vue tenue. Comme je ne fais pas de sport aujourd’hui, je ne porte pas mon éternel jogging. J’ai mis un jean slim, mes godillots noirs et un top blanc à fine bretelle sous un sweet-gilet à capuche bleu ciel. Bon il est certes une taille au-dessus et me tombe à mi-cuisse, mais je n’aime pas montrer mes formes. Que ça soit mes fesses ou ma poitrine, je me sens mal à l’aise. Les garçons ne regardent que ça et se foutent de qui tu es vraiment.
Sauf qu’il fait chaud à la piscine, et le soleil tape bien à travers les vitres. Du coup j’ai viré mon sweet. Je me dis quand même que j’aurai du réfléchir avant de mettre ce top, il est bien trop collant et décolleté. En fait je me demande si ce n’est pas un à Haley d’ailleurs. J’suis pas du genre à réfléchir milles ans le matin pour m’habiller, j’ai pris vite fait, et voilà le résultat. Du coup je me suis installé en haut des gradins et le haut de mon corps se trouve masqué par ma planche à dessin. Et puis personne ne fait vraiment gaffe à moi, les mecs ou nanas en maillots sont bien plus attractifs. Il y a même des filles qui osent le deux-pièces ! Elles sont magnifiques, bien sûr. Mais rien que l’idée d’envisager cela, mon visage s’empourpre.

Au bout de 45 minutes de surveillance des capacités de ma soeur, rassurée de la voir épanouie dans son eau, je me mets à dessiner le capitaine. Mais j’ai aussi observé ma sœur discuter avec un garçon. Il est beau gosse, genre ténébreux d’1m80 ou plus, sûrement deux ou trois ans de plus que moi, musclé comme il faut, et très agréable à regarder en slip de bain, un sourire accroché au visage qui doit faire tomber toutes les filles. Je me suis instinctivement mis à dessiner ses traits. Il a les cheveux quasi de la même couleur qu’Haley. « Wouai, c’est mon copain de cheveux !», elle dirait c’est sûr et certain ! Ça me fait sourire légèrement mais c’est rapidement mon angoisse qui revient. Il y a clairement une alchimie entre eux. Le langage du corps ne ment pas. Ils se touchent… limite c’est indécent… C’est vrai quoi ! Haley a posé sa main sur son torse ! Nu, bien sûr ! Ça m’en fait rougir toute seule. Comment je peux être la sœur d’une fille aussi à son aise avec les garçons ? Ce qui est sûr c’est que j’en ai un nœud dans le ventre, pour ne pas changer. Je ne sais pas, je me sens mal à l’aise, même si leur discussion n’a pas duré longtemps. Haley a fini par reprendre l’entrainement et j’ai laissé mon croquis de mec aux cheveux rouges pour reprendre mon dessin sur Yoite. Au moins, lui, je commence à m’habituer de le voir, et il n’y  pas d’ambiguïté, genre tension sexuelle, avec ma sœur.

Il est bientôt 19h00, Haley finit par sortir de l’eau. Elle me dit qu’elle va se changer mais doit aussi régler quelques trucs. La connaissant elle va draguer ou espionner les mecs. Non, je n’ose pas imaginer d’autres activités plus « hot ». Ma sœur ce n’est quand même pas une chaudasse qui saute sur tout ce qui a un… « p…e…n…i..s »… Non ! Non ! Je secoue la tête pour me retirer cette image de la tête. Ce qui la perd dans le temps c’est surtout son infatigable langue et son irrépressible envie de taquiner ou piéger ses amis, Yoite doit commencer à en faire les frais d’ailleurs.

Enfin bref, Haley et l’heure, ça fait deux. Et elle sait que je peux dessiner des heures donc elle ne va pas se presser. Je reste donc dans les gradins alors qu’elle s’éloigne vers les douches. Il reste quelques nageurs, mais la piscine commence à se vider. Le mec aux cheveux rouges est encore là d’ailleurs. Mais je ne me préoccupe pas de ce qui se passe sur la piscine et je continue à dessiner.

Dessin de Hope:
 



Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Oct - 21:16
C/M • Université - 2ième année
avatar
Messages : 25

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C/M • Université - 2ième année
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

«  Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre. »[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nick
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hope
Ellia était partie tôt ce matin. Lui avait loupé un ou deux cours, ce qui aurait mis Anko en rage avec son obsession des responsabilités - de quoi être content de ne plus être avec elle. Il avait ouvert les yeux, vu la lumière bien trop violente du soleil lui arriver en plein visage, et lutté pendant bien cinq minutes pour convaincre son corps de se lever. Un cours, puis il allait reprendre le sport en douceur parce que sa fatigue du week-end l'avait empêché d'en faire et que le manque commençait déjà à le faire disjoncter son cerveau. Pas étonnant qu'il ait eu du mal à se lever.

L'heure de cours cours avait été longue ; tout du long, il avait flotté dans un demi-sommeil, aux limites de sa conscience, le corps presque paralysé par sa chute d'énergie. Seule la perspective de remettre son cerveau sur les rails - ou la hâte de "prendre sa dose" d'énergie - l'avait traîné jusqu'à la piscine, dans les vestiaires, maillot de bain, bassin. Le contact de l'eau un peu froide sur sa peau finit de le sortir de sa torpeur et il ferma les yeux un moment, laissant des images surgies du passé envahir ses sens. Le son de la pagaie qui crève l'eau et la projette sur son visage, le soleil qui le sèche et le réchauffe, le tiraillement des muscles, les arc-en-ciel qui se dessinent dans son sillage, l'odeur des embruns ou du chlore.
Il rouvrit les yeux avec un soupir nostalgique. Ce passé révolu avait un effet pervers, variant entre les bons souvenirs et l'aigu désespoir. Sa vie avant qu'elle ne soit ruinée par son coude.

Secouant la tête en projetant quelques gouttelettes autour de lui, il plongea, laissant le froid et la vitesse lui vider la tête, chasser les nuages de son avenir pour garder ce qui le faisait briller. Il avait Ellia. Il avait Rihei. Il avait une jeunesse de souvenirs qui ne le quitteraient jamais. Il avait les gamins qui jouaient au basket ou au hand au rythme de ses conseils et qui, en même temps que son fils, lui avaient confié un nouveau but, loin des marches du podium tout en restant dans leur ombre. Un rôle de mentor, un rôle de père. Sa blessure n'avait pas ruiné toute sa vie, finalement. Juste fermé une porte pour en ouvrir d'autres.

Après une petite demi-heure, il commença à sentir une douleur qui guettait son coude, prête à lui grignoter le tendon, et il s'accorda une pause. Pour boire principalement, et discuter un peu avec Haley quand il s'aperçut qu'elle était là, elle aussi. Il avait plus ou moins compris qu'elle était du genre sportive quand ils s'étaient rencontrés, ce qui leur faisait un point commun en plus de leurs cheveux, et qu'elle avait aussi une soeur. Il se demanda quelle impression ils donnaient, tous les deux, avec leur proximité presque naturele. Il aimait ne pas avoir à se prendre la tête quand il lui parlait, ça le changeait un peu.
Il la regarda s'entraîner un moment en trempant ses pieds dans l'eau, s'efforçant de reposer et d'assouplir son coude avant de retourner dans l'eau, et il laissa son regard dériver sur les autres filles et garçons qui nageaient plus ou moins tranquillement. Pour une fois qu'il pouvait le faire à peu près ouvertement.

En ménageant son bras douloureux, il parvint à nager encore un bon moment et savoura la douce sensation de sa légère fatigue, conscient sans trop l'être de l'effet dopant du sport su son organisme. La fatigue musculaire ne suffisait pas à épuiser toute sa nouvelle énergie et la motivation qui allait avec. Mais la peur d'aggraver sa blessure fut plus forte et il finit par sortir de l'eau, s'étirant au bord du bassin. Ce faisant, du coin de l'oeil, il repéra une jeune fille sur les gradins. Il se frictionna les bras pour en chasser la chair de poule et laissa la curiosité le porter vers les hauteurs.

S'asseyant à une distance respectable vu qu'il restait un mec plus qu'à moitié nu à proximité d'une inconnue, il se pencha légèrement vers elle pour apercevoir les traits de son dessin. Il esquissa un sourire en reconnaissant l'un des mecs qui nageait en bas - il ne lui avait jamais parlé mais il l'apercevait régulièrement quand il passait à côté de la piscine et jetait un oeil par les vitres, probablement un membre du club. Un mec mignon et bien foutu, du genre à attirer tous les regards - il en avait une preuve à quelques dizaines de centimètres du lui.
"Tu fais partie de ses fans ?" demanda-t-il en se redressant, de peur de la mettre mal à l'aise. Il détourna la tête une seconde pour étouffer un bâillement, puis se retourna vers elle. Quelque chose lui semblait familier, sur son visage, mais il n'arrivait pas à savoir quoi.
Nick parle en #F5634A et en #EF2F3C (anglais)
Ellia parle en #A98BA0 et en #C173B6 (anglais)

© Ruri pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Nov - 18:59
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 215

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre
avec Nick Ballentine
Je n’aime pas voir Haley aussi tactile et proche de ce garçon aux cheveux rouges. Je pourrais parier qu’elle envisage de coucher avec lui, juste pour s’amuser. Je déteste ça. Ce n’est pas de l’amour ça ! J’observe ma sœur reprendre son entrainement et vérifie ses chronos de temps en temps. Ce mec, j’ai bien repéré qu’il matte tout le monde. Heureusement je passe inaperçue dans mes gradins. Je finie par me plonger en continu dans la reproduction de Yoite que je devrais bientôt finir et pouvoir offrir à ma sœur.
Concentrée sur mes ombres à parfaire autour du corps dessiné du capitaine du club de natation, j’essaye de chasser de ma tête les images d’Haley en train de draguer qui me pollue le cerveau. Je n’aime pas la voir agir ainsi. J’aimerai vraiment qu’elle retrouve sa croyance en l’amour. Ce que je haïr le mec qui lui a fait perdre cette confiance…Même si j’ai moi aussi eu des sentiments pour lui… Mais ça, jamais au grand jamais, je ne le dirais à Hal !

Le silence se fait dans la piscine. Quelques trainards profitent encore de l’eau. Je ne m’en préoccupe pas. Concentré sur les traits de la musculature et du cou du jeune homme à bien marquer pour les rendre le plus réaliste possible, je ne vois pas « cheveux rouges » sortir de l’eau et me rejoindre.
Je sursaute quand il se penche vers moi tout dégoulinant d’eau et surtout QUASI NU !!!

- HA !

Ouais ce n’est pas fameux comme premier mot, mais c’est tout ce qui sort. Je pique un fard. Mon regard se fiche sur ce torse nu, musclé, mouillé, pas du tout le truc qui va me calmer. Bah quoi, il est assis là à côté de moi, plus grand que moi j’ai cette vue pile à hauteur d’yeux !
Il me pose une question… Ah oui ?! Oh ! Si ! Il m’a posé une question.
Ma bouche s’ouvre et se ferme plusieurs fois sans émettre un mot. Mon visage est brulant. Vite fait, je reporte mon regard sur mon crayon. Respire, Hope ! Respire ! En voyant mon dessin, l’image de Haley qui papouille le torse de ce mec me revient. Ça a le don de ma calmer directement. Je serre mon crayon. Calme-toi ! Tu vas le casser !
La question du garçon me revient clairement en tête. Il s’est levé ce qui ne va pas me mettre à l’aise vu sa carrure. Mais un mélange de peur et de colère boue en moi. Je ne sais pas trop comment réagir. Il semble attendre que je lui réponde. Qu’est-ce qu’il me veut ? Je ne suis pas Haley. Je ne suis pas sociable. Et je n’ai pas forcément envie de l’être avec un mec qui drague ma sœur.
Mon regard reste sur mon dessin, mais se durcit. Mon visage se ferme. Mon voix est sèche

- Non ! Il est beau et ma sœur l’adore ! Qui es-tu, toi ?

Oui, bon pour la socialisation avec courtoisie et bienveillance, je repasserai. Désolée moi je suis la jumelle pas causante, pas aimable, pas prête à coucher juste pour m’amuser avec n’importe quel beau mec qui pourrait me plaire !

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Déc - 13:13
C/M • Université - 2ième année
avatar
Messages : 25

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C/M • Université - 2ième année
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

«  Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre. »[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nick
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hope
Ah, il lui avait fait peur. Il ne put s'empêcher de rire légèrement. Pas trop, non plus, il ne s'agirait pas de la vexer, mais pour une fois qu'il trouvait quelque chose amusant avec son sens de l'humour inexistant, il n'était pas capable de contenir complètement son début d'hilarité. Il toussa un peu pour étouffer dans l’œuf la possibilité de rire à nouveau. Ce n'était pas non plus la chose la plus drôle du siècle et il aurait été dommage qu'elle se braque et l'insulte en pensant qu'il la trouvait ridicule.

Cela dit, vu le regard qu'elle lui lançait, le temps qu'elle mettait à répondre et sa façon frénétique de serrer son crayon maintenant qu'elle avait arrêté de rougir à l'extrême, peut-être qu'elle se sentait déjà insultée par sa présence. Bon, il avait bien fait d'arrêter de se pencher dans sa direction. Quand on a déjà autant de mal avec la présence de quelqu'un, on ne doit pas beaucoup plus apprécier d'avoir un vue plongeante sur ses abdos – aussi fier de ses abdos soit-il. Assis tranquillement sur sa marche, assez écarté d'elle pour ne pas la retransformer en pivoine, il observa ce qui semblait être une lutte intérieure avec ses pensées en attendant qu'elle se décide à prononcer un mot autre que "HA".

Mais il ne s'attendait pas à ça. Elle semblait... étrangement en colère, et ça ne pouvait pas uniquement être parce qu'elle pensait qu'il se moquait d'elle ; Bon, qu'avait-il bien pu faire pour l'énerver à ce point ? Est-ce qu'elle avait le béguin pour ce gars mais tolérait très mal qu'on le lui rappelle parce qu'elle s'était pris un râteau ? Possible. Ou peut-être qu'il sortait avec sa sœur et que c'était pour ça qu'elle se contentait de le dessiner de loin, en silence, en remballant sèchement tous ceux qui abordaient le sujet. C'était mignon, mais si c'était le cas, il n'était pas responsable de ses affaires amoureuses, alors il aurait apprécié ne pas se prendre en pleine face l'agressivité qui en découlait.

"Je m’appelle Nick. Et je ne crois pas t'avoir fait quoi que ce soit qui mérite une telle agressivité." Son ton à lui était loin d'être agressif. Calme sans être condescendant, il essayait toujours de mettre le doigt sur ce qui l'intriguait chez elle. Elle avait... un air familier. Est-ce qu'il connaissait sa sœur ? Ça devait être ça, mais il en se souvenait pas que qui que ce soit lui ait parlé d'une s... Oh !
Soudain son cerveau fit le lien entre le fait qu'elle était ici, à la piscine sans se baigner, que sa sœur connaissait le gars sur son dessin, et qu'il connaissait effectivement une fille dans le club de natation qui aurait pu justifier cet air familier.

"Attends... Tu serais pas la sœur d'Haley ?" Pour être tout à fait honnête, il avait du mal à associer la Haley joyeuse, un peu libertine et extravertie avec cette fille renfermée qui se planquait dans son dessin et ne lui avait jusque là adressé la parole que d'un ton glacial. Mais on aurait pu dire la même chose de lui et d'Ellia.
Nick parle en #F5634A et en #EF2F3C (anglais)
Ellia parle en #A98BA0 et en #C173B6 (anglais)

© Ruri pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Déc - 14:34
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 215

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Juger sans connaître revient à rejeter sans comprendre
avec Nick Ballentine
Ce mec cumule les mauvais points. Il flirte avec ma sœur, il rit de m’avoir fait peur et de ma gêne, il s’incruste genre « beau gosse charmeur ». Mon regard pourrait le cramer sur place s’il était équipé d’un lance-flamme. Ouais, bruler à petit feu. D’abord ses cheveux rouges et son attribut masculin pour le remettre à sa place.

Hope ! Il faut que tu te calme !

Je me concentre sur mon dessin. Mais ma main n’a plus cette précision habituelle. Je suis bien trop tendue.

Je croyais que l’intrus allait se barrer au vue de ma bonne humeur d’asociale, sauf qu’il s’assoit un peu plus loin. Il veut faire causette ? BUUUZZZZ mauvaise pioche. De un, face à un torse nu musclé et masculin, je ne vais pas aligner deux mots. De deux, je ne cause pas aux mecs qui sautent sur tout ce qui portent des seins. De trois, je suis fatiguée et  il vient de me mettre de mauvaise humeur, alors ce n’est pas vraiment le moment !

Le mec m’observe et je n’aime pas ça du tout. Il attend quoi ? Il ne peut pas retourner à son eau ? Qu’est-ce qu’il se fait comme films dans sa tête ? Faut pas qu’il s’imagine des choses absurdes. Je ne veux pas savoir. Me concentrer sur mon dessin, ça c’est la bonne idée.

Alors que doucement j’arrive à reprendre mon calme et finir mon ombrage, voilà que le garçon se présente. Je hausse le sourcil gauche et le regarde du coin de l’œil. Sérieux ? Il veut vraiment me parler à moi ? La jumelle sans intérêt ? Il se leurre s’il croit qu’il obtiendra les mêmes faveurs qu’avec Haley. Un petit rire cynique m’échappe. Il ne croit pas mériter mon ton agressif… Je m’en fous, je n’ai pas envie de lui parler !
Ma réaction ne semble pas plaire au garçon, mais ça ne m’importe pas. Je jette un œil à la sortie des vestiaires. Mais toujours pas de jumelle en vue. Je soupire alors que « cheveux rouges » a une illumination.

- Ouah ! Bravo ! Tu as gagné le droit de me laisser tranquille, maintenant !

Je pose mon crayon et le fixe durement. Mon ton est froid et sec.

- Je ne suis pas Haley ! Tu as eu ce que tu voulais d’elle, ne t’attend pas à ce que je sois pareil.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport :: Piscine-