Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Should I really not talk to you?

 :: Campus :: Terrain de sport :: Piscine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 14 Aoû - 22:14
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Septembre 2017.

C'était reparti. Les vacances d'été, les plus sympathiques quoi!, étaient terminées et il fallait déjà reprendre le chemin de l'académie. En soit, c'était pas la fin du monde car Yoite aimait sa vie d'étudiant, il y avait pleins d'amis, il pouvait se défouler en sport sans limite et suivait son cursus avec toujours autant d'intérêt qu'au début. Certes, certains jours étaient moins joyeux que d'autres, il lui arrivait de ne pas avoir envie d'y aller, de se fâcher avec les "devoirs" à faire et d'espérer vite rejoindre la vie active mais ... en terme général, il aimait sa vie du moment.
Et ces premières journées de rentrée passèrent assez rapidement. Le jeune japonais était revenu particulièrement bronzé d'Australie où il avait passé 2 semaines avec 2 de ses potes, et hormis quelques soucis de réveil le matin après avoir passé des soirées entières à faire la java, l'I don't care se sentait à l'aise. Retrouver son club de natation lui avait même fait un bien fou! L'odeur, les habitudes, le calme qui y régnait avant qu'il ne déclare les portes ouvertes aux membres, il adorait ça!
D'ailleurs, il avait découvert un petit papier sur son pupitre le 1er jour de la rentrée d'Avril, l'informant qu'une nouvelle élève fraîchement débarquée d'Angleterre intégrait son club de natation et amenait avec elle de beaux bagages de compétitions, de victoire, de trophées et surtout d'espoir pour la réputation de l'académie! Ça promettait! Pour sa part, même s'il adorait toujours nager et passer des heures dans cette eau qu'il considérait sienne, Yoite avait depuis longtemps abandonner l'idée des compétitions. Il n'aimait pas le stress que ça engendrait, la déception de perdre en ayant donné le meilleur de soi. Il n'était pas fait pour les challenges, il voulait que ça reste une passion mais personnelle.

C'était la fin de la semaine et Yoite avait une vue physique de sa nouvelle élève depuis des mois maintenant. Haley Warren. Des cheveux flamboyants, un regard qui lui plaisait beaucoup car ça leur faisait un point commun quand elle jouait avec ses lentilles, un physique certes petit mais particulièrement à l'aise dans l'eau. On voyait qu'elle aimait ça mais ... comment dire ... Elle servait à rien.
Franchement, en toute sympathie et sans juger, Yoite ne l'avait pas trop approchée, se contentant de lui dire "bienvenue" au début et de lui donner les consignes du club. Il s'était dit qu'à son niveau, il fallait qu'elle trouve ses marques, qu'elle juge les environs avant de leur en mettre gentiment plein la vue mais ... bah il était déçu. Dans son vocabulaire, il s'entendait parfois dire "qu'elle barbotait" comme si c'était une corvée. Techniquement, il s'en foutait hein! Qu'elle nage, coule ou joue sur son téléphone n'allait pas changer sa vie mais il aurait aimé avoir des étoiles dans les yeux en la voyant nager, en la regardant se défouler et tenter de comprendre à quel point ça pouvait lui importer mais ... tant pis.

La fin des heures de club était proche, les 3/4 étaient déjà partis car Yoite ne forçait personne à rester plus longtemps qu'il le voulait. Il était un capitaine plutôt je m'en foutiste mais sérieux quand même. D'ailleurs, il restait encore Haley et aujourd'hui non plus, elle ne semblait pas plus motivée qu'à l'époque. Sincèrement, ça lui donnait pas trop envie d'aller la voir même s'il croisait parfois son regard sans qu'aucun mot ne soit échangé. Elle était peut-être sympa mais il n'avait pas envie de faire d'effort, il n'était pas non plus connu pour être comme Kim le Prince Roux à vouloir aider et défendre la veuve et l'orphelin.
Non lui, il allait aller prendre une douche bien chaude pour enlever au maximum cette odeur si particulière qu'était celle du chlore et rentrer chez lui pour préparer son week-end. Prévoir un truc avec Sakura peut-être, ou inviter Dae-Hyun à la maison ... il savait pas trop, il allait voir. Serviette sur l'épaule et lunettes de natation autour du cou, le capitaine du club était sur le point de fermer le club!


"C'est bon pour aujourd'hui, je vais fermer d'ici 15 minutes!"

En toute honnêteté, il lui fallait bien plus de temps pour se refaire une beauté après la douche mais les autres étaient bien plus rapides que lui et souvent, en 10 minutes tout le monde était dehors! Après, il avait l'ordre de vérifier qu'il ne restait personne, que rien n'avait été oublié, tout ça ... Il n'était pas pressé, ça sentait le week-end!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Aoû - 5:37
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Should I really not talk to you ?

avec Yoite Unden


La dernière heure de cours a enfin sonné! Il était temps! On est déjà en fin de semaine, c'est abusé comme le temps passe rapidement. En même temps, une journée sans maths, ça ne peut qu'aller vite ! Hier je n'ai pas pu aller à la piscine, alors aujourd'hui, je compte bien y remédier . Je sors de la classe et me dirige machinalement vers les casiers. Après un léger papotage avec Hope où on en profite pour déposer nos affaires, je lui fait un petit bisou sur la joue puis prend mon sac, direction la piscine !

Pendant le chemin qui me mène là bas, je repense à comment ça s'est passé depuis la rentrée d'avril. Le capitaine m'avait accueilli et fait le rappel des règles, ainsi que la paperasse, à mon inscription et j'ai vite fait la rencontre des autres. Vite fait parce que... j'ai pas vraiment parlé avec eux, ni nagé en fait. Enfin.. si, pour un humain lambda c'est de la nage, mais pas pour moi. Le capitaine, mignon à tomber, avait eu l'air un peu déçu d'ailleurs. Il a sûrement eu vent de ma bourse sportive et je comprends qu'il ai finit par ne pas s'intéresser à moi plus que ça, vu le peu de performance que j'ai pu montrer jusque là. Mais, la rentrée est arrivée et je compte bien changer tout ça.

Une fois sur place, je fais un passage par les vestiaires pour enfiler mon maillot de bain noir, avec quelques lignes rouges devant et sur les flancs. Sans oublier le bonnet et les lunettes, mais ça je les mets au dernier moment. J'arrive près du bord de la piscine et salue de la main les gens déjà là. Parce que oui, je suis un tout petit peu en retard. Pas grand chose... 10 minutes à tout casser. Je fourre soigneusement mes cheveux sous mon bonnet, enfile mes lunettes et entre dans l'eau pour me diriger vers un couloir vide, pour commencer à nager tranquillement.



"C'est bon pour aujourd'hui, je vais fermer d'ici 15 minutes!"

Déja ? Hm… Je finis tranquillement ma longueur et relève la tête. Tiens, il ne reste plus grand monde ici. Plus que lui et moi en fait, j'ai l'impression. Il est déjà hors de l'eau, serviette sur l'épaule et beau comme c'est pas permis. En fait si, c'est permis et encouragé même. N'y voyez rien de malsain, surtout. J'aime juste jeter un petit coup d'oeil sur mon cher capitaine, de temps en temps, pour passer une bonne fin de journée. C'est beau de rêver, non? Enfin bref. Une dernière longueur me sépare des vestiaires, alors on va lui en mettre un peu plein la vue.

- Je sors, pas de souci !

Sourire au coin des lèvres, je m'appuie au mur de la piscine, les pieds bien à plat contre la paroi. Je prend une grande inspiration et, bras bien tendu devant moi, pars dans une brasse de compétition. Ma nage de prédilection. Étant assez petite, c'est la seule nage où la taille ne joue pas pour grand chose. Le tout avec la brasse, c'est d'être synchronisé et coordonné parfaitement entre les bras et les jambes. Et là, pour le coup, c'est quasi parfait. Je me délecte de la sensation de fusionner avec l'eau, ne faire plus qu'un avec elle, pendant  l'accélération. C'est un sentiment.. de liberté. Je touche rapidement l'autre extrémité du bassin. Sûrement un très bon chrono, même si j'ai pas surveillé ça depuis mon arrivée en Avril. Faudra que j'en parle avec Yoite.

Je sors en passant par l'échelle de la piscine et, après avoir retiré mon bonnet et mes lunettes, je remet mes longs cheveux un peu en ordre. Yoite est juste là, il a dû attendre que je sorte pour être sûr que je ne traîne pas. Je lui sourit gentiment et, bonnet et lunettes en mains, passe devant lui pour aller aux vestiaires... Enfin... c'était sans compter sur ma maladresse légendaire, ma marche trop rapide et la jolie flaque d'eau sur mon chemin, parce que je sens mon pied déraper et mon corps partir en arrière. La rencontre entre le sol et moi, c'est imminent. Bye bye la crédibilité...

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Aoû - 16:42
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Il l'avait vu arriver, comme toujours. Jamais absente mais parfois en retard, comme si cette inscription dans ce club n'avait été qu'une obligation parmi tant d'autres. A moins qu'ils ne fonctionnaient pas de la même façon tous les deux. Yoite n'arrivait pas en retard pour un cours (ou autre) qu'il affectionnait particulièrement mais plutôt pour ceux où il s'ennuyait ou n'y trouvait pas son intérêt, tel que le coréen. Mais peut-être que les autres avaient uniquement des passions dans leurs vies et devaient arriver en retard à certaines afin de pouvoir tout gérer ...
Bref.

L'heure de la fin des clubs approchant à grands pas, Yoite fit une annonce globale afin que les derniers en profitent rapidement et que les plus lents aillent déjà vers les vestiaires. Il n'était pas pressé de partir mais il n'aimait pas devoir rester pour le plaisir parce qu'un des membres avait décidé de trainer aujourd'hui. Il avait aussi sa propre vie!
Laissant quelques minutes aux membres pour sortir de l'eau, Yoite commença à ranger le matériel qui encombrait vraiment le passage, finissant ensuite par glisser sa serviette sur son épaule, prêt à aller se faufiler sous les douches des vestiaires. Mais avant, il aperçut la silhouette de Haley se préparer à une dernière longueur. Ouais, voilà justement ce qu'il disait tout à l'heure "les membres qui ont envie de traîner". Elle avait de la chance qu'il n'était pas pressé et qu'il se trouvait finalement curieux de voir si elle allait enfin se révéler passionnée comme il l'avait imaginé même s'il en doutait.

...
Là, elle venait de piquer sa curiosité. C'était quoi cette belle motivation le temps d'une longueur? Ces gestes proches de la perfection et cette rapidité jusque-là dissimulée? Franchement, ils allaient devoir parler tous les deux, il était hors de question qu'elle n'en profite pas davantage et aucune excuse ne le ferait changer d'avis! Pour ce soir, Yoite n'allait pas la retenir mais il était clair qu'il l'attendait de pied ferme à la prochaine séance! Au moins des explications, le reste importait peu finalement!
La laissant sortir de l'eau, il la regarda se refaire une petite beauté. Oui, elle était belle et ce, même pour lui. Il savait reconnaître le charme de ces dames même s'il n'y prêtait pas plus d'attention que cela. Ce maillot de bain faisait bien ressortir ces formes en plus, elle était sexy et les autres membres masculins du club l'avaient aussi remarqué. Bon ils n'avaient jamais échangé alors elle était peut-être con comme un manche mais c'était pas grave ... Il ne lui rendit pas son sourire, il n'était pas payé pour être sympa et alors qu'il s'apprêtait à prendre sa suite, Yoite vit la scène comme au ralenti. Cette flaque d'eau pile au mauvaise endroit, cette démarche trop rapide peut-être par sa faute, la chute était vue d'avance et les conséquences pouvaient être dramatiques! Ils n'étaient plus que tous les deux, et Yoite n'avait aucune formation de secouriste si ce n'est celle de sauver quelqu'un de la noyade ... inutile, quoi.
D'un geste rapide, quoiqu'inconscient, il tendit ses deux bras vers l'avant et accueilli ce corps si féminin avec aucune délicatesse. Il sentit son pied glisser légèrement et termina sur les genoux sans qu'Haley ait ne serait-ce qu'effleuré le sol. Restant interdit quelques secondes, le cœur battant très vite sous le coup de la surprise, Yoite prit une profonde respiration :


"Ça va, t'as rien?"

Il connaissait déjà la réponse ou presque mais on sait jamais. Valait mieux demander, elle allait peut-être lui dire qu'elle venait de se tordre la cheville, ou qu'elle se sentait pas très bien. Par contre, si elle s'avisait de hurler parce que l'une de ses mains -salvatrices au passage- se trouvait un peu trop près de sa poitrine, Yoite risquait de la lâcher de suite et de prier pour qu'elle se casse quelque chose!
Mais comme il ne voulait pas vraiment qu'elle finisse par terre, même en douceur, il attendit qu'elle lui réponde quelque chose avant de faire le moindre geste.


"A ta place, je serais mort de honte ... Tu marchais d'un pas si décidé, ahah."

C'était humain de se moquer et même si c'était pas bien sympathique, ça faisait doucement redescendre le stress de l'instant. Dans un bêtisier ou un manga, cette chute aurait été splendide et tout le monde aurait ri. Là, il n'y avait que Yoite mais au fond, c'était un rire de soulagement.
En attendant, bien qu'il savait que tout s'était déroulé très vite et qu'il n'avait même eu le temps de réfléchir à "réagir ou pas", Yoite se demandait ce qu'il aurait fait si ça avait quelqu'un qu'il n'appréciait pas plus que ça. Son corps aurait sûrement bougé de la même façon mais là, il sentait un besoin d'en profiter pour enfin remettre les choses à leur place :


"Heureusement que tu m'as montré que tu savais nager et vite juste avant de sortir de l'eau, sinon t'aurais pu te casser une jambe en tombant que ça n'aurait même pas été grave."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 22:12
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Should I really not talk to you ?

avec Yoite Unden


Yoite ne m’a pas rendu mon sourire, il doit être pressé de sortir et aller se changer, ou alors, il n’en a rien à faire de la petite Haley qui flemmarde dans la piscine depuis son arrivée. Ouais, ça doit être ca. Quoique, un petit sourire sur son visage parfait, ça n’aurait pas fait de mal ! Mais on verra ça un autre jour, ma rencontre avec le sol m’attends. Vous le voyez vous aussi, ce joli ralenti digne d’un film ? Alors que mon pied dérape pour me faire partir en arrière, je lâche mon bonnet, mes lunettes de natation et ferme les yeux pendant que je me casse la figure. Mon cerveau s’imagine un petit moment la suite du film, avec le beau Yoite comme personnage principal, qui plonge au ralenti, plaçant ses beaux bras de nageurs sous mon dos pour me rattraper afin d’éviter la chute...

Oh wait.. Le choc avec le sol, il n'est toujours pas arrivé, ça veut dire que… J’ouvre les yeux et me rends compte que mon cerveau n’a rien inventé, c’est exactement ce qu’il s’est passé. Je suis dans les bras de mon capitaine de club, qui est à genoux et qui m’a sauvé. Me rendant compte de la situation, je sens le rouge me monter aux joues instantanément, et pas qu’un peu. Mon cœur bat la chamade à cause de la chute et tout ça.

"Ça va, t'as rien?"

- Euh… non... Rien à signaler, je crois.

Un rapide check-up de mon état me suffit, le choc a été évité donc tout va bien. La seule petite douleur qui se fait sentir, c’est l’endroit ou ses bras m’ont rencontré hâtivement, mais ca passera vite. Sa gentille attention me fait plaisir, mais c’est vite rattrapé par de la taquinerie. J’ai cru comprendre qu’il aimait ça, taquiner les gens. Pas en le côtoyant, parce qu’on a jamais vraiment discuté, mais par les bruits de couloir et sa réputation. Bon, il n’a pas tort, j’ai voulu faire la fière et lui en mettre plein la vue pendant une minute, c’est raté ! Je rougis encore plus, mais intérieurement, je le remercie de briser la glace.

- Oh ça va.. En fait, c’était juste pour tester tes réflexes.

Ouais, tu parles. Je suis surtout maladroite comme pas possible. Pour tester ses réflexes, j’aurai eu d’autres idées, mais bon. D'un, il n’est pas du même bord. De deux, je ne saute pas comme une furie sur les gens qui me plaisent (il ne faut pas abuser non plus). Et pour finir, c’est mon capitaine de natation, plus âgé que moi et je le respecte comme il se doit par sa fonction. Je préfère garder juste une image de lui dans ma tête et rêvasser en cours quand je m’ennuie. À côté, ca ne m'empêchera pas de l’embêter par contre. Après tout, il ne se gêne pas pour le faire lui !

"Heureusement que tu m'as montré que tu savais nager et vite juste avant de sortir de l'eau, sinon t'aurais pu te casser une jambe en tombant que ça n'aurait même pas été grave."

- Ahah, sympa dis donc. J’ai bien choisi mon jour pour enclencher le turbo du coup, sinon je serai sûrement en route pour l’infirmerie pour avoir un joli plâtre !

Je lui fais un clin d’œil et le libère de ma présence en m’asseyant au sol et en encerclant mes genoux de mes bras, pour me calmer et reprendre un peu mes esprits. Je n’allais pas rester collée contre lui, sinon le rouge de mes joues ne partira pas. Et puis, je ne dois pas être très lourde mais bon, on est tombé assez violemment quand même, j’espère qu’il ne s’est pas fait mal aux genoux. Ce serait le comble.

- Yoite le héros ne s’est pas fait mal, j’espère? Ce serait dommage de t’abîmer...

Mais, rattrape toi et finis ta phrase!

Les genoux, je parle de tes genoux.

Je lui fais un semblant de sourire confiant, pour essayer de rester crédible et détourne le regard. Pourquoi je ne réfléchis pas à deux fois avant de parler ? En même temps, réfléchir avec celui-là sous les yeux, c’est pas évident. Si Hope avait vu la scène depuis le début, elle aurait eu de quoi se marrer pendant un moment...


Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 15:58
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
C'était vrai que d'un point de vue extérieur, ça devait être très beau à regarder, très intense comme moment ce beau sauvetage imprévu mais pour les deux concernés, la peur et l'adrénaline avaient simplement boosté leurs cerveaux. En toute honnêteté, Yoite n'avait pas eut le temps de penser, il avait juste réagi et aurait pu rater son coup ou tomber lui aussi, c'était le principe même du réflexe. Heureusement pour les deux, le sauvetage était réussi.
Une fois l'action stoppée, Yoite demanda à Haley si elle n'avait rien et il la vit rougir d'une force assez surprenante. C'était aussi l'effet de la pression qui retombait? Ou est-ce qu'il pouvait se dire qu'il était encore plus beau de près? ... ah ah. En attendant, doucement mais sûrement la conversation s'engageait entre eux. Rien de personnel, rien d'inoubliable mais c'était un bon début depuis tout ce temps, une façon suffisamment originale pour qu'ils ne soient pas gênés par d'éventuels blancs. Yoite aimait l'imprévu et les rencontres hasardeuses, c'était tellement plus intéressant que tout ce qui était planifié!
Redevenant lui-même en peu de temps et taquinant Haley pour vite faire partir cette ambiance spéciale, Yoite esquissa un sourire quand elle reprit la parole. Ah? Taquine aussi? C'était vrai qu'il ne savait rien d'elle si ce n'est son dossier sportif. Il ignorait si elle était timide, prétentieuse, cruelle ou finalement abordable et sociable. Le fait qu'elle soit taquine et qu'elle réponde positivement à sa gentille taquinerie lui fit gagner des points.


"Bah voyons ..." répondit-il en souriant.

Jamais il n'avait vu quelqu'un prendre autant de risques pour tester quelqu'un d'autre. Elle aurait fait quoi s'il avait regardé ailleurs à ce moment-là ou n'avait pas réagi aussi vite? Bien sûr, Yoite savait qu'elle n'avait pas fait exprès et que cette chute avait été tout sauf planifiée mais dans l'optique où tout avait été prévu, le risque était trop élevé. Le sol de la piscine était dur et glissant, les conséquences auraient été désastreuses pour elle comme pour lui, qui a la surveillance et la protection des autres dans ses engagements.
Bref.

Délicatement, ou pas, il orienta la conversation sur ce qu'il avait vu juste avant, sur cette performance sortie de nulle part qui lui avait fait très plaisir. Là encore, Haley accepta son ton moqueur et ses bras furent finalement libérés dans l’entrefaite. Quelques petites douleurs lui picotaient les muscles mais c'était léger, rien qui ne serait pas parti le lendemain.
Lui souriant enfin personnellement, Yoite s'assit à son tour et reprit une respiration plus lente pour calmer son rythme cardiaque.


"Ça fait des mois que tu es dans ce club et que tu te contentes de patauger. Je peux savoir ce qui t'a motivé à 2 minutes de la fin?"

C'était franc mais c'était son rôle. Certes, il n'entraînait pas les membres de son club pour le championnat mais il espérait quand même qu'ils ne venaient pas ici pour tirer au flanc. D'ailleurs, il réalisait qu'il avait été laxiste avec Haley depuis son inscription, et qu'il aurait dû aller la voir depuis longtemps. Lui qui n'aimait pas les règles avait évidemment opté pour la solution de "ne rien voir", la motivation d'Haley lui passait au-dessus et il avait peut-être eu tort.

Redressant la tête alors qu'il avait posé ses mains derrière lui sur le sol, Yoite pencha la tête sur le côté en voyant sa partenaire du jour s'emmêler les pinceaux en parlant. Mouais ... Son instinct lui disait qu'il ne la laissait pas indifférente, c'était adorable. Il aurait été bisexuel, il l'aurait emmenée dans un coin caché du club pour lui faire des tas de choses mais ... non, dommage.


"J'ai mal ... Pour de vrai, mes genoux commencent à chauffer mais j'ai rien de cassé, t'inquiète. Tu aurais préféré que je sois abîmé pour tu puisses me soigner? Je peux m'écorcher si tu veux ..."

Bon il allait sûrement un peu trop loin dans sa taquinerie et puisqu'elle avait du répondant, il allait certainement se faire envoyer sur les roses mais c'était amusant! Il pouvait bien jouer son charmeur relou de temps en temps, ces dames aimaient qu'on les taquine un peu, non? Avec les mecs, il pouvait pas se comporter de cette façon, tout était moins cute, ils rougissaient pas souvent et étaient beaucoup moins mignons dans leurs réponses. Alors jouer avec les filles, pourquoi pas. Après, fallait qu'il sache imposer la limite tout de même!
Se penchant en avant, il croisa ses mains entre ses jambes et ajouta :


"Ça te dirait qu'on patauge tous les deux en discutant quand les autres seront sortis? J'ai lu ton dossier mais j'aimerais bien avoir ta version. Sauf si t'as autre chose de prévu et dans ce cas, je te réserve pour le cours suivant."

Aucune idée perverse derrière cette proposition mais l'instant était plaisant, Haley avait piqué sa curiosité avec sa nage puis avec son caractère et puisqu'ils étaient déjà engagés dans une conversation, pourquoi ne pas en profiter?
Le fait de lui demander de retourner dans l'eau, c'était pour pas qu'ils aient froid, ou soient gênés l'un l'autre. Dans l'eau, on voit rien, on peut s'occuper à nager et si un peu de taquinerie vient s'y glisser ... Tant mieux!
Allez, pataugeons Haley.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport :: Piscine-