Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Première journée de cours - Septembre

 :: Lycée :: 2e Étage :: Salle B2 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 14 Aoû - 1:54
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 55

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Première journée de cours
Feat Haley & Hope Warren
Assis en salle de classe, je regardai par la fenêtre. Pourtant, rien ne m'intéressait réellement dans ce qu'il se passait à l'extérieur puisque je ne faisais que me remémorer mes souvenirs, qu’ils soient proches ou lointains. Au moins, de cette façon, je faisais passer le temps et je ne regardais pas toutes ces personnes à la vie normale d’adolescents de mon âge. Depuis que j’avais cinq ans environ je m’étais aperçu des différences qui me séparaient de mes camarades. Le savoir n’était pas moins difficile à supporter, même si, au moins, je pouvais arrêter de me poser des questions sur le pourquoi du comment.

Peu de temps avant mon arrivée à l’académie, j’avais été convoqué par un supérieur de Mao pour me rappeler les consignes les plus importantes que j’allais devoir suivre durant ma scolarité. La première, la plus importante de toutes, était d’obéir à Mao comme s’il me faisait face. Cela n’allait pas être bien compliqué en soit puisque le fait même de penser à faire le contraire de ses ordres me faisait frissonner de peur. Ensuite, les contrats devraient être fait de nuit. Normalement je n’allais pas être seul, mais que ce soit le cas ou non, la nuit était le seul moment où je pourrais sortir ma faux de sa sacoche. D’un autre côté, si elle pouvait rester enfermée pour toujours, ce ne serait pas plus mal ! Enfin, il ne m’était pas permit de dévoiler mon rôle de « Faucheur » ou même que j’appartenais à la mafia.
Une fois que j’eue promis sur mon honneur et ma vie, on me laissa partir pour Hoshi. Je ne connaissais pas la ville, mais je ne fis rien pour en savoir plus sur cette ville. J’allais découvrir ses ruelles sombres bien assez tôt malheureusement…

Lors de mes premiers jours à l’académie Chisê, il me fallut remplir de la paperasse, m’installer dans ma chambre, prendre connaissance de la classe que j’allais intégrer, mon emploi du temps… D’un certain côté, j’avais envie de reprendre une vie normale d’étudiant, pouvoir m’amuser et vivre pleinement mon adolescence comme une personne normale. Pourtant, bien des choses me retenaient. En fait, il y avait trois raisons principales qui m’empêchaient de me mêler aux autres totalement. Je m’étais donc volontairement isolé de tout le monde, ne participant qu’au minimum aux activités de club et en restant en retrait pour le reste.

Les vacances battant son plein lors de mon arrivée, cela n’avait pas été compliqué : la plupart des étudiants étaient partis rejoindre leur famille et il n’y avait pas cours. Le top pour découvrir l’école, flâner sur le toit et me détendre un peu. Mais la rentrée ne tarda pas à arriver et c’est ainsi que j’arrivai à là o j’étais : ma première journée de cours. En classe, je m’étais volontairement mis le plus à l’écart possible, ne participant à aucune conversation, laissant les questions sans réponse. Même quand il fallut que je me présente parce que j’étais nouveau, je ne fis que le strict minimum. C’était sans compter la pile électrique…
(c) Ryuu
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 1:14
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 132

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première journée de Cours

avec Hope Warren et Ryuunosuke Y. Gumi


Et voilà, on y est ! Premier jour de la rentrée ! Ahhh.. C’était chouette ce mois de vacances à Kyoto quand même. Les sorties à la piscine, le festival passé en Yukata, de jolis souvenirs! Mais là, on se concentre ! On est de retour à l’école et je compte bien sociabiliser. J’arrive en classe avec Hope et on s’installe à nos tables désignées à la rentrée, pendant que les autres élèves prennent leur place. Assise à ma table, je relève la tête d’un geste vif quand le professeur annonce l’arrivée d’un nouvel élève dans la classe. Un nouveau. J’ai rien capté en arrivant moi, il est où ? Ah mais c’est vrai, quand on est arrivé le premier jour on a dû attendre dehors avant d’entrer pour se présenter devant les autres, alors il va sûrement en faire autant. Regard fixé vers l’entrée, j’attends en jouant avec mon stylo entre mes doigts et… le voilà. Un grand brun(oui grand, par rapport à Hope et moi il à l’air grand!) , cheveux mi-long qui descendent sur une partie de visage, assez fin en apparence, il se positionne devant la classe et se présente aussi simplement que ce qu’il laisse paraître de lui : nom, prénom, les formalités quoi, et se dirige vers l’extrémité de la classe. Bon choix le côté fenêtre, au moins il est bien placé lui ! Il pourra regarder par la fenêtre.. Chanceux.

Le premier cours commence alors, puis le deuxième et les suivants. La matinée passe assez vite et, même si je reste assez concentrée, je ne peux pas m’empêcher de me dandiner sur ma chaise (trop d’énergie, excusez) et je file un petit mot à Hope en douce. « Un nouveau, c’est l’occasion parfaite pour sociabiliser ! On va le voir à la fin de la matinée ! » Pendant les vacances on s’est promis, enfin surtout moi, d’aller vers les autres, alors je compte bien commencer rapidement. Si la petite sœur ne veut plus m’avoir sur le dos toute la journée, elle n’a pas trop le choix. J’ai besoin de me sociabiliser de toute façon ! Après lui avoir lancé un petit regard entendu, je reconcentre mon attention sur les cours et prend des notes de tout ce que je peux pour ne pas avoir trop de mal à réviser ensuite.

Les dernières minutes arrivent, et l’heure fatidique sonne enfin. Je range mes affaires et tapote le bras de ma sœur pour qu’on aille en direction de la sortie et de ce nouvel élève. Il a l’air assez réservé, ou distant je sais pas trop, alors on va y aller en douceur et pas le submerger ! Une fois arrivée à sa hauteur, Hope à mes côtés, je lui fais un petit signe de la main pour le saluer.

- Salut Ryu… Ryuuno... Ryuunosuke-san, c’est bien ça ? Je m’appelle Haley Warren et voici ma sœur Hope. On est là que depuis avril, alors on est dans le même bateau que toi un peu. Ça c’est bien passé ton arrivée ? Tu veux venir manger avec nous ?

Le regard discret de Hope me laisse penser que pour le calme, on repassera. Je parie qu’elle se dit que j’ai encore posé trop de questions d’un coup...  Je n’ai pas fait exprès, et puis ça va, je ne lui ai rien dit de gênant ! Son pansement à l’oeil m’intrigue, mais je me suis retenue, c’est déjà bien non ?

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Aoû - 5:08
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première journée de cours - Septembre
avec Ryuunosuke Y. Gumi et Haley Warren


Première journée de cours après un mois de vacances, pas le choix, faut s’y remettre. Et je reprends avec un tas de bonnes résolutions. Réduire mon sport, poursuivre le dessin, me former en infographie et codage pour changer l’allure de mon blog le personnaliser (et chut je n’en ai toujours parlé à personne, Haley y compris).
Pendant les vacances, j’ai un peu réduit mon temps de sport. Haley et nos parents m’ont bien aidé. J’ai beaucoup écris et dessiné aussi. Il faut maintenant que je m’impose un emploi du temps incluant d’autres activités que le sport pour continuer sur ma lancée.
Bon ce n’est pas que cette première matinée de cours m’enchante. On démarre avec des cours qui ne me passionnent clairement pas. Mais je vais écouter… à peu près… et surtout Haley va sûrement bien tout noté. Je n’aurai plus qu’à relire. Je vais surtout en profiter pour cogiter cet emploi du temps sur le papier.

Pour ce cours, je suis assise seule sur la table derrière ma sœur. On n’a pas eu le choix, mais ça me va. Je vais être à peu près tranquille pour réfléchir sur cet emploi du temps « activités ». Ordre et organisation sont mon maitre mot !

On est à peine installées que le prof nous présente un nouvel arrivant. Un nouveau dans la classe ? Je vois instantanément Haley s’excitée sur sa chaise… Je n’ose imaginer ce que sa tête est en train de fomenter…

Je scrute discrètement le garçon qui semble timide, malgré une taille correcte pour un mec. Il me dépasse d’une tête je pense. Ça lui donne un air intrigant cette attitude. Et puis il est bien battit… Il est même mignon le mec, si ce n’est cet air triste qu’il arbore. Et on dirait qu’il cache son œil avec sa mèche. Ah oui ! Je me rend compte quand il bouge qu’en fait il a un cache œil à la Jack Sparrow. Hum… Bien plus joli que le pirate tout de même ! Mais il a dû encaisser un tas de choses peu sympathiques pour être obligé de porter ça.
Par contre je n’ai pas du tout retenu son prénom. J’ai du mal avec la concentration en cours, mais alors avec un beau gosse c’est pire (et encore heureusement qu’on n’est pas à la piscine). Enfin bref. Il s’appelle « Ryu quelquechose ». Haley a sûrement retenue de toute façon.

Et voilà que ma sœur me glisse un mot, ses yeux pétillent et je connais bien ce sourire du genre « on va lui parler ! ».
Mon regard lui lance plutôt un « Oui bien sûr ! Compte là-dessus ! J’ai pas envie ! » .

J’ouvre le mot. Bingo ! Je soupire assez fort pour lui faire entendre que ça ne me plait pas. Le pauvre ! Il vient d’arriver et elle veut déjà lui sauter dessus. Et puis moi, je vais pas encore savoir aligner 3 mots… l’empotée paniquée et la sang de puce curieuse… On fait la paire vraiment !

J’évite de regarder trop ce nouveau du reste du cours. Oui je ne suis pas la reine des concentrée en cours, mais je dois avancer mon projet « emploi du temps activités » pour mon propre équilibre. Alors éviter de regarder les autres surtout les mecs mignons est primordial pour ma concentration.

Haley me confirme à la pause qu’elle compte bien aller lui parler. Je ronchonne pour la forme, mais je sais bien qu’elle ne me laisse pas le choix. Et je ne peux trop rien dire, c’est moi qui est amorcé les choses en lui demandant plus de distance entre nous. Pas que je veux qu’on s’éloigne l’une de l’autre, mais qu’on se fasse des amis, des connaissances au moins, et ne plus tout travailler à deux. « Se sociabiliser » comme dit Haley.
Bon elle n’en oublie pas de noter chaque mot des profs comme une furieuse. Je vous l’avais dit ! Le top pour suivre en cours : avoir une sœur accro aux notes parfaites (je sais meme pas comment elle fait pour écrire autant de mot en 8h de cours…) et qui a une belle écriture (agréable à lire). Associé à ma mémoire visuelle et auditive, le boulot est fait à 80%. Et puis la chimie et la bio, je me fous d’avoir 18 de moyenne, du moment que j’ai 12 ça me va…

La sonnerie retentit. Déjà midi ? J’ai bien avancé mon organisation d’activités et un petit dessin de fait, en prime !

A peine, la cloche s’arrête que ma sœur est sur les starting-blocks. Pour sociabiliser, elle est championne du monde du 10 mètres. Je vous jure ! Imbattable ! Et elle m’entraine avec elle.  

Le nouveau a l’air un peu déstabilisé de voir mon énergumène de sœur se planter devant lui. Je le comprends bien. S’il savait… Haley le salue de la main, je fais pareil discrètement en fixant mes pieds trop gênée. Mes joues sont déjà en feu, mes mains moites. De près il est vraiment mignon en fait… Me reconcentrer sur une respiration calme !. Je compte dans ma tête pour caler mon souffle et me calmer.

Mais voilà qu’Haley se lance dans un enchaînement de questions. Elle va le faire fuir ! J’hallucine et lui jette un regard en coin pour qu’elle se calme à son tour. Non mais elle ne va quand même pas lui demander pourquoi ce bandeau sur son œil droit !! Haley et sa curiosité sans filtre ! Il faut que je l’arrête !
Je saisis le bras de ma sœur et me tournant face à elle. Et je lui lance sarcastiquement :
- tu veux pas sa pointure et sa marque de caleçon tant qu'on y est ?

Voyant une étincelle chipie allumer la pupille de ma sœur, j’hésite. Elle marque un temps de réflexion. Elle ne va pas oser quand même ? Je resserre ma main sur son bras pour lui faire comprendre que, si elle continue, elle va trop loin. Ce mec n’a pas l’air à son aise (et moi je vais bientôt faire un malaise accessoirement). Je comprends la timidité de Ryu, plus qu’il ne doit le croire en l’instant. Je fusille Haley du regard pour qu’elle pige qu’elle doit ralentir si elle veut « sociabiliser » avec ce nouveau.
Je respire à fond et prends sur moi me tournant vers Ryuunosuke (je vous avais dit que « Super Sister Sociable Assidûe en cours » aurait noté le prénom à rallonge !).
J’essaye de sourire au beau gosse.
Rhaaa t’es folle ! Ne le surnomme pas comme ça, tu ne t’aides pas toi-même Hope !
Bon dieu mon visage est rouge pivoine. Son regard, même d’un œil, semble si triste et perdu malgré la froideur qu’il affiche. Il me fait penser à un petit chaton perdu. Ça me fait mal pour lui et ça m’aide à passer outre ma peur et ma timidité. Je lâche ma sœur et frictionne mes mains l’une dans l’autre sentant l’angoisse monter.

- Excuses ma soeur, elle est trop envahissante parfois ! Trop curieuse aussi ! Si ça te dit, on te guide au réfectoire.

Me voilà encore à me tortiller sur mes jambes. C’est plus fort que moi. Je ne tiens pas en place dès que je stresse. Une fois mon discours sorti, je baisse rapidement mes yeux vers mes chaussures. Haley doit avoir un sourire jusqu’aux oreilles.  Bon d’accord, j’ai réussi à aligner plus de trois mots. Mais je suis rouge pivoine, je bous de chaleur, et mes mains sont trempées. Je cherche et saisis la main d’Haley pour me rassurer.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Aoû - 15:41
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 55

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Première journée de cours
Feat Haley & Hope Warren
De toute la matinée, je n’avais rien fait d’autre que regarder par la fenêtre, ne me levant et saluant quand le délégué de classe nous le demandait. Bien entendu, à plusieurs reprise les professeurs me le reprochèrent, mais cela n’avait rien changé pour autant. Peut-être en eurent-ils assez puisqu’ils abandonnèrent très rapidement les uns après les autres. Cela me permis d’être assez tranquille, ce qui était le mieux. Bien entendu, quand il fallut faire les exercices, je les fis un peu, mais sans plus.

Puis vint enfin l’heure de déjeuner. Ne souhaitant pas me mêler aux autres, j’attendais qu’ils se soient tous levés ou installés pour manger pour me rendre à mon tour au réfectoire. Manque de bol, cela laissa le temps à la pile électrique qui arriva vers moi sans passer son chemin, accompagnée de la personne qui était assise derrière elle en cours :

- Salut Ryu… Ryuuno... Ryuunosuke-san, c’est bien ça ? Je m’appelle Haley Warren et voici ma sœur Hope. On est là que depuis avril, alors on est dans le même bateau que toi un peu. Ça s’est bien passé ton arrivée ? Tu veux venir manger avec nous ?

Ne sachant pas vraiment comment réagir ou comment lui répondre, je les observai sans rien dire. La première était rousse, la peau pâle et souriait sans gêne. Elle semblait très sociable contrairement à sa sœur plus timide et brune. Je pus néanmoins la voir arborer un air réprobateur quand elles échangèrent un regard. Je ne savais pas trop ce qu’elles avaient, mais ce n’était pas mes affaires. Je laissai tout de même la dénommée Hope me proposer à son tour :

- Excuses ma sœur, elle est trop envahissante parfois ! Trop curieuse aussi ! Si ça te dit, on te guide au réfectoire.

Euh… Après ce qu’elle avait dit à propos de la taille de mon caleçon à sa curieuse de sœur, j’étais beaucoup moins apte à accepter. Déjà que je ne l’étais pas des masses… Du coup, je tentai de leur offrir un sourire désolé qui n’était pas feint, juste légèrement forcé, et je leur répondis :

- Désolé les filles, mais je connais le chemin du réfectoire et je préfère être seul.

Sur ce, je me levai calmement, pris mon portefeuille dans mon sac pour le glisser dans la poche de mon pantalon et dirigeai mes pas vers la sortie de la classe. J’avais gardé un ton neutre pour éviter tout malentendu mais j’avais peur que cela ne satisfasse pas la prénommée Haley. Après tout, je n’avais pas répondu à toutes ses questions. Alors j’avais le choix, trois pour être exact : soit elle me laisserait en paix (peu probable), soit elles me suivraient jusqu’au réfectoire et s’installeraient à ma table, ou alors elles me retiendraient tout de suite. Si je devais choisir, je préférerais la première solution mais je ne pouvais pas décider des choix d’autrui.
(c) Ryuu

_________________
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Aoû - 16:17
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 132

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première journée de Cours

avec Hope Warren et Ryuunosuke Y. Gumi


- Tu ne veux pas sa pointure et sa marque de caleçon tant qu'on y est ?

Hope m’a attrapé le bras en me disant ça, comme pour me dire que je vais trop loin. Moi, aller trop loin ? Ahah ! La blague ! Quoique non en fait, c’est vrai que j’ai peut-être posé beaucoup de questions à la fois…. Mais franchement, quand j’entends sa phrase à elle, qui est-ce qui va trop loin là, hein ? Bon, sur le coup, j’ai voulu faire de l’humour et faire semblant de réfléchir à la question, pour les taquiner quoi ! Mais vu comment elle m’a fusillé du regard, je crois que ce n'était pas une très bonne idée. La voilà qui se retourne vers lui rouge pivoine, pour s’excuser à ma place. À ma place ? Mais… mais ! Non Hope ! C’est pas à toi de le faire ! Et là voilà qui devient encore plus stressée, sa main est moite quand elle saisit la mienne. Je lui serre pour essayer de la rassurer et me retourne vers le nouvel élève, qui arbore un sourire.. Désolé ??

- Désolé les filles, mais je connais le chemin du réfectoire et je préfère être seul.


Eh flûte. Je m’attendais pas à ce que ça le fasse prendre la poudre d’escampette. Je ne dis pas qu’il fuit, c’est juste que là, on a vraiment été trop loin vu qu’il préfère se retrouver seul et qu’il s’excuse et tout. Merde. Pour le coup, j’me sens un peu bête de ne pas avoir réfléchi avant d’agir. Ca arrive souvent d’agir trop vite, un jour, j’arriverai peut-être à inverser la tendance, mais là, je pensais pas à mal. J’ai juste été trop… Directe ? Bavarde ? Envahissante ? Je ne sais pas exactement ce qui a posé problème, peut-être le tout… Du coin de l’œil, je le regarde se lever et sortir de la classe.

- J’ai été trop loin...

J’ai dit ça tout bas, assez pour qu’Hope entende, même si c’était plus pour moi-même que je le disais. Je baisse la tête, ma mèche tombant devant mes yeux, et me plonge dans une réflexion intense, toujours en serrant la main de ma sœur. Je ne peux pas en rester là et le laisser sur cet avis de nous deux. Ce serait injuste pour Hope, parce que c’est ma faute pas la sienne. Et puis, il pourra m’éviter s’il le souhaite, mais il faut que j’aille m’excuser au moins. J’essaye de me mettre à sa place et je me dis que, le premier jour de classe, il ne doit pas forcément avoir envie qu’on lui saute dessus pour parler et compagnie. Je sais que moi, ça m’aurait pas dérangé, mais je suis pas dans la moyenne, niveau sociabilité. Je suis un peu too much sur pas mal de points, et c’est pas forcément son cas. Il devait surtout vouloir être tranquille, prendre ses marques, et il aurait abordé plus tard les gens, par envie ou par nécessité, pour les devoirs communs ou autre par exemple… Mais là, se faire sauter dessus par une fille trop sociable, hyperactive et qui pose un tas de questions… Ouais, j’ai vraiment été trop loin. Je relève la tête et me tourne vers Hope, avec un sourire un peu contrit.

- Viens Hope, on va manger.

Je lâche sa main, vais récupérer mon portefeuille et sort de la classe. Il est au bout du couloir et va manger lui aussi. Je presse un peu le pas pour essayer de le rattraper, Hope étant toujours avec moi. Au détour d’un autre couloir, j’arrive enfin à sa portée et pose le bras sur son épaule. Il est grand, en plus d’être mignon. Chut, tais-toi cerveau d’Haley. Faut vraiment que je m’excuse au lieu de commencer à divaguer dans mes pensées.

- Ryuunosuke ?

J’enlève ma main et attends qu’il se retourne pour continuer à parler, en commençant à me frictionner les mains. J’me sens mal d’avoir été comme ça, arrrgh.

- Je.. Excuse moi, pour ce qui s’est passé plus tôt. J’ai été un peu trop directe et envahissante, Hope n'avait pas tort.

Je retourne ma tête vers cette dernière pour lui sourire, puis redirige mon regard vers Ryuunosuke et continue.

- J’ai tendance à aller un peu trop vite en besogne, et j’aurai dû réfléchir et me calmer avant de te sauter dessus, ça a pas l’air comme ça, mais je peux comprendre que tu n'as pas apprécié. Vraiment désolée…

J'incline la tête et le haut de mon buste pour appuyer mes excuses, pour agir comme les japonais le feraient même si je n'en suis pas une. C'est une marque de respect quand même.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Aoû - 14:58
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première journée de cours - Septembre
avec Ryuunosuke Y. Gumi et Haley Warren


Haley a serré ma main quand j’ai cherché la sienne anxieuse. Elle a compris que je flippe complètement et que j’ai fait un effort surhumain pour parler au nouveau et essayer d’apaiser ce premier contact. En plus j’arrive à aligner mes mots sans bredouiller.

Mais je suis vite refroidie quand celui-ci refuse notre invitation. Oh, il n’est pas agressif mais bon la politesse c’est limite…. « bonjour » « merci »… il ne doit pas connaître.
En plus je ne sais pas trop comment interpréter ce petit sourire qu’il arbore en nous sortant son « désolé les filles ». Il n’a pas du tout l’air désolé à mon sens. Ça me refroidit direct !
Je déteste ça. Je fais un effort et me prend un revers. Je ne suis pas prête de refaire un pas en avant. Ah si c’était aussi facile que ça le semble pour Haley… je soupire d’impuissance.

Perdue, je suis ma sœur. Mais quand elle murmure :
- J’ai été trop loin...  
je comprends qu’elle ne se sent pas mieux que moi. Alors je calme mon angoisse. Plus important que ce nouveau, je ne veux pas que ma jumelle se sente mal. Elle n’a aucune méchanceté au fond d’elle et ne pense qu’à bien faire. Elle a juste un peu d’excitation souvent. Alors je lui explique et essaye de la rassurer, malgré ma propre contrariété.

- Disons que tu as mis tes gros sabots de curieuse surexcitée. Une question à la fois aurait suffi. Mais c’est comme ça que tu es. Et puis apparemment, je n’ai pas fait mieux.

Je lui souris pour la rassurer alors que j’ai un nœud à la gorge. Ok Haley n’a aucun filtre pour son énergie et son envie de connaître les gens. Ce n’est pas pour ça qu’elle méritait une telle réaction.

- Mais je ne sais pas trop quoi penser de ce garçon. Même pas un « bonjour » ou « merci ». Il est aussi froid qu’il est mignon !

Mon ton est amer. Pourquoi me suis-je extasiée sur son faciès alors qu’il n’a pas une once d’amabilité ?!
Je sais que j’ai tendance aux extrêmes, et qu’Haley ne doit pas percevoir les choses de la même manière. Mais n’empêche je n’apprécie pas et vais garder mes distances. Comme si c’était super facile d’aller vers les gens. Ce n’est que le premier jour de cours depuis les vacances… je sens que je ne vais pas me faire beaucoup d’amis dans cette école.

Haley m’entraine dans le couloir puis lâche ma main pour prendre ses affaires et courir rattraper Ryu-bidule. Là j’angoisse clairement. Elle va faire quoi ? Elle ne va pas insister ? Je la suis de loin et reste en retrait. Mon regard est sûrement triste mais prudent avant tout. Je fixe plus souvent le sol, ainsi le vert intense de mes pupilles est masqué par ma mèche et n’interpelle personne.

Je gigote en me dandinant d’un pied sur l’autre, observant ce qu’Haley fait avec ce garçon peu aimable. J’entortille une mèche de cheveux autour de mon doigt, puis la mâchouille. Je fais souvent ça quand j’angoisse ou suis contrariée.

Bah non Haley s’excuse en fait. Bon s’il la rembarre encore, c’est décidé : je ne lui parle plus de l’année à ce garçon. Il ne faut pas abuser. Ma jumelle va se sentir mal toute la journée avec ça. Je rends son sourire à Haley afin de l’encourager. Mais ne prononce pas un mot. Je vais encore bégayer comme une idiote alors autant m’abstenir. J’ai une boule au ventre et je sais que ma contrariété va sûrement me couper la faim. Je ferai le plein de barre chocolatée dans ma chambre en allant chercher mes livres pour les cours de l’après-midi.

Quand Haley s’incline à la manière des japonais, je fais comme elle par respect. Surtout pour elle. Pour montrer que nous sommes sincères sans mauvaises intention. Elle veut absolument se lier à d’autres élèves. Bon en même temps c’est sa nature et ma demande qu’elle me colle un peu moins, donc si je ne l’encourage pas je serais vraiment ingrate. En tout cas, moi je suis presque sûre que je vais rester dans mon coin. Ce soir j’irai au club informatique. Il n’y a jamais personne. Je ne sais même pas s’il y a d’autres membres que moi. Mais au moins j’ai accès à du matériel intéressant et je ne suis jamais dérangée. Je vais pouvoir reprendre l’activité de mon blog que j’ai un peu laissé en pause pendant ses vacances (occupations de vacancière et sœur fuineuse oblige !).

Toujours à mâchouiller mes cheveux, j’attends en retrait de voir la réaction de ce garçon.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Aoû - 18:02
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 55

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Première journée de cours
Feat Haley & Hope Warren
Un peu comme je l’avais espéré et prié, elles me laissèrent partir de la salle de classe sans me retenir. Seulement, cela me permit de réfléchir sur mes actions et je me sentis comme honteux et… débile. Je n’avais pas su faire les formules de base comme « bonjour ». La base ! Comme une excuse dont je voulais croire la véracité, je me mis à penser que je n’en avais pas eu l’occasion ou qu’elles ne m’auraient pas lâché si je l’avais fait. Mais voilà, ce n’était que des excuses parmi tant d’autres pour fuir, pour éviter que ma gentillesse ne prenne le pas sur mon devoir, qu’on en subisse les conséquences… Que devais-je faire pour éviter de blesser les autres tout en nous protégeant ?

Sans que je puisse avoir le temps de trouver des réponses ou des excuses bien plus valables que tout ce que j’avais pu m’énoncer, j’entendis une personne m’appeler. En me tournant une fois que j’eue stoppé ma progression, je découvris Haley et Hope. La seconde semblait plus timide que la première qui s’excusa auprès de moi une fois qu’elle m’eut rattrapé :

- Je.. Excuse-moi, pour ce qui s’est passé plus tôt. J’ai été un peu trop directe et envahissante, Hope n'avait pas tort.

Elle lança un regard à sa sœur qui sembla le lui rendre. Cela lui donna certainement le courage de continuer avant qu’elles s’inclinent toutes deux devant moi :

- J’ai tendance à aller un peu trop vite en besogne, et j’aurai dû réfléchir et me calmer avant de te sauter dessus, ça a pas l’air comme ça, mais je peux comprendre que tu n'as pas apprécié. Vraiment désolée…

Gêné par la situation, bien que ce soit moins que précédemment, je pris une grande inspiration en me frottant l’arrière du crâne, m’ébouriffant encore plus les cheveux au passage. Expirant normalement pour ne pas créer un second malentendu, je me mis à regarder les deux filles pour leur demander :

- Vous pouvez vous relever… Après tout, moi aussi je vous dois des excuses puisque j’ai même pas été foutu d’utiliser les bases de toute communication. Bien que j’ai certaines raisons qui me poussent à ne pas vouloir me lier plus que nécessaire, ce n’était pas une raison pour vous traiter comme je l’ai fait.

A mon tour, je leur fis face pour m’incliner devant elles comme j’avais tant l’habitude de le faire au sein de la mafia. Puis, quand j’eue leur pardon, je leur déclarai avec, encore une fois, un air désolé :

- Je vais aller manger à part, si ça vous dérange pas : j’ai besoin d’être un peu seul.

Et ce n’est que lorsque je fus certain d’avoir ou leur accord, ou leur compréhension, que je partis m’acheter un sandwich au hasard avant de partir sur le toit (celui juste au-dessus de la cage d’escalier) pour manger tranquillement. Cela me permit d’ailleurs de réfléchir à ce qu’il s’était passé et comment j’allais pouvoir adapter mon attitude pour mes prochaines rencontres.

Une heure plus tard, je fus obligé de retourner en cours. Comme le début de la journée, je regardai à l’extérieur comme pour m’échapper de la réalité, rêvassant de liberté. Enfin, jusqu’à ce qu’on appelle mon nom, non pas pour m’engueuler pour mon manque d’attention, mais pour me dire que j’allais devoir collaborer avec Haley et Hope pour un devoir noté. Autant dire que mon expression montrait une réelle surprise. Pour des raisons propres et certainement compréhensibles, j’avais horreur de la collaboration. Cependant, je n’allais pas ignorer les deux jeunes filles non plus…
(c) Ryuu

_________________
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Aoû - 1:05
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 132

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première journée de Cours

avec Hope Warren et Ryuunosuke Y. Gumi



- Disons que tu as mis tes gros sabots de curieuse surexcitée. Une question à la fois aurait suffi. Mais c’est comme ça que tu es. Et puis apparemment, je n’ai pas fait mieux.

Mes sabots de curieuse surexcitée, aïe ! Ca fait mal, mais c’est bien vrai. Faudrait que je me remette à fond dans la natation un peu, ça me dépenserait un peu ! Surtout, que je n'y ai pas fait grand chose a part barbotter dans l’eau et nager touuuuut doucement. Ils doivent se demander d’où j’ai obtenu ma bourse… Ils verront, mais pas aujourd’hui, plus tard ! Là, j’ai autre chose à régler. Hope a été aussi perturbée que moi par les paroles du nouveau, et ça me fait froncer un peu les sourcils. Je n'aime pas la voir contrariée, on est jumelle et elle est plus jeune que moi, alors je suis là pour elle, comme une grande soeur! Je ris intérieurement en l’entendant dire qu’il est aussi froid que mignon. Mignon hein ? J’suis bien d’accord avec elle, mais j’ne pensais pas qu’elle me l’aurait dit là, comme ça. Elle n'a pas dû faire attention vue qu’en général elle évite de me parler de son avis sur les garçons, alors j’vais laisser passer et je l’embêterai plus tard mouahahah.

Je pars devant Hope pour aller présenter mes excuses, auprès de Ryuunosuke, alors qu’elle me suit d’un peu plus loin. Elle doit se demander ce que je fais, s’inquiéter aussi, mais il ne faut pas ! Ca va aller, il faut que ca se passer bien… Je m’approche de lui, attire son attention et lui présente des excuses que je pense vraiment. On s’incline pour appuyer nos excuses, parce qu’au Japon, c’est souvent comme ça. Même pour dire bonjour et tout y en a qui le font, mais je ne vais pas faire des courbettes à tout-va non plus, ce n'est pas dans mes habitudes. Pour les excuses, en tout cas, là, j’veux bien faire l’effort.

- Vous pouvez vous relever…

Quand on se redresse, Hope se met un peu en retrait et se met à mâchouiller ses cheveux. Ce n'est pas faute de lui dire que ce tic est mauvais, mais elle m’écoute jamais. Têtue comme une mule ! Je redirige mon attention sur Ryuunosuke et.. oh my.. Je reste stoïque pour ne pas me griller, mais pourquoi il s’ébouriffe les cheveux comme ça, il est au courant que c’est cute quand il fait ça ? C’est fait exprès pour nous déstabiliser et tout, c’est ça hein ? Je regarde le nouveau et l’écoute attentivement, autant que possible.

- Après tout, moi aussi je vous dois des excuses puisque j’ai même pas été foutu d’utiliser les bases de toute communication. Bien que j’ai certaines raisons qui me poussent à ne pas vouloir me lier plus que nécessaire, ce n’était pas une raison pour vous traiter comme je l’ai fait.

Oh… je m'attendais à ce qu’il accepte nos excuses, ou les refoule, mais pas qu’il s’excuserait lui aussi. Pour tout dire, j’avais même pas fait attention aux formules de politesse, vu que je n’ai même pas dit bonjour moi non plus en lui sautant dessus tout à l’heure. En y pensant, je me passe la main sur la nuque l’air un peu gênée, alors qu’il s’incline pour s’excuser. Je réponds aussitôt :

- Oh.. Euh.. Tu peux te relever. J’ai été tellement hâtive en venant te parler que j’ai même pas pris le temps de te dire bonjour non plus. Si ça vous va, on dit que les excuses sont acceptées et on repart de zéro, ok ?

Ma jumelle et notre camarade de classe n’ont pas l’air d’être contre, et ça me rassure un peu sur mes inquiétudes d’être allée trop loin. Repartir sur de bonnes bases, c’est un bon point !

- Je vais aller manger à part, si ça vous dérange pas : j’ai besoin d’être un peu seul.

- Pas de souci ! À plus tard et bon appétit ! Je lui fais un sourire et me retourne vers Hope On y va ?

J’attends qu’elle acquiesce et me met en route avec elle direction la cantine. On y arrive rapidement et fait la queue pour prendre un plateau et manger sur place pendant que plus loin, Ryuunosuke se prend un sandwich et sort du réfectoire. On s’installe à table, on mange assez tranquillement en discutant de tout et de rien, et j’en profite pour taquiner Hope.

- Alors, Miss Nemo, tu n’as pas pu te retenir de rougir, encore une fois ? Bon, j’te comprends, il est loin d’être moche le nouveau ! Mais c’est rare que tu me dises aussi directement que tu trouves quelqu’un mignon. C'était le choc, c’est ça hein ?

Je lui lance un clin d’œil taquin et me remets à manger nonchalamment en écoutant sa justification. Je souris, j’aime bien la taquiner quand je peux, c’est facile, je sais, mais je l’aime beaucoup et c’est une des nombreuses façons que j’ai de montrer mon affection aux gens. Et puis bon, si je m’en prive ce n'est pas rigolo ! Après le repas, on retourne dans nos chambres pour récupérer nos blouses pour l’après-midi. Comme on a un cours de SVT, vaux mieux l’avoir au cas où, on sait jamais. Hope range un peu sa moitié de chambre et me grogne un peu dessus, en me disant que je devrai en faire autant, que mes affaires traînent un peu partout, et blablabla. Je récupère ce qui se trouve de son côté (oui, oui, je me suis étalée) et pose tout sur mon lit. Je ferai ça plus tard ! On retourne aussitôt en classe, une heure de pause, c’est court !

Le cours de sciences commence, j’écoute attentivement et mes sourcils se lèvent quand le prof évoque le thème du jour. Une dissection de coeur animal. On ne pouvait pas faire autre chose ? Et puis, il ne peut pas juste nous expliquer ça au tableau et tout ? Hope ne va pas aimer ça, je la vois se crisper un peu sur sa chaise vu qu’elle est devant moi. Le professeur annonce qu’on se met par groupes de trois pour faire le TP, et j’avoue que je suis rassurée qu’Hope n’ait pas à faire ça toute seule, elle vomirait direct sinon. Quelle surprise quand j’entends qu’on se retrouve ensemble, et avec le nouveau en plus de ça. Et le mieux dans tout ça, c’est que c’est noté ! Le professeur nous fait nous lever pour aller en salle de TP, qu’on récupère le matériel et qu’on se mette en groupe. Je fais un sourire encourageant à Hope, tout se passera au mieux et je vais éviter les gaffes si possible ! Je m’installe à l’un des trois tabourets d’une paillasse et enfile ma blouse, pendant qu’Hope va chercher le matériel. Il vaut mieux qu’elle s’en charge, ce n'est pas le moment de jouer avec ma maladresse. En attendant qu’elle revienne, je regarde avec curiosité le coeur qui se trouve sur la table, pendant que Ryuunosuke arrive. On dirait que nos chemins se recroisent plus tôt que prévu !

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 19:53
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première journée de cours - Septembre
avec Ryuunosuke Y. Gumi et Haley Warren


Ryuunosuke semble s’être remis aussi en question. Quand Hal va s’excuser de sa fougue, il admet également sa froide attitude. Finalement il n’est pas si impoli. Peut-être est-il aussi timide que moi, et peu diplomate quand il est mal à l’aise. Je peux bien comprendre cela.  

Il va quand même manger à part mais c’est son droit. Haley est soulagée. Moi je reste nerveuse mais contente de voir que le faux départ entre nous, peut évoluer vers une discussion agréable. Finalement c’était limite drôle de le voir s’excuser en réponse aux excuses de ma sœur. La tête de ma sœur : surprise, perplexe, gênée. C’est rare de la voir ainsi. Mais je suis tellement mal à l’aise moi-même que je ne relève pas en l’instant pour me moquer d’elle. Oui parce qu’elle adore se moquer de moi quand je rougis alors pour une fois j’aurai pu. Mais la répartie par l’humour c’est une de mes grandes incapacités.

- On y va ?  

Haley est devant moi souriante. Elle a une capacité à retrouver sa sérénité intérieure qui m’a toujours épatée. Autant je suis capable de le faire en pleine course. Autant dans la vie de tous les jours, je peux mettre des jours à me remettre d’une contrariété de ce genre.

Je ne réponds pas. Un hochement de tête suffit. Je lui souris pour lui signifier que c’est bien ce qu’elle a fait et que je vais aller bien. Parfois on n’a pas besoin de s’en dire plus. On sait très bien comment l’autre est et réagit. Un regard, un sourire, un contact, un geste nous suffit à savoir si ça va aller ou non.

Le repas me requinque rapidement. Il y a des desserts trop succulents. Oui ! Parfois à la cantine, il y a de bons cuisiniers et de bons plats. Les œufs à la neige de cette cantine sont une tuerie ! OK ça n’a strictement rien de japonais. Mais de temps en temps, le cuistot nous fait des desserts d’autres origines, se basant sur celles des élèves de l’école. Je ne connais pas d’élèves français, mais j’adore ce dessert ! En plus il y a des sushis choco-framboises.

Voyant que je suis détendue et me régale, Haley en profite pour s’amuser de moi. Elle me renvoit à mon état désastreux de timide face aux garçons et à ce « il est aussi froid que mignon » que j’ai lâché bien malgré moi dans mon énervement.

- Alors, Miss Nemo, tu n’as pas pu te retenir de rougir, encore une fois ? Bon, j’te comprends, il est loin d’être moche le nouveau ! Mais c’est rare que tu me dises aussi directement que tu trouves quelqu’un mignon. C'était le choc, c’est ça hein ?

Je déteste quand elle m’appelle ainsi. Je sais bien qu’elle y met une grosse dose affective, mais le sens premier est quand même de me rappeler mon état systématique face à un garçon ou une situation où je dois communiquer.

Heureusement personne ne l’entend. Bon Haley ne m’appelle presque jamais comme ça devant du monde. Mais quand même à la cantine ! Quelqu’un peut entendre !
Bien sûr je rougis instantanément et manque de m’étouffer avec mon sushi choco-framboise.
Elle me fait un clin d’œil taquin et reprend la dégustation de son propre dessert l’air de rien. Je dois bien lui répondre sinon je n’ai pas fini d’en entendre parler. Me voilà à me justifier d’une chose insignifiante qui prend une ampleur qui me met mal à l’aise, devant ma sœur fouineuse, et au milieu d’un tas de jeunes curieux et inconnus. Résultat : bégayement à peine audible.

- Nan… enfin… si… il n’est pas moche...

Reprendre sa formulation « moche » vaut mieux que redire qu’il est mignon. Ne pas attiser le ‘feu taquin’ d’Haley !

- Mais il est bizarre… Bon il s’est aussi excusé… c’est bien… mais ne va pas te faire de films !

Elle mange tranquillement en me regardant. Ses yeux me montrent clairement qu’elle jubile de me taquiner et se retient de ne pas en ajouter. Je sais bien que c’est sa façon de montrer qu’elle m’aime. Je ne lui en veux pas, enfin presque pas. Je me vangerais bien en la faisant chier sur le bordel qu’elle fout partout dans notre chambre. Au bout de 5 jours elle a déjà du bordel partout…. Cas désespérant !

Vu qu’on a cours de SVT (youpi je déborde de joie…. IRONIE ! Je déteste vraiment les cours du lundi !), nous repassons à la chambre prendre nos blouses. J’espère vraiment qu’on n’en aura pas besoin. Je déteste la SVT, mais encore plus les expériences farfelues et écœurantes de ces cours. Ils font toujours du mal aux animaux. Je déteste ça. C’est barbare et n’apporte rien sauf me faire encore plus haïr cette matière. Il est clairement évident que je ne serai jamais prof de sports, impossible de faire des études universitaires avec de la SVT !!


On a encore une petite dizaine de minutes avant le cours alors j’en profite pour virer le bordel d’Haley posé sur mon bureau. Je grommèle alors qu’elle est tranquille assise sur son lit.

- Haley ! C’est quoi ces bouquins ? C’est les tiens !

Je ne sais pas comment elle fait pour mettre ses affaires partout. Elle sème comme un petit poucet. Je les rassemble et les pose sur son lit. Et le pire c’est qu’elle en rit et ne range rien. Elle me regarde faire. Je déblaye mon bureau : un cours de maths d’Haley, une paire de chaussettes (propre heureusement !), des post-it… à Haley aussi, des stylos fantaisies comme elle aime, un paquet de gâteaux entamés et les miettes qui vont avec… Elle récupère tout alors que je nettoie et réorganise mon bureau comme il faut. Haley, par contre, laisse tout en vrac sur son lit pour aller en cours. Je soupire de désespoir mais bon c’est son coin, je n’y touche pas (ou je perdrais la tête à ranger toutes les secondes).

Nous repartons en cours. Zut ! C’est un cours sur des paillasses. J’ai de nouveau une boule dans la gorge. Ça sent l’expérience et j’appréhende.
Du coup, je colle à ma sœur et m’installe juste devant elle. On prend nos aises puisque nous ne sommes pas hyper nombreux pour le nombre de paillasses présentes. Je repère le nouveau qui s’est isolé seul au fond. Il semble aussi inspiré que moi par ce cours. Et rêveur. J’ai l’impression de me voir là ! Ça me fait sourire. Je m’installe loin de l’allée où la prof passe parfois et me colle contre le mur. J’ouvre mon cours mais je sors surtout mon bloc de dessins. Je le masque à Haley, je n’ai pas envie qu’elle voit que je trace le visage de ce nouveau. Je commence à dessiner plus aisément les visages que je vois. Alors je m’entraine sur tous les nouveaux visages que je croise.

De toute façon, Haley est ultra concentrée sur le cours. Moi je n’écoute qu’une demi-oreille. J’ai juste capté qu’on parle du cœur et son fonctionnement. Oui bah le sang entre avec l’oxygène inspiré de l’air, le cœur alimente les poumons et le sang ressort avec le CO2. Notre cœur est un muscle et faut le gérer en douceur pour perdurer sa résistance et son souffle dans l’effort. Ça me suffit comme information. Je le gère chaque jour à l’entrainement.

Mais quand j’entends « nous allons pratiquer une dissection d’un cœur de bœuf pour vous illustrer tous les composants d’un cœur » je panique. J’en casse la mine de mon crayon sur mon dessin. Je ferme tous, les mains tremblantes et me tourne vers Haley. Elle a bien compris que ça n’allait pas me plaire. Son visage se veut rassurant mais ce n’est pas suffisant.
Le professeur vient vers nous et nous regroupe par trois. Heureusement il me met avec Haley. Impossible autrement ! Il a peut-être dû voir que la nouvelle de cette expérience barbare ne me plaisait pas du tout. Je pense que le sang a du quitté mon visage cette fois. Je deviens un « poisson rouge albinos ». Un Némo blanc ! Hein soeurette ? ça le fait moins tout de suite !

La bile me monte à la gorge mais Haley m’envoie chercher le matériel. J’y vais comme un zombi. Je sais qu’elle me fait faire cela parce qu’elle a une grosse tendance à la maladresse et aussi pour m’occuper à autre chose que réfléchir au sujet du TP. Oui mais en mode panique, je suis tout aussi maladroite. Et là je découvre deux scalpels… Je crois que je vais vomir…

J’amène le matériel en me forçant à me concentrer dessus en mode « ne casse rien » et «  transport de matériel sans but précis ».

Je finis de m’installer à cette table en rangeant toutes mes affaires inutiles dans mon sac. J’amène mon sac au plus loin des paillasses occupées. Hors de question que mes affaires aient une goutte de sang. En m’asseyant, je découvre que Ryu-machin nous a rejointes. Oui bon là mon cerveau est incapable de se rappeler de son prénom, de fonctionner tout court. Je remarque juste que je suis la seule aussi chamboulée par le sujet du TP.

Le professeur nous amène, tout content de lui, les cœurs sur un plateau. C’est dégouttant. Pauvre bestiole ! Je détourne le regard, les larmes aux yeux, la boule dans la gorge encore plus grosse. Je suis comme dans une bulle qui s’envole. J’ai l’impression que tout le monde est très loin de moi. Je décèle la voix de Haley mais ne la comprends pas. Est-ce Ryu qui parle à côté ? Ou le prof ? Je ne peux pas regarder ça…

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Sep - 2:36
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 55

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Première journée de cours - Septembre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dès que les groupes furent décidés, nous allâmes dans une salle spécialisée pour pouvoir procéder à l’autopsie d’un cœur animal. En passant à l’entrée, je pris une blouse blanche qui était fournie en cas d’oubli et j’allai rejoindre les deux sœurs. L’une d’elles était allé chercher les ustensiles qui allaient nous aider à procéder à la dissection du sujet du cours. Ce n’était pas quelque chose qui me répugnait vu que j’étais familiarisée avec l’odeur du sang comme avec les cadavres. Le professeur me demanda cependant en passant d’enlever mon bandeau pour éviter tout problème, par exemple s’il venait à se détacher. Je tentai de protester sans me faire remarquer, mais vu l’insistance qu’il mit dans sa demande j’y accédai. Je dévoilai donc mon affreuse cicatrice et mon œil totalement blanc. J’espérais que les filles ou d’autres ne seraient pas trop choqués ou amenés à me poser des questions à ce propos…

Regardant le tableau un instant, je pris connaissance des consignes pour le TP. Non pas que l’histoire de la note commune me fasse énormément bouger, ce fut surtout la tête livide de Hope qui ne semblait pas aller bien et qui me poussa à parler à Haley comme un chef de groupe :

- Haley, occupes-toi de ta sœur. Je crois qu’elle va pas bien. S’il le faut, appelle le prof, mais n’attends pas qu’elle soit trop mal. Je m’occupe du cœur.

Puis, suivant les indications au tableau, je mis une paire de gants en caoutchouc et pris les instruments avant d’utiliser mes deux mains pour calculer les distances et procéder au découpage de façon presque experte. Rien que voir la chair se séparer en deux fit remonter de vieux et douloureux souvenirs. Heureusement, aucune goutte de sang ne sortait de la viande rouge. Certainement avait-il été vidé pour éviter que cela ne pourrisse trop vite. Bientôt, nous pûmes voir les deux ventricules et deux oreillettes du cœur, les quatre compartiments dans lesquelles le sang allait avant d’être envoyé dans les poumons ou le reste du corps.

Ayant terminé avant le reste des groupes, j’enlevai mes gants et allai rejoindre les deux filles en demandant :

- Comment te sens-tu Hope ?

Ma veste était dénuée de toute trace de ce que je venais de faire. Seule mon expression portait une légère pointe de tristesse qui pouvait aisément se confondre avec de la compassion. Je n’en manquais pas, sinon je ne serais pas en train de me préoccuper de son état, mais ce n’était pas la même chose.

(c) Ryuu sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Sep - 0:18
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 132

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première journée de Cours

avec Hope Warren et Ryuunosuke Y. Gumi


Ryuunosuke arrive a la paillasse avec ses affaires et une blouse du labo, pendant qu'Hope va chercher le matériel. Ce coeur, là sur la table, capte mon attention. Est-ce qu'il est aussi gros le notre ? ou plus petit peut-être, c'est gros un boeuf.. Hm... c'est un peu dégueu mais c'est intriguant. Je relève la tête quand le prof dit au nouveau de retirer son bandage. J'aurai pas cru que ça gênerai tant que ça qu'il le garde, mais je me demande ce qu'il cache dessous. Quand il l'enlève, j'essaye de me contenir, mais mes sourcils se lèvent et je fais des yeux ronds. Wow, sacré cicatrice ! C'est pas joli joli, mais c'est pas ce qui me préoccupe, j'me demande comment il a fait ça, et j'ai un peu mal au coeur. Ca a du le faire souffrir et ça doit le gêner. Je détourne le regard pour ne pas le mettre mal à l'aise et  reportes mon attention sur Hope, qui arrive au ralenti pour ne rien faire tomber. Vu sa tête en arrivant à la paillasse, je crois que ca va pas aller très bien pour ma jumelle. Je la sens se crisper.

- Haley, occupes-toi de ta sœur. Je crois qu’elle va pas bien. S’il le faut, appelle le prof, mais n’attends pas qu’elle soit trop mal. Je m’occupe du cœur.

- T'inquiètes, je comptais pas la laisser dans cet état, merci Ryuunosuke.

Je lui sourit puis prend Hope par les épaules pour la faire s'asseoir sur le tabouret le plus éloigné de l'objet de ses frayeurs. Je passe ma main sur sa joue et lui sourit, lui murmurant quelques mots pour la rassurer.

- Ne regardes pas, il va s'en occuper et je vais faire le schéma. Je ne dessine pas aussi bien que toi, mais je vais limiter les dégats. T'occupes pas de ce qui se passe sur la table, d'accord ma belle ?

Je lui fais un bisou discret sur la joue et retournes près de Ryuunosuke. J'attrape le sac de hope, qui est plus proche que le mien et prend son bloc note pour faire les schémas demandé pour le TP. On le recopiera au propre plus tard. J'ouvre le bloc mais la dernière page se trouve être un croquis de notre nouveeau camarade. Je jette un regard furtif à Ryuunosuke en plaquant le bloc note contre moi pour qu'il ne voit rien, et lance un regard interrogateur à Hope. Je lui sourit et tourne vite la prochaine page pour arriver sur une feuille vierge. Un petit "eurk" de dégout sort de ma bouche quand il sépare le coeur en deux. Je suis les gestes de Ryuunosuke pour annoter ce qu'on voit et faire le croquis des ventricules et compagnie. Il enlève ses gants et vas voir Hope pendant que je finis de noter, et je les laisse quelques secondes ensemble, le temps d'aller voir le prof pour qu'il vienne vérifier que tout est OK et retirer tout ça de notre table. Je retourne ensuite vers ma jumelle et pose une main sur l'une de ses épaules.

- La voie est libre, ça va mieux ?

Je tourne la tête vers Ryuunosuke pour lui faire un regard sincère, le remerciant silencieusement de s'inquiéter pour elle. Il ne reste plus qu'à tout rédiger à table, vu que la paillasse est dénuée de tout coeur animal éventré ! En y repensant, c'est fou la precision qu'il avait en le découpant, on dirait qu'il a fait ça plein de fois ! Il est boucher/charcutier en dehors des cours ou quoi ? Trop jeune pour être médecin !

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Sep - 1:24
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première journée de cours - Septembre
avec Ryuunosuke Y. Gumi et Haley Warren


JE HAIS CE COURS ! JE HAIS CE PROF !

Haley m’empoigne rapidement pour me poser sur le tabouret le plus éloigné de ce pauvre organe. J’ai le goût de mon repas du midi dans la bouche. Malgré mes dents brossées et une digestion avancée, la bile remonte tout. Je ne vais jamais réussir à contenir ça…

Les voix de Hal et Ryuu sont comme des murmures, c’est comme si j’étais dans une dimension parallèle, ou plutôt à cheval entre les deux mondes. Je suis physiquement là, mais mon esprit s’éloigne perdant le contrôle de mon corps.

Haley me câline un peu. Ça me calme, me rassure. Je sais qu’elle est là.

Elle fouille mon sac pour prendre mon bloc à dessin. Je ne réagis même pas. Mes mains sont moites à un point que je noie ma jupette. Le regard fixé sur le carrelage de la salle, j’entends ma sœur Ouvrir mon bloc.

Oh merde ! Je relève la tête. Trop tard, elle est tombée sur mon dessin de Ryuu. Et son regard interrogateur ne laisse présager rien de bon pour mon grade. Evidemment je pique un fard malgré son sourire. Mais elle tourne vite la page évitant que Ryuu voit l’objet du délit. Je la remercie silencieusement, essayant de prendre une grande inspiration d’air pour me calmer.

Mauvaise idée ! L’air ambiant… air de labo de SVT… air où je perçois l’odeur de ces multiples cœurs en dissection. Ça me prend au nez et à la gorge. Je me recroqueville sur le tabouret, détournant le regard, main sur la bouche. Je ne dois pas vomir ! Je ne dois pas vomir ! La classe se moque déjà assez de moi comme ça. Etonnamment, c’est ma fierté qui me fait tenir. Je n’aurais jamais cru. D’autant que je n’ai jamais pensé avoir une fierté si importante.

Soudain Ryuu apparait devant moi. Il porte sa blouse, mais rien… pas une trace de sang ! Je suis soulagée. Mon ventre se dénoue peu à peu.
Quand il me demande, si ça va aller. J’acquiesce hochant de la tête comme ces peluches chiens sur les plages arrière de voiture. Laissez-moi le temps de reprendre mes esprits pour parler.

Sentant la main de Hal sur mon épaule, je relève la tête et elle me confirme qu’elle a tout débarrassé. Je crois que je n’ai jamais regardé deux personnes de manière aussi reconnaissante qu’en cet instant. J’en ai les larmes aux yeux.

Et c’est à cet instant que je remarque que le jeune homme a retiré son bandeau. C’est… étrange.

- Oh !  

Je le regarde d’un air un peu ébahi. Je crois que rien ne m’écœurera plus que ce pauvre cœur de TP. Je grimace en m’attardant sur sa cicatrice. C’est assez déroutant cet œil mais pas non plus une horreur absolue, il semble vrai mais vide d'étincelles. C’est plutôt l’imagination du coup qu’il a dû recevoir pour avoir une telle marque qui me fait horreur. Mais j’ai plus de peine et de compassion pour lui que de dégoût.  C’est étrange comme on peut passer d’une émotion à une autre en quelques millisecondes !

- ça ne te fait pas trop mal ?  

Mon dieu ! Mais qu’est-ce qui me passe par la tête ? Quelle gourde ! Quelle impolitesse ! Je vire une nouvelle fois au rouge écarlate, baissant mon regard sur mes pieds.

- Pardon ! Je suis désolée.

Je me rassois comme il faut face à la paillasse, tremblante de honte et perdue. Mais là je vois la paillasse de devant qui n’a pas finie de ranger son TP.

Oh mon dieu ! Le… cœur… ouvert… Je tourne la tête vers le mur, espérant ouvrir la fenêtre…

Trop tard ! Je vomis tout mon repas et bien plus sur le sol. Mon corps tremble comme une feuille, je pleure comme une gamine… Et les hauts le cœur continuent alors que je crois bien ne plus rien avoir à rendre…

Je suis incapable de réagir, de bouger, d’arrêter mes sanglots. La seule image qui s’ancre dans ma tête c’est ce cœur disséqué et ce bœuf que j’imagine dans le pré. Je crois que ce TP va réussir à faire de moi une végétarienne à vie !

Je veux partir loin d’ici ! Croquer un morceau de pêche au merveilleux goût pour retirer ce relent immonde qui envahit ma bouche ! Retirer cet uniforme tout poisseux qui me colle à la peau !

Je pleure sans contrôle sur moi. Je veux ma maman et je m’en fiche d’avoir 17 ans et demi et chialer comme si j’avais 5 ans. Ma fierté ? Tombée aux oubliettes ! Je veux ma maman et je pleure. C’est immonde de faire ça à une pauvre bête sans défense !

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Sep - 23:46
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 55

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Première journée de cours - Septembre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sans attendre un instant, Haley me répondit qu’elle ne comptait pas laisser sa sœur seule, ni attendre avant d’appeler le prof si vraiment ça n’allait pas, avant de me remercier. Ainsi, je pus faire le travail en toute tranquillité avant de plus ou moins prendre la relève alors que la jeune femme faisait les croquis.
Pour me répondre quand je lui demande si ça va, Hope me fait un signe de tête. Elle m’a l’air extrêmement pâle et j’aimerais pouvoir l’amener à l’infirmerie tout de suite, au moins le temps que ce cours se termine. Autant j’étais habitué à ce genre de choses, surtout que ce n’était pas non plus ma première dissection en cours, autant je pouvais comprendre que certaines personnes ne supportaient pas de voir d’où venait la viande qu’elle mangeait ou, tout simplement, un morceau de corps animal ou humain. Cependant, je pus me rendre compte que Haley avait très rapidement terminé, ce qui avait eu pour effet de nettoyer notre paillasse assez rapidement. Elle était revenue vers nous et avait posé une main sur l’épaule de sa sœur qui avait enfin relevé la tête pour nous regarder avec reconnaissance. Puis, son expression se changea en surprise quand elle me regarda. Ayant l’habitude de porter ou non un bandeau sur mon œil, je ne compris pas tout de suite la raison, jusqu’à ce qu’elle me demande :

- Ca ne te fait pas trop mal ? Pardon ! Je suis désolée, se ravisa-t-elle rapidement.

- Non, ça ne me fait plus mal depuis longtemps, lui répondis-je simplement en me relevant.

Suite à cela, nous retournâmes à notre paillasse pour terminer le travail demandé. Malheureusement, il ne fallut pas longtemps avant que ma camarade ne soit véritablement malade : se tournant dos à la paillasse, elle se met à vomir ses tripes sans qu’on ne puisse faire quoi que ce soit. Prenant la situation en main, disant fermement à Haley :

- Emmènes Hope à l’infirmerie. Je m’occupe de prévenir le prof et de nettoyer tout ça.

Sans attendre la moindre réponse, je vais raconter ce qu’il s’est passé au professeur qui acquiesce et note l’absence des deux sœurs et la raison sur le carnet avant de me demander de nettoyer le tout. Sans me faire prier, je retire la blouse et vais prendre un seau et un chiffon pour aller chercher de l’eau dans les toilettes les plus proches. Cela fait, je me mets à nettoyer le sol et les tabourets sans même avoir un seul haut le cœur. Certes, l’odeur n’était pas agréable, mais j’en avais vu d’autres. Peut-être même aurais-je préféré que tout cela me dégoûte…
Autour de moi, j’entendais des murmures et moqueries concernant Hope. N’avaient-ils rien de mieux à faire que faire ça ? Genre, n’avaient-il pas un minimum de considération pour les autres qui seraient en difficulté ? J’allais rapidement me rendre compte que, parfois, mieux valaient pas connaître certaines personnes.

(c) Ryuu sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
->[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]<-
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Sep - 13:09
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 132

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première journée de Cours

avec Hope Warren et Ryuunosuke Y. Gumi


Alors qu’Hope nous regarde avec les larmes aux yeux, pleine de reconnaissance, je vois son air changer d’un coup. Passant de la surprise à la grimace, elle demande a Ryuunosuke s’il ne souffre pas. Attendez, elle demande pour son oeil là, j’me trompe pas ? Alors que tout a l’heure elle m’aurait tuée pour avoir osé en parler ! Bon, sur le coup de la surprise je peux comprendre. Elle n’a pas dû y faire attention avant ce moment, vu qu’on était dans le TP. Je les écoute et leur adresse un sourire compatissant avant de me retourner vers ma copie pour reprendre la rédaction du compte-rendu. Je passe une main dans le dos de Hope pour la rassurer, la sentant trembloter, mais je fais volte-face en la sentant se retourner d’un seul coup. Qu’est-ce que… Je ferme les yeux en détournant la tête de la scène, pour éviter d’imiter ma jumelle. C’est un peu communicatif ce genre de réaction. Même si le TP en lui-même ne m’a pas écoeuré, voir ma soeur ressortir son repas c’est plus risqué. J’ouvre les yeux pour regarder ma soeur, toute tremblotante et dont les larmes commencent à couler. Je jette un oeil mauvais aux autres élèves qui commencent à faire des messes basses et me retourne vers Ryuunosuke quand il s’adresse à moi.

-  Emmènes Hope à l’infirmerie. Je m’occupe de prévenir le prof et de nettoyer tout ça.

- Oui, je vais faire ça, tu viens Hope ? Vaut mieux que je sorte d’ici de toute façon.

Je fusille du regard les élèves de la table de devant qui sont entrain de juger ma soeur du regard et passe mon bras autour des épaules d’Hope pour l’inciter à se lever et à me suivre. J’incline la tête vers le professeur pour le remercier une fois que Ryuunosuke a réglé tout ça, attrape mon sac et celui d’Hope et sort de la classe avec ma jumelle, en même temps que le nouveau, qui part chercher le matériel pour nettoyer.

- Ryuunosuke, merci pour tout ça.

Je ne traîne pas et emmêne ma jumelle qui sanglote à l’infirmerie, lui frottant le dos pour la réconforter et lui tendant un paquet de mouchoirs. En chemin, j’essaye de la rassurer et lui dit aussi de ne pas faire attention aux autres élèves, qu’ils ne sont pas mieux et que le karma les rattrapera. Se moquer de quelqu’un, ça revient toujours dans la figure et ils n’y échapperont pas.

- Allez, t’en fais pas ça va bien se passer.

Je frappe à la porte de l’infirmerie et ouvre la porte pour laisser passer Hope, puis explique la situation à l’infirmière qui me dit ensuite de retourner dans le couloir pour s’occuper de ma soeur. Je sors donc de l’infirmerie mais reste adossée au mur, près de la porte, en attendant de savoir si elle garde ma jumelle le reste de l’après midi ou si elle retourne en cours avec moi après une petite pause pour récupérer ses esprits. En tout cas, Ryuunosuke s’est montré beaucoup moins froid, et plus gentil que la moitié de la classe. J’avais bien raison, en pensant qu’il ne se résumait pas à ce qu’il laisse entrevoir. Un léger sourire apparaît sur mon visage, et je reste là, attendant Hope et prête à affronter le reste de la journée.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Sep - 14:42
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 159

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Première journée de cours - Septembre
avec Ryuunosuke Y. Gumi et Haley Warren


Je me sens si mal. En plus j’entraine ma sœur et le nouveau dans mes conneries. J’entends les cons de la classe avec leurs messes-basses et leurs railleries.

Je suis en pleurs et ne sais pas m’arrêter.
Ryuu nous surprend en prenant les choses en mains. J’entends juste ma sœur le remercier. J’essaye d’inscrire ça dans ma tête. Il faudra que je m’excuse auprès de lui et le remercie.
Je n’ai pas entendu le prof gueuler, c’est qu’il n’est peut-être pas si nul que ça s’il comprend mon état.

Mais en l’instant, je suis une loque. J’ai l’estomac retourné et vide, un horrible gout dans la bouche, tout le système gastrique douloureux, et les nerfs à vif incapable de maitriser mes pleurs. La fontaine n’a plus de robinet d’arrêt.
Haley m’emmène en me soutenant. Je la suis comme un zombie. Essuyant un peu ma bouche avec son mouchoir, je ne dois pas payer de mine. Peu m’importe les regards des autres qu’on peut croiser dans le couloir, je suis comme dans un autre monde. Je ne les vois. J’entends juste les mots de réconfort de ma sœur.

- Allez, t’en fais pas ça va bien se passer.

J’acquiesce sans conviction. Haley me confie à l’infirmière. Celle-ci m’aide à me débarbouiller et me passe un tee-shirt pour me changer. Je me rince longuement la bouche et l’œsophage. Elle est gentille cette dame. Elle me câline en me parlant doucement. Peu à peu mes larmes tarissent. Je suis épuisée. Je m’allonge sur le lit d’appui et elle me recouvre de sa couverture. Je tremble toujours comme une feuille.

- Je te garde au chaud pour l’heure. Essaye de faire un somme.

Je ferme les yeux et m’endors en pensant à maman.
J’ai vaguement entendu l’infirmière parler à Haley dans le couloir.

------------------

Finalement je suis restée l’après-midi avec l’infirmière. J’ai dormi une heure, puis elle m’a fait un chocolat chaud avec un petit gâteau. Pas que j’avais vraiment faim après tout ça. Mais j’avais encore assez froid. Sûrement les nerfs et le choc. Elle m’a dit de retourner à ma chambre pour le reste de la journée, ce que j’ai fait.
En même temps rater les cours et pouvoir dessiner tranquillement, ça m’allait très bien.

Haley est rentrée directement après les cours et m’a fait un gros câlin. Nous avons appelé papa et maman ensemble, ça m’a fait vraiment du bien. Je me suis alimentée à coup de pain, soupe et yaourt. Je n’étais pas capable d’aller à la cantine et voir toute cette nourriture, alors Haley nous a concocté ce petit plateau dans la chambre. Bon elle a mangé plein de trucs genre gateaux apéritifs mais sans moi. J’étais bien trop barbouillé encore.
Ensuite j’ai rattrapé mes cours tranquillement dans la soirée. Bon tous sauf celui de SVT. Mais quelques jours plus tard, j’ai quand même réussi à refaire le dessin pour le TP pour qu’il soit propre. Par contre j’ai fait ça à jeun. Et pour tout vous avouer, je n’ai pas mangé de viande rouge du reste de la semaine.

Le lendemain j’ai aussi remercié Ryuunosuke. Il avait l’air autant gêné que moi de ma démarche, mais c’était bien normal de m’excuser et le remercier. J’étais scotchée quand Haley m’a raconté qu’il a parlé au professeur pour nous et nettoyé mon vomi lui-même. La honte ! Juste quelques heures qu’il me connait et il m’a vue dans un état pas possible.

Foutue première journée de cours ! Mais au final on s’est peut-être fait un nouvel ami. Par contre, il y a une bande de moqueurs dans notre classe que je déteste. Haley les trucide du regard régulièrement mais je ne m’y trompe pas, ils me trouvent nunuche. Ils ont l’air d’adorer de se moquer de ceux qui ne s’affirment pas. Une bande de dégénérés surtout. Je compte bien les broyer avec mes notes, Na !

FIN



Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Lycée :: 2e Étage :: Salle B2-