■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine Jones
VP • Université - 1ière année
VP • Université - 1ière année
avatar

Messages 60


HnM
Un mot:

MessageSujet: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mar 8 Aoû - 17:17

Make me feel something...« Tu comprends vite, c'est bien. A ce soir sur le toit de l'Université, darling. ♥ »

Pour qui il se prend ? Rien que pour voir qui te parlait comme ça, tu te devais d’accepter sa « proposition » et le rencontrer. Tout en te préparant, tu expliquas rapidement la situation à ton géniteur, qui était ton confident.

« C’est quelqu’un qui a chopé mon numéro de portable je ne sais pas comment, qui sait sûrement que j’ai les cheveux bleus je ne sais pas comment, et qui veut me rencontrer je ne sais pas pourquoi.
- C’est louche quand même, tu veux vraiment y aller ?
- C’est sûrement un mec de l’université, daddy, t’inquiètes. Et au pire, je te contacte !
- Okay. Passe une bonne soirée !
- J’espère ! »

Tu avais accompagné ces derniers mots d’un clin d’œil et d’un sourire, pour rassurer ton père. Il avait eu raison de te mettre en garde, mais de ton côté, tu étais déterminée. Tu ne connaissais pas cet « AM », mais une chose est sûre, c’est qu’il avait su te parler. C’était intriguant. Ses messages t’avaient presque fait frissonner.

Maintenant, tu n’attendais plus qu’une chose : faire sa rencontre. Qui qu’il soit. Au moins, il écrivait bien : c’était déjà un point en plus. D’ailleurs, tu espérais que ce mystérieux inconnu soit un homme. Il semblait vouloir jouer avec toi, et tu le rejoindrais avec plaisir, à condition que ce ne soit pas un individu de sexe féminin. Autant préciser que plus hétérosexuelle que toi, ça n’existe pas.

C’est arborant ton sourire en coin habituel que tu t’allumes une petite cigarette sur le toit de l’université. Le soleil commence doucement sa descente pour laisser sa place à la lune, et toi, tu es accoudée à la rambarde, le regard dans le vide. Tu te rappelles une énième fois à quel point tu aimes cet endroit. C’est calme, et la température a un peu chuté : elle est idéalement fraîche. Tout ce qu’il te manque, c’est un peu d’alcool. Ce serait la cerise sur le gâteau…

Et puis le mystérieux AM, aussi. Avec un peu de chance, il te fera oublier ton envie d’alcool. Tu places peu d’espoir en cette possibilité, mais tu le fais quand même. On ne sait jamais. Tu repenses au surnom qu’il t’a donné et tu te sens rougir intérieurement. Sensation invisible au monde extérieur, évidemment. Tu savoures ta cigarette et te perds dans tes pensées…

Allez, AM. Impressionne-moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Katherine Jones le Mar 8 Aoû - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Moran
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 25


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mar 8 Aoû - 18:44

Quelques notes de violon planaient dans le salon, ce dernier étant éclairé par la faible lueur des bougies. Son corps obombrait le mur derrière lui, créant une silhouette se mouvant avec fluidité au rythme des notes.

Dans la mélodie immarcescible ayant déjà traversé les siècles, il sourit. Un sourire doux et paisible, comme on en voit rarement chez lui. Quelque chose avait inévitablement illuminé sa journée.

Blueberry.

Rien que ce surnom provoquait chez lui un léger rire. Pas de ceux qui rassurent, mais de ceux qui laisse perplexe de par leur nature étrange. Le rire est uniquement provoqué par l'amusement dans son cas, et quand il rit en pensant à vous ce n'est jamais bon signe.

L'heure tournait lentement, sans doute trop, puis l'archet de son violon s'arrêta nettement au son de la porte derrière lui.

Son cousin a ramené une jeune nippone à l'appartement. Quelle joie. Andrew se remit alors à jouer, malgré les regards posés sur lui et les quelques questions que la demoiselle semblait poser à Brian. Et inévitablement, quelque chose le fit brusquement se retourner. Le bruit horrible de la jeune femme entrain de glousser à l'une des blagues, sans doute déjà bien trop entendue, de son cousin. S'en était trop. Il partit sans un mot dans sa chambre, rangeant soigneusement le stradivarius dans son étui.

Les événements à venir allaient sans doute être bien plus intéressant sur le toit de l'Université que dans la chambre à côté de la sienne.

C'est pour cela qu'il se prépara, revêtant son costume bleu marine qu'il adore tant, l'assortissant d'une cravate noire ainsi que de son épingle avec la tête de tigre en argent qu'il planta dedans après avoir exécuté un simple nœud Windsor.

Une fois chaussé il sortit sans rien dire, n'ayant pas pour habitude de prévenir qui que ce soit. Après tout, il était assez grand pour se gérer et puis il n'allait pas interrompre les possibles préliminaires du couple d'un soir.

La brise vespérale caressant son visage durant le chemin, il regarda une dernière fois son téléphone. Aucun message. La soirée allait se dérouler comme prévue. Il savait qu'elle allait venir, puisqu'elle avait accepté son rendez-vous.

C'est avec une valse de Chopin dans ses oreilles qu'il se décida à monter les marches de l'Université, fin prêt à rencontrer Blueberry sans pour autant se presser. Il savait se faire un minimum attendre et resta donc quelques secondes derrière la porte les séparant. Aucune réflexion interne de sa part, sachant déjà à qui il avait affaire.

Il l'avait croisé plus d'une fois dans les couloirs. Elle semblait banale au début, puis ses airs originaux l'ont attiré. Peut-être était-elle brisée, peut-être était-elle plus forte que les autres. Il fallait qu'il le vérifie de lui-même afin de ne pas manquer une quelconque rencontre intéressante, de peur d'être trop prit par l'ennui que lui provoquait déjà son début de quotidien ici.

Il poussa la porte dans le calme, provoquant que peu de bruit. Ses yeux regardèrent la jeune femme recracher la fumée de sa cigarette, ses pas légers se dirigeant instinctivement vers elle.

« Bonsoir, Blueberry. »

Un ton légèrement chantant, un regard mort et un sourire pourtant bien présent. Il retira ses écouteurs par politesse, les rangeant ensuite dans sa poche sans lâcher du regard celle qu'il avait réussit à faire venir malgré tout.

« Je suis ravi d'enfin faire ta connaissance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katherine Jones
VP • Université - 1ière année
VP • Université - 1ière année
avatar

Messages 60


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mar 8 Aoû - 21:04

Make me feel something...Le mystérieux AM ne s’était pas fait attendre. La notion du temps, tu ne l’avais pas, alors tu comptais en cigarettes. Même pas le temps d’en fumer une qu’une voix te sortait déjà de tes pensées. Cela faisait longtemps que tu étais prête, mais tout de même. Tu pensais qu’il arriverait au moment où tu allumerais ta deuxième cigarette… Tu t’étais fourvoyée.

« Bonsoir, blueberry. »

Comme pour les messages, la voix d’AM te faisait frissonner. Elle était calme, posée, et sans même avoir posé tes yeux azurs sur lui, tu devinais qu’il était un homme et qu’il ne manquait pas de confiance en lui. Evidemment, tu n’avais pas répondu tout de suite, ça aurait été trop simple. Tu retiras la cigarette de l’emprise de tes lèvres et te retournas pour faire face au fameux inconnu.

« Je suis ravi d'enfin faire ta connaissance. »

Il était beau. Plus que tu ne l’espérais. Quant à son âge, tu te refusais à essayer de l’estimer, tu étais de toute façon très mauvaise à ce jeu-là et qui sait, parfois il ne vaut mieux pas savoir certaines choses… Tu lui adressas ton sourire en coin habituel. Tueur, celui-là… Si seulement tu étais consciente de ton charme, Kitty. Tu n’hésitas pas à plonger ton regard dans le sien.

« Bonsoir, AM. Qu’est-ce que tu veux ? »

Pas agressive ; loin de là. Juste ferme, et sûre de toi. Certes, tu avais accepté de venir, mais il allait falloir qu’il y mette du sien aussi, sinon ça allait vite t’agacer. Histoire de te calmer, tu repris une taffe de ta cigarette avant de reprendre la parole.

« J’ai tout mon temps, et je souhaiterais des explications. Tu as sûrement dû me croiser dans les couloirs, ça explique pourquoi tu m’appelles blueberry. Mais mon numéro de téléphone ? »

Elle décala son regard dans le vide quelques instants avant de finalement se décider à pleinement jouer le jeu, se remettant à le détailler du regard.

« Parce que pour être honnête, t’avais pas besoin de te faire chier, je te l’aurais passé volontiers. »

Nouveau sourire en coin. Tu replaces une mèche bleue derrière ton oreille et t’adosses à la rambarde.
Game on.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Katherine Jones le Mar 8 Aoû - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Moran
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 25


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mar 8 Aoû - 21:44

Elle s'était retournée, se dévoilant enfin réellement à Andrew. Il ne perdit pas de temps pour l'analyser. Une dégaine détendue, des paroles franches et sans hésitations et un sourire malgré tout.

« Bonsoir, AM. Qu’est-ce que tu veux ? »

La fermeté dans ses paroles était comme une bouffée d'air frais à ses yeux. Ça allait bientôt commencer à devenir intéressant.

« J’ai tout mon temps, et je souhaiterais des explications. Tu as sûrement dû me croiser dans les couloirs, ça explique pourquoi tu m’appelles blueberry. Mais mon numéro de téléphone ? »

Elle prit le temps de réfléchir le temps d'un regard perdu. Il appréciait sa force de caractère comme son originalité, mais pour ce qui était des ordres il ne lui manquait qu'à apprendre à en faire.

« Parce que pour être honnête, t’avais pas besoin de te faire chier, je te l’aurais passé volontiers. »

Elle s'adosse et remet une de ses mèches de cheveux en place, montrant clairement un air à la fois détendu mais sûr d'elle. Elle devait sans doute se dire qu'elle maitrisait la situation, et qu'elle était là pour en savoir plus. Dommage pour elle, Andrew sait tenir les rênes, et fermement.

« Je veux jouer. »

Il sourit vaguement en s'approchant d'elle et de sa rembarde, à pas de loup. Comme un prédateur prêt à la pousser dans une chute magnifiquement mortelle.

« Tu es sûr de toi, franche, joueuse, détendue et tu crois pouvoir me tenir tête Blueberry? Mais crois moi... Personne ne me tiens tête. »

Il ria légèrement, sans doute innocemment tout comme un enfant l'aurait fait, mais son regard planté dans le siens devait rendre la scène presque malsaine.

« Et poses moi des questions utiles, darling. Tout le monde s'en fiche de comment j'ai obtenu ton numéro. » Il eut l'air déçu en disant cela, reprenant ensuite avec un air plus franc. « Tu cherches des réponses à tes questions? Lis les sur moi. »

Une fois à deux mètres d'elle il s'arrêta, les bras ballants. Il laissa quelques secondes s'écouler avant de reprendre d'un ton calme, frôlant la sérénité qui à été trahie par son sourire narquois.

« Et quel compliment... Serais-je à ton goût... Katherine ?~ »

Une moue séductrice s'empara de son visage tout en lui affirmant sa supériorité en dévoilant qu'il en savait bien plus sur elle qu'inversement. C'est toujours comme ça. Il faut toujours que ce soit lui qui mène le jeu.
On pouvait d'ailleurs noter un certain accent irlandais lorsqu'il avait prononcé son prénom, ne laissant rien au hasard. Il voulait savoir si elle allait retenir, l'entendre et surtout l'écouter.

« Que vois-tu en face de toi? »

Et il resta muet, dans l'attente d'une démonstration de sa part. Pour ne pas attendre stupidement il la fixa encore et encore, recherchant la moindre information sur elle à utiliser aujourd'hui ou plus tard. Il pouvait déjà clairement deviner son caractère, quelques goûts inutiles, quelques éléments de sa vie... Mais il ne pouvait pas encore voir sa manière de réfléchir, ni qui elle était réellement. Tout allait se jouer là, maintenant.

Pour le meilleur ou pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katherine Jones
VP • Université - 1ière année
VP • Université - 1ière année
avatar

Messages 60


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mar 8 Aoû - 23:12

Make me feel something...« Je veux jouer. »

Tu n’avais pas pu te retenir de pouffer. Jouer ? Il allait être servi. Et quelque chose te disait que toi aussi, tu allais y trouver ton compte. Heureusement – sinon tu ne voyais pas l’intérêt. Le fait qu’il s’approche de toi te calma tout de suite, cependant. Il était temps de se concentrer. Un faux pas, et tout était ruiné.

« Tu es sûre de toi, franche, joueuse, détendue et tu crois pouvoir me tenir tête Blueberry? Mais crois-moi... Personne ne me tient tête.
- On parie ? »

Excellente répartie : tu en étais fière. En réalité, tu ne savais pas si tu étais capable de lui tenir la tête. Vous veniez juste de vous rencontrer. Mais il fallait bien miser, sinon ce n’était pas drôle… Et puis il n’avait pas l’air si dangereux que ça. Juste joueur.
Comme toi.

Par la suite, il eut l’air déçu de ta question – pourtant, elle avait lieu d’être, selon toi. Alors que sa demande de lire sur lui les réponses que tu cherchais, beaucoup moins. Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? Tu commenças doucement à réaliser dans quel casse-tête tu venais de te fourrer.

« Et quel compliment… Serais-je à ton goût, Katherine ?
- Et moi ? Le suis-je ? »

Sourire narquois pour sourire narquois, les deux jeunes gens se répondaient comme s’ils s’étaient toujours connus. Pourtant, ce n’était pas le cas. Il y avait, en cette compréhension mutuelle, quelque chose de malsain, et ça aussi, tu le sentais. Mais ce n’était rien à côté de l’adrénaline, les frissons, la prise de risques. Oh non, vraiment rien.

« Que vois-tu en face de toi? »

Lui. Ça aurait été la réponse la plus cinglante, pour le faire sortir de ses gonds, mais tu ne voulais pas le décevoir une nouvelle fois.

« Un jeune homme très intriguant et intéressant. Enfin tu l’es forcément, si tu t’intéresses à moi… » ajouta-t-elle en lui adressant un petit clin d’œil.

Satisfaite, tu te remis à fumer ta cigarette avant de rapprocher un peu ton visage du sien, lui soufflant un peu de ta fumée dessus. Geste insupportable, mais tellement marrant… Tu te retins de rire avant de reculer un peu.

« Et c’est Kitty, au fait. Et moi, comment dois-je t’appeler ? »

Ce serait plus pratique de connaître son prénom, pour la suite de la discussion. Que dis-je… La suite du jeu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Katherine Jones le Sam 19 Aoû - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Moran
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 25


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Mer 9 Aoû - 12:33

« On parie ? »

Provocation minime aux conséquences non négligeables. Ils seraient donc deux à jouer, à tenter de dominer l'autre par la simple force de l'esprit. Heureusement pour elle Andrew n'était pas du tout du genre à affirmer sa force par les poings. Au contraire, il trouvait cela pathétique et ennuyan au possible.

« Et moi ? Le suis-je ? »

Du répondant, légèrement mordant. Que demander de plus pour une bonne partie ?

« Partiellement. »

Soyons franc, il manque toujours ce petit quelque chose qui le fera craquer. Pour le moment une attirance physique ne vaut absolument rien pour Andrew. C'est pour lui futile et ça ne mènera nulle part.

« Un jeune homme très intriguant et intéressant. Enfin tu l’es forcément, si tu t’intéresses à moi… »

Il nota le clin d'oeil mais n'eut pourtant aucune réaction, ou du moins physiquement parlant. Intérieurement il se reposait à nouveau une bonne rasade de questions jusqu'à recevoir avec grâce la fumée de sa cigarette en plein visage.

Un léger toussotement se fit entendre de sa part mais l'envie grandissait lentement, seulement ce n'était pas celle que tout le monde pense venant de lui.

« Et c’est Kitty, au fait. Et moi, comment dois-je t’appeler ? »

Il laissa filer un petit rire puis pencha la tête sur le côté avec son air joueur. Il était comme un gentil labrador prêt à mordre.

« Kitty? Comme c'est mignon. »

Il sourit pour la narguer. Elle allait peut-être avoir bien d'autres réactions que la provocation, cette fois-ci. Il cherchait cela, justement. Chaque chose devait être analysée, que ce soit ses mots, son attitude ou bien ses gestes et micro expressions.

Tout en prenant son temps avant de répondre calmement, dominant encore une fois la situation avec un calme olympien, il haussa ses épaules avec indifférence.

« Fait tes recherches... »

Il s'approcha encore un peu, pour être légèrement collé à elle puis posa son front contre le siens, murmurant ensuite quelques mot avec une voix tendre.

« Blueberry... Tu es la seule avec qui je suis moi-même. »

Il se recula de deux pas après ça, la regardant dans les yeux une énième fois. Cette fois il allait la pousser à réfléchir, lui reposant une dernière fois la même question.

« Que vois-tu? Observe au lieu de regarder, écoute au lieu d'entendre... Montre moi que tu sais réfléchir. Qui suis-je, que suis-je, selon toi? Prends ton temps. Ne me déçois plus. »

Et il attendit à nouveau. Cette fois il voulait plus que quelques mots. Il voulait une petite tirade prouvant qu'elle était capable elle aussi de voir à qui elle avait réellement affaire.

« On peut connaître quelqu'un sans savoir son prénom, Kitty. Que sais tu de moi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katherine Jones
VP • Université - 1ière année
VP • Université - 1ière année
avatar

Messages 60


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Hier à 16:23

Make me feel something...Nouveau grognement. Ses réponses t’irritent, t’agacent, t’insupportent. Tu essaies de te contenir, mais il te donne du fil à retordre, cela va sans dire. Même si tu dissimules très bien ce que tu penses, il le sent. Il y a cette connexion entre vous. Ce feeling indescriptible, presque inconcevable. Cela fait longtemps que tu n’as pas ressenti ça. Peut-être que cela ne t’est même jamais arrivé… Cette pensée te déstabilise, mais tu tiens bon. Tu n’es pas n’importe qui ; tu es Katherine Jones.

« Blueberry... Tu es la seule avec qui je suis moi-même.
- T’as pas autre chose comme pick-up line ? »

Ton front collé au sien, tu n’étais pas sereine. Oui, tu avais toujours aimé jouer et ne t’en lassais pas. Mais lui, il jouait d’une manière bien singulière. Presque malsaine, pour le coup. Dans les faits, rien de grave, mais en ce qui concernait ton intuition… Tu te promis de rester prudente même si tu comptais t’amuser un bon moment avec ce monsieur. Tu avais ignoré la remarque sur ton surnom, ainsi que sa demande d’entamer tes propres recherches. Tu n’avais pas que ça à faire, et tu comptais bien lui faire sentir. Le fait qu’il recule permit à ton cœur de se calmer un peu. Juste un peu. Il te fixait toujours droit dans les yeux…

« Que vois-tu? Observe au lieu de regarder, écoute au lieu d'entendre... Montre-moi que tu sais réfléchir. Qui suis-je, que suis-je, selon toi? Prends ton temps. Ne me déçois plus. »

Ce fut la goutte de trop dans le vase. Tu laissas sortir un peu ta frustration.

« J' ai pas que ça à faire, de jouer aux devinettes. Et puis j'te dois rien. Alors place tes espoirs en quelqu’un d’autre, tu veux ? »

Et puis il enchaina, ce qui en vérité, te mit hors de toi. Mais encore une fois, tu ne montrais pas tout ce que tu ressentais, tout ce que tu étais. Trop bien éduquée pour ça, voyons.

« Je sais ce que tu as bien voulu me dire. J’ai jamais fait attention à toi. J’me rends bien compte que tu dois être à l’université aussi, mais à part ça… J’sais à quoi tu ressembles, ouais. Je sais que toi, tu sais qui je suis. Peut-être même un peu trop. Je sais que t’es plutôt beau gosse. Je sais que je t’intéresse. Je sais que tu m’intéresses aussi, mais j’sais tout aussi bien que c’est un jeu dangereux, c’qu’on fait là. »

Tu repris ton souffle après cette tirade miniature, et pris une bouffée de nicotine. Insuffisant. Il te fallait autre chose. Plus. Davantage.

« T’aurais pas de l’alcool, par hasard ? N’importe quoi fera l’affaire. »

Certes, tu savais que c’était dangereux, et tu lui avais dit. Mais tu n’avais pas dit que tu étais prête à prendre des risques, et jusqu’à où tu pouvais aller…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Moran
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 25


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   Hier à 19:14

« Blueberry... Tu es la seule avec qui je suis moi-même.
- T’as pas autre chose comme pick-up line ? »

Le sourire qu'il émit n'était que par pur amusement. Toujours aussi mordante, Blueberry le laissa reculer sans bouger d'un poil. Cela ressemblait presque à une scène de théâtre, où chacun avait son rôle bien précis et que tout était coordonné.

« J' ai pas que ça à faire, de jouer aux devinettes. Et puis j'te dois rien. Alors place tes espoirs en quelqu’un d’autre, tu veux ? »

La balle était en perpétuel mouvement, passant d'un camp à l'autre sans jamais prendre le temps de faire une pause.

Andrew esquissa un semblant d'irritation à son tour. Elle ne repsectait pas les règles comme il l'aurait voulut et, pour quelqu'un adorant dominer la situation, il était normal qu'il perde de la contenance. Après tout, il était entrain de perdre doucement les reines.

« Je sais ce que tu as bien voulu me dire. J’ai jamais fait attention à toi. J’me rends bien compte que tu dois être à l’université aussi, mais à part ça… J’sais à quoi tu ressembles, ouais. Je sais que toi, tu sais qui je suis. Peut-être même un peu trop. Je sais que t’es plutôt beau gosse. Je sais que je t’intéresse. Je sais que tu m’intéresses aussi, mais j’sais tout aussi bien que c’est un jeu dangereux, c’qu’on fait là. »

Il l'écouta attentivement, comprenant à travers ses mots qu'elle n'allait pas lui faire le plaisir de jouer à son jeu. Ils allaient jouer à leur jeu. Il devait partager, chose impensable mais fortement intéressante.

« T’aurais pas de l’alcool, par hasard ? N’importe quoi fera l’affaire. »

Cette simple question le replongea dans la réalité avec un soupçon de lassitude. Il sortit son portable de sa poche et sembla taper un numéro, regardant ensuite Katherine dans les yeux.

Pendant ces quelques secondes, on pouvait voir son visage devenir légèrement triste, les traits s'emplifiant très légèrement puis finit par enfin appeler le numéro qu'il avait tapé. Il mit doucement son portable à l'oreille en l'attente d'une réponse puis, lorsque la personne décrocha, sa voix était totalement brisée.

« Brian..? Désolé de te déranger mais...» Il hocha négativement de la tête. « Non, ça va pas du tout... »

Il tourna un peu en rond, faisant les cent pas avec la tête baissée. Il semblait tellement impliqué dans son rôle, et surtout très à l'aise avec ce genre de choses. Peut-être était-ce troublant pour la spectatrice, ou peut-être était elle de la même trempe.

« Tu peux venir à l'Université..? Merci... »

Il soupira doucement, l'air soulagé puis s'arrêta, prenant un ton plus gêné.

« Tu peux prendre la bouteille qui est dans ma chambre avec toi..? Oui, celle-là. Je sais... Merci, à plus... »

Puis il raccrocha, souriant à Blueberry tout en regagnant sa motivation pour le jeu.

« Dans vingt minutes, ça ira? »

Il s'adossa à côté d'elle, la rambarde les séparant tout deux de la chute, puis la fixa.

« Je devrais t'apprendre à lire sur les autres. Tu verra, c'est amusant. »

Puis un rire lui échappa tout en remettant ses cheveux presque noir en arrière, fixant droit devant lui.

« Et tu aurais de quoi fumer pour moi? J'ai plus envie d'arrêter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran   

Revenir en haut Aller en bas
 
The blueberry & the psychopath | Ft. Andrew Moran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Université :: 2e Étage :: Toit-
Sauter vers: