Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nice to meet you. :) [PV Dae-Hyun]

 :: Université :: Rez-de-chaussée :: Hall Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 30 Juil - 19:16
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 54

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
- Tu me sous estime, Brian, comme toujours. Tu es si stupide des fois...

Sa voix résonne dans les toilettes de l'Université. Il est seul dans cette pièce close.
Pendant qu'il parle il tourne en rond, faisant les cent pas. Des allez-retours incessants du fond de la pièce jusqu'à la porte. Son reflet dans le long miroir mural laisse comprendre par son attitude qu'il semble pressé ou stressé. Et pourtant, la seule chose qu'il ressent est l'excitation face à ce qui va suivre.

- Tu es précieux pour moi, à un point que tu n'imagines même pas... Il sourit brièvement, s'arrêtant face au miroir. Tu sais... La vie n'est pas très belle. Les gens se rencontrent, forment des couples puis... Sa voix prit une intonation faussement désolé. Se séparent.

Il se dirigea ensuite vers la porte, rejoignant silencieusement le couloir encore vide puis la cage d'escalier, afin de rester hors de la vue de ceux qui sortiraient en premier des salles. Andrew laissa son cousin parler dans le vide en attendant, juste pour l'énerver assez pour qu'au moment de la sonnerie il se mette à hurler dans le téléphone. Il sortit une simple petite pipette de sérum physiologique de sa poche et en déversa quelques gouttes dans chacun de ses yeux. Le résultat était assez satisfaisant bien que très temporaire, mais le plus intéressant est à venir.

Soigneusement, il glissa la pipette dans sa manche, la coinçant entre deux boutons de sa chemise, elle-même recouverte par son costume bleu marine.

La sonnerie retenti peu de temps après ça. Le jeu allait pouvoir commencer.

Le couloir se remplissait petit à petit, au rythme des étudiants du monde entier. Andrew entra dans le couloir comme une furie, le téléphone à l'oreille, le visage tourné vers le bas et se mit à hurler devant tout le monde :

- Sérieusement Amanda..! Comment as-tu pu voirs un autre homme?! Qu'est-ce qu'il a de plus que moi?!

Amanda, Amanda... Sûrement un prénom choisit en hommage au petit pain aux amandes de ce matin. Son cousin était littéralement chamboulé par la tournure des choses, il ne comprenait rien à rien. Et pendant que les fausses larmes coulaient plutôt rapidement, son visage crispé par la rage et la tristesse dupait tout le monde aux alentours. Il continuait d'avancer, en ligne droite, tout le monde se poussait pour le laisser passer afin de ne pas se prendre injustement sa colère en pleine face.

- Arrête !  Tu dis n'importe quoi ! Et n'essaie pas de déculpabiliser en me rejetant la faute dessus..!

Ses pas ralentirent petit à petit, jusqu'à s'arrêter en semblant être au bout de sa vie. Juste devant la salle voulue il dit ces derniers mots : "Ne me quitte pas... Amanda... ne raccroche pas..." et puis plus rien. Il raccrocha lui-même au nez de son cousin.

Il s'adossa contre le mur, face à l'encadrement de la porte, puis se laissa glisser avec l'air totalement désemparé.

La mission fut un succès jusqu'à maintenant. Aux yeux des autres il sera le mec qui s'est fait trompé et largué comme un moins que rien, un inconnu pathétique dont personne ne va se méfier. Et le meilleur, c'est qu'il attendait patiemment la venue du preux chevalier connu et reconnu pour sa gentillesse et son charisme. Celui dont il avait entendu parlé dès son arrivée ici... Le dénommé Dae-Hyun.

Il avait hâte de voir ce que ça donnait lorsque l'on forçait un peu le destin. Juste sa curiosité maladive de gamin, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû - 15:52
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why are you so sad?






Les cours passaient toujours à une vitesse incroyable pour Dae-Hyun. C’était souvent le cas quand des choses nous intéressaient ou nous passionnaient, et la passion du Coréen pour la photo n’était vraiment plus à démontrer. Il savait pertinemment qu’il ne pourrait pas devenir photographe professionnel à la fin de ses études, même si c’était son grand désir, mais qu’importe. Avant son bonheur à lui, il pensait d’abord au bonheur de son père. Il n’avait jamais eu d’autres fils que lui et même s’il ne le lui avait jamais demandé clairement, Dae-Hyun savait bien qu’il espérait que son fils adoptif prenne sa suite à la tête de sa multinationale. Mais pour le moment, le Coréen avait encore du temps devant lui, du temps avant de devoir rentrer en Coréen. Et il comptait bien mettre ce temps à contribution pour profiter au maximum de la fin de ses études. Et pour en profiter, il fallait qu’il soit entouré. Ce n’était pas une chose bien difficile : il avait le charisme, le physique et le caractère qu’il fallait pour être populaire et aimé de tous. Il ne s’était pas encore fait d’ennemi, le danseur étant du genre à toujours tout vouloir calmer. Il n’aimait pas les conflits.

La sonnerie le tira soudainement de ses rêveries, ses pensées s’étant longuement dirigées vers la prochaine séance photos qu’il pourrait aller faire. Et pourquoi ne pas aller au temple ? Le temps était parfait pour s’y rendre et faire de très beaux clichés ! Dae-Hyun ramassa les affaires sur sa table dans son sac qu’il jeta sur son épaule. Vêtu d’un jean slim noir, d’un t-shirt à manche longues blanc un poil trop large et assez fin pour ne pas avoir trop chaud, surmonté d’un gilet sans manches ouvert sur le devant de couleur bleu foncé et agrémenté de rayures blanches et noires pour former des motifs écossais, ainsi que de ses baskets blanches, le Coréen ajusta ses lunettes sur son nez avant de sortir de sa salle de classe. Ses camarades, principalement féminines, s’étaient empressées de le rejoindre, gravitant autour de lui comme des abeilles autour d’une fleur. Des sourires, des rires, des paroles enjouées retentissaient parmi ce petit groupe qui s’arrêta soudainement en entendant une scène assez inhabituelle dans le couloir.

Comme une furie, un jeune homme hurlait dans le couloir, son téléphone sur son oreille, offrant à tous une partie de sa dispute avec une certaine Amanda. Apparemment, celle-ci était sa petite-amie et l’homme avait appris qu’elle l’avait trompé avec un autre. Bon, c’était des choses qui arrivaient et Dae-Hyun s’était souvent retrouvé dans la position du gars avec qui un autre avait été trompé. Cette situation, celle de se faire tromper par la personne qu’on aimait, lui était parfaitement étrangère et il aurait pu se contenter de passer son chemin avec ses petites abeilles, mais quand le bun posa ses yeux émeraude sur l’homme qui venait de s’écrouler au sol, dos au mur et larmes aux yeux, son esprit chevaleresque lui interdit de partir. S’excusant auprès de ses camarades de classe et sous le regard de plusieurs autres élèves, Dae-Hyun s’approcha de l’inconnu avec une mine compatissante.

« Excuse-moi, j’ai malgré moi entendu ce qu’il se passait entre toi et ta copine, je suis vraiment désolé. »

Il posa son sac à côté de lui et fouilla rapidement dedans pour en sortir un paquet de mouchoirs. Les asiatiques avaient très souvent l’habitude de cacher leurs émotions, mais cet occidental ne semblait pas le moins du monde ennuyé de pleurer devant autant de gens. Ne voulant pas que les regards persistent, le brun tendit le paquet à l’inconnu.

« Tiens, prends-les. Je sais que c’est compliqué, mais tu devrais sécher tes larmes et peut-être aller dans un endroit un peu moins fréquenté. Je peux t’accompagner si tu veux. »

Et voilà, la gentillesse de Dae-Hyun était encore à l’œuvre. Il ne pouvait pas s’empêcher de venir en aide aux gens, par plaisir, c’était certain, mais aussi par fierté personnelle parce qu’il savait qu’agir pour le bien d’une personne allait sans doute mener cette personne à l’apprécier. Et il aimait être apprécié. Ça lui permettait de toujours être entouré, où qu’il soit, même si au fond de lui, il n’avait plus jamais réussi à se lier avec qui que ce soit depuis le tragique accident qui l’avait privé de sa mère adoptive. Cette blessure était encore vive dans le cœur et l’esprit du danseur et il ne voulait plus souffrir, ce qui l’empêchait de s’attacher et de tisser de véritables liens avec les personnes qu’il fréquentait.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû - 11:50
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 54

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Richement entouré, le preux chevalier arriva. Il se sépara de la foule en dégainant sans doute sa plus belle moue compatissante, s'agenouillant devant Andrew qui n'attendait que ça.

« Excuse-moi, j’ai malgré moi entendu ce qu’il se passait entre toi et ta copine, je suis vraiment désolé. »

Se justifier pour interagir avec quelqu'un est un phénomène courant. Personne n'aborderait un inconnu par un simple "bonjour, vous allez bien?". Non. Il faut se justifier pour ne pas effrayer et surtout pour mettre en confiance notre interlocuteur.
S'en suivit un dont de mouchoirs parce que, c'est bien connu, un homme vêtu d'un Westwood ne possède guère les moyens de se procurer des paquets de mouchoirs.

« Tiens, prends-les. Je sais que c’est compliqué, mais tu devrais sécher tes larmes et peut-être aller dans un endroit un peu moins fréquenté. Je peux t’accompagner si tu veux. »

La gentillesse est un concept qui échappe totalement à Andrew. Il ne sait pas pourquoi ce serait bien de faire telle ou telle action au lieu d'une autre. La notion de gentillesse, voilà ce que va représenter Dae Hyun. Grace à lui il va pouvoir mieux apprendre, mieux se déguiser. Son jeux de rôle n'aura de cesse de se peaufiner au fil du temps, grâce à lui et à tous les autres.

Il redressa alors la tête et prit les mouchoirs, un léger sourire triste ornant son visage. Le même que sa jeune cousine avait fait lorsque Brian était venu la consoler alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Les souvenirs familiaux, une vrais source d'inspiration.

« Merci... C'est vraiment gentil de ta part... »

Il exécuta le conseil de son interlocuteur et sécha ses fausses larmes, n'oubliant pas de renifler légèrement, comme pour signifier que la douleur commençait à s'estomper.

Il posa ensuite ses deux mains au sol, comme s'il cherchait la force de se relever. Ses bras tremblaient un peu, plus par l'appui maladroit que par le manque de force. Il laissa filer un soupire avant de se remettre debout, détournant légèrement son regard vers la droite en rabattant son sac sur son épaule.

« Je veux bien que tu m'accompagne... Je ne connais pas encore très bien les lieux. Je suis nouveau alors... » Il haussa ses épaules en tentant de reprendre un sourire plus convenable. « C'est un peu compliqué.. Surtout en commençant comme ça.... »

Il rangea le mouchoir dans la poche de son pantalon, retirant de ses mains les légers plis causé par sa position pathétique de tout à l'heure.
Lorsqu'il regarda enfin son preux chevalier dans les yeux il lui dévoila ses yeux morts de tout sentiments, chose qui, en vue de la situation, pouvait totalement être prit pour une tristesse tellement profonde que plus rien ne semblait briller en lui.
Encore un point en sa faveur, sans doute.

« Mais avant toute chose...» Il tendit sa main pour serrer la sienne, la politesse voulant tout de même qu'il y ait des présentations un minimum correctes. « Andrew Moran. Et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Aoû - 15:06
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why are you so sad?






Son père lui avait toujours dit qu’il ne fallait pas être trop gentil, mais c’était dans la nature de Dae-Hyun. Il voulait toujours aider les autres, pas que pour son image, mais aussi pour lui-même. Il faisait le fort, souriait constamment, mais c’était aussi pour cacher la souffrance qu’il ressentait. Cette souffrance qui lui pesait, il ne voulait pas que d’autres la ressentent, c’est pour ça qu’il était toujours si avenant, même avec de parfaits inconnus. Et forcément, voir un pauvre homme assis par terre, des larmes coulant sur ses joues, il n’en avait pas fallu plus pour que le Coréen intervienne. Ce n’était probablement ses affaires et il n’avait jamais été quitté par une ou un petit-ami alors il ne pouvait pas vraiment se mettre à la place de cet inconnu, mais voilà, s’il pouvait lui remonter un peu le moral, il le ferait avec plaisir. Il s’approcha donc de lui, lui tendant un paquer de mouchoirs pour qu’il sèche ses larmes au moins jusqu’à ce qu’il se trouve dans un endroit un peu moins fréquenté. Les asiatiques et surtout les japonais étaient assez pudiques sur leurs sentiments, ce n’était donc pas une bonne chose d’étaler son désespoir à la vue de tous. L’inconnu accepta les mouchoirs avec un petit sourire triste et exécuta le conseil de Dae-Hyun.

« Pas besoin de me remercier, c’est normal. Je n’allais pas laisser quelqu’un d’aussi désemparé tout seul dans le couloir en faisant comme si de rien n’était. »

Pas comme la plupart des gens qui s’étaient contentés de fixer cet occidental avec des yeux surpris et parfois réprobateurs avant de tout simplement passer leur chemin. L’inconnu finit par se relever, acceptant la proposition que Dae-Hyun venait de lui faire. Oh, alors c’était un nouveau ? Peut-être que sa copine était restée dans son pays d’origine et qu’elle n’avait pas supporté la distance ? Enfin, ce n’était franchement pas les affaires du Coréen. Il voulait lui remonter un peu le moral, pas s’immiscer dans sa vie ! Le brun lui offrit un petit sourire compatissant.

« Oui c’est sûr qu’il y a plus agréable comme arrivée dans un nouvel établissement. Je suis vraiment désolé pour toi, j’espère que ça s’arrangera toute cette histoire. »

Leurs regards se croisèrent, Dae-Hyun semblant y percevoir vraiment beaucoup de tristesse. Cette situation avait l’air de vraiment l’affecter le pauvre. Et avant qu’ils ne prennent le chemin d’un endroit un peu moins fréquenté, l’inconnu tendit une main pour se présenter. Dae-Hyun regarda la main un instant, plutôt habitué aux salutations traditionnelles en s’inclinant, mais soit. Il attrapa la main de son interlocuteur et lui offrit un nouveau sourire pour essayer de lui remonter un peu le moral.

« Enchanté Andrew, moi c’est Dae-Hyun Jang. J’aurais préféré qu’on fasse connaissance dans d’autres circonstances, mais on ne peut pas toujours tout reprendre de zéro. »

Dae-Hyun fit un petit signe avec sa tête pour lui désigner une direction à prendre, restant assez proche de lui, comme s’il avait peur qu’il ne s’effondre soudainement.

« Il y a un petit coin tranquille par-là, tu pourras t’assoir et reprendre un peu tes esprits. Et il y a un distributeur aussi. On m’a toujours dit qu’il n’y avait rien de mieux qu’une bonne boisson chaude pour se remettre de ses peines. »

Son sourire se fit plus franc alors qu’il prenait les devants, vers ce petit espace avec des bancs et le fameux distributeur non loin. Dae-Hyun s’approcha de celui-ci.

« Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? »

Il se commanda un bon café bien noir et attendit qu’Andrew lui passe commande. Il ne s’était même pas posé la question et avait aussitôt décidé qu’il lui offrirait sa boisson chaude. Ce n’était pas ça qui allait le ruiner de toute façon et puis, si ça pouvait faire plaisir à ce nouvel arrivant pour qu’il ait un souvenir moins aigre de son arrivée ici, alors il n’y avait pas à réfléchir plus longtemps !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Sep - 21:30
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 54

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Ses mots compatissants, ses attentions si particulières le faisait doucement couler dans un état de paix semblable aux grande joie des autres. Andrew aime se faire bichonner, il aime avoir de l'attention. Et malgré son manque de connaissances en les coutumes et habitudes des nippons il ne se sentit aucunement idiot. Son geste à été accepté bien qu'observer par son interlocuteur.

« Enchanté Andrew, moi c’est Dae-Hyun Jang. J’aurais préféré qu’on fasse connaissance dans d’autres circonstances, mais on ne peut pas toujours tout reprendre de zéro. »

Il lui sourit légèrement, acquiesçant ses paroles d'un mouvement bref de la tête. Bien qu'il savait déjà cette information, le fait de l'entendre de vive voix lui procura un soupçon de supériorité qui s'évapora dans la seconde.

Encore une fois, chaque chose était pensée pour faire plaisir à l'irlandais en pleine peine de coeur. La boisson chaude, le cliché même du rehausseur de moral ainsi que le chocolat, bien plus attribué aux femmes cependant. Mais peu importait, il le suivit docilement en mettant précieusement le chemin dans un coin de sa tête. Avoir un endroit à sois est un plus non négligeable.

« Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? »

Andrew ne su quoi répondre sur le coup. Il s'approcha et observa donc les différents choix parce que, tenez-vous bien, monsieur n'a jamais bu une quelconque boisson venant d'une de ces machines. La qualité lui faisait atrocement peur dans ce genre de choses, l'hygiène aussi en passant. Mais il devait faire un effort et remarqua un choix plutôt sûr, évitant le café en poudre sans doute étrange.

« Un thé vert, merci... »

Il reprit ce même étirement des commissures. C'est sûr qu'à la fin de la journée il allait avoir les zygomatiques bien douloureuses à force de faire la comédie. Il est vrais qu'en faisant souvent semblant on devient notre personnage, et c'est dans ce genre de moment que l'automatisme des expressions change pour correspondre au nouveau "sois". Cependant il y a des brèche qui se forment parfois, plus ou moins évidente. C'est alors dans ce genre de moment qu'il doit garder un maximum de maitrise de lui-même pour ne pas mettre en l'air tout ce qu'il a fait. Dur de se dire qu'il faut se faire souffrir sois même pour réussir.

« C'est sympa comme coin, ici... Je sens que je vais venir souvent. »

Détendu, son gobelet à la main avec toujours cette hésitation de boire ou non ce breuvage, il s'assied sur l'un des banc disponible.

« C'est vraiment gentil de ta part... Même en Irlande je ne crois pas avoir connu quelqu'un d'aussi altruiste. »

Si. Son cousin qui a littéralement mis sa propre vie de côté pour lui, mais en ce moment ça ne comptais pas. Et puis soyons honnête, mentir pour complimenter plus généreusement quelqu'un est une pratique courante, surtout lors des premiers contacts. On cherche un peu à plaire sans pour autant se changer complètement. Rare sont ceux qui osent être eux même directement, alors disons qu'Andrew n'est qu'un jeune homme normal cherchant à avoir de nouveaux amis.

Tout en buvant sa première gorgée de thé il ferma ses yeux. Le facteur Temps commençait à le tracasser. Il n'avait pas toute sa vie devant lui pour se lier à cet homme et devait faire vite avant que les fameuses responsabilité d'étudiant reprennent le dessus.

Il reposa le verre à moitié vide et qui, en toute sincérité n'était pas vraiment mauvais, puis plongea son regard dans celui du preux chevalier.

« Désolé de te demander ça mais... Est-ce que... je pourrais te revoir ? Enfin... Tu sais, pour parler un peu vu que tu es le seul avec qui j'ai réussi à passer du temps... »

Demander directement un numéro aurait été étrange et tendancieux. Dans ce cas présent il parait juste totalement seul et tourmenté, ce qui devait poser de problème à personne. Maintenant, reste à voir si oui ou non Dae Hyun allait prendre les devants en terme de rapprochement entre eux deux ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Oct - 14:55
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why are you so sad?






Dae-Hyun avait vraiment tout du prince qui vole au secours de toutes les âmes en peine croisant son chemin. Le problème à agir comme ça, c’était qu’il avait tendance à baisser un peu trop facilement sa garde. Il savait reconnaître quand on se moquait de lui pour profiter de sa gentillesse, mais là il fallait avouer, Andrew était très bon comédien ! Le Coréen avait carrément sauté dans le piège qu’il lui avait tendu et nul doute qu’il n’était pas prêt de de rendre compte de la supercherie avant un bon moment. Pour le moment, tout ce qui lui importait c’était d’aider ce pauvre étudiant qui venait de se faire quitter par sa copine. Ça ne lui était jamais arrivé pour la simple et bonne raison qu’il n’avait jamais été vraiment en couple depuis ses années de lycée, mais il pouvait parfaitement comprendre la peine qu’Andrew ressentait. La tristesse de perdre quelqu’un qu’on aimait, cette tristesse-là il ne la connaissait que trop bien alors si par ses gestes il pouvait l’aider à aller mieux, il n’allait pas se priver.

L’emmenant jusqu’à un petit coin tranquille, loin des regards et près d’un distributeur, le Coréen proposa à son camarade une boisson chaude. C’était un cliché tout pourri, mais une boisson chaude, ça faisait toujours du bien non ? Dae-Hyun commanda donc le thé vert d’Andrew, le lui tendant avec un petit sourire alors qu’il se prenait un café bien noir. Il resta debout face à lui, écoutant avec une petite surprise ses propos.

« Oh bah c’est rien ! Vraiment ! Je n’allais quand même pas te laisser pleurer toutes les larmes de ton corps dans ce couloir sans rien faire ! Tu es irlandais alors ? Qu’est-ce qui t’as mené jusqu’à Hoshi ? Et oui, ce coin est vraiment pas mal, il est assez peu fréquenté donc si tu veux être un peu tranquille et boire un truc, c’est l’endroit parfait ! »

Dae-Hyun le gratifia d’un nouveau sourire avant de boire un peu de son café, soupirant faiblement de bien-être en sentant la boisson chaude réchauffer tout son corps. Il ne faisait pas froid, mais c’était toujours une sensation des plus agréables. Et les mots qui franchirent ensuite les lèvres d’Andrew manquèrent de faire avaler de travers à Dae-Hyun qui se prit à tousser un peu avant de croiser son regard, surpris par cette demande soudaine. Le revoir ? Ils n’avaient pas échangé beaucoup, mais il comprenait. S’il venait tout juste d’arriver, c’était normal de vouloir revoir les quelques personnes avec qui on avait noué un minimum contact le temps de s’habituer à son nouvel environnement. Le Coréen n’avait pas eu trop de problèmes à son arrivée, il fallait dire que son charisme l’avait bien aidé à être entouré très rapidement, mais il se doutait que dans un nouveau pays, c’était toujours agréable d’avoir des personnes sur qui compter.

« Ah oui, pas de problème ! Je comprends bien, je suis passé par-là moi aussi quand je suis arrivé l’année dernière ! C’est normal, tu peux pas réussir à prendre tes marques dès le début ! Hum… Tu fais partie de quels clubs ? Et niveau études qu’est-ce que tu fais ? Je crois pas qu’on soit dans le même cursus, mais sinon je fais partie des clubs de danse, natation et photographie donc tu peux me retrouver directement là-bas après les cours ! »

Dae-Hyun but une nouvelle gorgée de son café et se mit à réfléchir. S’ils n’avaient pas les mêmes clubs et qu’il voulait par exemple déjeuner avec lui pour ne pas se sentir trop seul, il fallait qu’il puisse avoir un autre moyen de le contacter non ?

« Ah sinon, je peux te donner mon adresse mail ou mon numéro, ça sera plus simple si tu veux me contacter en dehors des heures de club. »

Et voilà, Dae-Hyun se faisait mener par le bout du nez sans qu’il s’en rende compte. Ce n’était pas faute d’avoir été sermonné à plusieurs reprises par son père adoptif, mais on ne le changerait plus maintenant. De nombreuses personnes possédaient son numéro dans cet établissement alors un de plus ou un de moins ? Il mettait presque constamment son téléphone sur vibreur ou silencieux pour ne pas être dérangé donc même si Andrew avait la bonne idée de le harceler à 2 ou 3 heures du matin, il n’entendrait très certainement pas. Et si jamais il se faisait trop insistant ou si le courant finissait par ne plus passer, il n’aurait plus qu’à bloquer son téléphone. Ce n’était pas si grave de lui donner son numéro du coup ! Hein ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Université :: Rez-de-chaussée :: Hall-