Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Help !? Please !?

 :: Ville d'Hoshi :: Centre Ville :: Les rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 19 Juil - 21:29
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 40

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Help !? please !?
J’avais décidé de sortir. Comme ça. Parce que je ne pouvais plus rester dans ma petite chambre. Bon. Elle n’est pas SI petite que cela ma chambre, mais j’avais terriblement envie de me changer les idées. J’étais arrivé ici sous peu… et voilà que j’avais déjà envie de sortir, découvrir le monde entier… Ou juste la ville! Depuis quelques jours, tout ce que je faisais, c’était de défaire mes cartons, essayer de tout mettre en ordre… Même si le truc c’est que l’ordre et moi ça fait deux… C’est quand même ironique pour quelqu’un qui veut devenir enseignant, qui va devoir apprendre justement à des petit bout’chous le rangement et la propreté et tout ce genre de chose. J’ai bien hâte de voir ce que ça va donner… Pour l’heure, ma chambre ressemblait à une porcherie avec une TONNE de boîte qui se balade partout dans la cabane. Bref.

Aujourd’hui c’était tout beau à l’extérieur, du coup, c’était l’un de ces moments idéaux afin de dire coucou à la ville! Vêtu d’un pantalon beige ainsi qu’une chemise à manche courte blanche, j’ajustai mon nœud papillon rouge qui allait parfaitement avec mes convers de la même couleur. Je suis un peu maniaque, je l’admets. Les souliers doivent quand même détonner avec le reste de mon look. Ce sont quand même mes souliers que je portais lorsque je ne travaille/étudie pas. Du coup, ça va quoi. Je ne vois pas porter un soulier aussi plat pendant des heures durant et surtout rester debout avec eux aussi longtemps. Bref!

Tout cela pour dire que je pris mes clés ainsi que mon téléphone et je partis ainsi à l’aventure! Il ne m’en faut pas beaucoup pour être impressionné. Je cherchais déjà les petits endroits qui avaient l’air particulièrement sympathique. Je cherchais les petits cafés discrets ou encore les épiceries plus locales… Mais encore plus les endroits qui offraient des tonnes de friandises dont je suis un peu trop friand. Particulièrement les Poky. C’est bon les Poky, surtout au chocolat. Je suis un grand amateur de chocolat. Ou encore des Kit-Kat aux saveurs plus ou moins légales. Je ne dis pas qu’elles sont illégales, je dis seulement que ce sont des saveurs plutôt étranges qui font en sorte qu’on n’est plus ou moins certain d’apprécier ces trucs-là quoi.

Je marchai déjà depuis un bon moment. Je crois que c’était le temps pour moi de retrouver mon chemin. Le seul petit problème que j’avais actuellement… C’est que j’étais absolument incapable de retrouver mon chemin. Aussi simple que cela. En vérité… J’ai aucun sens de l’orientation. Mais vraiment, VRAIMENT aucun. On peut dire que ce n’est pas la panique, mais mon cœur bat juste un peu plus rapidement. Juste un peu. Au moins, j’avais mon téléphone dans mes poches! J’avais cru bon de l’amener avec moi. Au moment où j’ouvrais l’application de Google Map…

Il se ferma tout seul.

Et là, je me souvins que j’avais oublié de le charger durant la nuit.

Great.

Je suis maintenant perdu pour de vrai. La technologie m’embêtait tout particulièrement en ce moment. Je décidai donc de prendre des moyens plutôt archaïques et commençai à demander à des passants. Ainsi, peut-être aurais-je un peu de chance. Du coup, j’arrêtai un monsieur en veston et cravate et lui demandai le plus poliment du monde :

- Eum. Pardon de vous dérangez, vous devez êtes occupé et tout ça, ça ne sera pas très long… Eum… En fait, j’aimerais vous demandez un peu d’aide. Il se trouve que je marche depuis un long moment déjà et il faut croire que je me suis quelque peu perdu. Habituellement je m’aiderais avec mon téléphone… Mais voyez-vous… Celui-ci n’a plus de batterie… Je me demandais donc si vous pourriez m’indiquer le chemin, s’il vous plaît… Si ça vous embête trop je peux toujours demander à quelqu’un d’autre ne vous en faites pas.

Ceci était quelque chose de légèrement embarrassant. Admettre qu’on est perdu. Au moins, j’étais un petit nouveau dans cette ville, ce qui est mieux que si j’y habitais depuis quelques années. Sinon les gens croiraient que je fais de l’Alzheimer. Ce qui fut le plus embarrassant en réalité, c’est que le monsieur me marmonna un « je n’ai pas le temps, désolé. » et partit pratiquement en courant, comme si j’étais un monstre… Je fais juste un mètre quatre-vingt-dix. Je poussai un léger soupir déprimé, regardant autour de moi si quelqu’un d’autre avait l’air plus gentil que ce monsieur et qui voudrait peut-être me donner un coup de main.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Juil - 16:13
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Are you lost?






En cette magnifique journée de week-end, Dae-Hyun n’avait qu’un rendez-vous le matin-même. Il s’était levé assez tôt pour se préparer puisqu’il devait retrouver une connaissance à lui qui lui avait demandé s’il était disponible pour faire quelques photos d’elle afin qu’elle se préparer un book à déposer dans des agences de mannequinat. Forcément, il n’avait pas pu dire non à une aussi jolie fille, même si cela avait écourté son sommeil de quelques heures. Il devait la retrouver en fin de matinée dans un petit studio tenu par une autre connaissance du Coréen qui lui permettait de squatter pendant quelques heures pour ses shootings sans rien lui faire payer. Il n’aurait eu aucun problème à payer si le propriétaire le lui avait demandé, mais ils s’étaient entendu comme ça : en échange de ses locaux, Dae-Hyun lui promettait de toujours préciser que les photos avaient été réalisées dans son studio. Ça lui faisait un peu de publicité comme ça, et mine de rien, ça lui avait déjà ramené quelques clients !

Quoi qu’il en soit, avant de partir là-bas, il devait préparer son matériel, mais surtout se préparer lui ! Encore en boxer dans son appartement, le Coréen tenta tant bien que mal de préparer son appareil photo, ses divers objectifs et tout son attirail pendant que son chat jouait avec toutes les lanières qui passaient sous son nez, rendant le processus plus long que prévu. Dae-Hyun était tellement gaga de sa boule de poil qu’il riait de la situation au lieu de le gronder. Il avait essayé une fois, quand il avait fait une bêtise. Il avait haussé le ton et lui avait donné une tape sur ses petites fesses, mais il s’en était voulu toute la journée après ça alors il préférait ne pas recommencer. Il y avait à espérer qu’il ne serait pas aussi laxiste avec ses futurs enfants ! Ses affaires prêtes, il fila à la salle de bains pour prendre une bonne douche, enfilant ensuite un jean noir slim agrémenté de quelques chaînes au niveau de sa ceinture, d’un sous-pull assez fin rayé noir et blanc qu’il surmonta d’un t-shirt un peu trop ample blanc, laissant simplement apparaître les manches de son sous-pull. On était une fashion victim ou on ne l’était pas !

Pour parfaire sa tenue, il attrapa une montre, deux bagues et un collier en argent, et opta pour ses lentilles plutôt que pour ses lunettes de vue. Ça lui donnait un certain style avec, mais il ne voulait pas être gêné pour ses photos. Après s’être coiffé et pomponné, il attrapa son sac en bandoulière avec tout son matériel, ainsi que son portefeuille, fit des papouilles à son chat et quitta son appartement pour se rendre au lieu de rendez-vous. Le shooting passa à toute vitesse. Il fallait dire que son modèle était sublime et qu’il était facile de faire de belles photos avec elle. La demoiselle proposa d’ailleurs à Dae-Hyun de manger un morceau avec elle pour le remercier de s’être déplacé. Encore une fois, il ne put pas dire non en voyant ses petits yeux suppliants. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire pour une jolie fille ! Ils allèrent tous deux dans un restaurant style MacDo et avant qu’ils n’aient pu finir leurs desserts, le téléphone de la mannequin en devenir sonna pour un rendez-vous. Elle s’excusa platement à plusieurs reprises, désolée de devoir laisser le Coréen en plan après l’avoir invité. Bouaf, ce n’était pas si grave, il ne lui restait plus que ses frites à manger !

Il accompagna la demoiselle le plus loin possible avant qu’elle ne prenne un taxi, et il se retrouva finalement tout seul, au milieu de la ville, son matériel de photo dans son sac en bandoulière et son paquet de frites dans les mains. Grignotant celles-ci, le Coréen entreprit de rentrer chez lui. Il n’avait plus rien à faire de spécial, il pourrait s’entraîner un peu sur quelques chorégraphies comme ça ! Mais alors qu’il mâchait tranquillement ses frites, très concentré, il fonça littéralement dans un lampadaire. Manquant de lâcher la frite qu’il tenait dans sa main, il étouffa un petit grognement en se frottant le nez, redressant son regard émeraude vers ce fameux lampadaire. Ah. Bah non, c’était pas un lampadaire. Mais vu la taille de ce géant, c’était normal d’avoir confondu ! Dae-Hyun afficha alors une mine désolée et s’empressa de s’incliner pour s’excuser.

« Ah désolé, excusez-moi ! J’étais ailleurs et je ne vous ai pas vu ! Je ne vous ai pas fait mal ? »

Il avait été vraiment ailleurs pour ne pas remarquer ce géant qui faisait bien une tête de plus que lui si ce n’était plus. En tout cas, à bien y regarder, il n’avait pas l’air japonais et il avait l’air un peu paniqué. Est-ce qu’il s’était perdu ? Ça ne coûtait rien de demander !

« Euh… Je me trompe peut-être, mais est-ce que vous avez besoin d’aide ? Vous avez l’air un peu perdu. Je ne suis pas ici depuis très longtemps, mais je peux peut-être vous indiquer votre chemin si vous cherchez un endroit particulier ! »

Dae-Hyun lui offrit l’un de ses magnifiques sourires, attendant d’avoir la réponse de ce géant avant de reprendre la dégustation de ses frites. Si jamais il était perdu et qu’il demandait un guide, ça l’occuperait un petit moment avant qu’il n’ait à rentrer chez lui !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Juil - 2:58
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 40

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Help !? please !? Maintenant, que j’avais l’air d’un vrai idiot sur la route, cette impression s’accentua lorsqu’une petite crevette s’échoua sur la baleine que j’étais. Ce que j’essayais subtilement de dire, c’est qu’un dude venait de me foncer dedans. Et comme toute bonne personne qui vit au Japon, il se confondit en excuse. Personnellement, ça me dérangeait vraiment pas du tout, genre vraiment pas. En fait, je trouvais juste ça étonnant qu’il ne m’ait pas vu à la grandeur que j’ai. Sur le coup, j’ai figé quelque peu, je l’admets, le choc m’avait quand même surpris. Et alors que je voyais s’incliner par politesse, je me suis retenu de lui en empêcher, mais je trouve qu’il avait l’air encore plus minuscule comme ça. Cependant je fus assez brillant pour ne pas le lui dire. Par contre, j’ouvris quand même la bouche surtout pour lui démontrer que ce n’était TELLEMENT pas grave ce qui venait de se passer.

- Ne vous excusez pas, je ne regardais pas plus où je mettais les pieds, du coup, ce n’est pas du tout votre faute, sinon on peut dire que nous sommes tous les deux fautifs dans cette histoire. Et pour répondre à votre question, non je n’ai pas mal. Et vous ?

Je lui souriais. Je ne pouvais pas m’en empêcher… Il y avait quand même plusieurs raisons à cela. L’une d’entre elles, c’est que je trouvais ce petit bonhomme, justement un peu petit. Je veux dire… Pas particulièrement grand en tout cas. Bref. Tout ça pour dire que je m’étais tout de même excusé du fait que voilà que j’existe et que je suis grand. J’espérais qu’il n’avait pas eu mal. Et ses frites non plus. Surtout les frites. Parce que c’est vraiment triste de perdre ses frites. Suite à cela il continua de me parler. C’est bien, c’est cool quand les gens se soucient moindrement de toi. J’étais quand même heureux qu’il remarque que j’avais l’air d’un enfant perdu. Et j’étais encore plus heureux qu’il veuille bien m’aider, parce que l’autre monsieur avait eu peur de moi. Je trouve ça vraiment trop moche de manquer de classe comme ça. Il n’avait pas vu ce monsieur que j’avais besoin d’aide ? En tout cas, il avait été un peu – beaucoup – lâche.

J’eus un regard reconnaissant à l’égard du garçon de mon âge, du moins, je trouvai qu’il avait l’air de mon âge… Comme beaucoup de monde ici, parce que tout le monde à l’air jeune quoi ! J’étais super heureux qu’il veuille bien m’aider. Je continuai la conversation avec beaucoup trop d’enthousiasme pour quelqu’un qui était perdu dans une trop grande ville.

- À vrai dire, je ne sais plus du tout ou je suis! Ce que je veux dire, c’est que j’ai aucune idée de comment m’en retourner. Vraiment pas du tout en fait, en plus, mon téléphone n’a plus de batteries, vous voyez à quel point je suis embêté ? Du coup, vous seriez très aimable si vous pouviez m’indiquer le chemin pour se rendre à l’Université. Je viens tout juste d’arriver en ville et voilà ce que ça donne. Désolé de vous embêter avec mes problèmes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Aoû - 17:57
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Are you lost?






Voilà ce qui arrivait quand on ne regardait pas où on mettait les pieds ! Dae-Hyun venait littéralement de foncer dans quelqu’un, le choc ayant été assez brusque vu qu’il marchait d’un pas assuré, mais c’était surtout la surprise qui avait manqué de lui faire renverser ses frites sur le trottoir. Croyant d’abord s’être mangé un lampadaire, le Coréen remarqua qu’il n’en était rien. Ce n’était pas un lampadaire mais bel et un bien un homme, quoi que bien plus grand que le pauvre danseur qui s’empressa de s’excuser en s’inclinant. Il espérait ne pas lui avoir fait mal ! Mais l’inconnu finit par lui répondre que ce n’était pas du tout sa faute, ou alors qu’ils pouvaient tout simplement dire qu’ils étaient tous deux fautifs. C’était bien la première fois qu’on lui disait ça ! Mais le principal était bien de savoir que son vis-à-vis n’avait pas de douleur suite à ce choc. Affichant un sourire soulagé, Dae-Hyun reprit la parole.

« Je suis vraiment soulagé de savoir que tout va bien ! Et puis, c’est quand même moi qui vous ai rentré dedans alors j’assume tous les torts ! Et puis, tout va bien, ne vous inquiétez pas ! Je pense que ce sont mes frites qui ont eu le plus peur et qui ont été les plus secouées. »

Il lâcha un petit rire amusé en prenant le temps de remettre bien comme il faut ses frites dans leur cornet, certains l’ayant fortement menacé de se suicider sur le bitume. En tout cas, à bien y regarder, ce géant avait l’air vraiment sympathique, en témoignait son sourire et son air d’enfant perdu. C’est pour ça et aussi pour se faire pardonner de l’impact précédent que Dae-Hyun se risqua à proposer son aide. S’il pouvait lui indiquer une direction ou même le mener à une destination en particulier, ça lui ferait plaisir et ça rendrait service à cet inconnu. Et puis de toute façon, il n’avait vraiment rien de mieux à faire. Et c’est avec un regard reconnaissant et un enthousiasme très prononcé que le géant reprit la parole. Oh ? L’université ? Dae-Hyun afficha une mine un peu surprise. C’était un élève ? Il avait l’air d’avoir plus ou moins son âge mais il était si simple de se tromper… Il s’agissait peut-être tout professeur après tout !

« L’université ? Celle de Chisê ? Je peux vous indiquer sans problème le chemin, j’y étudie justement ! En tout cas, c’est sûr que le destin s’est un peu acharné sur vous en vous privant de votre téléphone. Je peux vous prêter le mien si vous avez un coup de fil à passer ou un message à envoyer. »

Dae-Hyun était vraiment serviable et ça ne lui posait absolument aucun problème de prêter son portable à un inconnu qui semblait vraiment paumé, mais quand même content que le Coréen ait bien voulu lui venir en aide.

« En tout cas, je comprends votre détresse, moi aussi il m’a fallu du temps pour bien réussir à m’y retrouver dans cette ville. L’université est par là-bas, mais peut-être qu’il vaudrait mieux que je vous accompagne non ? Je n’ai rien de prévu de toute façon alors si je peux rendre service, n’hésitez pas ! »

Le Coréen n’avait pas osé passer au tutoiement, n’arrivant vraiment pas à déterminer si cet étranger, du moins au vue de ses traits, était plus âgé que lui ou non. Il n’avait pas envie de lui manquer de respect, surtout s’ils venaient à se rendre tous les jours au même endroit. Il y aurait beaucoup d’occasions de se croiser à Chisê et il ne voulait pas se mettre à dos quelqu’un qu’il pourrait voir tous les jours. Attendant la réponse du géant à ce sujet, il regarda ses frites. Il allait falloir qu’il se dépêche de les manger avant qu’elles ne refroidissent complètement. Elles n’allaient plus être aussi bonnes sinon. Mais il lui en restait beaucoup.

« Je ne sais pas si vous avez un creux, mais si vous avez envie, vous pouvez piquer dans mes frites. J’en ai prises un peu trop et il vaut mieux les manger tant qu’elles sont encore chaudes. »

Il avança un peu son cornet vers l’inconnu afin qu’il se serve s’il en avait envie, se servant lui-même. Il s’était toujours senti assez petit comparé aux autres étudiants de sexe masculin, mais là, il se sentait carrément minuscule. C’était assez étrange comme sensation, comme si un esprit s’était matérialisé à ses côtés pour le protéger.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû - 3:13
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 40

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Help !? please !? Je souriais, je devais vraiment avoir l’air d’un vrai idiot. Non mais sérieusement ce mec venait vraiment de me sauver la vie. Si ce n’était pas une question de respect et tout ça (Japon quoi), je lui aurais donné un câlin. Mais c’est le genre de truc qui est complètement innaproprié, encore plus pour deux hommes. Du moins, c’est ce qu’on m’a fait savoir assez rapidement lorsque j’ai amenagé ici. Mais je suis tout particulièrement heureux qu’il veuille bien m’aider. Je suis tout particulièrement content d’être tombé sur quelqu’un d’aussi sympathique. Il venait quand même de me suggérer de m’y reconduire. Et honnêtement, j’étais loin d’être contre. Parce que c’est vraiment un peu gênant d’emprunté le téléphone à quelqu’un, surtout pour retrouver son chemin. Mais sachant qu’il y étudiait, ça allait bien aller, il doit connaître l’endroit et tout ça quoi! Je me retenais également de sautiller comme un gamin. Il faut quand même que je me calme.

- Oui! L’université de Chisê ! C’est vraiment génial que vous voulez bien me montrer le chemin et tout ça. C’est vraiment très, très apprécié ! Pour le téléphone ça va, si vous êtes en mesure de m’y amener vivant je n’en ai pas de besoin, je ne connais pas beaucoup de gens encore.

Pour ne pas dire que je n’en connaissais pas du tout ne fait. Mais, je crois que le fait de m’avoir perdu pourrait m’aider à besoin faire quelques connaissances… Quand je dis quelques ça veut surtout dire une. Bah, il faut quand même un début à tout ça. Bref ! Pour le moment, je remercia mon sauveur d’un grand sourire, de toute façon ce sourire ne faisait que rester coller à mon visage. Il y a des jours comme ça, que quelqu’un fait quelque chose et voilà POUF! Ça venait de mettre de la joie dans mon cœur. Ceci en était actuellement le parfait exemple.

Le monsieur m’offrit de prendre quelques frittes de son cornet. Je mourrais d’envie d’en prendre une grosse bouchée, en mode : « je prends tout parce que je sais que les frittes du Mcdo bien qu’elles soient super salées sont mégas bonnes. » Mais ça serait vraiment pas raisonnable, loin de l’être même. Si j’avais été avec un bon ami…. Chose que je n’ai pas… Je l’aurais probablement fait, surtout pour embêter la personne. Mais parce qu’on venait tout juste de se rencontrer, encore une fois ce n’est pas quelque chose qui est particulièrement intelligent à faire. Du coup, je restai poli en lui répondant :

- Je vais peut-être en prendre quelques-unes sur le chemin, parce que je sais bien qu’elles sont bonnes. En plus de cela, elles sentent trop bon.

J’en pris deux pour lui montrer mon intérêt à manger des frites. C’est vrai que je commençai à avoir faim. En même temps, je ne pouvais pas trop en manger, je ne voulais pas prendre une tonne de poids en mangeant pleins de trucs gras et salés. Il faut quand même que je fasse quelque peu attention à mon régime alimentaire. Alors qu’on marchait quelque peu vers ce qui doit être le chemin du retour, je me permis de faire quelque peu la conversation, c’est plus drôle comme ça.

- Au fait, je ne me suis pas présenté, je m’appelle Sasha Alexander Williams, mais appelez-moi Sasha, c’est vraiment plus court et les formalités, la politesse, je m’en fiche complètement. En fait, je préfère de loin qu’on me tutoie, sinon j’ai l’impression d’être mon père ou encore un papy. Dis-je en rigolant avant de reprendre, plutôt curieux. Sinon, je suis étudiant, dans le programme d’enseignement. Et vous ? Quel est votre nom si je peux me permettre de poser la question.

Bon. Mon naturel curieux n’a pas pu s’y empêcher. Tant qu’à discuter, débutons avec le début, la base de la base. Oui, cette phrase n’a pas de sens. Par contre… J’étais un peu embêté. J’aurais peut-être du faire le fameux salut japonais. Décidément je dois être un imbécile. J’espérais qu’il ne le prenne pas trop mal.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Aoû - 12:58
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Let me help you






La gentillesse de Dae-Hyun n’était plus à prouver. A chaque fois qu’il pouvait aider quelqu’un, il le faisait de bon cœur. Ça finirait très certainement par lui jouer des tours un de ces jours, mais il ne pouvait aller contre sa nature profondément bienveillante. Chassez le naturel, il revient au galop ! Il s’était donc proposé pour aider ce géant occidental visiblement perdu, apprenant qu’il recherchait l’Académie où il étudiait lui-même. Bon, parfait ! Il commençait à bien connaître la ville, mais s’il lui avait demandé de l’emmener jusqu’aux entrepôts, il n’aurait sans doute pas été capable de l’y emmener sans vérifier sur son téléphone. L’Académie, il y allait tous les jours à pied alors le chemin, il le connaissait parfaitement ! En tout cas, cet étranger était plutôt marrant vu les mots qu’il employait et le Coréen ne put s’empêcher de rire.

« Haha ! Oui, ne vous inquiétez pas, je devrais être en mesure de vous y amener vivant ! A moins qu’un rhinocéros ne s’échappe malencontreusement du zoo pour nous charger, je pense qu’on devrait y arriver sans encombre. »

Dae-Hyun le gratifia d’un sourire amical, se disant qu’il aurait vraiment apprécié que quelqu’un l’aide à apprivoiser ce nouvel environnement quand il était arrivé dans ce nouveau pays. Ça avait été un peu déstabilisant pour lui, mais la culture n’était pas si différente en Coréen et au Japon. Pour un occidental par contre, ça devait être beaucoup plus difficile. Et puis, histoire de mettre encore plus à l’aise cet inconnu, le Coréen lui proposa de l’aider à terminer ses frites. Il n’avait plus très faim et il fallait les manger avant qu’elles ne soient froides. Et puis, se retrouver perdu en plein centre-ville, ça lui avait forcément creusé l’appétit non ? En tout cas, Dae-Hyun était vraiment ravi d’avoir fait cette rencontre. Ce géant avec quelque chose de très rafraîchissant, une vraie bouffée d’air frais rien qu’avec son sourire !

« N’hésitez pas surtout ! C’est vrai qu’elles sont un peu grasse, comme tout ce qui sort du MacDo mais… C’est tellement bon ! »

Pour lui qui ne prenait pas un gramme quoi qu’il puisse manger, le gras n’était pas quelque chose qui l’effrayait bien au contraire. Comme il ne savait pas cuisiner, il passait son temps à manger des plats préparés, à aller au restaurant, ou à se perdre parfois plusieurs fois par semaine dans des fast-foods. Et alors qu’ils commençaient à avancer et à grignoter ensemble, le géant trouva bon de se présenter.

« Sasha alors ! Eh bien, enchanté ! Je suis désolé de t’avoir vouvoyé… Tu es tellement grand que je me suis dit que tu étais peut-être un nouveau professeur à l’Académie et j’ai préféré opter pour la sécurité en te vouvoyant juste au cas où ! Moi c’est Dae-Hyun Jang, mais tu peux juste m’appeler Dae-Hyun, oublie les formalités avec le nom de famille et tout, c’est pas trop ma tasse de thé non plus. »

Le Coréen lui offrit un grand sourire. Ça ne le dérangeait pas qu’on l’appelle Jang-san ou avec d’autres suffixes parce que c’était l’usage, mais il aimait tellement être proche des gens qu’il préférait qu’on l’appelle simplement par son prénom.

« Ah et du coup, tutoie-moi toi aussi ! On est tous les deux étudiants alors c’est pas gênant ! Enseignement ? Tu veux devenir professeur ? C’est un chouette métier ça ! Moi, c’est beaucoup moins gratifiant, je suis en cursus d’arts, avec la spécialité photographie. »

Il lui offrit un nouveau sourire sincère. La photographie était sa deuxième passion, la première étant la danse, mais il savait pertinemment que ses études ne le mèneraient à rien. Il n’avait pas besoin de savoir prendre des photos pour reprendre la tête d’une multinationale basée à Séoul. Ne préférant pas penser à tout ça, il attrapa quelques frites pour les engouffrer très rapidement afin de pouvoir reprendre la parole.

« Et du coup, tu fais déjà partie de club ou pas ? Je peux peut-être te conseiller un peu sinon ! »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 16:03
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 40

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Help !? please !? J’étais très content. Le monsieur ici allait me montrer le chemin jusqu’à l’université de Chisê. Je le savais déjà, mais c’était encore plus chouette qu’il veuille bien me suivre… En fait, que j’avais plutôt la possibilité de le suivre jusqu’à l’uni. Parce qu’avec des indications, c’était certains que je me serais perdu. Genre… « Est-ce qu’il m’a dit à gauche où à droite après ce resto, là, je me souviens plus… » C’était tellement moi et ma mémoire de poisson pour certaines choses. Et surtout qu’il y avait peu de chance qu’un Rhinocéros veuille nous charger après s’être échappé du zoo. Du coup, je savais que j’allais m’y rendre sain et sauf. Sauf si jamais un conducteur un peu trop fou ne s’arrête pas aux feux de circulation et tout ça. Vaut mieux ne pas y penser pour le moment et savourer cette belle journée toute chaude en compagnie d’une nouvelle personne qui était drôlement gentille de vouloir nous reconduire.

- Manger ces frites, c’est un vrai péché parce que ça reste quand même celle du Mcdo, mais ça reste toujours aussi bon. Trop salées, mais toujours aussi bon.

Prenant quelques frites supplémentaires, je prenais quand même d’analyser quelque peu le chemin que nous prenions. Je veux dire. Je ne veux pas particulièrement me perdre de nouveau. La prochaine fois, j’essayerais de faire attention à ce que mon téléphone soit chargé tout d’abord. Mais bon, ce sont quelques petits imprévus qui font que je rencontre de charmantes personnes, comme en ce moment avec Dae-Hyun. D’ailleurs, j’étais bien content qu’il veuille bien abandonner toutes les formalités japonaises avec les noms de famille et les -chan, -kun et -sempai de ce monde. Je trouve ça tellement chiant ! C’est beaucoup trop impersonnel pour moi! Bref. Je me calme un peu afin de lui répondre, tout sourire.

- Ne dis pas que c’est beaucoup moins gratifiant, moi je trouve ça vraiment cool la photographie. C’est juste que je n’ai pas de talent pour en faire. Mais, si tu as choisi ce domaine, c’est parce que tu l’apprécies, enfin, j’imagine, sinon je te conseille de changer de domaine! Tu dois être un bon photographe, je suis certain, même si ça peut paraître idiot parce que je n’ai jamais vu l’une de tes œuvres.


Je me gratouillais les cheveux, j’espérais seulement qu’il ne pense pas que je lui dise cela uniquement pour lui faire plaisir. Parce que ce n’était pas vraiment le cas. Si tu choisis un domaine, c’est soit parce que tu l’apprécies fortement et que tu souhaites t’y améliorer, ou parce que tu as un don pour faire cela. Je crois que j’ai un don avec le public, et j’aime les enfants, c’est ce qui m’a poussé à vouloir devenir enseignant. C’est d’ailleurs cette réflexion que je lui partageai :

- Pour ma part, c’est le plaisir de voir de toutes petites bouilles accompagnées de l’aspect social qui entoure l’enseignement que j’adore. Je pense que tu as compris que j’aime bien parler. Mon but c’est de devenir enseignant en milieu primaire, parce que c’est là qu’ils sont le plus adorable.


Je devais avoir l’air d’un idiot avec mon sourire rêveur, mon esprit plongé dans une future salle de classe rempli d’une tonne de bout’chou comme ma mère les appellent affectueusement qui sont plus au moins sages, mais qui sont tout de même là pour le désir d’apprendre. Mon esprit revint à la surface lorsque mon pied fit un faux mouvement et que je me manque de dire bonjour au trottoir sur lequel j’étais paisible, il y a quelques secondes de ça. Mais au moins, je me rattrapai, j’avais donc survécu à ce semblant de chute. Tout ce que j'avais perdu en chemin, c'était les frites que je tenais entre mes mains qui avaient fait un vol plané direct sur le sol. Zût. Je fis un autre sourire rassurant à Dae-Hyun, pour ne pas qu’il pense que je m’étais fait mal ou quoi que ce soit, puis je me penchai afin de récupérer tout ce que j'avais fait tomber. Non mais, ce n'téait pas très gentil de les laisser traîner, même si nous étions dans la rue, ce n'est pas quelque chose de propre et en plus quelqu'un pourrait y marcher dessus. Beurk.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Sep - 19:08
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Let me help you






Dae-Hyun n’arrêtait pas de sourire depuis qu’il avait fait la rencontre de ce géant occidental. Il était vraiment très marrant ! Et puis, c’était quand même pas tous les jours qu’on confondait des gens avec un lampadaire ! Quoi qu’il en soit, à priori, à moins qu’une catastrophe naturelle ne survienne, le Coréen était sûr à 99 % qu’ils pourraient réussir à atteindre l’Académie sans encombre. Et puis, quoi de mieux pour passer un bon moment que de partager de bonnes frites bien grasses et bien salées sortant du McDo ? Le brun se mit à rire.

« C’est vrai que c’est clairement pas le genre de trucs à manger tous les jours, mais une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal ! C’est pas forcément bon pour le corps, mais ça fait tellement de bien de manger trop gras et trop salé ! »

Dae-Hyun était un grand adepte de la mal bouffe, même si ça ne se voyait pas trop quand on le regardait. Il était tellement mauvais en cuisine qu’il mangeait constamment des plats préparés ou alors sortait en ville pour manger dans des restaurants, et il fallait avouer que les employés du McDo pas loin de chez lui avait l’habitude de le voir. C’était pas bien, il le savait, mais il n’était pas motivé d’apprendre à faire à manger. Il n’était pas doué et cuisiner pour soi, c’est tout sauf amusant. Ça prend du temps, et c’est dangereux. Le Coréen ne comptait plus le nombre de fois où il avait manqué de foutre le feu à son appartement en faisant cuire de la viande et en partant faire quelque chose d’autres en attendant, pas patient pour un sou, ne se rappelant que soudainement qu’il faisait à manger quand une odeur de brûlé venait chatouiller ses narines. Soupirant intérieurement en pensant à tout ça, Dae-Hyun attrapa quelques frites après Sasha pour se remplir un peu l’estomac. Il ne put s’empêcher d’afficher un nouveau sourire à ses mots.

« Haha ! Merci c’est gentil ! Oui, j’apprécie vraiment la photographie, même si, si j’avais vraiment eu à choisir, j’aurais opté pour un cursus centré sur la danse, mais bon… Je pense que je trouverai plus de boulot en tant que photographe après mes études et c’est ma deuxième passion, alors ça me convient. Je continuerai à danser pour le plaisir ! Et puis… Si jamais tu veux te faire une idée de mon « talent » en photo, je pourrai te montrer quelques clichés au club de photo ! D’ailleurs, tu fais partie de quels clubs toi ? »

Quand Sasha lui parla de son rêve de devenir enseignant pour des élèves de primaire, Dae-Hyun ne put s’empêcher de sourire à nouveau, mais un peu tristement cette fois. C’était beau de vouloir se lancer dans une telle carrière et d’être autant passionné. Lui, même s’il avait la danse et la photo comme passion, il savait qu’il ne pourrait pas en vivre. Son destin était déjà tout tracé. A la fin de ses études, il devrait rentrer à Séoul et travailler avec son père adoptif pour reprendre la suite de sa multinationale. Il était triste à cette idée, mais il ne voulait pas décevoir la seule famille qu’il lui restait.

« C’est un chouette rêve vraiment ! Je suis sûr que tu vas réussir à passionner tous les élèves qui passeront dans ta classe, t’as le charisme pour ce métier ! »

Dae-Hyun lui offrit un sourire sincère, sourire qui disparut bien vite en voyant que Sasha partait vers l’avant. Fort heureusement, il n’était pas tombé. Bon, il avait tué les frites qu’il avait dans les mains au passage, mais tant pis.

« Ca va ? Décidément, on va peut-être pas réussir à aller jusqu’à l’Académie entiers vu comme on est maladroits tous les deux ! Y’a une poubelle si tu veux jeter tes cadavres de frites. »

Le Coréen lui désigna une poubelle du doigt un peu plus loin et fouilla dans une des poches arrière de son pantalon pour en sortir un paquet de mouchoirs avec… un unique mouchoir dedans. Bon, il ne fallait pas qu’il arrive un autre drame, parce qu’il n’aurait plus de quoi se moucher ou s’essuyer ! Ouvrant le paquet, il s’approcha de la poubelle pour jeter l’emballage et il tendit le mouchoir rescapé à Sasha.

« Tiens, pour t’essuyer les mains ! J’en ai qu’un alors fais pas retomber d’autres frites hein ! Sinon on est foutu ! »

Dae-Hyun accompagna ses paroles de son habituel petit rire franc et reprit des frites. Il n’en restait plus beaucoup, mais un drame était si vite arrivé. Il valait mieux vite les finir !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Sep - 3:53
M • Université - 1ière année
avatar
Messages : 40

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Help !? please !? Je fis un sourire rassurant à Dae-Hyun. Il était bien gentil de s’inquiéter de moi de la sorte, ça fait vraiment chaud au cœur. Mais au moins j’étais toujours vivant. Je sais que je vais bien mourir un jour, mais ce ne sera pas cette fois-ci… en fait, des fois je me demandais si je tombe d’aussi haut que ma hauteur… Est-ce que j’allais me tuer ? Parce que je suis grand et si ma tête touche le sol en premier, il est clair que je meurs sur le champ. OK. Je dois admettre que ma réflexion est complètement stupide et je devrais clairement penser à autre chose… ce que je fis immédiatement, lorsque le jeune homme à mes côtés m’offrit de jeter mes frites. Ce n’était pas du tout une mauvaise idée. Je pris quand même le temps de lui répondre d’abord.

- Je vais bien, je n’ai rien de cassé. J’ai eu une peu peur, le sol arrivait dangereusement vite, mais je suis toujours en vie, c’est le plus important! Et c’est une bonne idée pour les frites.

Je me penchai donc sur le cadavre de ces frites, j’espérais que leur âme allait aller au paradis des frites et des patates. En fait, je n’ai aucune idée si les frites ont une âme, je sais encore moins si elles sont encore vivantes après avoir dit bonjour à l’huile et aux autres produits qui leur permettaient d’être aussi bonne. Mais bon. Pour l’heure actuelle, je les ramassai avant de leur faire rencontrer l’amour de leur vie, du moins pour les prochains jours, la poubelle. Peut-être qu’elles allaient se faire d’autres amies par la suite, sait-on jamais. Une fois le tout ramasser, nous pouvions poursuivre notre route. Dae-Hyun en profita pour me donner des mouchoirs… enfin, je dis des, mais il y en avait seulement qu’un, du coup, il m’avait offert un mouchoir. C’est vrai que j’avais les doigts tout particulièrement graisseux. J’en profitai donc pour les essuyer. Sérieusement, si j’avais été seul et un tel évènement se serait produit, j’aurais seulement essuyé mes doigts sur mes pantalons de la manière la moins sexy qu’il pouvait exister pour ensuite faire comme s’il n’était rien. En gros, j’aurais fait comme un gamin de cinq et je n’aurais pas eu l’air particulièrement intelligent. Je finis par remercier le monsieur, tout heureux :

- Merci beaucoup pour le mouchoir. Je vais vraiment faire attention pour les prochaines. Je te promets que j’en échapperai plus, promis!

Je rigolai un peu, parce que j’avais vraiment l’air d’un idiot. Faire une promesse de la sorte… En fait, ce serait beaucoup trop ironique que j’en échappe encore. Je me demande si Dae-Hyun serait fâché après moi. Au pire je lui paierais un cornet de frite un jour dans ma vie, en guise d’excuse si jamais cela arrivait de nouveau. Mais il faudrait que je sois vraiment maladroit pour en échapper encore une fois. Ou que je tombe pour de vrai cette fois-ci. Parce que genre… Tout peut arriver dans la vie. Je pris deux frites, je trouvais que c’était un chiffre plutôt bien pour le nombre de frite prise afin de ne pas en échapper de nouveau.

- Dis-moi… Je suis curieux… Est-ce que tu viens d’ici ? Et sinon, ça fait longtemps que tu es à l’université de Chisê ?

Ma question est tout aussi bête. De mémoire, je ne lui ai pas demandé. Je suis curieux. Je suis toujours curieux. Mais en même temps, je trouvais que c’était un sujet de conversation assez banal, mais qui en même temps serait propice à la conversation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Oct - 17:11
M • Université - 4ième année
avatar
Messages : 95

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Let me help you






Fort heureusement, ce n’était que les frites qui avaient touché un peu abruptement le sol et non le géant ! Dae-Hyun commençait à croire qu’il allait vraiment se passer un truc complètement improbable sur leur chemin vers l’Académie. Ils avaient l’air tellement doués tous les deux qu’il allait forcément se passer un truc. Peut-être que sur le coup ça allait les blaser, mais nul doute qu’ils finiraient par en rire tous les deux plus tard en y repensant. En attendant, une fois les frites jetées à la poubelle et les mains de Sasha essuyées avec l’ultime mouchoir que le Coréen avait sur lui, ils n’avaient plus qu’à reprendre leur route. Dae-Hyun lâcha un nouveau rire.

« Haha ouais hein ! Si t’as envie d’en faire tomber d’autre, préviens-moi que je me prépare psychologiquement à cette perte tragique ! Enfin, il en reste plus beaucoup, sinon on se contente de les partager en deux et de tout mettre chacun dans notre bouche, y’a moins de risque qu’il y ait de la perte comme ça ! »

Le Coréen regarda son camarade se saisir de deux nouvelles frites avec un sourire malicieux, décidant de mettre à exécution son idée, séparant les frites restantes en deux. Bon ça faisait très certainement une dizaine chacun, ça restait raisonnable. Enfin, il pensait que ça l’était. Attrapant toutes les frites, Dae-Hyun les fixa avant d’ouvrir grand la bouche pour toutes les y faire entrer. C’était une réussite, mais le résultat était assez hilarant puisque le Coréen se retrouvait avec les joues gonflées à la manière d’un hamster, ses yeux s’ouvrant en grand alors que Sasha reprenait la parole pour lui poser tout un tas de questions. Ah. Merde. Il avait la bouche plus que pleine là ! C’était pas poli de parler quand on avait quelque chose dans la bouche ! Le brun s’empressa de mâcher les frites, non sans difficulté, avant de finalement avaler après de longues secondes, tendant le cornet à Sasha.

« Désolé, je me suis dit que ça serait plus prudent de tout manger d’un coup ! Je te laisse celles qui restent du coup ! Et pour répondre à tes questions, je ne viens pas du tout d’ici non, je suis originaire de Séoul, ça va faire 1 an et demi que je suis arrivé à Hoshi et donc à Chisê. »

Et là, Dae-Hyun se sentait con parce qu’il avait les doigts super gras et qu’il n’avait plus rien pour s’essuyer. Mince… Il aurait pu s’essuyer sur son pantalon, mais ça le faisait pas, si quelqu’un le voyait faire… Il n’arriverait pas à être discret en plus quand il faisait une bêtise. Il s’excusa donc auprès de Sasha et aborda une parfaite inconnue avec son habituel sourire pour lui demander un mouchoir. Résultat, au lieu de ne lui en donner qu’un, elle lui donna carrément tout son paquet ! Parfait ! Le Coréen revint victorieux vers son camarade en lui montrant le paquet de mouchoirs.

« Voilà on est sauvé maintenant ! Et toi d’ailleurs ? Tu viens d’où ? Et qu’est-ce qui t’amènes à Hoshi ? »

Dae-Hyun attrapa un mouchoir et rangea le paquet dans la poche avant droite de son pantalon avec son téléphone. Et il pensa à son paquet de cigarettes. Il ne fumait plus autant qu’avant, mais là, tout de suite maintenant, il avait terriblement envie de s’en allumer une.

« Est-ce que ça te dérange si je fume ? D’ailleurs, peut-être que tu fumes aussi, je peux te passer une cigarette si tu veux, j’essaie de fumer un peu moins alors ça m’en ferait une de moins à me tenter ! »

Le Coréen préférait attendre d’avoir l’autorisation de Sasha pour sortir son paquet de cigarettes. Il essayait de diminuer sa consommation alors même si celui-ci venait à lui dire que ça le dérangeait, il se retiendrait.

« Et du coup, tu m’as pas répondu, tu sais déjà de quels clubs tu vas faire partie à l’Académie ? »

Dae-Hyun était super curieux et il aimait bien obtenir des réponses à toutes les questions qui se bousculaient dans sa tête. Il aurait pu continuer et lui en poser 10 à la suite, mais ils avaient encore un peu de temps avant d’arriver devant l’Académie. S’il posait tout maintenant, ils risquaient de faire le trajet dans un silence gênant, même si le Coréen doutait qu’il soit possible de s’ennuyer avec ce géant !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Centre Ville :: Les rues-