■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dae-Hyun Jang
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 65


HnM
Un mot:

MessageSujet: Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|   Mer 19 Juil - 16:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Let’s go to the mall!






Dae-Hyun était une fashion victim, et ça se voyait. Il aimait les vêtements, être élégant et toujours à la pointe de la mode. Résultat, son dressing était au moins aussi conséquent que celui d’une fille et il lui arrivait de passer beaucoup de temps à écumer les différents rayons de magasins de vêtements à la recherche d’un nouveau coup de cœur. Ça lui prenait beaucoup de temps, mais aussi, forcément, beaucoup d’argent. Il pouvait bien sûr compter sur l’argent de ses parents pour ses frais lors de son séjour au Japon, notamment pour son appartement et les frais scolaires, mais pour tout le reste, Dae-Hyun se débrouillait avec l’argent qu’il arrivait parfois à se faire grâce à ses shootings photos. Ce n’était jamais de grosses sommes, mais mises bout à bout, ça lui faisait un budget assez intéressant pour aller faire du shopping. Et justement, aujourd’hui, il avait bien l’intention d’aller dépenser un peu d’argent pour s’acheter de nouveaux vêtements. On n’avait qu’une vie, il fallait en profiter après tout !

Vêtu d’un jean slim et d’un t-shirt blanc un poil trop large pour lui, Dae-Hyun enfila ses lentilles de contact. Il aimait bien le style que lui donnaient ses lunettes, mais il préférait limiter leur port aux moments où il savait qu’il allait se tenir un minimum tranquille. Il n’allait sans doute pas s’amuser à se faire une choré en plein milieu d’un magasin, mais il allait sans doute faire plusieurs essayages donc c’était plus pratique de ne pas avoir à retirer et remettre sans arrêt ses lunettes. Il attrapa son portefeuille qu’il mit dans une des poches avant de son jean, attrapa ses baskets d’un blanc immaculé, enfila une belle montre ainsi que quelques bijoux pour parfaire sa tenue, fit des papouilles à son chat et quitta son appartement. Le Coréen était toujours de bonne humeur, mais là, il se sentait particulièrement en forme, sans doute grâce à la musique qu’il avait mise dans ses écouteurs. Ces pistes lui donnaient toujours envie de danser et son pas au cœur de la foule se fit donc dynamique au même rythme que les chansons qui passaient dans ses oreilles.

Il arriva finalement au centre commercial, regorgeant de tout un tas de boutiques qui lui faisaient plus ou moins de l’œil. Il remarqua même une petite boutique qui vendait plein d’accessoires pour les animaux domestiques. Il irait sans doute y faire un tour pour ramener un petit jouet à sa boule de poils ! Mais pour le moment, il devait se concentrer sur les vêtements ! Il pénétra dans une boutique imposante, aux nombreux rayons. Il y avait un peu de monde, mais Dae-Hyun n’allait sûrement pas être gêné dans ses achats, il était très concentré sur les différents pantalons, vestes, t-shirts et même sous-vêtements qui étaient exposés. Il parcourut les rayons avec des yeux pétillants, cherchant sa prochaine pépite, quand il finit par se rendre compte qu’à force de regarder les vêtements et de passer de rayon en rayon, il avait fini par atterrir dans les rayons féminins. Des fois, il se disait que ça ne l’aurait pas tant dérangé d’être une femme pour porter tout un tas de jolis vêtements.

Quoi qu’il en soit, il n’allait pas trainer plus longtemps dans ce rayon, sinon, on allait vraiment finir par le prendre pour un pervers, surtout qu’il était un plein dans le rayon des sous-vêtements et qu’il n’était absolument pas accompagné d’une fille. Alors qu’il allait s’éloigner, il jeta un coup d’œil alentours pour voir si des gens ne le fixaient pas d’un air étrange. Il remarqua alors une personne qui semblait encore beaucoup plus suspecte que lui, un homme en train de regarder un string sous toutes les coutures. Dae-Hyun ne put s’empêcher de pouffer légèrement. Est-ce qu’il se rendait compte que quelques personnes étaient en train de le dévisager ? Le Coréen s’approcha donc de l’inconnu avec un sourire aux lèvres.

« Excuses-moi, mais je pense que tu devrais reposer ce string. Certaines personnes ont l’air de te prendre pour un pervers vu leurs regards. »

Dae-Hyun était plutôt amusé par la situation. Est-ce que ce string l’intriguait tant que ça au point qu’il ne faisait plus du tout attention à ce qui l’entourait ?

« En tout cas, ce string avait l’air de présenter un grand intérêt pour toi, tu n’en avais jamais vu avant ? »

Dae-Hyun se permettait de taquiner cet inconnu. Peut-être qu’il le prendrait mal, mais le Coréen avait une grande confiance en ses capacités à faire comprendre aux autres qu’il était en train de plaisanter, le sourire et le petit ton amusé en témoignant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita Nishimura
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 48


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|   Sam 22 Juil - 19:32

Il faisait beaucoup trop chaud. Ce qui mettait Okita de mauvaise humeur. Il supportait plutôt bien la chaleur. Le souci, c’était qu’il devait mettre le kendo sur pause. Déjà que l’armure tenait chaud, c’était invivable en plein été avec des températures au-dessus de 35°. Enfin, en temps normal, ça ne l’arrêtait pas. Il lui en fallait bien plus pour abandonner. Non, le problème c’était qu’il pouvait s’évanouir en mettant son corps un peu trop à contribution. Ca lui était déjà arrivé plusieurs fois, et à force de se faire engueuler par son grand frère et sa mère, il avait arrêté de faire le con. Mais aussi parce qu’il détestait se sentir faible pendant plusieurs longues minutes. A la place, il avait aidé ses parents en jouant au réceptionniste avec ses yeux charmeurs. Aujourd’hui, il avait réussi à lever le nez d’une gamine de 13 ans de son portable, et la faire rougir. Il n’avait pas pu s’empêcher de rire intérieurement, avant de bien vite l’oublier.

Il avait arrêté de travailler à midi, allant manger avec le reste de sa famille, avant de s’affaler dans le canapé, avec Hajime contre lui qui regardait la télé, tandis que lui lisait l’art de la guerre de Sun Tzu, le t-shirt remonté à demi, ayant l’impression d’avoir moins chaud, son pantalon remonté jusqu’au mollet, et ses tongs trop vieilles qui lui servait de chaussons en été. Il transpirait la nonchalance et il ne bougea même pas lorsque son petit frère fini par éteindre la télé pour aller jouer avec un voisin. Okita était parti pour rester comme ça tout l’après-midi, tentant d’oublier sa frustration de ne pas pouvoir tenir son Shinai de la journée. Mais c’était sans compter sur sa sœur qui apparu au-dessus de lui.

-Tu m’accompagnes pour faire les magasins ?

Il leva bascula sa tête en arrière pour la regarder avec une moue pas du tout motivée.

-Pas envie. Débrouille-toi.
-C’était pas vraiment une question.
-C’est quand même non.

Il revint à sa lecture comme-ci elle était déjà partie. Mais ce n’était pas le genre de Mitsu de laisser tomber, et elle lui arracha son livre lisant le titre et tirant un grognement de mauvaise humeur à Okita, qui tendait la main pour récupérer son bouquin mais sans faire trop d’efforts. Il détestait vraiment la chaleur.

-Rends-le moi, Mitsu.
-Non. Tu vas pas rester comme ça toute la journée
-Si
-Et puis, y a pas que le kendo dans la vie !
-Je fais pas de kendo, là.
-C’est ça, je suis sûre que tu le lis pour te donner des idées pour tes prochains combats.

Grillé… Cependant, Okita ne bougea pas d’un pouce, le bras toujours levé pour récupérer son ouvrage. Il était franchement intéressant pour le kendo, et il devait réfléchir pour savoir comment le mettre en pratique.

-Qu’est-ce que ça peut te foutre ? Rends-le !
-Non, tu viens avec moi. Faut te détendre. De toute façon, si tu viens pas, je dis à Hajime que c’est toi qui a mangé sa pastèque.

Merde… S’il était au courant, il était capable de lui faire la gueule pendant deux semaines juste pour ça. Son petit-frère n’était pas très partageur. Okita afficha une moue agacé.

-T’es relou.
-Moi aussi, je t’aime.

Elle l’embrassa sur le front, lui redonnant son livre, avant de monter pour se préparer. Pourquoi il avait mangé sa part ? Il aurait pu tranquillement rester vautré sur son canapé. Mais non, Mitsu le connaissait suffisamment bien pour savoir que c’était lui qui avait fait disparaître la part de son petit-frère. Il se leva finalement au bout de 50 min, pas du tout motivé, pour ranger son livre dans sa chambre, et de redescendre, pour mettre ses converses basses, sa sœur arrivant pas très longtemps après, alors qu’elle lui jetait un coup d’oeil. Ce ne fut qu’après une moue approbatrice qu’ils sortirent finalement.

Il faisait beaucoup trop chaud. Si bien qu’il fut content d’entrer dans le centre commercial pour retrouver la fraîcheur. Que Dieu bénisse la climatisation. Il suivit sa sœur docilement, alors qu’au bout de 5 min, il en avait déjà marre. Il y avait trop de monde, trop de choix dans les fringues, et sa sœur tentait par tous les moyens de lui faire essayer des vêtements. Sauf qu’Okita, n’avait aucune envie de faire la queue. Et puis, il avait assez de fringues comme ça, non ? Pourquoi, c’était toujours lui qui devait accompagner Mitsu pour faire du shopping ? Ah oui, Toshizo était blanc comme neige, donc pas moyen de faire du chantage, et Hajime était trop petit. Mitsu paya finalement les affaires pour Okita, argent donné par les parents. Il devait vraiment arrêter de mettre de l’argent qu’il gagnait grâce à sa marque, dans les caisses de l’auberge si c’était pour finir par faire ça. Mitsu s’occupa finalement de ses propres affaires, tout embarquant son petit frère dans le rayon des sous-vêtements féminin. Le kendoiste n’éprouva aucune gêne. Ce n’était pas comme ci c’était la première fois après tout. Il suivit sa sœur qui lui demanda son avis pour tel ou tel soutien-gorge. Forcément, en digne mec, Okita préférait largement ceux en dentelle. Enfin, c’était aussi sans doute à des fins pas très catholiques que sa sœur lui demandait son avis. Il voulait pas savoir. Okita oublia bien vite cette idée, laissant sa sœur partir pour ses essayages, alors que lui déambulait dans le rayon. Il connaissait la chanson. Il ne devait pas aller trop loin, pour qu’elle puisse le retrouver facilement.

Il regarda vaguement les articles en face de lui, jetant son dévolu sur un string. Il le prit en main le regardant sous toutes les coutures, se demandant comment les filles pouvaient mettre ça. C’était ridiculement petit. Et puis franchement, pas très sexy. Il préférait les shortys en dentelle. Ceux qui dévoilaient un peu, et qui laissait place à la suggestion et à la découverte. Et puis, il trouvait que ça mettait beaucoup plus en valeur la chute des reins.
Il sortit de ses pensées lorsque quelqu’un l’apostropha. Ah, Dae-Hyun Jang. Il ne le connaissait pas personnellement, mais il était populaire dans l’académie, et il faisait de bonne recette. Il afficha un sourire amusé en le voyant.

-Je le suis peut-être.

Il reposa tout de même l’article ayant trouvé quelque chose de beaucoup plus intéressant à faire. Que faisait ce type dans le rayon des sous-vêtements pour femme. Il n’avait pas de petite-amie ni de sœur à sa connaissance. Le plus pervers, n’était-ce pas lui ? Après tout, Okita n’était que le prisonnier de sa sœur. Mais lui, il n’avait personne. Le jeune homme se retint de rire en imaginant que son petit hobby c’était de porter des strings.

-Je me demandais si je pouvais être sexy dedans. T’en penses quoi ?

Bah tiens, si Dae-Hyun voulait le taquiner, il n’y avait pas de raison pour qu’il en fasse de même. Son sourire amusé ne le quitta pas, mais son regard se fit un peu plus perçant, et taquin.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I coulda gave up then but
Then again I couldn’t have ’cause
I’ve travelled all this way for something
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 65


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|   Mar 1 Aoû - 16:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Let’s go to the mall!






Inutile de dire que Dae-Hyun avait affiché une mine un peu surprise à la réponse que lui avait donné le jeune homme alors qu’il l’avait conseillé de reposer le string qu’il tenait dans les mains et qu’il inspectait sous toutes les coutures pendant que tous les regards étaient tournés en sa direction, certains murmures les accompagnant. Beaucoup devait se dire que c’était un pervers à prendre ainsi un sous-vêtement féminin entre ses mains et cela avait pas mal fait sourire le Coréen qui s’était dit que c’était peut-être tout simplement un jeune homme qui n’avait jamais eu l’occasion d’en voir ni d’en toucher. Mais à la vue de son sourire et puisqu’il avait reposé le fameux string, c’était peut-être une plaisanterie, il n’était peut-être juste pas un pervers. Alors pourquoi est-ce qu’il avait regardé cette pièce avec autant d’intérêt ? Et sa réponse fit pouffer de rire le Coréen, qui ne s’attendait, encore une fois, pas à une telle réponse. Il avait dit ça avec un sourire, mais cela pouvait tout aussi bien signifier qu’il blaguait, ou alors qu’il n’était absolument pas complexé de dire à de parfaits inconnus qu’il se plaisait à porter des strings.

« Haha ! Eh bien, si tu veux mon avis, tu devrais plutôt en prendre un de couleur verte pour que ça se marie avec tes yeux ! »

Dae-Hyun avait été vraiment amusé par la réponse de son interlocuteur et il n’avait pas pu s’empêcher de continuer dans la plaisanterie. Bon et maintenant ? Ils n’allaient quand même pas rester plantés dans le rayon des sous-vêtements féminins quand même ? Les regards étaient toujours braqués sur eux après tout.

« En tout cas, je ne sais pas toi, mais je vais m’empresser de quitter ce rayon avant qu’une vendeuse ne finisse par appeler la sécurité. Je n’ai pas envie de passer pour un pervers, surtout que je suis simplement venu m’acheter quelques vêtements ! »

Il s’écarta donc de l’inconnu pour retourner dans les rayons pour hommes, continuant à jeter quelques regards à des articles qui pourraient l’intéresser. Et puis, il regarda à nouveau le jeune homme avec qui il venait de parler. A bien y regarder, son visage lui disait quelque chose. Il l’avait déjà vu, mais où ? Il cessa un instant de le fixer, cherchant dans sa mémoire avant de finalement lâcher un petit « Ah » à voix haute. Il lui fit signe d’approcher, afin qu’ils continuent à discuter en terrain neutre.

« Au fait… Je crois que je t’ai déjà croisé. Je ne sais absolument pas comment tu t’appelles, mais est-ce qu’il t’arrive d’aller t’entrainer au kendo au temple ? J’y vais souvent pour faire quelques photos et je crois bien t’avoir déjà vu là-bas ! D’ailleurs, tu apparais peut-être sur un de mes clichés, il faudra que je vérifie ça. »

Dae-Hyun en était certain maintenant. Et si ce n’était pas lui, la personne qu’il avait déjà vue au temple lui ressemblait vraiment comme deux gouttes d’eau ! C’était dommage, il aurait su, il aurait apporté son appareil photo avec lui pour pouvoir vérifier ça, mais le but de sa journée était de s’acheter de nouveaux vêtements et pas de faire des photos, il faisait trop chaud pour bien en profiter.

« Enfin, je vais peut-être pas plus t’embêter, surtout si tu es venu avec quelqu’un. »

Le Coréen supposait que le jeune homme était venu en compagnie d’une femme, ce qui aurait pu expliquer sa présence dans ce rayon de sous-vêtements, mais ça expliquerait aussi pourquoi il ne semblait pas trop s’intéresser aux articles présents dans les autres rayons. Il était peut-être là en simple accompagnant, pour sa petite-amie sans doute ? Il fallait dire qu’à bien y regarder, il était plutôt pas mal cet inconnu ! Mais Dae-Hyun avait beau aimer séduire, il n’était pas du genre à draguer à tout bout de champ quand quelqu’un lui plaisait, il préférait avoir quelques informations avant et ne pas risquer de se prendre une belle déconvenue, surtout s’il se mettait à charmer un homme qui n’avait absolument pas les mêmes penchants que lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita Nishimura
M • Université - 1ière année
avatar

Messages 48


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|   Lun 14 Aoû - 14:03

Okita se mit à rire en l’entendant. Il se demandait si Dae n’était pas une fashion victime. Y avait qu’elle pour savoir qu’on pouvait assortir avec la couleur des prunelles, non ? Honnêtement, il s’en savait rien. Lui, il portait toutes les couleurs sans trop se poser de questions.

-Nan, j’en ai déjà plein des verts. J’aimerais changer un peu.

Au pays de la surenchère, Okita ne dirait pas qu’il était le roi, mais il devait être un noble. Il avait commencé le délire, et il n’était jamais le dernier pour rajouter une couche. Surtout que cette conversation était complètement absurde, alors autant y aller carrément.
Et il fut quelque peu déçu de voir que sa nouvelle connaissance voulait se barrer. Il en avait marre de suivre sa sœur qui faisait toutes les boutiques, et restait une plombe alors qu’il ne rêvait que de pastèque. Franchement, Dae-Hyun était un lâche, il n’avait pas le droit de faire ça. En plus, le Beyond Yourself était certain qu’il prendrait plaisir à faire du shopping avec sa sœur. Ils pouvaient pas inverser les rôles ?
Et puis la sécurité n’allait pas débarquer parce que deux hommes étaient dans le rayon féminin. Et puis, y avait pas que le pervers qui se promenait là. Il pouvait y avoir des hommes attentionnés, non ?

-T’as qu’à prétendre que tu cherches un ensemble pour l’anniversaire de ta petite amie. Et puis, on les renifle pas. Là, ça serait pervers.

Oui, Okita, il y va carrément. Mais ça ne semblait pas convaincre le populaire qui partait déjà. Il fit une moue boudeuse alors qu’il voyait le regard d’une fille sur lui, sans doute choquée par les propos qu’il avait dit. C’est vrai qu’il n’avait pas été discret. Il lui fit un petit clin d’oeil avec un sourire amusé, alors qu’il la voyait baisser la tête en rougissant. Trop facile.

En attendant il était toujours un esclave qui s’ennuyait ferme. Elle était partie faire quoi Mitsu ? Elle essayait tous les soutifs du magasin ? Et puis, il le voyait le filou plus loin, là. Qui profitait pleinement de son après-midi, sans avoir une grande sœur tyrannique collée à ses chaussures. Il savait pas la chance qu’il avait celui-là.
D’ailleurs, en parlant de la louve, elle revint en pantalon, soutien-gorge. Okay, sa sœur avait le droit d’être très à l’aise avec son corps, et ça ne lui posait pas de problème de la voir ainsi, au vu du nombre de fois qu’ils s’étaient croisés dans la salle de bains. Mais est-ce qu’elle savait que ce voulait dire le mot pudique ? Il soupira exaspéré, mais ne dit rien. Ca ne servait à rien, et il se contenta de dire ce qu’il en pensait. Il jeta un coup d’oeil au coréen pour savoir s’il était dans son champ de vision. Et qui sait ? Peut-être qu’ils pourraient échanger un regard de solidarité entre mecs.
Mais il fit bien plus que ça ! Il lui sauva la vie, en lui faisant signe d’approcher. Il prévint Mitsu qu’il avait repéré une connaissance en lui montrant la direction où il allait, avant de rejoindre son messie. Qui lui posa une question qui le surprit.

-Hum… Si. Mais ça devait être du kenjutsu si tu m’as vu m’entraîner. Au Kendo on porte une armure, t’aurais pas pu voir mon visage. Sauf si tu m’as vu après l’entraînement.

Ah oui, c’était précis. Le kenjutsu et le kendo étaient peut-être similaires d’un point de vue extérieure, mais pas du tout quand on était en plein dedans. Et à vrai dire, Okita ne savait pas trop lequel il préférait… Jouer à Star War sans doute. Il n’y avait qu’une seule règle, ne pas toucher l’adversaire pour éviter les blessures, et ok ce n’était qu’un jeu qu’ils faisaient lorsque l’entrainement était terminé, mais bizarrement, il demandait bien plus de concentration. Peut-être parce que ça ressemblait plus à un combat.

Et le voilà qu’il s’apprêtait à partir… Ah non, pas cette fois !

-Si embête-moi ! N’aie aucune pitié, surtout. J’accompagne ma sœur depuis une heure, j’en peux plus. Je m’emmerde comme un rat mort, et elle m’a fait chantage, j’ai pas d’autre choix que de la suivre.

Il fit d’ailleurs une moue boudeuse en y repensant.

-J’aurais jamais dû manger la pastèque de mon petit-frère.

Ceci dit, ce n’était pas pour autant qu’il ne recommencerait pas. Il apprendrait la leçon pendant une semaine avant de l’oublier. Et puis de toute façon, connaissant sa sœur, elle trouverait un autre moyen pour l’embarquer dans une autre virée shopping.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I coulda gave up then but
Then again I couldn’t have ’cause
I’ve travelled all this way for something
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance dans le rayon des sous-vêtements pour femmes |PV Okita|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Centre Ville :: Centre commercial-
Sauter vers: