Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On traîne dans les couloirs ? [Terminée]

 :: Votre personnage :: Professeurs & Membres du Personnel :: Fiches validées (2017) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 17 Juil - 5:15
avatar
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur


Aaron Niles

Pas de vagues, et tout se passera bien




■ Fiche d'identité


Âge & date de naissance : 24 ans, né le 6 mai 1993
Nationalité : Ecossaise
Orientation sexuelle : Hétéro
État civil : Célibataire

Profession : Surveillant
Groupe : Personnel
Club(s) : /


■ Physique

Aaron a un physique plutôt banal. Des yeux noirs, des cheveux mi long chatins foncés, et un air toujours calme et sérieux. D'ailleurs, ses expressions sont assez difficiles à cerner du fait qu'elles sont peu marquées. Son visage est plutôt fin, sans que cela lui fasse un côté efféminé. Sa corpulence n'est pas exceptionnelle. Le jeune homme est plutôt maigre, bien qu'ayant le corps bien dessiné. Il fait 1m83 pour 72 Kg. En somme Aaron a un physique bien proportionné et équilibré, grâce à une alimentation saine et à des exercices physiques qu'il pratique pour garder la forme. Encore une fois, Aaron n'est ni un beau gosse, ni un laideron de première. C'est un individu au physique lambda, avec une petite touche "ténébreuse" qui a son charme il faut bien l'avouer.

Concernant son style vestimentaire, Aaron s'adapte aux situations. Lorsqu'il est au sein de l'académie Chisê, il ne se sépare jamais de son manteau noir. Autant vous dire que lorsqu'il écume les couloirs pour veiller au bon respect du règlement, le jeune homme se fait très vite remarquer de loin. Une silhouette noire qui ère calmement dans les couloir ? Pas de doute, c'est monsieur Niles qui fait sa ronde !
En extérieur, notre jeune ami adopte une tenue plus décontractée. Le plus souvent, se sera une petite chemise blanche/bleu à manches courtes du plus bel effet. Malgré son jeune âge, Aaron a toujours eu cette fâcheuse tendance à s'habiller avec un minimum de goût. N'allez pas croire que notre jeune ami est méprisant envers ceux qui ne portent pas de fringues hors de prix, loin de là ! C'est juste une habitude qu'il a depuis son adolescence, ni plus ni moins. Ce qui ne lui empêche pas de porter des vêtement plus "soft" l'hiver, là où il préfère privilégier la chaleur que l'apparence.

Côté bijou/accessoire, Aaron ne possède rien de particulier si ce n'est ce bracelet qu'il garde pour une mystérieuse raison. Il dispose également d'un portable afin qu'il puisse être contacté par l'académie, ou par d'éventuelles nouvelles connaissances (sait-on jamais ?). N'étant pas matérialiste, le jeune homme ne porte rien d'autre en dehors de ça. Il ne mettra jamais de chapeau, car il déteste que quoi que ce soit entre en contact avec ses cheveux. Non pas qu'il en prends soin comme la prunelle de ses yeux, mais presque. Vous l'aurez compris, Aaron est en somme une personne qui prend soin de lui et ne se laisse pas engourdir par la paresse.

■ Caractère

Le trait de caractère le plus dominant chez Aaron est sa patience légendaire. Toujours prêt à écouter et aider ceux qui sont en difficulté. Même s'il peut paraître extrêmement froid et ne parle que très peu, c'est une personne très empathique qui n'hésitera pas à défendre les élèves, et à donner un coup de main aux autres membres du personnel. Son plus grand défaut est d'ailleurs d'être un peu trop laxiste sur beaucoup de points. Un vilain point noir qu'il essaye de gommer de jour en jour. Mais que voulez-vous. Lorsqu'on voit toutes ces mines pleines de vie se pavaner, comment peut-on sévir ?

Eh oui, Aaron est une personne extrêmement sensible également. Toujours fasciné par la beauté d'un coucher de soleil, ou d'un par terre de bleuets. Malheureusement, pour pouvoir apercevoir cette facette, il faudra être proche lui. En effet, il y a certains traits que le jeune homme ne montre pas à tout le monde. Mais si jamais vous venez à le découvrir sous cet aspect, vous vous serez trouvé un confident qui sera là pour vous. Même s'il n'est pas fin psychologue, il est prêt à écouter attentivement ceux qui sont dans le besoin de se confier, sans jugement, et toujours avec des conseils à la clé.

Cependant, Aaron n'est pas le genre de personne à se laisser faire. Vous êtes réglo avec lui, il sera avec vous. En revanche, si vous chercher les ennuis, vous allez les trouver rapidement. Et lorsque notre jeune ami à quelqu'un en ligne de mire, il ne le lâche pas d'une semelle. C'est bien simple, les deux choses qu'il déteste le plus sont le manque de respect envers les autres, et les fauteurs de troubles. Vous voilà prévenus.
Car une fois le seuil de l'académie franchit, le jeune homme est on ne peut plus sérieux. Il fait tout pour se rendre utile et essaye en général de régler les conflits du mieux possible. Étant bien conscient de son rôle, Aaron fait tout pour aider à la vie de l'académie. Heure de permanence, paperasse, c'est un véritable couteau suisse. Pas un moment ne se passe sans que le jeune homme ne soit occupé.

Pour résumé, Aaron est une personne qui peut se révélé être on ne peut plus agréable et aimable, tant que vous ne cherchez pas les ennuis. Il serait dommage de se priver des qualités d'une personne pour une simple histoire qui peut être réglée facilement, pas vrai ?

■ Histoire

Né à Glasgow, le jeune homme n'eut pas une enfance extraordinaire, en dépit de sa famille qui était extrêmement riche. Son père était à la tête d'une grosse entreprise dans le secteur de la métallurgie, et sa mère était une célèbre reporter TV. Des métiers on ne peut plus intéressants, et qui prenaient énormément de temps, à tel point que les parents d'Aaron n'étaient quasiment jamais présents pour s'occuper de lui. Le jeune garçon fût confié la plupart du temps à une nourrice, Eleanor, qu'il considérait comme sa seule famille.

Au fur et à mesure du temps qui passait, la solitude grandissait dans le cœur de notre jeune ami. Certes, pendant des années, le jeune garçon avait tout ce qu'il voulait. Mais tout l'argent du monde ne remplacera jamais un véritable ami.
Bien sûr, il avait été proche de beaucoup de personnes et avait même attiré quelques filles dans ses filets. Mais quoi de plus simple lorsqu'on peut payer une tournée à toutes les personnes présentes dans une boîte de nuit ? Après avoir passé quelques temps à écumer les soirées et les bars, Aaron décida d'arrêter toute cette hypocrisie. Cela ne lui ressemblait pas.

Au fil des années, Aaron décida de s'enfermer dans ses cours et se contenta d'étudier machinalement, tentant tant bien que mal d'oublier ce monde qui n'était pas le sien.
Lorsque ses parents rentraient à la villa, ils ne s’intéressaient guère à leur fils, sauf en ce qui concernait ses résultats scolaires. Aaron avait de plus en plus de mal à ne pas considérer ses parents comme des étrangers. Jamais un geste de tendresse, ni même une petite tape sur l'épaule. Non... rien de tout ça. Pour le père, le jeune garçon ne représentait que sa descendance qui allait assurer sa relève.

Tout bascula lorsque le jeune homme se mit enfin à exprimer tout ce qu'il avait sur le cœur. Il venait d'avoir 22 ans, ses études supérieures commençaient sérieusement à lui peser sur le moral. Il n'aimait pas sa filière. C'était son père qui avait choisi pour lui, comme toujours. Le soir était tombé. Le dîner était servi, et aucun bruit ne se faisait entendre. C'est alors que le jeune garçon se risqua à prendre la parole, et annonça à ses parents qu'il voulait arrêter son cursus pour pouvoir trouver un travail et vivre sa vie.
Bien évidemment, Aaron n'eut en retour que du mépris de la part de son père qui ne voyait là que des divagations d'un adolescent pourri gâté. A la vue d'autant d'indifférence, le jeune homme se leva violemment, faisant au passage virevolter une partie de la vaisselle qui se tenait devant lui.

"Tu crois que j'en ai quelque chose à faire de ton argent ?! Est-ce qu'au moins tu t'es demandé une fois dans ta vie ce que moi je voulais ?!!"

Le père du jeune homme fût choqué par autant de rage de la part de sont rejeton. La mère qui jusqu'à lors n'avait pas sourcillé tourna la tête en direction d'Aaron, les yeux gros comme des billes. Le jeune homme tremblait de colère. Des larmes coulaient le long de ses joues. Sa respiration était saccadée. Toutes ces années accumulées étaient ressorties en un rien de temps. Eleanor, qui travaillait encore au sein de la villa, se précipita et le raccompagna à l'étage en le consolant, sous le regard médusé de ses parents.
Après cet évènement, plusieurs semaines défilèrent sans que le jeune homme ne sorte de sa pièce. Il avait renoncé à faire quoi que ce soit. Il passait ses nuits à rechercher les endroits possibles où il pourrait partir d'ici.

Les absences en cours s'accumulaient de plus en plus, et ses résultats étaient en chute libre. Il ne voyait plus personne mis à part Eleanor qui lui apportait ses repas. Contre toute attente, son père frappa à sa porte un beau jour. Le jeune homme attendit que ce dernier ouvre. Il était rare qu'un de ses parents vienne lui parler directement dans sa chambre. Le père se tenait là, sur le pas de la porte, presque gêné, et lui demanda la permission d'entrer.

Aaron soupira et lui fit signe de venir. L'homme s'assit sur une chaise et se racla machinalement la gorge. Il tenta tant bien que mal de discuter avec son fils. Après plusieurs échanges pour le moins maladroits, le père vint à la conclusion qu'Aaron était bel et bien décidé à choisir sa propre voie. Malgré tout, il accepta cette fatalité et lui proposa même de l'aide, à la grande surprise de son rejeton qui lui demanda la raison de tout cela. Le père, dans un dernier élan affectif, tenta de faire comprendre à Aaron qu'il tenait beaucoup à lui, tout comme sa mère. Même s'il fallait bien avouer que cette dernière était encore moins douée pour montrer ses sentiments envers son propre fils.

Quoi qu'il en soit, le père d'Aaron lui demanda un délai d'une semaine, afin qu'il puisse trouver plusieurs pistes à explorer. Ayant des contacts dans le monde entier, il serait facile de dégotter un travail auprès de partenaires. Aaron accepta, bien que posant une seule et unique condition : pas question d'être affilié à l'entreprise de son père. Ce dernier accepta et promit à son fils de lui trouver un travail où il pourrait s'épanouir.

A cet instant, Aaron voulait tout arrêter et s'excuser. Après ces paroles, il aurait pu reprendre ses études tranquillement, en s'étant réconcilié avec son père. Mais en vain. Les années étaient déjà passées. Le jeune homme était en âge de réfléchir depuis longtemps.
A partir de cet instant, Aaron ne tenait plus en place. Cette semaine fût longue, très longue. Il passait son temps à écumer les différentes villes du globe sur internet, afin de se faire une idée de l'endroit où il pourrait bien aller. Et puis le week-end arriva. Le père rentra dans la villa. Aaron l'attendait de pied ferme. Le temps de déposer ses affaire, et l'homme déballa tout un tas de cartes et de lettres sur la grande table du salon.

Aaron prit la paperasse et feuilleta le tout. Il se demanda comment son père avait fait pour dégotter autant d'offre d'emploi. Il y en avait aux quatre coins du globe, Australie, États-Unis, Pologne, ... Le jeune homme fût totalement perdu. En constatant que son fils était paniqué, le père tenta de le rassurer et lui demanda de prendre son temps.
Les jours qui suivirent, Aaron éplucha toutes les annonces. Après en avoir passer des nuits blanches, il arriva à en trouver une qui ressortait du lot. Académie Chisê : Japon.

"JAPON".
Ce mot resta gravé dans la tête du jeune homme. Comment allait-il pouvoir se faire aux coutumes, et surtout à cette langue si particulière. Aaron se demanda si il n'y avait pas d'autres endroits situés moins loin qui lui plaisaient. Mais non. Toujours cet archipel qui l'attirait au plus haut point. Il n'avait pas encore mis les pieds dans un tel endroit malgré ses nombreux voyages.
Le lendemain, il contacta son père par téléphone et lui demanda plus de précisions. Un contact à lui, Matsuda, l'avait branché sur le coup. Aaron manifesta son intéressement pour cet endroit. Seul hic : comment pouvoir assimiler la langue et la culture japonaise ? Son père lui proposa un professeur particulier sur place. De plus, Matsuda étant un très bon ami à lui, il pourrait sans problème aider Aaron à se faire aux coutumes du pays. Après avoir hésité longuement, le jeune homme décida de se lancer dans l'aventure.
Le père ne manqua pas de lui demander des nouvelles dès qu'il serait arrivé sur place. De plus, il lui assura qu'il viendrait lui rendre visite prochainement, du fait qu'il disposait de nombreux contacts là-bas.

Une semaine plus tard, après avoir fait ses valises et s'être préparé psychologiquement, le jeune homme prit l'avion en direction du Japon. Les adieux avec Eleanore furent pour le moins déchirants, mais Aaron savait que c'était le moment de partir. Il la remercia pour tout, et promit de la contacter dès que possible. Au final, c'était la seule qui avait assuré le rôle de parent pendant toutes ces années. Cela lui faisait bizarre de devoir la quitter ainsi. Mais comme on dit, ce n'est qu'un au revoir. A sa grande surprise, sa mère l'appela le jour même à l'aéroport, presque en sanglot, tant elle ne s'était pas rendu compte que son propre fils allait s'en aller de la maison familiale. Il réussi néanmoins à la calmer au point de presque se réconcilier avec, ce qui était tout de même paradoxal. Il aura fallu attendre qu'Aaron parte pour que ses parents daignent lui montrer un semblant d'affection. Au final, peut-être que ce  n'était là qu'un simple retour des choses.


Les heures défilaient, tout comme les nuages qui caressaient les ailes de l'engin. Après un long repos, il arriva enfin à destination. Étant-donné que son père gérait tout, Aaron savait qu'il n'aurait aucun mal à trouver son chemin.
A l'aéroport, Matsuda l'attendait et le conduisit jusqu'à la ville d'Hoshi. Cet endroit semblait à la fois si calme et dynamique à la fois. On pouvait y sentir tout le bouillonnement économique qui y régnait.
Une fois arrivé dans la ville, ils débouchèrent sur une petite rue fort charmante, parsemée de fleurs. Il y avait également une rivière non loin. Aaron se retrouva au pied d'un petit bâtiment. L'individu l'invita à y rentrer et à monter les escaliers. Une fois arrivé au premier étage, Aaron ouvrit la petite porte pour accéder à ce qui était maintenant son logement. Certes, c'était bien plus petit que ce à quoi il était habitué, mais cela ferait largement l'affaire. L'individu regarda sa montre.

"Vous avez un entretien dans 30 minutes monsieur. Je me chargerai de la traduction."


Les deux individus reprirent la voiture et remontèrent la ville pour accéder à l'académie qui ne se trouvait pas très loin de l'appartement. Enfin, il était arrivé à destination.
Après plusieurs entretiens, le jeune homme décrocha une formation au poste de surveillant. Cette période ne fût pas des plus facile pour le jeune homme. Oscillant entre le travail, les cours particuliers de japonais, et l'intégration dans la ville assuré par Matsuda, Aaron passait des journée bien remplies et on ne peut plus épuisantes. Fort heureusement sa motivation n'avait pas décliné, et ses capacités d'apprentissage étaient plus que correctes.

Plus d'un an s'écoula et le jeune homme se fit peu à peu à la vie de cette ville et réussit à se familiariser avec l'établissement. Contre toute attente, le jeune homme se révéla être très efficace dans son travail et se découvrit même une facilité avec le contact humain qu'il ignorait jusque là.  Les semaines défilèrent, le jeune homme prit ses marques, et réussi à devenir en grande partie indépendant en payant le loyer de son appartement. Pour la première fois dans sa vie, il goûtait au plaisir de la liberté. Même s'il lui reste encore quelques effort à faire, nul doute que sa bonne volonté paiera.

■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Alex
Âge : 22 ans
Que pensez vous du forum à première vue ? Un forum ma foi très chaleureux et qui donne envie ! Franchement, c'est simple épuré, j'aime !
Et comment avez-vous connu le forum ? Top site
Qu'avez-vous mangé ce matin ? Code bon!
Autre : Alors si vous vous demandez pourquoi je post à cette heure-ci, c'est normal ! Je travaille de nuit ! Du coup sommeil décalé :p

Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 11:34
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Bonjour Aaron!

Merci de ton inscription, ça me fait très plaisir et bienvenue sur le forum! Notre 1er surveillant, je suis ému! :')
Je vais m'occuper de ta fiche sur le champ!

Physique :
-> Ahahah j'aime le manteau noir qui écume les couloirs! Les rumeurs de fantôme dans l'académie vont aller bon train! XD
-> Bey écoute, c'est parfait! J'ai tous les détails que je demande alors rien à dire!

Caractère :
-> "Un véritable couteau suisse" xD Excellent!
-> J'aime énormément son caractère, ça nous promet un surveillant apprécié et craint en même temps! Top! (Mon Yoite va pas l'aimer par contre D:)

Histoire :
-> Aaron n'a jamais eu de relation? Amoureuse? Amicale?
-> Le japonais, ça s'apprend pas tout seul mon petit xD Aaron ne peut pas être embauché en temps que surveillant s'il ne parle pas japonais. Tu devrais revoir cette partie de l'histoire et l'y intégrer =D
-> Garde-t-il contact ses parents? Avec Eleanore?
-> Dans le principe où Aaron a osé dire ce qu'il pense à ses parents, c'est un peu étrange qu'il laisse son père choisir l'établissement où il pourra avoir un métier. Surtout si loin, c'est un peu "pars loin de moi fils". Aaron voulait quitter cet endroit d'accord mais il pouvait trouver plus près quand même, je pense ^^

Je te laisse modifier tout ça, et me prévenir quand ce sera fait (tu n'as qu'à mettre ça en gras dans ta fiche ou dans un post en-dessous du mien). Je repasserai à ce moment-là!
Bon courage o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 14:54
avatar
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Bien le bonjour et merci beaucoup !

C'est cool que tu ai apprécié les traits d'Aaron ! Donc physique et caractère c'est donc tout bon, je corrige les fautes et rajouterai deux-trois broutilles.

Quant à l'histoire je te l'accorde il y a pas mal de manque de développement, je m'en occupe.

- Concernant les amitié et les amours, Aaron en a bien évidemment eu, mais c'était toujours par intérêt, donc il préfère oublier cette période, mais je peux l'intégrer sans souci ;)
- J'étais justement en train d'y penser pour le japonais, je vais plancher dessus également
- Oui il garde des contacts avec ses parents et avec Eleonore, via mail ou même lettre
- J'avoue avoir un peu rusher la dernière partie (vu l'heure en même temps), mais je modifie ça dès que possible parce que oui d'un instant au lendemain c'est bizarre qu'il se barre. Après le père d'Aaron a beaucoup de contact là bas vu que son entreprise à des usine/bureau un peu partout.

En tout cas merci pour l'accueil et pour l'aide à la construction de ma fiche, en espérant pouvoir être opérationnel rapidement *^*
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 16:12
S • Médecin scolaire
avatar
Messages : 1032

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Médecin scolaire
Bonjour Aaron (superbe prénom déjà *O*)

Bienvenue sur Hoshi, ça fait plaisir d'avoir un futur membre du personnel o/
Si je peux me permettre ton avatar n'est pas à la bonne taille, il faut qu'il soit en 200x400 obligatoirement :)

Bon courage pour tes modifications, et a bientôt ♥

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 16:17
avatar
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Bien le bonjour ! Merciii beaucoup !

Oups ! Mea culpa, je règle ça dès que possible ^-^"

EDIT : Et voilààà du coup je pense avoir bien (trop) développé, n'hésitez pas à me dire si tout est ok ! J'ai virer les fautes également :)
Tout ce qui est en gras sont les modification que j'ai apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juil - 14:06
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 768

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Bien! Me revoilà! Excuse-moi d'avoir mis autant de temps, j'ai pas trouvé de moment pour le faire cette semaine!

Mais je viens t'annoncer une bonne nouvelle : Tu es validé! o/
Tous les changements que tu as apporté ont comblé mes questions et je n'ai rien d'autre à ajouter ! Alors bienvenue chez nous ♥

Voici les liens dont tu vas avoir besoin pour bien commencer sur le forum :
- Rang de ton personnage!
- Le logement!
- Le journal intime (ou chronologie quand tu auras suffisamment de choses à dire dedans).
- Le recensement de ton avatar.
- Les demandes de rps!
- et n'oublie pas de cliquer sur le lien (dans la page d'accueil) pour nous rejoindre sur Discord où tu pourras discuter avec tous les membres!

Voilà!
Si tu as des questions ou des demandes particulières, n'hésite pas à demander, on te répondra avec plaisir!
Encore merci pour ton inscription et surtout, amuse-toi bien o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juil - 15:46
avatar
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Yes ! Merci beaucoup ! Pas de souci, j'en ai profité pour écumer un peu le fofo :3

Je m'occupe de tout ça *^*
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Juil - 18:39
S • Médecin scolaire
avatar
Messages : 1032

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Médecin scolaire
Félicitations pour ta validation ! ♥

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Professeurs & Membres du Personnel :: Fiches validées (2017)-