Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

L'excursion où on n'est pas censé être

 :: Ville d'Hoshi :: Autres :: Alentours d'Hoshi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 17 Juin - 16:16
M • Lycée - 3ième année
avatar
Messages : 44

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Excursion interdite

Hanbei Mori / Kim Chae Young


____Depuis son accident - ou agression, ou quel que soit le terme qu'ils avaient décidé d'utiliser - coincé dans une classe encore plus inférieure à son niveau et frustré à l'idée de faire une année de plus au lycée, Hanbei passait le plus clair de ses journée à suivre des cours universitaires en prétextant des rendez-vous médicaux pour rater ses cours principaux. Oh il savait que ça ne marcherait pas éternellement, mais vu que son réveil datait de deux mois à peine, il était à peu près sûr de pouvoir continuer ce petit jeu quelques semaines de plus avant de devoir retourner en cours pour s'ennuyer comme un rat mort. C'était dans un de ces cours qu'il avait entendu parler de cette excursion pour les étudiants et, depuis, la perspective d'éviter des heures pour aller passer quelques jours tranquilles avec des personnes intelligentes était de plus en plus tentante.
Il avait fini par céder, et il se tenait là, avec ses affaires, à revoir un plan pour s'y incruster discrètement.

____Il était 7h du matin, il n'avait pas d'excuse pour louper ses cours de la journée et il avait en plus promis à des amis de les aider avec leurs cours, mais il préférait de loin s'éloigner de cette école. Il connaissait certaines personnes de ce groupe à qui il adressa un vague signe de la main. La plupart ne lui adressaient que rarement la parole, mais les plus matures du lot passaient outre sa réputation quand ils avaient besoin d'un léger coup de main. Ça ne le dérangeait pas vraiment, il n'était pas vraiment du genre à chercher des amis. L'essentiel, c'était que toutes ces personnes ne connaissaient pas son âge véritable et ne risquaient pas de le dénoncer, surtout s'il faisait de son mieux pour avoir l'air amical.

____Il avait tout arrangé. Une de ses connaissances avait accepté de ne pas faire le déplacement en échange de places de concert qu'il avait réussi à se procurer pour lui. Hanbei n'avait qu'à faire semblant de dormir ou à ne pas trop montrer son visage, et il espérait qu'on le compterait sans faire attention et que, voyant que le nombre de personnes présentes étaient le même que prévu, personne ne se poserait de questions avant qu'il ne soit trop tard pour se débarrasser de lui.  Techniquement, il n'avait aucune raison d'être là. S'il se faisait prendre avant le départ du car - c'est à dire le moment où on ne pourrait plus le sortir de force - il était bon pour être renvoyé en cours, avec sûrement une heure de colle à la clef.
Ou plus.

____— Le départ est dans dix minutes, le temps pour les retardataires d'arriver. Vous pouvez commencer à monter.

____Parfait. Dix minutes, c'était suffisant pour qu'il puisse faire semblant de dormir sans paraître suspect. Sa capuche sur la tête, il passa à côté du professeur qui attendait à côté des portes du car et se contenta de le compter sans vérifier son nom, comme pour les autres. Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres. Tout se déroulait comme prévu et il allait pouvoir laisser ces stupides cours de lycée derrière lui pour quelques temps.
Et tant pis s'il se prenait les conséquences au retour, il était prêt à les assumer.

____ Il avança lentement dans l'allée à la recherche d'une place près de la fenêtre, où il pourrait dissimuler son visage du mieux possible. Pas trop à l'avant, quand les profs chargés de vérifier les élèves étaient encore trop attentifs. Un peu plus vers le fond, du côté des gens techniquement trop enthousiastes pour lui mais bon, il ferait une exception pour cette fois. il était prêt à supporter quelques types - et quelques filles - au caractère opposé au sien si ça lui permettait d'avoir un peu de temps libre et de se détendre. Il posa la tête contre la fenêtre et ne la releva pas quand quelqu'un s'assit à côté de lui. Faire semblant de dormir... avec le temps qu'il avait passé cette nuit à s'assurer de ne rien oublier, ça aurait dû être plus facile que ça - il avait dormi quoi ? Deux heures ? - mais il dut forcer pour garder les yeux fermés.
Si le bus pouvait juste démarrer vite, histoire qu'il soit à l'abri, ça serait génial. Même un prof en colère ne jetterai pas un élève au bord de la route, surtout un lycéen.


_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 19:19
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 135

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année
Lorsque son réveil sonna à l'aube ce petit matin là, Kim était déjà debout depuis presque 1h, il était rentré un peu trop tard le soir précédent et il avait eut la flemme de faire son sac à l'arrache, alors il avait préféré se lever plut tôt et faire les choses correctement. Il savait très bien que ses camarades lui prêterait des affaires s'il en oubliait mais il préférait assurer le coup. Son éternel côté perfectionniste ne prenait jamais de vacances !
Il avait passé tellement de temps à faire son sac que pour le coup il n'avait pas eu l'occasion de se coiffer, il posa une casquette imprimée du logo d'une équipe de hand-ball de Corée et sortit de sa chambre. Il était tôt mais il envoya quand même un texto à Kaena pour lui souhaite une bonne journée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Hey ... je vais à la sortie des 5ièmes années. C'était sympa hier soir. Biz !

Il hésitait toujours à mettre des choses un peu plus "passionnées" mais il ne savait pas trop comment allait réagir Kaena alors il se contentait de paroles un peu basiques, ce qui au final lui correspondait plus.
Il se hâta à sortir de sa chambre au pensionnat, il avait préféré dormir à l'académie cette nuit pour pas avoir à faire la route pour venir jusqu'à l'école. Il entendit la porte de sa chambre claquer et il fut rassuré vu qu'il partait en coup de vent. Il s'arrêta dans le couloir pour prendre un café crème dans la machine à l'entrée. Sa veste a peine mise sur son dos, il quitta le pensionnat pour rejoindre le parking. La plupart des élèves semblaient être déjà arrivés. Il mit son sac dans la soute avec les autres et garda sur lui quelques affaires. Il salua tout le monde et prit le temps de discuter un peu de si bon matin, avec son café brûlant qui l'aidait à sortir du coma. Et puis ce fut le moment de monter.

Il se fit pas prier et s'assit à l'une des premières places disponibles. Il vit qu'il y'avait quelqu'un assis à côté de lui mais il semblait dormir alors il le laissa tranquille. Le bus démarra après que le prof ait jeté un bref coup d’œil à son listing. Ils n'allaient pas non plus dans un autre pays alors y'avait pas mort d'homme si quelqu'un avait raté le bus. Il passa de longues minutes à regarder le paysage défiler pendant que le bus roulait. Ce jour qui se levait doucement était très agréable, et le calme du bus le rendait particulièrement nostalgique ce matin. Il était content de partir pour cette journée profiter de l'Onsen, il aurait aimé que Kaena y participe mais visiblement c'était pas pour tout le monde. Peu importe, ils y retourneraient ensemble. Là, il allait mettre un point d'honneur à se détendre et à seulement penser à s'amuser et rigoler avec ses camarades.

Le bus tourna un peu brutalement pendant un virage un peu serré et son épaule cogna celle de son voisin. Kim se tourna vers lui pour s'excuser :

- Hop là, pardon, j'ai pas fais ga... Mais ... t'es qui toi ?

Il ne put empêcher cette phrase un peu agressive de sortir de ses jolies lèvres. Le mec assis à côté de lui était un parfait inconnu. Il avait l'air plus jeune que lui et visiblement il ne voulait pas attirer l'attention. Ça sentait la petite incruste à plein nez. Kim n'appréciait pas trop ce genre d'attitude. Il aurait pu hausser les épaules et se dire que de toute façon ça le regardait pas et qu'un mec de plus ou de moins ne changerait pas grand chose à son planning mais c'était sans compter sur l'envie de tout contrôler et l'incapacité à laisser le chaos prendre le dessus sur ses principes étriqués. Il ressentait désormais une profonde envie de faire régner la justice. Pourquoi est-ce que lui pouvait être là, loup parmi les brebis si Kaena n'avait pas pu venir ? Il ne cherchait pas à défendre la veuve et l'orphelin mais ça le rendait légèrement nerveux d'être assis à côté d'un clandestin. Il devait avoir une explication plausible sinon il allait très vite faire arrêter le bus pour faire descendre le malotru.

- Tu m'expliques ce que tu fous dans une sortie réservée aux 5ième années ? Je te connais pas, donc je sais que t'es pas de notre promo. Trouve-toi vite une raison sinon je te balance, et j'en ai rien à faire de passer pour un cafteur, moi au moins j'irais me baigner aujourd'hui.

Il n'avait pas crié au loup, personne n'avait remarqué le jeune homme jusqu'ici et Kim ne voyait pas d'inconvénient à ce qu'ils règlent le problème tous les deux entre hommes, alors il n'avait pas fait d'esclandre pour ne pas attirer l'attention.
Il croisa les bras et attendit sagement, en le fixant droit dans les yeux. L'effet de surprise était dissipé, il ne lui restait maintenant qu'une profonde envie de résoudre ce problème qui avait tendance à ruiner sa petite journée parfaite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 21:24
M • Lycée - 3ième année
avatar
Messages : 44

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Excursion interdite

Hanbei Mori / Kim Chae Young



____Son sommeil factice venait d'être interrompu par un virage brutal qui avait fait glisser un peu sa capuche. Assez pour que les excuses de son voisin de siège, qui venait de le bousculer à cause du virage, se transforment presque aussitôt en interrogation.
Un interrogation dangereuse, puisqu'elle risquait de mettre son plan en danger.

____"T'es qui, toi ?". Il lui fallait une réponse rapide, cohérente, quelque chose qui lui évite de devoir se perdre en une montagne d'explications barbantes et inutiles, si tant est qu'il prenne le temps de l'écouter au lieu de juste lui hurler dessus, surtout vu l'agressivité latente qu'il avait senti dans sa voix. Il n'était pas venu ici pour faire des histoires, et il avait peur qu'il ne finisse pas essayer de le virer manu militari sans se soucier qu'il soit beaucoup plus jeune que lui.
Il aurait peut-être dû faire un peu plus attention au siège qu'il choisissait, finalement, ça lui aurait évité cette situation.

____— Tu m'expliques ce que tu fous dans une sortie réservée aux 5ième années ?

____Hanbei écouta le reste de sa tirade avec un air qui valsait entre l'ennui et l'inquiétude. L'autre n'avait visiblement pas l'intention de lui taper dessus – bon point – mais ça ne lui posait visiblement pas de problème de le dénoncer – mauvais point. Il n'avait pas pensé à ça mais, effectivement, les professeurs responsables de la sortie pouvaient très bien l'enfermer à double-tour dans une chambre jusqu'à la fin de la journée, et le rapatrier avec une volée d'heures de colle pour faire joli.
Il se redressa un peu sur son siège pour ne pas avoir l'air du type qui s'en fout et réajusta un peu sa capuche. Inutile de se faire remarquer par les autres tant qu'il ne s'était pas fait dénoncer.

____— J'ai redoublé à cause d'un accident qui m'a plongé dans le coma et qui m'a empêché de passer mes examens.

____ C'était la vérité et il n'avait pas hésité à le regarder dans les yeux pour le lui prouver, même si ce n'était pas une justification en soi. Il jouait volontairement sur l'ambiguïté de ne pas donner d'âge, et il comptait sur son apparence plus âgée pour passer pour un élève de l'université, de préférence de quatrième année, pour que son excuse ait une vraie valeur.
Ça impliquait de ne pas se faire repérer par quelqu'un qui le savait au lycée devant lui, mais c'était à tenter.

____— Disons que j'avais pas envie de rater la sortie à cause de ça... Et comme un gars de votre classe est malade, il m'a laissé sa place.

____Ça, c'était un mensonge. Le type en question n'était pas malade, juste corruptible, mais c'était un détail (comme son âge réel) qu'il pouvait garder pour lui. Le but était de convaincre son voisin de siège de ne pas aller le dénoncer aux responsables de la sortie, pas de faire un exposé sur sa vie. N'importe quoi aurait été plus crédible que son histoire, vraie, de coma mais il préférait jouer la carte de l'honnêteté – ok, de la semi-honnêteté – pour éviter de se créer un nouvel ennemi plus tard.
Mentir sur trop de choses n'attiraient que des ennuis et toute sa famille, lui compris, en avait déjà fait les frais.

____Le problème était surtout qu'il risquait d'être grillé si le gars en question était en quatrième année à Chisê, même si la promo des quatrièmes années était plus remplie que celle des cinquièmes années (il avait assisté à assez de leurs cours pour le savoir). Il pouvait toujours jouer la carte de celui qui venait d'une autre école, ou dire qu'il avait pas mal changé de tête depuis l'année dernière, mais il n'avait pas envie de s'engluer d'un mensonge à l'autre, surtout que sa mémoire avait encore du mal à faire son boulot correctement.


_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Nov - 15:01
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 135

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année

Les explications que lui donna son voisin de siège mirent Kim mal à l'aise. Sur le coup, la réponse fut donnée tellement instantanément que le jeune coréen ne douta pas une seconde de sa véracité. Après tout, Kim ne s'était tellement pas attardé à faire connaissance avec les autres personnes de sa classe ou des différentes options et clubs qu'il fréquentait, qu'il aurait déjà eu du mal à reconnaître son voisin de classe. Alors si le jeune homme lui disait qu'il avait été absent pendant une année à cause d'une maladie, il était tenté de le croire.

Mais même en étant naturellement naïf et assez crédule pour croire que les gens n'étaient pas foncièrement mauvais au point de mentir sur leurs intentions pour aller à un voyage organisé, Kim resta un peu indécis. Il trouvait que son voisin faisait incroyablement jeune par rapport à lui, et quand on sait que 6 ans les sépare, rien d'étonnant. Mais il ne trouva pas plus d'intérêt à faire passer son envie de justice par-dessus son bien-être personnel. Il n'avait pas envie de se prendre la tête là, c'était une journée placée sous le signe de la détente et il comptait bien en profiter au maximum. En plus il était beaucoup trop tôt pour monter sur ses grands chevaux.

- Mmh... très bien dit-il laissant entrevoir qu'il n'était pas totalement convaincu. Moi, c'est Kim.

Il n'avait pas envie de lui demander des précisions sur ce qui l'avait plongé dans le coma, non pas qu'il s'en foutait mais ... un peu quand même. Il ne le connaissait pas, il savait qu'il ne lui disait pas toute la vérité alors pourquoi demander des précisions sur un détail dont il ignorera toujours si c'est du lard ou du cochon. Il le trouvait particulièrement antipathique déjà à le regarder de haut comme il le faisait là, alors il était plutôt tenté à lui dire de se rendormir, voire à changer de place plutôt qu'à tailler une bavette avec lui.
Tout ce qu'il espérait, c'était que si supercherie il y'avait, il ne serait pas mêlé à cette histoire parce qu'il ne l'avait pas dénoncé. Il en avait ras le bol de devoir décoller les chewimg gum sous ses chaussures. Il avait été convoqué pour la bagarre sur le parking, puis pour donner des cours de soutien, toujours à cause du même mec relou d'ailleurs, il était vraiment pas né sous une bonne étoile celui-là, alors il en avait fini avec les histoires qui le concernait pas.

Le trajet continua donc dans le silence, Kim avait sorti un roman de son sac, se plongeant dans un huit clos tiré d'une histoire vraie qui contrastait violemment avec l'ambiance qui régnait dans le bus.
Il aurait apprécié par moments de participer à la rigolade mais ce genre d'effusions d'idioties et de tentatives masquées de bizutage avaient vite tendance à le lasser. Il considérait qu'il avait passé l'âge de s'amuser à la moindre occasion, du style dès que le professeur avait le dos tourné. Parfois, ses camarades ressemblaient à des macaques en cage qui s'excitaient dès qu'on leur montrait une banane.
Il savait qu'il n'avait pas fait d'efforts pour s'intégrer depuis son arrivée au Japon mais il s'en fichait, il lui restait qu'une année à faire avant de repartir en Corée, alors c'était trop tard pour regretter. A côté de ça, son voisin de siège lui aurait peut-être tout donné pour s'intégrer dans cette classe mais l'occasion lui avait été retiré à cause d'une maladie. C'était peut-être pas pour rien qu'il se retrouvaient assis l'un à côté de l'autre ...

- Je suis curieux de découvrir l'effet que ça fait de se baigner dans un Onsen. Ça va faire 5 ans que je suis au Japon et je n'ai jamais pris le temps d'y aller. Je rate sûrement des trucs géniaux.

Il tourna la tête vers son voisin dont il ignorait toujours le nom pour lui envoyer un sourire amical qui tendait à lancer une conversation normale en oubliant leur précédente friction. Physiquement, Kim n'était pas capable à l’œil nu de savoir s'il était japonais pur souche, ou pas. Il aurait très bien pu être chinois, coréen, cambodgien et tant d'autres nationalités. Il n'avait pas de don pour ça. Alors au lieu de supposer bêtement et de faire des clichés, il préféra demander directement :

- T'en as déjà profité de ça toi ? Combien de temps que t'es à Chisê ?

La question pouvait paraître piégée mais c'était pas du tout l'intention de Kim. Il faisait simplement la conversation.
Il était clair que s'il se prenait un vent, il irait bouder dans son coin pendant toute la journée à se relaxer SEUL dans les sources chaudes. Finalement 6 ans d'écart... ça veut rien dire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Déc - 1:12
M • Lycée - 3ième année
avatar
Messages : 44

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Excursion interdite

Hanbei Mori / Kim Chae Young



____Hanbei voyait bien au visage de son voisin que ce dernier avait du mal à le croire. Rien d'étonnant. En dehors du fait que son histoire de coma était assez invraisemblable malgré sa véracité, il n'était pas assez naïf pour croire que ses 18 ans pouvaient passer pour 23. Une vingtaine à la rigueur sans trop de difficulté, sûrement même un peu plus si son visage se décidait à découvrir le sens du mot "barbe", mais tel qu'il était là... Après, en tant qu'intello reconnu, il pouvait toujours prétendre avoir sauté des classes si on lui posait la question, c'était pas l'envie qui lui avait manqué dans sa vie.
Mais bon, son voisin n'avait pas l'air décidé à lui en demander plus.

____— Mmh... très bien. Moi, c'est Kim.

____Ou le nom le plus coréen du monde. Comme on disait là-bas, "si tu lances un caillou dans la foule, tu toucheras un Kim ou un Park". Bon, pour être honnête, il ne savait pas vraiment si ce proverbe était réel ou une simple blague d'un de ses amis mais il s'avérait assez vérifiable jusque là. Comme les Smith en Amérique et les Satô au Japon, finalement, quoique le pourcentage était moindre.
Ou peut-être que c'était son prénom, mais ça lui semblait étrange de se présenter par son prénom, même à lui qui avait grandi en Amérique.

____Peut-être le fait de dire son prénom seul. Chez lui, c'était prénom et nom d'affilée, au Japon souvent l'inverse ou le nom de famille seul. Dans le doute, et comme il ne savait pas vraiment comment se présenter de son côté, il finit par rester sur ses bases américaines :
— Hanbei Mori.

____Ton neutre, même s'il avait tenté d'avoir l'air un peu plus avenant qu'à son habitude histoire que son voisin ne change pas d'avis sur cette histoire de dénonciation ou ne décide pas de lui pourrir la vie pour le reste du trajet. Mais le coréen semblait décidé à lire au calme sans plus se préoccuper de lui, visiblement désintéressé de son cas. Pas du tout le genre qu'il aurait imaginé en le voyant comme ça – il le voyait plus facilement en train de jouer les pipelettes ou de jouer avec ses potes tout le long de la route.
Peut-être qu'il l'avait mal jugé, finalement.

____Maintenant que sa supercherie avait moins de chance d'être éventée par un professeur, quoiqu'il ne doutait pas une seule seconde que son voisin ne viendrait pas le défendre s'il se faisait repérer, l'idée de dormir ou de faire semblant de dormir lui semblait moins intéressante. D'autant qu'il ne pouvait pas vraiment s'adosser confortablement à son siège avec les gars qui s'agitaient derrière lui comme s'ils n'avaient pas évolué depuis le lycée. Avec un soupir, il finit par imiter son voisin et sortir un livre, même s'il était plus branché Histoire que fiction et déchiffrait donc le premier tome de nombreux volumes sur l'histoire de la Chine.
Il sursauta presque quand son voisin le sortit de sa lecture, l'air nettement moins antipathique qu'au début du voyage.

____— Je suis curieux de découvrir l'effet que ça fait de se baigner dans un Onsen. Ça va faire 5 ans que je suis au Japon et je n'ai jamais pris le temps d'y aller. Je rate sûrement des trucs géniaux.

____C'est vrai que maintenant que le sujet était amené sur la table, Hanbei n'était pas sûr d'y avoir déjà mis les pieds, ou en tout cas pas récemment. Il trouvait improbable que sa mère, fan de tous ces trucs, ne les aient jamais emmenés dans ce genre d'endroits, mais cela faisait tellement d'années qu'il était en guerre contre ses parents qu'il était à peu près sûr d'avoir refusé quand on le lui avait proposé.
Si on le lui avait seulement proposé, au lieu de juste emmener Maru dans son dos, hypothèse bien plus probable.

____— T'en as déjà profité de ça toi ? Combien de temps que t'es à Chisê ?
— De mémoire, non. Et je suis ici depuis... un an, au Japon depuis cinq.

____Ça lui faisait toujours bizarre de considérer qu'il avait passé un an ici et pas quelques mois. Entre sa première et sa dernière rentrée, il n'y avait eu qu'un mois de cours ennuyeux, une courte période de flou post-comatique, puis deux semaines de vacances après son réveil total et complet. Bien évidemment, il ne précisa pas l'âge auquel il était arrivé au Japon, préférant s'appuyer sur les réalités que sur des calculs. Oui, il aurait pu dire qu'il était arrivé au Japon à dix-huit ans, ça aurait globalement signifié la même chose, mais ça aurait sonné moins sincère.
Et il lui déplaisait de mentir, donc autant le faire le moins possible.

____— On est arrivés dans ce pays en même temps, finalement. Toi tu es coréen, c'est ça ?

____Oui, c'était juger presque uniquement sur un nom qui était aussi porté par des habitants d'autres pays mais il ne pensait pas se tromper. A force d'étudier l'histoire avec beaucoup trop d'années d'avance, ou beaucoup trop hors de son cadre d'études, il avait obtenu quelques connaissances ethniques sur les traits du visage qui caractérisaient certains pays plus que d'autres. Avec ça et le nom, il était à peu près sûr de ne pas se tromper. Tout comme quelqu'un qui s'y connaissait un peu pouvait deviner ses traits anglo-saxon malgré son métissage, notamment dans la forme de sa mâchoire.
Enfin ça allait aussi vite comme ça :

____— Moi j'ai grandi aux États-Unis.

____C'était un peu étrange de faire la conversation avec quelqu'un qui était prêt à le renvoyer chez lui manu militari un peu plus tôt, mais il n'avait pas eu l'occasion de discuter avec quelqu'un depuis longtemps et il était disposé à revoir son jugement hâtif des premières minutes. Après tout juger quelqu'un sur l'apparence fonctionnait souvent, mais il était la preuve vivante que ce n'était pas systématique, alors peut-être que son voisin en était une aussi.
Après tout, quel beau gosse populaire cliché irait se plonger dans un livre au lieu de chahuter avec ses potes ?


_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Autres :: Alentours d'Hoshi-