Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dim 4 Juin - 14:40
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 135

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année

- Août 2017 -

Kim prit le temps de noter les quelques derniers conseils que le professeur avait énoncé à voix haute pour ne pas perdre trop de temps pendant le mois d'août, il avait gardé l'habitude de tout noter en coréen même s'il était au Japon depuis des années maintenant. Il ferma son cahier pile poil quand la sonnerie se mit à retentir. Tout le monde était très pressé d'être en vacances et il ne dérogeait pas au plaisir général. Il appréciait toujours de pouvoir passer un peu de temps à faire autre chose que réviser même s'il appréciait ses cours à leur juste valeur. Il avouait que de temps en temps c'était pas dérangeant de décompresser un peu. Plusieurs de ses camarades de classe lui avait déjà dis qu'il bossait trop et qu'il participait pas assez à leurs sorties, il avait avoué regretter un peu les années en Corée où il prenait le temps de voir ses amis, mais la pression que son père avait mit sur ses épaules en venant au Japon lui créait toujours une boule au ventre quand il passait du temps à "rien faire" et au final il ne profitait pas comme il faut alors il avait arrêté. Ses camarades l'appréciaient quand même, ils rigolaient bien ensemble mais il savait très bien qu'une fois les cours terminés et le Japon derrière lui, il ne garderait contact avec personne de sa classe.

Il marchait serein dans les couloirs, le bras levé pour porter son sac par-dessus son épaule, de sa grande taille il regardait par la fenêtre, certains étaient en pleine activité sportive et il les plaignait un peu parce qu'il faisait vraiment très chaud actuellement même s'il n'était que 11h du matin.
Il sentait la petite brise estivale venir jouer sous sa chemise en passant par ses manches courtes, il se sentait vraiment bien et reposé. Il passa sa main dans ses cheveux pour se détendre les méninges et il aperçut Kaena à l'autre bout du couloir qui sortait elle aussi de son dernier cours. Le Japon était vraiment très cool au niveau de la scolarité. L'académie demandait de bons résultats, mais ils privilégiaient les cours le matin et la détente l'après-midi. Le côté social du Japon vis à vis de la vie active lui plaisait énormément et peu importe ce qui l'attendait dans l'avenir, il envisageait sérieusement d'appliquer cette méthode de travail dans sa future entreprise.
Il courut un peu pour rattraper Kaena. Il mit doucement la main sur son épaule, et elle se retourna légèrement surprise. Ses magnifiques cheveux blonds détachés volèrent autour de son visage pour se rabattre en cascade sur ses fines épaules. Kim marqua un temps d'arrêt avant de la saluer, il restait souvent interdit de la trouver chaque fois plus belle encore. Les copines de Kae gloussèrent comme de sympas petites poules en voyant Kim l'approcher et il les salua d'un sourire avenant avant de se concentrer sur sa chérie.

- Hey ! Tu as fini aussi ? Viens, on va boire un smoothie.

Il ne lui laissait pas le choix parce qu'il savait très bien qu'elle était tout le temps ravie de le voir et qu'en plus elle raffolait des smoothies. Et puis qui dirait non par cette chaleur. Il prit sa main dans la sienne et ils sortirent de l'académie pour aller vers le centre ville qui était à quelques minutes de marche.
Kim commanda un smoothie pomme-poire-cramberry pour lui et il laissa Kae faire sa commande. Il lui proposa de s'asseoir sur le rebord de la fontaine qui se trouvait à quelques pas.

- Qu'est-ce que tu vas faire pendant tes vacances Kae ?

Kim avait réfléchit à son mois d'Août depuis à peu près une semaine et en toute honnêteté il n'avait absolument pas inclut Kaena dans ses projets parce qu'il comptait aller voir sa famille en Corée comme il le faisait tous les ans depuis qu'il était au Japon.
L'année dernière Kae et lui s'étaient pas vus pendant un mois et ça n'avait pas affecté leur relation alors ils n'en avaient même pas parlé, Kim ignorait ce qu'elle pensait de tout ça parce qu'elle ne semblait pas y accorder d'importance, ou alors elle cachait bien son jeu. Il aspira son smoothie au travers de la paille mais il se rendit compte qu'elle était percée alors il haussa un sourcil et la retira. Il but directement au verre,  tant pis pour le côté rigolo de la paille.

- Je vais partir après-demain je pense, il faut que je prépare mes affaires. J'ai manqué d'organisation cette fois-ci. Et puis mon père n'a pas réservé le jet pour moi du coup je vais devoir prendre un vol 'normal', non pas que je me sente supérieur aux autres mais c'est toujours plus long et plus bruyant, je m'en serais bien passé. Tu veux qu'on se voit un peu demain ?

Malgré plus de deux ans de relation avec Kaena, et des tas de situations qui auraient déjà pu lui faire comprendre qu'il avait tendance à mettre violemment les pieds dans le plat à chaque fois à cause de son manque d'analyse des émotions adverses, il continuait de foncer droit dans le mur.
Au début Kaena avait sûrement dû penser que ça faisait son charme mais désormais elle devait surtout avoir envie de lui coller son smoothie en pleine face et de le pousser dans la fontaine. Il se verrait bien se poser en victime en plus, incapable de comprendre ce qu'il avait fait de mal et sûr même d'avoir fait des efforts pour la voir avant de partir. Il serait bien le premier à dire que les femmes sont compliquées à comprendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Juil - 14:27
M • Université - 3ième année
avatar
Messages : 60

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C'était dans l'air. Bien plus que la chaleur devenue presque insupportable, les coups de soleil de certains camarades négligents ou les uniformes portés chaque jour un peu plus court, c'était dans l'air ... le parfum des vacances. Kaena n'ignorait pas la date qu'affichait son calendrier et savait donc que d'ici 15 minutes, elle serait en vacances comme tout le monde mais la pression des cours s'était relâchée de manière presque grossière, même les profs étaient moins tendus. Bien sûr, ils allaient reprendre de plus belle au mois de Septembre mais en attendant, les esprits vagabondaient déjà sur les plages alentours.
Comme les autres, Kaena soupira légèrement en voyant la quantité de travail qu'ils avaient à faire pendant les vacances. Elle ne craignait pas de ne pas y arriver, mais plutôt de ne pas savoir en profiter en reportant au lendemain. Vous savez, la conscience ... Pourtant, quand la sonnerie la fit redescendre sur terre, un sourire immense se dessina sur ses lèvres et elle se redressa vivement pour vite ranger ses affaires. Ça venait de commencer, il fallait vite quitter l'académie pour en prendre pleinement possession !
Ses copines vinrent vite autour d'elle alors qu'elle franchissait la porte, légèrement perdue dans ses pensées à inaugurer un programme serré pour ne jamais s'ennuyer. Est-ce qu'elle prévoyait un peu de temps avec Ethan et Nathan ? Le nouveau métier de son frérot rendait ses plannings chargés et imprévisibles mais peut-être qu'une journée à la plage n'était pas trop demandé. Pour elle et Kim, c'était ... comment dire, un peu plus compliqué. Le voir tous les jours, non stop 24h/24h risquait de la rendre accroc et puis de toute ...
Une main sur son épaule la fit se retourner en très peu de temps et alors que l'image délicate de son petit-ami se dessinait sous ses yeux, Kae entendit ses amies glousser ... encore. Ils sortaient ensemble depuis un bon moment maintenant, ça devenait lassant mais Kim fut tel un gentleman et les salua avec toute la politesse possible. La jolie blonde se contenta de lui sourire tendrement, elle connaissait la valeur de sa place et n'en n'était que plus fière.

- Kim ! Oui, à l'instant, je suis ravie ! J'ai pas été particulièrement concentrée, je l'avoue ... Oh maintenant ? D'accord, on y va. Salut les filles, on s'appelle !

Et sentant les doigts de Kim se glisser entre les siens, la jeune américaine laissa le rose envahir ses joues sans gène et suivit son prince charmant hors de l'académie sans se retourner. 1 mois sans y revenir, c'était chouette. Elle aimait cette université, elle était grande, entretenue, les cours y étaient bons et elle y avait pleins d'ami(e)s mais malgré ça, elle aimait aussi l'autre partie de sa vie au Japon, celle où elle pouvait faire ce qu'elle voulait sans avoir ses parents sur le dos, celle où Ethan lui laissait bien plus de liberté que ce qu'elle avait pensé, celle où Kim la rendait plus heureuse que jamais. Ils s'étaient déjà disputés, comme tout le monde, mais ils avaient surmonté ça et leur couple semblait tenir bon.

Ils mirent quelques minutes à arriver à destination et Kae commanda un smoothie fraise-banane juste après son chéri avant de s'installer délicatement sur le rebord de la fontaine. Les légères éclaboussures de l'eau derrière elle la rafraichissaient, c'était parfait ! Le smoothie dans la main, Kaena fit basculer ses cheveux en arrière de l'autre avant de répondre à Kim d'un ton aussi assuré que d'habitude :

- Justement, j'y pensais avant que tu viennes me kidnapper ! J'ai une envie folle d'aller à la plage déjà, et faut que je tente de voir si je peux prendre Nathan une journée. Melina aimerait que je l'aide 1 semaine à son job d'été et il faut que je garde du temps pour moi, pour les devoirs des profs ... Ça va passer vite un mois, j'en suis sûre !

En temps normal, Kaena aurait été moins joyeuse même si elle appréciait les vacances qui venaient de commencer. Kim, comme l'année dernière, allait s'envoler pour la Corée pour TOUTES les vacances et même s'ils restaient en contact avec quelques sms et appels pendant ce temps, c'était la pire période pour elle. Toutes ses amies revenaient avec des choses à raconter, des aventures croustillantes à détailler et elle ... eh bien non. Jamais elle ne s'était ennuyée durant ce mois de vacances, elle était autonome et savait toujours comment s'occuper mais elle se sentait délaissée à ce moment précis. C'est pour cette raison qu'elle ne demanda pas "Et toi ?" à son sexy chéri car elle le savait déjà.
Malheureusement pour elle, Kim ne manqua pas de le lui rappeler avant même qu'elle n'ait terminé son smoothie. Ça faisait pas 10 minutes qu'ils étaient ensemble et voilà qu'il parlait déjà de la quitter comme s'il n'y avait que ça qui comptait. La jeune américaine avait pensé être forte cette année encore, pouvoir supporter l'habituel départ de son petit-ami au seul moment de l'année où ils avaient la chance de partager des trucs uniques mais non ... Franchement, ras le bol.

- Un peu ? Tu crois qu'un peu, ça va me suffire ? 1 mois Kim, 1 mois sans te voir, sans pouvoir te toucher ou t'entendre rire. LE mois où on a le plus de temps libre. Jamais on n'ira à la plage ensemble ? Tu sais quoi, je veux pas te voir demain, t'auras qu'à passer la journée entière à faire tes bagages. Mon planning serré commence dès demain matin, dommage.

Kaena avala encore un peu de son smoothie mais l'envie n'y était plus. Elle regrettait déjà de s'être emportée, d'avoir gâché ce petit moment parfait entre eux, d'avoir mis sa bonne humeur 6 pieds sous terre aussi. Maintenant, elle était à la limite de bouder, le silence allait la gêner et loin d'elle l'envie de faire une esclandre. Kim était à prendre avec des pincettes, il savait ce qu'il voulait dans la vie et ne changeait que très rarement d'avis, ce qui faisait que comme sa décision de partir en Corée était déjà prise, leur petit accrochage là était vain. Mais elle en avait tellement marre de ce voyage prévu d'avance, de cette absence prolongée où elle se croyait célibataire. Elle avait vaguement entendu tout ça avant de sortir avec lui, du fait qu'il ne mettait jamais sa petite-amie en premier plan mais, hormis ce mois maudit, la jolie blonde était heureuse. Kim la rendait heureuse.

Soupirant en baissant la tête alors que ses cheveux venaient cacher son visage déçu, Kaena rouvrit les lèvres pour cesser de triturer la petite paille avec ses dents et reprit la parole pour enfin laisser parler son cœur :

- Un peu, ça me va très bien.

Raah qu'elle était faible face à lui, elle l'aimait chaque jour un peu plus, il réussissait à gérer son vilain caractère et savait comment la faire craquer. Bon là, il n'avait rien dit et rien fait mais tant pis, il était hors de question qu'ils se quittent 1 mois en étant fâchés, ses vacances entières seraient pourries sinon !
Elle allait faire de son mieux, demain elle allait être irréprochable, d'une humeur merveilleuse de façon à ce qu'il ait l'envie insupportable de revenir le plus vite possible pour la serrer dans ses bras. Ouais, ils allaient surmonter cette épreuve là aussi, c'était rien ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Aoû - 21:19
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 135

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année

Le moment était très agréable. Pour faire dans le cliché, Kim avait l'impression qu'une légère brise soufflait dans les branches des arbres au-dessus d'eux laissant s'envoler quelques feuilles au passage, pendant que les oiseaux chantaient leur bonheur. Un truc parfaitement cucu et rempli de guimauve mais follement agréable.
La belle Kae se trouvait à côté de lui, les vacances étaient arrivées, plus rien ne pourrait mal se passer maintenant. Kim ressentit un soulagement intense arriver même s'il ne devait pas oublier que ce n'était que les vacances d'été et pas la fin de l'année scolaire. Il sirota tranquillement un peu de son smoothie en écoutant Kaena lui exposer le planning de ses vacances, elle semblait avoir plein de projets, ça faisait plaisir à voir qu'elle s'investisse autant dans sa vie sociale. Il se serait senti un peu triste de la savoir seule ou en train de tourner en rond pendant qu'il était dans sa famille, à des heures d'elle. Là au moins elle paraissait heureuse et j....

Hey ?!
Il se passait quoi là ? Ce retournement de situation stoppa Kim brutalement dans ses mouvements. Il cessa de boire, son poignet redescendit vers ses genoux et il tourna une tête surprise vers Kaena
Spoiler:
 
Elle venait soudain d'exprimer une frustration qu'il n'avait pas soupçonné. Elle semblait fâchée et lui il avait rien comprit.
Il pensait que même s'ils passaient effectivement 1 mois sans se voir, ils étaient toujours très proches et il était content de la retrouver à la rentrée, mais il semblerait qu'au final il soit le seul à bien le vivre. Pourquoi n'avait-elle rien dit plus tôt ? Il se rendait compte qu'il était incapable de déchiffrer les vraies émotions de Kaena. Lui avait-elle menti l'été dernier ? Ou avait-elle voulu prendre sur elle pour pas l'embêter ? Il penchait pour la deuxième option vu qu'elle était beaucoup trop gentille pour lui dire clairement qu'elle aurait aimé passer plus de temps avec lui. C'était aussi ce qui la différenciait des autres filles avec qui il était sorti. Elles avaient eu tendance à le réclamer sans arrêt, ce qui au début était mignon mais qui avait fini par les saouler parce qu'elles avaient vraiment eu l'impression de n'être qu'un petit moment dans son planning. Kaena elle, ne réclamait rien et Kim dégageait naturellement du temps pour la voir mais en revanche elle souffrait en silence et ça, il n'aimait pas.

Elle se mit à bouder, craquante. Il savait que ça ne durerait pas, ils ne s'étaient jamais fâchés tous les deux, le plus gros sujet de discorde entre eux ayant été Ethan mais c'était en cours d'amélioration. Il sentit son visage s'adoucir. Il n'avait pas de colère contre elle, au contraire, il était content qu'elle exprime ce qu'elle ressente parce que si elle ne l'avait pas fait, il ne se serait douté de rien et en plus elle se serait lassée dans son coin toute seule. Au moins là, ils allaient pouvoir en parler.
Il posa son smoothie et tendit une main vers son visage pour le tourner vers lui et admirer cette petite gêne sur ses joues rosies et sa mine contrite.

- Hey ..., il lui fit un sourire tout doux pour lui montrer qu'il n'était pas en colère et qu'il allait l'écouter là maintenant, 100% avec elle, je suis désolé, j'ai pas réalisé que je t'avais blessée en agissant comme ça. Tu n'as jamais montré que ça t'embêtait alors j'ai pas cherché plus loin, mais c'est ma faute.

Il avait envie de faire des concessions pour elle, il avait envie de comprendre, de réparer et d'arranger les choses. Elle était différente.
Il se mit à réfléchir, il venait de réaliser qu'il s'était trompé de toute façon sur la date de son départ. Il ne pouvait pas partir dès demain, il y'avait le mystérieux événement organisé par l'académie dans quelques jours et il s'y était inscrit depuis longtemps, alors il allait sûrement rester là encore une petite semaine histoire de faire les choses correctement.
Il prit conscience à ce moment là qu'il était prêt à bouleverser son planning pour une obligation de l'académie mais qu'il ne l'aurait pas fait pour Kaena si elle ne lui l'avait pas demandé. C'était vraiment très égoïste de sa part et même si il ignorait que ça la gênait de pas pouvoir parles des moments "avec son chéri" à ses copines, il comprenait qu'il n'était pas assez présent pour elle. Il devait se rattraper, il devait lui prouver que même quand ils ne sont pas ensemble, il pense à elle, et que même dans ces moments maladroits, il y'a toujours une place pour elle.

- Je dois rester quelques jours supplémentaires de toute façon, je viens de penser à un truc mais si tu veux pas qu'on se voit parce que tu es débordée... pas de soucis. Je m'adapte.

Il lui fit un petit clin d'oeil pour lui faire comprendre qu'il se moquait d'elle, gentiment. Il savait à quel point elle pouvait être amoureuse de lui. Son être entier lui envoyait des signaux évidents. Sa peau frissonnait dès qu'il s'approchait d'elle, ses yeux se fermaient sous cette intense pression de sentiments, son corps se courbait voluptueusement quand il posait ses mains et ses lèvres sur elle. Il la désirait à cet instant, justement parce qu'elle s'était fâchée. Il avait envie de lui dire à quel point il tenait à elle...
Il ne pouvait pas lui faire l'amour ici... trop public, trop exposé, il ne manquait pas de romantisme à ce point là, mais il pouvait faire autre chose, qui allait sûrement compter encore plus à ses yeux...

- Kae, je ... je te propose un changement de planning ! Est-ce que tu voudrais bien venir avec moi en Corée cet été, j'aimerais te présenter à mes parents !

Il avait dit cette phrase tout d'un trait, pour être sûr d'aller jusqu'au bout de son idée, et de ne pas se laisser le choix de prendre la petite porte de sortie de la facilité. Il avait même pas remarqué qu'il avait serré les poings et qu'il affichait désormais une mince indécise, peu assurée. Il ne contrôlait plus les choses désormais, c'était Kaena qui avait la balle dans son camp et cette absence de pouvoir dans ses mains le laissait particulièrement nu. Il se sentait faible et trop exposé. Si elle lui répondait non, il savait qu'il aurait sûrement trop de fierté pour lui proposer une prochaine fois... Il ne lui en voudrait pas mais il serait vexé. Chacun son tour, jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Sep - 21:35
M • Université - 3ième année
avatar
Messages : 60

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
En toute sincérité, si Kaena avait pu mettre sur pause l'instant présent, on l'aurait entendu rire à pleins poumons après avoir vu la tête surprise de Kim lorsqu'elle osa enfin avouer ce qu'elle avait sur le cœur. Non pas qu'elle ne lui disait jamais ce qu'elle pensait mais elle avait toujours refusé d'être faible ou dépendante d'un homme, elle était une Matthews elle n'avait besoin de personne ! Mais quand son cœur accélérait le rythme dès que Kim entrait dans son champ de vision, la jolie bonde ne pouvait que finir par céder et perdre de sa force. Jamais Kim n'avait été méchant avec elle et si parfois il lui arrivait d'oublier un de leurs rendez-vous, ou qu'il la faisait passer après autre chose, il savait comment s'excuser, que ce soit par des mots ou par des actes. Il n'était pas le petit-ami parfait mais il n'en n'était jamais loin alors forcément, elle était devenue un peu capricieuse, pourrie gâtée et se laissait parfois aller à réclamer ...
Là, entre autre, elle le réclamait LUI. Elle avait tenu bon l'été dernier quand il avait fui vers la Corée, elle s'était dit qu'il était normal qu'il veuille revoir sa famille, elle-même en avait profité pour rentrer en Amérique quelques jours mais quand Kim s'éloignait, il le faisait à 100%. Ses SMS devenaient courts, ses appels irréguliers et non pas qu'elle ne lui faisait pas confiance, mais elle craignait qu'il ne lui échappe. La Corée, elle connaissait pas du tout et Kim là-bas, c'était sûrement pas le Kim qu'elle connaissait au Japon. Alors oui, elle avait sauté le pas et avoué qu'il allait lui manquer, que c'était tout nul tout pourri qu'il parte encore cet été, qu'il la délaissait au meilleur moment mais comment lui en vouloir ? Avec cette tête qui dit "J'étais pas au courant !". Il était parfois si à l'ouest son mec ...

La petite américaine le laissa glisser ses doigts sur son menton pour lui tourner délicatement le visage et elle posa ses yeux marrons sur lui, le dévorant comme si c'était la dernière fois qu'elle le voyait. Sa voix se faufila jusqu'à son oreille et un sourire se dessina doucement sur les lèvres. Il avait compris, sans hausser le ton, sans la pourrir d'avoir autant attendu et sans la renier d'être un peu possessive. Elle mourrait d'envie de se blottir contre lui à cet instant mais l'envie de continuer cette discussion franche fut la plus forte !

- Effectivement car l'inverse est pareil. J'aimerais pas plus que ça que tu m'empêches constamment de faire ce que j'ai à faire. La famille c'est important et j'en ai conscience mais j'arrête pas de me dire que tu pourrais peut-être réduire à 3 semaines au lieu d'un mois pour qu'on puisse en profiter. C'est puéril, je suis désolée ...

Levant sa main un peu humide à cause du smoothie qui fondait entre ses doigts, Kachou vint la glisser sur celle de Kim comme pour lui transmettre toute la tendresse qu'elle avait à son égard. Jamais elle ne voulait être une barrière dans sa vie, elle espérait qu'il compte sur elle, qu'il puisse dire à tout le monde qu'elle n'était pas n'importe qui. Souvent ses amies lui avaient dit qu'elle ne payait pas de mine comme ça et qu'à côté de Kim elle avait sa place, mais parfois elle en doutait. Il était tellement ... populaire, tellement sexy et "pourchassé". Les regards qu'elle soupçonnait, ceux qu'elle empêchait et ceux qu'elle découvrait ne l'encourageaient pas à être tout le temps sûre d'elle même si elle savait que de son côté aussi elle avait des prétendants mais Kim semblait s'en ficher comme de sa 1ière dent.

Un petit rire se fit entendre alors que l'ambiance redevenait bon enfant. Moins de sujets délicats et plus de taquineries, Kim avait un don pour la faire sortir de ses gonds!

- J'ai des trucs de prévu mais pas à ce point-là, tu le sais très bien ! Je veux te voir tous les jours jusqu'à ce que tu partes !

Et elle rit à nouveau. On lui donne un doigt, elle mange le bras !

En attendant, cette révélation qui selon elle avait failli pourrir leur petit rendez-vous d'amoureux était finalement une bonne chose ! Kim paraissait avoir compris mais ... était-ce vrai ? N'avait-il pas dit ça pour lui faire plaisir en pensant intérieurement que ça allait changer tous ses plans ? Kaena était forte, elle pouvait surmonter une dispute et des révélations même négatives alors s'il avait des choses à lui dire, des points de son caractère qu'il aimerait qu'elle change, c'était le moment. Aucun doute qu'elle avait sa fierté et qu'elle mettrait fin à ce rendez-vous en lui disant de bien s'emmerder en Corée mais à son retour, elle serait là et ce mois d'absence, elle en aurait profité pour améliorer ce qu'il n'aimait pas chez elle. Elle l'aimait ... tellement.
Tellement que son smoothie glissa de ses mains alors qu'un léger sursaut engloba tout son corps. Un simple "oh !" franchit ses lèvres alors qu'elle tournait violemment sa tête vers lui avec l'impression d'avoir raté un épisode. Il avait dit quoi, là ? Corée, ensemble ? Parents ? Est-ce qu'elle s'était finalement blottie contre lui et endormie au point de rêver dans un lieu public ?
Lentement, sa main se dirigea vers une mèche de ses cheveux et elle tira dessus si fort que sa tête pencha sur le côté et qu'une légère grimace vint défigurer son beau visage. Merde, elle dormait pas !

- KIM ! Mais Kiiiiim ! Oh là là mais tu te rends pas compte, tu peux pas me demander ça maintenant que les vacances viennent de commencer, j'ai pris des engagements moi, j'ai tout un planning à tenir, je sais pas où est mon passeport, j'ai pas de Wons sur moi et ...

S'arrêtant brusquement dans sa crise de démence, Kaena fixa son smoothie qui s'écoulait sur le sol. Elle resta une bonne trentaine de secondes silencieuse, se posant 1 001 questions avant que le principal ne lui saute aux yeux.
Se relevant, elle se glissa entre les jambes de Kim pour venir l'embrasser aussi amoureusement que possible. Rien de gênant, ce n'était pas un baiser passionné qui ferait rougir les passants, juste un geste tendre comme si elle ne pouvait pas le lui faire comprendre autrement que comme ça. Quand elle se recula, elle affichait une mine entièrement réjouie, un visage si rayonnant qu'elle se demanda depuis quand est-ce qu'elle n'avait pas été aussi heureuse !

- Avec plaisir !

Restait plus maintenant qu'à s'occuper des formalités, prévenir sa copine qu'elle n'allait pas pouvoir venir l'aider, prévenir Ethan, faire quelques manipulations bancaires et ... faire ses bagages ! Pour le moment, elle voyait ça comme des vacances avec son amoureux mais une fois devant la maison de Kim, sûrement allait-elle perdre toute sa prestance et redevenir une simple petite fille timide qui faisait un grand pas vers le monde des adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Nov - 14:13
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 135

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année

- Détends-toi, tout va bien se passer dit-il pour la rassurer, alors qu'ils venaient de s'asseoir. En tout cas, dans l'avion.

Il lui fit un petit sourire mais il ne put masquer le ressenti qu'il éprouvait. Cette phrase, il l'avait dite de façon totalement sincère. Ils étaient tous les deux, assis côte à côte dans un avion public pour un vol vers la Corée, et ils allaient à la rencontre de sa famille, qui n'avait pas été préalablement mise au courant. Kim avait préféré éviter de leur en parler pour qu'ils ne soient pas sur le qui-vive. Il préférait avoir leur réaction naturelle en face à face comme ça si lui était déstabilisé, ils le seraient aussi. Et peut-être que leurs bonnes manières les empêcherait d'être désagréables. Il n'avait pas peur pour Kaena, il la savait adorable, intelligente et issue d'une bonne famille, elle possédait toutes les qualités 'requises' pour plaire aux attentes de ses parents, mais il craignait plus ce qu'il avait à annoncer à son père et là ... personne n'était au courant à part lui, alors les choses allaient sûrement se compliquer. Il aurait pu prévenir Kaena de ce qui allait arriver mais il ne voulait pas qu'elle s'inquiète ou peut-être même qu'elle essaye de le raisonner, il n'en ferait qu'à sa tête. A la base, elle n'aurait même pas dû être là, alors elle devra faire avec la situation, en espérant qu'elle soit de son côté.

L'avion décolla. Kim ferma le store de son petit hublot pour que Kaena puisse se reposer sur son épaule et qu'il la rejoigne dans cette petite sieste réparatrice avant la tempête. La jeune femme avait été sur le pied de guerre toute la nuit, stressée d'avoir oublié quelque chose à emmener. Elle était adorable quand elle était excitée et stressée à la fois. Sa coiffure avait été de travers toute la semaine mais il l'aimait encore plus comme ça, habillée de son pull trop grand avec un panda dessus, de son leggins multicolore et de ses chaussons rembourrés. Il avait fini par lui pincer les joues pour qu'elle rigole un peu et se détende.
Moins de 3h après, ils étaient arrivés à l'aéroport de Séoul où une voiture les attendait. Kim fit signe au chauffeur de mettre leurs bagages dans le coffre et invita Kaena à monter directement à l'arrière de la voiture.

- Je n'ai pas été prévenu que vous seriez deux, Monsieur.
- Peu importe, non ?

La discussion s'arrêta là. Le chauffeur comprit que Kim n'en dirait pas plus. Kaena pouvait déjà entrevoir la différence entre l'attitude du jeune homme au Japon et celle qu'il avait ici. Il était chez lui, entouré de gens qui étaient déjà à son service et même s'ils parlaient coréen et que Kaena ne devait pas en comprendre un mot, elle voyait bien qu'il était parfaitement à l'aise et qu'il n'avait aucun scrupule à donner des ordres à son petit personnel.
Ils partirent en direction de la maison familiale. La route fut paisible, et calme, parsemée d'exclamations de Kim quand il montrait à Kaena des endroits de sa ville qui lui rappelait des souvenirs. Il tentait de lui transmettre la vie qu'il avait vécu ici même si au final, elle ne pourrait jamais s'approprier ses lieux. Elle avait déjà fait un effort monstrueux pour apprendre le japonais et rejoindre son frère, il était inenvisageable selon lui qu'elle apprenne aussi le coréen, qui est une langue difficile pour ensuite devenir une poupée de chiffon, surveillée de près par sa famille richissime et superficielle pendant que lui passerait 22h/jour au bureau pour gérer une fortune dont il n'arrive même pas à aligner les zéros. Cette ambiance ne lui parlait plus et il préférait tout arrêter.

La voiture s'arrêta devant la grille d'un manoir entouré d'un terrain immense et entretenu. Le chauffeur donna son nom à l'interphone et la porte s'ouvrit. Kim sentit le stress monter en lui et il serra un peu plus fort la main de Kaena. Il n'avait pas revu ses parents depuis un an et il était partagé entre plusieurs émotions totalement opposées. Il savait que la propriété pouvait paraître impressionnante pour une personne issue d'un milieu plus modeste mais Kaena venait d'une famille riche alors cette profusion de richesse ne devrait pas lui poser de soucis d'intégration. La voiture se gara devant la porte d'entrée de la maison et aussitôt une femme en sortit. Sa mère.
Kim se retourna vers Kaena pour l'embrasser délicatement sur les lèvres et l'informa qu'il allait venir lui ouvrir la porte. Elle devait savoir qu'elle allait être une jolie surprise. Il descendit de la voiture et aussitôt s'avança vers sa mère qui avait un sourire jusqu'aux oreilles de revoir son cher fils.

- Mon Kim ! Viens ici, comme tu es beau.
- Merci maman dit-il en la prenant généreusement dans ses bras. Tu es toujours aussi magnifique.

Elle avait prit une année de plus mais sa beauté était sans égale. Son chignon impeccable et ses vêtements bien repassés par la gouvernante. Elle faisait plaisir à voir. L'étreinte cessa et Kim recula, pas décidé à entrer dans la maison pour autant.

- Laisse le chauffeur décharger les bagages, viens à la maison, il fait trop chaud dehors !
- Non attends Maman. Je ... ne suis pas venu seul cette fois.

Il retint sa main alors qu'elle remontait déjà les escaliers. Sa mère se stoppa aussitôt, la bouche entrouverte. Un sourire se dessina, plutôt bienveillant mais curieux selon Kim mais il pouvait se tromper. Il repartir vers la voiture, et ouvrit la portière pour faire descendre Kaena. Il lui prit la main pour officialiser dans la seconde qu'elle était la femme qui partage sa vie depuis plusieurs années. Ils avancèrent ensemble vers elle et il la présenta à sa mère :

- Maman, je te présente Kaena Matthews. Ma petite amie.

Il avait parlé en japonais, ses parents le comprenait très bien et ils devaient se douter que la jeune femme ne parlait pas coréen, ils allaient devoir utiliser la langue nippone pour se faire comprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Autres :: Autres lieux :: Reste du monde-