■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The impact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 622


HnM
Un mot:

MessageSujet: The impact   Sam 3 Juin - 20:51

Ethan avait commencé sa formation d'inspecteur. Il avait appris à tirer ce qui était particulièrement… jouissif. Il était d'origine américaine, mais sa famille – et lui aussi – avaient toujours été contre les armes. Il suffisait de lire (ce que ses congères avaient dû mal à faire, à l'évidence) des études pour savoir qu'il y avait bien plus de points négatifs que positifs de posséder une arme chez soi. Même s'il ne s'était jamais vanté de cette partie là de son pays, il avait toujours aimé son pays. Jusqu'à récemment, si bien que de devenir japonais lui faisait un peu moins mal au coeur. Comme quoi, il y avait des bons côté à l'élection de Trump. Il n'était plus aussi fier de ses origines…

Mais bon, en attendant, il avait une arme et des menottes. D'ailleurs, il savait pas pourquoi mais les menottes avaient beaucoup intéressées son entourage. Okay, il l'avait vu venir avec Jun, mais Ethan avait refusé, en lui faisant comprendre que non, ça serait loin d'être agréable pour lui et que ça pouvait lui faire mal. Kaena aussi lui avait demandé en lui disant qu'elle voulait les tester sur Kim. Il ne savait pas trop si sa sœur plaisantait ou non, dans le doute, il avait dit non. Même s'il avait été tenté de dire oui, puisque l'idée du coréen menotté par une petite demoiselle à la santé un peu fragile était amusant. Surtout si cette dernière perdait les clés qui l'aurait obligé à l'appeler. C'était quoi déjà qui lui avait fait dire non ? Ah oui, c'était un outil de travail. Même s'il avait peu de chance de les utiliser. Son travail était d'enquêter, pas d'attraper les petites frappes.

Au moins, ça lui plaisait. Même s'il n'avait pas le droit d'en parler, que certains crimes étaient horribles, et que la plupart du temps, il était bien heureux d'avoir un fils et non une fille et aussi qu'il avait bien envie de frapper les coupables, entre le mec qui avaient abusé sexuellement et filmé des jeune fille de 18 ans, et le professeur qui avait osé posé des caméras dans les vestiaires des filles pour les regarder se dénuder. Il avait grimacé devant ce pedophile, mais il ne s'y était pas arrêté, puisqu'il devait découvrir si le lycée était au courant et avait décidé de ne rien faire. Enfin, il n'y avait pas que les hommes qui méritaient un poing dans la gueule. Il avait discuté avec d'autres enquêteurs qui avaient arrêté une femme qui avait découpé son mari pour le mettre dans une valise et laissé cette dernière dans une gare dans une autre ville. La seule chose qui avait permis de le découvrir le cadavre (ou ce qu'il en restait) c'était l'odeur qui avait fini par s'en dégager. Oui, c'était joyeux, et c'était fou de voir toute la noirceur de l'être humain quand on était de l'autre côté. Ethan était bien content que ses proches ne soient au courant de rien. Même si lui, il aurait bien aimé être sur cette enquête par simple curiosité de voir l'état du corps. Ok, c'était glauque mais ses études de médecine y était sans doute pour quelque chose. Ca lui manquait un peu le corps humain, qui était tout de même fascinant.

Il n'avait d'ailleurs pas arrêté de s'y intéresser puisqu'il lisait toujours des magazines sur la médecine. Ce qu'il faisait d'ailleurs en ce moment même dans son canapé alors que Nathan regardait la télé regardant un quelconque dessin-animé, blottit contre lui. Un vrai pot de colle cette crotte. Enfin, ça ne déplaisait pas à son père, bien conscient que dans quelques années, son fils chercherait à le fuir pour sortir avec ses amis. Alors, autant en profiter maintenant. Quant à Jun, celui-ci était en train de travailler sur un projet avec ses camarades de promo.

Et ce fut à ce moment là que Yoite lui envoya un message pour savoir s'il pouvait passer. Ethan lui avait donné son accord, même s'il n'était pas enchanté à cette idée. Le I don't care était devenu irascible et distant depuis quelque temps, ce qui était très loin de plaire à Ethan. S'il lui faisait le même coup aujourd'hui, il allait lui obliger à tout lui dire. Hors de question de supporter encore ce comportement sans savoir ce que c'était.

Il ne mit d'ailleurs pas longtemps à entendre sonner et il se leva, faisant attention à ce Nathan ne s'écroule pas dans le canapé comme une crêpe. Ca lui faisait penser qu'il attendait encore la réponse de Taylor pour savoir ce qu'il devait lui dire plus tard à propos de sa mère. Elle avait beau avoir fait sa fière devant lui, la jeune femme n'en avait pas mené large lorsqu'il avait fallut qu'elle lui laisse Nathan. Ethan n'avait pas pu lui dire qu'elle pouvait encore le voir, ou lui confier quelques après-midi. Déjà parce qu'elle s'était barré au USA, et ensuite, il n'allait pas laisser Nathan à une droguée. Néanmoins, il n'avait pas voulu la laisser sans nouvelle, elle avait refusé, il n'avait pas insisté. Cependant, ils étaient tombés d'accord que Nathan avait le droit de savoir qui était sa mère, et que ce n'était pas à lui de décidé qui elle était, puisqu'ils ne se connaissaient pas réellement.

Par contre, Yoite, il le connaissait très bien. Et sa nouvelle tête le fit soupirer une nouvelle fois.

-Ne respire pas trop la joie, je risquerais d'être choqué…

Le jeune homme le laissa pourtant entrer, et il lui laissa le soin de fermer la porte alors qu'il allait chercher des bières. Quelque chose lui disait qu'il allait avoir besoin d'alcool.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: The impact   Ven 23 Juin - 16:57

Début Juin, ça y est. Yoite était rentré de Londres depuis 3 jours et, assez perturbé avec le décalage horaire et son entourage qui voulait savoir comment ça c'était passé, il n'avait pas pris le temps de contacter Ethan depuis son retour. Pas pris le temps, et pas spécialement l'envie non plus. Le japonais savait que rien n'avait changé, que ses soucis d'avant étaient toujours là et que même si ce n'était pas la fin du monde, ça l'empêchait d'être réellement en forme et aussi chieur que d'habitude. Si certains appréciaient le changement, sa propre famille l'avait affublé du surnom "weird" depuis son retour. Même son câlin avec Sakura, d'une durée inimaginable, n'avait pas amélioré son état d'esprit et les lieux fréquentés depuis ces 3 jours n'arrangeaient rien.

Pourtant, il s'était finalement lancé. Il avait pris des nouvelles des autres mais puisqu'Ethan n'était plus à l'académie et qu'il ne semblait pas vouloir le contacter lui non plus, alors il devait faire le premier pas et après l'envoi un texto neutre lui demandant s'il pouvait passer d'ici peu, Yoite se mit en route vers le quartier Suwan, sans aucune prévision de rentrer chez lui. Ça allait peut-être bien se passer, son masque du "me parle pas!" allait peut-être tenir encore une journée?!
Franchement, il se sentait ridicule.
Une fois arrivé là-bas, Ethan ne mit pas longtemps à lui ouvrir la porte et encore moins longtemps à poser l'ambiance. Bon, échec cuisant. Malgré ce mois d'absence qui aurait pu faire de leurs retrouvailles un moment de joie et de complicité, ils semblaient traverser une crise amicale tous les deux. Poussant un soupir à son tour, il entra en territoire ennemi et referma derrière lui. Il avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis des mois et une voix dans sa tête lui disait de cesser ce petit manège mais comment faire? C'était pas comme s'il pouvait lui dire "faut que je te parle d'un truc" puisqu'il avait retourné la situation 40 fois dans sa tête et qu'aucune solution ou révélation n'était apparue! En plus, Ethan n'était pas concerné, il était juste un dommage collatéral qui se prenait sa mauvaise humeur en plein face.

Se dirigeant dans la salon, il aperçut la petite crotte dans le canapé, minuscule petit bonhomme aussi fragile à cet instant que cute. Yoite s'approcha de lui pour poser sa main sur sa tête, il paraissait endormi malgré la télé et il pu ainsi lui faire une petite caresse sans que celui-ci ne veuille le fuir à tout prix. Ingrats, les gosses!


"En 1 mois, il a déjà vachement changé. Au fait, ton nouveau job, c'est comment? Désolé, j'ai pas demandé plus tôt."

Si au départ Yoite avait été perdu dans les changements de carrière d'Ethan, il s'en sortait mieux aujourd'hui car il avait décidé de ne prendre en compte que l'instant présent. Actuellement, il était inspecteur et c'était tout ce qu'il retenait. Si demain il était pompier, alors le mot "inspecteur" disparaitrait de ses souvenirs! En attendant, est-ce qu'un inspecteur avait un uniforme? Est-ce qu'il pouvait demander à Ethan de s'habiller en flic juste pour lui? C'était déjà un effort, d'habitude il lui aurait demandé de se DÉshabiller. Mais il sentait que c'était pas le moment, qu'Ethan n'allait pas être particulièrement réceptif à ses petites blagues déplacées, quitte à ce que le ton monte comme l'autre fois et ça n'avait rien donné de bon! Il devait la jouer plus finement!

"Tiens, je t'ai ramené ça de Londres. T'as même pas cherché à me contacter?"

Tout sauf fin.
Finalement, le mieux c'était peut-être de mettre directement les pieds dans le plat. Ethan semblait avoir remarqué sa mauvaise humeur des dernières semaines mais jamais il ne lui avait posé la moindre question. Aujourd'hui, il se contentait de redevenir le mec froid qu'il était à leur 1ière rencontre et ça n'engageait rien de bon mais si Yoite savait qu'il avait tort d'être grognon en sa présence, Ethan n'avait pas à se comporter ainsi avec lui. Ils se voyaient beaucoup moins qu'avant et après 1 mois sans se voir, Yoite avait espéré que l'américain ait l'envie de discuter avec lui, de le voir tout simplement.
Au final, leur relation était toujours aussi indéfinie qu'avant, comme s'ils prenaient des pincettes l'un avec l'autre pour éviter une catastrophe.

Lui tendant le petit cadeau qu'il lui avait acheté (une figurine d'un policier qui siffle quand on appuie dessus), Yoite prit une des bières, la décapsula et en avala 2-3 gorgées avant de reprendre la parole :


"Si tu voulais pas que je vienne, tu pouvais me dire non hein. Vu ta tête, on dirait que je te dérange."

C'était risqué de jouer la victime quand il savait très bien qu'Ethan était comme ça à cause de lui. Mais au moins, ça allait forcément le faire parler ... nan?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The impact
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Quartier Suwan :: Habitations-
Sauter vers: