Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lun 18 Mai - 19:32
M • Université - 3ième année
avatar
Messages : 60

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

Kaena G. Matthews

La vie est belle!




■ Fiche d'identité


Âge & date de naissance : Née le 10 Août 1996, bientôt 19 ans!
Nationalité : Américaine
Orientation sexuelle : Hétéro

Année d'étude : 2ième année à l'université
Cursus choisi + spécialité : Stylisme (Option sport)
Groupe : Look at me
Club(s) : Cuisine (Artistique) et ... (Sportif)


■ Physique


Kaena est blonde, naturellement. Elle tient ça de son père. Ses cheveux sont longs et raides, elle les entretient régulièrement mais change tout aussi souvent de coiffure. Actuellement, c'est plutôt simple, sans frange, un éventuel dégradé mais il y a encore quelques mois, ses cheveux étaient frisés et une longue mèche noire (raide, elle) surplombait le haut de son crâne. Non pas qu'elle adore se faire remarquer mais plutôt qu'elle souhaite tout essayer. Le changement a du bon!
Ses yeux sont marrons clairs, légèrement pétillants au soleil (ils pourraient presque virés gris avec un peu d'imagination). De grandes pupilles, un regard sûr mais pas froid, Kaena ne sort jamais non maquillée. "Le regard veut tout dire", elle a toujours pensé ainsi. Des yeux laissés au naturel dissimulent la personnalité. Selon elle, il faut se mettre en avant, toujours! Ses sourcils sont épilés mais elle ne le fait pas elle-même. Son esthéticienne est un génie, pourquoi perdre du temps à essayer?
On lui a dit une fois qu'elle avait une tête d’œuf. Sur le coup, elle avait rit, appréciant l'originalité de la remarque puis elle avait analysé. Un visage ovale, en somme. Que pouvait-elle y faire? (De toute façon, elle n'était pas d'accord). Son nez est aussi fin que ses lèvres, très féminines et peu mises en avant. Au mieux, un gloss les rend pulpeuses et brillantes mais généralement, un rouge à lèvre couleur chair lui suffit amplement.

Niveau taille, la jolie blonde ne défraie pas la chronique. 1 m 67 sans talons, c'est tout ce qu'elle peut donner. En Amérique, elle n'est pas vraiment considérée comme grande, plutôt "dans la norme" mais maintenant qu'elle va au Japon, elle entrera peut-être dans une autre catégorie. De toute façon, dépasser ses semblables en étant une fille n'a jamais été sexy ou agréable à regarder. Kaena n'a pas pour but de devenir mannequin, hôtesse de l'air ou autres métiers qui demandent une taille minimum donc ... Malgré ça, elle s'entretient et garde une jolie ligne dissimulée sous ses 55 kilos. C'est pourtant assez difficile pour elle de rester mince car la demoiselle a la goule fine et n'a pas spécialement de motivation quand il s'agit de résister à la douce odeur d'un fast food ... Ce qui l'embête vraiment, c'est cette incapacité permanente a pratiquer un sport sur du long terme. Depuis sa maladie, Kaena garde une santé fragile et ne peut donc pas s'investir à fond dans une activité physique qui l'intéresserait. Moralement, elle le prend plutôt bien, il y a d'autres activités qui sont géniales mais physiquement, elle aurait aimé avoir un défouloir. Ça ne l'empêche pas d'en faire de temps en temps mais ses limites sont rapidement atteintes.

Pour ce qui est de sa couleur de peau, Kaena ne s'embête pas avec des UV qu'elle considère comme dangereux pour la santé. Elle a cependant tout à fait conscience que les rayons du soleil sont tout aussi nocifs mais ne rechigne pas à passer une après-midi sur la plage et à revenir bronzée. Du bronzage naturel, ok. Le reste, ça ne l'intéresse pas (elle a pourtant de faux ongles les 3/4 du temps mais c'est tellement joli!).
En terme général, Kaena est une personne très vivante, très souriante. Aussi souvent que possible de bonne humeur, la jeune fille reste quelqu'un qu'il est agréable de fréquenter. Elle ne base pas sa popularité sur une supériorité malsaine mais plutôt sur un esprit de camaraderie bon-enfant. Les insultes, les gestes masculins, s’esclaffer en public, ce n'est pas son genre mais profiter de la vie, oui. Ça ne l'empêchera pas de passer une journée entière affalée dans un canapé, le visage caché derrière une tablette tactile. Il y a des jours sans et des jours avec.

Pour les vêtements, jamais pareil.
Ce seraient sûrement les mots que vous diraient ses amis si vous preniez le temps de leur poser la question. Kaena est comme ça, les vêtements c'est toute sa vie, elle adore changer de style (sans changer d'humeur) et tout essayer. Elle reste cependant dans le cadre de vêtements féminins et n'ira pas enfiler un baggy et un gros pull trop large juste pour en découvrir l'effet personnel. Non, la demoiselle est plutôt chic dans son genre, ne rechignant pas à en payer le prix pour avoir ce qu'elle veut. Une petite jupe bleue le lundi, avec des collants et un chemisier blanc, un petit nœud papillon noir et un sac à main pour finir le style et la voilà vêtue de ses hauts talons noirs, prête à aller en ville!
Le lendemain, la demoiselle pourrait très bien être en jean ...
Seulement voilà ... en Amérique dans les écoles réputées, le port de l'uniforme est obligatoire. Sûrement n'y aura-t-il jamais de punition plus difficile pour Kaena que celle de devoir porter toujours les mêmes vêtements jour après jour devant ses camarades. Son cercle d'amis sait qu'elle aime les vêtements en tout genre mais les autres? Ils ne la connaissent pas sous son vrai jour. La populaire ne peut pas s'exprimer comme elle le voudrait. Oh bien sûr, elle a déjà pensé à faire valser l'uniforme comme le font certains autres mais à quoi bon se mettre dans les défaveurs de l'administration? Kaena tient à sa réputation et à un casier scolaire irréprochable. Elle veut qu'on l'aime, tout simplement. Aussi, elle met de côté ses envies et accepte cet uniforme.
Mais par miracle, elle a appris que dans l'école où elle s'inscrit au Japon, ce n'est pas le cas. La demoiselle pourra s'habille comme elle le veut (dans les limites du raisonnable) et ça la comble de joie. A elle de prouver qu'elle a du goût!



■ Caractère


Kaena est positive. Bien sûr, ce n'est pas le cas tous les jours car parfois c'est dur, mais généralement la demoiselle reste positive. Voir la vie du bon côté, c'est pas donné à tout le monde mais elle fait en sorte que ce soit son cas. Garder le sourire, ne pas rechigner quant aux ordres reçus, accepter les critiques et essayer de changer quand c'est jugé nécessaire, tout ça ... Elle n'est cependant pas naïve et si elle a jugé que vous n'étiez pas digne de confiance, ça risquera d'être le cas pour un bon moment (à moins que vous ne réussissiez à lui prouver publiquement le contraire).
Elle a beau être blonde et assumer tous les clichés qui vont avec, l'Américaine n'est pas en reste. Son caractère jovial n'est pas à prendre à la légère car elle peut vite devenir vilaine et mesquine. D'ailleurs, le point le plus sensible reste sa famille. Une remarque déplacée sur un membre de sa famille, et là elle sera dans un état de fureur intense. La situation fera qu'elle saura se contrôler ou bien qu'elle se laisser aller. De toute façon, elle se vengera.
Contrairement à son apparence un peu "princesse", Kaena est assez rude. Si elle a de dire "merde", alors elle le dira mais puisqu'elle ne peut pas faire de sport de manière régulière, son corps reste très fin. D'ailleurs, si elle s'avisait de perdre du poids, sûrement que le mot "chétive" pointerait sur les lèvres de ses amis. Heureusement pour elle, la demoiselle se bat constamment avec des kilos superflus!
De nature très peu solitaire ou renfermée (oui oui, l'inverse d'Ethan), la jeune fille aime sortir et faire la fête avec des amis. La question n'est pas de boire jusqu'à oublier ce qu'il s'est passé, non, mais plutôt de passer le plus de temps avec ceux qu'elle aime. Profiter de la vie en somme. Son arrivée au Japon risque d'être un peu dur au début car elle ne connaît qu'Ethan (ayant laissé Lucy en Amérique) mais se refuse de traîner avec lui. Elle veut se faire sa propre notoriété et puisque physiquement ils ne se ressemblent pas, elle devra juste gérer ce nom de famille qu'ils partagent.
Concernant Ethan, Kaena est bien consciente d'avoir développé au fil des années un côté un peu glauque pour lui. Elle n'est pas amoureuse de son frère (y a des limites) mais elle en est vraiment très fan et pourrait sûrement parler de lui pendant des heures. Elle est en colère quand elle pense à lui, à ce qu'il était quand ils étaient plus jeunes, à des mots bien mémorables qu'il a prononcé ou à des expressions de son visage quand il la regardait mais malgré tout ... elle l'aime sûrement plus que n'importe qui au monde. Il n'est pas un modèle à suivre car il grogne sans arrêt mais certains traits de sa personnalité sont remarquables comme le fait d'avoir visité la terre entière et ce depuis sa plus tendre enfance sans jamais avoir se plaindre de devoir quitter ses amis, sa famille ou sa terre natale, ou encore d'avoir accepté sans broncher la succession de leur père (même si aujourd'hui, prendre le contrôle de sa vie est devenu prioritaire). Kaena respecte les 2, elle le considère comme puissant et espère d'ailleurs pouvoir être comme lui au niveau social. Réussir à se faire son cercle d'amis au Japon et décider de rester là-bas en tirant presque un trait définitif sur ceux qui attendaient pourtant son retour ... Elle l'aime et elle veut qu'il l'aime aussi, quoiqu’il en coute.

Autres :
- La demoiselle a une santé fragile suite à une maladie grave qu'elle a eu quand elle avait un peu plus d'un an. Aujourd'hui, elle n'a aucun médicament à prendre ou quoique ce soit mais ne peut pratiquer d'activité physique régulière ou prolongée. Les clubs de sport ne l'intéressent pas de toute façon.
- Kaena a un tatouage sur son bas ventre droit, représentant une petite étoile avec un soleil à l'intérieur. Ses parents ne sont pas au courant, Ethan non plus d'ailleurs mais qu'importe.
- Elle a tendance à toujours faire rouler l'une de ses mèches de cheveux. Techniquement ça ne se voit pas car elle a les cheveux bien lisses mais dès qu'elle s'ennuie un peu ou qu'elle ne sait pas quoi faire de ses mains, elle torture sa petite mèche.
- Elle a définitivement peur de la solitude ou de l'ignorance. Entendre "Kaena ... c'est qui?" lui serait très douloureux, surtout si elle se croit aimée et reconnue. Elle n'a pas spécialement de prétention mais se pense assez unique pour restée dans les mémoires.
- Kaena a tendance à beaucoup parler. Trop même, selon certaines personnes mais elle adore raconter sa journée et dire ce qu'elle pense. Elle sait aussi écouter les autres quand il le faut et mettre ses propres problèmes de côté.



■ Histoire


Kaena Grace est née au sein de la famille Matthews sous la chaleur du mois d'Août 1996, à New York. Cette petite enfant ne le savait pas encore mais elle avait déjà un grand-frère et serait donc la dernière de sa famille. Nathaniel et Aileen vivaient une vie plutôt luxueuse et avaient engendré 2 descendants. Un garçon qu'ils avaient appelé Ethan et désormais, une petite fille qu'ils venaient de nommer Kaena. Par habitude, ils accolaient aux noms de leurs enfants un des prénoms des grands-parents. Pour Ethan, ce fut Aaron (il prenait ainsi les prénoms de ses 2 grands-pères) et Kaena hérita de Grace, la mère d'Aileen. Rien d'original mais Kaena elle, en était toute fière.

Tout semblait destiner les 2 rejetons à un avenir radieux (quoique prévu d'avance) malheureusement, durant l'année de ses 1 ans, Kaena tomba gravement malade. La frayeur de perdre un enfant est toujours présente chez n'importe quel parent. Heureusement, la petite réussit à remonter la pente et quelques mois plus tard, elle était de nouveau sur pieds. Les médecins mirent cependant les parents en garde, cette maladie avait beau avoir été guérie entièrement, les séquelles qu'elle avait engendré pour le nourrisson étaient irréversibles et permanentes. Kaena était sauvée mais se retrouvait avec une santé fragile pour le reste de sa vie. Inutile de vous dire que le rêve d'une grande carrière sportive n'était pas envisageable.
Petit à petit, la jeune fille prit conscience de la présence de son grand-frère, commençant à marcher, à s'exprimer, à emmagasiner des choses. Si de son côté, elle était fan de son grand-frère, du côté d'Ethan c'était plutôt l'inverse. Le jeune garçon ne semblait toujours avoir digéré que l'affection de ses parents soit reportée (bien que partagée) sur sa petite sœur. Ils n'étaient que des enfants, après tout.

Kaena commença enfin à grandir, sans maladie à l'horizon. Ses premiers pas furent une joie pour tout le monde, sa première conversation déclencha un fou rire général et la révélation que Daisy (la mère de Nathaniel) aimait cette petite-fille aux cheveux d'ange raviva une flamme presque éteinte. En effet, Ethan avait beau être un Matthews, il ne ressemblait pas (voire pas du tout) à son père. Aussi, Daisy sa grand-mère avait rapidement émis l'hypothèse qu'il n'était pas de la famille, qu'Aileen avait sûrement dû aller voir ailleurs ... Toutes ces histoires avaient créé une ambiance plutôt tendue mais l'arrivée de Kaena semblait redonner de l'espoir à tout le monde. Le contraste entre Ethan et Kaena du point de vue de Daisy était par contre un peu trop grossier. Si la vieille femme ne parlait même pas à cet enfant qu'elle appelait régulièrement "bâtard", elle continuait de gâter la petite blonde de tous les jouets et objets possibles.

Cela n'empêcha pas Kaena de continuer à grandir et d'atteindre l'âge de 6 ans avec gloire et fierté. Sa jolie chevelure blonde n'avait jamais été aussi belle et la ressemblance avec son père se faisait plus grande chaque jour. Aileen était fière de ses enfants et avait d'ailleurs beaucoup de projets pour eux. A 6 ans, on ne comprend rien aux rêves des adultes mais ce qu'elle comprenait par contre, c'était l'absence totale d'Ethan et de sa mère pour des périodes qu'elle jugeait trop longue. Régulièrement, elle demandait à son père "Où est maman?", "Je peux jouer avec Ethan?", "Ethan dort encore?" mais la réponse était toujours la même "Ethan est avec maman mais ils ne sont pas là, sois patiente.". Ce n'était pas clair dans sa tête, où est-ce qu'ils se cachaient tous les deux?
Aussi, quand le jeune homme de maintenant 12 ans remit un pied en Amérique pour de bon (car ils rentraient parfois mais repartaient aussi vite), Kaena ne put retenir sa joie d'enfant et se jeta dans les bras de son grand-frère. Leurs rapports n'avaient pas spécialement changés, ils n'étaient pas vraiment proches comme pourraient l'être un frère et une sœur en temps normal mais Kaena continuait d'aimer son grand-frère de toutes ses forces. D'ailleurs, il était même clair que dans sa tête, elle n'avait toujours pas compris ce qui rendait Ethan si renfrogné. Elle s'en fichait, elle l'aimait, point.

Les années continuèrent de passer de la même façon, Ethan et Aileen disparaissait régulièrement dans d'autres pays du monde et Kaena prenait doucement le chemin de sa propre vie. Ses poupées d'enfant avaient révélé un intérêt grandissant pour les vêtements, passionnant toujours la petite blonde pour de superbes robes aux couleurs flashys, de petits shorts tendance ou des pantalons bien taillés. A 7 ans, la demoiselle s'intéressait davantage aux vêtements de ses poupées qu'aux poupées elles-même.
Au niveau scolaire, Kaena se débrouillait plutôt bien. Rien d'exceptionnel en soit mais c'était suffisant pour faire plaisir à ses parents et aux professeurs. C'est d'ailleurs à l'école qu'elle rencontra sa première vraie amie : Lucy. C'était une petite brune chétive avec des tâches de rousseur et toujours coiffée avec des nattes. Une petite fille pas du tout timide et toujours de bonne humeur mais aussi prête à faire 1 001 bêtises dès qu'elle en avait l'occasion. Kaena ne fut pas du tout intéressée par son côté "vilaine fille" mais elle développa un caractère un peu plus sûre d'elle grâce à Lucy. Bien vite, ses phrases furent davantage assurées, son caractère se développa de manière assez rapide et sa gestuelle entama doucement une ascension vers ce qui ferait d'elle plus tard une populaire.

L'année de ses 8 ans, Kaena ne considérait toujours pas le monde comme une vaste terrain à conquérir. Son monde à elle se concentrait sur sa petite vie, elle voyait toujours Lucy et Marina s'était greffée au groupe comme une sangsue sur le corps d'un malade. Toujours dispensée des plus difficiles séances de sport (bien qu'elle ait tenté d'expliquer qu'elle pouvait en faire mais à sa vitesse, le professeur n'avait pas voulu l'écouter). C'est comme cela qu'elle avait rencontré Marina, une jeune fille qui était arrivée en cours d'année scolaire car elle s'était cassée la jambe juste avant la rentrée. Actuellement, elle se promenait toujours avec des béquilles et ne pouvait donc pas faire de sport non plus. Elles avaient rapidement sympathisé mais pas plus que ça. Kaena n'appréciait pas tellement cette fierté mal placée qu'elle mettait en avant quand un garçon posait les yeux sur leur petit groupe (du genre "C'est moi qu'il regarde d'abord."). Marina était très jolie, vraiment, mais elle en jouait trop et Kaena trouvait que la place d'une femme devait rester derrière des limites. Toujours suggérées, jamais dévoilées.
A la maison, c'était loin d'être aussi joyeux qu'à l'école. Ethan était rentré de France complètement changé et avait ramené avec lui une ambiance sombre et déplorable. Sur ses 14/15 ans, son grand-frère semblait enclin à se rebeller mais l'autorité parentale avait toujours le dessus et bien vite, il fut puni coincé à la maison. Kaena n'appréciait pas spécialement son frère dans cet état-là, il était mesquin et désagréable. Son propre caractère s'étant affirmé depuis plus d'1 an aujourd'hui, elle commençait enfin à comprendre qu'il ne l'aimait pas, qu'il ne voulait pas lui parler, ni passer du temps avec elle alors elle s'éloignait. A contrecœur mais elle s'éloignait.

L'année de ses 9 ans (bien que plus proche des 10 ans malgré tout), Kaena profita de son tout premier voyage à l'étranger. Elle avait déjà entendu parler du Japon et des grandes nations qui régentaient ce monde, mais se retrouver assise dans un jet, vêtue d'une robe française merveilleuse, Kaena fut sous le charme. Non seulement elle eut un coup de cœur pour la France avec son style vestimentaire à couper le souffle et cette langue si sublime à son oreille, mais elle fut aussi abasourdie par le caractère huppé que dégageait le Japon. La petite réception à laquelle ils étaient conviés ne fut d'aucun intérêt pour elle, elle était encore trop jeune mais ses yeux furent éblouis par toutes les créations qui défilèrent sous ses yeux comme une séance de mannequinat. C'était décidé, elle travaillerait dans la mode!
Ce fut durant cette semaine aussi qu'elle rencontra Miya Chanteclair. Elle ne lui adressa pas la parole mais la jolie jeune fille lui plut. Elle était toute belle la française dans sa robe de haute couture.

A partir de sa 10ième année, Kaena s'ouvrit au monde extérieur. Son petit corps d'enfant avait laissé place à celui d'une presque adolescente et son charme faisait toujours autant de dégâts. Rapidement mise au courant de la passion dévorante de son enfant pour les vêtements, Aileen décida de faire tenter le mannequinat à sa fille, en tant que "loisir après l'école". L'expérience ne fut pas désastreuse, Kaena aimait ce regard et cette attention qu'on lui portait mais elle se plaisait davantage dans les loges à espionner les moindres robes qui passaient sous ses yeux. Défiler dans de la haute couture apportait son lot de satisfaction mais ce n'était rien comparé à cette sensation qu'elle avait en touchant le tissu, en imaginant quelle robe elle pourrait faire si elle laissait ses idées vagabonder. Elle ne cessa pas pour autant le mannequinat mais calma un peu les ardeurs gentillettes de sa mère. La demoiselle savait ce qu'elle voulait et puisqu'Ethan était destiné à prendre la relève de papa, elle avait le choix de sa propre vie.
Ce fut aussi cette année qu'elle entendit pour la première fois le mot "amour". Contre toute attente, ça venait de son rebelle de frère qui était tombé amoureux d'une certaine Elea. Cette fille, Kaena n'en n'avait jamais entendu parler mais au fil des conversations et du temps qui passait, elle accorda davantage de place à l'amour, trouvant ce sentiment très agréable. Son grand-frère était en train de changer, il devenait plus calme, plus gentil. Il souriait même (imaginez!), aussi elle commença à poser des questions dans son entourage. Lucy fut la première à lui donner de vraies informations. La petite effrontée "connaissait tout de l'amour" soi-disant et bien qu'elles en aient ri au départ, ce fut cette même Lucy qui lui donna son premier baiser. Un échange douteux, un contact trop brutal de dents mais une sensation mouillée loin d'être désagréable. Marina fut dégoutée de cet échange, ce qui les fit rire encore davantage ...

Kaena avait désormais 12 ans et son corps changeait. Ses formes s'affinaient, ses envies grandissaient et dans sa tête, elle sentait que tout était en train de changer. Malgré tout, elle restait concentrée sur son rêve d'enfance et se passionnait toujours pour les vêtements (collectionnant les magasines, découpant des hauts par-ci pour les coller avec des bas par-là). Elle s'amusait mais n'était pas moins sérieuse pour autant. De puis quelque temps, elle avait décidé d'apprendre à parler japonais en voyant Ethan le faire (et s'énerver dessus). Elle était certaine de pouvoir le dépasser rapidement. Fallait dire qu'elle avait toujours faire preuve de patience dans ce qu'elle entreprenait avec sérieux et si le français n'était désormais plus un obstacle improbable, le japonais ne devait pas l'être non plus. Il lui manquait juste quelques séjours sur place selon elle mais ses parents ne semblaient pas spécialement pour.
Le changement qui s'opéra par la suite reste même encore aujourd'hui gravé dans la mémoire de Kaena. A l'époque, les liens frère et sœur étaient presque retombés à zéro, Kaena en avait eut marre de faire des efforts pour Ethan, qui lui ne s'en souciait pas plus que ça. Il donnait même davantage d'amour à cet Elea qu'à sa propre sœur alors elle avait décidé de tourner la page mais bizarrement, ce jour-là ... elle avait apprit qu'Ethan et Elea, c'était de l'histoire ancienne. Le couple qui avait duré presque 3 ans venait de se séparer. Malgré toutes ces belles paroles et pensées qu'elle avait eut sur "tourner la page", "oublier Ethan", sa première réaction fut d'aller retrouver son frère pour voir comment il allait. Malgré ses petits 12 ans, la jolie blonde ne mâcha pas ses mots et critiqua Elea aussi fort qu'elle le pouvait. Selon elle, Ethan méritait mieux, il était encore trop jeune pour être avec la bonne personne, Elea n'avait qu'à se battre pour lui si elle voulait qu'ils restent ensemble, des trucs comme ça. Elle mettait toujours son cher frère en avant, innocente mais définitivement une bonne sœur.
C'est à ce moment-là qu'ils commencèrent enfin à se rapprocher. Kaena laissa ses sentiments refaire surface, oublia pour de bon cette solitude qu'elle avait ressenti toutes ces années. Oh bien sûr, elle avait toujours autant de mal à accepter le fait qu'on l'appelle "la sœur d'Ethan" mais ça restait un prestige qu'aucune autre personne ne pourrait jamais connaître. Qui plus est, son frère n'avait rien demandé lui. Il semblait aimé et adulé de tous sans rien faire. C'était presque frustrant mais finalement, elle l'avait connu plus vivant, plus joyeux qu'il ne l'était aujourd'hui et n'enviait pas sa place. Son destin était tout tracé, il devait savoir faire telle ou telle chose sans pouvoir dire non et ce n'était pas quelque chose qu'elle-même pourrait supporter. Elle devait soutenir son frère.

A 14 ans, Kaena émit enfin le souhait de partir en France pour mieux s'approprier la langue et être sûr de son choix de vie! Si au départ ses parents refusèrent catégoriquement de la laisser partir là-bas pour ce genre de raison futile, l'argument "Ethan a été là-bas à 14 ans" fit pencher la balance de manière radicale. Kaena n'était pas plus bête que son frère, ils étaient simplement très différents et elle était une fille mais elle savait se défendre niveau caractère. Là où le bas blessait, c'était que physiquement, elle n'était encore qu'une gamine. Oh bien sûr, il était hors de question de le laisser partir toute seule mais Nathaniel devait gérer beaucoup trop de choses ces derniers temps pour pouvoir se permettre de passer 1 an entier en France. Aileen quant à elle n'avait pas spécialement envie d'y aller et aurait aimé que sa fille ne fasse pas de telle crise ... Aussi, et contre toute attente, ce fut Daisy qui se libéra pour le bien-être de sa chère petite fille. Kaena avait beau avoir grandi, elle adorait toujours autant sa grand-mère. Elle était au courant de la relation que celle-ci entretenait avec son frère mais Ethan grandissait, mûrissait et bientôt, il serait plus puissant qu'elle. Elle avait confiance en lui.
Quelques mois plus tard, Kaena posa un pied sur le sol français. On lui avait attribué une école bien particulière, une école de stylisme réputée. C'était la première fois qu'elle se spécialisait vraiment dans ce domaine mais elle avait sauté sur l'occasion! Cependant, c'était aussi la première fois qu'elle était séparée de sa famille et les premières semaines furent douloureuses. Ethan lui manquait depuis qu'ils s'étaient rapprochés, les baisers matinaux de sa mère la faisaient rêver quand elle ouvrait les yeux le matin et la voix si unique de son père quand il racontait sa journée occupait son esprit aux heures des repas. Heureusement, Daisy était une distraction puissante!
Les mois passèrent soudainement plus rapidement, Kaena n'avait plus aucun doute sur son désir d'être styliste plus tard et ne cessait déjà de baver sur les créations qu'elle voyait partout. Son style vestimentaire s'affirmait jour après jour, l'école ne demandait pas d'uniforme et la jeune fille se plaisait à mettre des tenues différentes tous les jours, exposant sans honte sa richesse évidente.

L'année fut merveilleuse, elle rentra presque à contrecœur mais en ressortait plus mature. Son accent français n'avait plus rien de la débutante et ses tournures de phrases étaient devenues nettement plus jolies. Elle-même avait grandi, elle s'était affirmée encore davantage mais malgré toute sa joie de revenir enfin en Amérique, elle fut très triste d'apprendre qu'Ethan avait été envoyé au Japon. On ne lui avait rien dit (volontairement?), IL ne lui avait rien dit et voilà qu'elle allait devoir se passer de son frère pendant encore 1 an? C'était presque de la torture, elle avait tellement envie de lui raconter ce qu'elle avait vécu!

Durant les années suivantes, Kaena se faufila doucement vers l'âge adulte, ayant constaté avec horreur qu'Ethan finirait ses études au Japon. Ce n'était plus qu'une question d'un an mais de plusieurs années. Ils s'écrivaient de temps en temps, elle avait même appris (par la biais de ses parents aussi) qu'il allait devoir se marier avec Miya dont il avait fini par tomber amoureux. Sur le coup, ça ne lui avait fait ni chaud ni froid et puis les lettres d'Ethan s'était faites un peu plus gentilles avec le temps qui passait et elle avait commencé à apprécier Miya. Elle rêvait même de la rencontrer et de passer du temps avec elle en faisant les boutiques!
Malheureusement, les bonnes choses ne pouvaient pas toutes durer et le couple ne fit pas long feu. Kaena ne su jamais pourquoi est-ce qu'ils avaient rompu, Ethan ne souhaitait pas en parler mais elle restait persuader que Miya pouvait devenir une très bonne amie. Son caractère borné ne se changeait pas d'un coup de crayon, elle réaliserait son rêve!
D'ailleurs, l'un de ses rêves d'enfant fut réalisé l'année de ses 16 ans. Depuis le départ d'Ethan au Japon, Kaena sortait un peu plus que ce soit avec Lucy (Marina avait cessé d'être leur amie depuis quelques années) ou avec les copains d'Ethan : Alec, Aiden et Chris. Si au départ, elle avait pensé qu'ils seraient aussi froids que lui dans ses mauvaises périodes, elle avait vite constaté qu'en fait, c'était pratiquement l'inverse. Qui plus est, ils s'étaient révélés adorables envers elle, un peu comme s'ils cherchaient à prendre la place d'Ethan tant qu'il n'était pas revenu. Kaena avait été touchée même si aucun d'entre eux ne pouvait remplacer son grand-frère. D'ailleurs, elle ne voyait pas vraiment Aiden de cette façon, elle se surprenait parfois à l'imaginer autrement, plus intimement. Et ce qui devait arriver, arriva. Alors qu'un festival grandeur nature était organisé dans tout New York, Kaena avait avoué à Aiden qu'elle l'aimait plus que les autres. Elle n'avait que 16 ans, lui 22 ans. C'était un crime, ils le savaient tous les deux mais ce soir-là, Kaena était devenue une femme pour de bon, serrée dans les bras d'un ami de son frère, dans les bras de l'homme qu'elle aimait pour l'instant. Malheureusement pour eux deux, quelques mois plus tard cette idylle se terminait. Ses parents avaient découvert le pot aux roses et la différence d'âge (en plus du côté "mineur" de Kaena) avait fait se séparer le couple. Kaena eut interdiction de revoir Aiden et fut même interdite de sorties pendant un certain temps. Seule Lucy avait le droit de venir la voir et les deux jeunes filles devinrent plus proches que jamais. Elles avaient beau n'avoir que peu de choses en commun, elles s'entendaient vraiment à merveille!

17 ans, la punition était terminée depuis longtemps. Kaena avait décidé de son propre chef de ne plus fréquenter les amis d'Ethan. Elle en avait d'abord souffert car Aiden restait pour elle un merveilleux souvenir mais bien vite, elle avait trouvé du réconfort ailleurs. Les garçons, ce n'était pas ce qu'il manquait par ici et même si rien n'était comparable aux sentiments qu'elle avait eut pour Aiden, ça l'aida à tourner la page. D'ailleurs, le souvenir du baiser mouillé avec Lucy lui fit même tenter l'expérience avec une autre fille et bien que ce ne fut pas désagréable, Kaena décida qu'elle préférait les hommes et leurs bras assurés. Elle voulait être protégée sans le demander.
Cela faisait maintenant 3 ans qu'elle n'avait pas vu Ethan et elle espérait sincèrement qu'il allait rentrer pour les vacances ou terminer très vite ses études. Mais les dernières nouvelles avait fait basculer son petit monde tout rose : Ethan venait de changer tous ses plans d'avenir et surtout, il restait définitivement au Japon! La belle avait beau être compréhensive sur la longueur, joyeuse et tout le tralala, cette fois c'en était trop! Elle avait expliqué son point de vue à Ethan, lui faisant dire et redire ce qu'elle savait déjà et malheureusement, ils n'avaient pas trouvé de terrain d'entente. Alors quoi? Est-ce qu'ils étaient maudits? Ne pourrait-elle donc jamais le revoir?
... Im-po-ssi-ble!

"Maman, je veux aller au Japon!"
"Oh, tu ne vas pas recommencer Kaena. Pourquoi tu ne ferais pas TA vie au lieu de suivre celle de ton frère?"
"... Ma vie se fera près de celle de mon frère, jamais derrière. Fais-moi confiance!"
"Qui te dit que le Japon te plaira?"
"Je peux pas savoir si j'ai pas essayé. Laisse-moi y aller et si ça me plaît pas, je reviendrai!"
"Tu n'es pas majeure Kaena, tu espères emmener Daisy là-bas? Si elle a pu survivre en France, ne compte pas sur elle pour s'habituer au poisson cru."
"Maiiis ... Ethan est majeur là-bas, il s'occupera des papiers dont j'ai besoin. Il me faut juste ... un accompagnateur jusqu'à ce que j'arrive."
"..."

Après des jours et des jours de réflexion, de discussion avec Nathaniel, de plaintes de la part de Daisy de devoir faire tant de kilomètres pour voir irrégulièrement sa petite-fille chérie, ceux-ci cédèrent. Ils prirent contact avec le majordome d'Ethan et lui demandèrent aussi poliment que possible de faire un petit voyage vers New York pour récupérer "un colis". Kaena avait émit le souhait de garder la surprise, Ethan aurait été du genre à lui faire changer d'avis. Sûrement allait-il croire qu'elle squattait le pays pour quelques jours ... Elle était tellement pressée de le revoir! Quelques coups de fils furent passés au sein de l'Académie Hoshi no Mûsu et après une petite entrevue avec le directeur pour lui rappeler que l'année scolaire avait commencé depuis 1 mois, Kaena fit ses bagages. Le plus dur fut d'annoncer la nouvelle à Lucy mais l'entrain contagieux de son amie fut sans appel "Je viendrai te voir là-bas quand je serais présidente!". Elles s'étaient séparées sur un fou rire ...


■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Angy
Âge : 30 piges toujours =3

Que pensez vous du forum à première vue ? Toujours très beau. Vraiment!
Qu'avez-vous mangé ce matin ? Des cracottes  14
Autre : J'ai juste un souci avec mes deux "t" dans "Matthews" comme nom de la fiche. Ils sont bien là mais il en affiche qu'un sur la fiche. Allez savoir ^^

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Aoû - 18:58
S • Médecin scolaire
avatar
Messages : 1032

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Médecin scolaire
Validée ma poupette la plus cute de tous les forums confondus !

(je le vois normalement ton nom moi là-haut mais met une autre écriture si jamais elle te gêne au pire ^^)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Étudiants & Voyage Scolaire (lycée, université) :: Fiches validées (2015/2016) :: Université-