Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

It's you, really? ▬ Ruri

 :: Campus :: Terrain de sport :: Terrain de Basket Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 4 Mai - 17:21
M • Université - 3ième année
avatar
Messages : 12

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You can’t wake up, this is not a dream

Quel merveilleux temps aujourd'hui! Qu'est-ce que j'aurai aimée pouvoir sortir directement et ne pas me rendre en cours. Pourtant, il le fallait bien. Je n'allais quand même pas manquer mon premier jour de cour si? Mon appartement était très bien, le confort y était. C'était un sublime endroit, je n'avais besoin de rien. De plus, j'avais mes deux adorables rats, ainsi que mon gros matou. À chaque réveil, ils sont présents. C'est tellement adorable. Cette fois-ci je m'étais mise sur le ventre, un exploit. Mes deux rats étaient tous les deux enroulés dans mes cheveux alors que mon chat était affalé dans le creux de mon dos. Ce n'était pas dérangeant de dormir avec eux. J'avais cette impression d'être aimée encore plus chaque jour grâce à eux. Ils sont tellement mignons..

La journée avait commencée par les cours les plus détestés. Enfin, surtout pour moi, mais franchement, qui aime les mathématiques? Personne ne pourrait aimer cette matière quand même! Je n'y comprends absolument rien. Cette matière restera la plus difficile pour moi, alors qu'elle est très utile. Aujourd'hui, j'étais vêtue d'un pantalon en jean assez clair, d'une chemise blanche, avec les boutons complètement fermés jusqu'au cou. Des baskets blanches de marque nike pour pas changer, à l'occurrence, des huaraches. Un petit sac à main couleur beige, très tendance et une couette pour former le tout. Je n'avais pas mit beaucoup de bling bling dans ma tenue, excepter deux ou trois bracelets, des bagues et des boucles d'oreilles très simples, à peine voyantes. J'étais, on peut le dire, très bien habiller. J'aimais ce genre de tenue pour aller en cour, c'était simple, mais chic à la fois. Alors, je ne pouvais qu'apprécier.

La matinée était finalement terminée. Enfin! Je vais pouvoir manger tout ce que je veux, à la cantine, yes! Je passe alors par les couloirs pour m'y rendre, mais un petit groupe de filles m'interpellent. Hm? Qu'est-ce qu'elles me veulent? Peut-être devenir mes amies? Je les écoute attentivement tout en souriant. Elles ne venaient pas pour elles, mais pour quelqu'un d'autre. D'après ce que j'avais comprit, un garçon avait flasher sur moi et il m'attendait au terrain de basket. Elles ne m'en avaient pas dit plus. Bon. J'aurai quand même bien aimée savoir comment il était, mais surtout ce qu'il me voulait. Flasher? Hm, il voulait être mon ami? Je souris à cette idée. Dommage que les autres filles ne voulaient pas plus parler avec moi.. Tant pis!

Je rebrousse alors chemin, pour me rendre finalement au terrain de basket, là où le jeune homme devait m'attendre. J'espérais simplement, qu'il est apporté des gâteaux, j'avais une de ses faims! Mon ventre commençait déjà à gargouiller. C'était atroce. Je me crispais même de temps en temps le temps de faire la route jusqu'au terrain. J'étais finalement arrivée à destination, de là, personne, excepter un groupe de garçons qui jouaient au basket un peu plus loin. Je regarde alors un peu de partout, continuant même de me crisper. Mais d'ailleurs, je vais faire comment moi pour le reconnaître? Et si jamais il ne vient pas? Je n'aurais pas mes gâteaux..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Mai - 19:16
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 440

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais... pourquoi ?
Répond à une invitation

Ruri parle en #FFA6AD ou en #8491CA (russe)
Feat.
Ruri Macarevich & Taraji Hadid

Il faisait beau aujourd'hui, et c'était une de ses dernières journées de cours avant qu'elle ne s'envole pour l'Angleterre. Un mois à l'autre bout du monde... elle espérait qu'elle tiendrait le coup, que tout se passerait bien. Mais pour l'instant, elle était encore au Japon, à prendre ses marques dans les dortoirs maintenant qu'elle ne vivait plus avec son frère. Elle avait commencé à préparer sa valise, même si elle n'y avait pas encore rangé les essentiels. Bref, elle avait la tête pleine de choses anglaises en essayant de s'imaginer à quoi ressemblerait son séjour, et elle essayait d'améliorer un peu son niveau. Si personne ne parlait japonais sur place, ça serait essentiel.
Au final, dans tout ça, elle était un peu moins attentive en cours et elle mit un peu plus de temps que les autres à réaliser que ça avait sonné et que c'était l'heure du déjeuner.

C'est sans doute pour ça que le groupe de fille qui attendait devant la porte s'était dirigé vers elle. Aux yeux de Ruri, cependant, c'était bien à elle qu'elles voulaient parler. Elles échangeaient des regards étranges et l'une d'elle semblait sur le point de glousser. La jeune fille haussa un sourcil, perplexe. Qu'est-ce qu'elles pouvaient bien lui vouloir ?
Celle qui semblait être la cheffe de la bande finit par lui expliquer qu'elle venait de la part de quelqu'un, un ami qui lui donnait rendez-vous sur le terrain de basket parce qu'il avait des sentiments pour elle et qu'il n'avait jamais osé lui avouer. Devant leur insistance, elle finit par accepter, mais elle doutait de pouvoir y faire grand chose. Tomber amoureuse d'un gars qu'elle n'avait jamais vu ou sortir avec quelqu'un pour lui faire plaisir ? Pas vraiment son genre. Elle était un peu triste pour lui, mais elle n'y pouvait pas grand chose. Les filles semblaient ravies, en tout cas. Elles lui indiquèrent juste que la personne en question avec des cheveux blonds et portaient une chemise blanche avant de s'éclipser le long d'un couloir.

Ruri jeta un œil à sa montre. Elle avait faim, mais elle se sentait mal à l'idée de lui poser un lapin. C'était déjà assez dur de se faire rejeter - elle en savait quelque chose - mais si elle ne daignait même pas se montrer, ce serait encore pire. Elle n'avait aucune intention de briser le cœur à cet inconnu qui avait visiblement craqué sur elle, même si ça risquait d'être compliqué vu la situation, alors elle fit un effort et se contenta de chiper un bout de pain du côté de la cantine avant d'aller jusqu'au terrain de basket.
Sur place, un groupe de garçons jouait, mais aucun ne portait de chemise blanche et, de toute façon, même si ça avait pu être l'un d'eux qui s'était changé, ils étaient tous bruns. L'ami dont lui avaient parlé les filles n'était donc pas l'un d'eux. Peut-être qu'elle était arrivé avant lui. Peut-être qu'il était en avance. Peut-être...

Elle se figea en apercevant une fille qui attendait pas trop loin des portes. Cheveux blonds, chemise blanche. Elle eut un mouvement de recul, son cerveau tournant à toute vitesse. C'est vrai que les filles qui l'avaient abordée n'avaient jamais précisé que l'ami en question était un garçon, elle l'avait juste conclu d'elle-même sans même poser la question. Elle avait les mêmes yeux verts qu'une fille dont Ruri s'était crue amoureuse un peu plus tôt - finalement, un simple coup de cœur qui lui était passé depuis, et elle en était plutôt contente.
Elle avait envie de partir en courant. Finalement, l'idée de poser un lapin à l'autre personne ne lui semblait pas une si mauvaise idée que ça. Les yeux fixés sur cette fille, elle balançait entre l'envie d'aller l'avoir et de lui dire qu'elle n'aimait pas les filles (ce qui, même si ça la tuait de l'admettre, aurait été un mensonge), ou simplement de partir et de lui laisser croire qu'elle n'était jamais venue.

Ruri sentit quelque chose dans son dos et le petit porte-ballons qui se trouvait derrière elle laissa échapper une balle avant qu'elle n'ait le temps de la rattraper. Balle qui roula jusqu'aux pieds de la fille. Elle serra les dents. Maintenant, c'était rappé pour s'enfuir. Elle continuait quand même, inconsciemment, de se rapprocher de la porte. Peut-être qu'elle ne l'avait pas vue, peut-être que...
Code original by Frosty Blue de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport :: Terrain de Basket-