■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelian Orwell
M • Université - 2ième année
avatar

Messages 20


HnM
Un mot:

MessageSujet: Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli   Mar 2 Mai - 18:13

Trop de concentration attire l'attention.


C'était après les cours, j'avais travaillé sérieusement toute la journée et on aurait pu penser que j'aurais envie de me détendre, ou d'étudier, comme tous les autres jeunes de mon âge. A dire vrai, j'en avais l'envie, mais quand l'inspiration vient, et bien, on ne la contient pas. Du coup, j'étais allé dans ma chambre pour aller chercher quelques affaires. Je n'avais pas besoin de garder tout ce que j'avais sur moi, mes affaires de cours entre autre, mais je devais prendre mes cahiers pour écrire. Je n'avais pas l'inspiration pour le roman que j'étais en train de préparer, mais pour des nouvelles, aussi, je voulais écrire ce qui me venait à l'esprit. Je gardais mon bloc note de cours, enfin l'un des bloc notes que j'utilisais pendant mes cours, parce que je notais dessus la plupart du temps des informations variables qui me venaient à l'esprit. Cette nouvelle, c'était celle de personnes sur un bateau avec des esprits qui le hantaient. Enfin c'était la trame principale, je l'écrivais depuis quelques semaines déjà. Je n'en étais pas très loin dans l'histoire, pour la simple raison que j'écrivais d'abord les idées et que je les triais après.

Mais trêve de penser à tout cela, j'étais dans ma chambre, et mon camarade qui la partageait avec moi n'était pas encore rentré. Je préférais m’éclipser plutôt que de le laisser arriver et d'être à mon bureau. Bon, c'était souvent comme ça, mais je n'aimais pas qu'on me voit travailler sur ça, et qu'on me pose des questions. J'aimais écrire dans mon coin. Je devais donc trouver un endroit à l'abri des regards indiscrets, un endroit où je pourrais passer inaperçu … Il y en avait bien quelques uns, comme dans les jardins, où beaucoup aimaient se détendre et où l'on laissait chacun se perdre dans ce qu'il faisait. Il y avait aussi le salon, mais j'avais plus de chance de me faire remarquer des autres qui étaient là pour se détendre. Et il y avait enfin la bibliothèque. Un endroit où voir des gens qui écrivent était chose courante … Oui je passerais bien plus inaperçu là bas. Une fois la destination décidée, je pris mes affaires dans mon sac de cours et je me dirigeais là bas, sans penser le moindre instant que je pouvais faire tâche sans travailler sur un bouquin.

Une fois que mes pas m'avaient menés jusque la bibliothèque, je trouvais un coin tranquille où il n'y avait personne. Je posais mon sac sur la table et m'assis sur la chaise. Je n'avais plus qu'à farfouiller dans ce que j'avais pris pour écrire ce que je voulais écrire, en l’occurrence, les bases de personnages, comme le médecin du navire, un des fantômes et le « méchant » de l'histoire. C'étaient mes trois personnages de la journée que je m'étais fixé. Je ne m'attendais pas à ce que quiconque arrive, donc je sortis mon cahier, mon bloc note, et ma trousse. Je n'avais rien d'autre, pas de livre, ou d'autre cahier sur lequel je m'appuyais, en bref, comme ça, je dénotais. Mais je ne m'en rendais pas spécialement compte.

J'entendis plusieurs fois la porte de la bibliothèque s'ouvrir, mais je ne prêtais pas attention à ceux qui entraient, j'étais plongé dans mes écrits. Rapidement, le médecin fut terminé dans les grandes lignes, un japonais du nom de Kimitsu. Je ne savais pas si j'en ferais le héros ou non, mais j'avais de grands projets pour lui. Enfin, dans ma nouvelle, bien entendu, je savais encore différencier l'imaginaire du réel. Et fort heureusement, parce que sinon je serais perdu dans mes livres et mes cahiers bien plus que je ne l'étais déjà. Je me donnais un temps limité par jour pour ne pas trop en faire, même si parfois je le dépassais.

Mais du coup, je ne réalisais pas qu'une personne s'approchait de moi, bien trop concentré sur mon deuxième personnage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola S. Ofaleli
M • Lycée - 3ième année
avatar

Messages 59


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli   Sam 6 Mai - 18:27






Trop de concentration attire l'attention




- Mais n'importe quoiiii lui >o< !

Lola s'esclaffa d'un rire pas très féminin avant de rentrer dans la bibliothèque et de couper son téléphone. Woofi venait de lui envoyer un sms un peu loufoque dans lequel il lui certifiait qu'elle devrait vendre ses photos sur internet pour gagner un peu d'argent. Elle ne ferait jamais une chose pareille ! Ses clichés c'était toute sa vie et elle ne pouvait pas se passer de les regarder et de les chouchouter comme s'ils étaient de précieuses petites perles. Ils représentaient une petite bribe de vies dont elle ne connaissait pas grand chose à part les informations en surface, informations souvent trop superficielles pour être vérifiées d'ailleurs mais elle se tenait à sa règle qui était de tout faire pour ne pas entrer dans le monde de ses sujets photos pour ne pas contaminer la scène de crime. Elle voulait les laisser avec leur beauté et leur pureté immaculée mais parfois quand les mondes s'entrecroisaient, ça devenait difficile de pas mélanger les deux.

En attendant, elle avait quelques recherches à faire pour un exposé sur les croyances au Japon, elle devait donner son opinion sur l'existence possible ou pas de manifestations spirituelles dans les histoires populaires. Elle ne devait pas spécialement donner son avis personnel mais plutôt baser son ressenti sur des faits, des preuves, des écrits officiels. C'était plutôt barbant à faire toute seule, elle aurait préféré dire à son professeur de regarde "The Ring" et d'en déduire que ça existait ... mais évidemment elle avait gardé ça pour elle.

Elle se promenait dans les rayons de la bibliothèque cherchant attentivement à dénicher quelques bons bouquins sur des faits un peu paranormaux. Le japon regorgeait de phénomènes en tous genres et elle avait peur de s'embourber dans un truc qu'elle ne contrôlerait pas et qui l'empêcherait surtout de dormir correctement la nuit !
Elle s'engouffra dans un des couloirs, et prit le temps de lire les titres des ouvrages qui lui faisaient face. Son doigt glissait lentement sur les couvertures et elle appréciait l'endroit. Le silence, le calme et l'odeur la rendaient un peu nostalgique. Elle n'avait pas envie d'être toute seule.
Elle regarda autour d'elle et aperçu un jeune homme qu'elle ne connaissait pas encore. Elle fut piquée dans sa curiosité par sa longue chevelure bien plus que par le fait qu'il n'avait pas de livres autour de lui pour travailler et qu'il avait l'air concentré à rédiger une sorte de thèse.

Elle se douta fortement qu'elle le dérangerait si elle lui adressait la parole mais il n'y avait personne d'autre dans la bibliothèque ce soir et elle n'avait vraiment pas envie d'être toute seule pour travailler. Elle aurait bien appeler SuperWoofi à la rescousse pour étudier ça avec elle mais elle savait qu'il avait autre chose de prévu ce soir alors ce serait peine perdue.
Du coup, elle haussa les épaules et se frotta les mains, elle était pas du genre à avoir la conscience torturée par le fait d'imposer sa présence à quelqu'un. Elle était plutôt positive et préférait penser que personne ne serait du style à refuser une sympathique petite conversation, surtout si ça parlait de fantômes et d'esprits vengeurs !

Elle s'approcha de lui à pas furtifs et au culot, elle décida de s'installer pile poil en face de lui. Elle posa la pile de bouquins qu'elle avait prit dans les rayons et le fixa de ses grands yeux ronds :

- Ohayooo ! Moi c'est Lola ! Tu vas bien ?

Elle n'avait pas parlé fort spécialement mais elle était enthousiaste et ça se ressentait dans son intonation. Wufeï lui avait déjà dit de ne pas utiliser le terme "Ohayo" à n'importe quel moment de la journée parce qu'il n'était pas toujours adapté et en plus il était plutôt informel et certaines personnes pourraient très bien se sentir offusquées de ce manque de respect mais Lola débutait et elle en oubliait parfois les manières si prudes et réservées des japonais.

- Bububu, j'ai un exposé sur les esprits à faire ... mais j'y crois pas moi. C'complexe ! Tu fais quoi toi ?

Elle tenta de regarder d'un peu plus près ce qu'il faisait mais elle n'aperçut pas grand chose, à part peut-être des pattes de mouche. Elle croisa ses doigts et lui adressa un sourire. Elle attendit patiemment qu'il lui réponde en en profitant pour le regarder. Il était beau, son visage était plutôt doux malgré cet air froid et austère qui la fit frissonner légèrement.
Elle pensa à cet instant qu'elle était peut-être assise en face d'un esprit vengeur qui avait été tué dans cette bibliothèque et qu'elle venait tout simplement de le déranger !

©Codage by Littleelda from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Lola S. Ofaleli le Ven 26 Mai - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelian Orwell
M • Université - 2ième année
avatar

Messages 20


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli   Mer 17 Mai - 12:55

Trop de concentration attire l'attention.


Je ne l'avais pas remarqué, cette fille qui s'était approchée de moi alors que j'écrivais. J'étais tant plongé dans mon écriture, que j'en oubliais ce qu'il y avait autour. Je n'avais pas non plus remarqué que le temps était passé, et qu'il n'y avait plus personne dans la bibliothèque mis à part moi et cette fille qui venait d'entrer. Elle s'installa en face de moi, je ne le remarquais pas plus que cela, après tout, elle avait des livres, elle devait donc vouloir travailler. Elle n'allait pas m'adresser la parole. Et malgré le peu de bruit qu'elle faisait, un magnifique « Ohayo » avec un yo qui durait, attira mon attention, mais je relevais à peine les yeux. Je retint pourtant son nom, Lola. Mais j'ignorais sa question, espérant qu'elle ne voulait pas faire plus la discussion que cela.

Déjà, elle devait réapprendre les bases, on ne disait pas Ohayo dans l'après midi, encore moins dans la soirée comme là. On disait plutôt Konbanwa … Bref, la base dans la langue japonaise quoi ! Mes yeux n'avais pas bougé de mon texte, mais j'écrivais moins vite, comme moins concentré par ce que je faisais. Mais elle reprit en me racontant ce qu'elle devait faire, en expliquant qu'elle ne croyait pas en ce qu'elle devait étudier. Puis elle me demanda ce que je faisais.

Mes yeux se relevèrent doucement vers elle, pas un regard très sympathique, il était même plutôt froid. En quoi ça la regardait ? Et puis pourquoi s'installer pile en face de moi ? Qu'est ce qui lui passait par la tête à cette fille ? J'écrivais assez petit, par habitude pour qu'on ne regarde pas ce que j'écrivais. Donc quand elle jeta un œil dessus, elle devait avoir du mal à me relire.

« En quoi ça te regarde ? »


Je ne cherchais pas à être sympathique, je n'avais pas l'intention de discuter avec elle après tout. J'étais venu là dans l'espoir d'être tranquille. Mais quelque chose me turlupinait.

« Et on ne dit pas Ohayo mais Konbanwa à cette heure là ! »

Je poussais un soupir, en disant cela je la poussais sûrement à s'incruster à une discussion avec moi. J'aurais mieux fait de me taire … Vraiment … Je regardais autour de moi, les quelques personnes qui étudiaient peu avant n'étaient plus là … Mais ça faisait combien de temps que j'étais en train d'écrire ? Une heure ? Peut être plus ? Je n'avais plus la notion du temps quand j'écrivais … Je regardais ma montre, parce que oui, j'avais une montre plutôt que mon téléphone pour regarder l'heure. Est ce que j'avais dépassé mon quota de la journée ? Non apparemment, j'étais juste allé plus vite que d'ordinaire pour créer le personnage.

Kimitsu … Je t'avais terminé, enfin, dans les grandes lignes, avec quelques liens avec mes autres personnages. J'appréciais vraiment créer des personnages pour des romans ou des nouvelles, même si pour le moment je n'avais que des nouvelles à mon compte, dont aucune de publiée. Je n'étais pas dans l'envie de publier avant mon grand roman.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola S. Ofaleli
M • Lycée - 3ième année
avatar

Messages 59


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli   Ven 26 Mai - 13:11






Trop de concentration attire l'attention



Sur le coup, Lola marqua un temps d'arrêt. Elle cessa tout mouvement quand il releva doucement la tête vers elle pour la fixer de son regard ténébreux et limite dévoreur d'enfants. Elle sut qu'à cet instant, elle s'était pas fait un ami, et que la remarque qui allait sortir de sa bouche n'allait pas être agréable. Ça n'y manqua pas. Elle eut droit à un superbe "En quoi ça te regarde ?", mais honnêtement, elle eut juste envie d'éclater de rire mais elle se retint un minimum parce qu'elle ne voulait pas finir ouverte en deux sur la table.
Il en fallait bien plus pour vexer Lola, et puis c'était surtout la curiosité ensuite qui l'emportait plus que son air faussement irrité. Là maintenant, elle avait envie de l'embêter encore plus.
Elle croisa les mains sur son bouquin et rapprocha son visage de la table pour tenter de voir ses yeux malgré cette position de renfermement extrême, et elle chuchota :

- Mais ... enfin pourquoi tu t'énerves ?

Elle était réellement désireuse de savoir. Est-ce qu'elle l'avait dérangée ? Mais enfin, Lola était sympathique, fraîche, vivifiante ! Comme une douche au lait de coco, il n'y avait pas de raisons de l'envoyer bouler ! C'est pas comme si elle l'avait prit en photo à son insu. Elle rigola dans sa barbe imaginaire en imaginant sa réaction s'il savait qu'en plus elle adorait stalker les gens. Il la tuerait à coups sûrs.
Elle afficha un petit sourire pour lui faire comprendre qu'elle était pas son ennemie mais elle ne perçut pas le côté ironique que ça pouvait avoir sur les gens susceptibles comme lui.

- Roh oui oui je sais ! avoua-t-elle en rigolant, Wufeï arrête pas de me le dire, tu le connais ?... Non mais sérieusement je viens d'arriver, sois tolérant ! Et puis soit-dit en passant, c'est pas poli non plus de pas répondre à une question, et en plus tu m'as pas dis ton prénom...

Elle gonfla ses joues et regarda un peu de travers pour lui faire comprendre qu'elle le taquinait. Elle adorait venir se frotter près du lion avec un steak bien rouge collé sur les fesses.
Le truc c'est que le jeune homme ne pouvait pas s'énerver ici, il ne fallait pas faire de bruit. Elle n'imaginait pas qu'il puisse être violent alors à part quelques remarques un peu acerbes, qu'est-ce qu'elle risquait au final ? Il finirait bien par se détendre le bougre et sinon il partirait, mais ça veut pas dire qu'elle le laisserait tranquille. On ne peut pas ne pas aimer quelqu'un sans le connaître un minimum. Lola était irréprochable de gentillesse alors à moins qu'elle ait violé son espace vital en s'asseyant en face de lui alors qu'ils n'étaient que tous les deux ici, elle ne comprenait pas son attitude si agressive. Il faut sourire dans la vie !

Elle insista en chuchotant comme si le message allait mieux passer avec une touche de discrétion :

- Konbanwaaa... moi c'est Lola, et toi ?

Honnêtement si elle n'utilisait pas ce mot c'était parce qu'elle le trouvait difficile à prononcer. Cette succession du n et du w la stressait. Ohayo était bien plus facile à dire.
Elle pourrait peut-être lui dire "salut" la prochaine fois, comme ça, il pourra pas grogner, niark niark !

©Codage by Littleelda from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop de concentration attire l'attention - PV Lola S. Ofaleli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Pensionnat & espace Clubs :: RDC :: Bibliothèque-
Sauter vers: