Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dim 17 Mai - 14:13
C • Université - 5ième année
avatar
Messages : 127

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
C • Université - 5ième année


Kim Chae Young

Il faut garder le sourire, tout finit par s'arranger...  Toujours.




■ Fiche d'identité


Âge & date de naissance : 22 ans - Né le 14 juin 1993
Nationalité : Coréen
Orientation sexuelle : Hétéro

Année d'étude : 3ième année
Cursus choisi + spécialité : Commerce - Gestion des marchés
Groupe : Look at me
Club(s) : Kyûdo & Athlétisme


■ Physique


Quand on regarde Kim, on s'aperçoit tout de suite qu'il a un physique élancé et qu'il est grand. Il a sûrement atteint sa taille d'adulte aujourd'hui avec ses 1m77. Au Japon, il va sûrement paraître assez grand mais en Corée, c'est une taille assez courante. Faisant attention à son poids pour conserver son physique plaisant, Kim mange équilibré et n'hésite pas à se donner à fond dans le sport pour s'entretenir. Il ne cherche pas à devenir bodybuildé, puisqu'il trouve ça très laid mais il apprécie d'être à l'aise dans sa peau et de pouvoir être naturel dans n'importe quelle occasion. Il pèse 75 kg actuellement et espère bien ne pas les dépasser. Il profite de faire de l'athlétisme pour muscler certaines parties de son corps comme son ventre, et ses cuisses. Il a les épaules larges, mais pas de fesses.

Lorsqu'il se regarde dans le miroir, Kim se rend compte qu'il a vraiment hérité de qualités génétiques indéniables, il a des traits fins et un visage assez long. Il a hérité de la peau mate de ses parents, (le teint asiatique) et il joue sur le contraste en se faisant blanchir les dents. Ses yeux sont marrons très foncé et très légèrement bridés. Il pourrait presque passer pour un 'non-asiatique'. Il a un nez fin qui se confond parfaitement avec le reste de son visage. Ses pommettes creuses mettent son sourire en valeur. Il a deux grains de beauté seulement sur tout le corps, un dans le cou et un sur son bas-ventre.
Il entretient ses ongles en allant chez l'esthéticienne une fois par mois pour les faire limer. Il a les cheveux courts, coupés en dégradé, qui descendent un peu dans sa nuque ou s'affinent en mèches rebelles sur son front ; noirs au naturel mais il les teint en blond/roux et c'est là sa seule touche personnelle.

Il a de légers problèmes de vue, alors il porte des lunettes lorsqu'il est chez lui et qu'il travaille tard. Autrement, il met des lentilles transparentes.

Bonus :

Même s'il ne cherche pas à être parfaitement à la mode, Kim fais attention à être habillé d'une certaine façon pour chacune des occasions qui se présentent à lui.

Lorsqu'il va en cours, il porte généralement un costume. Pantalon noir, chemise blanche et cravate. Volontairement pas serrée comme il faut mais elle est là. Il est conscient de l'image qu'il doit envoyer, et il met un point d'honneur à inspirer confiance et professionnalisme. Il apporte toujours la veste qui va avec mais il la met rarement. Il adore remonter les manches de ses chemises. Ça lui donne le petit air décontracté qui affaiblit la dureté du costume. Il aime changer régulièrement de couleur de cravate. Ainsi il peut très bien passer d'un noir simple, à un rose rayé ou un bleu dégradé. Jamais de choses beaucoup trop voyantes mais quelques petites touches acidulées pour assouplir sa personnalité déjà beaucoup trop adulte.
Si ce n'est pas un costume, c'est un pantalon en lin noir, une chemise blanche et un boléro noir.

Lorsqu'il est chez lui ou en soirée avec des amis, par contre, il a un style beaucoup plus souple et simple. Il aime porter des pulls à même la peau, trop grands pour lui. Là aussi, il aime la petite touche de fantaisie. Il choisit des pulls rayés de deux couleurs ou alors unis mais rose, ou jaune, pourquoi pas. Il met des jeans slims ou baggy avec ça et des baskets blanches dans lesquelles il se sent à l'aise. Il ne porte que des chaussettes blanches lorsqu'il est dans cette tenue mais il change pour des noires quand il porte son costume.
Et si le temps se rafraîchit, il rajoutera alors plusieurs couches, il mettre un t-shirt sous son pull, puis un gilet et enfin un manteau doudoune, blanc ou noir. Il aime parfois mettre une chaîne qui va d'un passant de sa ceinture jusque dans sa poche. Elle est reliée à son portefeuille mais il la cache lorsqu'il porte un costume.


■ Caractère


Kim a une personnalité bien étoffée. Il se connait par cœur et ses amis les plus proches le connaissent sous tous les angles. Il n'a rien à cacher.
Une de ses plus grandes qualités, ce serait sa gentillesse. Loin d'être naïf, c'est quelqu'un de courtois et de galant aux manières éduquées et perfectionnées. Il aime donner une belle image de lui et a prit l'habitude de se comporter de façon élégante devant les gens, ce qui lui donne beaucoup de relations amicales sincères en retour. Il n'est pas du genre à mettre les gens dans un panier, ou de se baser sur des clichés. Pour lui, tout le monde vient du même moule et il aime donner sa chance à chaque personne qu'il rencontre. Ça ne veut pas dire qu'il va s'entendre avec tout son entourage mais il ne sera pas celui qui ira chercher les noises. Même si une relation tourne au vinaigre, il restera positif et se persuadera d'être capable de l'améliorer. Il en fera même un objectif privé, et saura user de son charme sans toutefois en abuser.
A contrario, s'il est proche de quelqu'un, il sera très attentionné avec lui, fidèle à ses amis, il sera patient et compréhensif envers eux, il deviendra leur oreille attentive et leur porte parole s'ils ont besoin d'un leader. Parce que Leader, lui, il l'est naturellement. Il a développé cette capacité grâce à son Père qui lui a apprit à être à l'aise en public et capable de diriger un groupe sans ressentir la moindre gêne. Il utilise cette facette de sa personnalité en cours, puisqu'il est délégué depuis ses débuts au collège.

De façon plus personnelle, il est quelqu'un d'extrêmement intelligent. Il connait beaucoup de choses et ne se lasse pas d'apprendre. Il est courageux dans son travail et vraiment très maniaque quant à la qualité de ses résultats. Actuellement, il est ravi de partir au Japon pour perfectionner sa connaissance de la langue et s'habituer aux us et coutumes, ainsi qu'à leur nourriture.
Il aura toujours le dernier mot sur un sujet qui le passionne même s'il peut devenir un peu agaçant sur les bords lorsqu'il est sûr d'avoir raison.
Il n'a cependant pas la grosse tête et ne cherche jamais à se mettre en avant lorsqu'il n'y est pas obligé ou contraint. Il a des facilités à s'intégrer qui n'ont plus besoin d'être prouvées et son seul petit délire consiste à se montrer ironique et gentiment moqueur lorsque ses amis sont dans des situations un peu abracadabrantes.

Envers les gens qu'il ne connaît pas encore trop, il sera honnête et franc. Il n'a pas peur des mots qui blessent même s'il n'aime pas les dire. Il tentera de trouver la meilleure façon pour exprimer ce qu'il ressent en essayant toutefois de ne pas blesser la personne.
Sans être Japonais pure souche, il respecte déjà énormément les principes de respect des aînés. Sa Mère l'a éduqué de façon à ce qu'il soit disponible et volontaire pour servir ses aînés dans la limite du raisonnable. Il sait dire "non" quand la demande est déplacée ou inappropriée.

Bien évidemment, personne n'est aussi parfait et équilibré. Kim a aussi sa part sombre cachée quelque part. Une attitude pareille déclenche forcément de la jalousie. Ce n'est que le juste revers de la médaille.

En étant aussi bien éduqué et conscient de ses capacités, Kim ne se rend peut-être pas compte à quel point il peut paraître prétentieux aux yeux des autres élèves. Il ne cherche pas à écraser quelqu'un mais peut très bien le faire sans l'avoir voulu. Il a peut-être développé un côté égocentrique qui le rend un peu trop sûr de lui mais si quelqu'un le lui dit, il fera sûrement tout son possible pour tenter de réparer ses erreurs. C'est quelqu'un de très maniable et de vraiment accessible pour n'importe qui.
Poli, il n'avouera jamais qu'il fait quand même attention à sa réputation et qu'il ne déteste pas entendre quelques petits potins sur lui, sur sa beauté ou sur son intelligence. S'il était en campagne pour devenir Président, il serait sûrement en train de surveiller sa côte 24h/24h.
Malgré tout cela, son plus grand défaut serait peut-être cette envie irrépressible d'être constamment au top. Se surchargeant lui-même de travail, il n'est que rarement disponible pour parfaire son côté sentimental. C'est sûrement ce qui est le moins développé chez lui malgré son succès auprès des filles.
Il ne sera pas du genre à repousser la moindre des jeunes courageuses qui osera lui demander un peu de tendresse mais au bout de quelques semaines de relation à sens unique avec lui, elle aura vite tendance à se lasser de son manque d'attentions involontaire et son côté inexpressif en public. Il peut être très câlin en privé mais il a tellement peu de temps à consacrer à sa petite amie qu'il se retrouve souvent célibataire et de nouveau sur le marché. Il entretient quand même de très bonnes relations avec ses ex et elles savent que celle qui arrivera à rentrer dans la petite bulle de gloire qu'il se construit sera sûrement la plus heureuse des femmes.

De façon générale, ce qu'on peut retenir de Kim, c'est qu'il est ultra perfectionniste, au point de se rendre malade. Il s'intéresse à tout ce qui l'entoure et ne trouve jamais une journée dénuée d'intérêt ou de but. Heureusement que ses amis proches sont là par moments pour lui dire "stop" et le forcer à prendre une soirée pour se détendre en leur compagnie. Ils savent à quel point son avenir et sa carrière comptent pour lui mais ils sont tous d'accord pour dire qu'il ne profite pas assez de sa jeunesse.
Kim sait quand même mettre un bémol quand il sent la fatigue pointer le bout de son nez et il ne travaille jamais pendant les pauses et les intercours. Il prend aussi le temps d'entretenir son cercle d'amis en organisant quelques soirées régulières.

Evidemment, il y'a aussi des choses qui l'insupporte. Par exemple, il déteste la méchanceté gratuite et les excès de violence inexpliqués. Il a une certaine rancœur pour les gens qui apprécie d'humilier gratuitement certaines personnes qui n'ont pas eu que des bonnes choses dans leur vie. Il sera le premier à tenter une intervention pour calmer le jeu mais il est souvent bien mal récompensé. Il se fait des ennemis et les gens "sauvés" se sentent souvent encore plus faibles qu'auparavant. Mais c'est plus fort que lui, il ne peut pas rester inactif.
Autre chose qu'il n'aime pas, le mensonge. Il comprend qu'on puisse mentir, pour se protéger soi-même ou ses proches ou pour éviter de blesser mais il se rend compte aussi que rien ne vaut la vérité même si elle est difficile à digérer sur le coup. Un mensonge ne reste jamais sans conséquences, et tôt ou tard, il sera révélé.
De façon plus que logique, il hait la tricherie. C'est sûrement la seule chose qui pourrait le mettre hors de lui.
Esthétiquement parlant, il n'apprécie pas trop la vulgarité et tout ce qui s'y rapporte. Il trouve que trop de maquillage ou des tenues indécentes ne mettent pas la femme en valeur et l'utilisation de mots intimes ou d'insultes dans leur bouche sonne vraiment faux. Même chez les hommes, il trouve déplacé d'être vulgaire en public. Il apprécie quelques blagues un peu salaces mais n'en reste pas moins trop éduqué pour en faire.

Et enfin, il y'a aussi les petits quelques choses qui attirent son œil malgré tout. Il adore les longues discussions (même avec un inconnu) ; d'ailleurs, même s'il reconnaît l'utilité de la nouvelle technologie, il ne s'en sert que lorsqu'il ne peut pas faire autrement parce qu'il trouve que ça enferme les gens dans un cercle vicieux duquel il est difficile de sortir.
Il est un fidèle partisan de la beauté naturelle et de la simplicité et il craquerait plus pour une fille sans maquillage et qui reste tout à fait féminine de cette façon. Il apprécie de regarder les formes des femmes dans leurs vêtements mais seulement lorsqu'ils sont trop larges : il se laisse aller à deviner une courbe voluptueuse ou des formes sèches sous des chemises trop grandes ou des pantalons trop larges. Il aime les filles minces voire maigres, même s'il apprécie de regarder des formes généreuses et qu'il trouve certaines filles maquillées, vraiment très belles.
Il apprécie enfin d'être autonome. Sa plus grande fierté, c'est de réussir à vivre seul et à se débrouiller sans avoir besoin de l'aide de ses parents. Le fait de vivre à part n'a pas été une forme d'exclusion pour lui mais au contraire une occasion de trouver sa propre voie et de profiter pleinement de sa toute nouvelle liberté.

Bonus :

Physiquement parlant :
Kim possède tâche de naissance dans le bas de dos, au creux des reins. Elle n’a pas de forme particulière mais les médecins auraient précisé à sa mère qu’elle était apparue à cause d’une envie soudaine qu’elle avait eut pendant la grossesse. Il ne déteste pas cette tâche bien qu’il ne puisse pas la regarder. C’est comme un petit bout de sa Mère apposé sur sa peau.
A son oreille gauche se trouve un petit piercing, un anneau : un cadeau de sa Mère pour le récompenser de ses efforts en général lors de son 15ième anniversaire.
Une bague en forme d’alliance orne son annulaire droit, il ne l’enlève jamais. Il a également un petit tatouage à l’intérieur de son poignet gauche, qui représente une fleur de lotus.

Enfin de façon moins voulue, il a une cicatrice sur le côté droit de son bas-ventre. Il s’est fait opérer de l’appendicite à l’âge de 14 ans. La cicatrice est vraiment minime et visible uniquement par quelqu’un d’assez intime avec lui.

Mentalement parlant :
Kim est un accro inconditionnel du rire. Même s’il a une attitude très sérieuse en général, il ne peut pas s’empêcher d’être constamment en train de s’esclaffer à la moindre blague de ses amis. Il est d’une humeur joviale et sympathique presque tout le temps et il sourit à la moindre question qu’on lui pose, par principe ou par politesse, peu importe.

Depuis son opération de l'appendicite, il a un peu de mal à retourner dans un hôpital. Il n'aime pas l'odeur qui y règne, ni cette ambiance de mort en suspens.


■ Histoire


Passeport, s'il vous plaît ?

Kim fixa l'homme au guichet comme s'il venait de lui demander quelque chose de surprenant. Cette phrase, il l'avait déjà entendue plusieurs fois lorsqu'il allait en Amérique pour ses stages mais il n'était jamais partit pour autant de temps. Il sortit son passeport de sa petite sacoche noire qu'il portait en bandoulière et le posa sur le comptoir avec un sourire poli. L'homme le prit sans manières, l'habitude l'avait sûrement rendu rude et peu enclin à ressentir les émotions des différentes personnes qui lui faisaient face. Le tampon sur le papier résonna comme un aller simple en enfer et le passeport lui fut rendu.

Bon Voyage au Japon, Monsieur ! Suivant !

Kim reprit ses affaires en le remerciant et passa le portique pour atteindre le hall d'embarquement. Il avait presque 1h devant lui à attendre que l'avion arrive. Il était tôt, environ 6h du matin, et il avait environ 1h de vol. Il fit quelques pas, passant devant les boutiques Duty Free sans y porter un intérêt particulier. Pour lui, c'était du déjà vu. Il posa son sac sur un siège un peu en retrait et resta debout quelques minutes le temps de contenir cette petite émotion qui lui tiraillait l'estomac. Il était très pressé de s'y retrouver mais le stress le gagnait tout autant et c'était une sensation plutôt désagréable. Il s'assit à son tour et sortit son I-pod. C'est naturellement au son d'un groupe appelé Ft. Island que Kim laissa son esprit vagabonder vers ses souvenirs...

~ ~ ~ ~

Kim, mon chéri, que dirais-tu d'essayer l'équitation cette fois-çi ?

Kim regarda sa Mère de ses yeux d'enfant attendris. Le mois dernier, il avait abandonné le foot parce que malgré ses efforts certains pour s'y intéresser, il n'avait pas trouver d'avantages à courir derrière un ballon pendant 90mn. Lui, il avait besoin de sentir l'envie de s'impliquer qui grouille en lui, il voulait pouvoir faire un sport qui ne demandait pas d'esprit d'équipe ni de conditions particulières. Il avait besoin de se défouler tout en espérant un minimum d'effort de concentration pour atteindre le résultat souhaité. Le foot n'avait pas répondu à ses attentes et c'était pas le premier sport qu'il mettait dans la catégorie hors-jeu. Il avait déjà essayé le basket, et le hand mais le résultat avait été le même. La danse l'avait un peu plus intéressé mais il ne se sentait pas très à l'aise dans un "art" majoritairement féminin et il avait eut peur de perdre un peu de sa personnalité.
Ses parents ne l'avaient pas jugé ni réprimandé, au contraire, ils étaient très fiers de voir que leur fils tentait plusieurs expériences et qu'il se forgeait une opinion toute particulière. Son intelligence, même pour un enfant, n'était plus à prouver et si Han continuait de lui proposer autre chose, c'était pour l'aider à trouver sa voie. Elle serait là pour lui pendant toute sa croissance et elle le laisserait voler de ses propres ailes quand elle le sentirait prêt.

Hélas, une fois de plus, ce ne fut pas à son goût. L'équitation était un sport qui correspondait à ses attentes mais il préférait de loin faire une ballade à cheval dans la nature plutôt que de sauter des obstacles et de se donner en spectacle.
Les mois passèrent et il tenta aussi la peinture mais bien que très appliqué, il dû se rendre à l'évidence qu'il n'était pas doué en dessin.
Finalement, son attention se porta sur le tir à l'arc (Kyudo) ainsi que l'Athlétisme en général. C'était tout à fait ce qu'il recherchait. Le tir à l'arc lui permettait de se calmer tout en demandant un effort de concentration et de contrôle de soi qui lui plaisait énormément. Quant à l'athlétisme, c'était sa façon à lui de se défouler et de participer un minimum à un sport d'équipe. Il essayait toutes les possibilités : relais, saut dans le sable, saut à la perche, saut en hauteur...
Il était dans l'année de ses 10 ans lorsqu'il trouva enfin ce qui lui plaisait et depuis, il n'a pas arrêté ce genre de pratiques. Il est devenu très fort dans le domaine du tir à l'arc sans en chercher à en faire son métier, et se contente seulement de faire ses preuves en athlétisme.

~ ~ ~ ~

Les passagers pour le vol n°4475 en partance pour le Japon, sont priés de se rendre devant le hall d'embarquement. [...]

Il sursauta légèrement, il avait failli oublier l'endroit où il se trouvait. Il regarda sa montre, il était 6h20 ; pas encore l'heure d'embarquer mais il allait pouvoir passer devant le détecteur de métaux et se retrouver aux portes de l'avion.
Il fit la queue et passa la sécurité sans problème. Il était en train de remettre sa ceinture et ses chaussures quand il sentit son téléphone vibrer dans sa poche. Il le sortit pour lire un sms de son meilleur ami Park Soo Yae. Il alla de nouveau s'asseoir sur un siège près d'une grande baie vitrée qui donnait sur les pistes et entreprit de répondre à son ami.

~ ~ ~ ~

Salut ! Moi c'est Park Soo Yae ! J'ai pris le lit là-bas mais si tu veux changer y'a pas de soucis !

Ce fut les premières paroles qu'il entendit de la part de son futur meilleur ami. Interne au Lycée, Kim venait d'entrer dans la chambre qui serait sienne pendant plusieurs années. Park était assis devant une petite télé et il jouait à un jeu vidéo plutôt bruyant. Il était plus petit que lui mais il avait une carrure qui ne laissait aucune place à la moquerie. Il était très large d'épaules et si brun et bronzé qu'il ressemblait à un ermite qui aurait vécu dans des conditions atroces pendant plusieurs mois avant d'en revenir changé et renforcé.
L'Internat, c'était une toute nouvelle expérience pour Kim. Ses parents lui avaient proposé d'emménager dans la petite annexe à côté de la maison depuis qu'il était sorti diplômé du collège et il avait accepté avec grand plaisir, mais là-bas, il y vivait seul. La compagnie ne le dérangeait pas, au contraire mais il avait ses habitudes et son côté un peu maniaque. Dans la petite dépendance chez ses parents, c'était à lui de faire sa vaisselle, son linge, son ménage et il avait volontairement pris les rennes de sa vie à partir de ce moment là. Ce n'était pas une punition de la part de ses parents mais bien un cadeau. Ils n'avaient fait que le suggérer pour l'aider à se sentir plus autonome et à grandir plus vite et Kim avait sauté sur l'occasion.

Aucun problème, je suis pas exigeant lui répondit-il avec un grand sourire sincère avant de s'approcher de lui pour lui tendre une main amicale. Elle fut à peine serrée qu'un coup léger se fit entendre à la porte. Kim haussa les épaules avant de la désigner du pouce en affichant une mine interrogative qui semblait vouloir dire "pour toi ?" mais vu la réaction aussi étonnée de Park, il conclut qu'il n'attendait personne. Il se dirigea donc vers la porte et l'ouvrit, curieux.
En face de lui se tenait une jeune lycéenne, brune, les cheveux coupés au carré, et le visage rosissant. Kim lui accorda un sourire de bienvenue avant de lui demander simplement la raison de sa venue.

Hé bien euh... trépigna-t-elle en se tordant les doigts dans tous les sens, je t'ai aperçu tout à l'heure quand tu es arrivé au lycée et euh... voilà ! dit-elle brusquement en lui tendant un petit papier avant de s'enfuir en courant. Kim resta interdit un instant, il n'avait rien vu venir. Il déplia le papier tout en refermant la porte et constata avec stupeur que c'était un numéro de téléphone. Il resta un peu bête mais Park réagit pour lui. Il s'esclaffa qu'il avait "trop la classe" et que c'était "un vrai tombeur", les accolades allaient bon train et Kim sentit tout de suite que le courant passerait entre eux.
Les mois passèrent ainsi que les années et tout se déroulait comme il le voulait. Ses notes étaient excellentes et il avait une ribambelle d'ami(e)s qui lui apportaient son lot de franches amitiés quotidiennes. La jeune fille qu'il avait rencontré lors de son premier jour s'appelait Kyong Hee, il était allé la voir plusieurs jours plus tard et avait lié contact avec elle... c'était tout naturellement qu'ils étaient sortis ensemble. Kim n'était pas du genre difficile même si Kyong Hee ne manquait pas de charme. Leur romance fit pâlir le petit Comité qui s'était formé pour vanter les mérites et les qualités de Kim. Il ne trouvait pas ça déplaisant mais n'en jouait pas non plus ; à vrai dire, il était plutôt habitué à être la cible des regards transis et langoureux puisque déjà à son plus jeune âge, il était entouré de petites filles accrocs à sa jolie bouille. Au collège, les relations s'étaient un peu transformées... Les filles l'approchaient avec moins de facilité, sûrement à cause d'une timidité certaine, quant aux mecs, il les attirait vers lui involontairement. Tout le monde le trouvait sympathique et il faisait en sorte de rester lui-même en toutes circonstances.

Pourtant, malgré son côté accessible et gentil, Kim ne se rendait pas compte à quel point il pouvait être distant avec sa petite amie. Kyong Hee n'était pas du genre à se plaindre, elle était assez effacée et elle supportait même assez mal ce côté anti-populaire qui s'était créé contre elle. Elle avait mit le grappin sur le "beau gosse" du lycée avant qu'il ne se soit révélé et elle était punie pour ça. Mais elle aimait Kim... sûrement bien plus que Kim ne l'aimait. Il ne la trompait pas sur ses sentiments mais il avouait sans détour qu'il était très concentré sur ses études et qu'il consacrait le peu de temps libre qu'il avait après les clubs pour voir ses amis et se détendre. Kyong Hee se sentait tellement délaissée qu'elle lui en parla un samedi après-midi alors qu'ils avaient été au cinéma tous les deux. La conversation dura de longues heures et des larmes furent versées de la part de la demoiselle qui sentait que son histoire prenait fin. Malheureux de la rendre malheureuse, Kim s'excusa platement de son attitude égoïste involontaire et la couvrit d'attentions pendant plusieurs jours. Mais chassez le naturel et il revient au galop. Il ne le faisait pas exprès mais Kim n'était pas intéressé par les démonstrations d'affections en public et il ne se rendait absolument pas compte de l'effet de sa popularité grandissante sur le moral et la vie de Kyong Hee.

La jeune fille n'était pas naïve, elle savait comment ça allait se terminer tout ça et pour ainsi dire, elle en avait même marre d'être toujours derrière lui à attendre qu'il la remarque ou qu'il pose ses lèvres sur les siennes. Des remarques gentilles et des sourires adorables, ça elle en avait plein et elle savait qu'elle comptait pour lui, mais sûrement pas comme elle l'aurait désiré.
Du coup, consciente qu'elle le perdait de jour en jour, Kyong Hee préféra prendre les devants pour se protéger un minimum. Elle lui demanda si elle pouvait passer chez lui le samedi suivant, il ne refusa pas évidemment, il ne lui avait jamais dit non depuis qu'ils étaient ensemble. Elle le connaissait par cœur, il était en Internat la semaine avec son ami qu'il ne quittait plus, il avait Club le lundi et le jeudi soir, le mardi et le vendredi soir il faisait une soirée avec ses amis les plus proches et le weekend, il retournait dans sa dépendance chez ses parents et ils se voyaient régulièrement le samedi.
Ce jour là, elle ne passa pas par quatre chemins, elle lui fit comprendre qu'elle l'aimait plus que tout mais qu'il ne lui donnait pas l'amour qu'elle attendait. Elle lui fit comprendre qu'ils allaient se quitter, en bons termes mais qu'elle aimerait vraiment qu'il lui fasse l'amour avant de se séparer pour rendre unique cette relation et lui prouver par la même occasion qu'il tenait à elle comme à une petite amie et pas une simple camarade de lycée. Kim ne portait pas autant d'intérêt pour tout ce qui était sentimental que pour le reste de sa vie. Il n'était pas du genre à coucher juste pour du sexe mais il ne faisait pas non plus toute une histoire de la première fois. Pour lui, cette proposition de sa petite amie était décente et même touchante, et bien qu'ils allaient se séparer, il accepta aussitôt, curieux de savoir ce qu'il allait ressentir.

Ce fut... intense. Décevant par moments, douloureux même parfois, mais si particulier. Leurs regards ne se quittaient plus, leurs peaux chaudes et moites collées l'une à l'autre, leurs baisers langoureux pendant l'acte lui-même rendirent le tout merveilleux. Kim se découvrit adepte de la douceur et de la découverte du corps de sa partenaire dans l'obscurité partielle, il aimait la simplicité.
Ils se séparèrent juste après et même si Kyong Hee pleurait à chaudes larmes quand elle partit de chez lui ce jour là, elle lui assura qu'elle ne lui en voulait pas et elle le remercia même d'avoir accepté de sortir avec elle et de faire tout ce qu'elle lui avait demandé.
Kim se posa quelques questions quand même sur son attitude envers les filles pendant les jours qui suivirent et ce fut Park qui répondit à ses interrogations, il lui conseilla de prendre le temps de vivre malgré ses études et de savoir apprécier les bonnes choses comme lui le faisait avec sa petite copine actuelle.
Les années passèrent donc, Kim avait eut plusieurs petites amies depuis, des sérieuses ou des opportunistes, il ne disait jamais non et se comportait toujours comme un Prince avec elles même s'il manquait encore cruellement d'attention pour elles. Généralement, elles finissaient toutes par le quitter de façon officieuse parce qu'il était trop occupé. Il garde toujours un bon contact avec chacune d'entre elle mais ne changera pas tout de suite d'attitude. Il avait expliqué à Park que tant qu'il ne flasherait pas violemment sur une fille qu'il croiserait dans la rue ou dans un couloir, il ne perdrait pas de temps à s'essouffler dans cette partie de sa vie. Et puis, il ne présenterait que sa future femme à ses parents.

Lorsqu'il arriva en dernière année de lycée, il fut confronté à un nouveau problème qui n'était pas le sien à proprement parlé mais celui de Park, son meilleur ami depuis plusieurs années maintenant. Il sortait avec une fille depuis plusieurs mois et elle venait tout juste de tomber enceinte. Park était plus âgé que Kim d'un an mais à cette occasion, il était complètement perdu.

Qu'est-ce que j'vais faire Kim franchement ? J'ai 19 ans... j'ai même pas fini le lycée, mes parents vont me tuer !
Hey... dit-il calmement, en lui posant une main sur l'épaule, t'as toujours été là pour moi et je te rendrais la pareille aussi longtemps que t'en auras besoin. Cette fille, tu l'aimes, non ?
Oui c'est clair mais... pfff c'est trop d'un coup, mec.
Je comprends mais ne vois pas le problème comme s'il était à tes pieds, prends le temps d'y réfléchir et d'envisager ton avenir différemment avec lui. Ce bébé, c'est pas forcément une erreur, si ? Peut-être que finalement, c'était ton destin. Je sais que tu ferais un bon Père.

Ils avaient discuté de ça pendant des heures ce jour là et la fille en question était même venue les rejoindre dans la soirée pour exposer son point de vue. Ils n'envisageaient pas d'abandonner le bébé ou d'interrompre la grossesse même si leur avenir allait en pâtir dans les mois à venir.
Park avait prit son courage à deux mains et avait annoncé à ses parents qu'il allait être papa. Ils l'avaient mal prit au début et puis les choses se tassent et tout s'en va, s'en vient. Finalement, ils avaient eu leur diplôme tous les deux, même si Kim dépassait largement son quotient intellectuel et la vie avait reprit son cours.

~ ~ ~ ~

Embarquement ! Les passagers du vol n°4475 sont priés d'embarquer maintenant.

Ça y est, il était 7h, l'heure du départ tant attendu. Il s'en était passé des choses pour lui même s'il n'avait que 19 ans. A bien y réfléchir comme ça, sa vie avait prit tout son sens quand il était arrivé au lycée, il s'était senti grandir et devenir l'homme qu'il était aujourd'hui. Chaque pas qu'il faisait le rendait toujours plus fier et il se rendait compte qu'il réussissait sa vie exactement comme s'il l'avait déjà faite avant.
Il monta dans l'avion et serra sa ceinture de sécurité. Il n'aimait pas trop les voyages en avion mais il supportait ça platement.
Le vol dura 1h à peine et lorsqu'il atterrit au Japon, il y avait également 1h de décalage, il était 9h du matin. Consciencieux, Kim avait tout préparé pour son atterrissage. Il avait l'adresse de la suite que ses parents avaient réservé pour lui pour une durée encore indéterminée. Il serait interne également dans cette nouvelle école, mais il avait un hébergement de secours au cas où quelque chose n'allait pas ou que ses parents souhaitaient venir le voir au Japon.
Il les avait déjà prévenu qu'il ne reviendrait sûrement pas en Corée avant d'avoir terminé toutes ses années d'études ici, parce que ses vacances étaient déjà réservées pour d'autres stages en Amérique.
Il héla un taxi d'un japonais un peu hésitant et se rendit à sa suite. Après avoir payé le taxi, il prit son téléphone pour prévenir ses parents qu'il était bien arrivé. Il entendit sa mère pousser un soupir de soulagement même s'il avait déjà maintes fois prit l'avion et son Père lui souhaita plein de courage d'une voix lointaine mais confiance et chaleureuse...

~ ~ ~ ~

J'avoue que j'ai un peu de mal à tout comprendre. Il y'a certaines notions que j'ai pas encore assimilé.
Le contraire m'aurait étonné Kim ! blagua son Père en lui assénant une bonne vieille tape sur l'épaule.
Kim venait tout juste de sortir du lycée, fièrement diplômé et comme prévu depuis des années, il s'était fait engagé tout au bas de l'échelle dans l'entreprise de son Père pour pouvoir s'y habituer et prendre sa place quand le moment serait venu... seulement voilà... Kim avait beau être très intelligent et volontaire, il n'avait aucune notion de management ni de savoir-faire commercial, et c'était de ça dont se moquait son Père.
Depuis qu'il avait eu ses 15 ans, son Père l'avait emmené avec lui en Amérique tous les étés pour le faire travailler comme stagiaire dans les entreprises qui travaillaient en relation avec lui. Il avait d'abord effectuer des travaux de base puis au fur des années qui passaient et de ses compétences qui augmentaient (tant au niveau linguistique que professionnel), il prenait du galon et de l'assurance. Depuis 2 ans, Kim allait tout seul en Amérique gérer ce qu'il pouvait pendant son Père s'occupait du reste en Corée. Evidemment, vu qu'il était encore mineur, il était sous la responsabilité du Président Directeur Général de la société Américaine en partenariat avec celle de son Père. Il était dans l'obligation de lui demander son aval avant de s'occuper de telle ou telle chose ou de lancer un projet.
Cette petite expérience, bien que respectable pour un garçon de son âge, ne suffisait pas à le rendre responsable d'un service ou même d'une petit équipe. Il lui manquait une formation professionnelle ou scolaire.

Kim était exigent mais il savait aussi reconnaître ses faiblesses, si bien que quand il comprit qu'il n'était pas encore prêt à entrer dans la vie active qui avait été tracée pour lui, il partit vers une autre option : retourner en cours pour se perfectionner. Il monta un dossier avant de l'exposer à son Père. Sur Internet, il se renseigna sur les meilleures écoles qui existaient dans le monde pour lui faire apprendre ce qu'il voulait et il en ressortit 3 noms : Harvard, Todaï et Hoshi. Curieux de nature, il porta son choix sur le Japon et si au début, il avait préféré Todaï pour son niveau scolaire impressionnant, il opta finalement pour Hoshi parce que Todaï n'acceptait plus d'étudiants en cours d'année.
C'était un mois de Janvier actuellement en Corée et la prochaine rentrée au Japon serait en Avril... Kim ne serait pas prêt à temps.
Il se donna 6 mois pour apprendre les bases du Japonais avec un professeur particulier 10h/jour et lorsqu'il fut prêt (au mois de Juin), il se décida à partir pour 4 ans minimum.

~ ~ ~ ~

Kim raccrocha son téléphone, satisfait. L'hôtel que ses parents avaient choisi pour lui était absolument magnifique et il savait déjà qu'il se plairait énormément là-bas même si Kae-In et Park allaient lui manquer. Il se dirigea d'un pas motivé vers sa nouvelle résidence... Demain... il entamerait sa première journée de cours... japonaise cette fois-çi.

Précisions : Kim a dépassé les 19 ans, la majorité en Corée. Il a désormais sa propre petite fortune que ses parents avaient placé pour lui, même si ce sont eux qui ont payé ses frais de scolarité pour les hypothétiques 4 ans à venir.


Au niveau de sa famille :

- Son Père (Lee Chae Young), 51 ans. Il est le Président Directeur Général de Young&Co, entreprise qui gère les relations Internationales entre les marchés coréens et les marchés américains. Il est également responsable d’une maison de disques qui tente de développer la création de nouveaux talents. Il consacre 5% de son chiffre d’affaires pour accorder une chance d’essayer à des débutants, ce qui correspond déjà à une somme considérable.
C’est quelqu’un de généreux et de très droit. Très intelligent et professionnel, il espère vraiment que Kim sera à la hauteur de ses attentes. Il a toujours placé tous ses espoirs en lui et ne se rend pas compte de la pression intense qu’il met sur ses épaules. C’est sa façon à lui de lui montrer son amour et sa confiance.

- Sa Mère (Han Tae-Yeon), 44 ans. Femme au foyer, ancien mannequin. Elle a stoppé sa carrière par choix (et aussi obligation) quand elle est tombée enceinte de Kim. Elle a mit tout son courage et son cœur à élever ses enfants de la façon la plus respectable possible. Elle est celle qui les a rendus si droits, si patients et si gentils envers les autres personnes de leur entourage. Elle n’oublie jamais de leur rappeler de temps en temps qu’ils ont eut de la chance de naître dans une famille aussi aisée et qu’il ne faut jamais considérer cet avantage comme définitivement acquis. Elle voudrait qu’ils soient tous les deux riches de leurs qualités propres. A l’heure actuelle, elle est déjà très fière de ses deux enfants et elle compte bien reprendre un travail maintenant qu’ils sont largement capables de s’occuper d’eux tous seuls. Autonome et féministe, elle aime tenir les rennes de sa vie et ne pas dépendre de son mari donc elle ne cherchera pas un travail dans leur entreprise mais bien par ses propres moyens.

- Sa sœur (Kae-In Chae Young), 16 ans. Lycéenne dans un collège en Corée. Apprentie Chanteuse. Elève modèle et fille très intelligente, elle est Kim au féminin. Très populaire dans son collège, elle a un petit ami depuis 2 ans, le leader de l'équipe de Basket. Elle prend des cours de chanson à côté de ses cours normaux, depuis qu'elle a 8 ans. Elle souhaite obtenir son premier diplôme officiel avant de perfectionner sa voix et ses textes.

Kim s'entend très bien avec sa famille. Il les respecte plus que tout au monde et ferait tout pour eux. Il n'a jamais envisagé les pressions de son Père sur son avenir comme quelque chose de négatif et au contraire, il a l'impression de lui devoir tellement plus qu'il ne peut lui en donner. Il ressent un amour tellement fusionnel avec sa Mère que même à 19 ans, il n'hésite pas à la prendre régulièrement dans les bras pour lui montrer combien il tient à elle.
Quant à Kae-In, sa soeur, ils sont ensemble tout le temps quand Kim rentre à la maison. Ils ont déjà enregistré une petite chanson privée tous les deux et il connait son petit ami et l'apprécie depuis 1 an et demi. Il suit le parcours de sa soeur même de loin et l'encourage autant qu'il peut. Il sera toujours là pour elle même si elle est loin d'avoir besoin d'aide.


■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Bonny
Âge : 29 ans

Que pensez vous du forum à première vue ? De très bons débuts ! Il faut absolument que ça continue !
Qu'avez-vous mangé ce matin ?
Autre : Nope :3

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Juil - 20:26
S • Université - 3ième année
avatar
Messages : 748

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Université - 3ième année
Bienvenue Kimi!

Te voilà validé à ton tour! Je te donne pas les liens, tu es déjà un "vieux" membre =D
Amuse-toi bien et bombarde-nous de rps 02

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Étudiants & Voyage Scolaire (lycée, université) :: Fiches validées (2015/2016) :: Université-