Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tout va bien se passer !

 :: Ville d'Hoshi :: Quartier Suwan :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 5 Nov - 18:25
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
Les maths ce n’était pas le truc de Kyôsuke. Ce n’était pas comme s’il était totalement incapable d’y comprendre quoique ce soit, mais plutôt que ça ne l’intéressait absolument pas. Il n’avait pas envie de perdre du temps à tenter de s’améliorer, alors il se contentait d’en faire le minimum syndical, et ça l’académie avait fini par le comprendre. Il avait eu une petite discussion avec son prof de maths la veille, qui l’avait prié d’arranger ça avant les prochains examens en lui recommandant un ancien étudiant de l’université pour lui servir de professeur particulier. En fait ce n’était pas vraiment une recommandation, puisque le rendez-vous était déjà pris pour le lendemain après les cours. Autant dire que Kyô n’était pas enchanté par la nouvelle, il avait déjà donné niveau cours supplémentaires en arts et en philo aux rattrapages l’année dernière, et voilà que ça recommençais avec les maths... Ce n’était pas son niveau qui laissait à désirer, c’était celui des autres qui était trop élevé ! Il y avait des cinglés dans la classe, à croire qu’ils passaient leurs soirées à faire des équations pour le plaisir. Forcément à côté de ça son niveau semblait plus minable qu’il ne l’était réellement.
C’est en radotant ce genre de choses pour se réconforter qu’il cherchait son chemin jusqu’à l’adresse qu’on lui avait indiqué. Parce qu’il ne fallait pas non plus rêver, il avait beau contester intérieurement jamais il n’aurait osé ne pas se présenter à son rendez-vous, à coup sûr ce serait remonté aux oreilles de l’administration. Trop risqué.

Toutes les maisons du quartier étaient très belles, il était évident que c’était ici que les familles les plus aisées de la ville résidaient et aujourd’hui Kyôsuke avait l’honneur d’y pénétrer. Il devait faire tâche dans le décor avec son survêtement et ses baskets sur le point de rendre l’âme.
Une fois arrivé devant le bon numéro il observa la maison qui lui faisait face en s’engageant vers la porte et son regard croisa celui d’un petit garçon collé contre une fenêtre et qui le regardait depuis l’intérieur. Trop mignon. Kyôsuke ne put s’empêcher de lui lancer un grand sourire, le genre qu’il faisait uniquement quand personne ne regardait. Avec les enfants il pouvait se lâcher sans risque et ça lui plaisait vraiment. Pourtant après quelques secondes il remarqua que cet enfant lui paraissait familier, comme s’il l’avait déjà vu quelque part. Mais c’était peu probable, il ne côtoyait pas d’enfants très souvent… D’où venait cette impression alors ?

Kyôsuke sonna à la porte et attendit sagement qu’on vienne lui ouvrir en tripotant ses mains. Il espérait qu’il était bien au bon endroit et qu’il n’y avait pas eu d’erreur, malgré tout c’était un peu stressant de sonner comme ça chez un inconnu. Enfin, si seulement ça avait été un inconnu… Il du lever la tête pour faire face à son hôte quand la porte s’ouvrit et il le reconnut immédiatement. C’était pas un inconnu du tout, c’était le terrible capitaine de club de basket. Le même qui l’avait traumatisé cet été. Dans quoi il s’était encore fourré... Les derniers vestiges du sourire qu’il avait affiché plus tôt s’effacèrent de son visage et il détourna presque immédiatement les yeux de ceux de son nouveau professeur. Il jeta un coup d’œil au papier qu’on lui avait écrit à propos de ce cours. En plus de l’adresse, le nom du professeur était inscrit mais il n’y avait pas vraiment fait attention jusque-là. « Mr Matthews ». Il ne risquait pas de l’oublier cette fois.  Mais pourquoi il ne s’était pas renseigné sur son nom la première fois qu’ils s’étaient rencontrés ..? Il aurait pu flairer le piège ce coup-ci… A la place il se retrouvait face à lui comme un con, en ne sachant pas quoi faire. Fallait-il agir comme si de rien n’était ?

« Bonjour.. »

Mais d’abord comment ça se faisait qu’une personne comme lui habite dans une si belle maison ? Kyôsuke l’aurait plutôt imaginé vivre dans une cave puante entouré de quelques sbires… Mais tout semblait normal et il avait même vu un garçon à sa fenêtre qui avait l’air parfaitement épanoui alors qu’il habitait sous le même toit que ce terrible individu. Il y avait quelque chose qui lui échappait, indéniablement. Il était perdu dans ses réflexions en point qu’il ne savait même plus s’il devait s’annoncer ou pas… Avec un peu de chance il s’était trompé d’endroit et il allait pouvoir partir, autant éviter de dire ce qu’il faisait là tout de suite… Et s’il ne s’était pas trompé, eh bien ce Mr Matthews devait déjà être au courant qu’il allait venir. Conclusion ça ne servait à rien de s’expliquer. Autant en finir directement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Nov - 17:19
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Chisê l'avait appelé pour demander s'il était libre de dispenser des cours à un de leur élève. C'était bien la première fois que ça se passait. Généralement, ces derniers étaient assez doués et n'avait pas besoin de cours particuliers, surtout parce que c'était des petites classes et les professeurs étaient libre de consacrer un temps assez important à chaque élève, si bien qu'ils progressaient relativement vite. Non, Ethan donnait plus facilement des cours à des lycéens du public où ils étaient plus de 30 par classe. Ce qui était assez drôle, c'était que certains se montraient facilement impressionnable lorsqu'ils savaient qu'il avait été l'un des meilleurs éléments de l'académie Chisê. Déjà parce que c'était la consécration d'intégrer cette prestigieuse école, et ensuite être un des meilleurs relevait pour eux de l'impossible. Ethan ne s'en était jamais rendu compte jusqu'à voir leur visage. Pour lui, ce n'était absolument pas difficile d'être accepté dans cette école, puisqu'il avait eu une réponse très rapide. Ensuite, il était tellement habitué à bosser d'arrache-pied qu'être le premier ne l'étonnait plus.
Non, il s'était rendu compte à quel point c'était difficile d'être dans cette école qu'en voyant des étudiants qui continuaient à prendre des cours particuliers pour essayer d'y entrer. Et avec les « ronins », ces diplômés de lycée, sans avoir réussi à être accepté dans une université, voyaient Chisê comme un but impossible à atteindre. Forcément, il s'était un peu pris une claque, ayant l'impression d'être descendu dans la vie réelle. Celui où on fait attention quand on fait les courses pour payer le loyer à la fin du mois, celui des petits boulots à temps partiel pour continuer à vivre correctement et s'acheter autre chose que des pâtes, et où la viande est un petit bout et pas le meilleur morceau. Il n'avait jamais connu ça, et ne le connaîtrait jamais. Il était suffisamment riche pour s'acheter une maison sans faire un credit dans le quartier le plus riche de la ville, à grâce à ses investissements dans l'entreprise de son père. Et puis, il voulait pas le connaître, non plus. Économiser pour acheter un canapé Ikea, merci mais non merci. Il préférait consacrer le temps qu'il lui restait pour réviser le droit, avec Nathan qui jouait à côté.

Nathan qui avait couru à la fenêtre quand il avait entendu Stark aboyer pour voir qui c'était, avec un grand sourire curieux. Ethan lâcha son bouquin de droit, son ordinateur et ses lunettes pour aller ouvrir quand la porte sonna. Et il fut… surpris. Il regarda l'étranger de haut en bas, et de bas en haut… C'était quoi cette tenue ? Heureusement que c'était une tête connue sinon il l'aurait envoyé sur les roses quand disant qu'il attendait un élève de Chisê. Parce que bon… Là-bas, ils étaient tous riches, alors il était plus probable de croiser une personne avec un sac Chanel, plutôt que des basket Decathelon en fin de vie. Mais… Il l'avait déjà vu. Il se souvenait de lui tout simplement parce qu'il avait été très facile à impressionner. Un petit regard froid et hop, dans sa coquille à attendre que l'orage passe. Un sourire amusé naquit sur son visage alors que Nathan courrait déjà vers la petite tête bleue. Ethan le rattrapa avant que celui-ci fasse un violent plaquage à la jambe de ce dernier. Il était beaucoup trop sociable ce gosse. Il ne savait pas de qui il tenait ça, mais s'il n'y avait pas eu cette ressemblance frappante entre les deux, et le test de paternité, Ethan aurait clamé que ce n'était pas son gosse.

-Bonjour.

Un bonjour poli, presque amical, bien loin du terrible capitaine de basket qu'il avait pu rencontrer. Et même temps, c'était plutôt normal. Ethan ne se permettait pas de jouer avec lui, puisqu'ils devaient être productif et que le but était tout de même que la crevette s'améliore en maths.

-Entre.

Il se décala un peu pour le laisser passer, Nathan toujours dans les bras qui gardait son sourire, content de voir du monde à la maison.

-Je serais sympa, t'inquiète pas.

Ce qui était franchement dommage, parce qu'il aimait quand même le martyriser. Il était trop mignon quand il fuyait les regards, quand même.

-Sauf si t'y mets pas du tien pour apprendre.

Oui, fallait pas déconner. Ethan s'énervait rarement, sauf quand ledit élève ne faisait aucun effort pour apprendre. Bien évidemment, ça pouvait lui arriver d'être exaspéré, mais c'était seulement lorsqu'il ne comprenait ce qu'il y avait de compliqué et qu'il devait se triturer les méninges pour donner une explication simple.

-Installe toi sur la table.

Il posa d'ailleurs Nathan avant de bouger ses affaires pour laisser de la place au nem. Mais de manière très ordonné. Il enregistra ses fichiers avant de baisser l'écran de son ordi, il mit des marques pages à l'endroit où il était arrivé avant de faire une pile, et il prit soin de mettre sa « to do list » sur la pile barrant ce qu'il avait fait.

-Tu veux boire quelque chose ? J'ai du coca, du thé, du café…

Il était bien loin du tyran des vestiaires, alors que Nathan grimpait sur une chaise à côté du nouveau visiteur toujours aussi curieux. Mais sans se montrer totalement envahissant. Il s'était fait tellement engueulé qu'il avait compris les limites à ne pas franchir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Jan - 16:08
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
Kyôsuke fut manifestement reconnu très rapidement en se faisant dévisager d’une manière particulièrement désagréable. Et le sourire qui traversa ensuite le visage de son nouveau professeur accentua son inquiétude. Ca n’avait pas vraiment l’air d’être un sourire d’hospitalité, sur ce genre visage de visage diabolique un sourire ne présageait jamais rien de bon. Il était prêt à s’avouer vaincu tout de suite et à rebrousser chemin sans demander son reste quand le petit garçon qu’il avait aperçu à la fenêtre arriva vers eux à toute allure. Il tentait certainement de s’échapper de chez lui n’est-ce pas ? Malheureusement le grand méchant l’arrêta avant qu’il ne passe la porte. Pauvre petit lardon.  Kyôsuke aurait été prêt à l’emmener dans sa fuite pour le sauver.

Mais étrangement l’accueil fut on ne peut plus normal, Kyôsuke entra avec une précaution infini comme si le sol allait s’effondrer s’il y posait le pied trop brusquemment, il plissa les yeux vers son hôte d’un air suspicieux pour essayer de déceler ce qu’il cachait. Parce qu’il cachait forcément quelque chose. Il pouvait dire ce qu’il voulait et essayer de se montrer rassurant Kyôsuke ne comptait pas baisser sa garde puisqu’il savait que la personne en face de lui pouvait être un véritable tortionnaire.
Entendre le mot « table » de la bouche de cette personne lui rappela d’ailleurs de mauvais souvenirs qu’il chassa très vite en hochant la tête d’un air crispé. S’il était obéissant le cours se déroulerait dans de relativement bonnes conditions puisque son professeur semblait étrangement bien disposé cette fois-ci. Au moins le risque de devoir reprendre des cours avec lui s’il ne rattrapait pas efficacement son retard allait à coup sûr le motiver à réussir ses examens.

Moins organisé que son professeur Kyôsuke sortit ses affaires un peu au hasard, réussissant finalement à piocher une feuille, un stylo et ses livres de cours de son sac comme s’il y tirait les numéros du loto. Conscient que son désordre habituel allait contraster avec l’ordre impeccable de la maison il fit de son mieux pour ne pas trop s’étaler. S’adapter ou mourir, il ne fallait surtout pas irriter son professeur, les efforts qu’il faisait pour se fondre dans le décor le rendaient raide comme un piquet sur sa chaise. De toute façon il faisait tâche avec rien qu’avec ses vêtements, tout ça était un peu inutile.
Le gamin relâché en liberté le rejoint alors qu’on lui proposait à boire. Il le suivait du regard et cela parvint à le détendre un peu. Il avait bien envie de lui parler voire même de lui faire des papouilles mais il tenait un peu trop à sa vie pour s’y risquer en présence du père, alors il se contenta de le regarder d’un air amusé quand il eut réussi à se hisser sur une chaise. Alors seulement, la question qu’on lui avait posé lui revint à l’esprit.

« Ah, du thé s’il vous plait. »

Si les choses tournaient mal ce serait toujours utile d’avoir de l’eau brulante à lui balancer au visage. Ou dans une situation moins extrême il pourrait se cacher derrière sa tasse…

Il se replongea dans ses affaires en ressortant ses dernières notes peu glorieuses, ils devraient surement revoir les points où il avait pêché. Et même s’il caressait secrètement l’espoir que son prof pouvait vraiment être sympa s’il y mettait du sien, le stress que cette entrevue provoquait allait surement compliquer les choses. Pour se détendre il reporta son attention sur le petit bonhomme à côté de lui pendant que son père était occupé à préparer le thé.

« Bonjour, comment tu t’appelles ? »

Ca parlait les enfants à cet âge-là ? Il avait l’air quel âge d’ailleurs ? C’était difficile à dire, mais il l’aimait déjà. Il était trop mignon à courir partout.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Fév - 13:12
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Le gnome ne semblait pas capable de faire deux choses en même temps : répondre à une question et sortir ses affaires, semblait être au-delà de ses compétences. Ceci dit, Ethan fit son café en attendant, tout en guettant la petite voix timide de son nouvel élève. Il lui jeta un coup d'oeil, histoire de savoir où il en était, et Ethan le vit observer son fils. Soit. Comme tout ceux qui entrait dans cette maison. Ils avaient tendance à devenir des caramels moue en la présence de Nathan. Seul Ethan et Jun étaient immunisés contre cette fausse bouille d'ange.

Et il eut enfin sa réponse. Du thé… Il fit chauffer de l'eau, tout en apportant une boite de thé et du sucre, au cas où, et vint les poser sur la table, alors que Nathan répondait à la question du gnome.

-Nathan, et j'ai deux ans.

Il leva la tête vers son père en lui montrant le chiffre deux avec ses doigts, accompagné d'un sourire fier de lui. Ethan hocha la tête tout en souriant doucement, et lui caressa doucement les cheveux en hochant la tête.

-C'est ça.

Nathan se mit à applaudir tout en riant, tendant les bras vers son père pour avoir un câlin. Ce qu'Ethan fit, avant de retourner dans la cuisine pour récupérer son café, et s'installer sur la table, son fils sur ses genoux, qui ne semblait pas vouloir partir, alors que l'ancien Fuck Off, récupérait les contrôles de Kyosuke, regardant ses erreurs. Quant à Nathan, il reporta son attention sur le nouveau venu, curieux.

-Pourquoi t'es nul ?

Oui, vraiment curieux. Il n'y avait que les enfants pour dire ce genre de choses, vexantes sans qu'on leur en veuille.

-On dit pas nul, Nathan. On dit « Qui a des difficultés ».

Et venant de la bouche d'Ethan, c'était presque pire. Ca devrait être à Jun de lui apprendre le tact. Quoique niveau tact… Il n'était pas super bien placé, non plus. Ethan comprenait très bien ses sous entendus… Quoique c'était juste au niveau du sexe. Le reste du temps, l'américain ne voyait rien mise à part par la force de l'habitude.

-Pourquoi tu as des difficultés ?

Question ingénue. Généralement, ceux qui ne comprenait rien, se posait exactement la même question. Enfin, Ethan analysait toujours les contrôles de Kyo, laissant Nathan faire la conversation, pendant quelques minutes encore, avant d'intervenir.

-Ca va, c'est pas désespéré. La plupart de tes erreurs sont un peu idiotes, mais ça prouve que t'as compris dans l'ensemble.

Il posa Nathan par terre et alla chercher un livre de maths. L'avantage de ne rien jeter de ces études, c'était pour ces cours. Il revint avec son livre et son classeur qui datait de ses années lycées et correspondant au niveau de Kyo. On y voyait les exercices qu'Ethan avait lui-même fait, avec son écriture de pattes de mouche.

-Tu vas me les refaire, histoire que je sache où tu bloques.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 22:32
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
A peine avait-il ouvert la bouche que Kyôsuke était déjà sous le charme de Nathan, 2 ans. Principale compétence : il savait compter sur ses doigts. Kyôsuke eut à peine le temps de le féliciter qu’il était en train de réclamer un câlin à son père. Cette scène le fit sourire inopinément lui aussi, il se surprit même à les trouver mignons tous les deux. Pensée qu’il chassa très vite de son esprit, refusant catégoriquement d’admettre une telle chose. D’ailleurs Nathan le ramena à la réalité dès qu’ils furent de retour à la table avec une remarque sortit du nul part, qui le prit au dépourvu.

« Euh… »

Question pertinente. Pourquoi il était nul ? Et plus important encore, comment ça se faisait que même un gosse arrive à lui faire remarquer d’une  manière aussi désagréable ? Il n’avait peut-être que deux ans et il ne savait pas être pas ce qu’il disait, Kyôsuke était vexé quand même. Il lança un regard noir à Nathan. Enfin aussi noir qu’il pouvait, donc pas très efficace. Il avait bien hérité du côté diabolique de son père finalement, quelle déception (oui c’était forcément lié à son père et pas juste au fait que ce soit un enfant). Heureusement Ethan intervint pour arranger la situation… Ou pas. Ils s’étaient alliés tous les deux pour se moquer de lui ou quoi ? Kyôsuke retourna son regard énervé-mais-pas-très-menaçant vers son professeur, avant de se rappeler à qui il faisait face, ce qui le calma en une seconde. Ce n’était pas très judicieux de s’énerver dans ces conditions, alors il se contenta de marmonner :

« Oui, ou on peut juste ne rien dire sinon… »

Mais non. Nathan avait plutôt décidé de suivre les conseils de son papa et remit le couvert. Kyôsuke plissa les yeux vers lui, l’air désespéré. Et il constata qu’il était juste trop mignon, évidemment. Il était de bonne volonté. Comment lui en vouloir ?

« Je sais pas justement, t’as pas une idée toi ? »

Même s’il craignait un peu une nouvelle remarque trop franche en guise de réponse, Kyôsuke n’avait pas pu s’empêcher de solliciter sa fine analyse. C’était suicidaire non ? Ce gosse devait avoir un pouvoir secret pour amadouer les gens, c’était pas possible.
Puis Kyôsuke commença à aire infuser son thé en jetant des coups d’œil discret  à Ethan pendant qu’il regardait ses contrôles. Les professeurs avaient beau dire qu’ils n’étaient pas là pour juger leurs élèves, c’était stressant. Même lui n’osait pas relire ses propres erreurs. Il se trémoussait un peu sur sa chaise, incapable de rester calme dans ces conditions, jusqu’à ce que la sentence tombe. Finalement elle ne fut … Pas si terrible ? Il était surprit lui-même, même si manière dont ça avait été dit avait quand même un côté désagréable à l’oreille. Il s’en contentait largement.
Kyôsuke regarda son professeur s’éloigner puis revenir, une moue pendue aux lèvres. Il était sincèrement désolé d’avoir fait des erreurs « idiotes », en fait. Il prit gentiment les exercices qu’on lui proposait en hochant la tête et commença à s’y atteler soigneusement. Mais les faire en si petit comité s’avéra presque plus difficile que pendant un vrai examen parce qu’il se sentait observé. Sans s’en rendre compte, plus il avançait dans ses exercices, plus il tournait sa feuille dans la direction opposée aux deux bruns. Il avançait relativement lentement puisque dans ces conditions son temps de réflexion était décuplé, mais il parvint tout de même à arriver à bout des exercices même s’il avait dû s’y reprendre à plusieurs fois sur certaines questions. Malgré tout ça, il n’avait pas entièrement confiance en ce qu’il avait écrit…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Mar - 18:03
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Le regard noir, Nathan en avait connu des biens pires avec Ethan et Jun. Alors forcément, il ne comprit pas vraiment la tentative du gnome de le faire taire. Et il ne fit même attention à sa remarque. Il avait la langue bien trop tendu, et il était bien trop curieux.

-Pourquoi tu fronces les sourcils ?

Ethan aussi avait entendu le marmonnement, mais au lieu de s'en offusquer, il afficha un sourire amusé. Surtout parce que Nathan n'avait pas compris ce que Kyo voulait faire passer comme message. Même avec un enfant, il avait dû mal à communiquer.
Par contre, il comprit très bien la question suivante. On lui demandait de chercher. D'un naturel curieux, Nathan tira doucement sur la feuille qu'Ethan tenait pour qu'il puisse voir. Ce que l'américain fit, pas vraiment dérangé, puisqu'il pouvait toujours voir les erreurs. Nathan regarda attentivement la feuille pendant plusieurs secondes, et il vit qu'une succession de chiffre. Le petit garçon se tourna de nouveau vers le nouveau venu avec un sourire fier d'avoir trouvé la réponse.

-Maths !

Ethan afficha un sourire attendri, et lui caressa doucement les cheveux, alors que Nathan rigolait, avant de descendre des genoux de son papa, allant plus loin vers les canapés, avant de revenir avec une grosse peluche d'un lion, qu'il alla montrer à son nouveau auditoire.

-Elle est belle ma peluche, hein ! C'est Jun qui m'a donné !

Et il l'a mit sur les genoux de Kyo avec un immense sourire. Alors qu'Ethan intervenait pour lui dire d'arrêter de déranger d'un air calme et qu'il exposait la situation de Kyo. Nathan, toujours avec son lion, retourna sur les genoux de son père, alors que le gnome commençait son exercice. Le jeune papa comprit bien vite, que son élève ne voulait pas qu'on regarde sa copie, et pour une fois, il fit preuve de tact.

-Tu vas aller dormir ?
-Non
-Si
-Non.
-Nathan…

Il fit d'ailleurs une petite moue, comprenant très bien qu'il n'avait pas le choix. Ethan le descendit de ses genoux avant de le prendre par la main, et ils allèrent ensemble en haut, pour couché Nathan. Le jeune homme revint 10 min plus tard tranquillement. Il n'attendit d'ailleurs pas très longtemps avant de regarder les exercices qu'il comparait avec ceux qu'il avait fait au lycée. Il afficha une petite moue dubitative. Pourquoi le prof de maths lui avait envoyé Kyo ? Même si ce n'était pas excellent, y avait bien pire. Elle devait avoir la moyenne. Enfin, Chise était une école réputée pour vouloir plus que la moyenne.

-Il te manque pas grand-chose pour comprendre.

Il pencha vers Kyo avec son crayon, expliquant point par point les éléments qui n'allaient pas, faisant parfois des pauses pour être sûr que son élève suivait et comprenait. Ou prenant des chemins plus long mais plus simple lorsqu'il voyait sa tête « Je dis que je comprends, mais je comprends rien ». Et puis, parfois, c'était lui qui ne comprenait pas son raisonnement. Lui rappelant vaguement lorsque Yoite lui avait demandé comment on dribble. Des choses naturelles pour lui, qui ne l'était pas forcément pour les autres.

-Tu comprends mieux ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 19:59
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
Nathan n’eut pas l’air de comprendre ce que Kyôsuke essayait de faire avec son regard « noir », puisqu’il répondit par une nouvelle question. C’était déprimant, il n’arrivait même pas à impressionner un enfant. Il soupira en secouant la tête, plus énervé par lui-même que par Nathan en fin de compte. Il se résigna vite, ce n’était pas la peine  d’empirer la situation en répondant quelque chose qui ne ferait que souligner son manque d’autorité.
Heureusement en bon enfant qu’il était, il ne fallut pas longtemps à Nathan pour passer à autre chose, puisqu’il entra dans le jeu de Kyôsuke en examinant à son tour ses exercices. Heureusement lui ne pouvait pas comprendre toutes ses erreurs, et ne saisit que le plus important : c’était des maths. Kyôsuke l’applaudit doucement pour cette fine analyse avant qu’il ne reparte flâner dans la maison. Décidément il avait la bougeotte.
Kyôsuke se retenait vraiment de sourire à chaque mouvement qu’il faisait tant tout dans son attitude était adorable. Il ne voulait pas paraitre impoli en s’intéressant plus à Nathan qu’aux maths, mais c’était dur. Il l’observa d’un œil amusé quand il partit chercher une peluche de lion qu’il lui présenta sur ses genoux. Et elle était tellement douce, il fallait maintenant qu’il se retienne de la caresser en plus de tout le reste. C’était de la torture, son esprit accaparé n’avait pas pris la peine de s’attarder sur le nom de Jun.  C’était surement un simple membre de sa famille, non ?

« Oui, tu as de la chance ! »

Kyôsuke fixa la peluche quelques instants, en repensant à celle que Yoite lui avait donné à son anniversaire. On lui offrait les mêmes cadeaux qu’un enfant de deux ans, y’avait de quoi s’inquiéter quand même. Et encore, cette peluche-ci était beaucoup plus classe que la sienne, à croire que Yoite avait vraiment choisi la plus moche, la plus grosse et la plus flippante. Enfin, ce n’était pas comme s’il était jaloux … La preuve il rendit le lion à Nathan sans broncher quand il repartit on-ne-sait-où avec toujours autant d’enthousiasme. Ça devenait dur de le suivre, même avec deux yeux.
Mais cet enthousiasme fut bien vite coupé quand Kyôsuke commença à faire ses exercices, puisqu’Ethan décréta qu’il était temps qu’il se couche. Évidemment Nathan qui n’avait pas montré le moindre signe de fatigue contesta, mais fut très vite calmé. C’était pas possible, pourquoi quand c’était lui qui essayait ça ne marchait pas … ? Il lui fit quand même un sourire avant qu’il ne s’éloigne.

« Au revoir ! »

Dès qu’ils furent partis Kyôsuke prit quelques secondes pour souffler et étirer ses muscles qui étaient crispés depuis bien trop longtemps avant de se remettre au travail, tout de suite plus à l’aise. Il se permit même de prendre quelques gorgées de thé. Tout ça tombait étrangement bien, mais Kyôsuke ne soupçonnait pas que son professeur avait pu être assez conciliant pour le faire exprès.
Il lui remit finalement ses exercices quand il fut de retour quelques minutes plus tard. Évidemment, il avait réussi à coucher Nathan dans le calme et en un temps record malgré ses réticences, c’était impressionnant.
Si Kyôsuke s’inquiéta d’abord en voyant la moue pendue aux lèvres de son professeur, les paroles qui suivirent sonnèrent comme une bénédiction. Ce n’était carrément pas la même personne qu’il avait rencontré dans les vestiaires quelques mois plus tôt, c’était presque trop beau pour être vrai.
D’ailleurs il s’approcha vraiment, vraiment beaucoup pour lui expliquer ses erreurs. En fait ce n’était pas tant que ça, mais il en fallait peu pour que Kyôsuke ait l’impression qu’on violait son espace vital. Il retira immédiatement ses mains de la table et mis un peu de distance entre eux en se décalant sur sa chaise, essayant quand même de rester discret dans la mesure du possible et s’efforça de se concentrer sur ce qu’on lui racontait malgré la pression. Il hochait vaguement la tête de temps en temps pour montrer qu’il était attentif, et c’est toujours aussi stressé qu’il répondit à la question finale.

« Oui, je crois. »

Décidément il n’arrêtait pas d’osciller entre les émotions positives et négatives depuis qu’il était arrivé, mais le fait que maintenant Nathan n’était plus là pour le soulager arranger la situation n’allait pas l’aider à aller mieux cette fois. Il n’osait pas poser ses yeux ailleurs que sur la feuille puisque la simple présence qu’il ressentait juste à côté suffisait à ne plus le faire oser bouger.
Finalement sa tasse de thé commença à lui manquer un peu. N’était-ce pas le moment parfait pour se cacher derrière comme prévu ? Il tendit doucement la main pour la ramener vers lui, mais rien ne se passa comme prévu lorsqu’il la porta à sa bouche. Alors qu’il touchait au but la tasse lui échappa des mains et vint se renverser en petite partie sur son sweat, mais surtout sur son professeur, avant de s’écraser par terre en un bruit fracassant.

« Oh, pardon ! »

Il se savait vraiment plus où se mettre, alors il commença à ramasser les morceaux de tasse brisés par terre pour fuir au maximum Ethan. Il allait le tuer, non ? Malheureusement il n’avait même pas pu l’ébouillanter pour gagner un peu de temps puisque le thé avait eu le temps de refroidir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 12:21
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Bon… Ce gnome était vraiment… chelou. Il était raide comme un piquet alors qu'Ethan n'avait pour une fois, rien fait. Il lui lança un regard dubitatif se demandant si finalement ce n'était pas une cause perdue. Il devrait demander à Yoite pourquoi il appréciait Kyo. Le fait qu'il ait les cheveux bleus n'était définitivement pas suffisant. Tous les amis du I don't care avait leur caractère. Pour Ethan, Kyo était plus proche du pot de fleur. On sait qu'il est là, mais on en a rien a carré…

Mais bon, ce pot de fleur devait s'améliorer en maths. Il poussa profond soupire en entendant le « je crois ». Ouais, enfin, c'était pas avec des « je crois » que ça allait aider Ethan. Mais soit, Kyo n'avait qu'à faire d'autres exercices de ce style. Ethan voulait juste que le crapaud se détende un peu, ça ne servait à rien de bosser sous le stress. Quoique… Au moins, il serait opérationnel pour les examens. Il allait se pencher un peu pour rechercher des exercices avant de sentir de l'eau dégoulinant de son t-shirt. Il marqua un temps d'arrêt, refrénant cette envie de tuer son élève. Il tourna la tête vers lui, avant de regarder le sol, où il était déjà à 4 pattes. Heureusement qu'il ne lui avait pas donné une tasse Standfort, sinon, Kyo était bon pour faire son testament.

-Laisse. T'es capable de te couper doué comme t'es.

Il se leva, enleva son gilet et son t-shirt, avec un air de dégoût sur le visage, ne supportant pas le contact du tissu mouillé sur lui. Non, il ne se soucia pas le moins du monde de la pudeur de Kyo. Déjà, il était chez lui, et ensuite, c'était de sa faute s'il était torse nu. Même si… Il n'était pas forcément obligé de savoir que Jun avait un petit côté vorace, puisqu'il pouvait voir des traces de griffures sur le torse, le bas ventre, la nuque et le dos, mais aussi des suçons moins nombreux que les traces d'ongles, mais démontrant tout autant une envie de marquer son territoire sur l'américain. Et Ethan n'était pas gêné le moins du monde de laisser apercevoir ce côté là de sa vie sexuelle. En fait, il s'en foutait. Pour lui, c'était tout à fait habituel. Toutes ses relations avaient fait ça avec lui, alors ça lui paraissait normal, même si Jun gagnait sans doute la palme du « A moi ». Il avait du mal à comprendre pourquoi ils avaient toujours voulu laisser des marques sur lui. Mais bon, il mentirait s'il disait qu'il ne savait pas dans le cas de son petit-ami. Au moins, il avait réussi à la gagner la bataille « Pas de marques visible », mais sans doute que le fait de s'énerver avait aidé…
Il remonta légèrement son pantalon qui glissait légèrement tout en regardant l'état de son t-shirt, puis dirigea son regard vers Kyo. Comment il avait fait foutre tout le thé sur son professeur et non sur lui ? Sa maladresse défiait toute concurrence.

-Heureusement qu'il n'était pas brûlant… Va de l'autre côté, je vais nettoyer.

Et puis, ça fit tilt. C'était pas la deuxième fois qu'il le voyait torse nu ? Un sourire un peu carnassier et amusé se glissa sur son visage.

-Si tu veux tellement me voir torse nu, t'as qu'à venir faire du sport avec moi, hein… Pas besoin de foutre mes vêtements au lavage ou venir baver dans les vestiaires.

Ah l'arrogance… M'enfin, il fallait avouer que dans les deux rencontres, les deux fois, Kyo avait pu voir son corps travaillé par des heures de sports. C'était un peu suspect. Même si Ethan classait le petit Odd dans la catégorie « maladroit, et là au mauvais moment » que dans « pervers ». Ca lui fit vaguement pensé à Yoite lorsqu'il lui avait dit qu'il voulait prendre du muscle. Ethan avait collé une photo de lui avec la tête du I don't care dans son casier, avec la pseudo excuse du « C'est pour te donner un objectif », en rigolant. Il afficha un sourire amusé sans s'en rendre compte, avant de secouer légèrement la tête, allant se chercher un t-shirt propre.
Il revint au bout de quelques secondes avec un nouveau qui affichait les couleurs de son ancienne université américaine, la taille étant un peu grande pour lui, mais rien de bien choquant. Il alla ensuite ramasser les bouts de tasse cassée pour la mettre à la poubelle, avant de passer la serpillière se faisant violence pour ne pas passer dans tout le salon. Chacun ses tocs. Pour Ethan c'était le rangement et la propreté. Il fit enfin attention à Kyo une fois qu'il eut finit de tout ranger.

-Tu t'en sors ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Mar - 18:17
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
Kyôsuke s'était mis à ramasser les morceaux de tasse brisés pour fuir l'affrontement, pourtant son prof se montre presque compréhensif. C'est quand il releva les yeux vers lui qu'il remarqua qu'il avait quand même l'air très contrarié. C'était inévitable...

« Comment ça …? »

Le "doué comme t'es" l'avait un peu vexé, mais comme d'habitude il préféra marmonner plutôt que de vraiment protester. Peut-être que ce n'était pas une flèche en maths mais il était au moins capable de nettoyer ses bêtises...
Il se releva quand même, n'osant pas désobéir parce que s'il se coupait vraiment, ce serait beaucoup trop ridicule. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'une fois debout, il se retrouva nez à nez avec le torse d'Ethan. Il avait loupé un épisode là... Il fit un bond en arrière ce qui fit retomber par terre les quelques morceaux de tasse qu'il avait eu le temps de ramasser tandis que d'autres s'étaient quand même plantés dans sa peau malgré les avertissements puisque ses mains s'étaient crispées de surprise. Non seulement Ethan était à nouveau torse nu devant lui, mais cette fois il y avait quelque chose en plus. C'était quoi toutes ses marques sur lui ? On aurait dit qu'il s'était battu avec un animal féroce... Ne sachant plus trop quoi faire, il resta planté à sa place, encore tout perturbé.
S'il se retint de dire que lui il aurait bien aimé que le liquide soit très chaud pour que ce soit Ethan qui souffre pour une fois, il ne put pas laisser passer la suite. Il devait se défendre de telles accusations !

« N'importe quoi, je regarde même pas ça m’intéresse pas ... »

Une belle défense… Il détourna les yeux pour appuyer ses propos, n'importe où tant que c'était loin d'Ethan. Est-ce qu'il était seulement crédible ? Il n'avait pas pu s'empêcher de loucher sur le torse tout à l'heure, mais il espérait quand même que ça ne s'était pas vu. Après tout c'était juste à cause de la surprise de le voir se déshabiller sans prévenir et la curiosité de savoir d'où venaient toutes ces marques, rien de plus...
D'abord ce n’était pas lui le voyeur, c'était son prof l'exhibitionniste, il en était convaincu. Il ne lui avait jamais demandé se montrer comme ça, il aurait pu se rhabiller dès qu'il l'avait vu dans les vestiaires et attendre d'être dans la salle de bain pour se débarrasser de ses vêtements mouillés aujourd'hui. Tout à fait, Kyôsuke était innocent.
Il poussa un soupir lorsque l'exhibitionniste se décida enfin à aller enfiler quelque chose et tandis que lui se rassit précautionneusement. Il déposa à côté de lui les morceaux de tasse survivants qu'il avait réussi à ramasser. Heureusement il ne s’était pas beaucoup coupé, il avait une chance qu’Ethan ne le remarque pas. Alors il tenta tant bien que mal de se remettre dans ses exercices alors qu’Ethan était revenu et s’affairait à nettoyer.
Et c'est au moment où il l’entendit prendre de ses nouvelles qu’il eut comme une illumination soudaine. Les marques qu’il avait vu tout à l’heure sur son torse... Il dévisagea son professeur d'un air outré alors qu'il semblait déjà être passé à autre chose de son côté puisqu'il demandait le plus naturellement du monde s'il s'en sortait avec ses exercices.

« Mais, en fait … ! »

Il allait passer pour un fou. Encore une fois…

« Ah, ça va, mais j’étais pas assez concentré… »

Son cerveau baignait encore dans la honte d’avoir renversé la tasse et il était encore perturbé par ce qu’il venait d’être témoin, tout ça n’aidait pas vraiment mais il était peut-être un peu trop honnête faute d’avoir autre chose à dire. Prétendre s’en sortir à merveille alors que ce n’était pas trop le cas serait sans doute pire… Mais comme il ne voulait pas qu’on lui tape sur les doigts parce qu’il ne se concentrait pas alors il se racla la gorge et afficha un air déterminé, autant qu’il le pouvait du moins. Qui n’aurait pas été déconcentré, en même temps…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Mar - 21:44
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Ah oui, il avait oublié que la petite pousse prenait tout sérieusement. Et Ethan en farceur qu'il était (Lolilol) disait des blagues avec son air habituel calme et froid. Donc, la communication était bloquée avec eux deux. Ah, ça lui rappelait quand il avait dit que Yoite le violerait bien. Il l'avait peut-être pris sérieusement, finalement. Si le I don't care venait à le savoir, aucun doute que l'américain se ferait sans doute engueulé. Ceci dit, il avait une bonne défense « Il prend tout au premier degré, pas de ma faute, je pouvais pas savoir », après tout, qui pouvait vraiment croire que le japonais était vraiment du genre à violer une personne. Ok, il pouvait sauter sur une personne mais jamais il n'irait contre la volonté d'une personne. Si Kyo y croyait vraiment, ce n'était pas un très bon ami.

-Il est temps que tu te détendes, hein. C'est qu'un torse. Le calendrier des rugbyman à la fnac on en voit plus, hein…

Alors concrètement, Ethan s'en foutait qu'il regarde son torse ou non. Il le savait très bien sculpté, déjà parce que Jun avait une certaine obsession pour ses muscles ce qui était loin de lui déplaire, et ensuite, ça prenait pas mal d'heures à entretenir. L'air de rien, il tenait à son corps de rêve, et il devait rester sportif pour entrer dans les forces de polices.
Et puis, tant pis si ça choquait l'esprit fragile de son élève. Il avait qu'à tirer son coup pour se détendre un peu, hein. A son âge, Ethan était plus proche du lapin que de l'être humain. Y avait pas de raison que ce ne soit pas le cas de Kyo.
Il lui lança un coup d'oeil rapide… En fait, ce type devait être encore puceau pour réagir aussi excessivement. Honnêtement, il ne savait pas comment Yoite arrivait à le gérer, il soupira un peu exaspéré continuant son petit ménage imprévu. Ce fut seulement lorsqu'il finit qu'il le regarda de nouveau. Et il semblait complètement ailleurs. Ok, ne jamais sous-estimer un fragile. Il soupira une nouvelle fois.

-C'est qu'un torse… C'est pas mo…

Il se retint au dernier moment. Non, non, il allait le choquer et Kyo allait lui faire une crise cardiaque. Ethan ne voulait pas de morts chez lui. C'était beaucoup trop encombrant et il devrait le cacher dans le jardin. La police le croirait jamais qu'il était mort en entendant le mot « pénis ». Non, il devait se montrer patient. Pourtant, il l'avait apprise. Néanmoins, c'était bien la première fois qu'il avait l'impression de voir un cas aussi désespéré en face de lui.

-Faut apprendre à être à l'aise avec son corps, hein !

Rien à voir ? Généralement, quand une personne n'était pas à l'aise avec son propre corps, voir celui des autres pouvaient être un supplice. L'américain n'avait jamais connu ça, mais il l'avait remarqué chez d'autres personnes. Et puis, porter des vêtements aussi larges était révélateur. A moins que Kyo soit anorexique. Mais, il en doutait. Il n'avait pas vraiment le profil. Il semblait juste excessivement timide. Ethan avait toujours eu du mal à les gérer ces gens-là. Il n'était pas de nature douce, lui. Il fonçait dans le tas et il voyait après.

-Fais une pause. Ca sert à rien de continuer si t'arrive pas à te concentrer. Et t'as le droit de rester regarder ta feuille si tu sais pas quoi faire de tes dix doigts. Mais t'es pas coincé sur ta chaise. Si tu veux aller dehors, passe par la baie vitrée.

Il lui montra du doigt le salon, qui laissait deviner une grande source de lumière. Il avait d'ailleurs choisi cette maison pour cette raison. Ça et le jardin qui était grand.

L'ancien Fuck Off devinait que le petit Odd voulait surtout s'éloigner de lui. Il n'y pouvait rien, et bien heureusement il n'était pas assez susceptible pour en faire toute une histoire. Il avouait qu'il pouvait faire un effort pour ne pas trop l'intimidé, mais déjà, il avait pas envie de faire cet effort, et ensuite, il avait un peu l'impression que c'était foutu depuis la dernière fois. Il n'avait pas la sociabilité de Yoite, et il assumait pleinement.

-T'as 20 minutes maximum.

Il ne prit pas la peine de regarder son exercice. Ca ne servait à rien s'il n'avait pas été concentré. En attendant, Ethan posa ses fesses sur sa chaise, prit ses lunettes pour les mettre sur son nez, et ouvrit son ordinateur reprenant ses révisions là où il en était avant l'arrivé de Kyo.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Avr - 22:10
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
A peine remis de ses émotions, Kyôsuke ne savait plus où  se mettre alors que son professeur ne semblait pas décidé à passer à autre chose. On aurait presque dit qu’il lui reprochait d’avoir réagi de façon excessive alors qu’il n’y pouvait rien, il avait même fait son maximum pour rester de marbre. Oui, il était bizarre et inexpérimenté, mais en même temps c‘était prévisible de la part d’un pot de fleur aux cheveux bleus. Bien sûr qu’il ne comprenait pas ses blagues, ils n’étaient pas assez proches pour se faire ce genre de plaisanteries, surtout que son statut de coincé avait crevé les yeux à la minute où ils s’étaient rencontrés dans les vestiaires.
Il n’avait peut-être vu qu’un torse, mais entre les images des calendriers de rugbymans  - qu’il avait pourtant bien étudié - et un torse en chair et en os y’avait quand même une sacré différence. Et ce qu’Ethan oubliait de mentionner c’était les marques qu’il avait aperçu sur le sien. Ça les calendriers à la fnac ils ne le montraient pas !

« Mais là, dessus il y avait des… »

Pourquoi il essayait de se justifier ? Il s’interrompit au milieu de sa phrase, commençant à comprendre que son professeur d’un jour n’arriverait surement pas à comprendre ses réactions même s’il essayait de s’expliquer. Ils étaient bien trop différents et la suite ne fit qu’agrandir le fossé entre eux.
Kyôsuke fut encore plus largué lorsqu’Ethan commença une phrase sans la finir, rougissant violemment en imaginant la fin de la phrase. Surtout parce qu’il avait imaginé plus que le simple mot censé finir la phrase, en fait. Il avait les yeux tournés vers le sol, priant pour que son professeur arrête de s’acharner et accepte simplement ses réactions de fragile. Ce n’était pas si grave après tout, si ?
Visiblement si, puisque qu’Ethan semblait décidé à continuer de l’accabler. Dire aux autres d’être plus à l’aise avec leur corps quand la nature a déjà mâché tout le travail à votre place c’est facile, forcément. Encore une fois Kyôsuke parla à demi-mots de peur s’envenimer la situation, mais ne pouvait s’en empêcher. Ce genre de réplique était bien trop rageant pour qu’il réussisse à se taire.

« Facile à dire… »

Lui il ne devait jamais avoir eu ce genre de problème vu sa tronche. Il avait peut-être mérité ses muscles, mais pas le reste. Son conseil était tout pourri, Kyôsuke était déjà conscient qu’il devait s’accepter, il ignorait juste comment y arriver. Ah ça personne ne lui expliquait bizarrement. Il crevait d’envie de lui dire tout ce qu’il avait sur le cœur, mais ce n’était ni l’endroit, ni le moment et surtout pas du tout la bonne personne. Même lorsqu’il donnait un pseudo-conseil ça ressemblait plus à un ordre, non décidément il n’avait aucun tact.

Cependant sa proposition de faire une pause fut plus qu’un soulagement. Kyôsuke ne se fit pas prier et opta pour le jardin, emportant avec lui sa feuille et son crayon, de un pour ne pas que son professeur profite qu’il ait le dos tourner pour regarder ce qu’il avait fait puisqu’il en était encore moins fier qu’avant, et de deux parce qu’il retrouverait surement l’inspiration une fois dehors et qu’il faudrait alors en profiter.

« Merci. »

Une fois dehors il s’octroya d’abord une pause bien méritée, repensant à tout ce qui s’était passé depuis qu’il était arrivé dans cette maison, en faisant les cent pas. Le bilan fut rapide : ça n’allait pas du tout et il avait juste hâte que ça se termine. Nathan avait beau avoir réussi à le soulager un peu, il ne s’était jamais vraiment sentit à l’aise et plus le temps passait plus ça empirait. Il sortit son téléphone portable de sa poche. Pour une fois il avait envie de parler à quelqu’un, n’importe qui tant qu’il entendait autre chose que le terrible ton de son professeur. Il ne voulait pas  raconter ce qu’il était en train de faire, juste parler de banalités. Mais ça ne serait pas naturel, il n’appelait jamais personne d’habitude, surtout sans raison valable. Peu importe qui il choisirait cette personne serait étonnée et lui poserait des questions.
Il se ravisa donc et observa le jardin autour de lui pour se changer les idées, imaginant un moyen de s’échapper en douce par pure fantaisie. Il n’oserait jamais faire une chose pareille, il avait laissé ses affaires dans la maison de toute façon. Après ces quelques minutes de détente il alla finalement s’asseoir sur le rebord de la baie vitrée qui était restée entrouverte et continua son exercice. Effectivement il était maintenant plus efficace, il n’avait même jamais été aussi convaincu de son raisonnement, à croire que malgré le stress qu’il avait engendré, ce cours n’avait pas été complètement inutile. Il profita de tout le temps qu’on lui avait accordé pour avancer au maximum, arrivant presque à s’imaginer qu’il était seul.
Il rentra finalement au bout de vingt minutes à pas de loups et se dirigea vers son professeur qui semblait plongé dans quelque chose, mais quoi ? Kyôsuke s’en voulait presque de le déranger alors qu’il était si concentré dans ce qui semblait être des révisions. Il n’avait pas passé l’âge pour ça ? Peu importe ça l’arrangeait, il avait l’air plus gentil quand il avait ses lunettes. Il réussit même à briser le silence pour signaler sa présence.

« J’ai fini. »

Kyôsuke scrutait l’écran discrètement et posa sa feuille sur la table à côté de l’ordinateur pour que son professeur y jette un œil.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Avr - 15:10
S • Inspecteur
avatar
Messages : 656

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
S • Inspecteur
Il releva la tête en entendant le « C'est facile à dire ». Il haussa vaguement les épaules, l'air pas vraiment impliqué dans la conversation.

-C'est vrai. Mais ça va venir.

Après tout, même si la vieillesse apportait les cheveux blancs, elle apportait aussi la maturité qui aidait à s'accepter tel que l'on était. Peut-être que tout le monde croyait qu'Ethan avait toujours débordé de confiance en lui, mais c'était faux. Certes, il n'avait sans doute pas été perdu, et ne s'était jamais posé la question s'il pouvait plaire, vu qu'il avait toujours eu beaucoup de facilité à avoir des filles. Mais, ça ne l'avait pas empêché de se poser des questions sur son avenir, être P-DG n'avait jamais été son rêve. Il avait simplement voulu faire la fierté de son père, et garder son attention. Ce n'était qu'au fur et à mesure qu'il s'était détaché de tout ça. Il avait arrêté le commerce pour aller en médecine, avant de préparer son concours d'inspecteur. Ethan avait mis du temps, mais il y était arrivé. Il avait peu à peu quitté l'ombre de son père, pour vivre sa propre vie, souvent au détriment des autres. Il avait choisi Jun, malgré les remontrances de sa mère qui n'y croyait pas. Il avait décidé de rester au Japon, malgré le souhait de Kaena qu'il rentre aux État-Unis. Il avait gardé Nathan, malgré les inquiétudes de son entourage. Ce qu'il n'avait pas vraiment compris d'ailleurs. Ce n'était pas tôt d'avoir un enfant à 26 ans. Mais bon… Son bonheur et sa confiance en lui, il avait été les chercher.

Mais au point de Kyosuke Sasori… Ca allait être difficile sa première fois. Sauf s'il se trouvait une fille expérimentée, ça serait à lui de rassurer la demoiselle, et il valait mieux qu'il soit un peu plus… Assuré que maintenant, sinon c'était pas gagné. Heureusement, c'était pas son problème, et Ethan n'avait aucune intention de poser des questions. Il était simplement payé pour l'aider en maths. Pas pour être son coach personnel. Même si, ça commençait à être difficile. Kyo ressemblait de plus en plus à chihuahua. Il valait mieux de laisser faire une pause, et il vit le soulagement de ce dernier lorsqu'il le lui annonça. Ah ouais, quand même… Il devait être vraiment à bout de nerf le petit.

Par contre, Ethan se demandait bien pourquoi il partait avec sa feuille. Personne n'allait la voler, hein… Il se retint de faire le moindre commentaire, se plongeant dans ses propres révisions. Ca n'avait aucune importance, de toute façon. D'ailleurs, il oublia bien vite le nain de jardin, et même la pause. Au point que ce fut son élève qui vint le voir et qui le fit sursauter en l'entendant, tellement il était plongé dans son livre de droit et ses notes. Il releva la tête, et le regarda comme ci de rien n'était, alors que Kyo posait la feuille à côté lui. Il avait fait son exercice durant la pause ? Ok, il admettait qu'il n'était pas hyper doué pour les longues pauses, mais… Le principe ce n'était justement pas de le faire ? Ethan était loin de s'en plaindre, et il était particulièrement étonné, et surtout, il était content. Même si le nain ne semblait pas très motivé pour faire des maths, il semblait néanmoins très sérieux. Cela tira un léger sourire à l'américain alors qu'il prenait la feuille dans ses mains.

-Merci.

Il mit un marque-page à son livre de droit et le ferma avant de regarder les exercices avec un œil attentif, comparant les résultats avec ceux qu'il avait au lycée. C'était mieux. Beaucoup mieux, même. Il mit néanmoins des corrections et nota des astuces pour l'aider à l'avenir, histoire qu'il se perde un peu moins dans les calculs.

-Fais attention aux étourderies, et ça devrait bien se passer.

Oui, il arrivait parfois que l'américain soit encourageant. Mais c'était seulement lorsque l'élève le méritais. Et même si Kyo n'avait pas la palme de l'élève le plus assidu, au moins ce n'était pas celui du cancre. C'était mieux que rien, non ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Juin - 22:13
P • Université - 1ière année
avatar
Messages : 130

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
P • Université - 1ière année
Leur conversation avait clairement dérivée. Voilà qu’ils étaient en train de parler de confiance en soi, au beau milieu d’un cours de maths, alors qu’ils ne se connaissaient pas plus que ça. Mais tout ça c’était à cause d’Ethan non ? Il avait dit n’importe quoi. Réalisant l’absurdité de la situation, Kyôsuke poussa un profond soupir en bon ado désespéré qu’il était. De toute façon, ça ne servait à rien de discuter avec quelqu’un qui se déshabillait à la moindre occasion et dont l’humour se résumait essentiellement à du sadisme. C’était peut-être un bon professeur en temps normal, surement même puisque ses explications étaient claires. Mais le cours d’aujourd’hui ne ressemblait pas du tout à l’idée que s’était fait Kyôsuke d’un cours particulier. Il faut dire que les éléments avaient étés contre eux. Déjà il s’était retrouvé face à un terrible ennemi sans y être préparé, puis il avait rencontré Nathan, et enfin sa maladresse avec son thé avait eu des conséquences pour le moins inattendues.
Il repensait à tout cela en allant prendre sa pause, qui ne dura pas bien longtemps. Il préférait mettre le temps qu’il pouvait passer loin de son professeur terrifiant à profit pour sortir le plus vite possible de ce  guet-apens, plutôt que de rêvasser. Il aurait d’autres moments pour ça.
Il secoua donc la tête pour en sortir toutes ces pensées honteuses et se mit au travail. Et il était bien plus efficace dans ces conditions. Il revint vers son professeur à la fin du temps imparti, étonnamment fier de lui. Il avait réussi ce fichu exercice malgré tout ce qu’il avait dû supporter depuis son arrivée ici, ce n’était pas rien.
A force de coups d’œil curieux vers ce à quoi était affairé Ethan avant qu’il ne vienne l’interrompre, Kyôsuke remarqua qu’il s’agissait de droit. Franchement si quelqu’un comme lui voulait devenir juge ou un truc du genre, c’était pas très rassurant pour l’avenir de la société…

Mais Kyôsuke se détendit en voyant qu’Ethan avait un sourire aux lèvres en lisant la feuille qu’il lui avait rendue, visiblement sans aucune arrière-pensée sadique. Et finalement, comme ça il ne paraissait pas méchant du tout, ça faisait même ressortir sa beauté. En effet il n’y avait pas que son corps qui n’était pas mal, ce n’était que maintenant que Kyôsuke prenait un peu de temps pour apprécier aussi son visage. Il avait bien le droit à un peu de réconfort après toute cette souffrance…
Mais quand il sentit le rose lui monter aux joues, il se résigna. Ce n’était vraiment pas raisonnable de se faire amadouer comme ça, ce serait oublier le côté psychopathe de son prof. Il reconcentra plutôt son attention sur sa feuille, entre les mains d’Ethan. Il avait de jolies mains aussi d’ailleurs. Non, stop.
Il fallait se focaliser sur autre chose. Lui trouver plutôt des défauts. Son écriture par exemple, franchement pas terrible. Il s’attendait vraiment à ce que Kyôsuke arrive à relire les conseils qu’il notait s’il écrivait comme ça ?
Mais son mécontentement ne dura pas longtemps lorsqu’il entendit des encouragements. Ça c’était inattendu, pourquoi son professeur était-il si agréable tout d’un coup ? Définitivement il ne comprenait pas ce qui se passait dans sa tête, mais peu importe. La délivrance était de plus en plus proche, il le sentait.

« Je ferai attention, merci pour les conseils. J’espère que je vais réussir. »

Il affichait peut-être un air satisfait, mais il n’était pas dupe. Il savait bien par expérience que quand tout se passait bien, c’était littéralement trop beau pour être vrai. Dark Ethan pouvait ressurgir à tout moment. Il fallait déguerpir avant que ça n’arrive, c’était l’heure de toute façon. Ethan lui signifia qu’ils en avaient fini et Kyôsuke rassembla ses affaires dans son sac et remis ses chaussures. Il salua une dernière fois son professeur d’un jour avant de disparaitre dans la rue, prenant le chemin de l’académie. Toute cette histoire avait beau se terminer sur une note assez positive il n’espérait pas remettre les pieds dans cette maison de sitôt.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Quartier Suwan :: Habitations-