■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis de Miscault
P • Université - 1ière année
P • Université - 1ière année
avatar

Messages 23


HnM
Un mot:

MessageSujet: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Mer 2 Nov - 21:00



Louis de Miscault

Chaque baiser est une fleur dont la racine est le coeur.




■ Fiche d'identité


Âge & date de naissance : 18 ans, né un 14 août
Nationalité : Français
Orientation sexuelle : Homosexuel caché (enfin, tout dépend à quel moment il se cache)

Année d'étude : Première année
Cursus choisi + spécialité : Dessin et peinture
Groupe : I love music !
Club(s) : Musique & Arts en tous genres


■ Physique


Louis est un garçon au physique particulier. Pas bien grand, touchant plus ou moins les un mètre soixante-sept, dépourvu d'une moindre musculature entretenue, il fait partie des personnes que l'on appelle "androgynes". Lorsque les regards attirés par cette personne dont le sexe est quelques fois à déterminer, nous remarquons une petite créature à la tête blonde gambader sur ses fines jambes qui, à chaque retombées de ses sauts, paraissent d'une légèreté et d'une douceur inqualifiables. Pas même le sol ne gronde sous le poids gracieux de ses pieds qui ne font presque pas de bruit en venant se cogner contre celui-ci tant ses pas se font doux et calmes.

Imberbe dans le genre, il lui arrive tout de même de prendre soin de son corps comme de vraies gonzesses que ce soit en hydratant sa peau avec des crèmes ou huiles essentielles dont il aime tout de même passer à leurs applications sur sa peau ou en partant à la chasse aux défauts qui pourraient être dérangeants à la vue des autres. Des mains qui se finissent par l'allongement de ses phalanges où les ongles sont volontairement laissés plus long que la banalité masculine font directement croire, à quiconque le veut, qu'il pratique régulièrement du piano, ce qui entre nous n'est pas totalement faux.

Quand ce garçon vous fait face, c'est la magnifique bouille d'un enfant de sept ans qui vous regarde dans les yeux, souvent accompagné de ce petit air tristounet ou neutre qui peut en faire le charme et l'originalité de son regard. Des yeux reflétant les océans ou les mers les plus clairs pourront potentiellement faire chavirer les marins qui s'y aventureront et céderont à l'appel du chant des sirènes que reflète sa voix mélodieuse, à quelques sonorités sensuelles tracées par une touche d'érotisme en suivant le mouvement de ses lèvres généreusement dessinées. Un petit nez finement taillé et de fins sourcils viennent déposer les touches finales de son visage enfantin pouvant attirer certaines personnes intéressées par son physique loin d'être banal.

En ce qui concerne son style vestimentaire, rien de très extravagant, au contraire. Il se préférera porter des pulls larges aux couleurs douces telles que principalement le beige, le bleu foncé, le gris et des jeans histoire de passer inaperçu et de potentiellement masquer ce corps qui fait que parfois des yeux intrigués par sa physionomie viennent faire rougir ses joues de gêne.


■ Caractère


Quand on porte le prénom Français qui a donné son succès aux règnes de plusieurs rois de cette même nation et un nom de famille ayant une petite particule signifiant l'ancienne branche de noblesse que détient sa famille qui baigne dans une baignoire dont l'eau a été faite à base d'or, nous nous attendons à ce que cette petite boule d'être détienne un vrai caractère de diva, horrible à supporter, qui pousse des cris lorsque ses caprices ne sont pas respectés. Détrompez-vous, celui-ci n'est pas une tête d'ange à la personnalité démoniaque. Pour une fois, la nature n'a pas décidé de vous jouer un tour et est restée dans le protocole de suivre à la lettre le physique de l'humain afin de pouvoir fabriquer sa personnalité qu'il représentera chaque jours lors de son lever.

C'est avec une timidité quelques fois prononcée, des rougeurs abondantes et des pertes de locutions lors d'une confrontation trop gênante pour lui qu'il sera principalement reconnu parmi les autres. Un solitaire avant tout, le maître mot de son malheur et/ou de son bonheur personnel. En effet, il reste assez souvent à l'écart des groupes qu'il pense incapables de le joindre à eux et de l'assimiler à la cohésion d'entente parfaite. Pour lui, il ne sera soit pas apprécié soit pas voulu dans une bande d'amis pour la simple raison qu'il est et agit différemment par rapport aux autres. Du coup, il préfère être seul et évite de trop penser à ces idioties qui le rendrait alors malheureux et le plongerait dans une certaine tristesse qui arrivent parfois à refaire surface durant un court instant.

Attention, ce n'est pas un véritable rejeté dépressif qui s’apitoie sur son propre sort. En fait, il est tellement occupé à se promener dans sa bulle et à être convaincu que ses pensées sont réelles qu'il n'a pas le temps de passer outre ceci et d'ouvrir les yeux vers les ouvertures qui lui sont proposées. La plupart du temps, lorsqu'on l'accoste, et principalement un garçon plutôt imposant qui donne envers le blondinet une impression d'être assuré, il se ferme derrière des rougeurs, de la maladresse et une esquive de ce qui voulait être dit. Ce qui clôture donc ce cercle vicieux de cette sensation de solitude.

En réalité, c'est un garçon bourré de talents, de sympathie, en manque d'affection et distributeur ambulant de bonne humeur et de joie qui rôde dans les entrailles de sa chair, mais voilà, il est tellement affolé par le jugement d'autrui qu'il se ferme et n'ose pas ou peu se livrer. Une attirance pour les hommes cachée et des dons d'artiste non-reconnus par son propre cerveau, il est relativement perdu entre ce que lui dictent son cœur et sa tête.

Une sensibilité prononcée sur quelque domaines que ce soit, il tente de gérer, le plus possible, ses émotions en s'enfermant dans de la lecture, du dessin, de la peinture et bien d'autres compétences qu'elles soient musicales, manuelles au niveau des arts, auditives ou dans la rédaction.

Méfiez-vous de l'eau qui dort, car une personne peut en cacher une autre et c'est précisément le cas de Louis qui détient en sa possession une franchise assez développée ainsi qu'un aspect "sang-chaud" fortement prononcé lorsque les affaires vont trop loin ou qu'il n'arrive plus à se contrôler. Têtu et extrêmement jaloux viennent s'ajouter à la liste du caractère de "de Miscault" qui pourrait très bien... en attirer certains... ou pas.

■ Histoire


Enfant unique et adoré de ses parents, c'est sans doute sans trop de problèmes que le prodige de la famille Française "de Miscault" est monté jusqu'au Japon afin d'atterrir à l'académie de Chisê. Né d'une mère passionnée d'art et d'un père avocat, il niche au cœur du pays avec pour ville d'ancrage, Paris, zone des lumières et trône de sa montée dans les écoles les plus prestigieuses du pays qui lui inculqueront de grandes connaissances et lui feront étudier les auteurs et matières les plus connues pour son époque.

Son enfance fut douce, aucun rebondissements dramatiques ne sont à déclarer hormis la présence, déjà affirmée, de la création de sa bulle personnelle qui lui coupe quasi tout contact avec les possibilités de former des groupes d'amis. Ensuite, il passe le cap scolaire en recevant les mérites de son école primaire qui lui décernent plusieurs prix servant à couronner son glorieux trajet s'achevant aux portes du collège. Cependant, arrivé là, tout ne se passe plus comme ses parents l'avaient voulu. En effet, au cour de ses années d'études, d'une part au collège et d'autre part au lycée, un changement s’opère dans la tête du blond ce qui provoque chez celui-ci un désintérêt presque total vis-à-vis de ses études, lui attribuant des notes proches de la catastrophe où des épreuves de rattrapages  lui sauveront tout de même les mises en acceptant finalement son passage à l'année suivante.

Celle-ci signifie d'ailleurs l'heure du baccalauréat qui résonne dans les oreilles de la famille, cherchant encore à savoir ce qu'il avait pu se produire en ces quelques années pour que leur fils, en qui ils avaient placés tous leurs espoirs, puissent aussi radicalement changer de comportement et de projets.

La raison primaire était un ras-le-bol, ras-le-bol de devoir tenir son image comme si on était au XVIIe siècle, d'être la perfection incarnée au niveau du boulot qu'on avait à fournir durant les années académiques et ce depuis la première année passée en primaire, de ne ramener que des notes supérieures aux quatre-vingt pour-cents de réussite. Louis en avait eu sa claque de ne finalement se réduire qu'à être l'intello de la classe qui passe ses jours de congés à toujours plus s'instruire et à suivre des cours de piano, de chant, de gymnastique artistique ou autres conneries dans le genre qui font de lui l'image du petit British à son papa, sapé d'un nœud papillon et d'une chemise à carreaux.

Lui, ce qu'il voulait, à l'âge de dix-sept ans, c'était de s'amuser un peu, de pouvoir découvrir le monde sous une autre facette, de pouvoir faire des conneries, sortir en boîte avec des potes, de finir mort bourré dans la rue en titubant afin de retrouver le chemin de la maison tout en se tapant des fous rires à même le sol parce qu'on venait de trébucher à cause de la réduction de nos sens suite au taux d'alcool ingurgité. Juste pour une fois ! Pouvoir faire des erreurs.

Apparemment, ça n'était pas permis d'après les parents de pouvoir s'écarter du droit chemin que leur ancienne lignée de snob avaient laissés. Chose que Louis trouvait pathétique, se venter de traces héréditaires dont on était pourvu pour unique but de se sentir supérieur. C'est ainsi qu'à l'âge de dix-huit ans, le cœur rempli de peines, la tête gorgée de doutes et comme accompagnement les nombreux pleurs de ses parents qui se rendirent compte à quel point ils avaient blessés leur enfant, qu'il prit l'avion, en étant enfin majeur et libre de faire ce qu'il souhaite, en direction du Japon afin de rejoindre sa tante. Femme ayant, quelques années auparavant, déménagé dans ce pays et avec qui il entretenait une relation très fusionnelle. Celle-ci prit les études du garçon à sa charge et l'aida dans son apprentissage du japonais, lui permettant donc, pour une fois, de choisir dans quel style d'établissement il se redirigera ce qui explique sa venue à l'académie de Chisê où il se lance dans des études d'arts.

Malgré ce changement fait et les quelques résolutions trouvées, Louis se cherche et tente de découvrir ou de faire des expériences dont il n'a pas encore connu les aboutissements puisque, comme vous l'avez lu, il fut très longtemps redirigé voire même endoctriné par ses parents qui n'espéraient qu'une chose, faire de lui la fierté de ceux-ci, se "servant" un peu de leur enfant comme d'un tableau qu'on exposerait à la vue de tous en criant ô combien celui-ci avait de la valeur et avant tout, une haute place dans la société.

Il compte bien s'attaquer à ses études, mais de la manière dont seul lui le souhaite et veut par-dessus tout débloquer ce mécanisme qui enclencherait le début d'une nouvelle histoire. Pourquoi pas se faire des amis et apprendre à connaître d'autres milieux sociaux qui divergent avec la haute bourgeoisie Française. Et qui sait, trouvera-t-il peut-être l'amour en finissant par accepter qu'il est bel et bien attiré par les hommes en osant se montrer au grand jour sous la personne qu'il est réellement et non sous celle que l'on aimerait voir. Après tout, pourquoi ne pas d'autant plus arrêter de se mentir à soi-même or qu'on vient de sortir d'une passe où ce fut quelqu'un d'entre qui s'en occupait pour vous ? Si le jeune blond a décidé de mettre les pieds dans ces couloirs, ce n'est certainement pas pour éternellement resté recroquevillé sur lui-même. C'est certain.


■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Je vous laisse me trouver un petit surnom, c'est toujours mignon à recevoir !
Âge : Dix-sept ans
Que pensez vous du forum à première vue ? Il a vraiment l'air prometteur, c'est d'ailleurs pourquoi je me suis inscrit et me suis empressé de rédiger ma fiche !
Et comment avez-vous connu le forum ? En cherchant, avec grande volonté, un forum tel que celui-ci !
Qu'avez-vous mangé ce matin ? Code bon!
Autre : Euh... câlins ?!



Dernière édition par Louis de Miscault le Jeu 3 Nov - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 734


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Jeu 3 Nov - 18:20

Bonsoir Louwi! Bienvenue sur le forum ♥

Je vais corriger ta fiche sur le champ mais déjà, merci de ton inscription et des compliments que tu nous fais en bas de fiche! Nous sommes ravis que tu aies décidé de t'échouer ici o/
Alors :

Clubs :
-> Qu'entends-tu par Arts en tout genre? Peinture? Danse? Sculpture? Littérature? Car ça commencerait à faire beaucoup de clubs et disons que 3 ... Oui, 3 c'est déjà pas mal! ^^

Physique :
-> Rien à dire. C'est parfait!
On dirait que tu danses avec les mots quand tu parles, la description est une vraie mélodie *O* Sinon, juste pour situer avec davantage de détails, tu pourrais donner la taille de Louis en chiffres? A peu près, bien sûr.

Caractère :
-> Parfait aussi!
Sur le coup, j'ai failli te dire qu'il aurait davantage sa place dans le groupe "I'm odd" mais finalement, les "I love Music" ne sont pas si différents et c'est justement les Arts en question qui ont fait pencher ma balance!

Histoire :
-> Quand Louis décide de partir étudier au Japon, tu ne mentionnes nulle part qu'il a prit le temps d'apprendre la langue et qu'il pourra donc se débrouiller dans une école étrangère. Du coup, là il manque quelque chose, il faudrait que tu le précises.
-> Toujours là-dessus, j'aimerais avoir la réaction de ses parents. Eux qui semblent si bornés dans leur supériorité, pourquoi ont-ils laissé leur fils unique partir à l'étranger pour y étudier ce qu'IL voulait?

Ce sera tout pour moi, le reste est très bien!
J'attendrai que tu répondes à mes interrogations et je reviendrai ensuite.
Bon courage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis de Miscault
P • Université - 1ière année
P • Université - 1ière année
avatar

Messages 23


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Jeu 3 Nov - 19:33

Coucou Yoite ! Merci beaucoup pour ton accueil, tes compliments ainsi que ton analyse ♥

Les modifications demandées ont été apportées et pour éviter que tu te refasses toute la lecture de la fiche je reprends, comme tu l'as fait, les points cités en y ajoutant ma modification.

Clubs :

-> Il se dirigera vers les clubs de dessin et de peinture.

Physique :

-> Il mesure approximativement dans les un mètre soixante-sept.

Histoire :

-> C'est sa tante qui l'initiera à l'apprentissage du japonais en de nombreux mois d'études à travers des cours, par exemple du soir ou autres qu'il suivra avec envie.

-> Ses parents seront profondément chagrinés de le voir partir en ayant une subite prise de conscience de ce qu'ils avaient fait vivre à leur fils, mais comme celui-ci est dès à présent majeur ils ne peuvent plus s'y opposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 734


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Jeu 3 Nov - 19:59

Comme tu es rapide o/
En tout cas, merci d'avoir reprécisé ici, ça me fait gagner du temps!

Clubs :
-> Adjugé, ça te fera donc 3 clubs!
D'ailleurs, le club de Peinture et celui de Dessin ne sont pas créés sur le forum alors 2 choix se proposent à toi. Soit tu deviens le Président de l'un d'entre eux (au choix!) soit tu restes simple membre en espérant qu'un président se présente rapidement (ça ne change rien de toute façon, ton perso pourra se rendre aux clubs même sans président!).
Redis-moi!

Histoire :
-> Du coup, il a suivi les cours une fois arrivé au Japon chez sa tante (ce qui voudrait dire qu'il a encore des grosses lacunes en japonais et ce serait amusant!) ou bien, il "correspondait" avec sa tante avant son départ et quand il arrive enfin, il peut se débrouiller dans cette langue?
Je sais, je suis chiant 8D

Le reste de tes précisions me convient o/

Et tu es donc validé! Voici les liens dont tu auras besoin au début, pour être sûr de ne rien rater :
- Classes.
- Rang.
- Avatar.
- Internat ou En ville. Je te mets les deux, à toi de voir ce que tu préfères pour ton personnage.
- Clubs.
- Journal Intime, c'est pas forcément pour tout de suite ^^
- Rps, et les mps marchent aussi très bien!

Voilà.
Si tu as des questions, maintenant ou à l'avenir, surtout n'hésite pas. Le staff est là pour te répondre et les membres ne vont pas te dévorer o/
Amuse-toi bien sur le forum surtout!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis de Miscault
P • Université - 1ière année
P • Université - 1ière année
avatar

Messages 23


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Jeu 3 Nov - 20:14

Merci !

Alors, je pense le diriger en tant que président du club de dessin !

Pour en revenir sur les petites modifications au niveau de l'histoire, ce qui serait le plus logique c'est qu'il est entré en contact avec sa tante plusieurs mois avant son départ, ne pouvant tout claquer comme ça du jour au lendemain. Du coup, il suivait déjà des cours de japonais en correspondance pour pouvoir, dès sa venue sur le territoire Japonais, un minimum se débrouiller avec la langue sans trop dépendre de sa tante.

Tu n'es pas chiant, ne t'en fais pas, c'est important de savoir pour l'ajouter dans l'histoire de l'académie ! :3 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 734


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    Jeu 3 Nov - 20:22

Owiiii, un nouveau petit Président de club o/ (Tu devras donc le préciser dans ta demande de rang ♥)

Pour la création du sujet de ton club de dessin, ce n'est pas compliqué du tout. On te demande juste de créer un sujet dans la catégorie des clubs où tu décris un peu le club en lui-même (Créé depuis ..., tant de membres, activités prévues, etc ...).
Tu peux prendre modèle sur les autres clubs déjà créés ou simplement te contenter du minimum, on n'en demande pas tant!

Courage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis de Miscault - Un artiste réputé pour sa timidité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Étudiants & Voyage Scolaire (lycée, université) :: Fiches validées (2015/2016) :: Université-
Sauter vers: