■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous les mêmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaena G. Matthews
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 57


HnM
Un mot:

MessageSujet: Tous les mêmes.   Sam 22 Oct - 13:31

Octobre. Le froid n'était plus une éventualité s'approchant à grands pas, il était bien là depuis plusieurs jours et Kaena avait sorti son long manteau beige pour contrer les possibles maladies qu'avait déjà chopé son entourage. Ayant une santé fragile depuis toute petite, la jolie blonde se fichait bien d'être frileuse aux yeux des autres, voire d'être prise pour une folle en sortant son écharpe avant l'hiver. Les gens ne connaissaient rien de sa vie et ne pouvaient pas donc comprendre.
Bien emmitouflée, la demoiselle aimait malgré tout rester dehors, surtout au levé du jour. C'était là qu'il faisait le plus froid généralement mais les oiseaux chantaient, le temps était calme et presque pure et souvent, les gens étaient déjà au travail ou pas encore en route. Un peu comme si le monde lui appartenait pendant ces quelques minutes. Aussi, ce matin elle s'était volontairement levée plus tôt, juste pour voir le levé du jour de sa fenêtre ouverte. Habillée d'un pyjama rose pâle qu'elle traînait partout depuis des années, Kae ne se lassait pas de sa vie au Japon. Chaque jour était une découverte car ces nippons étaient vraiment des gens à part. Elle profitait pleinement de sa vie d'étudiante!

D'ailleurs, la journée passa à une vitesse folle. Les cours de son cursus n'étaient pas à prendre à la légère, elle devait toujours être bien attentive, prendre un maximum de notes à recopier au propre le soir pour mémoriser, des recherches constantes étaient plus que bienvenues pour rester au goût du jour. C'était prenant mais c'était aussi diablement intéressant.
Sa mère l'avait appelée tard dans la soirée d'hier. Elles avaient passé 1h27 au téléphone, à se raconter les petits potins mais surtout à s'échanger des détails de leurs vies séparées par tant de kilomètres. Aileen n'était venue au Japon que quand Ethan avait eut son accident de moto. Sinon, elle se contentait de harceler sa fille pour savoir le principal. D'ailleurs, elles ne parlaient pas souvent d'Ethan car Kaena détestait mentir et devoir cacher la présence de Nathan lui faisait trop de mal. Aussi, elle disait juste "Il va bien." et ses parents n'en demandaient pas davantage.
Elle avait fini par lui parler de Kim, ce beau coréen qui avait fait fondre son cœur. Bien mise en garde précocement sur les grossesses imprévues, Kaena avait ri de voir sa mère si effrayée à l'idée de perdre sa fille pour faire face à une femme. Mais elle n'avait pas de crainte à avoir, les tourtereaux se protégeaient car leur avenir à tous les deux passait avant tout le reste!

Quand la sonnerie du dernier cours sonna, Kaena sursauta en constatant qu'elle avait malheureusement perdu le fil depuis plusieurs minutes. Une de ses amies se permit même de lui rire en nez en lui montrant le tas de notes qu'elle avait raté. Bravo Kaena, il ne te restait plus qu'à te mettre à genoux devant ton amie pour la supplier de te passer ses notes ...
Mais avant ça ... le club de cuisine!
Si au départ ça avait été un calvaire d'y aller car la jolie blonde était vraiment nulle et paraissait sortir tout droit d'un manoir débordé de servantes, elle avait fait d'énormes progrès au fil des semaines sans jamais perdre espoir et s'y rendait désormais le cœur léger et le pas rapide! Le président Kyôsuke était toujours aussi froid et peu bavard mais il était rigoureux dans son travail et ses cours étaient intéressants.
Aujourd'hui, elle se demandait bien ce qu'ils allaient cuisiner!

Délicatement, elle poussa la porte de la cuisine pour constater qu'ils n'étaient que 2 : elle et le président. Bon, c'était pas bien grave, les autres n'allaient pas tarder à arriver. Elle allait en profiter pour recopier une ou deux recettes au propre, des recettes qu'elle comptait essayer ce week-end si elle avait du temps libre. Pas des gâteaux car c'était du gâchis de devoir les jeter (non aux sucreries!) mais des plats de résistance qu'elle partageait volontiers avec Kim ou avec ses amies si elles décidaient de réviser toutes ensembles. Ça allait être amusant!
S'installant sur une des chaises disponibles, Kae salua le président, mit son portable en silencieux, enfila son tablier où elle avait fait graver son nom en rose et sortit quelques affaires avant de se concentrer sur sa mission. D'ici à 10 minutes si personne d'autre ne venait, elle irait au devant de Kyôsuke pour écouter les consignes du jour et se mettre au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuho Chîsaru
M • Université - 2ième année
avatar

Messages 15


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Tous les mêmes.   Dim 20 Nov - 4:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tous les mêmes
ft. Kaena G. Matthews
dialogues en #00174D

L'attitude de Karuho ressemblait de plus en plus à celle de son père. S'il avait pris un instant pour la regarder, il aurait sans doute eu l'impression d'observer son reflet dans un miroir. Elle avait à peine dormi et elle s'était réveillée la tête sur son bureau face à deux écrans encore allumés - elle avait supprimé la mise en veille pour un téléchargement lourd. Son premier réflexe fut donc de vérifier que tout était terminé avant de frotter ses yeux, de mettre son ordinateur en veille et de retrouver ses lunettes améliorées, perdues quelque part dans le bazar étalé sur son bureau. Et c'est seulement quand ses lunettes furent posées sur son nez et allumées qu'elle regarda l'heure.
11h15. Bien. Elle avait pas moins de 15 minutes de retard sans compter le temps de trajet et le temps d'enfiler des vêtements pris à l'arrache sur le tas propre étalé sur le lit qu'elle n'utilisait quasiment jamais, ce qui la ferait arriver à peu près à 11h40 à un cours qui terminait à midi. 20 minutes de cours à peine, donc, donc elle préféra s'aménager une dizaine de minutes de temps personnel en plus pour prendre un petit-déjeuner vite fait et arriver à l'heure pour son deuxième cours de la journée. Et elle prévoirait mieux le lendemain matin, parce qu'elle n'aimait pas avoir à faire des calculs dès le réveil. Et qu'elle risquait gros si elle commençait à arriver en retard ou à manquer des cours trop souvent.

Karuho prit un jean et un sweatshirt à capuche proprement pliés sur son lit et profita d'être en avance pour son deuxième cours pour aller "prendre une douche" à sa manière, c'est à dire sans trop s’asperger d'eau et en alliant brosse, gant et savon pour sentir bon sans faire griller ses circuits. Elle s'habilla à la va-vite, attrapa son sac de cours qui était accroché à sa chaise par une bretelle et se dirigea vers la cuisine pour se trouver un truc à manger. 11h30. Il lui restait à peine cinq minutes si elle ne voulait pas rater le métro qui la ferait arriver à l'heure. Elle se contenta donc de prendre une poignée de fruits secs à côté du frigo, de les fourrer dans sa poche et de sortir avec son sac sur l'épaule. En comptant l'heure de trop qu'elle aurait dû passer à se préparer et pas à dormir, elle avait eu un temps de veille d'environ trois heures. Suffisant pour tenir une journée si elle s'accordait un temps de repos ce soir.
Ce qu'elle aurait sûrement oublié d'ici-là. Elle arriva en cours avec exactement cinq minutes d'avance et s'installa à sa place habituelle, un peu à l'écart, pour que personne ne voit qu'elle ne prenait pas énormément de notes. Ce professeur avait l'immense avantage de montrer principalement des schémas et des diapos, ce qui lui évitait de devoir faire appel à sa mémoire auditive déficiente. Elle activa quand même le micro intégré à ses Google Glass améliorées. Au cas où il déciderait de faire un discours, aujourd'hui. Elle ne pourrait jamais prendre des notes assez vite.

Entre ses cours théoriques et ses quelques cours pratiques, sa journée fut une succession d'images qui s'enregistraient de façon plus ou moins définitive sous son crâne. Suffisamment longtemps pour qu'elle les reproduisent chez elle et pour qu'elle réussisse ses examens, en tout cas. C'était l'essentiel, pour l'instant. Les schémas, surtout. N'importe quel électricien ou mécanicien ne retenait pas la totalité de ses schémas et prenait des notes quelque part, elle n'était pas sûre d'avoir le niveau pour être l'exception. Elle passa assez vite, mais il restait une étape obligatoire dans sa journée. Pas quelque chose qui la réjouissait particulièrement - manger ne faisait pas partie de ses activités favorites - mais qu'elle avait dû prendre vu que les clubs choisis devaient être au nombre de deux et qu'elle n'avait pas pu sélectionner deux fois "club d'informatique". Au moins, elle était douée pour ça. Suivre une recette, c'était de la logique pure et elle avait dû le faire des centaines et des centaines de fois pour que son père ne se laisse pas dépérir dans sa cave.
Et puis au lycée elle avait finalement plus appris des dizaines de recettes de cocktail mais la plupart des autres élèves du club n'avait pas l'âge pour qu'elle les leur enseigne. Elle non plus, d'ailleurs, malgré ce que disait sa carte d'identité.

Karuho traînait un peu - un tout petit peu - les pieds quand elle arriva au club. Légèrement retard, en plus, parce qu'elle était tombé sur une fille qui était persuadée d'avoir retrouvé un truc à elle et qui ne l'avait pas lâchée avant de lui "rendre". Du coup elle se retrouvait avec un stylo qu'elle n'utiliserait jamais et qu'elle irait sûrement déposer aux objets trouvés dès qu'elle aurait le temps.
Elle entra pour voir qu'elle n'était pas la seule à avoir traîné la patte. Du tout en fait, vu qu'elles n'étaient que deux en plus de Kyôsuke. Son entrée allait donc fatalement être remarqué, ce qui ne lui plaisait pas plus que ça. Elle grignota quelque noisettes en essayant de se trouver un coin plus ou moins discrètement. Déjà qu'elle n'était pas super fan d'être dans ce club, s'y retrouver presque toute seule n'aidait pas. Surtout qu'elle n'avait jamais vraiment "sociabilisé" et que du coup, elle ne connaissait pas grand monde et certainement pas l'autre fille qui était avec elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tous les mêmes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Pensionnat & espace Clubs :: RDC :: Cuisine-
Sauter vers: