Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ven 21 Oct - 12:58
M • Assistante Sociale
avatar
Messages : 161

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Enfin !! Elle allait enfin pouvoir se détendre, sortir faire la fête, faire de nouvelles rencontres, vivre quoi ! Depuis son arrivé il y deux mois de cela ça vie se résumait à son boulot et s’occuper de son père rien d’autre. Alors lorsque la fille d’un des hommes de main de son père lui proposa de sortie elle dû faire un effort surhumain pour cacher sa surexcitation et éviter de passer pour une no life. Elle devint rapidement que tout ceci n’était qu’un stratagème de son père qui avait surement demandé à un de ses hommes de faire sortir sa fille. Que voulez-vous Takao Tanigawa était prêt à tout pour sa fille et surtout il voyait à quel point elle se tuait à la tâche pour s’occuper de lui, alors il lui devait bien ça après tout ce n’était pas grand-chose. Le boss insista même pour que les jeunes femmes soit accompagné d’un des gardes du corps de son père ce que la jeune femme refusa catégoriquement, elle n’avait pas besoin d’être chaperonné surtout pas ce soir.

Après le travail elle se rentra directement chez elle pour se préparer,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Elle laissa son épaisse chevelure noire lâchée en cascade sur elle, un peu de blush, un peu de rouge à lèvre et un peu de mascara et le tour était joué. Son père l’observa non sans un peu d’inquiétude rien que l’idée de laisser sortir sa fille dans cette tenue et qu’elle puisse être vue voir même pire courtiser par des hommes lui faisait monté le sang à la tête. La jeune remarqua assez vite l’inquiétude de son père, elle savait que ce n’était pas bon pour lui, après tout il était encore malade. Elle s’approcha de l’homme qui était assis sur le canapé et lui fit un petit bisou sur le front.


« Arrêtes de t’inquiéter papa, tout vas bien se passer. Et puis je te rappel que j’ai vécu dans des pays en guerre alors ce n’est pas une petite soirée en boite qui devrait t’effrayé ! »

L’homme grommela quelque mot avant que sa fille ne reprenne.

« Et puis on fait comme on a dit, si jamais il se passe quelque chose, ce que je doute fort, on va au QG de toute famille Emi m’a dit que ce n’était pas loin de la boite. Bon aller je file, toi essaie de dormir ! »


Elle quitta son père non sans un petit pincement au cœur de le laisser seul, après tout c’était son devoir de s’occuper de lui. Elle essayait de fuir ces pensées culpabilisantes de son esprit sinon elle savait qu’elle serait capable de faire demi-tour et retourné au chevet de son père. Le taxi l’emmena jusque devant une boite de nuit plutôt réputé de la ville où Emi l’attendait déjà. Emi était la fille de Shinro Uwajima fidèle homme de main de son père et sa fille Emi était plutôt cool, une grande fille aux cheveux décoloré, un peu vulgaire mais gentille. Elle était complètement en accord avec le travail de son et mouillait elle-même dans quelque affaires louche. D’ailleurs aussitôt sortie du taxi la jeune femme interpella bruyamment Hana.

« Bah Hana qu’est-ce que tu foutais ?! Ça fait des plombes que jt’attend ! »

« Excuse-moi Emi, j’ai mis du temps à me préparer, je suis là on peut y aller. »


Elles entrèrent dans le club déjà plein malgré l’heure peu avancé. La piste était pleine, les tables aussi, ça dansait, criait, rigolait, il y avait même quelques couples éphémères qui étaient en train de se former à l’abri des regards indiscret. Les jeunes finirent par trouver une table ou s’installer commandèrent quelque verre, la soirée pouvait enfin commencer ! Des discussions futilement agréables, des allers retours sur la piste de danse qui lui avait donné le tournis et quelque relou recaler plus tard, la jeune femme fini par s’assoir sur un pouff comme vidé. Elle passait une excellente soirée même si l’alcool commençait tout doucement à prendre le dessus sur elle. C’est en sirotant son énième verre de vodka pomme qu’elle remarqua un homme assis au bar. À vrai dire elle ne voyait que son dos et ses larges épaules, la moitié de son visage était encore caché mais de ce qu’elle pouvait voir elle savait qu’il lui plaisait. C’était l’un de ses hommes au visage particulier mais au charme fou, une espèce de froideur s’émanait de lui et pourtant, et pourtant… elle donna un coup de coude à Emi pour lui demander son avis.

« eh Emi ! Emi ! Emi ! Regarde le mec au bar là-bas, t’en pense quoi ? »

« Le quel le petit blondinet, ça va il passe. »

« Mais nan le grand brun à côté, tout seul, là regarde ! »

« Ah lui ! Ouais bof, il a une dégaine de yakuza, je croyais que c’était pas ton style les voyous ? »


Mais Hana ne l’écoutait déjà plus, la jeune femme marchait déjà en direction du mystérieux inconnue, l’alcool donne des ailes. Au loin on pouvait entendre Emi chanter « GO HANA ! GO HANA ! GO HANA !» Ce qui accentuait d’avantage la détermination de la jeune femme. Han arriva enfin près du jeune homme qu’elle observa quelque instant histoire de voir si elle ne s’était pas trompée. Bonheur l’homme était encore plus beau de près : son air sévère mélangé à de la nonchalance et une pointe de mystère la faisait définitivement craquer ! Le jeune homme complètement perdu dans ses pensées ne remarqua même pas la jeune qui prit place près de lui et lui fit son plus beau sourire.

« Bonjour ! J’espère que ça ne te dérange pas si je m’assois ici. »

Pas de réponse, « courage Hana ne te laisse pas démonté » se répétait-t-elle.

« en fait je suis assise là-bas avec une amie et je t’ai remarqué pendant la soirée et comme tu étais seul bah du coup… du coup… » - Tu perds pied Hana ressaisit toi- « Non en fait je suis venue te voir parce que je te trouvais super mignon et plus je m’avançais vers toi, plus t’étais mignon et puis aussi comme j’ai un peu bu c’est beaucoup plus facile pour moi de venir te parler et donc je suis venu te parler en espérant sincèrement que tu sois aussi mignon qu’intéressant et….»- Là t’en a beaucoup trop dit c’est mort !- elle soupira « excuse-moi j’ai l’impression d’être un mec lourd qui drague une meuf tout aussi lourdement, je comprendrais que tu ne veuille pas me parler, en tout cas pour que tu puisse m’être un nom sur le visage de la fille la plus lourde que tu n’as jamais vue moi c’est Hana. »


Bon ben pour le coup c’était mort, le type n’avait pas dit un mot, surement trop choqué par temps de lourdeur. Son regard se tourna vers Emi qui comprit assez vite que la mission avait échoué.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Oct - 20:16
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 257

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coup de coeur ♥

Boom Boom.


 
Comme à l'ordinaire notre bon petit soldat termina sa journée de cours sans encombres. Il fallait dire qu'il était un des rares de sa classe à prendre ses études au sérieux. Si au départ ses professeurs avaient eu quelques réserves à son égard, maintenant ils n'en avaient plus du tout.


Kasper était un des élèves les plus studieux qu'ils aient eus en des années. Les gens n'avaient pas eu le choix de finir par mettre de côté le préjugé du Bad Boy qu'il renvoyait à cause de son attitude en classe. Comme l'expression le dit: Une image vaut mille mots. Certains l'évitaient encore en classe, se méfiant que ça ne soit que de la poudre aux yeux. En le voyant, on le croyait forcément malfaisant. C'était une triste réalité à laquelle il commençait tout juste à s'y faire.


Il réajusta son sac en bandoulière sur son épaule et salua ses camarades de classe avant de sortir de la pièce, se dirigeant vers son dortoir. Malgré le comportement blessant de ses pairs, il restait fidèle à lui-même: quelqu'un de gentil. Il restait incroyablement poli même si ces personnes ne le méritaient pas. Le fait d'être constamment jugé et mal compris, le rendait encore plus indulgent envers les autres alors que ça aurait dû être l'inverse, mais Kasper était loin d'être un garçon égoïste.


Le tatoué avait le coeur grand et il y accueillait ceux qui voulaient y entrer sans discuter. Jusque là, ça ne lui avait pas encore porté préjudice, mais il était bien naïf de croire que tout le monde avait forcément bon fond. Peu importe à quel point une personne était blessante, il se demandait à quel point cette personne avait dû elle-même souffrir pour en arriver là. Je vous l'avais dit: C'est un bon garçon, mais un peu trop pour son bien.


Il soupira de soulagement une fois de nouveau dans sa chambre et posa son sac sur sa table de travail. Le ténébreux avait besoin de sortir ce soir. Ça serait la deuxième fois qu'il sortirait pendant le couvre-feu. Sa retenue passée à cueillir des légumes dans les jardins ne lui avait visiblement pas suffi. Un élève modèle comme lui pouvait parfois se permettre quelques écarts de conduites, n'est-ce pas?


Sinon quand était-il supposé s'amuser dans tout ça? Ce ne serait certainement pas pendant les cours où ses camarades cherchaient à l'éviter par tous les moyens. Il n'était pas dupe ou aveugle à ce point. Kasper n'avait pas envie de leur forcer la main et surtout il n'en avait plus l'énergie ces derniers temps. Il avait déjà suffisamment de mal à garder sa motivation pour les classes alors il ne désirait pas s'en mettre plus sur les épaules.


Il vérifia son portable et répondit à ses messages avant de mettre sa sonnerie au mode silencieux. Ça serait bête de se faire pincer dans l'enceinte de l'établissement à cause de ses sons de sonneries. À toutes les fois où il faisait le mur, une curieuse adrénaline se diffusait dans son corps et il se surprenait à adorer ces moments. Il avait presque l'impression d'être un espion en mission et qu'un seul faux pas pouvait tout gâcher.


Ce sentiment de danger le fascinait et encore une fois, il avait l'impression de redécouvrir une part de qui il avait bien pu être avant son amnésie. Il y avait-il tant de différences entre la personne qu'il était aujourd'hui et celle qu'il avait déjà incarnée par le passé? Les preuves démontraient de plus en plus que c'était le cas et le Odd ne savait pas quoi faire de cette nouvelle information.


Il escalada le mur situé derrière les buissons auquel il avait l'habitude de grimper pour passer le grillage du campus. Il félicitait d'ailleurs son choix d'avoir mit ses chaussures de sport. Une fois derrière le muret, il réajusta ses vêtements sous son manteau: il remonta son pantalon noir par habitude et abaissa légèrement son débardeur noir qui s'était relevé dans son empressement, provoquant quelques frissons à son estomac.


Gray disparu rapidement du coin, retournant dans le quartier plus ou moins louable de Shin'en. Malgré le fait qu'il ait du mal à se rappeler en entier sa dernière soirée passée dans un bar, il avait plus qu'envie d'y remettre les pieds. Un nouveau goût d'adrénaline sans doute.


Il commença par s'installer au bar comme la fois précédente et se commanda quelque chose à boire. Personne ne se doutait qu'il était encore étudiant à cause de l'aura qu'il renvoyait et de sa carrure plus imposante que la moyenne. Il resta quelques minutes assis au bar, écoutant la musique qui jouait, ses yeux balayant parfois la salle.


Alors qu'il se retournait finalement dans le but d'aller peut-être danser, son regard se posa sur une jeune femme qui était assise à côté et qui semblait regarder dans sa direction. Un défi entre amies? Probablement car il ne générait pas vraiment ce genre d'attention d'habitude (il ne s'en rendait simplement pas compte la majeure partie du temps. Certaines personnes aimaient bien les Bad Boy.) La seule différence entre Hana et toutes ces autres personnes, fut le fait qu'elle soit plus que directe avec ses intentions.


L'homme se gratta la nuque, plus surprit qu'autre chose. C'était flatteur de constater qu'une aussi jolie femme pouvait s'intéresser à lui. Quelques rougeurs sur les joues, il l'écouta déballer son sac sans l'interrompre, son regard dans le sien, lui démontrant qu'elle avait toute son attention.


Malgré sa politesse, il n'avait pas répondu à sa première question car selon lui, elle avait bien le droit de s'asseoir où elle en avait envie. Son absence de réponse ne la démonta pas trop, mais sembla plutôt la rendre nerveuse. C'était mignon la vitesse à laquelle elle débitait tout ce qu'elle avait à dire. Sa maladresse la rendait plus qu'attachante et lui décrocha un sourire.


« Tu trouves que moi je suis super mignon? C'est bien la première fois qu'on me dit ça. Je te retourne le compliment. Prends une bonne inspiration et faisons signe que tout va bien à ton amie là-bas. » Il avait suivi son regard vers la jeune fille un peu plus tôt et lui fit un signe de main. « Enchanté Hana, moi c'est Kasper. Je te paie un verre? »



_________________
Don't even think to change me
The life is too short to waste it. Don't forget the good and the bad memories because it's them who make you stronger. Sometimes you forget, but you can forge who you are with new memories. Don't lost sight of who you are. Hapiness will find you someday just don't lose hope and keep believing in you.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Oct - 16:10
M • Assistante Sociale
avatar
Messages : 161

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’elle était sur le point de quitter le bar pour aller rejoindre son amie, toute penaude. Qu’elle que chose cependant fini par retenu son attention : le sourire du bel inconnue, sourire que ressemblait plus à un rictus mais qui d’un autre coté avait quelque chose d’infiniment doux. Ce garçon n’avait toujours pas dit un mot et pourtant tout chez lui  semblait être intéressant. Il finit par ouvrir la bouche surprit par tant de convoitise, pourtant un homme comme lui devait surement avoir une horde de groupie une espèce de fan-club qui le suit partout. Avec sa voix était douce et apaisant qui contrastait magnifiquement avec son physique, il lui proposa de faire un signe de la main à Emy dont la mine était déjà tristounette. Un magnifique sourire s’afficha sur le visage d’hana, Emy comprit tout de suite que finalement les choses ne s’étaient pas si mal passées.

Elle se retourna enfin vers le jeune le visage bien plus radieux qu’il y a quelque instant. Le bellâtre s’appelait donc Kasper, gentleman il proposa même à la jeune assistante sociale de boire un verre. La jeune femme devait faire preuve de plus de retenue cette fois, histoire de ne pas passer définitivement pour une cinglée.

« Enchanté Kasper ! J’accepte ton verre avec plaisir seulement si après c’est moi qui t’en paye un ! »


Elle commanda un pina colada, il fallait d’ailleurs que ce soit le dernier, alcoolisé en tout cas. Elle n’avait pas envie de ne plus pouvoir se souvenir de sa soirée demain ou de tout foutre en l’air car elle ne se contrôle plus.

« Trinquons, au nouvelle rencontre ! »


Elle sirota quelque gorgé de son cocktail avant de reprendre.


« C’est plutôt rare de voir quelqu’un seul dans ce genre d’endroit, mais enfin c’était plutôt une chance pour moi car si tu avais été accompagné je n’aurais surement pas eu le courage de venir te voir. »


Elle s’arrêta une seconde comme si une autre idée lui était venue en tête, elle était comme ça Hana, elle avait un débit de parole impressionnant, elle n’avait pas fini une phrase qu’une autre lui venait déjà en elle. Cependant c’était rarement pour parler d’elle mais plutôt pour parler de la personne qu’elle avait face à elle.

« Et d’ailleurs ! Excuse-moi, ma façon de t’aborder n’a pas du te paraitre très délicate. Mais quad je t’ai vue ça a fait comme « wouhaaaa » alors je suis venue te voir sans vraiment réfléchir… mais… Je ne veux pas non plus que tu penses que je m’attarde seulement sur le physique c’est juste que… »


Ne sachant plus trop quoi dire sans passé pour une idiote elle rougit en buvant une nouvelle gorgée de sa boisson.
« Excuse-moi, je dis encore des bêtises… parles moi de toi plutôt, qu’est-ce que tu fais ici tout seul et qui es-tu je veux tout savoir ! »


Elle sourit malicieusement essayant de percé le mystère de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Oct - 19:05
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 257

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coup de coeur ♥

Boom Boom.


 
Kasper sourit en voyant l'attitude positive qu'arborait la jeune femme. C'était agréable d'être témoin de cette belle joie de vivre qui semblait l'animer. C'était rafraîchissant et ça le changeait beaucoup de son quotidien. Cela lui faisait quand même drôle de ne pas avoir à jouer les bouffons pour remonter la morale du groupe.


Hana accepta qu'il lui paie un verre à condition qu'elle-même puisse lui en payer un. C'était de bonne foi, mais il se sentait tout de même un peu mal de faire payer la jeune fille pour lui. Peut-être s'était-elle dit la même chose ? Quoi qu'il en soit, il accepta son offre, ne rejetant pas la politesse. Il n'avait pas songé à ce qu'il aimerait boire, aussi opta-t-il pour la même chose qu'elle. Il fit signe au barman d'en apporter deux plutôt qu'un seul.


Il adorait le mariage du rhum, de l'ananas et de la noix de coco. C'était tout simplement divin et le parfum exotique de la boisson lui donnait l'impression de se prélasser sur une plage à Cuba. Parfois il en fallait tellement peu pour vous faire rêver. C'était comme une plage sans goéland. Ce n'était pas aussi relaxant que lorsqu'il y en avait. Il associait les goélands aux nombreuses sonorités de la plage. Pour en revenir au piña colada, il avait décidé que cette fois, il ne boirait pas plus que de raison. La dernière fois lui avait amplement suffi pour le moment, du moins.


Quand les boissons arrivèrent, ils levèrent tous deux leur verre pour trinquer. Il répéta « aux nouvelles rencontres » en la regardant dans les yeux avant de prendre une gorgée du breuvage alcoolisé. Le ténébreux désirait prendre le temps de le savourer plutôt que de l'engloutir bêtement comme n'importe quel «shooter». Le tatoué reporta son attention sur Hana qui s'était remise à lui parler. Il l'écouta et attendit quelques secondes comme pour s'assurer qu'elle ait bien terminé de parler, mais elle recommença de plus belle, ce qui le fit sourire. Kasper avait l'habitude d'être le moulin à paroles dans son entourage alors ça lui faisait bizarre de rencontrer encore plus loquace que lui. À côté d'elle, il était bien silencieux car il ne souhaitait pas l'interrompre dans ce qu'elle avait à lui dire. Il y avait un peu de ça et il fallait bien le dire: c'était incroyablement mignon et divertissant.


« Dans tous les cas, je suis content que tu sois venue me parler. Ton honnêteté est rafraîchissante, je ne m'attendais pas à avoir autant de détails. C'est mignon. J'apprécie que les gens soient vrais et plein d'entrain.»


Il reprit quelques gorgées de son cocktail avec un petit sourire espiègle sur les lèvres. Elle était très amusante. Il ne voyait déjà même plus le temps passer, bien que l'horloge soit juste sous son nez.


« Je n'ai pas l'habitude qu'on me dise directement que j'ai un beau physique. » Il se gratta l'arrière de la nuque en rougissant quelque peu.« Je n'ai pas l'habitude d'être le type de quelqu'un, ça me fait encore un peu bizarre. Merci, on doit souvent te dire à quel point tu es jolie, sinon ça ne te rendrait pas justice. Ou c'est qu'ils sont coincés et n'osent pas t'approcher. »


Elle semblait réellement intéressée à en savoir plus sur lui ce qui faisait changement du quotidien où tous cherchaient plutôt à en savoir le moins possible sur lui. Hana le prenait par surprise et il ouvrit légèrement la bouche sous la surprise. Il la referma rapidement pour afficher une expression qui semblait plus joviale que les précédentes.


« Tu es différente. Autant les gens s'écartent sur mon passage, toi tu fonces vers moi sans te poser de questions. Qui êtes-vous donc jeune fille? »


Il se mit à rire et posa sa main sur la tête d'Hana pour la caresser quelques secondes sans réfléchir avant de la retirer, se rendant compte de ce qu'il était en train de faire. Il avait fini par comprendre que sa manie à toucher les gens ou les câliner n'était pas normale et plutôt déplacée et voilà qu'il s'y remettait à peine avait-il décidé d'essayer d'arrêter.


« Ne t'excuse pas. Je crains qu'il n'y ait pas beaucoup à savoir sur moi ( et c'était le cas de le dire). Je suis quelqu'un d'ordinaire, souvent mal jugé par ses pairs et qui cherche le bonheur comme tout le monde. Je suis ici aujourd'hui car j'avais besoin de décompresser un peu et toi, qu'est-ce qui t'amène ici? C'est ta première visite? »




_________________
Don't even think to change me
The life is too short to waste it. Don't forget the good and the bad memories because it's them who make you stronger. Sometimes you forget, but you can forge who you are with new memories. Don't lost sight of who you are. Hapiness will find you someday just don't lose hope and keep believing in you.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Oct - 10:45
M • Assistante Sociale
avatar
Messages : 161

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Ce garçon était définitivement adorable, tout n’était que douceur chez lui, ce qui contrastait parfaitement avec son physique plus « dur ». Le jeune homme était surpris qu’on vienne le voir pour lui dire qu’on le trouve beau et semblait presque mal à l’aise avec ça. Pourtant il avait tout pour plaire : un physique imposant avec lequel on ne peut se sentir qu’en sécurité, un visage certes un peu particulier qui peu mais bourré de charme. La jeune femme préférait le charme à la beauté et de loin. Il y avait beaucoup plus de subtilité entre un visage charmant et une beauté parfaite. Il semblait si étonné qu’elle le surprit même à rougir, c’était si mignon, un grand garçon comme lui décontenancé devant une fille aussi petite, c’était assez improbable.

« Tu n’as pas à rougir je t’assure, tu es un très bel homme. Moi qui pensais que tu étais courtisé de tous les côtés… C’est plutôt une bonne chose pour moi, ça veut dire que je n’ai pas de concurrente » elle sourit un peu taquine avant de reprendre «ça m’arrive de temps en temps, comme tout le monde. Malheureusement c’est jamais des types dans ton genre qui m’aborde !»


Elle s’accouda au bar posant sa tête sur son coude fixant du regard le jeune homme. On pouvait peut-être la trouver trop direct mais au moins c’est intentions étaient on ne peut plus claires ! La petite brune lui posa quelque question histoire d’en savoir un peu plus sur lui mais le beau ténébreux semblait vouloir entretenir le mystère, du moins pour le moment.

Soudain le grand brun posa sa main sur la tête d’hana qui ne s’y attendait pas du tout, surement un signe affectif. Elle se mit à rougir chose qu’elle n’avait pas faite depuis longtemps, il faut dire qu’il lui en fallait pour la mettre dans tous ces états, mais définitivement Kasper avait réussi à le faire. Elle n’était pas mal à l’aise au contraire elle se sentait incroyablement bien avec lui, tellement qu’il avait réussi à la chambouler complètement. Elle essaya de reprendre le contrôle d’elle-même et de ne rien laissé paraitre.

« Différente je ne sais pas, c’est simplement que dans cette boite ou tout le monde se ressemble tu semblais sortir du lot, pourtant tu étais de dos mais je savais que si j’allais à ta rencontre j’allais découvrir quelqu’un de spécial. »Elle s’approcha de lui l’air sérieux et lui murmura quelque mot à l’oreille. « Je vais te dire un secret… en réalité je suis une sorcière, une sorcière très puissante qui sait lire dans l’esprit des gens et décèle leur plus terrible secret… »


Elle resta assez sérieuse un moment avant d’étouffer un rire, puis deux et fini par exploser à la figure de son nouvel ami.


« ahahahahah ! Je plaisante voyons ! Tu verrais ta tête ! Bon ok ce n’était pas très drôle, mais vue la tête que tu tires ça valait vraiment le détour ! »


Le jeune homme fini par en dire un peu plus sur lui, c’était un homme incompris souvent ignoré et rarement apprécier à sa juste valeur. Finalement il était venu pour les même raison qu’elle : profiter de cette soirée pour se détendre. Délicatement elle posa sa main sur la sienne.

« C’est gens-là sont idiots, et ne savent pas ce qu’il rate, je t’assure. Je suis un peu comme toi ce soir, j’ai passé des semaines plutôt épuisante ces dernier temps alors j’ai voulu me détendre voir de nouvelles têtes, j’ai bien fait de venir du coup ! À vrai dire ça ne fait pas longtemps que je suis en ville, en vérité ça ne fait pas longtemps que je suis au japon non plus. Et toi tu n’as pas l’air très japonais, enfin ton prénom je veux dire, d’où viens-tu ? »


Sa main était toujours posé sur la sienne, elle le regardait toujours intensément comme hypnotiser par son regard ténébreux. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas rencontré une personne qui lui fasse un tel effet et surtout aussi vite.

« Dis-moi Kasper, est-ce que tu as une idée de comment va se finir cette soirée ? »


Elle l’avait dit sans vraiment y pensé, comme si sa bouche et sa voix avait été indépendantes du reste de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Nov - 5:02
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 257

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coup de coeur ♥

Boom Boom.


 
Kasper commença par se recommander quelque chose à boire une fois le pina colada terminé et demanda poliment à la demoiselle si elle désirait autre chose. Il avait opté pour une bière toute simple. Le brun la sirota pour d'abord cacher ses rougeurs qui ne faisaient qu'augmenter aux mots de la jeune fille. Il n'avait pas l'habitude qu'on le complimente à ce point, même ne serait-ce qu'un peu en fait. Elle ne manquait jamais de le faire rire depuis la minute où elle l'avait abordé. Il aimait le fait qu'elle soit franche et plutôt directe avec une touche d'humour. Hana était la première femme qu'il rencontrait avec ce trait de personnalité et il s'en avouait plutôt charmé.


« On ne courtise généralement pas les hommes qui ont l'air de sortir de prison. Je te rassure je n'en ai pas fait, mais on me l'a souvent demandé. Certains ne le demande même pas, ils se contentent de me regarder en prenant du recul. J'ai l'habitude d'être mal jugé, mais bon c'est la vie. On se refait pas. Enfin c'est possible, mais ça coûterait la peau des fesses. Eh bien, ces mecs doivent être intimidés et seuls les crétins qui ont trop confiance en eux doivent oser t'aborder. Dans ce cas, n'aie pas peur de faire le premier pas comme pour ce soir. On ne sait jamais ce que la vie nous réserve.»


Ce n'était pas qu'il souhaitait plus que ça cultiver le mystère sur sa personne, c'était plutôt qu'il n'avait pas grand chose à dire. Il ne sentait pas qu'emmener son amnésie sur le tapis était une bonne idée. Depuis le temps, il avait apprit à faire avec et à aller de l'avant en se créant de nouveaux souvenirs. Que pouvait-on répondre au fait qu'on ne se rappelait pas du tout de sa vie passée? Pas grand chose et ça amènerait probablement un froid dans la conversation qu'il avait de bon train. Autant ne pas gâcher le plaisir. Il reprit une nouvelle gorgée de sa bière en la regardant de nouveau. Il surprenait parfois le regard du barman qui semblait leur dire: « Allez vous prendre une chambre bon sang! » Ça le faisait d'ailleurs rire. Un peu comme si le barman était jaloux d'eux. Il enviait peut-être le moment spécial qu'ils partageaient à se draguer comme des enfants de quinze ans.


Le tatoué ne se rendit même pas compte de l'état dans lequel son geste (celui de lui avoir caressé la tête) avait mise la jeune fille. Pour lui ça avait été plutôt instinctif. Il avait un besoin assez étrange de toucher les autres. Il était quelqu'un d'assez tactile et parfois il n'en avait même pas conscience; il le faisait par habitude ou instinct. Kasper se rendait compte de son comportement qui pouvait être considéré dérangeant majoritairement lorsque l'on lui faisait la remarque. Il lui avait sourit pour ensuite l'écouter, reposant sa main sur le comptoir.


« Oh? Je suis curieux. Quel est d'après toi, mon plus terrible secret?»


D'un regard pénétrant, il l'observa l'air sérieux et même lorsqu'elle lui avoua lui faire une blague, il garda le même air, attendant patiemment avec une certaine impatience ce qu'elle pourrait bien trouver. Rien ne laissait montrer qu'au fond il souriait, s'amusant déjà de la future réponse qui viendrait sous peu, quelle qu'elle soit.


« Dis-moi, l'attente me tue. J'ai trop hâte de savoir. Et n'essaie pas de t'en sauver, tu t'y es mise toute seule hahaha. »


Il lui fit un grand sourire et lui tira même la langue, l'air taquin. Ça pouvait être amusant de savoir ce qui pouvait bien passer par la tête de la jeune fille à son égard. Elle pouvait inventer n'importe quoi, l'imaginaire ne rendrait que la situation encore plus hilarante.


« Je viens du pays des Caribous. Je viens du Canada, je crains d'ailleurs que mon Japonais laisse encore un peu à désirer. J'ai plus l'habitude avec l'anglais et le français, il faut me pardonner, mademoiselle. Et je suis curieux, de quel pays venez-vous? Et surtout, bienvenue au Japon, vous verrez ici, ma belle mademoiselle, les gens sont très gentils pas qu'au Canada ils soient sauvages, bref... vous comprenez où je veux en venir. » Il avait débité son texte avec une légère intonation humoristique, appuyant bien sur les «mademoiselle».


Il remarqua finalement sa main posée sur la sienne, mais il ne la retira pas. Il n'en avait pas envie de toute manière. Il ne chercha pas à la serrer dans la sienne ni à la caresser, appréciant le simple contact de leur mains l'une contre l'autre. Ça semblait si naturel et en reportant son regard dans celui de la jeune fille, il ne put que retourner le regard intense qu'elle lui renvoyait. Kasper ignorait ce qu'il avait, il avait plus chaud que d'ordinaire et refusait d'envisager que cette soirée se termine maintenant. Il ignorait où tout ça allait bien les mener, mais ça lui était égal en fixant les prunelles de la charmante Hana. Il adorait son nom. Il lui allait comme un gant; elle était aussi douce et belle qu'une fleur et l'envie d'en prendre soin vous venait simplement.


« À vrai dire, je préférerais qu'elle ne se termine jamais. »


Et ouais. En plus d'être un gros bisounours, il était un des disciples de la guimauve. Il aimait la romance, l'amour, les comédies-romantique. Il était assez différent de l'idée qu'on se faisait de lui. Il transpirait la romance plutôt que le sang et il goûtait le chocolat plutôt que l'alcool bon marché. Sacré personnage.



_________________
Don't even think to change me
The life is too short to waste it. Don't forget the good and the bad memories because it's them who make you stronger. Sometimes you forget, but you can forge who you are with new memories. Don't lost sight of who you are. Hapiness will find you someday just don't lose hope and keep believing in you.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Nov - 17:59
M • Assistante Sociale
avatar
Messages : 161

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
Kasper semblait entrer dans le jeu de la jeune femme s’attendant à ce qu’elle devine tout et n’importe quoi sur sa vie passé. Ce garçon pouvait être tout et n’importe quoi, en tout cas ce dont elle était certaine c’est qu’il n’était pas dangereux, de là où elle venait elle en avait côtoyé dans hommes dangereux et si ce n’était pas les hommes de son père c’était tous les type violents qu’elle avait rencontré lors de ces nombreux voyage humanitaire. Kasper c’était un gentil elle le savait elle le sentait mais que pouvait-il bien caché, elle avait dit ça sur le ton de la rigolade mais maintenant qui la regardait avec son regard perçant qui semblait totalement la mettre à nue, elle était toute décontenancée. Elle ferma les yeux et posa ses mains sur ses tempes faisant mine de réfléchir alors que ça lui servait plus à reprendre ses esprits. Après quelque instant de réflexion et les idées un peu plus claires elle ouvrit de nouveau les yeux.

« Ton secret est….. » elle regarda le jeune homme l’air grave comme si elle était prête à lui faire une révélation qui bouleverserait le court de sa vie. « En réalité tu es…. Super Cat ! Le sauveur de petits chats coincés dans les arbres ! Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige tu ne faillis jamais à ta mission, Super Cat !!! »


Elle prit quelque gorgée de son verre à moitié vide regardant son compagnon du coin de l’œil.


« Tu vois je te l’ai dit, on ne peut rien me cacher ! »


Après ça, Kasper lui avoua qu’il était canadien, son léger accent venait donc de là ! Il s’était mis alors à parler de façon plus délicate et en utilisant le mot mademoiselle. C’était charmant et surtout très amusant, décidément cette homme était plein de surprise.

« ahahaha ! Ne t’en fais pas tu te débrouille très bien ! Mais si tu es plus à l’aise avec l’anglais nous pouvons parler anglais ! Ou si monsieur préfère nous pouvons même parler le français » elle avait dit sa dernière phrase en Français histoire de le surprendre à son tour. « J’ai visité une fois le canada c’est un très beau pays et les gens y sont très accueillant. Moi je ne suis qu’une simple japonaise pure souche d’Okinawa plus précisément, mais j’ai quand même eu la chance de voyager dans bon nombre de pays grâce au travail de ma mère d’où ma maitrise de l’anglais et un peu du français. »


Ça devrait suffire pour le moment, elle n’allait tout de même pas lui dire que son père était l’un des pire yakuza du pays ça risquerait d’entaché l’image qu’il se fait d’elle voir même pire de le faire fuir. Inutile aussi de lui parler boulot, on était là pour se détendre après tout ! Sa main posé sur la sienne, le calme était un peu revenu surtout lorsqu’elle lui demanda s’il avait une idée de comment allait finir la soirée. Il lui avait alors répond avec un ton on ne peut plus sérieux qu’il aimerait qu’elle ne se finisse jamais. Comment ne pas craqué face à une telle réponse.

Elle resta silencieuse face à cette réponse mais au fond elle savait exactement de quoi elle avait envie. Rarement elle n’avait fait le premier pas comme ça et pourtant elle allait continuer sur la même voie comme poussé par une hardiesse venue du plus profond d’elle-même. Son visage s’approcha du sien avec une extrême douceur, sa main toujours posé sur la sienne elle ne le quitta pas des yeux. Sa bouche charnue délicatement rosés se rapprocha de celle de Kasper pour finir par se coller l’une à l’autre. Une vague de chaleur s’empara d’elle et ils restèrent un moment comme ça aimanté l’un à l’autre.

Elle finit par se détaché de lui, les lèvres toujours gonflées que ses dents vinrent mordiller. Elle le regardait cherchant dans les yeux du jeune quelque chose, pendant que dans sa tête une voix lui murmurait « encore, encore ! ». Alors elle écouta une nouvelle fois son instinct et reparti à l’assaut des lèvres du grand brun. Cette fois ses mains allèrent se poser sur les joues brulantes de Kasper, brulait-lui aussi de désir pour elle ? C’est fou comme les choses pouvaient aller vite. Cela ne faisait pourtant que quelque minute qu’ils discutaient et ce n’était absolument pas son genre de se jeter dans les bras du premier inconnu qui passait par là. Il fallait croire que parfois l’alchimie se créait beaucoup plus vite que d’habitude. Leur baisé était cette fois-ci beaucoup moins chaste et la langue d’Hana partit à la rencontre de sa jumelle qu’elle taquina et caressa délicatement. Au loin on pouvait apercevoir Emi qui n’avait rien loupé de tout ça et crier chantait déjà un chant de victoire pour son amie. Mais Hana n’entendait rien, profitant de l’instant présent.

Hana et Kapser finirent pas se détacher. Leur visage avait rougis et la respiration de la jeune femme se faisait haletante. Elle tenait de nouveau la main de jeune homme qu’elle tenait avec plus de fermeté cette fois.



« Allons-nous en kasper… »

Avait-elle murmuré tout bas, elle n’était plus tout à fait la même. son corps brulait de l’intérieur, elle n’aspirait qu’à une chose à ce moment-là : s’enfuir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 4:40
M • Lycée - 4ième année
avatar
Messages : 257

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coup de coeur ♥

Boom Boom.


 
Comme Kasper l'avait pensé, la jeune femme s'était prêtée au jeu semblant réfléchir à ce qu'elle allait lui révéler. Le tatoué ne pouvait d'ailleurs pas s'empêcher de sourire en entendant sa réponse. C'était tout à fait son genre en plus. C'était tellement mignon les chats après tout. Il aurait tout simplement été incapable d'en abandonner un tristement à son sort. Aussi bien dire qu'il ne devait surtout pas entrer dans le moindre refuge pour animaux. Des plans pour qu'il finisse seul, entourés d'animaux. Il lui fit un sourire complice suivi d'un clin d'oeil, avançant légèrement son visage vers le sien.


« Comment pourrais-je abandonner ces si mignonnes petites créatures? Je suis démasqué. »


Elle lui offrit de poursuivre leur conversation en anglais ou même en français (ce qui l'impressionna), mais il secoua la tête. Il souhaitait améliorer son japonais et ce n'était pas en se tapissant dans la sécurité qu'il allait progresser. Tant pis si au passage il se rendait ridicule. Ça n'avait tué personne et il en était la preuve vivante avec toutes ses péripéties rocambolesques. Kasper ne comptait même plus toutes les fois où il avait fait un fou de lui et ça souvent simplement pour remonter le moral de ses proches. Il ne faisait pas parti des hommes ayant l'orgueil surdimensionné. Malgré son apparence, l'ébène était quelqu'un de vrai et ne se cachait jamais derrière des excuses lorsqu'il savait qu'il avait tort. Il avait même tendance à trop en porter sur ses épaules, n'ayant pas peur d'en prendre.


« Tu as un joli français et si je n'étais pas si mauvais en japonais, j'adorerais en entendre plus. J'ai parfois encore du mal avec la prononciation de certains mots au vu de mon accent assez marqué. Avec la pratique, je deviendrai plus adroit, mais pour le moment je dois me montrer patient et continuer mes efforts. C'est peut-être idiot de l'avouer maintenant, mais c'est l'univers des animés japonais qui m'a donné la piqûre du Japon depuis le Canada. »


Voilà maintenant que c'était lui qui était devenu très loquace. Il se tut en interceptant son regard et l'observa à son tour, refermant doucement sa main sur la sienne alors qu'elle s'approchait de son visage. Ses traits étaient encore plus délicats vu de près. Il n'avait pas voulu qu'elle pense qu'il avait voulu la séduire pour coucher, aussi n'avait-il pas cherché à s'imposer ni à la brusquer. Cependant il était agréablement surpris de son audace et il n'avait pas cherché à se détacher d'elle avant qu'elle même ne le fasse. Kasper l'observa intensément, lui signifiant par la même occasion qu'il désirait renouveler lui-même l'expérience.


Il n'eut pas longtemps à attendre avant qu'Hana ne revienne vers lui et il dégagea quelques mèches des cheveux de la jeune femme qu'il repoussa derrière ses oreilles avant de venir caresser son visage pour finalement lui-même venir à son tour poser ses mains quelque peu rugueuses sur le visage fin et délicat d'Hana. Ça ne le dérangeait pas qu'elle mène la danse, bien au contraire, ça avait même quelque chose de plus excitant. Il répondit à son baiser avec la même envie avant de fixer son visage avec une certaine impatience qu'il n'arrivait plus du tout à dissimuler.


Elle n'avait pas besoin de répéter ce qu'elle venait d'impliquer. Le message était assez clair, surtout même pour un grand dadet gentleman comme lui. Il serra sa main dans la sienne avant de l'embrasser en lui lançant un regard empreint de désir avant de faire venir le serveur pour régler sa note et lui remettre un pourboire avant de partir. Il se pencha vers Hana et lui vola un nouveau baiser, faisant danser sa langue avec la sienne avec ardeur avant de se séparer d'elle avec un regard entendu.


« Tu as un endroit en tête? On peut aller où tu veux. Ça m'est égal tant que je reste avec toi. »



_________________
Don't even think to change me
The life is too short to waste it. Don't forget the good and the bad memories because it's them who make you stronger. Sometimes you forget, but you can forge who you are with new memories. Don't lost sight of who you are. Hapiness will find you someday just don't lose hope and keep believing in you.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Quartier Shin'en :: Bars & Boîtes de nuits-