■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un élève à problèmes [PV Dorian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hana Tanigawa
M • Assistante Sociale
avatar

Messages 161


HnM
Un mot:

MessageSujet: Un élève à problèmes [PV Dorian]   Jeu 20 Oct - 20:45

Cela faisait maintenant un certain temps qu’Hana était arrivée en ville, elle faisait son petit bonhomme de chemin tranquillement : son travail lui plaisait beaucoup malgré les craintes qu’elle pouvait avoir au départ et bonne nouvelle son père allait beaucoup mieux même s’il poursuivait sa convalescence. Malheureusement entre son travail qui lui prenait déjà beaucoup de temps et son père qu’elle aidait elle n’avait pas eu vraiment le temps de rencontrer du monde et hormis le cercle professionnel elle ne connaissait personne. Pour autant elle ne se sentait pas seule, elle était beaucoup trop occupée pour ça, même s’il fallait bien avouer qu’elle aurait bien besoin de soufflé un peu.

Aujourd’hui elle s’occupait d’un cas un peu particulier : un professeur lui avait parlé d’un élève qu’il soupçonnait être victime de brimade à l’école. Elle avait alors prit rendez-vous avec l’élève en question et même s’il n’avait pas avoué clairement qu’il se faisait bizuter tout dans ses geste ou dans son timbre de voix pouvait le laisser penser. Pas une seule fois il n’avait osé croiser le regard de la jeune femme lors de leur entretien, assis il semblait être comme recroquevillé sur lui-même et s’était défendu avec une certaine agressivité n’être victime d’aucun autre élève mais cela ressemblait plus à un appel au secours qu’a une défense normal. Il devait surement avoir trop honte pour l’avouer, cependant la situation risquait d’empirer si personne ne faisait rien. Hana prit alors la décision de rencontrer le médecin scolaire, peut-être aurait-il vue des bleu ou des marque qui laisserait supposer qu’il était belle et bien victime d’agression, dans lequel cas les choses pourrait évoluer beaucoup plus vite.

Elle ne connaissait pas encore le médecin, un certain, Dorian Fatalys. Un homme discret plutôt bel homme, elle ne l’avait qu’aperçut mais jamais encore elle ne lui avait parlé, sans doute ne savait-il même pas qui elle était. Enfin soit ça serait pour le coup le bon moment pour ce présenté. De toute façon leur métier et assez lié lorsqu’il s’agit d’élève en souffrance physique ou psychologique. Ce jour-là [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Elle prit une pause rapidement, elle savait que le médecin ne mangeait que très rarement avec le reste de l’équipe pédagogique, c’était alors le bon moment pour aller le voir, en espérant que ça ne le dérange pas trop qu’une collègue vienne lui parler boulot durant son temps de pause.

Elle se rendit donc à l’infirmerie peut après 13 heure. Elle frappa à la porte puis l’ouvrit, elle tomba sur Dorian facilement reconnaissable grâce à sa longue blouse blanche. Il semblait complètement perdu dans ses pensées, tellement qu’il ne semblait même avoir remarqué la présence de sa collègue qui décida de ce manifester en toussant doucement.

« Bonjour docteur, excusez-moi j’espère que je ne vous dérange pas, sinon je peux repasser plus tard. »

Elle s’avança doucement vers lui.

« Je suis Hana Tanigawa, l’assistante social. Nous n’avons pas encore eu le temps de se présenter »

Elle sourit debout face à lui.

« Je viens vous voir pour un élève, je pense qu’il est victime de bizutage, c’est un élève de second assez timide et effacé, Hiro Kaibara. Je me demandais du coup s’il vous est déjà arrivé de l’ausculter et de remarquer des signe de coups sur son corps où même discuter avec de ce sujet.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Fatalys
S • Médecin scolaire
S • Médecin scolaire
avatar

Messages 967


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Un élève à problèmes [PV Dorian]   Sam 22 Oct - 15:19

Ça aurait pu être une journée aussi banale que les autres aujourd'hui. Ça aurait pu ... si et seulement si Dorian n'avait pas renversé son café ce matin, pendant qu'il se baissait pour ramasser le journal quotidien de la ville qui lui avait encore été balancé un peu trop loin de son perron. La mixture renversée à moitié sur sa pelouse et sur le bas de son pantalon et de ses chaussures avait égayé sa journée définitivement.
Il avait prit le parti d'en sourire quand il avait vu Yume derrière la fenêtre, amusée par la situation en train d'essayer de refréner la pulsion frénétique qui gargouillait dans son estomac. Il lui avait souri et avait fini par balancer le journal dans sa direction avant de rentrer sans l'avoir lu au préalable.

Il était rentré pour se changer, en se pressant pour ne pas arriver en retard au travail. Il n'habitait pas très loin de l'académie mais il était obligé de prendre son SUV pour s'y rendre. Hélas, lui aussi n'avait pas envie de faciliter la journée à notre cher médecin.
Il s'était assis au volant, avait démarré et avait prit la route tranquillement, presque calmé de sa mésaventure matinale. Au bout de quelques kilomètres hélas, le voyant témoignant d'un pneu crevé avait clignoté et il avait dû s'arrêter pour vérifier l'information avant d'aller se pendre au premier pont. Le pneu était bel et bien dégonflé, et changer la roue d'un SUV n'était pas chose facile. Dorian avait dû faire appel à un garagiste qui lui avait également prélevé les deux bras pour les frais de déplacement. Dorian était reparti presque 1h plus tard vers l'académie. Evidemment il avait prévenu de son retard, chose qui était très rare et le Directeur avait été très compréhensif mais Dorian était terriblement désappointé de ce manque de professionnalisme incontrôlable.

Finalement il s'était enfermé dans son infirmerie toute la matinée pour éviter justement de provoquer le sort funeste d'aujourd'hui et de finir par étrangler quelqu'un à cause d'un pétage de plomb intensif. Mais il faut croire que même avec la porte fermée, les tracas du quotidien arrivent toujours à se faufiler pour atteindre leur objectif. C'est ainsi qu'il vit débarquer dans son bureau la nouvelle assistante sociale, une certaine Hana. Dorian avait entendu parler d'elle depuis peu, en bien généralement et il fut agréablement surpris par la beauté de la jeune femme. Il ne l'avait pas du tout imaginée ainsi et c'était agréable pour lui de ne pas tomber sur une mégère aux lèvres pincées, coiffée d'un chignon strict parsemé de cheveux grisonnants, et habillée d'un gilet noir aux boutons fermés jusqu'au col.

Il la laissa lui dire le pourquoi de sa venue et une fois qu'elle eut terminée, il se leva pour lui serrer la main et se présenter à son tour. Elle avait définitivement marqué des points en l'appelant "Docteur". Il appréciait l'appellation exacte cette fois, trop souvent écorchée par le reste du personnel ou des élèves, au profit d'un simple Mr Fatalys, ou "l'infirmier".

- Bonjour, Dorian Fatalys mais vous pouvez m'appeler simplement Dorian, ça ira. Ravi de vous connaître enfin.

Dorian avait été inconsciemment incapable de ne pas faire preuve de politesse et de gentillesse avec elle. Il se laissa aller à faire un sourire quand il réalisa qu'il avait été victime de mimétisme. Il avait simplement photocopié l'attitude qu'il avait en face de lui avant de la renvoyer. Ce principe était souvent applicable mais Dorian avait toujours eu tendance à être celui qu'on photocopiait et non l'inverse. Il se laisserait cependant facilement emporter par celui-ci, vu le démarrage de cette journée.
Il n'avait pas menti lorsqu'il disait qu'il était enchanté de faire enfin sa connaissance. Il savait que leurs métiers seraient peut-être souvent liés et justement pour des problèmes comme celui qu'elle venait d'exposer.

Il ne lui répondit pas instantanément mais se contenta d'aller fouiller sur son archivage informatique pour rechercher le nom de cet élève qui semblait avoir des soucis d'intégration. Il agita ses doigts fins et agiles sur la souris pour arriver au résultat voulu.

- Ah voilà... Hiro... Kaibara, je l'ai. Effectivement, je l'ai déjà eu dans cette infirmerie, récemment en plus, c'était la semaine dernière. Attendez, je vais vous montrer la version papier.

Il se retourna pour ouvrir les placards derrière lui et sortit la référence du dossier d'Hiro qu'il lui tendit directement. Il la laissa ouvrir le dossier. Il n'y avait pas de photos et Dorian lui expliqua pourquoi aussitôt.

- Les élèves qui sont victimes de bizutage ou de violences familiales sont assez faciles à repérer. Ils rechignent à enlever leur t-shirt pour que j'écoute leur respiration, ils ont tendance à se recroqueviller sur eux-mêmes lorsqu'ils sont assis, ou alors effet inverse, ils affichent un sourire si grossier qu'on voit tout de suite que c'est un masque et qu'ils cachent quelque chose de plus gros qu'eux.

Il repensa aussitôt à Yume et à la première fois qu'il avait eut l'occasion de la voir. Il avait facilement pu remarquer les bleus sur son corps puisqu'elle avait été inconsciente devant la porte de son infirmerie.

- On ne peut décemment pas aborder le sujet avec eux de façon brutale. Tant qu'ils ne se sentent pas en confiance ou prêts à se confier, tout est très délicat. Hiro était tellement sur la défensive que j'ai pas à peine pu le toucher mais il avait tout à fait l'attitude du garçon apeuré et victime de violences. Il est venu me voir parce qu'il avait mal à la tête et je me suis contenté de lui prescrire des médicaments contre la douleur, et je lui ai dit qu'ils étaient aussi efficaces contre les courbatures et les douleurs musculaires. Il n'a pas bronché mais il m'a remercié juste avant de sortir, et je pense que je le reverrais d'ici peu de temps.

Il s'était senti impuissant face à lui mais même avec Yume, ces choses là avaient prit un temps fou et c'est seulement l'attirance physique mutuelle qui avait créé un lien entre eux, alors il espérait avoir quelques autres capacités pour pouvoir "sauver" d'autres élèves dans le même cas.
Il pourrait peut-être compter sur Mlle Hana.

- Il est venu vous voir ?

Dorian appréciait vraiment qu'elle soit venue le voir pour mêler leurs impressions et leurs expériences professionnelles. Elle avait gagné beaucoup de points dans son estime rien que pour ce geste parce qu'il adorait les gens qui savaient aller au fond de leur métier. Elle avait tout à prouver puisqu'elle venait d'arriver mais ça ne semblait pas être la raison de sa venue, elle ne donnait pas l'impression d'être là pour avoir une médaille.

- Racontez-moi votre entretien avec lui, s'il vous plaît ?

Il lui désigna l'un des deux fauteuils en cuir qui trônaient dans le fond de son infirmerie, il prit l'initiative de lui préparer un café, et après l'avoir posé sur la table, il s'assit en face d'elle pour l'écouter attentivement.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Tanigawa
M • Assistante Sociale
avatar

Messages 161


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Un élève à problèmes [PV Dorian]   Sam 22 Oct - 20:05

Fort heureusement le docteur ne semblait pas occupé et accueillit la jeune femme avec courtoisie, l’invitant même à l’appeler par son prénom, Dorian. Cela arrangeait beaucoup la jeune femme qui a toujours eu du mal avec tous ces protocoles de courtoisie propre au japonais. Après qu’Hana ai annoncé la raison de sa visite le jeune entra dans le vif du sujet sans perdre de temps, c’était une bonne chose. Déjà il connaissait l’élève et l’avait consulté récemment, le docteur lui passa le dossier médical de l’élève et commença raconter ce qu’il s’était passé lors de l’auscultation arrivant à la même hypothèse que la jeune femme au vue du comportement du jeune garçon. Le faite que le docteur soit sur la même longueur qu’elle était une excellente nouvelle pour la jeune femme au moins comme ça ils pourraient collaborer plus facilement.

« Donc nous sommes tous les deux d’accord que ce garçon subit quelque chose, seulement nous n’en n’avons pas encore déterminé la cause »


Elle posa une main sur son menton et réfléchit un moment essayant de faire le tri entre ce qu’elle savait déjà et ce que venait de luis apprendre le médecin, avant que ce dernier lui en demande d’avantage sur ce qu’elle savait sur le cas Hiro. Elle prit place sur le fauteuil de l’infirmerie et le remercia pour le café avant de commencer.

« À vrai dire ce n’est une initiative de sa part. L’un de ces professeur m’a fait un signalement le concernant, j’ai alors prit rendez-vous avec lui. Habituellement lors de ces petits entretien les élèves se confit assez rapidement mais pas cette fois-ci… pourtant j’ai essayé plusieurs méthode : lui détourné son attention, le rassurer, lui faire croire que j’avais des preuves. Mais rien il niait tout en bloc, je n’ai aussi vue aucune marque physique pourtant je pense que comme vous, tout dans son langage corporel laisse à penser qu’il subit des violences. J’ai aussi d’autre information à son sujet regardez. »


Elle lui tendit un dossier contenant plusieurs feuilles.


« Hiro est un élève très intelligent pourtant comme vous pouvez le voir ses notes on commencer à chuter depuis le milieu du second semestre, est-ce un facteur qui marque le début de ses souffrances. Dernière choses, ses parents sont des personnes influente et à hautes responsabilité en ville, alors de deux chose l’une : soit il n’avoue rien par honte surtout vis-à-vis de ses parents qui j’imagine sont des gens respecté et je suppose lui mettent une pression tel qu’il n’a pas le droit à l’erreur, soit ces parents lui font subir tout ça. Vous comprenez alors que je ne peux prendre le risque de les avertir sur nos soupçons au risque de mettre en danger Hiro. »


Elle s’arrêta un moment pour prendre quelque gorgé de café.


« Docteur, je sais qu’on ne se connait pas encore et que je débarque un peu comme un cheveux sur la soupe mais j’ai besoin de votre aide. Je ne sais pas encore comment m’y prendre mais nous devons faire quelque chose pour ce garçon, je suis prête à beaucoup de chose même à utiliser des méthodes pas très conventionnelles. Vous allez surement pensez que j’en fais trop et que notre rôle et simplement de faire un signalement à ceux au-dessus de nous, mais notre rôle et de tout mettre en ordre pour protéger ces enfants. Alors est-ce que je peux compter sur vous Dorian ? »


Elle regarda le jeune médecin dans les yeux le regard déterminé attendant une réponse. Hana s’enflammait rapidement lorsqu’il s’agissait de défendre une cause qu’il lui semblait noble, et souvent son entourage lui disait qu’elle prenait les choses trop à cœur pourtant elle était comme ça, la simple idée de laisser cet enfant livrer à lui-même lui faisait monter les larmes aux yeux de tristesse et de colère. Alors elle espérait de plus profond d’elle-même que Dorian se rallierait à sa cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un élève à problèmes [PV Dorian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un élève à problèmes [PV Dorian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Bâtiment administratif :: Aile médicale :: Bureau du médecin scolaire : Dorian Fatalys :: Infirmerie-
Sauter vers: