■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Ven 14 Oct - 19:37

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une nouvelle journée de cours s’achevait pour Dae-Hyun qui avait passé une partie de l’après-midi en extérieur avec sa classe afin d’apprendre quelques techniques de macrophotographie. Ce n’était pas ce que le Coréen préférait, mais il était toujours content d’apprendre de nouvelles choses, surtout quand ça concernait sa passion. Photographier les insectes et les plantes avait un certain charme, mais le jeune préférait photographier les paysages dans leur ensemble. Quoi qu’il en soit, il était d’excellente humeur grâce à cette petite excursion qu’il avait passé, comme le reste de sa journée, entouré de plusieurs connaissances. Il ne pouvait pas les qualifier autrement, c’étaient juste des camarades de classe qu’il avait depuis la rentrée et qu’il ne connaissait pas plus que ça. Et puis, même s’il avait passé plus de temps avec certains d’entre eux, il n’arrivait décidément pas à les considérer comme des amis. Malgré son sourire apparent, Dae-Hyun était quelqu’un de profondément meurtri et qui avait donc du mal à tisser des liens avec les gens, ce qui était assez paradoxal pour quelqu’un d’aussi populaire que lui.

Après être tous rentrés en classe pour récupérer leurs affaires et prendre note des devoirs qu’ils avaient à faire pour le prochain cours, le Coréen décida de passer la fin de sa journée au club de danse. Il n’était pas très fréquenté ce club, ce qui était bien dommage du point de vue de Dae-Hyun qui avait fait de cette discipline sa passion première, passant même avant la photographie. Ça lui plaisait de danser seul, mais c’était quand même beaucoup plus amusant de danser avec d’autres personnes, ça permettait d’élaborer des chorégraphies plus poussées. Il n’avait jamais trop croisé de gens en y allant et il n’était même pas sûr qu’il y ait vraiment un capitaine ou un leader. Il aurait pu se proposer pour le poste, mais il n’avait pas envie d’avoir trop de responsabilités qui risqueraient de gâcher le plaisir qu’il prenait à danser. Et puis, il était membre de 2 autres clubs, ça lui prenait pas mal de temps mine de rien !

Quoiqu’il en soit, c’est vêtu d’un jean slim un peu usé à certains endroits, ainsi que d’un débardeur blanc surmonté d’une chemise à manches longues à carreaux rouge et noire qui lui retombait jusqu’à mi-cuisse complètement ouverte et d’un bandeau noir dans les cheveux, pour ne pas être embêté dans ses mouvements, qu’il entra dans la salle du club de danse. Comme il s’y attendait, il n’y avait encore personne. Sortant son lecteur MP3 de la poche de son jean, il s’approcha de la chaîne hi-fi présente dans la pièce pour y insérer ce dernier. Dae-Hyun avait une playlist spéciale sur laquelle il aimait tout particulièrement danser et en bon Coréen qu’il était, cette playlist était principalement composée de chansons de K-pop plus ou moins connues. Allumant la chaîne et lançant sa playlist, Dae-Hyun commença par les échauffements. La danse était un sport comme un autre après tout ! Il était tout aussi important de s’échauffer avant de danser que de faire du basket ou n’importe quel autre sport.

Réchauffant ses poignets, ses chevilles, toutes ses autres articulations, ainsi que ses muscles, en profitant pour monter le son de sa musique. Il était tout seul après tout, il pouvait bien se faire un peu plaisir du moment que ça ne gênait personne à côté ! Après plusieurs minutes et quelques chansons, une de ses chansons favorites du moment commença (celle en haut du post). Parfait ! Prenant place au milieu de la pièce, faisant face aux grands miroirs, Dae-Hyun commença à bouger son corps en suivant une chorégraphie bien précise qu’il avait mis plusieurs jours à apprendre. Il était tellement passionné par la danse qu’en plus de bouger à un rythme assez effréné tel un vrai pro, on pouvait également l’entendre reprendre les paroles de la chanson. Il n’était pas un grand chanteur, loin de là, mais à le voir, on aurait presque dit un de ces membres de groupe de K-pop super connus. En plus de chanter et de danser, le Coréen jouait vraiment avec son reflet dans les miroirs, faisant comme s’il avait un public en face de lui, ne se privant pas de sourire et de faire quelques petites mimiques dignes des professionnels afin de faire craquer leur public.

On sentait bien que Dae-Hyun prenait son pied, et il était tellement à fond dans sa chorégraphie qu’il ne remarqua pas qu’il n’était plus seul dans la pièce. Il allait sans doute falloir attendre la fin de la chanson avant que le Coréen ne remarque cette nouvelle présence, à moins que le reflet de celle-ci dans les miroirs ne réussisse à attirer son attention !
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Sam 15 Oct - 14:55

Le froid commençait enfin à s'installer autour d'eux. Les plus frileux avaient ressortis les manteaux et les écharpes, les plus fainéants se contentaient de marcher vite pour se mettre à l'abri encore plus rapidement. Yoi avait sorti une veste de saison, ni trop épaisse ni trop légère, juste suffisante pour échapper à un rhume. La fraîcheur des matins le faisait un peu chier mais les après-midi étaient tout simplement géniaux. Les arbres avaient changé de couleur, le soleil n'était plus aussi chaud et se contentait juste de caresser leurs peaux avec douceur.
En soit, ses petits soucis de santé imprévus l'avaient aidé. Il regrettait ce qui était arrivé, évidemment, mais il n'avait pas eu à transpirer comme ses camarades pendant la canicule du mois d'Août, à prendre 2 douches par jour quand c'était impossible de faire autrement. C'était comme s'il avait eut des vacances supplémentaires.
Mais toute bonne chose avait une fin -et mauvaise aussi d'ailleurs-. Tout venait de rentrer dans l'ordre. Le mois d'Octobre avait commencé sur les chapeaux de roue! Yoite, rempli d'espoir, était retourné voir son médecin personnel ainsi que celui de l'académie -qu'il n'aimait toujours pas d'ailleurs- et les deux étaient formels : il pouvait reprendre le sport, il était guéri! Ces deux mois de patience avaient mis ses nerfs à rude épreuve, l'empêchant de se dépenser comme il le voulait, lui interdisant toute activité physique trop intense ou brutale et lui faisait perdre de sa motivation à se bouger les fesses pour la moindre petite chose. Il s'était empâté chez lui, ne voulant même plus sortir le soir car il ne pouvait pas danser, se couchant tôt par ennui ou s'endormant comme un pépé devant un film, passant beaucoup de temps avec sa Princesse mais régressant d'au moins 10 ans à ses côtés ... Bilan : il était PLUS que temps qu'il reprenne le droit chemin!

Et c'est ainsi qu'il avait doucement repris ses activités. D'abord la natation où il avait remercié son remplaçant avec beaucoup de sincérité, puis le basket où il croisait toujours des bouseux mal lunés comme Kim et Makkuro et enfin la danse. Ça faisait 2 semaines et 2 mois qu'il n'était pas retourné dans cette petite salle en sous-sol où jamais personne ne venait. Être seul dans un club, c'était flippant surtout quand il avait des envies de chorégraphies ou de complicité avec quelqu'un d'autre. Mais il s'y était fait et s'amusait à danser devant le miroir en tentant de reproduire les chorées qu'il voyait sur le net, inventant des pas parfois ridicules et chutant sans que personne ne vienne se moquer.
Conscient que sa souplesse était mise à rude épreuve depuis quelque temps, il devait y retourner quitte à revenir un peu en arrière pour réapprendre des choses. C'était personnel et la motivation comptait beaucoup. Puisqu'il n'y avait ni président ni vice-président, personne ne l'engueulerait s'il ne venait pas. Parfois ... il craquait.

Mais aujourd'hui, il avait décidé d'y aller. Ses affaires dans son sac (son mp3 & Co), le jeune I don't care s'enfonça dans les méandres de l'académie, passa devant la salle informatique où quelques geeks s'éclataient devant des jeux vidéos, failli perdre un tympan près de la salle de musique puis ... enfin, s'arrêta devant la porte du club de danse. En temps normal, il entrait sans attendre et refermait derrière lui pour être tranquille. Mais là ... il y avait de la musique et d'après ses connaissances en la matière, c'était de la K-pop. Est-ce qu'un intrus squatteur avait envahi les lieux?
Faisant glisser la porte en douceur, il pénétra dans la pièce et referma derrière lui. En s'approchant davantage, il fut surpris de ce qu'il y découvrit. En pleine action, complètement lancé, Yoite pu observer un beau gosse s'éclatant sur une chorégraphie qu'il ne connaissait pas. Croisant les bras et s'appuyant contre un des murs sans faire le moindre bruit ou mouvement brusque, il resta à le regarder, le fixer, le ... dévorer. Bien vite, il remarqua que ce n'était pas un danseur lambda comme lui, il lui était bien supérieur et ses mouvements étaient un régal pour les yeux. Quant à ses mimiques face au miroir, c'était tout simplement adorable. Il lui plaisait.

Qui était-il? Était-ce un membre officiel du club? Allaient-ils pouvoir danser ensemble comme il l'avait souvent imaginé? Yoite crevait d'envie de l'arrêter sur le champ pour le harceler de questions mais il devait garder une contenance, ne pas dévoiler sa joie trop tôt. Après tout, K-pop = Corée et Yoite semblait avoir du mal avec les coréens qu'il croisait. Alors si ce BG devait être con ou insupportable, venir au club de danse allait vite devenir un calvaire.
Aussi, il prit la décision de le laisser finir ce qu'il avait à faire, d'attendre qu'il fasse une pause ou qu'il le remarque pour qu'il prenne de lui-même la décision de couper sa musique, de se présenter et d'entamer une conversation. Restait plus qu'à attendre ...

Quand enfin la musique s'arrêta, Yoite n'avait pas encore commencé ses échauffements mais l'autre ne semblait pas l'avoir remarqué depuis sa position contre le mur. En même temps, il était tellement discret depuis tout à l'heure ...
Aussi, il décida de se faire remarquer, en douceur.


"Salut!"

Première approche, aussi banale que nécessaire.
Les compliments comme "tu danses trop bien!" ou "recommence, c'était hot!", ce n'était pas son genre même s'il l'avait pensé. Yoite n'était pas là pour flatter les autres ni pour lécher les bottes de ceux pour qui il avait un intérêt. Il voulait qu'on l'apprécie pour ce qu'il était et pas pour ce qu'il rendait comme services.


"Je voulais pas t'interrompre mais ... tu fais partie du club? Sinon ..."

C'était poli, mais plutôt clair.
En soit, Yoite ne voulait pas qu'il parte car il risquait de ne jamais revoir son joli minois et surtout de ne jamais profiter de cette occasion exceptionnelle à pouvoir danser en duo avec quelqu'un. Les clips de K-pop ou J-pop le rendaient dingue, il adorait leurs mouvements parfaitement synchronisés et rêvait de faire pareil. Il espérait sincèrement qu'il allait lui dire "oui" et surtout qu'il était sympa!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Mer 19 Oct - 20:27

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quand Dae-Hyun commençait à danser, il était assez difficile de le stopper dans son élan, à moins de le plaquer au sol ou de tout simplement couper la musique. Il prenait tellement son pied en enchaînant les pas et en donnant tout ce qu’il avait à son reflet dans le miroir à défaut d’un véritable public ! Et finalement, la chanson s’arrêta. Il reprenait doucement son souffle, se préparant à la prochaine piste quand une voix s’éleva dans la pièce. Surpris, le Coréen se retourna pour voir une autre personne dans la salle de danse, un homme, qu’il ne se souvenait pas avoir déjà croisé dans les couloirs de l’université. Dae-Hyun lui fit un petit signe de main pour le faire patienter quelques instants, puisqu’une autre chanson venait de commencer. Ils n’allaient pas se mettre à hurler pour s’entendre par-dessus la musique quand même ! Le Coréen mit donc sa playlist sur pause, fouillant dans la poche de son pantalon pour en sortir un bracelet éponge noir qu’il passa à son poignet avant de s’essuyer un peu le front avec alors qu’il s’avançait vers l’inconnu.

« Salut ! Désolé, j’étais tellement à fond que j’ai pas du tout vu que quelqu’un était entré dans la pièce ! J’espère que ça ne fait pas trop longtemps que tu attends ! Tu aurais dû m’arrêter avant ! »

Dae-Hyun se posta à côté de lui et lui offrit l’un de ses plus beaux sourires alors qu’il reprenait son souffle. C’était vraiment très physique de danser comme les professionnels !

« Oui je fais partie du club depuis la rentrée, mais je n’ai encore croisé personne, c’est un peu dommage ! C’est beaucoup plus amusant de danser à plusieurs ! Et toi alors ? Tu fais aussi partie du club ? »

Le Coréen se risqua à regarder plus attentivement son interlocuteur, laissant aller ses yeux sur sa peau hâlée avant de croiser ses yeux d’un jaune brillant. C’était une couleur pour le moins originale, mais ça lui allait plutôt bien ! En tout cas, il était plutôt beau gosse cet inconnu et Dae-Hyun ne comptait pas le laisser filer aussi facilement.

« Enfin, si t’es là, c’est bien pour danser non ? Qu’est-ce que tu préfères ? J’ai plein de trucs coréens sur mon MP3, mais si c’est pas ton truc, on peut toujours chercher autre chose. Tu as une clé ou tu veux qu’on regarde sur le PC ? »

Le Coréen était ultra motivé et il avait bien du mal à tenir en place.

« Ah au fait, je me suis pas présenté ! Moi c’est Dae-Hyun, et toi ? »

Voilà, comme ça, il faisait d’une pierre deux coups. Il était assez facile de deviner, avec le prénom qu’il portait, quelles étaient ses origines, même si ses yeux d’un vert émeraude trahissaient ses gênes sans doute occidentaux. Décidant de laisser un peu respirer son camarade de danse histoire qu’il s’échauffe un peu avant de commencer, Dae-Hyun s’avança de nouveau vers les grands miroirs pour esquisser quelques pas en totale improvisation. Il avait tellement regardé de vidéos sur Internet et avait assisté à tellement de concerts qu’il connaissait de nombreuses chorégraphies, mais ça lui plaisait aussi d’en inventer par lui-même. On lui avait souvent dit que s’il avait su chanter, il aurait peut-être pu intégrer un boys-band. Malheureusement, c’était bien trop tard pour lui de se mettre au chant et il préférait de loin se contenter de danser. Quoi qu’il en soit, il était vraiment content que quelqu’un ait passé la porte de la salle de danse. Lui qui dansait seul depuis plusieurs mois, ça allait lui faire le plus grand bien et qui sait, peut-être que cet inconnu était encore plus doué que lui !

« Ca fait longtemps que tu fais de la danse ? »

En plus d’être impatient, Dae-Hyun était du genre curieux, du moins, avec les personnes qu’il jugeait intéressantes. Et il fallait dire que cet arrivant était des plus intrigants. Est-ce qu’il partageait la même passion que lui pour la danse ? Est-ce qu’il était sympa ? Est-ce qu’ils pourraient former un super duo de la mort qui tue ? Plein de questions qui finiraient sans doute par avoir leurs réponses dans les instants qui allaient suivre.
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Sam 29 Oct - 0:37

Voilà, le contact était créé, quelque chose était en marche. Yoite adorait rencontrer de nouvelles personnes en se demandant ce qu'allait être leur avenir commun. Ennemis à tout jamais? Meilleurs amis rêvés? La plupart du temps, ces rencontres donnaient lieu à des déceptions sans nom car trop banales aux yeux du japonais. Les gens ne prenaient plus le temps de faire des efforts ou d'être agréables. Ils vivaient désormais dans un monde d'égoïstes et le Japon était loin devant les autres pays ...
Mais cet étranger au nom encore inconnu semblait plutôt pour les nouvelles rencontres. Banni le regard haineux de l'homme dérangé dans son activité, le soupir de devoir partager la salle ou le mouvement d'épaules égal à un si joli "je m'en fous". Lui, il se stoppa net et prit même le temps de mettre pause à sa musique pour qu'ils puissent discuter à l'aise. Le respect, ça valait de l'or et Yoite ne regretta en rien de ne pas l'avoir coupé brutalement dans sa danse.
Le calme revenu dans la pièce, Yoite le laissa reprendre son souffle, patient. Les heures de ce club pouvaient largement être dépassées puisqu'il n'y avait personne et que cette salle, uniquement faite d'une grande glace et d'un lien électrique pour brancher n'importe quel appareil musical, n'était jamais fermée à clef. En bref, ils avaient le temps et le petit rebelle se sentait déjà heureux de reprendre le cours de sa vie donc ...


"Non, je viens d'arriver mais je te regardais."

Danser, bien sûr. Il n'allait pas décemment lui avouer qu'il l'avait dévoré des yeux jusqu'à ce que la musique s'arrête. Le but n'était pas de faire fuir les pauvres petits nouveaux naïfs!
Quand il se posta à côté de lui, l'I don't care remarqua que cet homme-là le dépassait, lui aussi. Ils avaient beau être asiatiques tous les deux, l'un avait quand même hérité des gênes normaux de la taille. C'était moche mais tant pis, il aimait sa proximité. Il ne semblait pas farouche, pas timide et son sourire fit sourire Yoite qui ne pu que détourner les yeux en jouant avec sa langue à l'intérieur de sa bouche. 2 mois 1/2 sans sport, ni sport de chambre d'ailleurs. C'était risqué de lui sourire comme ça, vraiment!

Bien vite, l'esprit du japonais fut occupé par autre chose que par ses pensées érotiques. L'inconnu était plutôt bavard, gentiment et ça lui permit de se laisser aller lui aussi. Adieu l'attitude qui veut en mettre plein la vue, au revoir la distance pour paraître mystérieux. Y avait rien de mieux que le naturel!


"Ouais, je suis inscrit ici aussi mais ces 2 derniers mois, j'ai eu des soucis de santé. Je reprends aujourd'hui mais je vais sûrement avoir un peu de mal. Je danse avec mon casque sur les oreilles d'habitude, bien isolé du monde tu vois, mais la musique à fond dans la pièce comme ça, c'est pas mal non plus. On a qu'à laisser la tienne."

Ses potes seraient fiers de lui. Pas méchant, le rebelle se révélait quand même un peu égocentrique sur les bords et ici, il aurait pu prétendre à "j'étais inscrit avant" pour prendre le contrôle mais ... franchement, il n'en voyait pas l'intérêt et c'était pas bien mature comme réaction. Le coréen était vraiment amical, il semblait motivé comme jamais pour danser avec lui sans se poser de questions et c'était tout ce dont il avait besoin pour se remotiver!
Quant à parler plus en détail de ses problèmes de santé ... c'était hors de question. Il pouvait bien avoir un ange en face de lui, jamais il ne lui avouerait qu'il s'était fait tabasser par 3 mecs dont l'un avec qui il avait espéré coucher. Le fait qu'il soit gay allait déjà attendre quelques jours, histoire qu'il soit à l'aise. Le reste, il l'emmènerait dans sa tombe!

Posant son sac sur le sol, Yoite enleva d'abord sa veste qu'il posa sur une des chaises squattant les coins sans réelle raison puis commença à enleva son haut. Danser d'accord mais pas dans ses vêtements de ville avec lesquels il allait rentrer ensuite. En plus, il avait mis un jean assez serré, c'était carrément improbable qu'il soit à l'aise.
Pendant qu'il enfilait donc autre chose en haut et en bas, il entendit enfin l'inconnu se présenter et son cerveau ne fit qu'un tour. Se redressant, se tournant vers lui alors qu'il se battait avec l'échancrure de son col, il ajouta :


"C'est toi le nouvel inscrit en natation aussi. Je suis Yoite Unden, j'en suis le capitaine, j'ai vu ton nom sur la pile de papiers que j'ai accumulé durant mon absence."

Et malgré toute sa bonne volonté, il ne put s'empêcher de sourire en sachant qu'il allait pouvoir voir Dae-Hyun en maillot. Qu'il puisse le manger un jour ou pas ne changeait rien, il le verrait presque nu au club de natation. Rien que pour ça, c'était une magnifique journée!

Laissant le beau gosse coréen continuer ses petits pas de danse personnels, Yoite s'échauffa en bonne et due forme, pleinement conscient de ses capacités amoindries au bout de 2 mois. Sûrement que les courbatures allaient l'embêter un peu ce week-end mais s'il passait un bon moment maintenant, ça en valait bien le coup.
Au bout de quelques minutes, il vint doucement se poser près de Dae-Hyun sans trop savoir ce que celui-ci voulait faire. Jamais encore Yoi n'avait dansé "avec" quelqu'un, sur le rythme de quelqu'un et sûrement allaient-ils devoir en discuter, échanger des points de vue, s'écrouler sur des essais chaotiques. Fun, quoi!


"Je suis inscrit depuis 1 an ici, mais j'ai du mal à me motiver seul et à part les danses "au feeling", je galère sur les chorées. Les enchaînements sont trop rapides mais j'aime danser. J'aime aussi me regarder dans la glace ... comme toi."

Une petite pique, gentillette.
Yoite avait décidé d'être naturel et ce côté taquin/mesquin faisait partie de lui. Une sacrée bonne partie même, il aimait dire ce qu'il pensait (sauf quand ça pouvait avoir un impact négatif sur ses projets), rire de simples conneries et ne pas devoir toujours paraître parfait sous peine de grosse déception.

En attendant, ce coréen débarqué de nulle part arrivait-il en milieu d'année, après les grandes vacances? Yoite ne se rappelait pas l'avoir déjà croisé et savait pertinemment qu'un membre inscrit dans son club aurait attiré son attention. D'ailleurs, il avait quel âge ce Dae-Hyun? Il espérait qu'il était majeur et vacciné!
Faisant quelques pas pour se chauffer, se mettre dans l'ambiance, Yoite remarqua vite qu'il n'avait pas la souplesse de Dae-Hyun ou plutôt sa finesse. Celui-ci semblait flotter sur la musique et ça le rendait sincèrement jaloux. Une jalousie positive qui dit "apprends-moi s'il te plaît", le genre d'envies qui fait pousser des ailes. D'ailleurs, il s'empressa d'aller remettre la musique du brun en route, non pas pour les couper dans leurs conversations, mais plutôt pour qu'ils se laissent aller au feeling, à tenter des mouvements communs. Yoite ne connaissait pas la musique qui tournait mais il pouvait recopier les mouvements ou simplement se laisser aller à faire ce qu'il voulait pour aujourd'hui. Il ne devait pas se mettre la pression, c'était pas utile.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Mer 2 Nov - 11:18

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dae-Hyun était vraiment un grand passionné de danse. S’il n’avait pas eu ce passé et s’il n’avait pas cette destinée de reprendre l’affaire familiale, il aurait sans doute tout fait pour en faire son métier. Mais il était maintenant trop tard, il était trop âgé pour commencer à faire carrière et puis, même si son père adoptif ne lui en voudrait sans doute pas de vouloir suivre sa propre voie, le Coréen ne pouvait décemment pas le décevoir en ne prenant pas sa suite lorsqu’il devrait quitter son entreprise. C’était un destin assez lourd à porter mine de rien, et la danse permettait à Dae-Hyun de totalement s’évader. A tel point qu’il ne remarqua absolument pas la nouvelle présence dans la salle pendant qu’il dansait. Il fallut attendre que la piste s’arrête et que l’inconnu élève la voix pour le tirer de sa bulle. Aussitôt, il allait couper la musique, reprit son souffle tout en essuyant les quelques gouttes de sueur qui perlaient sur son front et s’approcha tout sourire du nouvel arrivant. Il était du genre très social et pas timide pour un sou, c’est donc tout naturellement qu’il engagea la conversation.

« Haha ! J’espère que ce n’était pas trop ridicule à regarder ! Ça faisait un moment que je n’avais pas répété cette chorégraphie et j’ai un peu fait du freestyle du coup… »

Dae-Hyun était plutôt modeste. Il avait extrêmement bien dansé, mais il ne pouvait pas dire que les gens penseraient ça en le voyant. Même s’il avait paru ridicule, il s’en moquait un peu. Tout ce qui l’importait quand il dansait, c’était de danser et de s’amuser.

« Oh vraiment ?! J’suis super content de savoir que je ne suis pas le seul dans ce club, c’est génial ! J’espère que tu t’es bien rétabli alors si tu avais des soucis de santé ! Va falloir y aller doucement, ça serait dommage que tu repartes aussi vite alors qu’on vient juste de se rencontrer ! Et désolé de te faire changer tes habitudes, c’est vrai que je trouve ça beaucoup plus motivant de danser avec la musique à fond. Ça me permet d’être plus dans les conditions d’un vrai show et de me donner encore plus ! »

Le Coréen ne comptait pas laisser partir aussi vite cet inconnu, ça non ! Maintenant qu’il était là, il allait tout faire pour qu’il reste avec lui, à croire qu’il était vraiment en manque de danse à plusieurs ! Bon il y avait aussi le fait qu’il aimait qu’on l’apprécie et être entouré, mais pour le coup, c’était surtout le fait de pouvoir danser avec quelqu’un qui prenait le dessus. Pendant que l’inconnu se changeait, Dae-Hyun fit mine de détourner les yeux, même si pour son plus grand plaisir, il put quand même reluquer discrètement son interlocuteur grâce aux grands miroirs. Bah quoi ? Le Coréen aimait les belles choses et il fallait dire qu’il était plutôt attrayant ce partenaire de danse ! Ne voulant pas qu’un silence trop pesant s’installe, Dae-Hyun se présenta, et qu’elle ne fut pas sa surprise en entendant les mots de son interlocuteur !

« Sérieux ?! Enchanté alors, Capitaine ! C’est cool qu’on fasse tous les deux partie des mêmes clubs ? Tu ne serais pas aussi dans celui de photo par hasard ? Parce que là, je finirais par croire que le destin veut absolument qu’on passe nos heures de clubs ensemble ! »

Dae-Hyun lâcha un petit rire amusé. Ça serait vraiment une sacré coïncidence s’ils étaient dans les 3 mêmes clubs ! Mais mine de rien, ça ne lui déplairait pas tant que ça, ça serait même plutôt sympa d’avoir un repère dans ces 3 clubs ! En attendant que Yoite s’échauffe un peu, le Coréen enchaîna quelques pas, histoire de ne pas trop laisser son corps de refroidir. Il ne put d’ailleurs pas s’empêcher de rire aux paroles de son partenaire, lui adressant même un petit clin d’œil.

« Haha ! Il faut bien savoir charmer son public non ? On dit souvent aux acteurs de faire l’amour à la caméra ou aux modèles de faire l’amour à l’objectif. Eh bien, en attendant d’avoir un vrai public en face de moi, je fais l’amour au miroir ! En tout cas, si tu as du mal avec les choré, on peut reprendre tout doucement, ça ne me gêne absolument pas d’aller à ton rythme ! Enfin, il faut d’abord que tu me montres un peu ce que tu sais faire, afin que je puisse me caler sur toi ! »

Yoite alla remettre la musique, la piste actuelle (celle du post) étant tout aussi entraînante que la précédente, mais les pas qu’on pouvait faire dessus pouvaient être moins rapides et plus espacés. Dae-Hyun se mit à danser dès le début de la mélodie, reprenant les pas de la chorégraphie pour ce titre, tout en les adaptant à sa sauce pour qu’ils soient faciles à suivre pour son partenaire s’il décidait de faire comme le Coréen. Ce dernier espérait tout de même que Yoite allait improviser afin de lui montrer ce qu’il savait faire. Et puis finalement, Dae-Hyun était tellement à fond qu’il jouait encore avec son reflet, mais aussi avec son partenaire, tournant autour de lui tout en chantant les paroles.

« I'm sorry you make me so crazy, you know you do ! »
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Lun 21 Nov - 13:24

Même si Yoite n'était pas trop fan des démonstrations positives de sentiments envers les autres, il pensait sincèrement que Dae-Hyun avait bien dansé. Il n'avait pas tout vu et son jugement était peut-être faussé car il ne connaissait pas la chorée en question mais selon ses propres goûts, les mouvements avaient été agréables à regarder. Déjà, le fait que ce jeune homme soit passionné changeait beaucoup de choses. Quand on n'aimait pas, quand on n'avait pas envie ou quand on n'était pas à l'aise, tout se passait forcément différemment.
Le jeune japonais se contenta de faire un petit signe négatif de la tête, argumentant en silence que non, ça n'avait rien eu de ridicule. Bien au contraire, ça avait déclenché chez Yoite de très grandes envies de savoir faire pareil, de POUVOIR faire pareil maintenant qu'ils étaient deux et qu'ils pouvaient s'entraider.


"Je suis entièrement rétabli, je t'assure. J'ai juste ... comment dire ... la trouille de ressentir la douleur en refaisant certains gestes que je faisais avant sans même m'en rendre compte. Au pire, pour les premières fois à 2, je n'aurais qu'à danser de mon côté jusqu'à ce que j'ai repris mon rythme d'avant."

Sincèrement, ce n'était pas le genre de Yoite de se mettre volontairement à l'écart pour laisser place à quelqu'un d'autre, quelqu'un qui était arrivé après lui mais ... il devait reconnaître que cet incident lui avait vraiment fait mal. Physiquement et mentalement et sa confiance en avait prit un coup. Confiance en lui-même et confiance en les autres. Dae-Hyun paraissait franchement adorable mais qui pouvait lui jurer qu'il n'avait pas lui aussi un côté violent? Yoi n'était pas traumatisé et ressentait même un peu de haine par rapport à cette fameuse soirée mais malgré lui, il avait parfois des gestes rapides d'esquive et prenait de plus en plus souvent la fuite quand le ton montait. Il allait lui falloir un peu de temps, il espérait que ce beau coréen allait comprendre et qu'il serait patient.

Se décidant enfin à se changer pour mieux se mettre dans le bain et ne pas repartir avec des vêtements collants, ils continuèrent tranquillement à discuter, ces fameux échanges aussi importants que décisifs. Et ... ils avaient un autre club en commun. Et quel club! Un Dae-Hyun presque à poil allait bientôt se promener sous ses yeux. Y avait plus à réfléchir, sa journée était devenue parfaite!


"Non pas le club de photo, désolé. J'aime pas prendre, je préfère qu'on me prenne ... En photo, je précise." et il ricana tout seul de sa connerie.
En temps normal, Yoite aurait peut-être joué de cet énorme quiproquo mais là, il l'avait vraiment pas fait exprès et après coup ... sincèrement, il trouvait ça très drôle. C'était la vérité en plus mais ça ... c'était un secret.

Ayant fini de se changer et ayant mis ses affaires propres de côté, le petit bridé s'avança vers le grand miroir qui leur faisait face. Il avait presque l'impression d'être l'élève en compagnie de son prof pour sa première leçon. L'ambiance était différente, il aurait presque été moins stressé s'ils avaient été 12! Là, à deux avec un mec qu'il trouvait physiquement attirant, c'était un peu étrange même pour lui qui était pourtant habitué aux situations un peu loufoques.
La musique s'étant relancée et Dae-Hyun étant déjà reparti avec une chorée qu'il semblait connaître là aussi, Yoite se permit de le regarder quelques instants, commençant doucement à imiter ses pas en espérant les retenir rapidement, accueillant avec un sourire entendu le coréen qui dansait autour de lui, les imaginant soudainement sur scène pour un concert, entourés d'une foule de fan en délire alors qu'eux deux sur scène s'amuseraient à s'autocharmer pour mieux faire fondre le cœur de ces demoiselles ... ou de ses messieurs, dans son cas.
Bizarrement, cette perspective l'aida à se détendre et les yeux fermés parce que c'était plus simple pour se concentrer sans penser qu'à Dae-Hyun, Yoite refit les pas de danse qu'il avait appris de son côté au fil de l'année passée. Seul dans cette salle, il s'était entrainé plusieurs fois par semaine pour certains pas, en avait abandonné d'autres au fil du temps et se trouvait rassuré de voir qu'il n'avait rien oublié et que son corps ne paraissait pas trop chamboulé par ces 2 mois passés à ne rien faire.
Ses gestes se firent plus passionnés, plus libres mais aussi plus précis et quand il rouvrit les yeux, il se sentait en confiance pour ne plus avoir la barrière d'une timidité mal placée face à un nouvel individu dans son cercle. Ils étaient là pour danser, pour s'éclater, pour déclencher une complicité sans faille qui en ferait rêver plus d'un!


"Il faudrait qu'on échange nos playlists, que je puisse regarder au calme les chorées que tu aimes pour pouvoir mieux te suivre. Si t'es partant, on pourrait même se faire une séance "matage de chorées" la prochaine fois pour partager nos préférences. J'ai un coup de cœur pour les petits pas paraissant simples mais qui font toute la danse."

A ce stade-là, il pensait à la chanson "Janus" des Boyfriend dont il adorait le clip même s'il n'en n'avait pas retenu la moitié parce qu'ils allaient trop vite. Il y avait malgré tout certains pas de danse qui restaient gravés dans sa mémoire.

Alors qu'il dansait toujours, ayant malheureusement perdu le rythme de la chanson actuelle et improvisant totalement ses mouvements, Yoite entendit son téléphone sonner et laissa Dae-Hyun seul près de la piste. Il se dirigea d'un pas déjà essoufflé vers son sac.


"Ouais, Yoite?"
"..."
"Maintenant là? Non, je peux pas."
"..."
"Je sais, je sais. Mais je me rattraperais!"
"..."
"Sérieux, t'es lourd. Bon ce soir, à l'hôtel. Et sois pas en retard."
"..."
"Ouais, c'est ça. Couillon va, ahah. Salut!"

Raccrochant son téléphone, le mettant en silencieux et le remettant dans son sac, Yoite retourna vite auprès de Dae-Hyun et s'excusa de ne pas avoir pensé à le laisser en mode silencieux plus tôt. Il réexpliqua que jusque-là il avait toujours été seul ici et que ça n'avait donc jamais dérangé personne. De plus ces deux derniers mois, les heures de club avaient été des heures de temps libre et ses amis avaient pris l'habitude de l'appeler à ces moments-là.
D'ailleurs, en parlant d'amis ...


"Au fait, vu que t'as quitté la Corée pour venir au Japon ... tu te sens pas trop seul? A moins que tu sois venu avec ta famille?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Jeu 8 Déc - 12:08

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dae-Hyun était vraiment heureux de savoir qu’il n’était pas le seul membre du club de danse à venir s’entraîner dans cette grande salle. Lui qui avait une passion débordante pour la danse avait vraiment hâte de pouvoir partager ces moments avec quelqu’un. Résultat, il s’était montré encore plus motivé qu’à son habitude. Le pauvre Yoite venait tout juste de se remettre de problèmes de santé, à propos desquels le Coréen n’avait pas envie d’insister. Ce n’était sans doute pas un sujet agréable et le danseur ne voulait vraiment pas plomber l’ambiance bien au contraire !

« Aucun problème ! Après un moment sans pratiquer, il faut y aller en douceur le temps de reprendre ses marques c’est normal ! Je me souviens que ça m’avait pris plusieurs mois pour retrouver mon rythme après mon entorse à la cheville au collège. Ne force surtout pas trop ! »

Le Coréen se voulait bienveillant parce que c’était dans sa nature, mais aussi parce qu’il avait vraiment envie de pouvoir danser à fond avec cet autre membre du club dans les semaines ou les mois à venir. Ils continuèrent à faire connaissance, Dae-Hyun en profitant pour laisser son regard glisser discrètement vers son camarade qui se changeait, alors qu’ils abordaient la question des clubs. Le danseur ne put s’empêcher de rire à la réplique à double sens de Yoite. Le Coréen, qui n’avait pas vraiment de préférence entre coucher avec des hommes ou des femmes, avait parfaitement saisi ce double sens, mais cela ne voulait pas dire pour autant que son camarade avait les mêmes préférences sexuelles que lui. Ça serait s’avancer bien trop vite que de penser une telle chose.

« Si tu préfères qu’on te prenne, en photo, on pourra se faire un petit shooting un de ces jours si tu veux ! »

Dae-Hyun avait un peu insisté sur la blague de Yoite dans ses paroles, tout simplement pour le taquiner un peu. Et même s’il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, il n’aurait vraiment rien contre le fait de vraiment faire ce shooting. Il préférait prendre en photo des paysages plutôt que des personnes, mais c’était toujours intéressant de se retrouver en tête à tête avec quelqu’un pour prendre quelques clichés. Toutes les personnes avec qui Dae-Hyun avait pu faire des séances photo lui avaient fait remarqué à quel point il parvenait à faire ressortir la beauté naturelle de ses sujets. Et avec un tel sujet, le Coréen était certain de faire de très belles photos ! La musique reprit alors et Dae-Hyun repartit dans sa chorégraphie avec dynamisme, espérant motiver de son mieux son nouveau camarade, même s’il savait que ce dernier ne ferait pas de folies pour ne pas risquer de se faire à nouveau mal. Comme s’ils étaient sur scène, le Coréen jouait avec Yoite, dansant autour de lui et avec lui, même s’ils ne faisaient pas forcément les mêmes pas. C’était un chouette moment de partage, les deux hommes avaient le sourire et on sentait qu’ils s’amusaient tous les deux. Dae-Hyun fut agréablement surpris de voir qu’au fil des pas, Yoite semblait de plus en plus à l’aise et passionné.

« Bien sûr ! Si tu veux, je peux te laisser mon MP3 avec toutes mes chansons préférées, j’en ai un autre chez moi donc si ça te dit. Et puis, il faudra aussi que tu me donnes la tienne, il n’y a pas de raisons qu’il n’y ait que toi qui t’adaptes aux chansons que j’aime ! Ça me permettra sans doute de faire de belles découvertes et puis, c’est important de se faire plaisir, mais aussi de faire plaisir à son partenaire ! Moi, je dois t’avouer que j’adore les enchaînements de pas hyper dynamiques avec d’autres beaucoup plus doux, ces changements de rythmes sont vraiment entraînants ! Et pour le matage de chorées, je ne sais pas si tu vis sur le campus, mais si tu n’as pas envie de faire ça ici, j’ai un appart’ en ville avec tout un tas de chorées sur mon pc ! »

Dae-Hyun s’emballait encore un peu trop. Ses paroles pouvaient avoir des doubles sens plus ou moins voulus, mais il n’avait absolument eu aucune arrière-pensée en invitant Yoite chez lui. Du moins, pas sur le coup. Tout ce qui l’avait motivé à lui faire cette proposition, c’était l’envie de passer d’autres bons moments ensemble et partager autour de la danse. Alors qu’ils continuaient à bouger au rythme de la musique, le portable de Yoite coupa subitement celui-ci dans son élan. Alors qu’il s’éloignait, Dae-Hyun prit soin de baisser la musique au minimum afin de ne pas déranger son partenaire au téléphone. Il poursuivit ses pas devant le miroir, captant malgré lui quelques mots de la conversation. Lourd ? Ce soir à l’hôtel ? Est-ce que ça voudrait dire qu’il avait rendez-vous avec quelqu’un à l’hôtel et que ce quelqu’un était un homme ? Le Coréen secoua la tête pour chasser ces pensées. Ce n’était pas ses affaires après tout, ce serait vraiment indiscret d’essayer d’en savoir plus, mais mine de rien, le danseur devait s’avouer à la fois ravi et triste. Ravi parce qu’il aurait peut-être pu avoir une chance de se rapprocher un peu plus de Yoite, mais triste parce qu’il avait visiblement quelqu’un et le danseur n’était pas du genre à vouloir briser les couples, du moins, pas de son plein gré. Dae-Hyun remonta un peu le son quand son camarade revint près de lui.

« Ne t’inquiètes pas pour ça ! Je dois t’avouer que je laisse constamment mon portable sur sonnerie, sauf quand je suis en cours, parce que j’ai toujours peur de louper un appel super important ! Alors, ça ne me gêne absolument pas que tu fasses pareil. »

Le Coréen le gratifia d’un sourire bienveillant, même si une légère tristesse put légèrement se ressentir en croisant son regard. Il repensait sans arrêt à ce jour où sa mère avait eu son accident. Ce jour où il n’avait pas laissé son portable allumé et n’avait donc pas pu la voir aussitôt à l’hôpital. Son père s’était démené pour le retrouver et lui apprendre la terrible nouvelle. Depuis, Dae-Hyun laisse constamment son téléphone allumé et sur sonnerie. Il chassa bien vite ces sombres pensées pour répondre aux interrogations de Yoite.

« Non, je suis venu tout seul ! C’est vrai que ça fait bizarre de se retrouver sans aucune tête connue autour de soi dans un pays inconnu, mais j’ai adopté un chaton dès mon arrivée. Ça me permet de me sentir un peu moins seul comme ça ! Et toi alors ? Tu as toujours vécu dans cette ville ? »

Dae-Hyun s’était retenu de poser plus de questions parce qu’il sentait qu’il aurait fini par demander si Yoite avait quelqu’un dans sa vie. Ça ne le regardait pas et il ne se passerait peut-être jamais rien entre eux, mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir envie de le savoir.
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Sam 21 Jan - 15:15

Plusieurs mois? Entorse à la cheville? Merde, lui qui avait eut des côtes fêlées, est-ce que ça allait être plus long encore? Ces 2 mois avaient déjà été suffisamment ennuyants sans qu'en plus il doive en ajouter deux autres rien que pour pouvoir retrouver une souplesse digne de ce nom. Non, il allait forcer les choses quitte à s'en mordre les doigts plus tard. Le club de danse ne lui prenait pas tout son temps dans la semaine et s'il se sentait fatigué au club de piscine ou au club de basket, il pouvait se dispenser de faire des efforts, Ethan étant au courant de son histoire. Franchement, il pouvait réussir à s'en remettre plus vite que ça, il en était persuadé!

Au moment où Dae-Hyun se contenta de simplement rire à son quiproquo involontaire, Yoi eut comme une sorte de pressentiment. Il n'était pas avant-gardiste mais il avait déjà testé plusieurs techniques pour connaître les jugements des autres sur l'homosexualité. Le Japon n'était pas un pays très tolérant là-dessus et même s'il s'assumait entièrement sur ce sujet, il lui arrivait de prendre des gants quand il tenait à la personne en face. Et ses amis actuels avaient tous subi le test. Certains avaient ri comme Dae-Hyun, le résultat donnant qu'ils se fichaient bien des préférences sexuelles des autres. L'un avait esquivé en masquant une gêne flagrante, révélant qu'il n'était pas homosexuel, qu'il serait gêné à l'idée qu'un mec lui fasse des avances mais qu'il se fichait des autres même s'il n'appréciait pas trop ceux qui se montraient en public. Il n'y avait qu'une seule fois où un "ancien" camarade (logique) lui avait répondu quelque chose du genre "on n'est pas des tantouses, nous!" et ça avait été leur dernier échange. Yoite pouvait discuter avec des mecs qui n'étaient pas homos, ou qui étaient dégoutés à l'image d'être dragués par l'un d'eux tant qu'ils ne le jugeaient pas sur sa propre vie.


"Ce sera une première! A part des potes qui font des photos-délires, j'ai jamais assisté à un shooting! Mais dis-moi ... tu tolères les gays, je me trompe?"

Ok, les deux remarques n'étaient absolument pas liées et Dae-Hyun allait peut-être en perdre son latin mais le but dans la vie de Yoite n'était pas d'être logique. Il marchait à l'instinct ce garçon! Et aujourd'hui, son instinct lui disait que tous les coréens n'étaient pas aussi cons et homophobes que Kim!
Et si par malheur il s'était trompé ... et bien tant pis, il n'avait pas encore avoué qu'il en était un lui-même alors ça pourrait juste conduire à un petit blanc dans la conversation jusqu'à ce qu'ils repartent sur autre chose!

Après avoir partagé un moment plutôt plaisant de danse, encore un peu hésitant mais sur la bonne voie, Yoite mit Dae-Hyun sur la piste des chansons à partager pour pouvoir faire des duos plus précis et préparés. A ses yeux, l'idée était bonne car ça leur permettrait de ne pas danser à l'arrache en faisant des pas ridicules ou se mélangeant les pinceaux en tentant d'expliquer les gestes à suivre. Évidemment, le coréen fut partant et sociable à l'extrême, il proposa même à Yoite de passer chez lui si l'envie lui prenait. Yoite? Refuser? Si le courant n'avait pas passé entre eux, il aurait simplement répondu qu'ici c'était pas mal et aurait réduit ses cours de danse au maximum pour éviter la confrontation mais là ... non seulement le courant passait bien, Dae-Hyun lui plaisait et sa curiosité légendaire allait en prendre plein la vue! L'appart de celui-ci devait déborder d'informations!


"C'est une invitation?" blagua-t-il en restant silencieux quelques secondes après sa question. C'était l'inconvénient de sa propre personne quand le courant passait bien. Il se sentait tellement bien qu'il était naturel, comme avec un pote avec qui il aurait déjà passé 10 ans de sa vie. Dae-Hyun avait plutôt intérêt à vite apprendre à connaître Yoi sinon il allait en voir des vertes et des pas mûres!

"Je te taquine. Je passerai chez toi alors, ce sera mieux évidemment! Et j'amènerai mon mp3 une fois que j'aurais tout remis à jour dessus. T'habites où au juste? Suwan Nord moi, et les vieilles commères de mon quartier n'ont pas parlé d'un beau Coréen fraîchement débarqué!"

Yoite les adorait ces vieilles commères, des pommes toutes ridées qui passaient leur temps à regarder ce qui se passait chez les autres, à critiquer les personnes dont elles se trouvaient jalouses, à donner leurs avis surtout quand on n'en voulait pas, à raconter toutes les rumeurs possibles et imaginables et surtout à débusquer les meilleures infos. Yoite était un peu leur padawan ...

Par la suite, quand son téléphone sonna, Yoite n'eut pas le cœur à laisser sonner parce qu'il savait qui c'était. Fallait dire qu'il avait pris de très mauvaises habitudes sur le temps des clubs depuis son arrêt sportif et n'avait surtout pas pris le temps de prévenir que c'était terminé maintenant. Aussi, effectivement il avait eut d'autres plans de prévu, qu'il avait zappé dès qu'il avait vu le Coréen. La petite piqûre de rappel lui signifia clairement qu'il ne devait pas oublier ses amis.
Quand Dae-Hyun baissa la musique, Yoite réalisa que celui-ci devait tout entendre mais bien malgré lui, il ne pouvait décemment pas baissé le ton sous peine d'éveiller les soupçons de son interlocuteur. Dae-Hyun allait comprendre que quelque chose se passait et c'était pas utile et de l'autre côté du combiné, l'autre allait commencer à soupçonner Yoite et il avait le flair pour ça, le bougre! Donc il fut aussi naturel que possible, n'imaginant pas une seule seconde la portée de ses paroles. "L'hôtel" comme il avait dit, c'était le nom du petit bar qui venait d'ouvrir dans un bled paumé du coin. Avec ses potes, ils avaient pris l'habitude d'y aller car c'était un bar gay où la liberté des pensées, des paroles et des actes était au menu. Des moments de détente en perspective!

Revenant vers Dae-Hyun en s'excusant, il assista à une scène un peu étrange qui le laissa perplexe deux petites secondes. C'était lui où le coréen avait affiché une mine peinée à l'instant? C'était délicat de lui demander ce qu'il se passait, aussi le japonais resta silencieux mais n'oublia pas ce petit aparté. Un jour peut-être, il finirait par savoir le fin mot de l'histoire.
Et parce que les questions semblaient les bienvenues entre eux à cet instant, Yoite se permit de questionner Dae-Hyun toute en douceur. Commencer par la famille, ça marchait toujours. Il lui suffisait d'être patient jusqu'à réussir à trouver le bon moment pour poser les bonnes questions!


"Ah ouais, tout seul quoi. Tu viens pour le prestige de l'académie? Après, c'est qu'une question de temps mais t'es facile à approcher, tu vas vite te faire des potes! Et oui, toujours ici. C'est près de tout, je serais bien con de vouloir m'éloigner. A un moment, je voulais partir en Amérique, tu sais le "I have a dream" légendaire mais après réflexion ... je suis bien ici, j'ai tout ce qu'il me faut et y a quelqu'un que je peux pas abandonner."

Malgré lui, Yoite donnait-il des informations à Dae-Hyun? Erronées qui plus est car si celui-ci se demandait si Yoite avait quelqu'un dans sa vie, sa dernière remarque pouvait faire pencher le tout vers le "oui" alors que non. Bien évidemment, il parlait ici de sa petite-sœur chérie adorée mais comment le coréen pourrait-il le savoir? A force, il ne pourrait que comprendre, Yoite n'était pas du genre à s'en cacher et une journée sans parler de sa Princesse, c'était un exploit!
D'ailleurs, parler de son ancien rêve de conquête de l'Amérique le rendit nostalgique. Mon dieu qu'il avait été jeune dans sa tête et égoïste à ses heures perdues. Y avait fort à parier qu'il se serait encore mieux adapté dans un monde où les homosexuels étaient acceptés mais l'Amérique, le plus loin possible de sa famille, de ses amis et de ses habitudes ... Il serait rentré au bercail en moins de deux, se serait pris une soufflante par son paternel pour n'avoir pas donné le meilleur de lui-même, aurait abandonné ses études pour finir serveur dans un McDo ... Il aspirait à mieux que ça et son souhait nouveau de devenir prof de maternelle, bien qu'il n'en n'ait pas encore vraiment parlé à son père, n'était pas un choix pris à la légère. Il adorait tellement les enfants, il savait qu'il pouvait le faire!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Jeu 27 Avr - 16:59

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C’était marrant de voir comme le courant passait bien entre Dae-Hyun et Yoite. On aurait presque dit qu’ils se connaissaient depuis des semaines, voire même des mois alors qu’en réalité, cela faisait simplement quelques instants qu’ils avaient découvert l’existence l’un de l’autre. Il fallait dire que le Coréen était quelqu’un de très sociable, qui aimait être entouré et qui aimait être désiré et aimé. Il avait toujours été populaire, du moins, depuis qu’il avait réussi à chasser ce mauvais comportement de sale gosse teigneux. C’était tellement plus simple d’approcher les gens quand on arrivait à sourire pour de vrai ! Enfin, pour de vrai, c’était quand même à nuancer pour le danseur qui, même s’il affichait constamment un sourire, avait toujours une douleur vive dans son cœur suite à la mort de sa mère adoptive. Le destin pouvait parfois s’acharner un peu trop sur les mêmes personnes.

Quoi qu’il en soit, le courant passant plutôt bien entre eux, il s’était permis de rebondir à la blague que Yoite venait de faire, lui proposant sans détour un shooting. Il ne savait pas trop si son camarade allait le prendre aux mots ou simplement considérer cette phrase comme une nouvelle plaisanterie. Dans les deux cas, ça allait au Coréen qui n’était absolument pas contre un petit shooting avec son partenaire de danse ! Et alors qu’il allait répondre, la suite de la phrase de Yoite eut pour effet de faire ouvrir la bouche à Dae-Hyun sans qu’aucun mot ne sorte. Il ne s’était vraiment pas attendu à une fin de phrase comme ça ! Un peu surprit, il entreprit tout de même de répondre, affichant de nouveau un petit sourire.

« Ah bah… Je m’attendais absolument à ce que tu me demandes ça aussi subitement, mais pourquoi pas ! Je n’ai absolument rien contre les gays, ni rien contre les LGBT en général. Chacun est libre d’aimer qui il veut et de faire ce qu’il veut de son corps après tout ! Et puis, comme le dit si bien le proverbe, le cœur a ses raisons que la raison ignore ! En tout cas, ma proposition tient vraiment ! Si tu veux assister à un shooting ou même être le modèle, hésite pas à me le dire, je serais ravi de te faire découvrir le monde de la photo. »

C’était un bien grand mot de dire ça, mais ça fit à nouveau rire le danseur. Il ne voulait pas faire croire qu’il pensait sérieusement être doué au point d’être considéré comme un pro. Ce n’était qu’un amateur passionné ! Après une petite démonstration de ce qu’ils savaient chacun faire en danse, ils firent une petite pause, Yoite proposant de s’échanger leurs pistes préférées afin de préparer au mieux leurs futurs duos. Le Coréen rebondit aussitôt sur cette excellente idée, l’invitant chez lui pour ce faire. Forcément, les petites piques qu’ils se lançaient depuis le début de leur rencontre se poursuivirent, Yoite lui demandant alors si c’était une invitation. Dae-Hyun répondit par un nouveau sourire, haussant les épaules d’un air faussement innocent.

« Une invitation ? Si tu veux que c’en soit une, alors considère que c’en est une ! Sinon, dis-toi que c’est juste pour s’échanger le plus platoniquement et le plus rapidement possible quelques pistes ! Et puis, mon chat sera content de voir une nouvelle tête ! Tu n’as plus qu’à faire ça pour lui ! Haha Suwan nord hein… On vit dans le même quartier, mais je suis au sud moi, tout en haut d’un super grand immeuble, du coup, peut-être que je pourrais réussir à t’espionner de chez moi si j’arrive à découvrir où tu vis ! »

Encore une nouvelle plaisanterie de la part du Coréen. Il se doutait que son partenaire ne prendrait pas mal les mots qu’il venait de lancer. Comment pourrait-on en vouloir à une bouille aussi adorable et illuminée par un tel sourire après tout ? Quand le téléphone de Yoite sonna, Dae-Hyun baissa le son de la musique, non pas pour faire sa fouine et écouter ce qu’il se disait, mais bien par politesse pour ne pas déranger l’appel de son camarade. Malgré lui, il entendit tout de même quelques bribes, lui faisant aussitôt penser que le beau japonais avait quelqu’un dans sa vie. C’était vraiment dommage parce que le courant passait bien et que physiquement, il lui plaisait, mais rien ne les empêcher d’être tout simplement de bons amis après tout ! La discussion prit une tournure un peu plus sérieuse, permettant aux deux étudiants de se connaître un peu mieux.

« Je suis venu pour le prestige oui, et principalement parce que je voulais changer d’air et quitter un peu la Corée. Je sais que je vais devoir y retourner, sans doute à la fin de mes études, alors je compte bien profiter au maximum du temps que j’ai à passer ici ! Et je te fais confiance ! Je peux déjà dire que je connais quelqu’un ici maintenant grâce à toi ! En tout cas, je comprends parfaitement que tu ne veilles pas partir d’ici, c’est vraiment un chouette endroit ! Et puis, c’est sûr qu’avec de la famille et des gens proches, on n’a pas forcément envie de tout quitter et de partir loin ! »

Dae-Hyun était à présent persuadé que Yoite avait quelqu’un dans sa vie, mais il n’osait pas le demander clairement. Il avait un peu détourné son questionnement en parlant de personnes proches, mais ne voulait pas se montrer trop intrusif. Même si le courant passait bien, il ne fallait pas non plus se sentir trop à l’aise et finir par vexer son interlocuteur ! C’était bien la dernière chose que le Coréen souhaitait.
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Lun 8 Mai - 13:44

C'était vrai qu'ils donnaient l'impression de se fréquenter depuis un bon moment déjà, comme si la gêne habituelle des premières rencontres avait carrément été oubliée. De la part de Yoite, c'était pas vraiment extraordinaire car il n'était pas connu pour être timide et n'y voyait aucun intérêt d'ailleurs. Il comprenait qu'on puisse l'être malgré tout, mais si certains trouvaient ça "mignon" de voir quelqu'un rougir, lui trouvait ça plutôt choquant. Il appréciait sa propre franchise mais n'aurait pas aimé que chacun puisse connaître ses pensées rien que parce qu'il rougissait dès qu'on lui parlait. Du coup, il se trouvait chanceux de ne pas en faire partie et appréciait que Dae-Hyun soit plus ou moins dans le même genre.
Bien sûr, ce n'était qu'en surface et il était impossible au petit I don't care de réellement connaître le fond des pensées du coréen mais ce n'était pas important. Ils apprenaient doucement des choses l'un sur l'autre et Yoite n'allait pas se forcer à être quelqu'un d'autre juste pour pouvoir être à ses côtés. Ce n'était pas grave s'ils finissaient simplement par être des connaissances, sans plus. Un simple "salut" en se croisant était aussi une marque de sympathie.

D'ailleurs, si une petite souris était cachée par-là, les observant à leur insu, elle aurait vite comprit que les apparences étaient trompeuses et que non, ils ne se connaissaient pas. Après tout, ils se posaient mutuellement des questions qui dévoilaient tout ça sans équivoque aucun. Orientation sexuelle, habitudes photographiques, famille ... C'était plutôt personnel et quand on faisait le bilan, les deux jeunes hommes sautaient beaucoup d'étapes en très peu de temps. Yoite aurait pu se retenir de lui demander ça, se contentant de mener une sorte d'enquête sur le long terme pour connaître ses préférences mais il considérait qu'un sujet normalement "sensible" abordé rapidement devenait plus facile à gérer, à tourner à la dérision aussi. C'était comme avouer une chose comme "je crois encore au Père Noël" au tout début de la soirée. Ça choquait moins les gens que si c'était resté caché par honte puis découvert malheureusement avant que tout le monde ne s'en aille. Le fait d'assumer avait tendance à rendre les autres moins agressifs.


"C'est cool, t'es ouvert d'esprit. Je m'étais fait une image vraiment très différente des coréens à cause d'un crétin que j'ai croisé dans l'académie mais grâce à toi, ça vient de changer! Je devrais pourtant le savoir qu'on est tous différents ..."

Mais entre le savoir et réagir comme il le fallait, c'était pas toujours aussi simple. Des coréens, il n'y en avait pas énormément dans cette académie et comme Yoite ne les connaissait pas tous, il s'était uniquement basé sur Kim comme modèle et forcément, son impression sur la Corée avait pris cher. C'était bête.
D'un pouce relevé, il fit comprendre à Dae-Hyun qu'il acceptait de regarder un shooting et d'être "pris pour cible" aussi. Il s'aimait donc ses photos allaient forcément être belles!

Après s'être dépensé quelques minutes en dansant à un rythme pas encore accordé, leur conversation reprit le dessus et le ton jovial et taquin du début ne mit pas longtemps à refaire surface. C'était particulièrement difficile pour Yoite de ne pas être comme d'habitude, de ne pas simplement lui sauter dessus en espérant qu'il n'allait pas fuir. Il en avait envie, bien sûr, mais il devait aussi prendre en compte qu'ils avaient deux clubs en commun et que si quelque chose devait mal se passer, ça risquait de réellement compromettre ses petits moments de plaisir qu'il ressentait en venant ici. Alors il donnait le change, il tâtait le terrain sans être trop oppressant.
Mais comment comprendre cette phrase que venait de lui répondre Dae-Hyun? Si tu veux, alors c'est oui. Mmh ... dans sa tête, ça sonnait comme un premier pas accompli, une autre étape de franchi mais rien de bien concret au final. Je t'invite chez moi, ça ne signifiait pas une demande en mariage après tout!


"Alors officiellement, je viendrai pour ton chat." répondit-il en souriant.
Yoite avait toujours adoré jouer même s'il n'aimait pas spécialement perdre après un certain nombre d'efforts accomplis. A un certain stade, le résultat n'en valait même plus la peine. Mais là, il s'amusait!


"T'es du genre à espionner tes amis? Je m'en doutais, les coréens sont bizarres en fait ... Je préfèrerai carrément que tu viennes sonner chez moi pour me dire "je meurs d'envie de visiter ta maison!", ce serait moins choquant! Mais je t'en prie ... espionne-moi."

En soit, Yoite avait été sérieux.
Il avait bien saisi la petite blague de grand brun et c'est pour cette raison qu'il avait fini par ajouter "espionne-moi" mais il avait tenu à bien montrer que ce n'était pas réellement une pratique qu'il appréciait. Les japonais étaient connus pour être des gens à part, des pervers après s'être bien développés dans le Hentaï ou le Yaoï, à inventer des trucs aussi crétins que bizarres et espionner les autres, c'était très répandu ici. Yoi n'en n'avait jamais été victime jusque-là mais son frère Kaji, oui. Et sincèrement, ça avait été flippant ...

Ils furent interrompus quelque temps quand le téléphone du petit japonais sonna et même si l'ambiance paru très légèrement différente un court instant, ça ne les empêcha pas de continuer à parler, laissant peut-être un peu tomber la vraie raison de leur présence ici. Yoite se remettant doucement après son "accident", il préférait la jouer relax les premières séances, espérant quand même ne pas gêner Dae-Hyun dans son entraînement.


"Je pense que ce sont les meilleures années. Je m'imagine assez bien dans la vie active mais je sais que tout sera différent, chacun aura moins de temps, d'autres auront une vie de famille ... Pour ma part, je te rejoins à vouloir profiter un maximum tant qu'on le peut! Tu serais tenté pour qu'on aille prendre un verre? Je pourrais te présenter quelques-uns de mes potes!"

Plus que les mots, Yoite voulait montrer à Dae-Hyun pourquoi est-ce qu'il se refusait de quitter cet endroit. Sa vie le satisfaisait à un point non négligeable, il avait tout ce qu'il voulait, ses études n'étaient pas trop envahissantes et restaient intéressantes pour son souhait futur, il pouvait surveiller les faits et gestes de sa sœur jusqu'à ce qu'elle ait atteint un âge raisonnable, il connaissait les lieux par cœur même s'il adorait découvrir de nouveaux endroits. Après, ça ne l'empêchait pas d'être très excité quand il partait en vacances. Il n'avait rien contre l'étranger, bien au contraire, tant que ça restait provisoire.
D'ailleurs, le mot profiter lui fit repenser au fait que Dae-Hyun n'était là que provisoirement (et du coup, il espéra que c'était pareil pour Kim ...). Ça le dérangeait de s'imaginer qu'ils pouvaient finir par être vraiment très proches, au minimum de très bons amis voire plus ... pour rien. Les kilomètres n'étaient pas une fatalité mais le japonais se connaissait assez bien pour savoir qu'il ne prendrait pas le temps de lui envoyer des nouvelles régulières. C'était frustrant.


"T'as jamais imaginé faire ta vie au Japon? Au moins faire un peu plus que quelques années d'études?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
M • Université - 3ième année
avatar

Messages 52


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Jeu 18 Mai - 15:27

Come and Rock the World with Me


feat. Yoite Unden


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dae-Hyun devait l’avouer, il avait été un peu surpris par cette question soudaine de Yoite. Il n’avait absolument rien contre les personnes de la communauté LGBT étant donné qu’il en faisait lui-même partie. Il n’était pas totalement gay puisqu’il aimait autant les hommes que les femmes, mais il se considérait comme faisant partie de cette communauté. Il n’avait absolument pas honte de ses penchants, mais il devait avouer que ce n’était pas vraiment le genre de sujet qu’il abordait souvent, surtout avec de parfaits inconnus ! Mais puisque son camarade en avait parlé en premier, le Coréen se disait que soit il faisait lui aussi partie de cette communauté, soit il avait senti que le brun en faisait partie. Cette curiosité à ce sujet attisa celle du danseur, se demandant quel était vraiment le but de ce sujet de conversation. Et Yoite éclaircit quelques-unes de ses interrogations avec sa réponse. Dae-Hyun lui offrit un sourire avant de lui répondre à son tour.

« Oh vraiment ? Je me doutais bien qu’il y avait d’autres Coréens dans cet établissement, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’en croiser. Je suis content d’avoir fait changer ton avis sur les coréens en tout cas ! Comme tu l’as dit, on est tous différents, qu’on soit japonais ou coréen ! Il y a des abrutis dans tous les pays malheureusement. Je tâcherai de faire attention si jamais je le croise en tout cas… On risque de ne pas s’entendre s’il tient des propos racistes ou homophobes, j’ai un peu ces gens en horreur. »

Dae-Hyun n’avait pas clairement dit qu’il avait donc une attirance pour les hommes, mais elle était clairement sous-entendue. Et même s’il n’avait pas été bisexuel, il n’aurait très certainement pas toléré ce manque de tolérance. Les gens étaient libres d’aimer qui ils voulaient après tout ! Yoite était visiblement partant pour participer à l’une de ses séances photos, et il était également d’accord pour venir chez lui, plaisantant en disant qu’il viendrait officiellement pour son chat, ce qui fit rire le Coréen.

« Haha t’inquiètes pas, j’ai même pas de jumelles chez moi et ma vue est pas assez bonne pour voir jusqu’à l’autre bout du quartier ! Mais je te prends aux mots ! Dès que j’aurais envie de satisfaire un peu ma curiosité, je viendrai sonner chez toi ! »

Il avait gagné une pseudo invitation à passer chez Yoite avec sa blague comme ça ! Si c’était pas beau ! Et puis, Dae-Hyun était quelqu’un qui préférait faire les choses directement plutôt que de s’amuser à regarder de loin et faire des choses dans le dos des gens. Il n’aimait pas qu’on agisse comme ça avec lui donc il ne le faisait pas non plus avec les autres. Leur discussion reprit avec le bref coup de téléphone de Yoite, repartant sur un autre sujet, tout aussi personnel : la famille et les amis.

« Je suis tout à fait d’accord ! Le lycéen, c’était bien, mais les années universitaires sont sans aucun doute les meilleures et les rencontres qu’on y fait sans celles qui durent le plus longtemps par la suite, du moins, c’est ce que les gens dans la vie active ont tendance à dire. En tout cas, merci beaucoup pour cette invitation ! J’accepte avec plaisir ! Ce sera toujours agréable de faire de nouvelles rencontres en dehors de l’Académie ! »

Jusque-là, Dae-Hyun était toujours sorti seul. Ne connaissant encore personne dans cette ville, du moins pas plus que de simples connaissances, il sortait souvent avec l’objectif de faire des rencontres intéressantes en chemin ou sur place. Ça avait plutôt bien marché jusque-là, mais c’était quand même plus agréable d’avoir des projets définis avec des personnes définies. L’inconnu c’était chouette, mais le prévisible pouvait aussi l’être ! A la question de Yoite, le Coréen tiqua légèrement. C’était un sujet assez douloureux pour lui. Il aimait énormément son père adoptif et faisait donc passer ses souhaits avant les siens. Il n’en avait déjà fait qu’à sa tête en partant pour le Japon pour finir ses études, il ne pouvait pas ne pas rentrer.

« Hum… Faire ma vie ici, je ne sais pas, mais c’est certain que j’avais tout un tas de projets en tête, même avant de venir dans ce pays. J’aimerais énormément rester ici après mes études, mais ma situation est quelque peu compliquée. Je n’ai pas envie de plomber l’ambiance avec ça, et surtout pas de t’embêter avec mes histoires, mais disons qu’on place pas mal d’espoirs sur mes épaules et que je ne peux décemment pas m’y soustraire. »

C’était ce que Dae-Hyun se forçait à penser parce que ça l’attristait de ne pas pouvoir être libre de son choix d’avenir, mais il avait choisi d’être le fils que son père attendait. A ce moment précis, il ne s’imaginait pas le décevoir en ne prenant pas sa suite et en ne revenant pas au pays. Rien n’était figé, tout pouvait changer pendant son séjour au Japon. Mais en l’état, sa décision était prise : il retournerait à Séoul et reprendrait les rennes de l’entreprise de son père adoptif.
Code by Joy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   Dim 4 Juin - 15:03

Comment dire ... Yoite regrettait ce qu'il venait de dire. Il avait beau ne pas avoir d'atomes crochus avec Kim, il se sentait soudainement un peu gêné d'avoir imposé à Dae-Hyun l'idée que les autres coréens de l'académie étaient homophobes. Kim n'était sûrement pas le plus mauvais mec du coin, ils avaient juste très mal démarré tous les deux mais avec quelqu'un comme Dae-Hyun, y avait fort à parier que Kim serait une crème. C'était délicat d'exprimer ce qu'il ressentait clairement car ça voulait peut-être dire qu'il allait devoir développer, expliquer pourquoi ils ne s'aimaient pas, finir par parler d'Ethan, puis de son oncle et ... non. Il n'avait rien contre Dae-Hyun mais ça restait toujours au-dessus de ses forces.

"Kim. Kim Chae Young. Et non, ne te fie pas à mon jugement, je suis pas non plus le bon samaritain que tout le monde apprécie. Lui et moi, ça passe pas mais avec toi ... ça pourrait être différent. Je reste persuadé qu'il serait un très bon ami s'il pouvait mettre de côté ses idées reçues mais ... là tout de suite, je le déteste vraiment."

Bizarrement, ça lui faisait du bien d'en parler. Jamais il n'avait abordé le sujet aussi précisément avec qui que ce soit. Son pote, Tamaki, était là le jour où Kim l'avait giflé mais ils avaient tous deux évité d'en reparler, c'était pas utile. Là, le fait que Yoite avoue sans gène qu'il le détestait mettait à jour une rancune beaucoup plus présente que ce qu'il avait pensé à son égard. Il se savait immature dans certaines de ses réactions mais jamais il n'avait accordé d'importance particulière aux personnes qu'il n'appréciait pas. Finalement, ça donnait à Kim une place unique dans sa vie.

La conversation se fit plus légère et taquine peu de temps après et c'était nettement plus agréable. Ils se cherchaient quand même pas mal tous les deux sans trop savoir pourquoi. Yoite savait que Dae-Hyun lui plaisait -au moins physiquement mais il apprenait aussi à aimer le reste- mais est-ce qu'il pouvait se dire que c'était pareil pour son partenaire de danse? Le petit japonais se savait plutôt beau gosse et rares étaient les personnes qui le fuyaient pour son physique mais la prétention n'avait jamais fait partie de ses traits de caractère, il préférait se fier à des gestes ou des mots sans équivoque.
Déjà, c'était totalement différent d'avec les autres comme Ethan, Kasper ou Naoki. Avec Ethan, ça n'avait été que physique et même s'ils étaient amis aujourd'hui, il y avait beaucoup trop de divergence de points de vue pour qu'ils puissent construire quelque chose si l'occasion se présentait. Kasper ... Disons que l'ambiance avait mené à ce résultat mais que s'il l'avait croisé n'importe où ailleurs, jamais ils ne se seraient laissés aller comme ça. Naoki, bah Nao c'était encore différent, bien plus compliqué que la moyenne. L'alcool, les souvenirs, l'expérience, la cute-attitude ... ouais, une erreur. Mais Dae-Hyun ... Merde, ils s'entendaient bien alors est-ce que c'était pas risqué de se laisser aller? Est-ce que Yoite pourrait gérer le sentiment d'en vouloir davantage?
Heureusement pour lui, il fut interrompu par Dae qui accepta cette invitation quand même claire à passer chez lui s'il le voulait. Ça lui faisait plaisir. Vraiment. C'était mal barré pour espérer rester pote avec lui, il imaginait déjà tellement d'endroits possibles pour qu'ils passent à l'étape supérieure. Est-ce que ça faisait de lui le pervers de service? Ce n'était pas qu'une envie de le dévorer comme les autres, c'était encore plus fort. Il le voulait rien que pour lui. F**k.


"Ok, bey je te tiendrai au courant la prochaine fois qu'on fait une sortie."

Couper court. Ne pas lui dire qu'ils pouvaient aussi sortir tous les deux car ce serait précipité et dangereux. En public, à plusieurs, oui c'était mieux.

Alors son futur était déjà décidé, hein. Est-ce que les "riches" devaient équilibrer la balance avec les pauvres en n'ayant aucun choix personnel d'avenir? C'était d'ailleurs ce qui avait fait de Yoite un "I don' care" aujourd'hui. Il avait refusé les désirs de ses parents, avait préféré faire sa vie, la mener comme il le voulait même s'il ne crachait pas sur leur argent. Il n'était pas stupide, il en avait besoin et sa famille restait quelque chose qu'il souhaitait protéger (sauf sa mère, bon) mais ... c'était triste de ressentir ça chez quelqu'un d'autre, cette voix sans issue juste pour ne pas blesser ou casser des liens très importants.


"T'inquiète, c'est plutôt répandu dans cette académie, vous êtes nombreux à devoir suivre le chemin tracé par papa & maman. Mais t'as encore le temps, tu commences tout juste tes études là alors te prends pas la tête avec ça! Rien ne t'empêchera de revenir au Japon plus tard pour les vacances!"

Ou Yoite d'aller le voir en Corée s'ils sont restés bons amis. Après tout, il n'est jamais allé là-bas et même si son niveau en coréen est plus que moisi, il réussira à se débrouiller avec des gestes ou avec sa capacité à ne pas paniquer même à des milliers de kilomètres de chez lui. Rien à faire!

Mais pour le moment, ils n'étaient pas ce qu'on pouvait appeler des amis, juste des connaissances avec un vrai potentiel, des caractères sociables à l'extrême, 2 clubs en commun, un quartier d'habitation aussi. Y avait tout pour qu'ils s'entendent mais ... pas aujourd'hui. La fin du club approchait à grands pas, Yoite ressentait la fatigue de son 1er entraînement physique après 2 mois d'interdiction et souhaitait reprendre son souffle au calme, sans faire pitié à qui que ce soit. Ils allaient se revoir régulièrement désormais, qu'ils ne veuillent ou non de toute façon et d'ici quelques jours, il allait même pouvoir mater Dae-Hyun en maillot de bain grâce à son club. La vie était belle pour lui maintenant.


"Je vais devoir y aller, j'accuse le coup là. On se penchera sur nos playlists la prochaine fois si t'es ok."

Yoite avait l'impression de partir un peu comme un sauvage mais, bien qu'il ressentait une fatigue de plus en plus prononcée à avoir fait des mouvements aussi uniques qu'épuisants, il y avait aussi cette petite gêne à réellement espérer qu'ils se revoient, sachant déjà très bien qu'il allait l'attendre aux prochaines heures de club. Ça le faisait chier, ça le rendait joyeux, il ne savait plus où il en était et ... zut, il avait pas l'habitude! Alors il prenait la fuite, comme toujours.
D'ailleurs, il ne prit même pas la peine de se rechanger et jeta ses affaires de ville dans son sac avec son téléphone et quitta la salle de danse après un petit regard mêlé de joie d'avoir fait cette rencontre et de malaise de faire face à quelqu'un qui lui plaisait tant. Dae-Hyun allait sûrement trouver son comportement un peu bizarre mais comme ils ne se connaissaient pas encore, il pourrait pas trop juger sa personnalité. Et à leur prochaine rencontre, Yoite aura reprit ses esprits, c'est promis!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Come and Rock the World with Me |Yoite Unden|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Pensionnat & espace Clubs :: Sous-sol :: Salle de danse-
Sauter vers: