■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fraises, chantilly ou chocolat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanbei Mori
M • Lycée - 3ième année
avatar

Messages 33


HnM
Un mot:

MessageSujet: Fraises, chantilly ou chocolat ?   Jeu 8 Sep - 20:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fraises, chantilly ou chocolat ?

Hanbei Mori / Emi Kuroda


____Hanbei sortit de sa journée de cours plutôt serein, ce qui était assez rare pour être souligné. D'habitude, il prenait vraiment, vraiment soin d'être morose pour bien faire comprendre à tous ceux qui l'entouraient qu'il n'avait aucune envie d'être ici. Il ne dormait pas en cours mais il n'en était pas loin, vu le niveau d'attention qu'il accordait à ses professeurs et s'il était présent, c'était simplement pour ne pas jeter l'argent de ses parents par les fenêtres. Autant dire que le voir être de bonne hum... non, de moins mauvaise humeur que d'habitude était assez exceptionnel.
Malgré tout, une ombre venait noircir le tableau.

____Il s'était inscrit au club de cuisine pour se forcer à utiliser ses "talents" culinaires, mais son perfectionnisme grinçait des dents à chaque fois qu'il commençait à suivre une recette. La perfection était rare en cuisine et il avait subit plus de frustrations depuis son arrivée ici et son inscription au club qu'en une année entière. Il gâchait totalement ses compétences en n'arrivant pas à reproduire exactement ce qu'il avait en tête. Et pour ne rien arranger, aujourd'hui, le mot d'ordre était de permettre à des gens moins expérimentés d'apprendre plus facilement en mélangeant un peu tout le monde. Sûrement un moyen détourné de renforcer un peu le côté "club" du club, de faire quelque chose de vraiment sociable.
Il n'en savait trop rien, c'était une décision qu'ils avaient prise ensemble (et il avait voté contre), et maintenant il devait faire avec.

____En clair, on allait lui coller un débutant sur les bras qui détruirait encore plus ses chances d'atteindre la perfection. Et il espérait vraiment tomber sur quelqu'un capable de suivre une recette sans bloquer sur chaque mot, parce que sinon il risquait de perdre patience.
Et il perdait patience vite.

____Tout ça pour dire que sa sérénité était partie en vacances depuis longtemps quand il arriva dans la cuisine avec les autres membres de son club. Il les connaissait à peine de vue (-1 point pour la sociabilité), et il était donc totalement incapable de savoir qui était un débutant et qui ne l'était pas. Une chose était sûre, par contre : la légende de son mauvais caractère s'était sûrement déjà bien répandue dans cette petite foule et il était prêt à parier que la personne qui travaillerait avec lui serait déçue.
Ou en tout cas, pas ravie.

____Peut-être qu'avec un peu de chance, il ferait équipe avec quelqu'un qui ne le connaissait pas, ou quelqu'un qui ne connaissait que sa réputation de "mec désagréable". C'était pas terrible, mais c'était mieux que l'autre possibilité. Il n'avait pas envie de devoir se justifier pour son autre réputation, celle qui le faisait grincer des dents sévèrement, dans un club qu'il avait choisi pour son côté agréable. Après tout, même si le résultat lui donnait souvent des envies de meurtres parce qu'une petite feuille de salade était mal positionnée ou parce que la mousse au chocolat n'avait pas un dessus parfaitement lisse, cuisiner, en soi, lui plaisait beaucoup. C'est donc avec un vrai sourire, le genre qu'il réserve à 2% de la population dans ses bons jours, qu'il salua celle qui allait cuisiner avec lui pour ce soir.
Il avait envie d'être gentil, pour une fois. Sacré coup de chance.

____— Salut. Moi c'est Hanbei Mori. Et toi ?

____Plus basique tu meurs, surtout qu'il aurait dû connaître son nom. Enfin sûrement, vu qu'elle devait être inscrite depuis au moins aussi longtemps que lui. C'était l'inconvénient d'accorder aussi peu d'attention à son entourage : on oubliait de retenir les détails importants. En tout cas, son visage lui disait quelque chose parce qu'il l'apercevait toutes les semaines, mais c'était son maximum.

____— Une question, avant tout : salé, ou sucré ?

____Avant de vraiment décider ensemble de ce qu'ils pouvaient bien cuisiner aujourd'hui, c'était son petit test à lui pour trouver un point commun. Quiconque répondait "sucré" gagnait des points bonus dans son estime. Si facilement. C'était toujours bon de partager son goût pour les desserts.

_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Kuroda
C • Université - 2ième année
C • Université - 2ième année
avatar

Messages 585


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Fraises, chantilly ou chocolat ?   Jeu 22 Sep - 10:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat. Hanbei Mori
dialogue en gras
pensées en italique
Fraises, chantilly ou chocolat ?
La journée de cours s’était une nouvelle fois très bien passée. Emi n’en revenait pas d’être aussi comblée par ce nouveau cursus qu’elle avait choisi pour la suite de ses études. Elle avait eu peur d’être un peu déprimée à cause de l’éloignement soudain avec ses parents, surtout avec son père, mais finalement, toutes ses journées étaient tellement occupées que la semaine passait à toute allure et qu’il était déjà temps de les retrouver pour le week-end. C’est donc encore une fois toute guillerette qu’Emi repassa rapidement à sa chambre pour se doucher et se changer, puisque sa dernière heure de cours s’était déroulée sur le terrain de sport pour pratiquer du foot, son sport de prédilection. A bien y repenser, c’était un peu dommage qu’il n’y ait aucun club de foot dans cet établissement. Résultat, lors de son inscription, elle s’était vue obligée de s’inscrire au club de basket. Ça ne la dérangeait pas plus que ça, mais elle préférait quand même de loin le football ! Quoiqu’il en soit, il fallait à présent qu’elle se mette en condition pour son autre club, celui de cuisine. Si elle l’avait choisi plutôt qu’un autre, c’était surtout parce que la Japonaise était une gourmande invétérée, surtout lorsque ça touchait aux desserts bien sucrés.

C’était donc surtout par gourmandise et non pour ses talents culinaires qui frisaient la nullité parfaite. Elle ne savait même pas faire cuire un œuf ou même des pâtes ! Il fallait dire qu’à la maison, il y avait toujours eu quelqu’un pour lui préparer à manger et qu’elle n’avait pas eu l’occasion de passer du temps avec sa mère devant les fourneaux comme elle avait été longuement absente pendant son enfance. Vêtue sobrement, comme à son habitude, avec un short en jean et un débardeur blanc surmonté d’une petite veste noire sans manche, la jeune femme remonta sa longue chevelure châtain en une couette haute pour ne pas être dérangée pendant ses activités de club. Et contre toute attente, ils avaient cette fois prévu de faire des activités en duo afin de permettre aux moins expérimentés d’apprendre grâce à ceux qui se débrouillaient mieux avec des ustensiles de cuisine dans les mains. Ce n’était vraiment pas pour déplaire à Emi, qui avait voté favorablement à cette idée qui avait été soumise. Ça lui permettrait de s’améliorer et de pouvoir se préparer elle-même ses propres desserts comme ça !

Emi ne souhaitait pas être en binôme avec une personne en particulier. Il fallait dire qu’elle n’était là que depuis le début de l’année et que même si elle avait déjà pu parler avec pas mal de gens, elle n’avait pas développé de réels liens d’amitié avec qui que ce soit dans ce club en particulier. Les annonces des binômes faites, elle chercha du regard le Hanbei Mori qui allait faire équipe avec elle pour cette séance. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé mais avait pu entendre qu’il n’était pas réputé pour être particulièrement agréable à vivre. Bouaf, peu lui importait ! Emi n’était pas du genre à croire ce qu’on pouvait dire. Elle ne croyait que ce qu’elle voyait ! Et comment croire qu’un garçon qui lui offrait un tel sourire pour se présenter était du genre mec vraiment chiant ? La Japonaise se rapprocha de la table avec son binôme, lui adressant à son tour avec sourire rayonnant alors qu’elle se penchait un peu en avait pour le saluer.

- Enchantée Mori-san ! C’est vrai que c’est la première fois qu’on a l’occasion de se parler ! Moi c’est Emi Kuroda ! J’espère que ça ne te gêne pas d’être avec une aussi grande débutante que moi, mais je te promets de tout faire pour ne pas être un poids pour toi ! Je serai une élève super studieuse tu verras ! »

On pouvait clairement voir toute la bonne humeur d’Emi dans son ton de voix et dans le pétillement de ses yeux. Et puis… Elle avait surtout hâte de pouvoir commencer à goûter tout ce qu’ils allaient préparer ! Et quand il lui posa la question afin de savoir si elle préférait le sucré ou le salé, des étoiles dans les yeux virent scintiller dans les grands yeux bleus de la Japonaise.

- Sucré ! Enfin, si ça ne te dérange pas bien sûr ! Si tu préfères le salé ça me va aussi, mais je t’avoue que si je me suis inscrite dans ce club, c’était pour apprendre à faire de la pâtisserie. J’adore tout ce qui est sucré, je pourrais passer mes journées à manger uniquement des petits gâteaux ! »

Elle espérait vraiment qu’il n’allait pas lui dire qu’il préférait le salé. Ça ne la gênerait pas plus que ça, elle adorait aussi grignoter toutes les petites choses salées qui passaient sous son nez, mais le sucré… Y’avait vraiment que ça de vrai !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanbei Mori
M • Lycée - 3ième année
avatar

Messages 33


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Fraises, chantilly ou chocolat ?   Mer 5 Oct - 18:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fraises, chantilly ou chocolat ?

Hanbei Mori / Emi Kuroda


____Vous connaissez cette sensation qu'on a lorsqu'on décide d'envoyer valser toutes ses résolutions de fin d'année parce que "après tout, pour quoi faire ?". C'est la sensation qui effleura vaguement l'esprit d'Hanbei pendant un instant, celle qui lui rappela à quel point il avait du mal avec les personnes qui parlaient trop - à l'exception de sa cousine. Et vu le nombre de mot qu'elle débitait à la seconde, il n'y avait aucun doute sur le fait que la demoiselle qui allait travailler avec lui parlait beaucoup. Et même s'il avait décidé d'être de bonne humeur, pour changer, celle des autres avait toujours un petit côté irritant.
Le bon côté des choses, c'est qu'il était visiblement tombé sur quelqu'un qui ne le détestait pas par défaut.

____S'il ne regretta pas immédiatement d'être venu aujourd'hui et de ne pas avoir séché de club, c'est aussi parce qu'elle donna la "bonne" réponse à sa question. Il décida donc pour cette fois de passer outre le fait qu'elle avait enrichi ladite réponse avec tout un tas de détails. Peut-être qu'il pouvait tirer quelque chose d'utile de ce flot de paroles enthousiaste. Déjà, elle avait parlé de gâteau, alors il décida d'éliminer les crèmes et autres desserts du même type. Elle aimait peut-être ça aussi, mais si "gâteau" était le premier mot qui lui était venu à l'esprit, il préférait parier sur les gâteaux. Alors vu qu'elle était techniquement débutante, sinon elle ne serait pas avec lui, il élimina aussi d'office tous les gâteaux trop difficile, du style 50 ingrédients ou techniques compliquées. Même lui n'était pas sûr d'avoir le niveau pour toutes les maîtriser.
Genre le gâteau arc-en-ciel. Un cauchemar, ce truc.

____— Parfait, répondit-il, et il le pensait vraiment. Si on a les mêmes goûts, ça va être plus simple.

____Son sourire avait un peu pâli parce qu'il n'avait pas l'habitude de garder un grand sourire en permanence, mais ça restait un sourire. Il était venu ici pour se détendre. Il se le répéta en boucle en essayant de ne pas penser à tous les points négatifs que son cerveau essayait de lui coller sous les yeux. Et puis il n'avait pas envie de lui faire peur. D'un côté, ça lui faisait un peu plaisir, qu'on lui parle comme s'il était normal. Rien ne garantissait que ça n'allait pas le gaver à la longue, mais pour l'instant ça allait. Elle n'avait pas cassé son fragile masque de gentillesse et elle n'avait pas mis les pieds trop loin dans son espace vitale.

____— Tu as quel niveau ? Que je sache si on part quelque chose de vraiment facile à faire ou si on peut partir du niveau "j'ai déjà des bases".

____Il avait déjà toute une liste de gâteaux très faciles à faire en tête et si elle savait suivre une recette correctement, elle pourrait peut-être ressortir d'ici en étant contente d'elle-même. Bon, lui non, mais c'est parce qu'il était chiant et difficile à satisfaire. Même s'il serait content de pouvoir se gaver de choses sucrées, parfaites ou pas.
Quelqu'un a dit compliqué ?

_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Kuroda
C • Université - 2ième année
C • Université - 2ième année
avatar

Messages 585


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Fraises, chantilly ou chocolat ?   Lun 17 Oct - 13:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat. Hanbei Mori
dialogue en gras
pensées en italique
Fraises, chantilly ou chocolat ?
Emi était toujours de bonne humeur ! Il fallait dire qu’elle n’avait jamais vraiment trop de quoi se miner le moral étant donné que ses nouvelles études se passaient à merveille. Son nouvel établissement lui plaisait, son cursus aussi, tout allait pour le mieux. Et comment avoir le moral dans les chaussettes quand on savait qu’on allait pouvoir se goinfrer de petits gâteaux ? Bon il ne fallait quand même pas oublié qu’elle était quand même là à la base pour apprendre à faire ces gâteaux avant de pouvoir les manger. Et son partenaire allait l’aider dans sa tâche ! Elle ne le connaissait que de vu et se moquait bien de la réputation qu’il pouvait avoir. Elle n’était pas du genre à juger les gens sans même avoir appris à les connaître et cette association allait en être l’occasion. Quand il lui demanda si elle préférait le sucré ou le salé, la réponse d’Emi fut immédiate : sucré bien sûr ! Et apparemment, sa réponse avait satisfait son binôme qui lui lança que ça allait être beaucoup plus simple s’ils avaient les mêmes goûts. La demoiselle acquiesça vivement d’un signe de la tête, le sourire toujours aux lèvres, sa motivation brûlant dans ses grands yeux bleus. Il lui demanda alors quel était son niveau en cuisine, Emi ne pouvant s’empêcher d’afficher une petite moue sur son visage.

« Eh bien… A vrai dire, à part pendant les séances de club que j’ai commencé depuis le début de l’année scolaire, je n’ai jamais eu l’occasion de toucher à des ustensiles de cuisine donc mon niveau est… proche de zéro. Oui, je pense qu’on peut dire que je pars du niveau « je n’ai absolument aucune base en cuisine ». Mais je suis ultra motivée et j’apprends assez vite je crois ! Donc je ferai tout pour ne pas être un boulet et surtout, je te suivrai dans les recettes que tu voudras ! »

Emi serra les poings, histoire de montrer toute sa détermination à son partenaire pour cette séance de cuisine.

« Je connais déjà les ingrédients et les ustensiles et je sais suivre les instructions, donc je ne devrais pas avoir trop de mal à suivre une recette si tu me supervises ! D’ailleurs, est-ce qu’il y a des gâteaux que tu préfères ? On pourrait peut-être partir sur une recette qui te ferait plaisir à toi ! Ca me motiverait sans doute encore plus à faire de mon mieux si je devais cuisiner pour quelqu’un d’autre que pour moi, tu en penses quoi ? Et n’hésites pas à me confier une recette difficile, je relèverai le défi ! »

Emi avait vraiment hâte de commencer et surtout de pouvoir se mettre à l’épreuve. Elle aimait se confronter à des défis qui semblaient impossible à relever. Le meilleur moyen de réaliser l'impossible n’était-il pas de croire que c’était justement possible ? Cette petite phrase reflétait parfaitement l’état d’esprit de la jeune femme. C’était une battante qui n’avait pas peur de l’échec. Si jamais elle échouait, elle n’aurait qu’à recommencer, encore et encore, jusqu’à finir par y arriver !

« Au fait, est-ce que je peux te demander pourquoi tu as voulu faire partie du club de cuisine ? Tu fais partie d’un club sportif aussi non ? »

Puisqu’ils allaient faire équipe pour cette séance au club de cuisine, c’était le moment parfait pour faire un peu plus connaissance non ? Emi était curieuse, mais savait parfaitement rester à sa place. Ce n’était absolument pas son genre de poser des questions personnelles qui mettaient mal à l’aise et elle espérait que ces deux questions n’en étaient pas, auquel cas, elle ne l’aurait vraiment pas fait exprès.

« Moi je fais partie du club de basket aussi, mais je préfère de loin le foot ! C’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de club ici d’ailleurs… Ça fait un moment que je songe à demander à ce qu’il soit créé, mais j’ai un peu peur de me retrouver toute seule à sa tête… »

Emi avait un peu déballé sa vie et s’était plus parlé à elle-même qu’à son camarade. Et sans doute que ça ne l’intéressait absolument pas de savoir ça, mais tant pis, c’était dit et ça leur ferait peut-être un autre sujet de discussion si jamais Hanbei aimait le sport lui aussi !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanbei Mori
M • Lycée - 3ième année
avatar

Messages 33


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Fraises, chantilly ou chocolat ?   Lun 27 Mar - 1:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fraises, chantilly ou chocolat ?

Hanbei Mori / Emi Kuroda


____Ok, correction. Elle ne parlait pas "beaucoup", elle parlait énormément. Pour lui qui était le plus grand expert au monde au jeu du "dire le plus de choses possibles avec très très peu de mots", quelqu'un qui en prenait presque cent pour dire simplement qu'elle n'y connaissait rien en cuisine c'était... surprenant ? Ça tenait presque du record.
Il ne comprendrait jamais où ces gens trouvaient tous ces mots, franchement.

____Enfin son esprit d'analyse fit le travail à sa place. Trois infos : elle n'avait appris la cuisine que dans ce club, elle n'y connaissait rien mais elle avait décidé de ne pas jouer les boulets. Certes, c'était maigre comme point positif mais il avait décidé de s'accrocher, et il préféra se convaincre qu'il n'avait fait qu'imaginer le très léger soupir qui franchit ses lèvres.
Être motivée c'était bien mais si elle n'avait pas le niveau pour faire ne serait-ce qu'un simple gâteau au yaourt, ils n'iraient pas bien loin.

____Positif, on a dit. Elle avait l'air toute déterminée, elle lui rappelait un peu son frère (bon sauf que lui, quand il avait cet air déterminé avec les poings serrés, c'était pour un autre type de cuisine). Un autre point positif, parce que quitte à lui rappeler un membre de sa famille, Kuro était sans aucun doute le meilleur choix. C'était épuisant de chercher des points positifs à tout, en fait. Il penserait à applaudir sa cousine pour cet incroyable talent. Ça et celui, qu'elle partageait visiblement avec Emi, d'être plus motivée à l'idée de faire un truc pour les autres que pour soi-même.
C'était quand même bizarre, comme philosophie.

____— Ne dis pas ce genre de chose sinon je te fille un gâteau arc-en-ciel à préparer et tu finiras en PLS dans un coin de la pièce.

____Ce gâteau l'avait traumatisé, et une petite voix sadique en lui le poussait à confier cette recette à sa petite débutante du jour. Entre gérer le colorant, les couches de gâteau et s'assurer qu'on ne se retrouvait pas avec un bidule caoutchouteux à la fin – que sa chère cousine avait mangé pour lui faire plaisir, folle qu'elle était – c'était l'un des pires trucs qu'il avait fait jusque là. Mais il secoua la tête. Ce n'était pas le bon jour pour imposer son traumatisme culinaire aux autres.
C'était censé être un travail de coopération, pas une séance de torture.

____— Si tu veux quelque chose de simple mais de moins basique qu'un gâteau au yaourt, on peut faire un roulé au nutella ou un crumble...

____Il avait assez d'espoir pour considérer qu'elle savait ce qu'étaient l'un et l'autre malgré le niveau d'anglais parfois désespérant du pays – tout le monde savait ce qu'était un crumble sans savoir que ça voulait dire "miettes", quand même ? Il n'avait pas précisé de fruit (sait-on jamais, si elle détestait les pommes ou les fraises, quoique l'idée lui paraissait bizarre), ni même lequel était son préféré.

____Dans les recettes simples, il penchait plutôt du côté des brownies pour dire vrai, mais il ne voulait pas lui proposer que des trucs au chocolat. Et puis les noisettes, les allergies, tout ça. Il ne voulait pas gâcher toutes ses résolutions de la journée en entendant quelqu'un lui dire "désolée je peux pas manger de brownies", soit l'une des pires phrases à prononcer en sa présence (derrière d'autres phrases du même type avec tout un tas d'autres plats).
C'était presque un crime aux yeux de son estomac.

____Il grommela légèrement (discrètement) quand elle commença à lui poser des questions sur sa vie et à lui raconter la sienne, mais il se contrôla. Jusqu'à ce qu'il réalise qu'il avait instinctivement serré les dents et qu'il se force à se détendre.
Bon sang que c'était dur d'être de bonne humeur. C'était presque un travail à plein temps...

____— Je suis dans le club d'Athlétisme. Je suis pas super doué dans les sports d'équipe.

____Il aimait le sport, mais il le préférait contre les autres qu'avec eux. Capacité en travail de groupe, 0. Conversation -1 point parce qu'il était incapable de suivre le fil de tout ce qu'elle avait raconté et qu'il n'avait retenu que cette question. Ça et le "pourquoi tu as choisi cuisine ?" mais même lui se la posait encore. Enfin il savait que c'était parce qu'il aimait ça, mais avec sa tendance à ne pas réussir quelque chose de parfait, il commençait à en douter.
Et admettre qu'il n'était pas doué dans une chose était déjà plus que suffisant pour aujourd'hui.

_________________
Ne brisez pas le cœur des gens, ils n'en ont qu'un.
Brisez leurs os, ils en ont 206.
#990033 Anglais - #CA7222 Japonais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fraises, chantilly ou chocolat ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fraises, chantilly ou chocolat ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Pensionnat & espace Clubs :: RDC :: Cuisine-
Sauter vers: