Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante PV: Makoto

 :: Ville d'Hoshi :: Autres :: Alentours d'Hoshi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 3 Avr - 22:22
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Le soleil tapait fort ce jour-là et nom de dieu que Kristopher s'était ennuyé aussi. Il n'avait plus rien à faire, il était tout seul dans sa chambre au pensionnat et sa sœur, bah, elle dormait. Elle avait toujours l'habitude de dormir un peu, une petite sieste par jour. Kristopher aimait bien la regarder un peu dormir, avec son écharpe rouge, écharpe qui avait appartenu a leur mère défunte. Les jeux vidéos ne l'avaient pas aidé à se distraire et ses livres non plus. Ce qui restait était Internet, qui offrait une distraction passable. Youtube aidait un peu, il regardait ses youtubeurs préférés, ceux qui font des vidéo-gaming comme Vanoss ou autre.

Enfin, la vidéo qu'il était en train de regarder cessa de jouer et il éteignit son portable en poussant un ultime soupir, roulant sur le sol de sa chambre et regarda le plafond. Dehors, il entendait le bruit de ces étranges insectes quand il faisait chaud, très très chaud. À côté, sur un lit, sa sœur était roulée en petite boule et elle paraissait dormir paisiblement. Le brun l'enviait, elle avait l'air si paisible comme ca... Lui, il devait faire face aux cauchemars la nuit. Parfois, il voyait le cadavre de sa mère, couvert de sang, le corps tordu après qu'une voiture l'avait percutée. Parfois, c'était le cadavre de son père, criblés de balle de différents fusils et calibre. Ce n'était pas le temps de penser a eux. Il ne pouvait pas se permettre d'être faible en ce moment. Il fallait qu'il reste fort, pour sa sœur.

Kristopher se frotta légèrement les yeux et s'assit sur le plancher, se croisant les jambes. Bon, récapitulons. Il faisait chaud, il n'avait plus rien à faire et Internet ne lui procurait qu'un plaisir moyen. Le garçon tourna son regard vers la fenêtre de sa chambre et haussa légèrement un sourcil en apercevant le foret, au loin... C'était une idée. C'est ainsi qu'il se mit debout et secoua gentiment sa sœur, qui ouvrit les yeux lentement. Elle avait aussi les yeux gris mais légèrement plus sombres.

''Hey, Emily... Ça te tente de sortir un peu ?''

*

''Kristopher, on arrive bientôt ?'' Demanda la jeune fille en jouant avec son écharpe rouge, portant un sac a dos avec elle, ses cheveux flottants légèrement au vent. Elle avait l'air frêle, mais Kristopher le savait qu'elle était forte, très forte même. Elle se débrouillait pas mal au sport et autres trucs liés a ça.

''Oui, quelques minutes...'' Répondit le concerné avec un petit sourire, lui tenant la main. Elle sourit aussi en retour.

Pendant une heure, ils avaient marché dans la forêt pour atteindre les alentours d'Hoshi, dans la forêt. Ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas été dans une forêt, habituée a la jungle urbaine de Toronto et de la ville japonaise où ils habitaient, un peu d'air frais leur ferait du bien. Ils atteignirent bientôt un lac de grande taille, ce qui leur firent écarquiller les yeux. La beauté de la nature sera toujours aussi appréciable, pensa les deux jeunes gens en s'asseyant par terre, posant leur sac à dos a terre aussi.

Ils avaient prévu de rester ici pour relaxer un peu et discuter. Pour l'instant, il se reposait dans le silence, les yeux fermés, assis prés d'un tronc d'arbre, le vent jouant dans leurs cheveux. De la tranquillité...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Avr - 17:41
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 228

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante

Ce sont quelques rayons traversant les rideaux fermer de la fenêtre qui réveilla l’amérindien, il ouvrit difficilement les yeux, sentant une légère migraine lui fracasser le crâne. Le jeune homme c’était coucher relativement tard cette nuit, n’arrivant pas à dormir, il s’était mit à faire un capteur de rêve, il s’était appliquer longuement et évidemment, les vestiges de ce dernier trônait encore sur son bureau de travail, il ne l’avait définitivement pas compléter. Le bleuté toujours emmitoufler dans ses couvertures s’étira en faisant craquer quelques articulations et regarda vers l’autre lit dans lequel son coloc y dormait profondément. Cela faisait plusieurs mois que l’amérindien était ici et il serait toujours étonner du nombre d’heure de sommeil que Kasper pouvait avoir parfois les fin de semaines. À croire que son ami ne dormait pas la semaine.

Makoto bailla longuement et resta allonger dans son lit quelques instant, il avait beaucoup dormit et sans doute trop au vu de la hauteur du soleil, il se frotta les yeux et regarda l’heure sur son portable. Effectivement, ce dernier confirma les penser du jeune homme, il était dans les alentours de midi. Il avait dormit toute l’avant-midi ! Bon il faut dire que le bleuté devait s’être coucher quand le soleil se levait, c’était donc quelques peu compréhensible. Il s’étira une seconde fois avant de décider de se lever de son lit pour aller prendre une bonne douche froide, question de bien se réveiller. Une fois sortie de la douche, il se prépara sans bruit pour éviter de réveiller son colocataire et sorti en empoignant son sac à dos, mit le capteur de rêve inachevé ainsi que les matériaux nécessaire et quelques effets personnels qu’il aurait peut-être de besoin durant la journée dedans avant de quitter, non sans un dernier regard sur le peu de miroir qui lui restait. L’amérindien se demanda d’ailleurs quand le personnel viendrait changer le miroir qu’il avait briser l’autre jours, cela faisait plusieurs semaines et ils n’étaient pas venu lui changer, sans doute ferait-il une relance éventuellement, mais pas aujourd’hui.

Le bleuté avait envie de se rendre en forêt aujourd’hui, il ne souvenait pas l’avoir déjà fait alors pourquoi pas ? Il pourrait profiter du soleil rayonnant et du printemps qui s’était montrer pour faire la finition de son capteur de rêve sans soucis de se faire juger ou bien déranger. L’amérindien entama sa marche en souriant et profita de l’air dans ses poumons. Il respirait à grande goulée et écoutait les animaux de la forêt se manifester, le chant des arbres lui parler. S’il fermait les yeux, le jeune homme pouvait pratiquement se revoir dans sa réserve en Amérique. Il décida de s’arrêter après une demi-heure de marche, il s’adossa sur un arbre, ferma les yeux en inspirant profondément et se laissa porter.

L’amérindien sentait l’odeur d’un feu de camp fraîchement allumer par des jeunes, entendait le chant des anciens et leurs instruments emplir ses oreilles. Il voyait la rivière qui traversait la forêt en deux portions, le bruissement des arbres et le chants des oiseaux. Les grosses pierres sur lesquels Mako et ses amis avaient habitude de s’étendre, il pouvait les apercevoir de l’autre côté de cette rivière. Pourtant le bleuté n’avait jamais traverser cette rivière quand il était sur la réserve, comme si sa vision de sa réserve lui montrait que toute ces bonnes choses n’étaient plus  atteignable et que Mako devait si faire. Cette rivière représentait la séparation entre lui-même et le chants des anciens, leurs instruments, les feux de camps et les pierres de son enfance. L’adolescent soupira et décida de continuer sa route pour explorer cette forêt, l’apprécier comme il avait apprécier celle de sa réserve et de trouver un endroit où en profiter.

Makoto marcha ainsi une demi-heure de plus avant de tomber sur une espèce de clairière au mieux de cette forêt, il avait une grand lac naturel, sans doute alimenter par les nombreux ruisseaux et une chute que l’on pouvait entendre qui était sans doute à quelques kilomètres de lui. Il sourit heureux de cette découverte, de cette beauté, ce genre d’endroit il en avait rarement vue et il fut surpris d’en trouver dans ce pays, mais il ne s’en plaignis pas une seconde. Après tout c’était les endroits les plus calmes et les préféré du bleuté. L’adolescent avait remarquer que le temps c’était quelques peu assombrit depuis qu’il était entré dans la forêt, mais il avait crut à la densité du feuillage des arbres, seulement il remarqua les nuages gris qui s’étaient présenter cachant le soleil.

L’amérindien tenta d’en faire fit et se dirigea vers le lac pour voir s’il pourrait se permettre d’en boire un peu afin d’économiser les ressources qu’il s’était apporter, il sourit quand il vit la qualité de l’eau, il était rare qu’il avait vue une eau si pure. Il y plongea sa main et s’abreuva doucement, avant de sentir une goutte lui tomber dans la nuque, il avait crut halluciner, alors il n’en prit pas compte, mais dame nature en décida autrement. Il avait à peine terminer de boire qu’un bruit de tonnerre se fit entendre et une pluie forte commença à tomber. Makoto ne put s’empêcher de dire un juron dans son dialecte assez fort car il fut surpris par le froid de la pluie. Il regarda autour de lui avant de trouver quelques arbres assez feuillus avec de grand tronc, il courra donc se mettre à l’abri.

Arrivé à sa cachette, le jeune homme sursauta tellement fort qu’il en fit tomber sa veste qu’il avait retirer pour la faire sécher. Un cris s’était échapper de sa bouche, il venait de tomber presque nez à nez avec un jeune homme dans sa course à tenter de se mettre à l’abri. Il resta figé quelques instant sans rien dire. Les traits du jeune homme, il n’était pas japonais, il était... amérindien ? Le bleuté regarda ses cheveux noir, ses traits qui ne pouvait cacher ses gênes amérindiens. Il ne devait qu’être à moitié amérindien car il remarqua que sa peau était plus blanche, un peu comme lui. C’est sans doute ce qui le surpris le plus. Puis il vit un peu plus loin assit une jeune femme qui lui ressemblait drôlement avec une écharpe rouge qui semblait profiter de la nature. Par réflexe Mako lui demanda dans son dialecte amérindien :

Je m’excuse d’avoir été surpris et si mal poli de t’avoir regarder ainsi. Je me nommes Makoto Shikoba, est-ce que c’est ta soeur derrière ? {Notez que ce dialogue est en amérindien, par manque de ressource il est écrit totalement en français}

Makoto attendit sans rien dire de plus, il était encore sous le choc de croiser quelqu’un de son ethnie qu’il n’osait pas bouger de peur que ce ne soit qu’un mirage. Le bleuté se doutait que ce n’était pas la même tribu et qu’ils n’étaient peut-être pas iroquois mais le jeune homme ne se préoccupa pas de ce détail qui pour lui était insignifiant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Avr - 22:38
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Le vent continuant de rafraichir leur visage en cette chaude journée, ils commencèrent donc à discuter de nombreuses choses pour passer le temps, notamment de la beauté de la nature ici, dans cet endroit magique. Kristopher avait vu des animes qui avaient des dessins et des fans arts de fous, trouvant que les animes possédaient de beaux paysages, mais rien ne pouvait égaler la réalité d'un paysage, la sensation du vent dans ses cheveux, l'odeur de l'eau et de la nature. Ils avaient passé une majeure partie de leur vie dans leur ancienne réserve qui se trouvait quelque part au Québec, proche du fleuve du Saint-Laurent, dans un village côtier.

L'odeur salée de la mer leur manquait grandement ainsi que le vent marin sur leurs visages. Ils se souvenaient en détail de leur village. Leur endroit préféré était sans aucun doute l'ancien bâtiment où il y avait un marchand de glaces des plus sympathiques qui leur offrait de temps en temps des cornets, avec un grand sourire. Peu de gens étaient aussi sympathiques dans le village... ce qui était dommage. Très dommage, dans ce monde où on aurait bien besoin de sourire.

Les deux jeunes gens qui étaient a l'abri auprès d'un tronc d'arbre qui était en dessous de gros arbres aux feuillages denses et grands parlaient innocemment entre eux, souriant. Les deux savaient se faire sourire tant ils étaient semblables. Il appréciait sa sœur et elle l'appréciait en retour. Leur lien frère et sœur était comme ça, même si ce n'était pas non plus une histoire sans bas, ils avaient aussi eu des disputes et des discordes avant, mais cela ne faisait que renforcer leur relation.

Alors qu'ils discutaient, ils remarquèrent que le ciel commençait à s'assombrir, des nuages sombres apparaissant dans le ciel. Ils poussèrent un long soupir, en particulier Kristopher. Lui qui avait enfin voulu profiter d'une journée ensoleillée en la compagnie de sa sœur, il devait tomber comme par hasard sur de la pluie. Et puis quoi encore, des éclairs, pensa Kristopher avec sarcasme.

Alors qu'il allait se mettre debout pour se rapprocher un peu plus des arbres en compagnie de sa sœur, il tomba nez a nez avec un autre jeune homme qui semblait un peu plus vieux, mais qui possédait des traits amérindiens que Kristopher reconnaissait facilement. Des cheveux bleus, des traits fins... La surprise pouvait se lire dans le regard du garçon au cheveux bleu, et même si Kristopher continuait de garder cet air inexpressif, il était légèrement surpris. Il en fallait plus au garçon, pour qu'on le surprenne. Sur une langue qu'il lui était un peu connu, ne parlant pas la même langue indienne que lui – pas totalement du moins - il comprit son nom, l'excuse et le mot sœur.

Il croisa les bras et regardait dans ses yeux calmement avant de reprendre aussi dans sa langue maternelle.

''Ce n'est rien. Mon nom est Kristopher, Kristopher Moreau. Elle, c'est ma sœur, Emily. On voulait passer du temps ici, mais... bah, on dirait que le ciel n'a pas voulu''

Sa sœur, quant à elle, s'était mise debout et s'était rapproché de son frère, un air inexpressif, aussi, jouant légèrement avec son écharpe rouge. Elle n'était pas tellement bavarde avec les étrangers.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Aoû - 17:36
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 228

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante

Lorsque le jeune homme devant lui lui répondit, il devait avouer qu’il n’avait pas tout saisie et ça le fit sourire. Le bleuté pouvait maintenant ressentir ce que les autres ressentaient autour de lui quand il parlait dans sa langue sans ce soucier de mettre des mots en japonais ou non. Makoto crut comprendre qu’il le pardonnait de ce manque de politesse et qu’il se nommait Kristopher Moreau...Moreau… c’était plutôt québécois ? Il comprit également que sa soeur se prénommait Emily, mais le bleuté n’aurait pu dire avec certitude le reste de ce que Kristopher lui avait confier. Évidemment l’amérindien se doutait que c’était sans doute une phrase du genre qu’ils avaient décider de profiter de la journée ou quelque chose de ce genre. Il tendit sa main envers Kristopher pour lui montrer qu’il était enchanté de faire sa connaissance.

Puis l’adolescent repris sa veste qui était tomber et tenta de retirer l’herbe et la terre qui s’y était trouver à cause de sa chute. Il tenta de voir une branche assez solide pour qu’il puisse accrocher ses choses afin qu’elles sèche un tant soit peu car le retour serait pénible. Il finit par trouver la perle rare et accrocha le tout avant de sortir de son sac une couverture et de la déplier assez grande pour les trois adolescents. Une fois fait il vit que la soeur de Kristopher s’était approcher en jouant avec son écharpe rouge. Il sourit et tendit sa main vers Emily et lui dit gentiment :

Enchanté Emily… tu as une très belle écharpe, le rouge est une couleur vive et sereine. {Langue amérindienne}

Makoto lui fit un sourire avant de s’asseoir sur la couverture et d’invité ses deux interlocuteurs à le joindre, il prit soin de laisser plus d’espace à Kristopher et Emily ne sachant pas si la soeur du jeune homme aimait mieux être à l’écart. Il se tourna et sorti de son sac quelques vivres et breuvages et les déposa entre eux, avant de se prendre une bouteille d’eau en regardant la pluie qui ne semblait pas vouloir cesser de tomber. Parmi ce que Makoto avait apporter,il y avait une grande variété, l’amérindien devait avouer qu’il avait vu grand, mais au moins ça allait servir, enfin il l’espérait. Parmi tout ça il y avait des fruits, des collations, des chips, des jus, des boissons gazeuses, des bouteilles d’eau. En même temps Makoto l’avait bien remplir pour ajouter du poids et bien s’entraîner dans cette randonnée.

Après un instant, il se souvenait qu’il voulait terminer son capteur de rêve autant le faire puisqu’ils étaient prient ici durant un bon moment. Il sorti le matériel et tout en poursuivant ce qu’il avait commencer il sourit. Ce genre de situation lui rappelait légèrement sa réserve et ça lui fit du bien. Même si cette journée n’en n’était qu’une et qu’elle serait sans doute courte, quoi qu’il aimerait qu’elle soit la plus longue qui soit, il appréciait le moment et ça le rendit heureux. Il se tourna vers Kristopher et Emily et leur dit gentiment :

N’hésitez pas si vous voulez quelque chose, il y en a trop pour moi ! {Langue amérindienne}

Il sourit et ajouta :

J’espère que ça ne vous déranges pas que je termine mon capteur de rêve ! Si c’est le cas je le range ! {Langue amérindienne}

Il attendit et continua légèrement pendant qu’il était dans le doute.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Aoû - 22:43
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Sans vouloir le juger, Kristopher pensait que l'apparence de l'individu devant lui et sa sœur étaient... fascinant. De rares fois, il avait vu des gens aux cheveux teints. Il se demandait très souvent pourquoi ces gens se teignaient les cheveux. Était-ce par effet de mode, pour le goût ou pour simplement se rendre 'plus beau' ? Il ne le savait pas et il était curieux d'en savoir la réponse, mais pour l'instant, la seule chose importante était de rester à l'abri de la pluie le temps qu'elle cesse. Il serra sa main quand il la tendit, enchanté de faire sa connaissance aussi et le nouveau arrivant accrocha ensuite sa veste à une branche d'arbre pour la faire sécher.

Kristopher s'était assis au sol quand le dénommer Makoto parla dans sa langue, complimentant son écharpe, selon ce qu'il comprenait. Sa petite sœur baissa un peu le regard, rehaussant son écharpe vers ses joues qui commençaient à rougir. Elle était si timide mais pourtant farouche quand il s'agissait de protéger son frère ou bien de défendre sa propre fierté. Elle s'assit sur la couverture que Makoto avait déployée, jouant toujours avec son écharpe.

Les yeux de Kristopher étaient portés aux alentours, réfléchissant, tandis que Makoto sortit de son sac de la nourriture. Combien de temps cette pluie allait-elle durer, il se le demandait. Une heure ? Deux heures ? Quatre ? La journée entière peut-être ? Il soupira. La seule chose dont il aurait eu envie, c'était de profiter de ce moment en solitaire avec Emily, pour parler, mais on ne pouvait pas tout avoir. Non pas que la compagnie de Makoto le dérangeait, mais le brun détestait les imprévues comme cette pluie.

Makoto se montra charmant en proposant aux jeunes gens de se servir si jamais ils avaient envie, puisqu'il en avait apporté trop. Kristopher aurait bien accepté, mais il détestait se servir chez quelqu'un, il avait l'impression de profiter d'eux. Emily, par contre, prit simplement une bouteille d'eau qu'elle ouvra après avoir dit merci et en but une gorgée.

Kristopher tourna son regard vers le bleuté, haussant un sourcil. Un capteur de rêve ?

''Non, ça ne me dérange pas que tu en fasses un. J'avais l'habitude d'en faire, là d’où je viens, avec ma sœur, lors du cours d'art. Tu viens d’où, toi ? De quelle réserve ?''

HRP:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Sep - 19:06
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 228

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante

Mako faisait son capteur de rêve avec attention, chaque mouvement était précis et sentir l’odeur de la pluie lui plaisait. L’environnement qui l’entourait le rendait tellement heureux. L’amérindien ne l’avait pas été depuis qu’il avait atterri dans ce pays, aujourd’hui il respirait calmement et se sentait en paix intérieurement. La nature chantait autour de lui et il n’avait pas besoin de se forcer à parler japonais ou quelconque langue qui n’était pas la sienne. Certes il y avait des tournures de phrases et parfois des mots qu’il ne saisissait pas et le bleuté se doutait que c’était pareille pour Kristopher, mais chacun semblait se sentir à l’aise dans tout ça donc Makoto ne voyait pas l’utilité de faire l’effort et ainsi avoir l’air d’un abruti.

Le bleuté fouilla dans son sac et sortit un peu plus de cordage, des billes et des pierres semi-précieuses. Il voulait agrémenté son capteur de rêve de belle façon, il ne savait toujours pas s’il allait l’offrir ou le garder pour lui, mais chose certaine il avait toujours appris à créer avec amour et temps tout ce qu’il faisait et c’est ce que Mako tentait de faire à chaque fois. Kristopher l’informa que ça ne le dérangeait pas et qu’il en faisait par le passé avec sa soeur. Puis pendant que l’amérindien mettait soigneusement une ligne de pierre en alternance entre le vert et le bleu, il entendit Kristopher lui demander de quel réserve il venait.

C’est vrai que les deux amérindiens ne venaient pas de la même endroit et encore moins de la même tribu. Mako sourit à cette demande et se rendit compte qu’il n’avait jamais pensé le demander à Kristopher de quel endroit et de quel réserve il venait. La langue sorti sur le côté concentrer dans la position de la petite pierre, il finit par dire tout en continuant sa rangée :

Je viens de la région de la montérégie, dans les alentours de Montréal, dans la réserve de Kahnawake, toi ? {Langue amérindienne}

Mako lui sourit et le regarda quand il demanda à Kristopher d’où il venait. Puis attendant qu’il veuille bien lui dire, il continua le tissage de son capteur. Il avait une bonne partie de fait, il tentait de faire la forme d’un renne, du moins du mieux qu’il pouvait. Il avait fait le contour du capteur avec un espèce de cercle décoratif et il s’attaquait à la forme de l’animal tant bien que mal sans tenter de se mettre la pression. Après tout le bleuté se disait qu’il aurait le capteur que ses mains voulaient bien lui faire et sans plus.

Mako sourit à Emily et lui demanda gentiment :

Quel est ton animal favori ? Moi c’est le renne et le loup, j’aime leurs énergies et leurs personnalités. {Langue amérindienne}

Il attendit un retour de la jeune femme et prit une gorgée de sa bouteille d’eau avant de farfouiller dans ses vivres et de trouver des chips plantains épicés. Il sourit en voyant le sac et tenta de l’ouvrir. Le bleuté avait toujours eu des troubles pour ouvrir ce genre d’emballage, il tenta de tous les côtés et soupira quand il vit que c’était peine perdu. Il déposa le sac près de lui et se dit qu’il tenterait de l’ouvrir plus tard, trop d’acharnement l’aurait rendu ridicule à souhait. Mako mit de côté ses fournitures de capteur et ce dernier sur son sac et prit le temps de regarder un peu au loin toute cette pluie qui tombait sans s’arrêter. Il se demandait combien de temps elle resterait et combien de temps ses interlocuteurs endurait sa présence.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Sep - 2:28
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Du coin de l'œil, le brun observait les mains habiles du nouvel arrivant travailler sur ce capteur de rêve avec une telle facilité qu'il le jalousait presque. Presque. Durant ses cours d'arts dans l'école de sa réserve, ainsi que par les nombreuses activités culturelles que son école avait organisées, il devait le plus souvent, en compagnie de sa sœur, faire des objets en rapport avec sa culture ou une histoire en rapport, encore une fois, avec ses ancêtres ou quelques choses dans ce genre. Néanmoins, malgré ses capacités intellectuelles hautement supérieure a la plupart des gens, Kristopher n'avait jamais eu d'attraits pour l'art.

Aussi beau que pouvait être les produits nés de l'art, Kristopher avait toujours trouver les arts... ennuyants et barbants. Tous les projets qu'il avait faits étaient souvent peu intéressants et mal faits. En voyant l'habileté des mains du nouvel arrivant, il se disait qu'il devait être talentueux dans les arts et bien d'autres domaines. Il sortit d'ailleurs de son sac quelques objets pour continuer sa fabrication du capteur de rêve que Kristopher reconnut, les billes comme les sortes de pierres précieuses.

Il finit par répondre, avec une sorte de drôle de grimace comique, a sa question. Il venait donc d'une réserve dans Montréal ? Une grande ville et magnifique, a ce qu'il avait entendu dire, il a du donc avoir de quoi se distraire là-bas... malgré le racisme envers les autochtones.

Il répondit ensuite, dans sa propre langue :

''Je viens de la Côte-Nord, mon village se situait sur une plage, Betsiamite, maintenant du nom de Pessamit. Un bel endroit paisible, calme et jolie, si on oublie l'alcool, la drogue et toutes sortes d'autres choses frivoles.''

Son ton était d'une désinvolture peu commune. Il avait eu de bons souvenirs de cet endroit, mais il avait eu aussi son lot de mauvais souvenir... Il ne préférait plus y penser. Ce ne serait que gâcher la journée, de se souvenir de mauvaises choses.

Sa sœur tourna son regard métallique et sombre vers le nouvel arrivant quand celui-ci lui posa une question, auquel elle y répondit d'un ton neutre mais aimable :

''Le loup. Non seulement, c'est un animal magnifique, mais sauvage et violent, pourtant très aimant envers sa meute et ses semblables, prêt à la défendre au péril de sa vie. Souvent, je rêve d'en devenir une...''


Kristopher aurait presque sourit. Il connaissait cette amour des animaux, surtout du loup, que sa sœur avait. Personnellement, le brun aimait mieux l'aigle et le faucon. Quand le bleuté eut du mal a ouvrir un paquet de chips, Kristopher le prit et l'ouvrit avec facilité avant de le lui rendre en le plaçant devant lui.

Emily tourna ensuite son regard au ciel, silencieuse, un moment. Le bruit des gouttes de pluie tombant au sol rompait le silence.

''Les arbres avaient bien besoin d'eau, après cette chaude journée'' Dit-elle. ''Il fait beaucoup trop chaud pour nous, au Japon, mais on aime bien le pays. Il y a une tel tranquillité dans la nature et ils ont de beaux paysages''

Citation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Oct - 22:36
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 228

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante

Kristopher lui avait répondu qu’il venait d’une réserve dans la côte-nord, sur une plage. Le bleuté ne retint pas le nom de la réserve, trop intrigué sur un fait, puisque c’était une réserve sur une plage, y avait-il une forêt ? Est-ce que sa soeur et lui avait eu la joie d’avoir des arbres les entourants de leurs fraîcheurs et de leurs airs pur ? Mako n’osa pas demander lorsqu’il remarqua le ton qu’employait Kristopher, peut-être que sa réserve lui rappelait de mauvais moment ? Il se rappela que sa mère l’avait avisé que dans certaines réserves et même certaines sections de sa propre réserve, ce n’était pas toujours joyeux et rose comme Mako aimait le penser. Souvent il était question de délinquance, de drogues et autres situations de ce genre. Le bleuté ne s’attarda donc pas sur la question et ne fit qu'acquiescer pour faire comprendre au jeune homme qu’il avait saisie ce qu’il venait de lui dire.

Émily lui répondit assez rapidement sur son animal favoris en lui détaillant la raison de ce choix avec une aisance comme si ce genre de question lui avait été fréquemment demandé par le passé. Makoto fut surpris que ce soit également le loup qu’elle adorait. La jeune femme lui confia même que parfois elle rêvait de devenir une louve. Mako ne pouvait pas lui en vouloir puisqu'il avait souvent eu ce genre de désir plus jeune et encore quelques fois aujourd’hui il en rêvait également.

Pendant qu’il s’était concentré sur ce que la soeur de Kristopher lui disait, il avait vu du coin de l’oeil le jeune homme prendre son paquet de chips et l’ouvrir avant de le mettre devant l’amérindien. Il vira au rouge, du moins le plus rouge que son pigment de peau lui permettait et bredouilla un léger merci. Il se sentait légèrement mal qu’il n’ait pas été en mesure de l’ouvrir vu sa carrure. Bon certes ça n’avait pas de lien, mais pour l’adolescent c’était gênant de ne pas être en mesure de faire une telle tâche simple.

Il pigea dans son sac et mangea quelques chips en regardant la nature faire son oeuvre. Il eut un silence que Mako apprécia étrangement, après tout il adorait le son de la pluie et il devait dire qu’en ce moment il était servi ! Ce fut Émily qui rompu le silence de la nature en évoquant le fait que les arbres avaient bien besoin de toute cette hydratation que mère nature offrait. Le bleuté n’était pas contre puisqu’effectivement les températures du Japon étaient passablement plus chaudes qu’en Amérique du Nord. Elle ajouta qu’ils s’y plaisent malgré la température élevée, que la nature était calme et que les paysages étaient beaux. Terminant sa bouchée, Mako ajouta;

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les paysages sont magnifiques et bien différents de ce que l’on est habitué, du moins pour ma part c’est assez dépaysant et ce malgré le fait que ça fait plus d’un an que je vis au Japon ! {Langue amérindienne}

Makoto prit une autre gorgée de son eau, déposa son sac de chips et rajouta ;

Êtes-vous heureux de ce changement de pays ? Appréciez-vous la culture de ce peuple ? {Langue amérindienne}

Le jeune homme était curieux, il voulait savoir les points de vue de Kristopher et d’Émily, un autre vision de gens aussi étranger que lui dans ce pays lui ferait plus que plaisir, il saurait s’il est normal dans ses réflexions ou bien s’il fait parti des gens avec une pensée étrange et particulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Oct - 4:46
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au fond de lui, l'étudiant ne pouvait s'empêcher de dire que si les gens avaient tendance à imaginer les amérindiens comme de vrais amis de la nature, c'est qu'ils étaient bien cons et stupides. Non qu'il ne se sentît supérieur à cause de son statut d'autochtone du Canada ou quoi que ce soit, mais simplement, cette image clichée le frustrait. Mais c'était vrai que la nature avait quelque chose de très apaisant, il devait se l'avouer franchement, et sa sœur n'allait jamais dire le contraire. Elle qui était du genre sportive, contrairement a son frère, elle aimait sortir en pleine nature pour faire quelque chose de risquer comme du vélo de montagne ou du canoë dans leur rivière énergique.

Elle n'avait jamais aimé rester en place trop longtemps, même avec son frère, dans la réserve. La réserve n'avait pas franchement été un paradis pour eux dans leur enfance, mais au moins, c'était mieux que de vivre dans une ville paumée au milieu de nulle part. En sortant de leur réserve pour aller vivre ailleurs, ils s'étaient sentis... libérés de cette tension, de la peur d'emprunter un mauvais chemin. Suite a la mort de leur père, leur mère avait du travailler beaucoup de temps pour subvenir a leurs besoins et ne pouvait plus les protéger des autres constamment, contrairement a leur père qui le pouvait. Leur sacrifice n'était pas en vains. Ils étaient tous les deux en bonne santé et sur la bonne voie dans leur éducation, étant d'excellents élèves.

Question sociale, cependant, ils pouvaient faire mieux. Grandement mieux. Ils n'avaient pas beaucoup d'amis, ni Emily ni lui. Mais en ce moment, en étant en compagnie d'un autre amérindien gêné de ne pas pu avoir ouvert un simple paquet de chips malgré sa carrure, Emily et Kristopher s'était consulter du regard un bref instant pour se dire que peut-être, cette personne en valait la peine d'essayer de se lier d'amitié avec, vu qu'il était amérindien.

Emily hocha la tête en signe d'accord après que le jeune homme aux cheveux bleu parla, parlant dans la langue du bleuté.''Oui, en effet, c'était assez dépaysant ici... je ne peux pas te dire combien de fois on s'était perdu dans cette ville tellement on s'était perdus de nombreuses fois. Au moins, notre tuteur s'était montré patient envers nous.''

Kristopher tourna son regard vers le jeune homme après qu'il ait posé sa question. Il répondit en premier :

''Et bien, tout a un bon et un mauvais côté. Autant j'apprécie bien leur système d'éducation et surtout leurs nourritures, qu'ils ont une culture intéressante et tout le reste, autant je déteste le fait qu'ils sont sévères avec les élèves. J'ai beau avoir de très bonne note, je ne suis pas infaillible''

Puis Emily déclara à son tour en réajustant son écharpe rouge :

''Je me plais bien ici. Les gens m'aiment bien et j'adore leurs festivals et leurs cultures. Le programme de sport me plaît bien et je pense m'installer quelque part au Japon un jour, quand j'aurais les moyens pour. Je poursuivrais surement mes études en sport. Et toi, Makoto? Tu fais des études ici aussi ?''

Citation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 23:27
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 228

HnM
Un mot:
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux cultures différentes, pourtant ressemblante

Makoto regardait attentivement Kristopher et Émily, il voulait bien comprendre et qui plus est, il voulait montrer qu’il avait un grand intérêt dans ce qu’ils leur dirait. Ce fut, étonnement Kristopher qui lui répondit presque tout de suite après sa question. Mako devait avouer que le point de vue qu’il lui apportait était intéressant, le bleuté aussi avait remarquer l’habitude ou bien la coutume, prenez le terme qu’il vous plaît, était d’être presque des bourreaux avec les étudiants. Makoto en avait subit les frais depuis son arriver… Si l’amérindien ne performait pas suffisamment, il se faisait réprimander et il subissait le courroux de ses professeurs. Comment voulaient-ils que des élèves en difficulté académique apprennent et ne cesse pas l’école avec ce genre de manière?

C’est Émily qui le sorti de ses remarques interne en lui avouant qu’elle adorait l’endroit et que si elle pouvait, elle y vivrai un jour. C’est à ce moment que Makoto se rendit compte que le frère et la sœur était grandement différent sur les pensées et les propos qu’ils pouvaient véhiculer. Aucun des deux n’étaient impoli, ils ne faisaient que dire ce qu’ils croyaient juste de transmettre et de répondre aux questions que l’on pouvaient leur poser.

Makoto fut surpris que la jeune femme veuille savoir un peu plus sur lui. Enfin que l’on s’intéresse à lui ne lui était pas étranger, en tant qu’amérindien dans un monde de japonais c’était coutume de s’intéresser au bleuté, que ce soit en bien ou en mal. Seulement cette fois ce n’était pas d’où il venait, s’il avait de la difficulté avec la langue, avec la culture ou bien l’environnement. Cette fois c’était une question banale qui était simpliste, mais si douce et réconfortant a l’oreille du jeune homme. Le bleuté prit une gorgée d’eau, se racla discrètement la gorge pour tenter de caché son émotion qui semblerait un peu trop intense aux yeux de ses deux nouveaux amis.

Effectivement, je fais des études ici, je suis ici depuis presque deux ans, mais ça fait que quelques mois que je suis ici. Je dirai que ma terre me manque et que les coutumes sont dur à assimilé pour moi, encore plus la langue ou bien le système monétaire. Je n’ai pas tellement été ailleurs que dans ma réserve avant de déménager avec ma mère ici… J’imagine qu’avec le temps je m’habituerai à leurs coutumes, leurs méthodes de pensées… mais ce que je ne veux pas c’est perdre mes racines… me perdre moi {Entièrement en amérindien}, expliqua-t-il en frappant doucement contre son torse pour illustré ses propos.

Il fit un sourire à Émily, prit une autre gorgée et rajouta :

Je crois que si je suis ici aujourd’hui… c’est que cela devait arrivé, je devais connaître autre chose que ma réserve et les gens qui s’y trouvaient… J’espère que je saurai me plaire ici autant que tu semble t’y plaire Émily, je t’admire pour cela {Entièrement en amérindien}, conclut-il.

Makoto regarda Kristopher et lui sourit tout en prenant son sac de chips pour en manger quelques unes avant de le redéposer. La pluie continuait son spectacle et ne semblait pas vouloir faiblir, tant mieux se permit de penser le bleuté. Ce climat déchaîner lui permettrai de profiter de la nature et de la compagnie de gens qui pouvaient le comprendre, en cet instant, il se sentait un peu comme chez lui, serein avec ce qu’il était et reflétait, sans se sentir stupide ou à part des autres.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 4:56
M • Lycée - 2ième année
avatar
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Makoto prit d'abord une gorgée d'eau de sa bouteille avant de finalement répondre aux questions d'Emilia, la jeune fille écoutant avec attention les propos de l'adolescent aux cheveux teints. Il était donc la depuis un sacré moment, ce n'était pas rien. Il avait pourtant quelque lacune dans la langue japonaise, Kristopher l'avait noter. Mais ce n'était en soit rien de surprenant. Même lui, qui apprenait vite, avait des lacunes. Les pronoms, les verbes, pouvaient lui causer des troubles, sachant qu'il y avait plusieurs sortes de sous-langage dans le japonais. Et plusieurs sortes d'écritures. Ce qui rendait l'ensemble tout simplement compliqué, au point ou son crâne était souvent serrer en un étau.

Sa réserve lui manquait, enfin, plutôt sa terre natale. Kristopher le comprenait un tant soi peu, même si sa réserve avait été plutôt en ruine, rongée par la corruption et le crime. Ce n'était pas forcément un lieu sombre et lugubre comme dans les films américains, mais les problèmes étaient légions, et résilient. Non, c'était autre chose qui lui manquait. Sa mère. Son père. Son oncle. Ses rares amies au Canada. Kristopher eut presque une mine lugubre, mais se retint de l'afficher. Ce serait stupide de vouloir foutre en l'air l'ambiance.

-M'admirer, moi ? Répondit Emily avec un sourire quelque peu amusée. Non, je ne crois pas que c'est nécessaire de m'admirer. Il faudrait pour cela admirer tout le monde qui émigre ici pour vivre, ce serait un peu stupide, selon moi. Mais tu ne l'es pas, hein ! Elle leva ses bras en l'air pour marquer son innocence. Juste... Spéciale. Qui plus est, ça fait longtemps que je n'ai pas vu d'amérindien.

-Moi non plus, répondit Kristopher du mieux qu'il pouvait dans la langue de Makoto, dont Emily avait user pour répondre aux remarques de Makoto. Ça fait un peu de bien. Ce n'est pas que j'en ai marre de voir des Japonais partout, mais le changement fait du bien. Qui plus est, je n'aime pas certains clubs dont on est forcé de rejoindre. Je n'ai rejoint que celui de natation et de théâtre.

-Moi, celui de musique, répondit la soeur du brun en jouant avec son écharpe, j'aimerais bien en rejoindre un autre... Tu fais partie de quel club, Makoto ?


Citation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Autres :: Alentours d'Hoshi-