■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 622


HnM
Un mot:

MessageSujet: Retour aux sources   Sam 30 Jan - 23:45

Ethan avait envoyé un sms à Kaena pour lui demander s'il pouvait passer chez elle, récupérer son disque dur. Il lui avait prêté pour que sa petite sœur puisse récupérer des vidéos et des photos de Nathan. Sans doute avait elle fouiné dedans pour regarder ses dernières photos de voyage à Singapour et en France quand il avait rencontré la mère de Jun. Ca ne le dérangeait pas spécialement, il n'y avait rien de vraiment intime. Et puis, si ça avait été le cas, Ethan aurait bien évidemment enlevé les photos. Il était pas totalement con.

Enfin bref, la demoiselle ne semblait pas décidé à lui répondre ce qui le fit grogner. Il en avait besoin pour réviser ses cours. Ses examens étaient dans deux mois, et il avait réussi à faire garder Nathan au plus grand bonheur de Yoite. Ce dernier ne semblait pas s'inquiéter plus que ça de ses partiels. Soit. Pour le coup, ça l'arrangeait. Mais en attendant, la crotte allait se faire engueuler. Il soupira profondément prenant ses clés de voiture, le manteau en cuir que Dorian lui avait offert avant de se diriger vers l'appartement de sa tendre petite sœur aux abonnés absents. Elle qui devait pourtant passer son temps sur son portable, avec Facebook, et Snapchat. Enfin, simple spéculation. En fait, Ethan ne l'avait jamais vu en train de jouer avec son portable. Néanmoins, c'était peut-être parce qu'il était dans le coin, et ce genre de choses avaient le don de profondément l'agacer quand on était avec lui.

Lorsqu'il arriva chez elle, il se gara avant d'entrer dans l'immeuble. Normalement, il devait passer par l'interphone, mais coup de chance, une personne sortait justement, et Ethan lui adressa son plus beau sourire poli ce qui lui permit d'entrer sans avoir besoin de sonner. Y avait pas à dire, depuis que Nathan était entré dans sa vie, l'américain s'était considérablement adouci, la contribution de Jun aidait aussi, il fallait dire.

Par contre, il y avait des choses qui ne changeaient jamais. Par exemple, sa claustrophobie. Heureusement que Kaena habitait seulement au deuxième étage. Quoiqu'en fait, il y avait seulement 7 étages ce qui n'était pas franchement un drame. Ca devait plus compliqué après le 20e étage. Son corps avait tout de même ses limites. Il les grimpa rapidement, sonnant à la porte d'un air impatient.

Il avait franchement hâte de finir son année depuis qu'il avait commencé à travailler en tant que médecin légiste. Là où l’hôpital l'avait un peu dégoûté, c'était dans les relations avec les patients. Leurs démences, leurs tristesses, leurs abandons, ou ceux qui s'accrochaient à la vie alors qu'il n'y avait aucun espoir, l'avait beaucoup trop touché pour continuer dedans. Ceci dit, il n'appréciait pas non plus la compagnie des morts.
Non, il s'était particulièrement intéressé aux inspecteurs, à leurs méthodes, les déductions qu'il fallait faire, il n'y avait pas besoin d'être proche des victimes, elles étaient toutes mortes. Souvent de façon horrible, mais ça restait un corps inconnu, dont on ne connaissait pas la vie, mise à part à travers les yeux des proches. C'était bien plus facile. Et puis, ça restait un métier sportif. Maintenant, fallait en parler à Kaena. Il en avait parlé à Jun, et autant dire qu'il avait tiré la tronche, n'aimant pas l'idée qu'Ethan risque sa vie s'il devait être sur le terrain.

Restait à savoir si la demoiselle allait en faire de même. Il espérait que non. Cependant, il savait que cette dernière acceptait beaucoup de choses, et ça serait la goutte de trop. Il verra bien. En attendant, il allait avant tout récupérer son disque dur. Il releva la tête s'apprêtant à grogner qu'elle ne lui ait pas répondu, mais il tomba sur une tête blonde bien plus grande que ce qu'il s'y était attendu. Et beaucoup plus masculine.

Putain. Kim.

Il resta interdit devant lui, ne s'étant absolument pas attendu à tomber sur lui. Il se doutait bien que Kaena et Kim avaient bien accroché, ce n'était pas spécialement difficile à deviner connaissant les deux caractères. Mais de là à le trouver ici, certainement pas. Il hésita un bref instant entre lui foutre son poing dans la gueule et foncer dans l'appartement pour récupérer ses affaires. Mais… Il ne fit ni l'un ni l'autre.

-Hum… Ça va ?

Question qui n'attendait pas de réponse, il le faisait plus par politesse. Qu'il aille bien ou mal, il s'en foutait complètement. Ou pas… Il devait avouer que si le coréen allait mal, Ethan se sentirait concerné. Mais comme Kim n'allait certainement pas se confier à lui, le problème était réglé.

-Kaena est là ?


Pas la peine de tergiverser, mais son attention de parler de son avenir à la demoiselle était avortée. Tant pis, il ne manquait pas d'occasion de le voir, non plus.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 115


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Dim 3 Avr - 19:34

- Ah ah, tu dis ça, mais je pense que c'est totalement l'inverse !

Kim répondait avec ironie à Kaena qui s'était retenue de faire pipi depuis presque deux heures et qui lui assurait qu'elle n'était pas du tout gênée d'aller aux toilettes parce qu'il était là mais que c'était parce qu'elle avait oublié. Elle se retrouvait maintenant avec un joli petit ventre rond de bébé et une envie insoutenable d'aller au petit coin. Elle le laissa seul dans la cuisine pendant ce temps là, et il souriait de l'imaginer se torturer pour ça. C'était mignon mais complètement con de s'infliger une telle douleur inutile.

Ils avaient passé une super journée tous les deux. Ils s'étaient retrouvés tôt ce matin pour aller se promener au bord d'une rivière qui passait pas loin de l'appartement de Kaena, et avec la fraîcheur et la rosée du matin, ça avait été très agréable. Ils avaient été si tranquilles et si seuls que la demoiselle s'était même laissée aller à le stopper dans sa marche pour se lover dans ses bras sans pudeur, et sans retenue. Kim avait été très touché par ce geste très enfantin au fond, mais tellement romantique et il lui avait doucement caressé les cheveux, se rendant compte à quel point elle était petite, fragile et complètement amoureuse à cet instant, même si leur relation était encore très jeune.
Il se savait déjà mort si jamais il la quittait ou qu'il la rendait malheureuse, alors il préférait ne pas y penser. Pour l'instant, ça se passait très bien et il comptait aussi sur la détermination de Kae pour le rappeler à l'ordre lorsqu'il aurait tendance à la relayer au deuxième plan, au profit de ses études. Et puis allez savoir, peut-être que ce serait elle qui dirait stop, ou ... qu'ils finiraient leur vie ensemble.

Kim secoua la tête pour chasser cette pensée étouffante. Il n'aimait pas trop se projeter aussi sérieusement dans l'avenir à un stade aussi peu avancé d'une relation. Il avait encore beaucoup de mal à s'imaginer aimer la même personne toute sa vie dans le sens où il se sentait incapable d'entretenir une flamme amoureuse pendant autant d'années sans plonger la tête la première dans une routine ennuyante.
Selon lui, une relation devait être construite avec les efforts et les concessions de chacun mais si trop d'efforts étaient à faire pour qu'elle garde la tête hors de l'eau, alors elle était vouée à l'échec. L'amour devrait être quelque chose de léger à vivre, pas une épreuve.

Il avait gardé la main de Kaena dans la sienne jusqu'à ce qu'ils rentrent tous les deux chez elle pour cuisiner un plat pour leur déjeuner. Kaena s'était improvisée chef cuistot et elle avait rapidement foutu le boxon dans son appartement en voulant en faire trop, tout en courant partout. Elle était particulièrement inarrêtable. Kim s'était contenté de mettre le tablier pour contrer les projections de cuisson de la demoiselle en riant et il avait naturellement prit les choses en main pendant qu'elle nettoyait ses propres erreurs culinaires. Il avait décidé de lui préparer un Bulgogi, plat typiquement coréen dont il espérait qu'elle aimerait le goût. Il allait y aller mollo sur le piment, le but n'étant pas de devoir l'emmener aux urgences dans l'après-midi. Il prit des morceaux de bœuf qu'il coupa en carré et qu'il fit mariner dans une sauce de soja, de sucre, et d'huile de sésame. Il laissa la viande s'imprégner pendant plusieurs minutes à feu doux pendant qu'il demanda à Kaena de préparer du riz. Il rajouta quelques gouttes de gingembre et de piment doux avant de sortir la viande de son jus et de la faire griller à la poêle.

Quelques minutes plus tard, lorsque le riz indiqua qu'il était cuit, il lui servit la viande dans son assiette, avec le jus mariné dans une petite tasse si elle avait envie de goûter, et il enroula le riz dans plusieurs feuilles de salade qu'il déposa aussi dans son assiette, avant de répéter la même procédure pour lui et de la rejoindre à la table.
Il lui souhaita bon appétit et la discussion alla bon train jusqu'à la fin du repas.

Quelques heures plus tard, Kaena s'enfuyait aux toilettes et Kim se vit contraint de faire la vaisselle. Il soupira de s'être donné tant de plaisir à cuisiner tout ça, quand il vit la montagne de vaisselle qu'il s'infligeait. Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour sa belle ?!
Il fut surprit d'entendre la sonnette de l'appartement de Kaena, et sur le coup, il fut très indécis sur la marche à suivre. Après tout, il n'était pas chez lui et peut-être que Kaena attendait quelqu'un cet après-midi et que ça ne le regardait pas (sans parler de tromperie !). Il se sécha les mains, il n'avait pas encore fini de nettoyer :

- Kae y'a quelqu'un à ta porte, je vais ouvrir.

Il avait prit la décision d'assumer clairement sa relation avec la jeune américaine et de ce fait, il était dans le droit d'ouvrir la porte et si c'était un rendez-vous personnel, privé, ou qui le rendait clairement mal à l'aise, il serait assez grand pour s'en aller simplement, et revoir Kaena plus tard dans la semaine.

S'il avait su ....

... il n'aurait sûrement jamais ouvert...

... la vaisselle paraissait soudain bien plus intéressante...

- Oh...

Ethan. Bêtement, il ne s'y était pas du tout attendu alors que c'était son frère et donc l'une des personnes qu'elle devait voir le plus souvent ! Kim se sentit soudain très mal à l'aise d'être chez sa sœur, avec un tablier de cuisinier sur ses fringues et un visage totalement transparent depuis qu'il avait ouvert la porte. Ça devait être un mélange de "merde, il va me tuer" et de "je sais pas quoi dire". Il resta interdit un long moment et Ethan en fit de même. Kim put déceler une espèce de déception et de colère sur les traits de son ancien meilleur ami mais le dialogue qui sortit de ses lèvres apaisa toute la tension. Est-ce qu'il avait grandi depuis le temps ? Ou était-ce parce qu'il ne voulait pas faire preuve de violence devant sa petite soeur ?

Kim préféra ne pas se poser trop de questions et sans avoir répondu à Ethan, il se poussa de devant la porte et laissa entrer Ethan.

- Oui, elle est aux toilettes.

Il évita les "Entre j't'en prie" et autres 'joyeuseries' qui risquaient de créer un froid morbide étant donné qu'il n'était pas chez lui et que Kim n'avait pas spécialement envie de le voir.
Là, tout de suite, Kim se sentait aussi à l'aise que s'il était totalement nu devant un public inconnu. Il aurait préféré être ailleurs. Il était tellement pressé que Kaena sorte des toilettes qu'il était à deux doigts d'aller la déloger. Il prit l'initiative de se servir un café instantané et tout en le mettant la capsule, il fut indécis de savoir s'il devait en proposer un à Ethan ou pas. S'il le faisait, il allait sûrement mal réagir et s'il le faisait pas, c'était pareil. Alors il était là, coincé, à tripoter une machine dont il en avait rien à foutre. Il prit son courage à deux mains et se retourna vers Ethan.

- Tu ... veux un café ?

C'était pas personnel comme question, et il ne prenait pas la décision de faire chauffer du café dans un appart qui n'était pas le sien. Il se contentait d'appuyer sur le bouton. Oh et puis merde, il sortait avec Kaena et son frère allait devoir faire avec. Après tout, Kaena ne ferait pas sa vie avec Ethan et Kim n'avait rien à se reprocher aux dernières nouvelles, alors celui qui devait se sentir gêné à l'instant T, c'était plutôt le jeune médecin ancien commercial, prostré dans le salon.
Kim retira le tablier qu'il portait et le plia délicatement pour le reposer sur le plan de travail. La cuisine coréenne sentait encore partout dans la cuisine et Kaena s'était peut-être régalé sur le moment mais vu le temps qu'elle passait aux toilettes, peut-être que son organisme n'était pas prêt à l'accepter. Il se permit de casser le blanc qui s'installait avec beaucoup trop de sans gêne.

- Kae, ton frère est là, arrête de te cacher !

Il savait qu'elle allait sourire à sa petite pique et il espérait qu'elle allait aussi comprendre rapidement le problème qui s'imposait dans l'appartement à ce moment-là. La tension était à son comble et c'est à ce moment là seulement que Kim se demanda si Ethan était au courant ou pas que lui et sa sœur étaient ensembles. Il n'avait pas eu l'air franchement surprit de le trouver là alors peut-être qu'elle lui avait dit. Il avait envie de savoir mais il se contenterait plutôt de demander à Kaena quand ils seront que tous les deux.
D'ailleurs ... il devrait peut-être se barrer lui, non ? Dans cette situation, qui était de trop au juste ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 622


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Mer 15 Juin - 19:58

Qu'il était mignon à jouer la femme du couple avec son petit tablier… Ok, Ethan était de mauvaise foi, mais bordel, ça devait être interdit de lui faire des coups pareil. Il n'aimait pas les surprises et là, il venait d'en avoir une belle. Sacré Kaena et ses petits secrets. Pour fouiner dans la vie des autres y avait du monde, mais dès qu'il s'agissait de la sienne, elle se gardait bien de parler. Juste pour ça, Ethan l'avait mauvaise. Contre sa sœur. Pas contre Kim.
L'américain s'était automatiquement calmé en voyant le visage déconfis du coréen. Bien, il se croyait pas en terrain conquis, et il voyait arriver l'ouragan. Qui n'arriverait sans doute pas. Bien sûr, il avait envie d'exploser. Mais parce qu'elle avait eu le culot de bouder quand Ethan lui avait dit qu'elle ne connaîtrait pas l'identité de la mère de Nathan, et qu'elle se permettait de faire des cachotteries. Putain, Kim n'était pas le mec lambda de l'université. C'était son ancien meilleur pote. Un peu de délicatesse dans son petit coeur tout mou. Qu'on le prépare psychologiquement avant, au moins. Et puis merde, quoi !
C'était sa petite sœur ! Kim ne pouvait pas choisir une autre personne ? Genre… La meilleure amie de sa sœur ? Parce que là, on s'en fout, que Kim lui déchire le coeur, pas de soucis. Mais Kaena… Non, non, pas son innocente petite crotte qui lui faisait des câlins. Le coréen allait salir cette pureté, si ce n'était pas déjà fait. Non, non, elle avait 19 ans, elle avait sans doute déjà sauté le pas. Rhaaa, il voulait pas y penser. Jamais.

Pour la peine, il alla ouvrir la fenêtre histoire de ne plus avoir l'odeur de nourriture dans l'appartement, avant de poser ses fesses sur le rebord de la fenêtre les bras croisés, regardant les passants de la rue, tout en jetant des coups d'oeil à Kim. Bon, il allait le faire ce café ? Il avait pas besoin de faire des attouchements pour faire un meilleur café, ça restait une machine, bordel. Ok, c'était un bon point de ne pas faire son arrogant, mais quand même.

-S'il te plait.

Il resta regarder ses faits et gestes essayant de lui faire comprendre mentalement d'accélérer un peu le mouvement. Putain, Kim. Ethan l'avait connu bien plus sûr de lui. Ce qui concluait assez facilement qu'ils sortaient effectivement ensemble. Le coréen… Quel piètre menteur. Il n'avait même pas besoin de parler pour se faire comprendre, alors que l'américain ressemblait à un glaçon sans aucune émotion. Pourtant, il était bel et bien furieux.

-Elle a des problèmes de constipation ces derniers temps.


En fait, il en savait foutrement rien. Mais elle avait bien mérité qu'Ethan lui pète son glamour avec la chose que personne ne veut savoir, les problèmes intestinaux ou imaginer sa moitié en train d'expulser un colombin. Comment ça c'est puéril ? Et alors ? Pas de pitié. Même pour la crotte.

Il soupira profondément en sentant cette tension qui commençait à l'agacer.

-Au vu de ton comportement, vous sortez ensemble et je pense que tu sais que tu pourras travailler sur ton épitaphe si tu lui fais plus de mal que nécessaire.

Non parce qu'il se doutait bien que Kim lui ferait du mal à un moment ou un autre. Parce que l'être humain ne peut pas s'en empêcher. C'est une base pour une relation saine. Alors évidemment, si Kaena venait chouiner à sa porte en disant que son petit ami est un con, Ethan allait approuver, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait toquer la porte du prétendant pour lui foutre son poing dans la gueule. Chacun ses emmerdes.
Et s'ils rompaient… Ethan connaissait suffisamment bien Kim pour savoir qu'il le ferait le plus délicatement possible. Pas pour éviter les foudres du grand frère, mais simplement parce que c'était une pâte. Et qu'il y avait des bons côtés à ça, comme avoir bon coeur. Kaena aurait pu trouver pire. Mais elle aurait surtout pu trouver un autre. Dans le même genre, mais un autre.

-Tu sais où est mon disque dur ?

Non, parce que bon, voyant que sa petite sœur préférait se terrer dans les toilettes – elle était peut-être vraiment constipée au final – il aimerait bien récupérer ses affaires en attendant. Et parler de leur différends ? Naaan. Ethan n'avait pas envie de remuer le couteau dans la plaie. Ni s'engueuler avec lui. Il était trop occupé à digérer cette foutue information.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 115


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Dim 9 Oct - 19:08

Vu le blanc qui s'était faufilé entre les lèvres d'Ethan depuis que Kim avait ouvert la porte, il était visiblement pas au courant que lui et sa sœur s'était acoquinés depuis plusieurs semaines. La jeune fille ne semblait pas maligne et encore moins sournoise mais visiblement elle savait quand même qu'elle commettait une légère petite infraction aux yeux d'Ethan en sortant avec lui. Il se surprit à sourire lorsqu'il repensa à la leçon de morale que Kaena s'était permise de lui faire sur le toit de l'école, elle avait été très claire, Ethan était son roi son Dieu son modèle, bref elle était complètement gaga de lui... et il n'avait pas eu le droit de le critiquer bien qu'étant fâché contre lui à ce moment là. Et voilà qu'aujourd'hui, elle flirtait avec le côté obscur de la force au nez et à la vue de son Maître Jedi. Elle allait sûrement se prendre petite soufflante un peu plus tard, mais Ethan ne lui dirait rien à lui, ça, Kim en était quasiment persuadé.

Il se servit donc un café et en apporta un à Ethan, noir, corsé, comme le bonhomme quoi. Il n'arrivait pas à l'imaginer demandant un nuage de lait sur son expresso pour adoucir l'amer goût de cette petite drogue douce. Kim lui adorait rajouter une touche de cannelle ainsi que du lait effectivement mais là, il n'avait pas envie de s'embêter, alors pour cette fois, il allait boire l'infâme mixture telle quelle.

Il ne releva pas la petite pique d'Ethan qui exposait les soucis de sa sœur en public pour le mettre mal à l'aise. Il ignorait si c'était vrai ou pas, mais être constipée n'était pas une tare. Il aurait parlé de diarrhée aigüe, là l'effet aurait été un peu plus agressif effectivement et Kim n'aurait pas pu s'empêcher de lui faire remarquer qu'il pourrait éviter de parler de ça, mais là il se contenta de se taire.
Par contre, quand Ethan posa le pied dans leur petite bulle de bonheur, il sut instantanément qu'il ne pourrait pas se taire. Kim n'avait plus envie de marcher sur des oeufs vis à vis d'Ethan et comme Kaena n'était pas là pour lui faire des gros yeux parce qu'il lui parle mal, il n'allait pas se priver de lui dire merde si l'envie lui en prenait. Il en avait marre du comportement d'ours mal léché de son ancien meilleur ami et si lui avait apprit à l'accepter comme il était au tout début de leur relation jusqu'à ce qu'il apprenne que finalement il était tout à fait quelqu'un d'autre, Ethan lui avait passé son temps à critiquer son attitude, en alternant entre les "tu es trop naïf" et les "tu es trop optimiste"... Et alors ? En quoi ça le dérangeait qu'il soit comme ça ? S'il n'appréciait pas les gens qui voient le verre à moitié plein, pourquoi avait-il passé autant de temps avec lui ?
Kim lui-même se demandait pourquoi il avait continuer de fréquenter Ethan alors qu'il ne l'avait jamais accepté comme il était. Mais il le savait. Parce que lui au fond, il voyait toujours le bon côté des gens, et il avait cette petite faculté - agaçante - à proposer le pardon ou à l'accepter si on le lui proposait. Ethan était la seule personne au monde avec qui il était fâché actuellement. Yoite ne compte pas puisqu'il ne sont même pas amis tous les deux.

- C'est bon Ethan, pas la peine de jouer ton rôle de grand frère avec moi. Je sais ce que je fais, et ce que j'ai à faire, alors garde tes subtiles menaces pour des gars faciles à impressionner. Et puis, une rupture n'a jamais tué personne.

Il regretta d'avoir rajouté cette petite phrase. Sa remarque en soi était déjà tant qu'assez agressive et il savait que le jeune homme n'allait pas pouvoir s'empêcher de rebondir dessus pour tenter de calmer cette rébellion dans l’œuf, alors avec cette sorte de justification précoce sur leur hypothétique séparation, il creusait sa propre tombe. Il eut envie de se rattraper, mais ça aurait été encore pire, il n'avait pas envie de se justifier finalement, alors il haussa les épaules et but une gorgée de son café.
A chaque fois il passait pour le méchant dans les relations, mais Ethan n'était pas sans ignorer que ce n'était jamais lui qui avait quitté une de ces copines. JA-MAIS. Elles s'en étaient toujours chargées, et lui plusieurs fois il avait souffert de ces ruptures sans que personne ne vienne lui remonter le moral, au contraire, on lui jetait la pierre mais il les avait prévenu toutes ces filles au préalable, et c'était pas son rôle de devoir toujours tenir la main de sa demoiselle. Il appréciait les filles indépendantes, autonomes et ambitieuses, pas les couches culottes romantiques, possessives et jalouses qui veulent 3000 sms par jour pour savoir "où quand comment pourquoi avec qui et à quelle heure".
Sa seule faute, c'était plutôt de ne jamais vouloir dire non à une jeune fille qui prenait le courage de venir lui demander de l'affection, lorsqu'il était célibataire, ça va de soi.

- Et .... non, j'en sais rien. Près de la télé ? De son ordi ?

Délicate façon de dire à Ethan "T'as deux mains ? Bouge-toi." Il n'allait pas non plus endosser le rôle de son petit valet de chambre et de chercher l'objet à sa place.
Kim soupira d'avoir encore autant de rancoeur envers Ethan malgré presque 2 ans passés sans lui avoir parlé. Il se sentait encore tellement agacé lorsqu'il posait les yeux sur lui que ça le rongeait. Il devait crever l'abcès il le savait mais lui ça allait lui coûter un putain de terrible effort de pardon parce qu'il ne se sentait aucunement coupable et qu'il aurait aimé que l'effort vienne d'Ethan, et surtout qu'il était même pas sûr qu'Ethan accepte de parler de ça avec lui. Il allait probablement lui dire "Ferme ta gueule" ... vu que Kim ignorait le caractère un peu plus adouci d'Ethan aujourd'hui. Il savait que de lourds changements avaient eu lieu dans sa vie, et il avait même rencontré Nathan au gala anti-séisme qui avait eut lieu quelques mois plus tôt et il l'avait trouvé particulièrement adorable mais la conversation ne s'était pas du tout instaurée entre eux, au contraire.

Il prit son courage à deux mains et tenta une approche. S'il se prenait un vent, le message était clair et il aurait au moins essayé, sa sœur ne pourra pas lui dire qu'il ne fit jamais d'efforts. Il allait tirer un trait définitif sur Ethan et il passer à autre chose. De toute façon, il ne comptait pas rester au Japon définitivement ... ça aussi c'était un détail qu'il ne devait pas révéler pour le moment s'il ne voulait pas voir sa trachée exposée fièrement sur la table de la cuisine.

- Alors ... comment va ton fils ?

Il n'avait pas prononcé son nom, histoire de pas se prendre une remarque trop facile dans les dents. Il attendit en regardant Ethan droit dans les yeux. Il avait fier allure, la mine assurée, les épaules carrées et droites, il envoyait un message clair "tout roule ma poule". Kim en ressentit une satisfaction qui l'étonna, il était content que son ancien meilleur ami soit heureux... C'était quand même bon signe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 622


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Mar 1 Nov - 13:09

Il l'avait pas trouvé très subtile sa menace. C'était peut-être de l'ironie ? Mais il ne s'arrêta pas dessus, plus interpeller par « Une rupture n'a jamais tué personne », ça avait eu le mérite de le surprendre, tirant un haussement de sourcils à Ethan. Sérieusement ? Il l'avait VRAIMENT dit ? Ok, ça avait le mérite d'être réaliste, mais quand même… On sortait pas ça au grand frère de sa copine. Ça faisait un peu « Je sais que cette relation ne dura pas ». Kim pouvait écrire « Comment foirer une relation avec le frère de sa copine », aux éditions « balledanslepied ». Le coréen avait peut-être été maladroit, mais… C'était pas trop son genre. Sauf avec Ethan. Mais là c'était différent, puisque leurs paroles devaient se perdre dans un espace dimensionnel avant d'arriver à leur destinataire. Kim prenait mal toutes les paroles d'Ethan, et Ethan prenait mal toutes les paroles de Kim. Même une conversation de sourd était plus productive. Donc pour le coup, l'américain ne savait pas comment interprété ses paroles.

-C'est de la maladresse, ou… Tu comptes déjà rompre avec elle ?

Ca pouvait paraître con. Une personne censée ne dirait certainement pas « Non, je veux juste m'amuser avec elle » à une personne pesant 85 kg, ayant pratiqué des sports de combats. Mais, c'était Kim. Il avait le mérite d'être franc, et il se doutait sans doute qu'Ethan ne ferait rien avec sa petite sœur à côté.
Mais bon… Si c'était ce que Kim pouvait imaginer de pire, sans doute que le brun devait s'estimer heureux. Il hésita quand même à lui dire « Fais gaffe, avec son coeur tu pourrais la tuer sous le choc », mais y avait une petite voix qui lui disait « Non, c'est mal » qui l'empêchait de la sortir. Il était temps qu'il l'étrangle d'ailleurs, ça faisait 25 ans qu'elle l'empêchait de faire ce qu'il voulait. Marre de se faire dominer par une petite voix venue de quelque part dans son cerveau.

Petite voix qui se faisait de moins en moins imposante au fur et à mesure que Kim lui parlait. Le coréen entrait dans la crise d'adolescence ? Il était passé où le petit enfant qui mettait Ethan sur un piédestal ? Qui ne voyait qu'en lui, un mec parfait grâce à ses résultats scolaire, sans vraiment se soucier de la santé mentale de son ami. Il se souvenait encore de Kim en train de piquer une crise parce qu'il lui avait annoncé ses fiançailles. D'ailleurs, il ne comprenait toujours pas pourquoi, puisque le blond lui avait dit « Tu m'annonces ça comme ça », bah lui on avait fait la même chose, hein. Il avait pas prévu de se fiancer à Miya, non plus, et il lui avait dit. Ce qui n'avait rien changé à son état d'énervement. Ah si, il lui avait demandé comment ça allait, sauf qu'Ethan voyait mal se dire « Non, je suis dans une grosse merde, je veux pas », alors que son ami faisait sa crise de son côté.
Et puis, ce n'était pas son genre de se plaindre. Il râlait beaucoup, mais si on faisait attention, ce n'était jamais sur des trucs graves. Il ne s'était jamais plaint de son accident, plus occupé à essayer de rassurer tout le monde en disant qu'il allait bien, lorsqu'il était à l'hôpital. Depuis, il en avait plus jamais reparlé, sauf avec Jun, puisqu'Ethan l'avait plusieurs fois réveillé sans faire attention, alors qu'il était en sueur. Et encore, ça avait été succin, détournant la conversation sur d'autres sujets ou en lui sautant dessus (rigolez pas, c'était une très bonne technique).

Bref, il chercha son disque dur, puisque Kim mettait toute la mauvaise volonté du monde pour l'aider. Pourquoi ils avaient été amis, déjà ? Ah oui, parce qu'il avait vu en Kim une sorte de rival, qui rendrait la compétition moins ennuyeuse, et le coréen avait beau avoir des défauts, il était franc. Bien que le blond ait été un peu aveugle, son amitié avait été sincère. Sans doute bien plus qu'Ethan, et lui-même se l'avouait. Il avait aussi fournis bien plus d'efforts pour aller vers lui, et aujourd'hui, il en avait juste marre. L'américain pouvait le comprendre, lui-même n'aurait même pas fait le quart de ce que Kim avait fait. Néanmoins, le brun n'avait jamais demandé ça, il avait toujours voulu que son ancien ami arrête de le regarder avec des yeux brillants d'admiration. Mais ça évidemment, Ethan avait dû prendre énormément de recul pour se rendre compte de ce que c'était réellement ça qui le dérangeait. Et puis, c'était aussi quelque chose qui lui plaisait. Que quelqu'un voit tous les efforts qu'il avait fournis pour en arriver jusque là. Mais de là à ne voir que ça, non.
Il s'arrêta soudainement de chercher, en trouvant son DD, et en entendant la question de Kim. Il le regarda droit dans les yeux pour évaluer le blond, alors qu'il posait l'objet sur la table basse en soupirant un peu. Kim s'en foutait royalement de son fils. Et la dernière fois qu'il lui avait demandé des nouvelles, le coréen l'avait mal pris, alors Ethan allait éviter de reproduire la même erreur.

-Tu veux quoi, Kim ? Ca sera beaucoup plus simple si tu vas droit au but.

Il avait parlé calmement, sans une once d'agressivité. Si le coréen voulait lui faire des reproches, c'était le moment. Sans doute qu'il aurait un mémoire de 60 pages, mais au moins, il l'aurait dit. Ethan avait un peu oublié toutes leurs mésententes avec lui, entre Dorian, Nathan, son accident, Jun, son avenir de futur inspecteur, réussir ses examens de médecine, il devait avouer que Kim… était passé à la trappe, mais plus par manque de temps. S'il n'y avait pas eu tout ça, sans doute que ça lui aurait pris la tête.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 115


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Dim 20 Nov - 20:37

La question que lui posa Ethan vis à vis de Kaena était légitime mais Kim n'y répondit pas. Il avait prit le parti de ne pas lui parler de sa relation avec elle. Ça ne regardait qu'eux deux, quoiqu'il se passe. Il savait très bien que s'il lui prenait le malheur de faire souffrir Kaena pour rien ou pour une raison qui n'a pas assez d'importance aux yeux d'Ethan, il passerait un sale quart d'heure alors en attendant ce jour s'il devait arriver, il préférait ne pas mêler le dit grand frère "modèle" à sa vie privée. S'il sortait avec Kaena c'est parce qu'elle est gentille, très jolie, douce, intelligente et qu'elle a malgré tout un petit caractère qui le laisse penser que ça pourrait fonctionner tous les deux, en tout cas plus longtemps que toutes les autres histoires qu'il a eu, et surtout pas parce que c'est la sœur d'Ethan. Il n'y avait même pas vraiment pensé sur le moment. C'était une plus une pulsion chimique qui avait fait tout le travail à sa place et bien lui en fallut parce qu'il ne regrettait pas de sortir avec elle pour le moment.

Il regarda ailleurs quand Ethan commença a chercher le fameux disque dur et il ne mit pas longtemps à retrouver son bien personnel. Lui et Kaena devaient être sur la même longueur d'ondes pour se connaître autant.
L'attitude d'Ethan quand il posa cette question simple le dérouta cependant. L'américain semblait un peu perdu, en mode "Attends, t'as envie de discuter maintenant ?". Il avait raison. Kim avait eut tendance à rejeter Ethan depuis la bagarre sur le parking et alors qu'il l'avait en face de lui maintenant, il faisait genre qu'ils pouvaient parler de tout et de rien. C'était un peu trop facile parce qu'effectivement si Ethan n'avait pas débarqué aujourd'hui, Kim n'aurait pas cherché à lui parler dans les semaines qui viennent. Kim soupira. Il comprenait l'attitude de son ex meilleur ami mais en même temps, il aurait eut envie que tout soit plus simple, qu'il réponde "oui super, salut !" et que voilà, ça en reste là.
Mais au fond de lui, Kim savait très bien qu'il fallait en passer par ce moment plutôt douloureux et énervant avant de tourner la page, de façon positive ou pas d'ailleurs.

Il décroisa les bras de sur son torse et haussa les épaules tout en regardant Ethan.

- J'en sais rien ? Arrêter ce cinéma là, peut-être ?

De façon totalement égoïste peut-être pour une fois, Kim voulait simplement dégager cette rancœur, cette colère qui le rongeait dès qu'il voyait Ethan ou Yoite. Il avait envie de lâcher prise à ce niveau là mais il n'y arrivait pas, et l'attitude d'Ethan qui semblait continuer sa vie tranquillement en calculant à peine le coréen alors qu'ils avaient été proches pendant toute une période lui coupait l'herbe sous le pied à chaque fois.
Il aurait aimé lui aussi être capable d'oublier ce qui s'était passé, de tourner la page et de faire sa vie tranquillement à côté mais il était pas comme ça. Lui il avait besoin d'explications, de mettre les choses à plat, de dire tout ce qu'il ressentait et d'en attendre pas moins de son "adversaire", quitte à se pourrir de noms d'oiseaux si ça soulageait mais ... de parler !
Hélas, il ne savait même pas par quoi commencer. Est-ce que c'était utile de revenir 2 ans en arrière, de reparler de ce qui s'était passé, non... Ethan allait l'envoyer bouler sans même chercher à comprendre. Il devait prendre le problème par l'autre côté.

Il décolla ses fesses du meuble derrière lui et mit ses mains dans les poches avant de son jean. Il fit les cent pas dans la cuisine. Il se jetait à l'eau et il espérait que Kaena se cacherait derrière une porte pour pas interrompre cette mise au point parce qu'il n'y en aura pas d'autre.

- On se croise d'accord ? Toi et moi, malgré nos différences, nos divergences d'opinion et tout ça, on continue de se croiser. Quoique je fasse, que ce soit pour un gala de charité, ou quand je me promène dans un quartier, je te retrouve toujours dans mon champ de vision et j'en peux plus. En sortant avec ta sœur, je m'attendais forcément à ce que ça m'exaspère encore plus et voilà, j'arrête là Ethan, je sature. Rien que de te voir là, avec ton petit sourire du mec qui se croit supérieur à moi en me faisant une leçon de morale pour sa soeur, qui affiche clairement sa réussite dans la vie, qui se la joue papa mature et sérieux alors que t'étais un mec totalement borderline y'a encore de ça 2 ans, tu m'étouffes. Je trouve que t'as pris la grosse tête Ethan, tu as totalement changé, et en si peu de temps que franchement c'est déstabilisant. J'ai pas envie de te croiser, j'ai plus envie de voir, ni de t'écouter mais pourtant voilà, t'es tout le temps là comme une putain de peau de banane sur le trottoir.

Il s'arrêta un instant. Il allait trop loin, c'était parti beaucoup plus loin que ce qu'il aurait pensé. Lui-même ne pensait pas en vouloir autant à son ancien meilleur ami d'avoir grandi sans lui. Ils ne s'étaient pourtant pas connu tant que ça mais Kim avait mit beaucoup d'amitié dans cette relation et il avait accordé sa confiance à Ethan avant de se rendre compte que lui ne le considérait que comme une connaissance et qu'il ne lui parlait pas du tout de sa vie privée.
Il n'avait pas envie d'attiser le courroux de l'ancien Fuck Off qui n'était sûrement plus le connard qui avait tabassé Yoite sur le parking mais qui restait un tas de testostérone prêt à bondir si on l'agresse, et il ne voulait pas qu'il lui refasse le portait en guise de réponse, mais sa rancœur était trop vieille pour être expliquée.

- On a jamais eu d'explications toi et moi quand on a compris qu'on était trop différents l'un de l'autre, et là encore tu m'as montré à quel point tu pouvais être égocentrique et égoïste. Je n'ai rien fais de mal dans l'histoire et pourtant c'est moi qui a été mis à l'écart. T'es même pas revenu vers moi pour m'expliquer pourquoi t'avais agis comme ça. T'en avais rien à foutre en fait de mon amitié et de ce que je pouvais représenter pour toi Ethan. Mais c'est tout toi ça, tu prends les gens et tu les jettes ensuite. Tu les utilises et quand t'en as plus besoin, tu changes d'attitude et tu deviens un gros con. Le stéréotype totale du pauvre mec par excellence. Sauf que moi je suis pas comme ça, cette rage que j'avais pour toi ce jour là, elle est toujours là et je peux pas la faire partir tant que je ne me confronte pas à toi, tant qu'on se prend pas la tête simplement comme deux adultes qui expriment leur point de vue. Je suis fatigué de te détester, j'aimerais mieux t'ignorer, et t'oublier.

A ses oreilles, ça sonnait légèrement comme une déclaration de chagrin d'amour enflammée mais c'était loin d'être le cas. Dans le cœur de Kim, ses amis comptaient généralement bien plus que ses petites amies et Ethan avait été son seul ami quand il était arrivé au Japon et pas des moindres. L'homme était un rival passionnant. Son esprit ingénieux et son aplomb avaient plu à Kim qui s'était identifié à lui et qui avait envie de le connaître et de lui ressembler. Le choc avait été puissant quand il était tombé de son piédestal et Kim ne s'en était toujours pas remis.
Sa fierté avait été piétinée quand il avait eut l'impression d'agir avec droiture et loyauté et qu'il avait été remerciée en étant ignoré et détesté par celui qu'il considérait comme son modèle quelques temps auparavant.
Si son ancien ami lui disait merde, qu'il en soit ainsi, mais au moins cette fois, il avait sorti tout ce qu'il avait à dire sur lui et même un peu trop...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 622


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Jeu 19 Jan - 23:09

On pouvait dire que Kim pouvait faire mal. Il n'aurait jamais cru s'en prendre autant plein la gueule. Enfin, pas avec cette force. Kim était une personne mesurée, mais l'idée qu'il devait en avoir gros sur le coeur, ne lui effleura pas l'esprit. Il ne faisait pas encore parti de ces personnes compréhensives. Il voulait juste lui faire mal en retour. Le bon côté c'était que ce n'était pas la première fois qu'Ethan s'en prenait plein la poire, si bien qu'il avait vite développé une carapace. Il se montrait impénétrable, froid, sans trop savoir si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Il ne répondit pas tout de suite, semblant sonder son ancien ami.

-Tu sais quelle est la différence entre toi et Yoite ? C'est que Yoite est capable d'accepter n'importe qui. Et qu'il sera réellement là si j'ai un problème. Il ne va pas me faire un sourire et se terrer dans son apparemment si quelque chose ne lui convient pas. Il va me voir moi, avant mes succès.

Il afficha un demi sourire, ayant lui-même dû mal à croire à ce qu'il disait, et mais en ayant aussi l'intime conviction que c'était vrai. Évidemment, parler de Yoite était loin d'être anodin. C'était bien tout le contraire. Sans doute que Kim était vexé, blessé qu'Ethan ait « choisi » le I don't care. Le soucis, c'était qu'il n'avait choisi personne. L'américain admettait, bien volontiers, il n'allait pas assez vers les autres et qu'il attendait toujours que ce soit eux qui fasse le premier pas. Une attitude qu'il n'arrivait pas à changer, parce qu'il ne savait jamais quoi dire. Et pourtant, il savait qu'il devrait se faire un peu plus violence, histoire de leur prouver qu'il tenait un minimum à eux. Mais il y avait cette petite voix qui lui disait que ça ne serait pas le premier ami qu'il perdrait, ni le dernier, et il laissait finalement le choix aux autres de savoir s'il voulait toujours de lui dans leur vie. Une attitude qui blessait finalement tout le monde. Il en était conscient. C'était ça le pire.

-Tu sais quand on est parti en randonné et que je t'ai annoncé mes fiançailles avec Miya, la seule chose que tu as faite c'est de ramener le problème à toi. Tu ne t'ai même pas soucié de savoir si j'allais bien, tu t'es contenté de m'engueulé de te l'avoir annoncé seulement maintenant. Le soucis, c'était que t'étais le premier à être au courant, et que j'avais compté sur toi pour me dire « T'inquiète, tu vas trouver une solution ». Mais non. Tu m'as laissé me débrouiller tout seul. J'aurais pu t'en vouloir, mais je savais que c'était dans ton caractère. Le même scénario avec tes ex. Tu disais que tu pouvais pas leur dire non parce qu'elles avaient mis tout leur courage pour te le dire… Mais est ce que tu sais à quel point l'indifférence peut faire mal ? Tu les as laissé espérer pendant des mois pour rien. Tu les as empêché de passer à autre chose, pour une soi disant bonté… Si l'enfer est pavé de bonne intention, t'en est certainement l'architecte en chef.

Il n'y avait pas une once de véhémence. Ethan était froid, plat, comme s'il refusait d'entrer en conflit ouvert avec le coréen. Pas par égard pour lui, mais parce qu'il estimait que Kim n'avait plus le droit d'avoir la moindre influence sur lui. Il l'avait approché au début pour avoir un réseau en plus, et pour apprendre le coréen. Au final, ce plan n'avait servi à rien. Bien au contraire, il avait seulement hérité des regards de reproches, et une tension encore plus grande en ressentant l'envie de Kim de… le voir s'élever d'une façon ou d'une autre au dessus des autres.
Ethan n'avait jamais eu l'impression d'être supérieur aux autres. Il les détestait tous, c'est tout. Mais, il n'avait jamais dit qu'il était le meilleur. Il n'avait jamais mis en avant ses notes. Bien évidemment, il était forcément heureux d'être le premier, et ne le cachait pas. Et puis, il était loin d'avoir un parcours avec uniquement des succès. Il s'était planté plusieurs fois. Il avait été dans le commerce, avant d'aller dans la médecine, qu'il allait finalement abandonner, pour la police. Il avait faillit foiré sa relation avec Jun, et elle s'était maintenue seulement par la volonté de ce dernier. Taylor, lui avait fait littéralement un coup de pute en lui refilant un bébé, mettant à mal ses plans d'avenir. Sa seule force c'était d'être capable de faire avec, pour continuer à avancer. Parce que la vie était pour lui qu'une succession de combat, contre lui-même ou contre la société. Il allait s'élever pour prendre son trône. Et crever dessus.

-En tout cas, je sais que je devrais pas t'inviter si je veux faire un repas de famille, puisque je t’étouffe.

Ouais, il avait dû mal à encaisser d'être une peau de banane, et de l'étouffer alors que… Ils se voyaient plus. C'était pas de sa faute s'il était le frère de Kaena, hein… Et il n'allait certainement pas s'effacer pour le bonheur du coréen. Pas son genre.

-Et tu sais, j'ai pas vraiment changé… Je suis juste heureux. Alors, je vais pas m'excuser de jouer les papas mature et sérieux, ni d'afficher ma réussite dont j'ignorais que je l'étalais. Et je ne vais pas cesser d'être une peau de banane sur ton trottoir, parce que ça c'est ton problème, pas le mien. Et si tu veux pas me croiser, fallait pas sortir avec ma sœur. Là, c'est encore ton problème. Y a pleins de choses que j'aurais pas dû faire, et j'admets que je suis pas allé souvent vers toi, mais si t'avais arrêter de regarder ton nombril, t'aurais compris ce n'étais certainement pas par fierté, ni même parce que je tenais pas à toi. Alors regarde tes propres erreurs, parce que personne n'aime être jugé. Le seul reproche que j'ai pu te faire, c'était d'être naïf, et je le disais simplement pour que t'évite de tomber de haut. Et là, c'est ce que t'y arrive.

Ethan, ce sauveur… Bon ok, les personnes naïves avaient un peu le don de le mettre hors de lui. C'était quoi cette manie de voir les qualités des gens, avant de voir leurs défauts ? C'était bien ces derniers qui déterminaient si on appréciait ou non une personne. Et à quoi ça servait de voir seulement ces qualités, oubliant les côtés plus sombre des gens ? C'était allé droit dans le mur. Il ne fallait pas oublier que quiconque pouvait vous mettre un couteau dans le dos, que ce soit volontaire ou non.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 115


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Dim 2 Avr - 21:17

Kim avait sentit la tension retomber peu de temps après qu'il avait sorti toute sa rage et sa rancœur mais au final, cet instant de soulagement ne dura vraiment pas longtemps. Il s'attendait à ce qu'Ethan réplique en se défendant et en donnant sa propre opinion mais pas à ce qu'on lui offre une toute autre vision du problème.
Alors qu'Ethan tentait de lui faire comprendre calmement comment lui il voyait les choses et surtout à quel point il en avait rien à foutre de tout ça, Kim commença doucement à comprendre que malgré tout ce temps qui avait passé, il n'avait pas prit assez de recul sur la chose. Il était resté bloqué sur le fait qu'Ethan n'avait pas eu l'envie de se confier à lui, mais de façon sûrement trop égocentrique. Là, il n'avait pas été question de lui mais uniquement d'Ethan qui n'était pas du genre à venir raconter ses petits problèmes autour d'un café le dimanche matin, ou en tout cas, pas auprès de lui.

Kim ne répondit rien, Ethan l'avait laissé déballer tout ce qu'il avait à dire et c'était à lui d'écouter maintenant. Il eut juste un sourire lorsque le bloc de béton armé lui indiqua qu'il ne l'inviterait pas aux repas de famille... Kim ne s'en formaliserait pas du tout, les enfants c'était pas trop son truc, et puis s'il y retrouvait Yoite, il préférait passer son chemin. S'il pouvait reconnaître qu'il s'était planté dans sa façon d'aborder cette confrontation avec Ethan, il ne pouvait décemment pas mettre de côté sa petite vendetta envers Yoite. Et entendre Ethan lui dire qu'au moins Yoite acceptait les gens comme ils étaient, lui déchira violemment le cœur. Il avait tellement envie de lui dire qu'en étant un pauvre type on devient moins exigent envers les autres mais là encore son éducation lui interdit de cracher son venin de façon maladroite. Il ne connaissait pas Yoite, ni le lien qui les reliait tout les deux, alors il voulait bien croire qu'il ne connaissait pas toutes les parties du puzzle, alors son avis n'avait pas d'importance.

Le jeune populaire réalisa surtout que l'amitié qu'il avait porté à Ethan n'avait jamais été réciproque de façon égale. Kim n'avait pas compté auprès de son ancien ami comme il aurait aimé. Yoite était capable d'accepter quelqu'un avec ses défauts, Kim aussi sûrement mais encore fallait-il qu'on lui parle. Ethan n'était jamais venu vers lui pour lui demander de l'aide, il avait simplement balancé son problème 6 mois après l'avoir vécu et il fallait faire avec. Pourquoi ce serait à Kim de faire des concessions et d'accepter que le bonhomme était maladroit et peu expressif ? Ethan n'était-il pas capable de faire des efforts et d'apprendre à faire attention aux autres ? Il n'était jamais venu faire le pas premier vers lui, il ne s'était jamais inquiété de pas voir son 'ami' pendant des jours, et c'était toujours au même de faire l'effort.
Alors oui peut-être que Kim avait des soucis relationnels, qu'il avait tendance à être un peu naïf en voulant voir le bon côté des gens avant le mauvais et surtout d'être maladroit dans sa façon de croire faire le bien en acceptant de sortir avec toutes les jeunes filles qui venait le voir, mais si ça c'était son défaut, pourquoi est-ce qu'Ethan n'était pas capable de l'accepter comme il était ? En quoi ça le regardait si les filles souffraient après ? Ethan était loin d'être un prince sur un cheval blanc, alors pourquoi Kim se devait-il d'être irréprochable et de devoir suivre le mouvement comme tout le monde ?

Il n'en avait pas la moindre envie.

- Tu sais à quoi elle me fait penser cette conversation ? A un dialogue de sourds. Je me rends compte qu'on est vraiment trop opposés toi et moi pour pouvoir s'accorder. J'ai peut-être pas agi comme il fallait à l'époque, je reconnais que ma réaction a pu être perçue comme égoïste mais j'étais surtout déçu que tu attendes de moi quelque chose que tu faisais pas non plus. Qu'est-ce que tu connais de ma vie Ethan à part peut-être les pauvres petites en pleurs parce que je leur porte pas assez d'intérêt ? C'est ça que je suis pour toi ? Juste cet homme là, naïf et assez sympathique pour te faire passer le temps pendant quelques mois ?

C'était pas comme ça que Kim concevait l'amitié. Pas du tout.
Il avait des tas d'amis en Corée et beaucoup d'entre eux savaient à quel point il pouvait être quelqu'un de fiable et de sensé lorsqu'un problème leur tombait sur le nez. Mais oui, comme tout homme il avait des faiblesses, et la confiance en était une parmi tant d'autres. Il avait besoin de preuves pour faire confiance à quelqu'un et l'inverse était aussi vrai. Ethan avait été quelqu'un qu'il avait eu envie de connaître et il s'était arrangé pour apprendre à le faire mais il ne lui avait vraiment pas facilité la tâche. Si ça avait pu être un défi que Kim était intéressé de relever au début, il s'était violemment détacher du personnage quand il avait comprit qu'il ne lui racontait que des choses superficielles de sa vie. Alors pourquoi Kim irait se confier à lui en retour ? Pourquoi est-ce qu'il viendrait le réconforter, l'aider ou soulager son fardeau s'il ne servait au final que d'une cinquième roue de carrosse ? Il était sensé être flatté de savoir qu'il avait été le premier au courant de ce mariage qui n'avait rien donné ? Mon dieu qu'Ethan pouvait être maladroit. Il ne pensait pas une seconde à l'effet papillon que sa pierre lancée dans l'eau pouvait créer.
Ethan était bien plus naïf que lui. Risible situation.

- Enfin bon bref, tout ça ne sert à rien. J'ai cru avoir besoin d'éclaircir les choses mais ... je me suis trompé.

En entendant Ethan dire qu'il était tout simplement heureux, Kim fut partagé entre deux émotions. Il était content pour lui mais il était blessé aussi de voir qu'il avait été le seul à souffrir de cette rupture dans leur amitié. Ethan n'avait pas l'intention de changer, il ira toujours là où il aura envie d'aller, il parlera à qui il a envie de parler, et en soi il avait raison. C'était à Kim de faire l'effort de tourner cette page qui lui gardait un pied ancré dans le passé.
Sortir avec Kaena n'arrangeait rien mais il devait faire la part dans son esprit pour éviter de ressasser sans arrêt les mêmes choses sans intérêt. Il avait juste à tout oublier.

- Tant mieux pour toi si tout roule. Je vais y aller, j'ai un truc à faire.

Il prit le temps de chercher du regard un petit carnet et un crayon pour laisser un message à Kaena. Il fut bref, un simple 'je t'appelle ce soir' et il ne perdit pas plus de temps dans cet endroit qui l'avait totalement blasé.

- Salut.

Peut-être qu'Ethan allait penser que cette attitude était lâche, qu'il fuyait devant la perfection de ses réponses ou qu'il était trop immature pour oser aller au fond de cette communication si longtemps attendue, mais c'était pas le cas. Kim n'y voyait plus l'intérêt tout simplement. Il avait besoin d'enterrer tout ce qui le reliait à cette relation qu'il avait mise sur un piédestal pour rien et il avait décidé de le faire tout de suite. Il avait besoin d'être seul pour faire le tri dans ses émotions, de faire le point sur ce qu'il devait améliorer dans son attitude, et aussi sur ce qu'il recherchait chez les autres pour pas donner de lui sans rien recevoir en retour. Ethan avait sa vie, Kim avait la sienne. Désormais, ils prenaient un chemin totalement différent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Ville d'Hoshi :: Quartier Sanjuu :: Habitations-
Sauter vers: