■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La malchance du débutant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: La malchance du débutant   Sam 31 Oct - 6:36

Installé devant son ordinateur, toujours dans la salle de son dernier cours de la journée bien que celui-ci était terminé depuis une bonne heure déjà, Mikio travaillait sur un projet qui consistait à réaliser un système d’information organisationnel et qui déjà rongeait une bonne partie de son temps. Il avait remarqué depuis la première semaine de la session qu’aucun cours n’avait lieu dans cette salle après le sien avant 16 heures et il avait pris comme habitude de rester après la fin de la leçon pour travailler sur ses devoirs avant qu’il ne doive aller à sa pratique de basket. Chaque fois, il prenait la peine d’installer une alarme sur son cellulaire pour s’assurer d’être à l’heure à son entraînement, n’étant pas le genre de personne à aimer être une nuance pour les autres en arrivant constamment en retard. Et puis, il aimait beaucoup les pratiques, surtout après avoir passé la matinée derrière son écran, ça lui faisait le plus grand bien de pouvoir courir un peu et il appréciait grandement cet effort physique quotidien.

Il travailla pendant quelques heures, à 100% concentré sur son travail, et lorsqu’il prit quelques minutes de pause et regarda l’heure, il était déjà 15h52. Pourtant, il avait bien pris la peine de mettre une alarme. Peut-être s'était-il trompé d'heure? Il se raidit quelques secondes, remarquant que des étudiants, qu’il avait présumé être de son cours plus tôt alors qu’il pianotait sur son clavier, commençaient déjà à s’installer pour leur cours de 16 heures. Il ferma son portable et se leva brusquement, et en quelques secondes il était déjà dans le corridor, sac pendant sur une épaule et son portable bien retenu sous son autre bras. Il n’était encore jamais arrivé en retard et sincèrement, il redoutait de ce qui pourrait lui arriver si cela se produisait, peut-être le capitaine le lui reprocherait? C’était le genre de situation dans laquelle il détestait être, l’incertitude venait lui serrer l’estomac, ou peut-être était-ce sa course à travers le campus.

Il s’étonna lui-même alors qu’il arrivait au vestiaire pile à 16 heures. Il devait encore prendre le temps de se changer, mais au moins il ne serait pas en retard de 30 minutes et ça le rassurait fortement. Sans se reposer une seconde, il commença à se changer, fourrant son sac et ses vêtements pêle-mêle dans son casier avant de verrouiller celui-ci et de réaliser que s’était bien beau qu’il ait sorti ses vêtements d’entraînement, mais ses souliers eux se trouvaient toujours dans son sac et il dut ressortir tout son fouillis pour les tirer hors du casier. Il n’entra sur le terrain que cinq minutes en retard, à son grand étonnement, et pris enfin le temps de respirer quelques secondes, mains sur les genoux et gouttes de sueur perlant déjà sur son front.

Malgré son souffle court, ce qui pesait le plus sur la conscience de l’étudiant demeurait son retard et il jeta un coup d’œil autour, tentant de voir si quelqu’un avait remarqué qu’il venait à peine d’arriver. Il n’était pas le meilleur joueur de l’équipe, loin de là, et pour la peine il tentait toujours de faire de son mieux durant les entraînements pour ne pas ralentir les autres et pour se rendre utile. Il aurait donc été étonné que les autres aient remarqué son retard, comme il n’était pas le joueur que l’on remarquait le plus, mais peut-être que le capitaine l’aurait remarqué. Ou peut-être le capitaine avait-il donné des instructions juste avant qu’il n’entre? Mais s’il allait lui demander si c’était le cas, ce serait lui dire directement qu’il était arrivé en retard et il y avait tout de même possibilité qu’il n’ait pas remarqué qu’il n’était pas à l’entraînement à 16 heures tapantes. Enfin, il savait qu’il n’aurait probablement pas de lourdes conséquences pour un tel retard. Dans son ancien club de karaté, cela se soldait souvent en une plus longue série de redressements assis et de pompes, alors il ne devrait probablement pas s’en faire autant et simplement commencer son entraînement. Après avoir regagné une respiration normale, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Dim 1 Nov - 21:38

Ethan était venu un peu en avance, puisqu'il avait fini de réviser à la bibliothèque. De toute façon, il ne savait comment, il arrivait à être à peu près en avance lorsqu'il s'agissait d'apprendre, malgré sa vie bien remplie entre son fils, Jun, sa famille et ses amis. Là, il avait juste eut envie de décompresser au basket. Il avait finalement contacté Makkuro pour savoir s'il était libre de faire une partie en un contre un. Yoite s'était franchement améliorer, mais pour ce qui était du physique et de l'agressivité, ça manquait un peu pour lui. Il préférait jouer avec la racaille qui pouvait tenir sur ses deux jambes s'il chargeait trop violemment. Loin des règles de base du jeu. Il fonça d'ailleurs vers le panier, esquivant, avant de faire un agressif dunk. Dans un match, il n'aurait sans doute pas réussi, l'arbitre ayant siffler pour une faute. Il donnait le ballon à Makkuro, qui fut tout aussi agressif, pour le même résultat.
Y avait pas à dire, même s'ils étaient souvent en froid, que c'était souvent au bords de l'explosion ou des poings, lorsqu'il s'agissait de basket, ils s'entendaient extrêmement bien. Ethan était sûr de pouvoir lui faire confiance lorsqu'il s'agissait autant de la défense que de l'attaque.

Yoite fut le suivant à arriver à peine en avance, les traitant de brutes en les voyant jouer, avant de filer aux vestiaires. Le rebelle avait beaucoup changé. Lorsqu'il s'était s'inscrit, il était seulement venu pour connaître Ethan, puisqu'il avait eu une connaissance commune. Il avait souvent sécher, ce qui avait eu le don d'énerver l'américain, avant de se mettre en tête de prendre du muscle. Honnêtement, le brun avait parié qu'il allait abandonner avant la fin, mais Yoite avait réussi à aller jusqu'au bout. Il était dorénavant assidu, et il avait beaucoup progressé. Ceci dit, c'était pas difficile, étant donné qu'au début, il était pas capable de rattraper une balle. A cette pensée, Ethan afficha une mine désabusé. Ouais, heureusement qu'il avait progressé.

Il fit une pause allant voir son portable. Mikio Fujita n'était toujours pas arrivé. Étrange. Ce n'était pas son genre d'être en retard. Peut-être était il tout simplement malade ? Il allait lui envoyer un message, jusqu'à ce qu'il se rappelle qu'il n'avait pas son numéro. Il soupira, grogna à moitié, disant à Yoite de s'échauffer avant d'aller jouer avec Makkuro. Yoite devait autant améliorer sa défense que son attaque. Il ne lui réclamait pas de faire des dunk, puisque c'était un peu trop pour lui, ça qu'il soit capable de faire des trois points, serait franchement un plus.
Il s'assit sur le banc concentré sur les fiches des joueurs. Celles de Mikio était incomplète. Il devait vite remplir les informations. De ce qu'il avait vu, il était plutôt moyen partout. Par contre, il manquait de confiance en lui ce qui lui rendait un jeu timoré. Dans ces moment là, Ethan avait envie de le secouer pour lui dire de se montrer plus agressif, mais… Il faisait réellement de son mieux. Ca ne servait à rien de le brusquer… Pour le moment.

Il décolla finalement son regard en entendant la voix de Yoite qui venait embêter Mikio. Il pouvait pas s'en empêcher celui là. Ethan soupira et se leva pour les rejoindre, n'écoutant pas vraiment. Il connaissait suffisamment bien le rebelle pour savoir ce qu'il faisait.

-Va t’entraîner au lieu d'emmerder ton monde.
-C'est Fujita qui nous emmerde, j'y peux rien !

Ethan lui asséna une tape derrière la tête avec un claquement de langue. C'était l’hôpital qui se foutait de la charité, là.

-Ecoute ce que je te dis, morbac !
-Oui papa.

Yoite n'avait pas pu s'empêcher de froncer les sourcils. Comme c'était bien choisi. Peut-être que depuis qu'il était papa, il avait tendance à jouer les papas poules. En tout cas, le rebelle retourna s'entraîner, alors qu'Ethan tourna son regard vers Mikio.

-T'en fait pas pour lui. Il était pas capable de récupérer une balle avant.

… Et respire. Ethan avait l'impression qu'il allait tomber dans les pommes. Il semblait complètement fébrile. Il lui adressa un sourire histoire qu'il se détende un peu.

-Va t'échauffer. Tu vas t’entraîner avec moi.

Il avait bien l'intention de le brusquer un peu, histoire de voir de quoi il était vraiment capable. Mikio avait beau faire de son mieux, Ethan avait l'impression qu'il était obnubilé par ses compétences oubliant de s'amuser. Ok, ils avaient tous un caractère agressifs qui pouvaient intimider. Il pouvait être difficile de se faire une place dans une équipe pareil, mais contrairement au apparence, ils acceptaient volontiers les nouveaux membres. Makkuro avec son caractère presque militaire, défendait les plus petits joueurs sur le terrain avec sa stature imposante. L'américain se montrait le plus agressif et le plus rapide, analysant rapidement les situations, Yoite… C'était la petite teigne. Ce qui pouvait être assez drôle à voir dans un match. Restait à savoir ce que Mikio voulait faire comme jeu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Mer 4 Nov - 20:07

Sa respiration commençait enfin à se calmer après son jogging-surprise, mais son souffle s’arrêta lorsqu’il entendit quelqu’un passer à côté de lui. Pensant qu’il s’agissait du capitaine, il s’apprêtait déjà à s’excuser pour son retard et il releva les yeux seulement pour trouver Yoite. Il ne faut pas le prendre mal, ce n’est pas du tout qu’il n’appréciait pas son coéquipier, mais sa personnalité était grandement différente de la sienne et il n’avait pas encore eu une vraie occasion de lui parler, autre que dans un contexte d’entraînement évidemment. Alors ne sachant pas trop à quoi s’attendre, il ne fit que le regarder, ne pensant pas qu’il allait vraiment lui parler.

Et bien sûr, comme c’était bien sa vaine aujourd’hui, il s’arrêta pour discuter, ou peut-être devrait-il plutôt dire pour l’embêter un peu. Pour être franc, il ne savait pas trop où se mettre. Il se retrouvait plutôt déstabilisé, car même s’il était sympathique et qu’il se plaisait à socialiser avec les autres, il n’avait jamais vraiment su comment il devait réagir sous des commentaires négatifs. Yoite lui passa quelques courtes remarques sur son retard, suite à quoi Mikio ne fit que bafouiller un « Désolé pour le retard » incertain. Il préféra ne pas porter attention au fait qu’on lui dise qu’il emmerdait les autres joueurs, sachant qu’il allait prendre cette remarque trop à cœur s’il s’y attardait vraiment.

Le capitaine arriva juste à ce moment et il relâcha un souffle qu’il ne savait pas qu’il avait commencé à retenir. Cela n’aida pas à sa respiration saccadée de plus tôt, et il les regarda parler, se demandant s’il devait aller directement s’entraîner, mais bon, il pouvait bien y aller après s’être excusé auprès du capitaine. Il n’avait pas l’air fâché, cela aida le Fujita à se calmer un peu. Puis Ethan asséna un coup derrière la tête de Yoite et Mikio se tendit visiblement devant le spectacle.

-Ecoute ce que je te dis, morbac !

-Oui papa.

Alors que son coéquipier partit s’entraîner, le capitaine tourna son regard vers le retardataire et de nouveau ses muscles se tendirent. Bon, il devait définitivement se calmer un peu parce qu’à ce rythme ses nerfs allaient lui en vouloir.

-T'en fait pas pour lui. Il était pas capable de récupérer une balle avant.

Suite à ce commentaire, étrangement réconfortant, il ne suffit heureusement que d'un simple sourire de la part de son interlocuteur pour faire des miracles sur lui et il se détendit rapidement en sachant qu’il n’était pas en colère contre lui pour son retard.
 
-Va t'échauffer. Tu vas t’entraîner avec moi.

Mikio hocha la tête et lui retourna son sourire, se redressant de sa position repliée pour exécuter les ordres de son capitaine suite à un « Sans problème! » rempli d’entrain, restant sur place et commençant à étirer ses épaules lorsqu’il réalisa l’ampleur de ce qu’il avait dit. Ils allaient s’entraîner ensemble? En d’autres mots, il allait être évalué, n’est-ce pas? D’ordinaire, bien qu’il aurait été un peu inquiet, il se sentait plutôt soulagé de pouvoir passer un entraînement avec Ethan, il aurait des commentaires sur sa performance et pourrait s’améliorer suite à ceux-ci. Cela ne pourrait que l’aider et il espérait que son mauvais karma se limiterait à son retard pour aujourd’hui.

Il prit soin de bien étirer chacun de ses muscles et articulations, surtout au niveau de ses jambes après le jogging imprévu qu’il venait de faire. Il ne voulait pas non plus s’étirer quelque chose en pleine pratique, ayant déjà peur d’avoir été une nuisance à cause de son retard lors de celle-ci. Avec toute la conviction dont il était capable, il reporta son regard à son capitaine, toujours en plein échauffement.

-Capitaine, est-ce que ce serait possible de vraiment me dire tout ce que je pourrais améliorer, question que je sache sur quoi je dois travailler pour les prochaines fois?

Il mit l’accent sur le fait qu’il voulait tout savoir, il ne voulait pas qu’il retienne des commentaires de peur de lui en mettre trop sur les épaules. D’accord, il n’était pas du genre à avoir la meilleure confiance qui soit, mais il était du genre à bosser fort dans ce qu’il faisait, surtout si cela incluait d’autres personnes.

-Je m’entraîne chaque jour, mais si j’avais des objectifs précis, ça m’aiderait beaucoup!

Maintenant que sa respiration était calme et qu’il s’était étiré, il se sentait déjà beaucoup mieux. Et puis Ethan avait réussit à le détendre, ne serait-ce qu'un peu. De plus, l’idée de s’entrainer avec le capitaine lui faisait plutôt plaisir et le fait qu’il ait empêché Yoite de l’ennuyer aussi, ayant fait remonter son humeur en flèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Dim 15 Nov - 15:15

Ethan fut un peu surpris par Mikio. Il n'était jamais tombé sur une personne qui voulait dès le début s'améliorer. Néanmoins, son visage ne marqua aucun étonnement, réfléchissant à ses lacunes. Son physique était pas mal. Ca ne valait pas le reste de l'équipe, mais il n'en était pas un boulet pour autant. Il arrivait à tenir tout un match. Alors ce n'était pas vraiment quelque chose à combler. Sa technique aussi était à améliorer, mais ça restait logique.

-Ta confiance en toi.

C'était sa plus grosse lacune puisque cela faussait quelque peu son jeu et l'empêchait de se donner à fond, même s'il était motivé. Il manquait d'agressivité, et avait sans doute trop peur de faire des fautes. Tout le contraire de Makkuro, en fait, où Ethan avait toujours peur qu'il soit justement trop agressif. Mikio devait apprendre de lui, et le russe devait apprendre du japonais. Au final, ils pourraient faire un bon duo.

-T'as le droit à l'erreur, on t'en voudra pas. Et c'est seulement ceux qui ne font rien qui ne se plantent jamais, n'est ce pas ? Alors bouffe tes adversaires, hésite pas à te faire détester d'eux, ok ?

Il doutait que ça marche aussi facilement, mais Ethan sentait bien qu'il fallait constamment le rassurer et lui dire qu'il avait bien fait. Ce n'était pas spécialement un problème pour l'américain, puisque Mikio ne cherchait pas l'attention, donc ça ne le dérangeait pas vraiment de faire des compliments. C'était juste dans le caractère de Mikio de s'effacer, et c'était bien le rôle du capitaine de le pousser à aller plus loin.

-Sinon, j'aimerai voir si t'es capable de faire des 3 points. Et d'analyser une situation pour que tu sois meneur de jeu.

Pour le moment, c'était Ethan qui prenait ce rôle. Mais, il ne se sentait pas le plus à l'aise à ce poste, puisqu'il ne pouvait pas se montrer agressif, et devait garder la tête froide ce qui l'empêchait de réellement profiter de son potentiel. Mikio par son manque de confiance en lui serait bien plus prudent et sans doute qu'il y aurait moins de perte de balles. De plus, il préférait éviter de le mettre en contact direct avec les adversaires, étant donné qu'il était plutôt petit.
Oui, il était en train de donner le rôle le plus important à la personne qui avait le moins de confiance en lui. Mais, Ethan était confiant sur ses capacités.

-Je te préviens, c'est un poste difficile, et ça sera toi qui devra imposer le rythme du jeu, mais ton manque de confiance peut être aussi un atout. T'es rapide, même si tu devras faire un peu de musculation pour élargir tes épaules, je pense que t'as les capacités, ok ? Donc te mets pas trop la pression.

Il lui donna le ballon et se recula un peu pour le laisser jouer.

-Fais moi des 3 points.

Ethan n'avait pas spécialement prévu un quelconque programme pour Mikio. Il était débutant, et l'américain devait discerner ses forces et ses faiblesses, mais si tout ce se passait comme il le voulait, Mikio devra surtout faire un effort sur le plan mentale, puisque sa condition physique était bonne. Le reste serait surtout de travailler les bases et revoir ses appuis, et lui apprendre à jouer sous pression pour qu'il puisse s'habituer aux futurs matchs.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Mar 24 Nov - 20:38

-Ta confiance en toi.

Mikio fut surpris par cette réponse, il s'attendait plutôt à se faire dire de gagner des muscles considérant sa petite taille, mais il n'aurait jamais envisagé qu'on lui dirait de travailler sur sa confiance en soi. N'étant pas stupide, il réalisait bien qu'il n'avait pas la plus grande confiance en soi de la planète, mais de là à penser que c'était si flagrant que même les autres pouvaient le remarquer... Ou peut-être Ethan était-il très perspicace? Ce devait être le cas, enfin il espérait bien que ce le soit, il ne voulait pas avoir l'air d'un moins que rien aux yeux des autres non plus. Malgré tout, il ne put s'empêcher d'être un peu inquiet. Le sentiment s'estompa un peu lorsque le capitaine continua, lui disant que même s'il faisait des erreurs on ne lui en voudrait pas, mais une once d'inquiétude lui resta en tête et il se dit qu'il devrait réfléchir sur cela, mais plus tard. Il hocha toutefois la tête pour signifier qu'il avait compris et que ces mots avaient su l'apaiser un tant soit peu.

-Sinon, j'aimerai voir si t'es capable de faire des 3 points. Et d'analyser une situation pour que tu sois meneur de jeu.

À ces mots, Mikio parut surpris quelques secondes, comme s'il n'était pas certain d'avoir bien compris, de grands yeux étonnés fixant le capitaine, tentant de savoir s'il était ou non sérieux. Mais Ethan avait toujours l'air sérieux alors il ne se questionna pas très longtemps, son air inquiet revenant en trombe s'afficher partout sur son visage. Il se croyait clairement incapable de remplir ce rôle, il n'arrivait même pas à s'imaginer dans cette position. Ce n'est pas qu'il n'aimerait pas tenter le coup, il aimerait bien en fait, mais il ne voulait pas causer de problèmes pour l'équipe. Le capitaine étant celui à ce poste, il avait toujours admiré son talent, et il doutait fort pouvoir être aussi doué que lui.

Ethan expliqua ensuite en quoi ce poste était difficile et il aborda le sujet de la musculation, suite à quoi Mikio pensa déjà à quand il pourrait passer au gym au courant de la semaine. Puis il entendit Ethan lui dire de ne pas se mettre la pression et il était triste de ne pas pouvoir l'écouter, car oui, il allait se mettre beaucoup de pression. Et Dieu sait qu'il travaillait mal sous pression, il réalisait qu'il devrait se calmer au plus vite. Tout ce qu'il s'imaginait était lui au milieu du terrain, ballon en main, incapable de prendre une décision et faisant la pire passe possible. Ou encore allant au panier et envoyant le ballon partout sauf vers le panier. Il laissa s'échapper un petit soupire. Pourtant, il savait avoir une bonne logique, c'est ce qui lui donnait son talent pour sa compréhension rapide. Mais de là à mener le jeu? Encore une fois il pensa à son horaire et établit un moment pour aller acheter des livres sur le basket, peut-être aussi télécharger des matchs sur son ordinateur qu’il pourra regarder dans ses temps libres?

Ses pensées furent interrompues alors que son regard capta le ballon qu'Ethan lui lançait à la dernière seconde, l'attrapant de justesse, mais pas avant l'impact contre son ventre et il tenta de la jouer cool comme si ce n'était pas arrivé.

-Fais moi des 3 points.

Il regarda son capitaine quelques secondes, hochant la tête comme il l'avait fait plus tôt et driblant le ballon pour dissimuler ses mains un peu tremblantes. Il devait se ressaisir. Bon, il n'avait réussi à faire plusieurs paniers et à lancer avec contrôle que lorsqu'il était seul, le soir, sans spectateur, et aujourd’hui les gens autour, sans compter le regard de son capitaine, le rendaient nerveux. Il ne serait jamais utile dans un match s'il n'arrivait pas à supporter le regard de son propre capitaine! Il devait se calmer. S'il arrivait à lancer ici, dans cette situation, comme il lançait lorsqu'il était seul, ce serait déjà un grand progrès. Il calma sa respiration, inspirant par le nez, expirant par la bouche, gardant ses yeux rivés sur le panier et nulle part ailleurs. Il cessa de dribler et attrapa le ballon, le plaçant dans sa main, prêt à lancer, et il sauta, envoyant le ballon vers le panier.

Le ballon alla directement vers l'anneau, entrant en contact avec celui-ci et étant renvoyé directement vers lui, probablement à cause du tremblement de ses mains et de sa nervosité qui l'avait entrainée à mettre plus de force qu'il ne l'avait prévu dans son lancer. Le ballon vint rebondir sur le sol juste à côté de son pied et il l'attrapa, son visage prenant une légère teinte rosée. Il ne ferait pas de progrès aujourd'hui, il semblerait, à moins qu'il ne trouve un moyen de se calmer.

-Je... Je t'assure que lorsque je m'entraine j'arrive à faire des paniers!

Il ne voulait surtout pas avoir l'air du membre qui n'était là que pour faire joli, et sa nervosité le mettait instinctivement sur la défensive. Il avait beaucoup de bonnes intentions, et n'ayant pas vraiment d'autres passe-temps, mis à part peut-être ses études, il était sérieux à propos du basket et il voulait vraiment s'améliorer, et si cela l'amenait à avoir un meilleur poste dans l'équipe, il en serait ravi, mais il ne pouvait s'empêcher de penser que d'ici là il ne pouvait que nuire.

-Je me pratique même à lancer de n'importe quelle position et je me débrouille pas mal!

Il se sentit le besoin d'ajouter cela, pour prouver qu'il ne faisait pas que rester devant son portable à ne rien faire. Il dribla quelques coups et envoya le ballon vers le panier de nouveau, mais il frappa le panneau cette fois-ci, et le ballon revint vers eux de nouveau et Mikio sembla mi-agacé et mi-déçu. Ce n'était pas le moment pour être malchanceux, déjà qu'il était arrivé en retard, il ne voulait pas faire perdre son temps à son capitaine non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Dim 29 Nov - 23:29

Ethan observa sans rien dire son lancer. Mais il était à peu près sûr que Mikio allait le rater. Il avait rapidement compris qu'il stressait facilement, et en cet instant, même un piquet serait plus souple que lui. Mais, il ne dit rien. La raison étant qu'il ne voulait pas le couper dans son élan, et le fait qu'il intervienne serait sans doute contre productif, et donnerait trop une valeur de jugement, ce qui ne ferait que le stresser davantage. Déjà que l'Américain avait l'impression qu'il allait lui faire une syncope d'une minute à l'autre, il allait éviter de remuer le couteau dans la plaie.
Son cadet était suffisamment grand pour le faire tout seul à ce qui lui semblait. Ça l'agaçait un peu. Il savait que Mikio était de très bonne volonté, il ne pouvait rien dire dessus. Néanmoins, le basket était avant tout un jeu, et il semblait plus obnubilé par le fait de réussir pour ne pas se faire taper dessus plutôt que de s'amuser. Évidemment, il fallait être sérieux, mais où était l’intérêt de jouer si c'était pour paniquer aussi facilement à l’entraînement ? Ethan préférait éviter d'imaginer comment ça serait lors des matchs.
Il afficha une petite moue dubitative, se fichant un peu de ses excuses, préférant réfléchir à un moyen de le détendre. Le jeune homme manquait de confiance en lui, mais il manquait aussi de confiance en ses coéquipiers. Le dernier point était normal, après tout il ne connaissait pas les membres.

La pseudo racaille hocha gravement la tête lorsqu'il apprit que son équipier s'entraînait régulièrement. Ok. Il lui faisait confiance étant donné le caractère qu'il montrait, Ethan doutait qu'il sache mentir correctement de toute façon. C'était déjà un point en moins à voir. Ceci dit, il voyait le travail exorbitant que ça lui demanderait. Mikio devait absolument baisser la pression pour réussir à progresser.
Maintenant, c'était à Ethan de l'aider. Il devait lui apprendre à se détendre et marquer au fer rouge sur sa peau qu'il n'allait pas lui cracher dessus. Méthode violente, mais l'Américain n'était pas patient. Le soucis, c'était qu'il n'avait pas intérêt à s'énerver non plus, histoire de ne pas envenimer la situation.

Il tourna la tête vers Yoite. Peut-être qu'il aurait une idée. Il voulait travailler dans le milieu des gosses. Il se retint un soupire. Lui aussi avait un enfant, donc sans doute qu'il pourrait faire face à Mikio. Il se massa la nuque continuant de réfléchir pour savoir exactement le niveau de son vis-à-vis sans qu'il panique à l'idée d'être jugé, et condamné.

-Faut absolument que tu passes au-dessus. Lors des matchs y a souvent un public, aujourd'hui ce n'est rien. Si t'es capable de faire des trois points, je dois le voir. Et l'équipe doit savoir exactement quand tu as besoin d'eux pour venir t'aider. Alors, plante toi autant que tu veux, ça me dérange pas. Mais arrête de rater, parce que t'es pas à l'aise avec ton équipe, ok ?

Il soupira un peu. Ca allait être laborieux cette histoire. Mikio devait absolument connaître parfaitement bien les membres pour qu'il puisse se donner à fond sans arrière pensés. Ethan se plaça devant lui dans une posture défensive.

-On va t'immerger dedans histoire que tu penses seulement à marquer, et je vais essayer de t'en empêcher. Hésite pas à foncer.

Le plus dur pour lui serait d'y aller doucement au début. Le jeune homme avait tendance à un peu trop s'emporter lorsqu'il s'agissait de gagner. Enfin, peut-être qu'il n'aurait qu'à se retenir au début. Bien qu'il doutait que Mikio soit très agressif.
Il se permit en même temps de réfléchir à une façon de dérider son cadet. Nul doute qu'il lui faudrait du temps, voire beaucoup de temps. Il fallait qu'il demande à Makkuro et Yoite de chercher à le connaître et de ne pas le pousser à bout. Au vu de ses joues roses quand il avait raté le panier, ça le ferait reculer de plusieurs pas.
Il pourrait aussi lui dire de venir courir à la plage avec lui. Il y avait peu de chances qu'ils parlent, mais que Mikio soit habitué à sa présence suffisait, non ? Ethan n'en avait pas la moindre idée, mais il espérait. Sa vie était déjà bien assez remplie, il ne pouvait pas prendre sous son aile toutes les personnes avec peu de confiance en eux. Quoiqu'il l'avait jamais fait, donc il avait pas à se plaindre. Il avait même fait plus souvent le contraire. Dernier exemple en date, Saki. Il n'avait pas cherché à la protéger. Ethan regrettait un peu, mais il n'était pas le seul fautif dans l'histoire, la demoiselle avait le droit de venir le remercier quand il l'aurait défendu. Au lieu de ça, ça avait été silence radio.

Mikio valait bien plus le coups. Malgré son agacement de voir un comportement pareil, Ethan avait envie de le voir s'épanouir, de prendre confiance en lui et s'amuser. Ça ne ferait que l'aider plus tard. Tsss, voilà ce que ça faisait d'avoir un enfant. Ça transformait les parents en guimauve fondue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Lun 30 Nov - 6:33

Mikio hocha la tête au premier commentaire de son capitaine, tournant et retournant le ballon dans ses mains et cherchant à se calmer. Évidemment, bien que cela ne fasse pas de miracle, ses mains cessèrent de trembler lorsqu’il les occupa à autre chose, et c’était déjà un bon point de départ. Il devait avouer qu’Ethan n’avait pas tort, cependant. Il était vrai que cette nervosité venait en grande partie du fait qu’il n’avait pas confiance en son équipe. Pas en le fait qu’il pouvait compter sur eux sur le terrain et qu’ils étaient doués, ça il le savait grandement, mais plutôt en le fait que s’il ratait quoi que ce soit, il croyait qu’on le laisserait sur le banc pour le restant de l’année.

-On va t'immerger dedans histoire que tu penses seulement à marquer, et je vais essayer de t'en empêcher. Hésite pas à foncer.

Son capitaine pris une posture défensive devant lui, et par réflexe il resserra son emprise sur le ballon et recula de quelques pas, prenant une posture similaire. Il devait avouer que cela l’entraina à se concentrer beaucoup plus sur Ethan que les autres, alors pour ce qui était de le calmer, ce fut un autre pas en avant.

-On… commence tout de suite?

Il hésita quelques secondes, puis il se mit à dribbler, gardant le ballon vers l’arrière et sa main libre devant lui comme défense. C’était une posture de base, mais efficace. Il leva les yeux vers son capitaine et commença à avancer lentement, restant à l’affut des mouvements de son adversaire. Il était familier avec ce genre d’exercice, jouant parfois avec son petit frère Ray, ou plutôt lui demandant de venir jouer avec lui pour qu’il puisse se pratiquer. Pour rajouter à cela, son « petit » frère était bien plus grand que lui, tout comme l’était Ethan, et cela le rendait d’une manière ou d’une autre plus à l’aise avec la situation. C’était le genre d’exercice qu’il aimait le plus faire avec son frère, simplement parce c’était les plus amusantes et qu’elles ne requéraient pas de le faire trop penser, et après ses longues journées devant son écran à travailler et étudier, c’est en plein ce qu’il lui fallait.

Évidemment, il ne jouerait pas de la même manière maintenant qu’il le faisait avec son frère, il se voyait mal  avoir autant de contacts avec le capitaine, et il se permettait moins de bousculer les autres membres qu’il se permettait de le faire à Ray. Aussi, Ethan, lui, était expérimenté, alors le genre de ruses et de feintes qu’il faisait à son frère ne marcherait certainement pas ici, il en était persuadé. De toute façon, situé à plus d’un bras de distance comme il l’était, il était inutile d’employer quelconque ruse dans ce contexte. Tout ce qu’il avait à faire était donc de lancer.

Mais le capitaine était plus grand, peut-être arriverait-il à bloquer son lancer? En fait, il était certain qu’il réussirait à le bloquer, il n’aurait qu’à sauter, ou même s’étirer un peu, et le tour serait joué. La meilleure solution serait de faire une feinte vers la gauche et de revenir sur ses pas avant de lancer, espérant que le capitaine le suivrait. C’était simple et prévisible, mais simple ne voulait pas obligatoirement dire mauvais. Bien que cela aurait peut-être bien fonctionné avec son frère, mais il doutait que cela marche ici. Peut-être qu’Ethan ne prévoirait pas qu’il tente de faire une feinte? C’était un autre point à prendre en considération.

Cela lui fit réaliser qu’il commençait à prendre un peu trop de temps pour élaborer son plan, et encore une fois il s’inquiéta de faire perdre son temps à son capitaine, alors sans y penser il tenta son idée de faire une feinte vers la gauche avant de lancer vers le panier. Au final, d’être en situation de jeu comme cela avait amené son esprit à oublier les autres joueurs, ou plutôt à penser tellement qu’il n’avait plus le temps de se préoccuper des autres. Cette fois, son lancer était plus qu’acceptable, mais il restait toujours la possibilité que le capitaine arrive à le bloquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Sam 5 Déc - 18:38

Apparemment, il venait de prendre Mikio au dépourvu avec son initiative, au vu de sa question. Ethan ne prit pas la peine de lui répondre puisque ça se voyait à sa posture que ça serait tout de suite. En même temps, ça n'allait pas être demain, hein. L'Américain voulait voir ses capacités. Et il en profita pour l'analyser. La position de son ballon était bonne puisqu'il l'avait tout de suite en retrait. Il serait donc capable de réagir à temps si son adversaire venait lui piquer le ballon. Il restait observer ses mouvements, ce qui se révélait tout aussi intéressant. Il était de nature prudente, donc moins de risque de perdre des balles. Il semblait bien partie pour avoir le poste, comme Ethan le pensait. La suite fut aussi d'une agréable surprise. Bien évidemment, il manquait de rapidité, et le jeune homme s'était confronté à bien meilleur. Mais l'intention était bonne. Il ne savait pas pourquoi Mikio avait été par la gauche. Est ce qu'il savait que c'était plus facile pour un droitier d'aller par là, où est ce que ça avait été impulsif ? Il n'en avait aucune idée, mais malheureusement, il n'avait pas été jusqu'au bout.
Il n'avait peut-être pas remarqué qu'Ethan était gaucher, ce qui faisait de lui un joueur relativement chiant. C'était bien connu, le pire ennemi des droitiers c'était les gauchers. Ils étaient moins habitués à jouer contre eux, puisqu'ils étaient plus rares, alors que les gauchers s'adaptaient plus facilement puisqu'ils étaient plus souvent confronté à eux. Quoiqu'il en soit, il aurait pu réagir rapidement et stopper son action facilement, mais il y alla doucement jusqu'à le laisser tirer. Après tout, c'était surtout voir si Mikio était capable de faire des trois points. Il en eut la confirmation lorsque le ballon alla dans l'anneau. Ethan alla le récupérer avec un sourire, avant de revenir vers lui.

-Bah voilà. Y a plus qu'à travailler tes feintes, ton sens de l'observation, ta vitesse, et sans doute ton endurance. Tes bases sont bonnes. T'es bien pour ce poste. T'es prudent, ça nous évitera de perdre des balles inutilement. Et tu observes instinctivement, y a juste à améliorer.

Il lui fit une petite tape dans le dos en signe d'encouragement. Avant de se tourner vers les autres joueurs présent. Il pointa du doigt Makkuro avec ses cheveux rouges flamboyant, ses yeux bleus froids et son 1,90m.

-Lui, c'est Makkuro. Il est pivot, très agressif, très bourrin et il manque de prudence. Ton contraire en fait. Mais il sera là pour récupérer les balles si tu n'arrives pas à faire un 3 points. Et il va peut-être t'engueuler, mais franchement, passe au dessus. Il le fait plus pour le plaisir plutôt que de t'en vouloir réellement. Celui qui est à côté avec les cheveux bleus et qui est venu t'emmerder, c'est Yoite. Il était incroyablement nul au début, mais il s'est amélioré depuis… Beaucoup amélioré et il est arrière. Il a un bon esprit d'équipe, et lui va grogner, mais ça sera pas contre toi, non plus. L'alier que j'ai, n'est pas là mais il a bon caractère en général. Il hésitera pas à venir t'aider en cas de difficulté, et lui ne grogne pas normalement. Et moi je suis alier fort. Des questions ?

Il lui semblait avoir tout dit. Mais il n'était pas sûr. Mikio avait besoin de cerner ses autres coéquipiers puisqu'il serait meneur, et composer avec les autres caractères de l'équipe. Ethan espérait simplement que Mikio ne se laisserait pas bouffer les caractères forts de l'équipe. Ils avaient un peu la réputation d'être des agressifs, fonçant dans le tas. Le nouveau venu serait l'eau dans le vin, et ça ne leur ferait pas de mal.

-Ah, et tu viendras t’entraîner avec moi en dehors du club, histoire de te muscler.

Mikio était un tout petit gabarit comparé à lui… En fait, c'était un tout petit gabarit avec le reste de l'équipe. Il ressemblait un peu à Yoite avant qu'il ne prenne de la masse musculaire. Néanmoins, il ne doutait pas qu'il y arriverait au vu de sa bonne volonté.
En y pensant, tout ceux qui venaient ici, allaient se transformer en athlète si ça continuait. Mais en même temps, la condition physique était extrêmement importante. Bien qu'un terrain de basket était beaucoup plus petit que celui d'un autre sport d'équipe, cela demandait aussi une très bonne condition physique avec la vitesse où les joueurs évoluaient. De plus, le nombre de joueurs étaient plus restreints et par conséquent sollicitait chacun d'eux plus facilement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Lun 7 Déc - 7:52

Mikio regarda le ballon passer dans le panier, un sourire apparaissant sur ses lèvres, content de pouvoir montrer qu’il n’était pas si incompétent que cela. Il était fier de son coup, fier que son plan ait fonctionné, mais il n’était pas si naïf et il pouvait bien voir qu’Ethan l’avait laissé marquer, après tout, à cette distance et avec son talent, il n’aurait fallu qu’un saut pour intercepter son lancer, et à la place, il l’avait observé. C’est ce qu’il était censé faire, de toute façon, alors ce n’était pas étonnant qu’il n’ait pas voulu l’arrêter dans son élan. Il sut toutefois qu’il devait avoir offert une performance satisfaisante, car son capitaine souriait, et ce sourire lui donna de l’assurance.

-Bah voilà. Y a plus qu'à travailler tes feintes, ton sens de l'observation, ta vitesse, et sans doute ton endurance. Tes bases sont bonnes. T'es bien pour ce poste. T'es prudent, ça nous évitera de perdre des balles inutilement. Et tu observes instinctivement, y a juste à améliorer.

Même pas deux secondes après avoir entendu les points qu’il aurait à améliorer, son esprit se mit à analyser ce qu’il devrait faire pour offrir une meilleure performance dans ces différents aspects. Le sens de l’observation, il se disait qu’en étudiant des matchs et en lisant amplement sur le sujet, il finirait bien par pouvoir analyser rapidement le style de jeu d’un adversaire. Non seulement ça, mais aussi il pourrait considérer quel plan est le meilleur pour chaque membre de l’équipe en analysant leur style de jeu respectif. Aussi, pour ce qui était de l’endurance, la manière la plus efficace, se dit-il, était très probablement d’allonger la durée de son jogging quotidien. Cependant, pour ce qui était des feintes et de la vitesse, il ne savait pas vraiment comment il ferait pour s’améliorer, il pourrait sûrement demander à Ethan s’il ne trouvait pas de moyens par lui-même.

La tape dans le dos qu’il reçut de son capitaine le sortit de ses pensées, elle aida même aussi à le calmer. Il n’avait pas vraiment ce genre de geste amical avec beaucoup de personnes, et cela le rendait heureux de pouvoir être décontracté avec quelqu’un, voire même de parler avec un ami, oserait-il dire. Ethan commença à commenter sur les autres membres de l’équipe, et Mikio les regarda tour à tour, mais surtout, il écouta tout ce qu’il avait à dire sur eux. Il devait admettre, malgré qu’il passait religieusement au club, il ne connaissait pas beaucoup les autres membres, seulement certains d’entre eux lui avaient déjà parlé et encore, pas plus de quelques minutes. Il était du genre à rester plus en retrait, à observer les autres et à être un peu plus réservé qu'il ne le souhaiterait.

Makkuro et Yoite faisaient partie de ceux qu’il connaissait, Makkuro, surtout car il était difficile de ne pas le remarquer, et Yoite, il devait admettre, malgré le fait qu’il aimait bien l’emmerder apparemment, il l’admirait tout de même beaucoup. Il entendait souvent parlé du fait qu’il était vraiment mauvais au début, mais pour sa part, tout ce que Mikio voyait était un très bon joueur de basket et il admirait sa détermination et les efforts gigantesques qu’il avait dû fournir pour arriver où il se trouvait maintenant.

Ethan lui demanda finalement s’il avait des questions, et en effet, la tête du Fujita débordait d’interrogations auxquelles il ne savait pas comment répondre. Il allait mentionner ce fait lorsqu’il se fit dire qu’il s’entrainerait avec lui hors des pratiques et cela lui fit un grand plaisir, se sentant comme si un ami venait de lui proposer d’aller manger un morceau après les cours, et il accepta avec joie, un grand sourire aux lèvres. Aussi, ça réglait la question d’améliorer ses feintes et sa vitesse, Ethan prendrait sûrement soin de lui faire part de différentes techniques pour y arriver lors de leur entraînement. En fait, Mikio connaissait bien les différents rôles, ayant trouvé pertinent de lire sur le sujet avant même d’arriver dans le club, et il savait que le rôle de meneur de jeu était aussi important que le quarter back dans une équipe de football américain. Ce rôle lui demanderait de connaître non seulement les autres joueurs de l’équipe et leurs capacités sur le bout de ses doigts, mais aussi le basket en tant que tel.

-Oui, ça me ferait plaisir de m’entraîner avec toi! Et puis… en fait, j’ai quelques petites questions. Déjà, est-ce que tu aurais des fiches des différents membres du club? Je suis sûr que tu dois avoir quelque chose dans ce genre?

Ce serait déjà un bon début de lire ces fiches, si fiches il y avait, car même si évidemment il prendrait soin de porter plus attention aux autres membres à l’avenir, il n’en restait pas moins que plusieurs observations ne pouvaient pas faire de tort. Il enchaîna rapidement avec une autre question qui lui vint en tête et qui lui sembla tout aussi importante, sur un ton allant de plus en plus inquiet.

-Et combien d’heures dois-je passer sur mon entraînement hors du club? Ce n’est pas que cela ne m’intéresse pas, c’est juste que j’ai mes activités au club de musique et mes devoirs à me préoccuper… j’ai quand même beaucoup de temps libre…

Il sembla hésiter avant de poursuivre, sa voix sonnant soucieuse et incertaine. C’était plus fort que lui, malgré le fait qu’il se croyait capable et qu’il avait envie de tenter le coup, il ne pouvait s’empêcher de penser au fond que les autres ne seraient pas heureux de sa performance.

-Je sais que je dois faire confiance aux autres membres, et je vais vraiment essayer… de toute façon, c’est essentiel pour être un bon meneur de jeu, mais tu sais, il faut aussi que les autres membres me fassent confiance pour que ça marche, et je doute un peu que ça arrive, je ne veux pas me plaindre, mais...

Il s'arrêta là, ne sachant pas comment formuler exactement ce qu'il pensait, alors il jugea mieux de ne pas tenter de continuer au risque de dire quelque chose de stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Sam 2 Jan - 16:49

Il haussa les sourcils surpris. Ouais, peut-être qu'avec son côté controlfreak il avait une tête à faire des fiches sur les joueurs, avec leurs capacités, leurs qualités, leurs défauts, mais… Non. Makkuro avait eu dès le début un bon niveau, et Ethan avait tout de suite noté son côté agressif et mauvais joueur. Il avait vu évoluer Yoite au fur et à mesure, si bien qu'il connaissait parfaitement ses habitudes qu'il avait acquit sans qu'il ait réfléchi. Quant à Kim… Il le connaissait bien avant qu'il entre dans l'équipe, même si le coréen avait énormément changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient parlés.
Bref, il avait principalement appris leurs états esprits et leurs capacités à force de les voir jouer. Il n'avait rien analysé, conscient que la stratégie avait ses limites.

-Non. J'ai appris en jouant avec eux, c'est ce qu'il y a de mieux. Mais je peux te passer des vidéos de matchs.


Ca il avait, histoire de voir les lacunes des membres et de les corriger à l’entraînement. De plus, il avait aussi les matchs des autres équipes afin de connaître au mieux son adversaire, même s'il ne passait finalement pas énormément de temps dessus par manque puisqu'il avait un planning plutôt serré. Il songea à refiler le travail à Mikio, mais il se ravisa assez rapidement. Il préférait éviter de lui donner trop de responsabilités d'un coup. Déjà qu'il avait été aux bords de la syncope quand il avait appris qu'il était meneur de jeu… Si en plus, Ethan lui disait que toutes les informations se retrouvaient entre ses mains, ça risquait d'être un petit peu trop pour le coeur de son kouhaï.
D'ailleurs, même l'américain ne serait pas tranquille de le laisser faire seul. Il y avait tout de même une différence entre le laisser rythmer le matchs et faire une stratégie en fonction de son analyse. Dans le premier cas, ils pouvaient toujours échanger de place, dans le deuxième… Le jeune homme avait moins de contrôle. Hors de question pour l'instant. Peut-être plus tard lorsqu'il apprendrait à mieux connaître monsieur j'ai-pas-confiance-en-moi, et s'ils resteraient tous les deux à analyser leurs adversaires.

Lorsqu'il posa son autre question, Ethan eu un sourire amusé. Ouais, il ne comptait pas monopoliser son temps non plus. L'américain n'avait pas beaucoup de temps pour lui aussi, et rajouter Mikio dans sa To Do List, c'était un peu une corvée en plus. Ce qu'Ethan se garda bien de dire, Mikio risquerait de perdre son sourire colgate, et de se renfermer dans sa coquille. Et puis, soyons franc, le peu qu'il le connaissait, il l'appréciait. Mikio n'était pas envahissant, ni collant, ce n'était pas un moulin à paroles et il n'était pas caractériel. Ça lui changeait cruellement de ses proches, et donnait un petit vent frais.

-T'inquiète pas, ça sera une fois par semaine, le samedi ou dimanche matin vers 6h de préférence. Après ça serait bien que tu développes tes muscles de ton côté. Surtout au niveau de tes épaules et de tes bras. Je te ferais des fiches pour les exercices qu'il faut pour chaque muscles et un programme, tu t'organiseras comme tu peux. L'idée c'est que ça ne déborde pas sur tes études, donc ne t'en fait pas si tu ne suis pas parfaitement le programme que je te ferais, c'est juste pour t'aider, et je te demanderai pas des comptes.  

Les avantages d'être en médecine pour le club c'était bien ça. Ethan savait exactement comment réagissait le corps et particulièrement les muscles. Si bien qu'il savait quand un joueur devait arrêter de jouer sans avoir un médecin ou un infirmier dans les parages. Sans avoir Dorian surtout, en fait. Et puis, merde quoi, soyons honnête, il éprouvait une certaine suffisance qui flattait énormément son ego. Et ça, ça fait toujours du bien.
Quant au programme, Ethan n'avait aucune intention de le surveiller de ce côté là. Il considérait Mikio suffisamment mature pour se débrouiller tout seul, de plus, il était motivé à s'améliorer, alors le jeune homme n'avait aucun besoin de jouer les professeurs qui vérifient que les devoirs ont été fait, après tout, c'était pour l'aider, rien d'autre. Objectivement, il n'avait pas besoin de se donner à fond pour le club au point de délaisser ses amis, ou ses études.  

Et voilà que son manque de confiance en lui refaisait surface. Ca commençait légèrement à lui taper sur le système. Il pouvait se douter que c'était difficile de passer au dessus, mais Ethan n'ayant jamais connu ça, c'était quelques peu difficile de compatir.

-Arrête de réfléchir à ça. Ca viendra avec le temps. Même s'ils t'aiment pas, ça viendra quand même. T'es au centre, la balle va forcément transiter par toi, alors ils n'auront pas le choix. Et puis, tu vas t'améliorer, arrête d'être aussi pessimiste.

Il avait parlé d'un ton neutre, ni agressif, ni chaleureux. Néanmoins, il devait avouer que Mikio mettait sa patience à rude épreuve avec ça, mais de là à souhaiter qu'il garde ses doutes pour lui, certainement pas. Ethan avait besoin de connaître son état d'esprit histoire de l'aider à avancer. C'était à lui de faire preuve de patience. Avoir un fils mine de rien, ça aidait. Depuis qu'il avait Nathan, l'américain avait l'impression d'être beaucoup plus calme dans des situations où normalement, il aurait déjà grogner devant l'incompétence, le manque de confiance, le manque de rapidité, etc.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Ven 8 Jan - 19:09

Mikio regarda son capitaine avec un regard un peu décontenancé en apprenant qu'il n'y avait pas de fiches sur les joueurs, mais il se reprit vite, se disant que ce n'était peut-être pas quelque chose de généralement nécessaire à leur niveau. Toutefois il se mit déjà en tête qu'il aurait à en faire, même si ce n'était que pour s'aider lui-même. Pour que ce soit encore plus rapide, il n'aurait qu'à informatiser le tout, comme ça il pourrait facilement envoyer ses résultats à Ethan et lui demander de rajouter des informations là où il en manquerait s’il le désirait. Les vidéos des matchs devraient grandement aider pour en apprendre sur les membres de son équipe, il aurait la possibilité de voir comment ils réagissaient dans une situation où tout pouvait arriver, à comparer à l'entrainement, où il était plus difficile de reproduire ce genre de situations. Et puis, lorsque ce serait fait et qu'il serait à l'aise avec le fait de remplir des fiches, il pourrait peut-être aussi en faire sur les autres équipes? Ce ne pourrait être qu'utile.

Aussi, en entendant qu'il n'aurait à s'entrainer avec son senpai qu'une fois par semaine, il soupira de soulagement. Il serait bien plus facile pour lui de s'entraîner seul lorsqu'il avait des temps libres plutôt que de devoir ajouter des séances de musculation dans son horaire plusieurs fois par semaine. Non seulement ça, mais le fait qu'Ethan lui dise qu'il lui ferait des fiches pour l'aider lorsqu'il était seul fut grandement apprécié. Il n'aurait pas à se documenter sur quoi faire comme exercices et tout cela, il pourrait se concentrer à étudier le basket plus en détail.

La dernière réplique de son capitaine ne sembla d'abord pas le rassurer, l'idée de se dépasser pour l'équipe et qu'on n’aime pas son travail en retour ne lui plaisait pas beaucoup. En y pensant toutefois, il devait admettre qu'Ethan n'avait pas tort du tout en disant qu'il s'améliorerait, et s'il y parvenait et qu'il faisait un bon travail en tant que meneur de jeu, alors les autres finiraient bien par lui faire un peu confiance, non? Mikio paru réfléchir un petit moment, mais il se reprit plutôt vite. Il n'aurait qu'à se préoccuper qu'on ne lui fasse pas confiance que si cela arrivait, à quoi bon se préoccuper de cela tout de suite?

Après tout, il savait bien qu'il n'était pas un athlète-né et que pour avoir le physique requis pour pouvoir faire une partie entière et rester efficace tout le long, il devrait beaucoup s'entraîner. Cependant, s'il n'était pas né avec un corps préconçus pour le sport, il avait toujours eu un esprit très doué pour la gestion, et le poste de meneur de jeu saurait sans aucun doute bénéficier de cette qualité. Son regard se leva vers son capitaine, curieux, se demandant si Ethan avait déjà réalisé cela et lui avait demandé s'il voulait ce rôle pour cette raison.

Cette pensée lui redonna un brin d'entrain bien mérité et un sourire réapparut sur ses lèvres alors qu'il hocha la tête pour signifier qu'il avait compris. Définitivement, il pouvait compter sur son capitaine, ça ne faisait aucun doute, et il réalisait encore plus maintenant à quel point c'était vrai. Il devrait s’inspirer de comment Ethan prenait en main le rôle de meneur de jeu pour s’inspirer, ça ne lui ferait pas de mal de suivre les pas de quelqu’un comme lui.

-Tu as raison, je devrais commencer par me concentrer sur mon entraînement. En parlant de ça, c'est très bien pour moi le samedi matin, pour le reste, je devrais bien me débrouiller avec les fiches.

Il pensa à lui mentionner son idée de faire des fiches électroniques sur les joueurs, mais préféra s'abstenir pour le moment, aimant mieux pouvoir lui montrer un résultat avant d'affirmer qu'il le ferait. Il pourrait toujours lui montrer lors d'un entraînement, lorsqu'il en aurait quelques-unes de complétées. Cela lui rappela les vidéos des matchs, qui lui seraient infiniment utiles pour ce travail, et immédiatement il s’inclina légèrement devant son capitaine, en signe de sa reconnaissance.

-Ah, et merci beaucoup pour les vidéos des matchs... et les fiches, aussi! C'est grandement apprécié, j'en ferai bon usage.

Avec les vidéos, il lui serait possible d'obtenir des informations sans obligatoirement avoir à attendre les pratiques ou les matchs. Cela lui donnerait plus d'occasions pour s'entraîner et améliorer sa propre performance, tout en progressant aussi dans son rôle de meneur de jeu. Il eut un petit sourire à cette pensée, au moins, il avait l'air bien plus déterminé maintenant. Non seulement cela, mais il pensait demander à son petit frère de venir s’entraîner avec lui, et l’idée de passer plus de temps avec son frère ne manquait jamais à le rendre de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Dim 17 Jan - 15:39

-Ah bah voilà, un peu d'optimisme !

Depuis le début, Mikio n'avait fait qu'émettre des doutes, ça faisait du bien de voir qu'il était prêt à aller de l'avant. Honnêtement, Ethan ne savait pas comment il arrivait à vivre avec autant d'hésitations. A moins que ce soit seulement pour le basket ? Difficile à croire. Ok, le Odd pouvait sentir une certaine pression avec une équipe qui jouait déjà très bien, mais il avait rejoint ce club parce qu'il aimait ce jeu à la base, non ? Donc il devrait être plus occupé à s'amuser plutôt que de comparer son talent à celui des autres… Hum… C'est vrai qu'il était Japon. La compétition était importante, tout comme être le meilleur. Ça faisait 5 ans qu'il vivait ici, mais Ethan ne s'habituait toujours pas à cet état d'esprit. Évidemment, c'était très bien rentré pour ses études. Il avait déjà eu cette manie avant d'arriver. Manie qu'il avait hérité de son éducation en France. Pas autant compétitif qu'ici, mais plus mauvais lorsqu'on était le plus nul. Au Japon, les gens voulaient TOUJOURS éviter le conflit, alors qu'en France… Bah… C'était pas pour rien que c'était le seul pays du monde à mettre un « r » majuscule au mot révolution…

Néanmoins, la pression était d'un autre niveau ici. Comment faisait Mikio pour gérer ses études ?
Est ce qu'il allait vomir dans les toilettes juste avant les examens, convaincu qu'il allait se planter où en train de se demander si sa vie était foutue s'il se plantait ? Ça devait être drôle à voir, mais difficile à supporter. Ethan ne pourrait certainement pas vivre ainsi. Ceci dit, il avait vécu un autre type de pression en faisant parti de la famille Matthews. Il n'avait jamais eu le droit à l'erreur avec les études (ce n'était pas pour autant, il n'avait pas fait d'écart), et il avait eu une tonne de cours particuliers afin d'avoir de l'avance sur ses petits camarades.
Mais il ne s'était jamais dit « Je vais me planter » à un examen. Pour lui, c'était la partie facile, et le bout de feuille qui signait les vacances, et les fêtes quand il était adolescent. Et Dieu qu'il en avait profité.

Lorsque Mikio lui remercia de lui faire des fiches, Ethan secoua un peu la main d'un air nonchalant. A croire qu'il n'était pas spécialement friand des compliments.

-T'inquiète pas. Ça me fera des révisions par la même occasion.

Même s'il était au stade où il connaissait déjà l'anatomie humaine. Valait mieux en 5e année de médecine en même temps, sinon y avait un petit problème. Néanmoins, ça lui permettait de revoir ses bases. C'était déjà ça de gagné.

-Mais je suis ravie de voir que t'es moins enclin à vouloir aller dans ton trou, maintenant. Faut pas que t'ai peur. C'est maintenant que t'as le droit de te planter, et tant que tu te relève, c'est pas grave.

Ouais, Mikio n'aura pas toujours le droit de se tromper. Ethan en avait fait la douloureuse expérience à l’hôpital. Une erreur pouvait parfois signifier la mort. Enfin, très souvent puisqu'il avait choisi la neurochirurgie. Bien heureusement, il n'avait encore tué personne. Surtout qu'il n'était encore qu'un petit première année en résidence. Pas encore le droit de toucher au cerveau, mais il avait le droit de regarder. Ce qui était déjà pas mal, et c'était carrément intéressant.

-Allez, on retourne s'entraîner jusqu'à la fin de l'heure. On va travailler ta souplesse dans un premier temps. C'est ce qu'il y aura de plus utile, étant donné que t'es pas très grand.

En fait, il était carrément petit pour joueur de basket, mais avec Makkuro et lui, ça allait. De plus, les japonais n'étaient pas particulièrement grand. Évidemment, il y avait beaucoup d'équipe qui avait des joueurs de la tailles d'Ethan, mais… Ils n'avaient pas sa force, ni celle de Makkuro, et encore moins leur agressivité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mikio Fujita
M • Université - 4ième année
avatar

Messages 22


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: La malchance du débutant   Lun 18 Jan - 19:11

Mikio sourit, non seulement à cause de la conversation qu’il avait avec Ethan, mais parce qu’il était très heureux de pouvoir se montrer utile au reste de l’équipe. Même s’il n’était pas persuadé qu’il avait ce qu’il fallait, il était satisfait qu’on croie qu’il y arriverait s’il y mettait les efforts requis, et ça le poussait justement à vouloir faire preuve de tels efforts. Il n’avait peut-être pas un esprit de compétition très développé, mais lorsqu’il s’agissait de pouvoir être utile pour les autres, il savait redoubler de travail pour pouvoir fournir un résultat acceptable.

Aussi, si ses années de karate lui avaient appris quelque chose, c’était bien de ne pas s’éterniser sur un choix et de ne pas regretter celui qu’il choisirait. Non seulement cela, mais une des choses qu’on lui avait répétées le plus souvent dans son dojo était de ne pas baisser les bras devant un obstacle qu’il n’a pas encore tenté de relever, et bien que Mikio avait tendance à hésiter plus qu’il ne le souhaitait, il tentait de garder cette mentalité à l’esprit dans sa vie quotidienne, même si c’était plutôt difficile pour lui. Il se demandait où il en serait aujourd'hui s'il n'avait pas été immersé dans cette pensée depuis tout petit.

Il haussa un sourcil sur le fait que les fiches seraient une révision pour Ethan, curieux de ce qu’il voulait dire par là, puis il se souvint qu’il avait déjà entendu qu’il étudiait dans le domaine médical. Puis, lorsqu’il s’exprima de nouveau, Mikio ne put que hocher la tête, en accord avec ce que son capitaine lui disait. C’était tout à fait vrai que s’il y avait un endroit où il avait droit à l’erreur, c’était bien ici, même s’il aimerait éviter que ça n’arrive. Considérant qu’au karate, une erreur pouvait entraîner une fracture dans les pires cas, il était vrai qu’il devait admettre se sentir moins nerveux de faire une erreur lors d’un match. Et puis, dans son domaine, une erreur impliquait souvent de grosses pertes d’argent, ou des problèmes au niveau des ressources humaines, qui étaient souvent très difficiles à résoudre.

Puis Ethan lui dit de le suivre, ce qu’il fit sans tarder, apprenant qu’ils allaient commencer par la flexibilité. Ça lui ferait un bien fou, car lorsqu’il faisait encore du karate, il avait acquis une souplesse qu’il a lentement perdue avec le temps. La réplique sur sa grandeur le fit sourire un peu, se souvenant de la conversation qu’il avait eue avec son petit frère lorsqu’il lui avait dit qu’il comptait quitter le karate pour faire du basket. Il lui avait dit qu’il était bien trop petit pour ce sport, et que sa place était plutôt dans arts martiaux. Bien qu’il savait qu’il n’avait dit cela que parce qu’il voulait être dans le même club que lui lorsqu’il entrerait au lycée, le Fujita avait tout de même gardé à l’esprit qu’il voudrait bien montrer à son frère qu’il pouvait être doué même s’il serait probablement le plus petit du club. C’était en fait une occasion en or pour pouvoir lui démontrer cela.

Alors qu’il suivait Ethan, il laissa ses yeux explorer le terrain de basket et regarder les autres joueurs dans leur entraînement. Ils travaillaient tous très fort et semblaient s’amuser. Sans aucun doute, ils avaient tous des raisons différentes de faire du basket et plusieurs intérêts différents, et cette pensée fit réaliser à Mikio qu’il devrait probablement leur parler. Après tout, peut-être qu’il finirait par devenir ami avec quelques-uns d’entre eux, mais aussi, cela lui donnerait des raisons de plus d’être motivé. Il avait toujours été meilleur lorsqu’il travaillait pour les autres que pour lui-même, cela n’amènerait probablement rien d’autre que de bonnes choses. Ses yeux se reportèrent finalement au dos de son capitaine, et son sourire s’élargit un peu alors qu’il lui répondait.

-Ah, tu as raison, je te suis, capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La malchance du débutant   

Revenir en haut Aller en bas
 
La malchance du débutant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport :: Terrain de Basket-
Sauter vers: