■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Over my head

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 120


HnM
Un mot:

MessageSujet: Over my head   Dim 6 Sep - 16:22


Contexte : Novembre 2015


- Alors comme ça, vous y étiez vous ? Comment ça s'est passé pour vous si ce n'est pas indiscret ?

Kim sourit poliment à l'étranger en costume de pingouin qui lui faisait face. Il se retrouvait là, à parler de son expérience vécue sur le séisme d'il y'a plusieurs années à un homme de type caucasien, riche businessman, récemment arrivé au Japon et avec un grand besoin d'amis fortunés pour enrichir son cercle social et sa vie monotone. Il ne savait plus vraiment quand est-ce qu'il avait accepté cette réception assez barbante mais il comprenait pourquoi il l'avait fait. Le séisme qui avait frappé la ville avait été violent et avait marqué les esprits, et le sien n'y avait pas échappé. Il n'avait pas vécu de séisme depuis sa naissance bien que la Corée ne soit pas éloignée du Japon.

- C'était difficile, ça ne peut pas en être autrement. Pour certains c'est physiquement, moi c'était surtout moralement. C'est pour ça que je suis ici, parce que j'aimerais que la ville de Chisê soit mieux préparée à ce genre de phénomènes naturels pour éviter de futurs traumatismes à d'autres personnes... et si parler de mon expérience peut donner envie à des gens, comme vous Monsieur, de faire un don à la ville pour créer de meilleures infrastructures, alors j'en serais ravi.
- Vous semblez être un type bien Mr Chae Young, j'espère que le traumatisme que vous avez subi à l'époque ne continue pas de vous hanter.
- Je ne pourrais pas vous le jurer, Monsieur.
- Je comprends...

L'homme s'autorisa une petite tape chaleureuse sur l'épaule du jeune coréen. Kim se sentit soudain touché et presque affaibli par cette marque de gentillesse. Il n'aurait pas pensé que d'en reparler de façon si détachée lui rappellerait autant de souvenirs, et la bonté dont semblait l'homme en face de lui, prêt à faire partager, le perturba plus que de raisons.
Il s'inclina très bas pour témoigner de sa gratitude et salua poliment cet homme avant de se diriger vers les toilettes. Il avait besoin de reprendre ses esprits.

Il poussa la porte, l'endroit était vide, tant mieux. Il posa ses mains autour du lavabo et se regarda longuement dans le miroir. Des flash lui revinrent en mémoire, les tremblements monstrueux tout autour de lui, les murs qui se craquellent et les meubles autour de lui désormais plus soumis à la gravité. Des cris, du sang, des larmes...
Il détacha son regard et fit couler l'eau avant de s'en passer généreusement sur le visage pour revenir sur terre. Cette réception n'était peut-être pas une bonne idée finalement.
Il prit une longue inspiration et ressortit des toilettes, prêt à quitter la réception pour ne plus avoir à témoigner encore de son traumatisme.

Alors qu'il traversait rapidement la salle en tentant d'éviter de croiser le moindre regard, il aperçut une silhouette familière. C'était évident qu'il n'était pas le seul étudiant à avoir accepté de participer à cette réception mais il n'aurait jamais pensé que LUI serait venu. Ethan.
Il perdit un instant de sa concentration furtive et fut hélas arrêté par une autre personne, une femme cette fois-ci qui ne se fit pas prier elle par contre pour manquer de tact et d'indiscrétion.

- Vous semblez bien pressé de partir jeune homme ! J'ai entendu votre conversation avec Monsieur Millor tout à l'heure. Vous ne me semblez pas si affecté que ça par ce que vous avez vécu. Honnêtement, si vous voulez mon avis, je pense que vous n'y étiez pas, vous êtes là pour nous faire sortir nos portefeuilles mais sachez que je ne suis pas dupe, jeune homme.

Kim s'arrêta radicalement. Mais c'était qui cette femme monstrueuse ? Il la regarda, hautaine, sèche et avec plus de diamants sur elle que la reine d'Angleterre. Les rides avaient largement entamé leur ascension sur son visage et les légers tremblements qui s'emparaient de sa main droite qui tentait tant bien que mal de tenir ce verre de champagne haut de gamme, trahissait sa maladie de Parkinson.
Il haussa les épaules, décontenancé par son attitude. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle attendait de lui ... qu'il perde son sang froid ou qu'il fonde en larmes pour la faire changer d'avis ?

- Il me semble que cette réception est sans invitation, Madame. Alors si votre cœur n'y est pas, personne ne vous retiendra.

Il tenta de s'échapper mais elle insista.

- Je vais aux réceptions qui me plaisent jeune homme, seriez-vous en train de me demander de partir ?

Très bien, si elle voulait jouer à ça, alors il allait jouer.

- Et vous seriez-vous en train de m'accuser de mensonge et d'extorsion ?
- Je ...
- Ça suffit. Je suis ici de mon plein gré, tout comme vous. J'ai réellement vécu une expérience traumatisante il y'a quelques années et même si la mienne n'inclut pas d'atroces mutilations ou de cadavres qui aurait pu pigmenter mon récit pour vous plaire, sachez que votre attitude est très déplacée. Alors maintenant, que ce soit clair, si vous avez envie de redescendre de votre palais pour vous 'mêler' à ces gens qui ont besoin de votre soutien - et pas forcément financier d'ailleurs - alors je me ferais un plaisir de vous tendre la main, mais si vous venez infecter cette réception touchante aux allures d'une mémoire funèbre avec votre attirail de richesses et votre venin inconvenant, alors je me verrais dans l'obligation de vous accompagner vers la sortie.

Le verre faillit lui en tomber des mains. Le silence s'imposa entre eux, et elle prit congé de lui sans un mot de plus. Kim sentit une vague de culpabilité s'emparer de lui. Il n'avait pas fait usage de violence, à l'instar d'Ethan un an et demi plus tôt mais l'effet était le même. Il avait peut-être été trop loin verbalement. Peut-être que cette femme l'avait vécu elle aussi ce séisme et qu'elle n'arrivait pas à s'en remettre.
Il ferma les yeux et poussa un soupir supplémentaire. Son front se plissa en un rictus d'agacement et il pensa à cet instant qu'une bonne bouteille d'alcool aurait été la bienvenue pour achever cette soirée catastrophique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Mar 22 Sep - 10:51

Un courrier pour lui dire qu'il était invité à une soirée mondaine pour rendre hommage aux victimes du séisme. Il soupira profondément, déjà parti dans l'idée qu'il n'irait pas. Cela faisait un moment, et il n'avait aucune envie de rendre hommages à ces morts. C'était le passé, et il fallait tourner la page. Néanmoins, il fit un peu sa fouine pour savoir qui serait présent, histoire de se faire des relations et tracer son avenir, là où celui des autres s'étaient arrêté. C'était plutôt gonflé de sa part mais, il fallait absolument qu'il trouve le docteur Mamamiya. Il était médecin légiste dans la crime, et Ethan avait bien envie d'essayer. L'univers hospitalier ne lui plaisait pas vraiment. La compétition, l’adrénaline, rechercher une maladie, lui plaisait énormément. Mais le contact avec les patients n'étaient pas vraiment son fort. Il s'énervait rarement contre eux. Ethan se révélait juste extrêmement maladroit, et il aimait garder ses distances. Mais entendre une vieille femme en pleine démence qu'elle devait nourrir son chat et ça depuis un mois, voir un gosse avec un cancer et garder le sourire, ou qui ne le gardait pas, un jeune de 15 ans décédé dans un accident de voiture et devoir l'annoncer à ses parents, une femme mourant paisiblement dans son sommeil, et un autre demandant des médicaments parce qu'il ne trouvait pas le sommeil… Ca avait été intéressant, mais c'était bien trop humain pour lui. Le visage d'un homme qui apprenait que sa femme ne survivrait pas, son visage stoïque et choqué et le suivant jusqu'à la chambre comme un automate parce qu'il était incapable de réfléchir…
Il aurait pu s'en douter, et Ethan se sentait bête de ne pas avoir réalisé toute cette partie. Ou plutôt si, mais il pensait que ça ne le toucherait pas, persuadé qu'il ne verrait que des bouts de viande ou qu'il serait heureux quand la personne s'en sortait. Mais non, il n'éprouvait qu'un simple soulagement de voir qu'il n'avait fait gagner que quelques années, priant à chaque fois pour ne pas faire d'erreur. Ce n'était pas aussi exaltant qu'il aurait cru.
Et de fils en aiguille, il avait décidé d'aller voir vers la crime juste par attrait des films policiers, sans réelle curiosité. Mais finalement, il voulait essayer. C'était un autre genre de recherche, mais au moins, il ne restait pas dans un hôpital. Mais pour cela, il devait rencontrer le docteur Mamamiya, histoire qu'il ne soit pas juste un CV comme un autre. Il devait lui faire la conversation, sans forcément parler de son stage. Fallait y aller en douceur. Il avait appris quelques trucs dans le commerce, en plus de lui fournir un énorme compte en banque.

Bref, ce soir-là, Ethan se préparait pour cette soirée… funeste, quelques part. Il avait revêtu d'un costume gris foncé, et d'une cravate assorti, faisant ressortir ses yeux. Il tenta tant bien que mal de coiffer ses cheveux, avant de laisser tomber, avant de faire de même avec Nathan. Il était juste adorable comme ça. Il prit son sac pour bébé, avec couches, pyjama et tout tatouin, avant de se diriger vers Chîse. L'académie avait mit en place un lieu pour les enfants histoires que les parents puissent pleinement profiter de la soirée, et Ethan en profita pour l'amener avec lui. Comme ça, il pouvait donner sa soirée à Hinami, sans qu'il puisse aller chez Dorian, Kaena, ou Yoite. Et puis, ça pouvait lui faire une superbe excuse pour partir, fallait avouer.

Il déposa son cher bambin à la crèche, lui faisant un bisou avant qu'une jeune femme vienne le récupérer déjà sous le charme de Nathan. Il était trop avenant ce gosse, quand il ne faisait pas de caprices, à sourire à tout le monde. Il entra dans la salle de réception, observant les alentours cherchant à voir des têtes connues. Mais il n'eut pas vraiment le temps se faisant déjà agresser par… Une femme. Une journaliste à voir le badge qu'elle arborait.

-Bonjour, je me présente, je suis Mariko Kuzika, j'aimerais vous poser des questions si vous étiez présent au séisme…
-Non, désolé, j'y étais pas.

Il s'esquiva rapidement, n'ayant aucune envie de raviver des souvenirs de ce désastre. Il n'avait aucune envie de voir son ex petite amie aux portes de la mort, ni se rappeler son amnésie, ni comment il avait été enfermé avec sa claustrophobie, qui avait même empiré depuis, ni se remémorer un paysage faisant penser à la fin des temps. Ethan était venu pour une seule et bonne raison… le docteur Mamamiya. Qu'il repéra rapidement. Il était de taille moyenne pour un japonais, et il était facilement reconnaissable avec ses lunettes rondes lui donnant des allures de rat de laboratoire. Il alla discuter avec lui, relativement facilement avec des sujets banaux avant de lui poser des questions sur son métier en véritable inquisiteur, tirant un sourire amusé au médecin légiste. L'américain ne s'y attendait pas, et il lui demanda la raison.

-On dirait que vous êtes policier avec vos questions et qu'on n'a pas vraiment le choix d'y répondre.

Un peu surpris, le jeune homme resta sans voix ne faisant que davantage sourire le docteur, tandis qu'il s'en allait sur cette note sibylline… Pour Ethan. Ca voulait dire quoi, ça ?! Il passa une main dans ses cheveux, perplexe avant de laisser tomber. Il avait atteint son but, c'était tout ce qui comptait. Ca ne servait à rien de lui courir après, sauf s'il voulait donner une mauvaise impression.
Il se dirigea vers le buffet prenant un verre et grignotant ce qu'il venait de lui passer sous la main, observant le monde qui l'entourait. Il réprima un soupire en voyant Kim. Ce n'était pas bien grave, il y avait tellement de gens que ça serait facile de l'éviter.
Le jeune homme l'oublia bien vite d'ailleurs en voyant Dorian vers qui il alla discuter. Cela faisait maintenant un an (?) qu'il avait découvert qu'ils étaient demi-frère, mais Ethan n'avait pas spécialement cherché à le connaître. Il avait toujours dû mal à s'y faire, mais il ne rechignait pas à lui parler, ça restait juste… un peu trop courtois pour qu'ils aient une relation de frère et dès que ça allait plus loin, l'américain se sentait mal à l'aise. Mais soit, ça prendrait juste plus de temps qu'il l'avait prévu. Il resta discuter avec lui jusqu'à ce qu'on leur annonce de prendre place pour le repas et la vente au enchères.
Sur toutes les places attitrées, il fallait que la sienne soit à côté du coréen. Ca signifiait quoi ces conneries ?! Néanmoins, il ne laissa rien paraître, bien décidé à l'ignorer. Très adulte, mais valait mieux ça que de s'engueuler devant tout le monde, et il fit mine de s'intéresser à la vente pour recueillir des fonds afin d'aider les familles des victimes en difficulté. Il ne resta pas concentré bien longtemps, ses pensées dérivant entre Jun et Nathan. Il aurait aimé que l'un ou l'autre soit là histoire d'être occupé. A la place, il grignota, laissant un silence pesant entre eux.

_________________


The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 120


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Lun 19 Oct - 13:36

Et comme si son souhait avait été exaucé, Kim entendit un tintement cristallin qui intimait poliment aux invités et convives de s'asseoir pour le repas, à leurs places attitrées.
Kim fronça les sourcils, il n'avait pas faim, il avait juste envie de partir de la soirée, mais il avait promit qu'il participerait autant qu'il le pouvait et qu'il serait là jusqu'à la fin pour cette récolte de fond aux allures de mémorial. Il se força donc à rejoindre tout le monde, en évitant les regards et les questions autant que possible mais c'était un peu comme passer entre les balles pendant une guerre de tranchées.

Enfin bref, au bout de quelques minutes, il réussit à atteindre les tables et chercha sa place... Quelle ne fut pas sa déception et le sentiment d'ironie qui s'installa en lui quand il remarqua qu'il avait été assis à côté d'Ethan. Il y'avait au moins 300 personnes à cette réception et il arrivait quand même à se retrouver assis à côté de lui. Cette soirée était vraiment redoutable à tout point de vue. Il se contenta de pousser un autre soupir et recula sa chaise pour s'asseoir. Il n'avait pas envie de parler, il n'avait pas envie de manger, ni même de sourire pour faire plaisir là, il croisa les bras et regarda droit devant lui, se contentant d'écouter d'une oreille le brouhaha constant qui émanait autour de lui. Personne n'était particulièrement bruyant mais un vacarme énorme résonnait pourtant. Il avait tellement envie d'être ailleurs qu'il en avait même oublié la présence d'Ethan qui lui non plus n'avait pas décroché un mot depuis le début du repas. Il se contentait de grignoter, dévorant tout ce qui lui passait sous le nez. D'habitude Kim l'aurait charié, taquiné sur cette hyperphagie qui prenait le contrôle quand il était nerveux, mais là il ne pouvait pas. Ils ne se parlaient pas, depuis plus d'un an et demi. Du coup, cette situation était insoutenable. C'est une chose de ne pas lui avoir parlé parce qu'il ne l'avait pas croisé, mais c'en est une autre de devoir se retenir ou de faire l'effort de l'ignorer pour ne pas avoir à partir en vrille. Ce qui allait forcément arriver de toute façon.

Le repas mit une plombe à se terminer. Kim se leva de table pour espérer enfin de pouvoir partir. Il chercha l'organisateur de la soirée pour lui faire part de ses excuses et tout autant de son départ mais il ne l'avait pas encore trouvé qu'une autre nouvelle se fit entendre.

Citation :
"Chers invités,

Merci à tous et à toutes pour votre présence et votre participation. Nous espérons fortement que les mets proposés ont satisfaits vos attentes.
Pour finir cette soirée émouvante comme il se doit, nous allons maintenant vous proposer des animations.

Mises en place par nos étudiant(e)s, nous espérons qu'elles vous donneront le sourire. Amusez-vous bien et merci encore !"

Kim s'arrêta aussi sec comme si on venait de lui couper une jambe. Mince, il les avait oublié ces jeux à la con. Il avait vraiment pas la tête à ça actuellement. Faire le 'pitre' devant des bourgeois en quête d'une bonne action lui donnait simplement l'impression d'être le bouffon du roi. Il se gratta la tête pour essayer de trouver une échappatoire ou une solution pour esquiver mais il n'en eut pas l'occasion puisqu'il fut le premier à être appelé sur l'estrade fabriquée pour la soirée.

Son cœur manqua un battement, il ne s'y était pas trop attendu à ça. Et n'ayant pas participé à la création des jeux, il ne savait pas du tout à quoi s'attendre pour la suite. Il afficha un sourire créé de toutes pièces pour l'occasion et monta pour rejoindre l'animateur. Animateur qu'il avait honnêtement envie de découper en deux pour l'occasion.

- Bonsoir Mr Chae Young. Présentez-vous en quelques mots !

Kim n'était pas angoissé, ni stressé de devoir parler devant un tas d'inconnus. Il était juste agacé de faire ça à cause de cette vieille femme qui le fixait avec des poignards à la place des yeux et aussi d'autres personnes qu'il avait pas envie de voir, comme Ethan par exemple...
Quel magnifique politicien il ferait.

- Bonsoir tout le monde, je suis Kim Chae Young, je suis étudiant ici en troisième année de commerce. Je suis ravi d'être parmi vous.
- Bien Kim, votre jeu consiste à devoir faire deviner un mot à une personne aléatoire de la salle qui sera tirée au sort dans quelques secondes. Attention, vous n'avez pas le droit de prononcer le mot en question évidemment. Plus vite le mot sera deviné, plus vite vous gagnerez de points !

Kim ne demanda même pas à quoi pouvait lui servir ces points, il n'en avait que faire honnêtement. Le mot mystère lui fit remit sur un petit bout de papier, et sans même réfléchir à ce qu'il allait pouvoir dire, il attendit patiemment que l'autre zigoto fasse son numéro pour piocher le nom d'une personne présente au hasard.
Ce fut chose faîte quelques minutes plus tard et Kim faillit lui arracher la langue quand il prononça à voix haute le nom de l'unique personne de la salle avec qui il n'avait pas du tout envie de 'jouer'.

- Votre partenaire de jeu sera.... Ethan A. Matthews ! Rejoignez-nous jeune homme !

Kim était d'un naturel avenant, patient et sociable alors il avait été aisé pour lui de jouer la comédie et de mettre de côté ses réels sentiments pour donner l'impression d'être ravi mais qu'allait faire Ethan ? Lui qui avait toujours une tête de 6m de long même dans ses mauvais jours... Il ne pourrait pas mentir sur ses véritables intentions et Kim aurait presque parié une année entière d'étude qu'il ne serait pas venu sur l'estrade.
Mais après avoir comprit que tous les regards étaient rivés sur lui en attente d'une réaction quelconque, Ethan avait fini par se lever, nonchalant, pour ne pas changer son attitude d'ours des cavernes mal léché.
Il s'était également présenté en quelques mots [...] et le jeu put commencer.

Kim fixa Ethan d'un regard froid et dur, il avait perdu son sourire cette fois-ci et les circonstances voulait que le mot en question ne lui plaise pas du tout pour la situation qui les concernait. Il regrettait qu'il soit venu sur l'estrade, il n'avait pas envie de lui parler, même pour un jeu, même pour faire semblant. Il ne le haïssait pas mais il ne pouvait pas oublier ce qu'il avait vu et ça le rongeait depuis plus d'un an et demi alors il ne pouvait pas lui pardonner, pas tant qu'Ethan ne lui explique la situation calmement et prouve qu'il regrette son attitude de gros con. Mais ça... il pouvait toujours rêver, ce genre de personne... ne s'excuse jamais.

L'animateur répéta à Kim qu'il pouvait y aller, que le chrono avait démarré, alors Kim se lança, essayant de faire abstraction du fait que c'était Ethan en face de lui. Il essaya d'y mettre Kaena plutôt. C'était plus agréable.
Il avait le droit de dire un mot et d'attendre qu'Ethan en renvoie un autre pour continuer.

- Démon.

Non, c'était pas une insulte, mais Kim eut quand même une petite vague de soulagement de pouvoir lui sortir ça avec toutes les excuses du monde pour se justifier en public.
Kim mit les mains dans ses poches, il était sûr qu'Ethan allait trouver le mot d'un seul coup mais peut-être qu'il ne voudrait pas le prononcer...
Revers de la médaille, même quand le destin s'en mêle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Dim 1 Nov - 16:50

Le repas n'avait pas pu être plus festif. Il aurait mieux fait de ramener ses fiches pour réviser ses cours, au moins il aurait pu faire quelque chose. En même temps, il ne pouvait pas prévoir qu'il allait être assis à côté de Kim. C'était génial. Dire qu'il aurait pu être assis à côté du docteur Mamamiya. Mais ça aurait été trop beau. Finalement, le coréen fut appelé pour un jeu. Ethan n'avait pas pu s'empêcher de soupirer de soulagement. L'ambiance lourde s'en allait avec lui. Enfin, ça c'était ce qu'il pensait, puisque lui aussi fut appelé. C'était quoi ça ? Un trucage ? Il avait pas pu s'empêcher de penser que Kaena avait un peu magouiller pour les forcer à se réconcilier. Non, parce que là, c'était trop de malchance. Avec Kim, les choses ne se passaient jamais bien. Mais là, c'était beaucoup trop. Sauf que ce n'était pas vraiment le genre de sa petite sœur. Et elle n'aurait pas été capable de faire un plan aussi tordu.
Il sentit les regards converger vers lui. Il se retint de pousser un soupir. Ca faisait bien longtemps qu'il n'avait pas été le centre des regards dans une réception. La dernière fois c'était lors de ses fiançailles. C'était un jeu d'enfant, aujourd'hui.
Une fois la surprise passée, il se leva marchant d'un pas tranquille sans être traînant, pensant qu'il devait faire bonne impression au docteur Mamamiya. En y repensant c'était une chance d'être sélectionner, puisque ça lui donnait un peu plus de marge pour qu'il se souvienne de lui. Ethan arriva sur l'estrade avec un sourire factice, mais qui faisait terriblement naturelle. Il était capable de jouer la comédie, juste que la plupart du temps, il ne l'estimait pas nécessaire.

-Bonsoir. Ehtan Matthews, je suis en 5e année de médecine. J'espère que vous profiter bien de la soirée.

Ah oui, il se souvenait aussi pourquoi il ne fournissait pas beaucoup d'effort habituellement. Jouer l'hypocrite lui sortait par les trous de nez.
Il se recula finalement pour faire face au populaire, où le sourire poli avait fait place à beaucoup plus de froideur. Ethan n'avait pas pu s'empêcher d'afficher un sourire amusé. Ça l'emmerdait de jouer avec lui, et c'était on peut plus jouissif de voir Kim dans cet état. Néanmoins, il n'en profita pas tellement. Place au jeu. Il savait pas ce qu'ils allaient gagner, mais honnêtement, il s'en foutait royalement. L'important c'était de gagner. Rien à foutre du cadeau. Fallait écraser tout le monde.
Il eut droit à micro avant de commencer.

-Démon
-Satan
-Contraire
-Dieu
-Sous-fifre

« C'toi le sous-fifre ». Il avait dû se retenir de lui balancer ça. Le jeu, le jeu. Il ne pouvait pas se permettre de perdre. Hors de question. Ils commençaient déjà mal en plus.

-Saint
-Ailes
-Ange

Enfin ! Ca avait été assez long à trouver. Pourtant, Ethan avait été à fond. Mais apparemment dans ce jeu, les mots les plus simple étaient les plus compliqué. Il piocha à son tour un mot. Il mit quelque seconde, avant de se lancer à son tour.

-Mort
-Vie
-Lieu
-Cimetière

Apparemment ils s'amélioraient. Où ils faisaient une bonne équipe. Euh… Non. Ca c'était pas possible. Juste de la chance. Kim piocha à son tour, l'animateur faisant un petit commentaire, en attendant.

-Dormir
-Lit

Pendant une demi-seconde il était en train d'attendre la suite… Qui ne vint pas, puisqu'il avait trouver le mot du premier coup. Et le commentaire « Ils font une bonne équipe » l'assura. Ca n'avait même pas eu le don de l'énerver. Il était trop à fond dans le jeu, malgré son visage impassible, on notait tout de même son sérieux, et son avidité de gagner. Il piocha une nouvelle fois, et se lança sans réfléchir, convaincu qu'ils allaient le trouver rapidement. Parce qu'il le veuille ou non, oui, il faisait une bonne équipe.

-Féculant
-Pois
-Japon
-Riz

Déjà. En soit, ils n'avaient pas vraiment le temps de jouer. Il espérait que le prochain mot serait plus dur. Jusqu'à ce qu'on lui dise que le jeu était terminé pour eux. Déjà ?! Ethan dû se retenir d'afficher une mimique pas content, mais à la place un léger sourire naquis sur ses lèvres, alors qu'il remerciait l'animateur.
Il descendit finalement allant à sa place, tandis que d'autres les remplaçaient. L'américain les observa attentivement, alors qu'ils étaient en train de s'embourber. Mouahaha, c'était eux les meilleurs, ils pouvaient pas rivaliser.

Il ne put néanmoins suivre jusqu'au bout, puisqu'on vint le déranger. La jeune femme de la crèche plus exactement, qui semblait désolé et pas très à l'aise alors qu'elle lui demandait de la suivre. Ce qu'il fit, immédiatement inquiet pour son fils. Il sortit finalement de la salle pour qu'on lui apprenne que Nathan ne faisait que pleurer et qu'ils n'arrivaient pas le calmer. Ethan alla finalement récupérer son fils qu'il prit dans ses bras, et le berça doucement en lui caressant les cheveux. Les pleurs se tarirent peu à peu. Il adressa un sourire à la demoiselle en disant qu'il allait le garder avec lui, récupérant simplement son doudou, avant de rejoindre la réception.

Il revint à sa place, alors que Nathan regardait partout autour de lui, avant de poser sa tête sur l'épaule de son père, observant Kim. L'américain continuait à le bercer doucement, et afficha un sourire amusé devant ses yeux curieux. Nathan tendit finalement le bras vers les cheveux du coréen.

-Ils sont de la même couleur que les cheveux de Kaena, t'as vu ?

Bien sûr, son fils ne parlait pas encore très bien, mais ce n'était pas une raison pour ne pas lui parler. C'était même le contraire, ça lui apprenait le langage. Les seuls mots qu'il savait dire pour le moment, c'était « papa », « arc » pour dire Stark, « Ana » pour Kaena, « Oian » pour Dorian, et « Jun ».

-Ils gagnent ou ils perdent ?

_________________


The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 120


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Dim 8 Nov - 19:30

Ils partirent mal, très mal ! Bon dieu mais comment Ethan pouvait être si mauvais à ce jeu ? Il le faisait exprès de répondre à côté de la plaque ou quoi ? Depuis quand on ne pensait pas au mot 'ange' quand on disait démon. Les parfums, les séries, les livres, la magie noire, tout rapportait à ça... Il n'avait vraiment aucune culture générale. Kim se mordit la lèvre d'avoir osé penser ça parce qu'il savait très bien qu'Ethan était un génie, mais il était juste bête pour des sujets de la vie de tous les jours et il était persuadé que le jeune rageur voulait l'énerver en lui répondant des énormités.
Seulement, quand il remarqua ce petit sourire de satisfaction sur son visage quand il vit qu'il avait ENFIN trouvé, il comprit qu'en fait, il espérait gagner mais qu'il avait juste pas assimilé les règles du jeu aussi vite qu'il aurait dû. Bon, ils reprirent leur duo et effectivement, là, le résultat ne fut pas le même. Ils explosèrent tous les scores et les chronos. Même Kim se prêta au jeu et sentit son estomac se délier et son visage se détendre au fur et à mesure que leurs points grimpaient en flèche. Lui aussi fut presque déçu quand il fut annoncé que c'était terminé. Il remercia tout le monde poliment et fit une courbette sous les applaudissements en glissant un sournois petit clin d’œil à la mégère qui se bornait dans son attitude de vieille garce à garder les bras croisés.

Il descendit de la scène et regagna sa place pour -dans la même optique qu'Ethan, mais sans le savoir- regarder les autres jouer et se réjouir en secret quand ils faisaient moins bien qu'eux, c'est à dire... tout le temps. Il applaudissait avec générosité parce qu'il était limite en train de se moquer d'eux tellement ils étaient mauvais.
Kim n'aperçut même pas Ethan se lever de table tellement il était prit dans le jeu. C'est seulement quand il l'entendit parler qu'il se retourna légèrement pour le voir, par réflexe. Il fut assez surpris de voir le petit bout de chou sur ses genoux. Il savait que c'était Nathan. Les journaux de l'école, et les potins avaient fait le tour très très vite, alors il était quasiment autant au courant que s'ils étaient toujours amis, mais Kim ne l'avait jamais vu. Diable qu'il était mignon. Rien d'asiatique cependant, la mère ne devait pas être japonaise.
Kim ne fit pas attention à la remarque d'Ethan sur ses cheveux même si ça parlait de Kaena, c'était pas non plus un sujet à aborder entre eux, alors autant de pas relever. Cependant, il fut bloqué sur l'image d'Ethan qui se reflétait dans ses yeux actuellement. Il avait un air totalement différent à ce moment là. Radieux, protecteur et oui... absolument paternel. Kim ressentit beaucoup d'admiration pour l'ancien populaire, d'arriver à jongler entre ses études, sa vie étudiante et sa toute nouvelle vie de père. Il était un modèle si on se basait uniquement sur ces faits-là. Il avait dont forcément changé depuis l'altercation avec Yoite. Ces deux-là s'étaient même sûrement réconciliés, bêtes comme ils sont, et finalement il n'y avait que lui qui avait prit cher dans l'histoire, socialement parlant, il se retrouvait à faire la gueule à son meilleur ami et à devoir sans arrêt se friter avec le petit rebelle qui ne voulait pas lâcher l'affaire.

Il se retourna, un peu blessé de ne plus faire partie de sa vie, il aurait aimé être là pour lui dans ce changement drastique, il aurait pu l'épauler, l'aider et même le dépanner pour des rendez-vous ou des heures de cours décalées mais non, lui il continuait sa vie, comme si Ethan n'en faisait plus partie. Il s'était mit totalement à l'écart, de son plein gré. Il ne regrettait pas son choix, ni sa façon de voir les choses et d'essayer de les faire comprendre à Ethan, ça non, ce qu'il regrettait, c'était plus le fait qu'ils avaient été incapables de communiquer tous les deux pour essayer de résoudre le problème.

- Ils gagnent ou ils perdent ?

Ethan s'adressait à lui. Il ne savait pas trop quoi faire, il ne savait pas trop si c'était honnêtement ce qu'il voulait ou ce qu'il redoutait. Alors quoi, ton bébé sur les genoux t'adoucit les nerfs, c'est ça ? Bah pas moi...
Kim porta la main à son front comme pour faire taire cette gangrène qui s'emparait de lui à chaque fois que le sujet Ethan était abordé. Lui qui se plaignait de pas avoir prit le temps de discuter comme un adulte avec lui, peut-être que la situation s'y prêterait ce soir ? Il prit quelques secondes pour se concentrer et se retourna une nouvelle fois vers Ethan pour lui répondre, avec toute la retenue dont il pouvait faire preuve ce soir, et le petit bout l'aidait beaucoup avec son regard innocent qu'il portait sur ses cheveux.

- Tu te poses vraiment la question ou c'est juste pour faire la conversation ? Parce que la réponse est évidente, on est largement devant.

Il avait failli ponctuer cette évidence d'une petite remarque un peu trop personnelle, comme "normal, on est des tueurs" ou "on a toujours tout défoncé", mais il s'en était empêché, ils avaient beaucoup de choses à régler avant de repartir sur de bonnes bases, ou de pas repartir du tout.
Il tendit sa main au fils d'Ethan qui sauta sur l'occasion pour saisir son pouce de sa toute petite main adorable et boudinée.

- Il s'appelle comment ? ... Ça va tu... gères ?

Kim n'en doutait pas, c'était pas vraiment la question en fait, mais plutôt une sorte d'inquiétude de la part de Kim qui se demandait comment il avait fait pour avoir la tête partout. Kaena avait sûrement aidé, mais elle n'avait pas été bavarde là-dessus et Kim avait beaucoup de mal à parler d'Ethan sans être agressif avec elle, alors ils avaient vite abandonné le sujet, donc Kim ne savait rien de sa vie là-dessus, il ne savait même pas qui était la mère du bambin et comment se passait la relation Ethan - Jun...

Il remarqua quand même que la petite boule de colère et d'angoisse qui lui comprimait l'estomac depuis qu'il avait vu qu'Ethan était présent à cette soirée, avait disparue. Il dû reconnaître -intérieurement, ça va de soi- qu'il était presque soulagé de pouvoir lui parler.
Son ancien ami lui manquait beaucoup...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Sam 5 Déc - 14:27

Ethan fut surpris par l'arrogance de Kim. D'habitude c'était lui qui jouait le mec suffisant. Alors quoi ? Kim se transformait de plus en plus ou c'était lui qui devenait de plus en plus calme ? Sans doute les deux. Le coréen n'avait pas pour habitude de se reposer sur ses lauriers, et lui l'aurait sans doute approuvé quelques mois plus tôt. Enfin, quelques mois plus tôt, il ne lui aurait tout simplement pas adressé la parole, n'ayant toujours pas digéré la trahison de Kim. Aujourd'hui, on pouvait dire qu'il s'en foutait royalement si le populaire le détestait ou pas.

-On était pas parfait.

Juste pour rappeler que ce n'était pas impossible qu'ils soient battus. Ca serait certes dur pour les autres candidats, mais ils pouvaient toujours essayer. Certes, ça le ferait bien chier puisqu'il était mauvais joueur, mais ce n'était pas pour autant qu'il partait gagnant. Honnêtement, il espérait un score serré pour se demander qui allait gagner. Une victoire connu d'avance n'était pas vraiment une victoire.

Par contre, il apprécia moyennement que Kim vienne vers Nathan. C'était hypocrite, et trop facile. Ca ne le dérangeait absolument pas que son fils soit curieux vis à vis du coréen, mais que ce dernier en profite pour aller vers lui, c'était un autre problème. Il ne s'était pas gêné pour critiquer le père, quel droit se donnait-il pour venir comme une fleur vers Nathan. Le coréen ne faisait plus partie de sa vie, il n'avait donc aucun droit de faire ce qu'il voulait sans demander l'autorisation à l'Americain. Néanmoins, il ne dit rien espérant juste que son fils allait le mordre jusqu'au sang.

-Nathan. Et ça va.

Il n'avait pas laisser échapper une seule trace d’émotion négative pour ne pas que Nathan le capte. Évidemment. Ce n'était pas Kim qu'il cherchait à préserver.
Et non, ça n'allait pas vraiment. Qui arriverait à tout organiser avec maestria ? Il avait ses cours qui lui demandaient un temps fou, Jun qui voulait passer du temps seul avec lui, son club qui demandait aussi pas mal de temps. Comment il pourrait bien gérer ? Il se retrouvait à se dire que 24h ce n'était pas assez long en une journée. Bien heureusement, Hinami, Kaena et Yoite s'était montrés présents. Et parfois dans son désir coupable, Ethan s'isolait dans l'ancien appartement de Wun, travaillant en silence, ou simplement l'écoutant pour retrouver sa vie d'avant, histoire de se ressourcer et éviter de finir sur les rotules. Il se sentait relativement coupable de faire ça, puisque son fils ne voyait déjà pas souvent, et il se disait à chaque fois qu'il ne passait pas assez de temps avec lui. Mais sa raison contrebalançait en lui disant qu'il était là un peu les soirs de semaines et le week-end, et qu'il en avait réellement besoin pour ne pas craquer.

Il se mit à caresser la nuque de Nathan du bout des doigts en le sentant s'agiter. Infatigable ce gosse. Mais peine perdu, il chercha à se retourner pour voir ce qui se passait autour de lui, maintenant qu'il avait lâcher la main de Kim. Ethan grogna un peu.

-T'es une pile !

Il le porta finalement qu'il soit face à la foule en face d'eux. Nathan regarda rapidement avant de se pencher en avant cherchant à récupérer ce qu'il y avait sur la table. A savoir, assiette, couverts… Le jeune homme claqua sa langue contre son palais et recula les affaires pour les mettre hors de portée de son bambin, avec rapidité. Il avait l'habitude des mains baladeuses de son bambin. Ce dernier fit d'ailleurs un grognement de protestation.

-Non.

Sa voix était autoritaire et on voyait à son regard qu'il n'allait pas céder. L'Américain espérait juste qu'il ne ferait pas de scène devant tout le monde. Il en avait un peu assez d'être le centre de l'attention pour ce soir.
L'enfant, voyant qu'il n'aurait pas ce qu'il voulait décida de descendre de ses genoux pour aller voir Kim dans l'espoir sans doute de faire céder sa nouvelle connaissance. Ethan le laissa faire, tenant tout de même sa main pour ne pas qu'il tombe et lançant un regard froid au coréen pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas intérêt à bafouer son autorité. Non, parce que sinon, il allait galérer par la suite. Le jeune homme prit finalement le doudou dans le sac qu'il avait ramener pour le tendre à Nathan, et s'empressa de le prendre mais cherchant toujours à avoir ce qu'il voulait depuis le début.

_________________


The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kim Chae Young
C • Université - 5ième année
C • Université - 5ième année
avatar

Messages 120


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Over my head   Sam 9 Jan - 10:00

- Nathan. Et ça va.

Et ... c'est tout ? Ethan resta de marbre face à cette question et Kim lui resta con. Il fut très déçu de cette réponse et même agacé. Ethan venait juste de lui adresser la parole, témoignant qu'il avait envie de lui parler puisqu'il sinon il ne s'en serait pas donné la peine et maintenant que Kim tentait lui aussi la conversation, le bad guy jouait les gros durs ? Il soupira et posa ses coudes sur la table. Il était déboussolé et il venait de comprendre qu'Ethan n'avait pas non plus envie de lui pardonner son jugement. C'était respectable. Kim ne comprenait plus Ethan et Ethan n'avait jamais compris Kim, ou tout du moins il ne l'avait jamais accepté comme il était. Malgré ses principes et ses efforts, Kim n'avait jamais apprécié la façon dont Ethan se sentait supérieur à lui. Il avait toujours besoin d'avoir le dernier mot, de faire comprendre qu'il est seul maître de sa vie et qu'il n'a besoin de personne, et qu'il fait toujours ce qu'il veut. Soit, qu'il en soit ainsi. Kim abandonnait. Littéralement.

Il n'avait plus envie d'être son ami de toute façon, alors autant arrêter de se torturer l'esprit pour quelque chose qui s'était passé il y'a plus d'un an, et d'essayer de retrouver le contact qu'ils avaient eu quand ils n'étaient encore que des 'étudiants classiques' et non plus de jeunes adultes qui forgent leur caractère pour devenir de redoutables PDG. La confrontation avait toujours été inévitable mais Kim l'avait imaginé plus loyale et surtout pas pour une erreur de ce genre. Lui qui avait rêvé de longues conversations autour d'un débat à thèmes multiples entre lui et son ancien ami, il se retrouvait maintenant à devoir se contenter de 3 mots, insignifiants. Il n'aurait pas répondu que ça aurait eut le même effet.
Et c'est seulement à cet instant, que Kim lâcha prise. Il tourna la page, tout simplement.

Tandis qu'Ethan tentait de faire comprendre ses principes de vie à Nathan, Kim fouilla dans ses poches pour sortir son téléphone. Il envoya deux ou trois messages à ses amis pour savoir où ils étaient et ce qu'ils faisaient. Il allait sûrement aller les rejoindre, et s'ils n'étaient pas dispos, alors il irait se défouler un peu au club de Kyudo, ou il irait voir Saki, qui devait sûrement se terrer dans un coin de sa chambre, emmitouflée dans 3 gros pulls immondes, à regarder une araignée dévorer une mouche.
Nathan se pointa près de lui, avec son air innocent et sa petite curiosité enfantine. Il avait l'air adorable, ça il ne le niait pas, mais avec un père aussi orgueilleux et intransigeant, son avenir allait être sacrément corsé. Il croisa le regard noir d'Ethan qui ressemblait là tout de suite à un condor royal qui menace un vétérinaire de ne pas faire de mal à son petit oisillon maigrichon. Il haussa les sourcils de voir à quel point Ethan se croyait important et irréprochable. Kim se lassa.
Il posa les deux mains sur les épaules de Nathan et le retourna vers son père.

- Regarde plutôt par ici bonhomme. Si tu fréquentes d'autres personnes que ton père, tu risques de devenir sociable et délicat. Ne cours pas ce risque...

Il se leva de sa chaise en la faisant reculer sans prendre le temps d'empêcher le bruit sec sur le plancher. Il récupéra sa veste et chopa un petit gâteau au passage. Il salua d'un signe de tête les gens qui le fixaient comme pour s'excuser de manquer autant de manières à ce moment là, mais il en avait marre de devoir faire le beau devant des gens qui n'en avaient rien à foutre de lui.
Son téléphone vibra lorsqu'il mit son manteau. Il regarda l'auteur du message et en affichant un sourire, il s'en alla rejoindre sa vie à lui, sans le moindre remord ou la moindre tristesse, après tout, il ne perdait vraiment pas grand chose.

[CLOS]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Over my head   

Revenir en haut Aller en bas
 
Over my head
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Bâtiment administratif :: Aile de la Direction :: Salle de réception-
Sauter vers: