■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séance d'un délinquant ft. Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Séance d'un délinquant ft. Ethan   Mer 26 Aoû - 20:40



Séance d'un délinquant
14 heures. Fin de la pause déjeuner et reprise du travail. Mike soupira, aujourd‘hui il n’avait pas vraiment envie. Il avait chaud et était de mauvaise humeur. Pourtant il se refusait à enlever son gilet qui lui couvrait les bras. Dessous il avait un t-shirt fin, bleus marine et un simple jean noir. Il savait très bien à quoi était du cette fatigue.  Hier soir il était sorti en ville pour se familiariser encore avec cet environnement. Il ne s’était pas fait d’amis et ses seuls contacts humain étaient avec des élèves et ses collègues. Sinon il aimait bien le petit chat de son voisin, à qui il donnait un petit bol de lait de temps en temps. Il se sentait plus à l’aise avec ce petit animal. Plus qu’avec ses collègues à l’académie. Cependant ce soir là il décida qu’il était temps de se faire quelques connaissances peut-être, ou du moins de sortir de chez lui. Il se retrouva dans un bar à boire un verre d’alcool. Il savait que le lendemain il devrait travailler, mais ce soir là il voulait être tranquille et se promit à lui-même d’être raisonnable. Finalement un homme était venu l’aborder. Ils avaient parlé, ri, bu, plus que de raison. Cet homme l’avait invité à aller chez lui, mais Mike avait décliné se remémorant sa bonne résolution. Il n’avait même pas prit la peine de lui donner son numéro et rentra directement chez lui. Une fois arrivé il s’était effondré directement sur le lit et s’était endormi.

Il se remémora cette soirée en prenant son second cachet d’aspirine de la journée. Mal de crâne, n’importe quel son résonnait cent fois dans sa tête et la lumière lui brûlait les yeux. Pas besoin d’aller voir le médecin pour savoir qu’il avait une bonne gueule de bois. Il faisait bonne figure devant les autres, mais intérieurement il n’en pouvait plus ! Il n’avait qu’une envie, de rentrer chez lui, se poser sur son canapé et se laisser aller comme un mollusque. Mais bon, il devait travailler pour gagner sa vie. Il s’installa à son bureau qu’il avait lui-même décoré à son arrivé. Il avait installé au mur des cadres classiques de styles les tâches d’encres, et d’autres plus personnels comme une photo de Times Square qu’il avait lui-même prise avant de partir ou encore, juste derrière lui, un immense panorama de la maison familiale qu’il partageait avec sa mère et sa sœur. C’était son préféré. Ça maison lui manquait un peu tout de même, sa sœur aussi. Ils s’appelaient souvent tout les deux. Elle allait fêter ses 24 ans cette année. Il rentrerait pour son anniversaire et lui ramènerait un petit cadeau d’ici comme d’habitude. Cette fois-ci il pensait à un petit chat porte bonheur. Elle aimait les petites babioles. Son appartement en était rempli ! Il avait d’ailleurs une photo d’elle sur son bureau. Dessus, elle devait avoir 4 ans, et Mike 9 ou 10. Il la portait dans ses bras avec un petit sourire. C’était un des rares moments de cette époque ou le petit garçon qu’il était ne restait pas dans sa chambre et était plein de joie. Sinon, il avait d’autres photos classiques de sa famille.

Son bureau était en bordel. Des dossiers un peu partout. Trois tasses de cafés en tout, ainsi qu’un sachet de sucrerie qu’il avait entamé ce matin. Après avoir fait un petit rangement dans ses dossiers, il prit celui de son prochain rendez-vous. C’était un universitaire. Son premier rendez-vous apparemment. Le psychologue prit un dossier rouge pour le jeune homme. Il avait reçu un papier expliquant les raisons de sa venue. Par habitude, il mit ses lunettes sur son nez et le relit tranquillement. Ethan Aaron Matthews. Tiens, il devait être américain pour porter un nom comme celui-là. Il était dans sa cinquième année d’étude et avait choisi médecine. Que des informations basiques, Mike passa directement aux raisons qui font qu’il doit venir le voir. Le jeune homme c’était battu et avait écopé de minimum trois séances. Il n’aimait pas les séances obligatoires, souvent les personnes assises en face de lui sont plus méfiantes et beaucoup moins enclines à parler et se confier. Mais d’un autre côté, il savait que trop bien que parfois c’était nécessaire de faire bouger un peu les choses. Il prépara tout avant l’arrivée d’Ethan. Il rangea ses dossiers dans un tiroir, prépara des feuilles pour écrire et son dossier et essaya de camoufler son paquets de sucrerie derrière un mur de tasses. Lorsqu’il entendit que quelqu’un tapait à la porte, il lui dit simplement d’entrer et l’invita à s’assoir sur un des sièges en face de son bureau.

- Bon, je ne sais pas si tu me connais donc je vais me présenter. Je suis Mike Osrail, le psychologue de l’académie. Tu peux m’appeler Mike et me tutoyer  si tu veux, je ne me soucis pas de ces choses là. Donc tu es là parce que tu t’es battu n’est-ce pas ? Tu vas commencer par me raconter toute cette histoire puis nous aviserons ensuite.

Son speech était enfin terminé. Fini les banalités, il espérait que cette séances allait changer des habituelles. Il détailla plus en détails le jeune homme qu’il avait en face de lui. Il avait remarqué lorsqu’il était entré, qu’il était déjà beaucoup plus grand que lui, comme la majorité des adultes. Il devait faire dans les 1 mètres 80, très musclé et avait une démarche assurée. Visiblement ça n’allait pas être facile. Il était arrogant et ça se voyait. Mike devra trouver un moyen de gagner sa confiance, et ce sera difficile. Il lâcha malgré lui un petit soupir, il n’avait pas vraiment besoin de ça avec sa migraine. Il s’installa de la façon la plus confortable possible dans son fauteuil et fixa le jeune homme en face de lui dans les yeux, attendant la fameuse explication.
ft. Ethan A. Matthews
Revenir en haut Aller en bas
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Séance d'un délinquant ft. Ethan   Sam 29 Aoû - 14:09

Un long, profond, désespéré soupir s'échappa de ses lèvres. Rien que ça. Il fallait dire que les psychologues ne laissait jamais indifférents et généralement tout le monde allait à reculons. Personne n'aimait être analysé, et Ethan n'échappait pas à cette règle. Bien au contraire, il était en plein dedans, et il avait le courage d'une moule. Au bien sûr, il aurait pu ne pas se pointer, l'idée l'avait plus qu'effleuré, mais comment dire… Il valait mieux qu'il fasse profil bas pendant un certain temps, histoire de ne pas avoir de problèmes. Mais quand même, cette histoire datait d'un an. Il avait eu le temps de changer. Surtout quand un enfant vous oblige à évoluer rapidement. Jun le calmait, et il devait avouer qu'il voyait de plus en plus un avenir avec lui, vu qu'il ne ressentait toujours pas le besoin d'aller voir ailleurs. Alors franchement, il doutait que le psy soit nécessaire. Il avait fait lui-même la démarche bien avant. Cette histoire avec Yoite n'avait été qu'un écart. Un écart douloureux pour le rebelle, mais… Il l'avait cherché. Et il lui avait rien cassé. Son poignet, il l'avait cassé comme un grand en tombant. Et il avait été plus ou moins responsable de sa nouvelle relation avec Kim, puisque c'était depuis ce jour que le populaire ne lui parlait plus.

Bref, le voilà devant le bureau après son cours de médecine, au lieu de bosser à la bibliothèque. Ou comment avoir encore plus l'impression de perdre son temps… Sans oublier que pour lui, il lui fallait un certain temps pour s'habituer à une personne. Beaucoup de temps en fait. Alors, il doutait que trois séances fasse quelque chose. Nouveau soupir, avant de toquer à la personne, et d'entrer en entendant qu'il avait la permission. Il vint s'installer lorsqu'on lui montra le fauteuil, et il laissa son regard se porter sur toute la pièce. Plusieurs tableaux, mais il n'eut pas le temps d'aller plus en détails, qu'il se fit agressé par le psy. Il retint une grimace. Au moins, il était direct. Sans doute trop, parce qu'Ethan avait déjà envie de s'enfuir. Mine de rien, il préférait relégué cette fameuse journée très loin dans son esprit et pourquoi pas, l'oublier… Il ne répondit pas. Se remettant à laisser ses yeux vagabonder sur la pièce. Des tâches d'encres, sans doute son côté psy avec le test de Rorschach, en tout cas ça lui faisait penser à ça. D'autres était plus personnelles… New York… Alors soit, il avait habité là-bas, soit il était partie en vacances… Il devait avouer, qu'il n'avait jamais aimé cet endroit avec toutes ces lumières à lui donner un mal de crâne, et une maison… Très américaine. Ok, il avait habité là-bas. Le jeune homme passa ensuite son regard sur le bureau. Trois tasses, sans doute sales, sinon, elles ne seraient pas là. Il devait être de nature bordélique pour laisser ça traîner. Ce qui donnait à Ethan la furieuse envie de tout ranger, puisqu'il était un maniaque du rangement. Mais, il avait appris à lâcher un peu prise avec Nathan, puisqu'il avait la manie de tout sortir sans rien ranger. Mais un peu, hein… Dès que son fils en avait fini avec un livre, il pouvait pas s'empêcher de le remettre à sa place. Et c'était VRAIMENT à SA place.

Bref, il revint sur le psy qu'il regarda de bas en haut. Petit, fin, il avait les yeux bleus, avec un visage aux traits fins… Il était peut-être à moitié japonais. En tout cas, il venait de remarquer qu'il ne l'avait pas lâché du regard, attendant sans doute sa petite histoire. Sauf qu'il n'avait pas envie. En soit, dire qu'il avait frappé Yoite ne le dérangeait pas, il savait bien qu'il avait cherché ses punitions. Néanmoins, il y avait eu quelques conversations privée, donc Ethan n'avait aucune envie de parler avec un inconnu. Psy ou pas.

-Je lui avais demandé de se calmer, il a pas voulu, alors j'ai fini par m'énerver, et je l'ai frappé.

Grosso modo, c'était ça. On pouvait pas dire qu'il mettait de la mauvaise volonté, vu qu'il avait répondu, et on voyait bien avec sa tête extrêmement sérieuse qu'il ne se foutait pas de sa gueule. Ok, c'était concis mais fallait pas trop en demander, non plus.

-Vous aimez les tâches, ou c'est votre côté psy ? Histoire de bien montrer aux illettrés que vous avez un diplôme dans cette discipline, ou pour ceux qui ont pas regarder où ils entraient.

Il n'avait aucune intention de le tutoyer, ils avaient pas gardé les vaches ensemble, et Ethan n'avait pas envie de supprimer la distance qu'il arrivait à avoir avec la politesse. Quant aux tâches… Oui, il était réellement curieux malgré son ton sarcastique. Bon, ok, l'idée était aussi d'orienter la discutions autre part que sur lui. Et surtout pas sur cette histoire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Séance d'un délinquant ft. Ethan   Dim 30 Aoû - 11:09



Séance d'un délinquant
- Je lui avais demandé de se calmer, il a pas voulu, alors j'ai fini par m'énerver, et je l'ai frappé.

Bien. C’était plutôt sommaire, ils n’allaient pas aller loin avec ça, mais c’était un bon début. Mike allait être obligé de poser des questions et il n’aimait pas vraiment ça. Les gens se renferment plus souvent lorsqu’on leurs posent pleins de questions. Mais là il n’aurait pas le choix si lui ne parlait pas plus que ça. Il jeta un rapide coup d’œil à ses tasses et regretta de ne pas en avoir une de plus sur son bureau. Il en avait déjà trop bu aujourd’hui, si il prenait ne serait-ce qu’une tasse de plus, il ne dormirait pas ce soir. Il nota quelques mots sur un papier. Il devait arriver à gagner la confiance d’Ethan.

- Vous aimez les tâches, ou c'est votre côté psy ? Histoire de bien montrer aux illettrés que vous avez un diplôme dans cette discipline, ou pour ceux qui ont pas regarder où ils entraient.

Le psychologue fut surpris par cette question. Jamais personne n’avait prit le temps de vraiment les regarder. Il ne put s’empêcher de rire un peu. Cette séance allait être plus amusante que celles qu’il avait faites auparavant visiblement. Non, il ne gardait pas ces tableaux pour montrer aux gens qu’il avait eu son diplôme. Même si il en était très fier et qu’il partait de loin. Lorsqu’il était petit ses parents voulaient le faire voir un psy. Il avait toujours refusé, mais un jour, il y en a un qui était venu directement chez lui, un ami à son père apparemment. Il lui avait le test de Rorschach. Mike, en petit garçon rebelle qu’il était, ne répondait jamais. Mais en vérité, il n’avait réellement rien vu, mise à part des tâches. Aujourd’hui encore, il ne voyait pas grand-chose, parfois il discernait des formes, comme des fleurs ou des arbres, mais rarement.

- Je sais pas, je dirais que c’est un peu des deux. J’aime bien ces tâches, j’essaie de trouver des formes parfois, mais je ne suis pas vraiment doué. Tu vois quelque chose toi ?

Bien sûr, il n’avait pas oublié qu’il devait parler de cette altercation qu’il avait eue, mais ils avaient le temps pour ça. Et puis, en toute honnêteté, il ne voulait pas se prendre la tête aujourd’hui. Il allait faire cette séance tranquillement et laisser ce jeune homme s’habituer à lui, en ce montrant le plus sympathique possible, même si la première impression qu’il avait d’Ethan n’était pas vraiment bonne. Il avait plus envie de lui montrer ce à quoi ça menait de se montrer arrogant et sarcastique. Et même si il était plus petit et sûrement moins musclé, il lui restait des restes de son adolescence. Il ne se battait pas trop mal encore. Mais il n’allait pas rentrer dans ce schéma là. Il se devait d’être un minimum responsable maintenant. Il se leva de sa chaise, mais le regretta immédiatement. Sa tête le faisait encore souffrir, et il se sentait encore fatigué. Pendant un instant il cru qu’il allait s’effondrer et s’endormir immédiatement après avoir touché le sol. Mais il réussi à se reprendre et se maudit encore une fois d’avoir bu autant la veille. Il espérait que le garçon encore assis sur sa chaise n’avait rien vu de tout ça, ce n’était pas très professionnel.  Il reprit donc ce qu’il avait entreprit et décrocha deux des cadres pour les montrer à Ethan. C’étaient les deux seuls pour l’instant où il avait pu voir quelque chose. La fameuse fleur et l’arbre.

- Ces deux là par exemple ? Je vois une fleur et un arbre, sur les autres qui sont accrochés, je ne vois rien. Il laissa un blanc de quelques secondes avant de reprendre avec un sourire. Ah et ne crois pas que j’ai oublié de quoi on devait parler. Après ça je voudrais plus de détails sur ce qui t’as poussé à le frapper. Comme pourquoi tu lui as demandé de se calmer, ce qu’il avait fait et d’autres. Plus tu parleras et plus vite on aura terminé. Je pense que c’est ce que tu veux non ?

Bon à vrai dire ce n’était pas totalement vrai. La séance devait durer une heure entière. Bien sûr, il pouvait l’écourter si il le souhaitait, mais dans ce cas là, il ne le ferait pas. Ce n’était pas très juste pour lui, mais ça, Mike n’en tenait pas compte. Il pouvait partir si il le souhaitait, rien ne retenait et avec son physique de gamin Mike ne pouvait pas faire grand chose face à lui. Mais il ne le ferait pas, sinon le psychologue le signalerait et il écopera sûrement d’une séance supplémentaire. Il n’avait jamais eu à le faire depuis qu’il travaillait ici et il espérait qu’aujourd’hui ne serait pas la première fois. Il nota une nouvelle fois quelques phrases sur son papier. Mais cette fois-ci c’était des questions qu’il le voulait pas oublier. Certaines à propos de sa famille, d’autres à propos de lui. Il ne les aurait pas noté d’habitude mais vu l’état dans lequel il était, il ne voulait pas prendre le risque. Il reporta son attention sur l’étudiant en face de lui. Il se revoyait en lui. Bon, il était plus jeune quand il avait sa période rebelle, mais il avait été tout aussi arrogant et sûr de lui qu’Ethan. Il avait envie de le faire parler, de savoir tout ce qu’il pouvait à propos de ce jeune homme.
ft. Ethan A. Matthews
Revenir en haut Aller en bas
Ethan A. Matthews
S • Inspecteur
S • Inspecteur
avatar

Messages 648


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Séance d'un délinquant ft. Ethan   Sam 5 Sep - 17:49

Bon apparemment les tâches ça fascinait le psy. Allez savoir pourquoi. Une tâche c'est une tâche. Et fallait la trouver sa fleur. Qu'Ethan avait d'ailleurs pas trouvé. Lui il faisait dans l'originalité… Il ne voyait rien. Ou plutôt, il ne cherchait pas à voir quelque chose, étant donné que pour lui c'était perdre son temps.

-Pas vraiment.

Il fit semblant de jouer le jeu en restant regarder les tableaux histoire de ne pas froisser son interlocuteur. Oui, il prenait cette peine. On savait jamais si un psy sauvage apparaissait. Il regarda encore quelques instant avant de soupirer à la remarque. Il se leva pour remettre les tableaux à leur place, n'aimant pas l'idée de les laisser par terre ou sur son bureau, au cas où que quelque chose se renverse. Ceci dit, ça serait une autre tâche, donc tout pour plaire au psy, en fait.

-Avec les psy, c'est jamais terminé.

Il avait parlé un peu amèrement. Ce n'était pas sa première consultation. Il avait déjà été l'année passée parce que sa colère devenait de plus en plus difficile à maîtriser. Mais bizarrement, Ethan s'était calmé depuis qu'il était avec Jun. Bien sûr, il gueulait, râlait, grognait toujours rien, mais c'était moins… Douloureux pour les autres, puisqu'avant il arrivait facilement au poing, auparavant.

-Et pourquoi, je l'ai frappé… Disons que la victime était en possession d'informations compromettante à mon sujet, et comme la victime ne faisait pas partie de la CIA apparemment, a été balancer au faux chevalier blanc cette information dont je ne voulais pas qu'il sache.

Nope, le nom de Yoite et surtout Kim ne viendrait pas dans cette conversation. Il n'avait pas spécialement envie d'en parler puisqu'il les connaissait, que c'était une vieille histoire… Qui n'était pas toujours réglée. Ils avaient tous les trois enterré l'histoire sans avoir eu besoin de se concerter. En soit, pour Yoite et Kim ce n'était pas spécialement grave, ils étaient fait pour se détester dès le premier regard.

Il regarda si les tableaux étaient droits avant de reporter son regard sur son interlocuteur en croisant les bras, semblant réfléchir pendant quelques secondes.

-Mike Osrail, c'est pas très japonais… Vous êtes américain ?

Il tentait encore de changer de sujet. Mais franchement, c'était bien plus facile de délivrer des informations au compte goutte, on avait moins l'impression de déballer toute sa vie au premier venue, et comme ça tout le monde sera content. Et ils feraient peut-être même la fin de l'histoire à la 3ème séance. Sauf s'il était obligé de revenir. Ethan n'était pas assez stupide pour croire qu'il pouvait s'en sortir comme ça.
Honnêtement, il savait qu'il ne devait pas trop se montrer récalcitrant. Ca pourrait peut-être lui sauvé sa scolarité s'il refaisait une connerie. Bien qu'il n'avait pas l'intention d'en refaire une… Ceci dit, il avait jamais prévu de frapper le rebelle, donc bon… Valait mieux prévenir que guérir, comme on dit.

Il se déplaça finalement vers la fenêtre regardant l’extérieur. Il sentait déjà qu'il pourrait pas rester en place. Faut croire qu'une séance chez le psy, ça reste tout de même stressant.

-Ca date d'un an. Beaucoup de choses s'est passées entre temps. Et beaucoup de choses ne sont plus d'actualités.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

The time will come, when you'll have to rise
above the best, improve yourself,
your spirit never dies!
Farewell, I've gone, to take my throne
I.D - Warriors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séance d'un délinquant ft. Ethan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séance d'un délinquant ft. Ethan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Bâtiment administratif :: Aile médicale :: Bureau de la psychologue : Edéa T. Catherine-
Sauter vers: