■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarah Walker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Walker
C • Université - 1ière année
C • Université - 1ière année
avatar

Messages 53


HnM
Un mot:

MessageSujet: Sarah Walker   Ven 10 Juil - 1:26


Walker Sarah

Force et honneur




■ Fiche d'identité


Age & date de naissance : 18 ans  21/11/1996
Nationalité : USA
Orientation sexuelle : Hétéro

Année d'étude : 1ere année universitaire (Un an de retard suite à une remise à niveau pour intégrer l’académie)
Cursus choisi + spécialité : Socio-psychologie spécialité Sciences Comportementales
Groupe : Beyond yourself
Club(s) : Karaté & Photographie


■ Physique


Sarah n’a jamais été très grande et culmine aujourd’hui à une hauteur de 1 mètre 65. Une taille, d’ailleurs, dont elle s’accommode sans trop de problème même si elle aurait souhaité cinq à six centimètres de plus. Sportive de haut niveau depuis des années, elle considère comme une chance le fait que contrairement à certains autres sports, le karaté a tendance à produire des muscles toniques mais qui reste assez fin. Pour résumer, elle est plutôt fine, avec néanmoins les formes d’une sportive, ce qui ne lui déplait naturellement pas. Sa poitrine ni trop petite à ses yeux ni disproportionné lui convient également parfaitement, puisqu’elle ne la gêne pas lorsqu’elle pratique son sport. Au final, la seule chose qu’elle n’aime pas trop chez elle, c’est ses muscles abdominaux qui sans être trop sec se dessinent tout de même un petit peu. Elle aurait préféré un ventre plat sans ces marques. Un esprit sain dans un corps sain, l’important c’est qu’elle se sente bien dans son corps, et c’est le cas.

Ses yeux d’un bleu profond contraste parfaitement avec ses cheveux bruns foncés, si foncés qu’au premier regard on pourrait croire à du noir. Elle porte ces derniers mi-longs pour pouvoir tantôt les avoir attachés, comme par exemple en compétition, tantôt détacher. Bien que le sourire barrant souvent son visage l’éclair du mieux qu’il peut, ses sourcils et son regard illustrent toute la passion qui anime sa vie. Un visage néanmoins à double tranchant tant sa détermination naturelle peut passer pour un excès de confiance. Niveau maquillage, pas d’excès d’aucune sorte, elle restera au naturel ou avec quelque chose de très léger.

Coté vestimentaire, elle reste malgré son caractère et son sport, assez féminine et n’hésitera pas à porter de tout jean, short, jupe et même de temps à autre, lorsque l’occasion s’y prête, robe, bien que cela sera plus rare. Sa joie de vivre passe également par ses vêtements puisque la couleur est au rendez-vous avec des dominantes de bleu et de rouge. Bien que la photo soit plus un passe temps qu’une véritable passion, vous la verrez souvent armé de son reflex.

Sa tenue de karateka est assez standard. Elle procède des karategis rouges avec lesquels elle porte un haut noir par dessous (voir photo), qu’elle utilise principalement pour les entrainements  assortie de sa ceinture noire (elle est 2ème dan), mais également des classiques en blanc avec haut blanc pour les compétitions. Lors des combats des protections de pieds et des gants viennent s’ajouter à sa panoplie. Elle a pris l’habitude de se bander les mains avec son maitre ce dernier lui ayant fait faire un peu de casse. Inutile de dire que son activité ne lui laisse pas la possibilité d’avoir des ongles.


■ Caractère


Sarah aime vivre pleinement. C’est surement la meilleure excuse que l’on pourrait donner à son trop plein d’énergie qui en mettra plus d’un sur les rotules avant la fin de la journée. La joie, elle la dispense volontiers. Quoi qu’elle puisse en dire, la mort de son père a bien forgé une partie de son caractère. Même si elle est très encline à partager son bonheur, la carapace qu’elle s’est forgé l’amène à camoufler ses peines si bien que certains pourraient penser qu’elle est toujours heureuse.

A fleur de peau, elle ressent tout à deux cent pour cent ce qui, d’un côté lui donne une passion dans les choses, qui est hors norme, mais d’un autre côté, lui apporte aussi son lot de problèmes, elle qui répugne tant à montrer une once de faiblesse. Déterminée au possible, elle ira jusqu’au bout de ces rêves et aspirations avec une pugnacité sans faille et tellement déstabilisante. Cette combativité-là, qui s’est même retranscrit parfaitement sur son visage. “La mort plutôt que la défaite” n’est pas une phrase sans sens pour elle puisqu’elle a du mal à supporter un revers ne serait-ce que pour un petit jeu entre amis. Même malade, fort est celui ou celle qui parviendra à la garder au lit, pour elle, tant qu’elle peut marcher, c’est qu’elle peut faire des choses.

Très critique envers elle-même, son exigence n’aura d’égal que sa combativité. Pour elle, de façon automatique, mais aussi pour les autres qu’elle pourra de temps en temps pousser à bout tant ses attentes sont élevées. Pourtant, elle se rend compte assez rapidement qu’elle va trop loin et sait se montrer bienveillante. Prends soin de tes proches et amis, ils sont ce qu’il y a de plus importants pour toi est son crédo. Certains diront “trop bon trop con” mais pour elle, la loyauté et la confiance n’ont pas de prix. Elle ne l’accorde donc pas à n’importe qui et malheur à ceux qui oserait la poignarder dans le dos car pour elle, la vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacial.

Ce tempérament de feu n’est donc certes pas toujours facile mais apprenez donc à la connaitre et vous commencerez à aimer ses excès. Gagnez sa confiance et elle vous emmènera au bout du monde si elle le peut.

Pour finir, pour son attirance envers la gente masculine, il ne s’agit pas vraiment de sa priorité et elle se sentira dans un premier temps assez peu investi. Son rythme de vie n’est pas adapté à tous non plus. Bref, elle ne tombera pas dans les bras du premier venu, et, de surcroit, pas facilement, et elle ne fait pas partie non plus de celle qui tentera de ramener l’attention sur elle, même si son aura lui donne intrinsèquement un charisme non négligeable.


■ Histoire


Ses doigts fébriles courraient sur le bord supérieur de l’enveloppe en cherchant un point d’accroche pour parvenir à l’ouvrir. Il faut dire que ces tremblements d’excitation n’arrangeaient rien à l’affaire et rendaient cette tâche autrement plus ardue. Sarah était stressée, d’autant plus que le cachet ne laissait aucun doute quant à l’expéditeur. Elle vint, enfin, à bout de son courrier contenant peut être son précieux sésame. Le temps de prendre une profonde inspiration, comme si retrouver son calme allait changer quelque chose, elle avait sorti la lettre et avait commencé sa lecture.

**
Mlle Sarah Walker,

Après l’examen approfondi de votre dossier, nous sommes heureux de vous annoncer que vous êtes accepté en première année universitaire à l’académie Chisê. Vos résultats sportifs exceptionnels et votre année préparatoire vous permet, en plus de l’accession à notre établissement, d’obtenir une bourse allégeant vos frais de scolarité. Nous vous invitons à contacter notre secrétariat le plus rapidement possible afin de signifier votre décision pour la suite du processus. Ce dernier, en cas de réponse positive, débutera immédiatement les procédures administratives vous concernant (visa, inscription administrative, réservation d’internat…)

**


Sarah était sur le point d’exploser avec tant d’émotions se bousculant en elle. Elle relu trois fois le début de la lettre pour être sure qu’elle ne rêvait pas avant de pousser un hurlement de joie qui fit trembler les murs du petit appartement New-Yorkais.[/i]

- Mum ! Muuuuuum ! Oh my God ! It’s…it’s unbelievable! I’m gonna go to Chisê! An’ I get the scholarship! (Trad. : Maman! Maaaaaaaman ! Oh mon dieu ! C’est…c’est incroyable! Je vais aller à Chisê! Et j’ai eu la bourse d’étude !)

Dans le salon, un mélange de fierté et de peine s’était peint sur le visage d’Helen Walker. Cette mélancolie qui vous prend lorsque l’on sait le départ prochain d’un être cher, sa mère fit tout pour le lui cacher en laissant la joie prendre le dessus. Sarah, qui s’était transformé en véritable pile électrique, continuait de disperser son bonheur à travers la pièce mais ne put s’empêcher de remarquer le malaise de sa génitrice. Quand elle retourna dans sa chambre, bien décidé à commencer la préparation de ses affaires, elle s’arrêta dans l’encadrement pour regarder Helen avec un petit sourire bienveillant.

- Mum...! I love you! (Trad. : Maman…! Je t’aime!)

Deux semaines plus tard, la jeune femme partait pour l’aéroport les bras chargé de bagages et un immense sourire toujours figé sur son visage. Sarah avait été impressionné par l’influence de l’académie tant le visa avait été rapide à obtenir. Devant l’inconnu, une petite boule de stress était venue s’ajouter à la joie inhérente à la situation et amenait la jeune New-Yorkaise à reprendre sa check-list à plusieurs reprises avant de se sentir pleinement satisfaite. L’heure des “au revoir” arriva face au point de passage de la douane dans l’océan de larmes qu’Helen versait pour sa fille. Sarah, elle, ne pleurait pas, pas vraiment par fierté, non, elle était juste comme ça. Elle passa les contrôles après avoir reçu les dernières recommandations maternelles. Elle avait du mal à voir sa mère comme cela. Elle était triste. Après un dernier signe, elle se dirigea lentement vers la porte d’embarquement. Elle ne se retourna pas. Elle, qui ne pleurait jamais en public, avait maintenant les yeux embués de larmes.

Par la suite, tout se passa très vite, si vite, que la jeune femme n’eut pas beaucoup le temps de réfléchir avant de se retrouver dans l’avion à la place que lui avait indiqué l’hôtesse. Elle sécha ses yeux avec le revers de sa manche et extirpa de son sac à dos un petit livret rouge.

On devinait qu’il ne s’agissait pas d’un bloc note ordinaire de par la couverture de très bonne facture et du papier de première qualité qui le composait. On pouvait aussi noter la présence d’un petit ruban permettant de faire office de marque page et ainsi, s’affranchir d’une recherche laborieuse. Joint à l’ouvrage, un stylo assez joli qui s’associait parfaitement au carnet. Sur la première page, on trouvait une écriture ronde nous informant qu’il s’agissait d’un journal, ainsi que des coordonnées pour l’âme bienveillante qui le renverrait à son propriétaire. Relater ses journées, c’est l’idée que la petite brune s’était mise en tête pour mettre textes et photos sur l’aventure dans laquelle elle s’était engagée.

Une fois le décollage effectué, le stylo commença sa danse frénétique pour introduire son récit.

~~
Bonjour,

C’est plutôt marrant de commencer comme cela étant donné que ne parle pas vraiment à quelqu’un mais pour être très honnête, ça m’amuse un peu, j’ai l’impression d’être Anne Franck, en un peu plus âgée et avec un destin bien moins sombre, et de loin.
J'ai eu,  je dois le dire une enfance un peu chaotique, du fait de mon père, qui est décédé d'un cancer durant mes jeunes années. Je n'ai sur le coup sûrement pas bien compris ce qu'il se passait mais une chose reste sur, c'est que ma mère a été d'un courage sans limite en m'élevant seule et en mettant sa souffrance de côté. La reconnaissance que j'ai pour ma petite maman ne s'exprime tout simplement pas avec des mots, elle a été fantastique. J’ai eu droit à la tournée des psychologues tout le long de ma scolarité, qui m’expliquait que non, je n’avais plus de papa et qu’il ne reviendrait pas. Au final, je ne sais pas si cela m’a vraiment aidé ou si c’est l’amour que m’a apporté ma mère, mais je pense m’en être plutôt bien sortie de ce côté-là.

Il parait que mon père avait été sportif, pas dans le haut niveau, mais sportif tout de même. Il pratiquait le handball dans l’équipe corpo de son entreprise. Moi mon truc, c’est le karaté. Il faut dire que je suis tombé dedans très tôt, vers 6 ans. Mon sensei (professeur), Gen Tanaka, japonais arrivé aux Etats-Unis pour le travail, avait décidé, lors de sa retraite, d’ouvrir un dojo et d’y enseigner son art. J’ai appris à ses côtés pendant tout ce temps, souvent à la dur, tel qu’il en avait eu l’habitude. J’ai commencé la compétition à l’âge de 14 ans en combat, discipline qui m’attirait plus même si je n’ai pas à rougir de mes performances en kata, et il s’avéra, il faut le dire, que j’avais été bien formé. J’ai commencé à collectionner les titres dans ma catégorie au niveau fédéral puis national tout en continuant à travailler d'arrache-pied. Vers 18 ans, tout le monde me voyait déjà faire des résultats honorables dans des plus grandes compétitions mais Gen émit l’idée de me faire intégrer une prestigieuse académie japonaise, Chisê, qui, en plus de m’instruire, pourrait me permettre de pousser ma carrière sportive vers le très haut niveau.

Cette année fut donc une année de préparation, autant en terme sportif qu’en terme scolaire, puisqu’une mise à niveau, au moins en japonais, s’imposait. Côté étude, j’ai toujours été une élève moyenne, en partie dû à mon cheminement sportif, qui s’accrochait pour réussir. Un niveau satisfaisant a toujours été une exigence forte de la part de mes proches et, même si cela m’a été pénible de temps à autre, je leur en suis reconnaissante. Côté Karaté, j’ai dû laisser, cette année-là, les championnats locaux et me concentrer sur des rencontres Américano-japonaises que mon mentor arrivait à m’organiser pour faire mes preuves.   Des preuves que j’ai faite puisque j’ai réussi à attirer leur attention, non pas sans de maints efforts. Ce fut une année rude par les quelques défaites que je n’avais pas l’habitude d’avoir, ou du moins pas à cette fréquence. Attention, ne vous méprenez pas, mes résultats étaient, néanmoins, tout à fait honorables et ces quelques revers n’ont réussi  qu’à attiser la flamme de cette passion qui est la mienne, d’autant plus qu’elles faisaient parlées de moi autant que mes victoires. Aux Etats-Unis, les gens parlaient de talent, les japonais eux parlait de potentiel, de travail et d’attitude, et cela me plaisait bien.

Et me voilà aujourd’hui, en vol vers de nouveaux horizons, pour aller toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.
~~


Sarah referma doucement le carnet, satisfaite de ses premières pages. Ses yeux se fermaient seul à présent, ce qui annonçait sans nul doute une fin de voyage assez courte. Elle sombra dans le sommeil.
L’étudiante ne fut réveillée que quelques heures plus tard par la secousse de l’avion se posant sur le tarmac de l’aéroport. L’administratif fut une formalité de plus et Sarah n’émergea vraiment qu’après sa sortie. Là, un taxi l’attendait pour la conduire aux portes de sa nouvelle école.

Devant l’entrée, elle ne put s’empêcher d’être excitée comme jamais au commencement de cette nouvelle aventure. La photo, qu’elle prit, en disait plus long sur son ressenti que des mots, par cette chaude journée d’été où un petit vent venait rafraichir et faire danser les feuilles des arbres de l’allée principale.


■ Et vous ?


Prénom/Surnom : Etienne
Age : 25 ans
Que pensez-vous du forum à première vue ? Joli et lisible, bien accueillant en tous cas  14
Qu'avez-vous mangé ce matin ?
Autre : BANANA!



Dernière édition par Sarah Walker le Mar 21 Juil - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Sarah Walker   Ven 10 Juil - 20:08

Bonjour Sarah!
Tout d'abord, merci pour ton inscription, ça nous fait très plaisir 01

Je vais commencer la correction de ta fiche :

1 -> 1er point à voir avec toi : l'âge entre ta fiche (18) et celui sous ton avatar (25). Le "25", qui correspond à ton âge en vrai (je pense ^^) n'est pas celui qu'on te demande. Dorian a modifié ça dans le système d'inscription tout à l'heure, c'est l'âge de ton personnage qu'on veut savoir :p Tu pourras l'éditer dans ton profil!

2 -> Quelques petites fautes d'accords par-ci, par-là mais rien d'horrible! C'est une fiche tout à fait lisible et particulièrement agréable à lire. En effet, tu as un style d'écriture vraiment plaisant. Tes tournures de phrases ... *O* J'aime beaucoup!

3 -> Par curiosité, puis-je savoir comment tu as connu le forum?

Sinon, sache que tu as respecté toutes les règles du forum et je t'annonce donc que tu es validée! 15
Voici les liens dont tu vas avoir besoin pour bien démarrer :

- Les logements. C'est ici que tu choisis le quartier dans lequel va vivre ton personnage, en sachant que la majorité est de 20 ans au Japon et qu'il faut donc un adulte accompagnant Sarah (ou un personnage fictif ayant signé les papiers pour elle).
- Le rang, afin qu'on sache directement les principales infos de ton personnage.
- Les classes. C'est dans ce sujet que tu inscris ton personnage pour sa première année à l'université =D
- La chronologie. Obligatoire à partir d'un certain nombre de rps.
- Les demandes de rps, tu connais sûrement déjà le principe!
- Et enfin, Les clubs avec toute la liste des disponibles, et les règles à suivre pour en créer un.

Et une dernière chose. Le club de karaté n'est actuellement pas "ouvert" puisque nous ne sommes pas encore assez nombreux. Cependant, si tu t'en sens capable, tu peux en prendre la gérance. Là-dedans, rien de bien compliqué, c'est un peu comme une période d'essai, tu auras le droit de nous harceler de questions et on sera là pour t'aider au moindre souci!
Alors, qu'en dis-tu? =D

En tout cas, bienvenue o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dorian Fatalys
S • Médecin scolaire
S • Médecin scolaire
avatar

Messages 879


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Sarah Walker   Ven 10 Juil - 20:27

Bienvenue Sarah !

Nous sommes ravis d'accueillir notre première sportive ! Bonne petite route sur Hoshi ♥

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Walker
C • Université - 1ière année
C • Université - 1ière année
avatar

Messages 53


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Sarah Walker   Mar 14 Juil - 19:40

Bonjour,

Tout d'abord, merci beaucoup de votre acceuil 01

Pour ce qui est du premier point, c'est changé. Effectivement, je n'avais pas pas saisi que c'était cette date qui était demandée.

Pour le deuxième point, je suis heureux que mon style d'écriture te plaise. J'aime beaucoup écrire mais ça faisait un certain temps que je n'avais pas mis les pieds dans un forum rp donc pour être honnête, ça fait aussi un long moment que je n'ai pas eu de retour sur mes écrits. Pour les fautes, j'avoue ne pas toujours prendre le temps de me relire 09 (bien qu'à la base je suis loin d'être exemplaire sur ce plan là 02 )

Pour le dernier point, comme je l'ai dit plus haut, ça fait un certain moment qu je n'ai pas rp et de ce fait, je suis allé vous trouver sur un top 50.

Enfin, merci aussi pour les diverses sections que je vais consulter sous peu. La gérance du club de karaté, c'est avec plaisir que je la prendrais. De plus, le fait que ce soit le karaté, qu'elle soit en première année et qu'elle ne soit pas japonaise, pourra créer des réprobations ce qui ne peut faire apparaitre que des bons sénarios pour le rps ^^.

Dans tous les cas, je n'hésiterais pas à vous poser des questions et à très bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoite Unden
S • Université - 3ième année
S • Université - 3ième année
avatar

Messages 685


HnM
Un mot:

MessageSujet: Re: Sarah Walker   Mar 14 Juil - 20:54

Ne t'en fais pas pour le petit problème d'âge. Sans la précision maintenant mise, on était en droit de se tromper =3

Et un petit coup de fouet juste parce que tu ne te relis pas, un 03 Tu vas bien t'entendre avec quelques membres par-là, toi èé

Je suis ravi de voir que tu acceptes la gérance du club de karaté ! Félicitations o/
Du coup, en temps normal, il est prévu que les futurs Capitaines/Présidents passent par un sondage pour être certain que le club va être actif. Seulement voilà, on n'est pas encore assez nombreux pour se permettre des sondages alors tu es autorisée à l'ouvrir directement =D Et si tu as des questions, on sera là =3

Bon courage!
A bientôt en rp ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah Walker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Walker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Votre personnage :: Étudiants & Voyage Scolaire (lycée, université) :: Fiches validées (2015/2016) :: Université-
Sauter vers: